Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Danska le Mar 14 Avr 2020 - 13:10
@Madame_Prof a écrit:Sur TF1 à l'instant : "On pourrait les faire venir moins nombreux et sur 6 jours."

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 4105177660

Je sais même pas qui est celle qui parle et avec quelles compétences.

"On peut aussi imaginer faire venir d'abord les élèves défavorisés." Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 1665347707

Y en a qui ont l'air d'oublier que les profs aussi ont des enfants, qui ne vont pas pouvoir être gardés non plus n'importe quand et n'importe comment à la dernière minute Rolling Eyes
tchanq'
tchanq'
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par tchanq' le Mar 14 Avr 2020 - 13:10
@Madame_Prof a écrit:Sur TF1 à l'instant : "On pourrait les faire venir moins nombreux et sur 6 jours."

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 4105177660

Je sais même pas qui est celle qui parle et avec quelles compétences.

"On peut aussi imaginer faire venir d'abord les élèves défavorisés." Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 1665347707

Je prends le créneau dimanche matin de 4h à 6h, à la fraiche ! Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 346737548 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 1665347707

_________________
Failure is not an option
Cicyle
Cicyle
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cicyle le Mar 14 Avr 2020 - 13:11
Une mère d'élève sur Inter : "si on doit continuer à télétravailler pour l'hygiène, ça sera plus facile sans les enfants". Comment dire, cocotte ? Si tu continues à télétravailler parce que ton petit bureau douillet n'est pas assez sécurisé, hors que question que j'aille garder tes gosses. Non mais sérieusement ?! Les gens n'envisagent même pas qu'un être humain est face à leurs gosses, lui-même avec ses risques et ses craintes. J'ai failli m'étouffer.
Paleoprof
Paleoprof
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Paleoprof le Mar 14 Avr 2020 - 13:12
Au contraire, cette dame a parfaitement compris l'objectif premier de la réouverture le 11 mai.

_________________
Je construis ma suite...... pingouin     Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 3201648960   pingouin
Cleroli
Cleroli
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cleroli le Mar 14 Avr 2020 - 13:12
@Madame-de-Pierre a écrit:Je plain les chef qui vont devoir repenser toute l'organisation des établissements pour quelques semaines alors que la fin d'année est déjà en temps normal si chargée.
Ils n'ont plus à organiser le bac et le brevet, c'est déjà ça de gagné (j'ai du mal à plaindre mon CDE qui applique avec zèle, et depuis longtemps, tout ce que le ministère demande ou souhaite).


Dernière édition par Cleroli le Mar 14 Avr 2020 - 13:13, édité 1 fois
anthinéa
anthinéa
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par anthinéa le Mar 14 Avr 2020 - 13:12
Elle a pas compris la dame que le télétravail, bah, c'est terminé pour elle aussi !
Tangleding
Tangleding
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Mar 14 Avr 2020 - 13:13
Le cirque complet est en branle. Vive les amateurs !

_________________
"Never complain, just fight."
Ananké
Ananké
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ananké le Mar 14 Avr 2020 - 13:14
Le tout avec un masque inefficace sur la bouche et des terminales qu'ont déjà leur bac (ou pas) ... C'est irréalisable.
Droit de retrait, point.
Bollandiste
Bollandiste
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Bollandiste le Mar 14 Avr 2020 - 13:20
Voilà une situation pénible. D'un côté, j'ai envie d'aider, d'ajouter ma pierre à l'édifice de solidarité dont le pays a besoin pour surmonter cette crise. De l'autre, je suis estomaqué de voir que l'école n'est considérée, pas dans les paroles mais dans les actes, que comme une garderie.
Décidément, les vœux que je faisais avec ma voisine infirmière d'une prise de conscience de la société vis-à-vis du service public resteront pieux.

Le tout avec un masque inefficace sur la bouche et des terminales qu'ont déjà leur bac (ou pas) ... C'est irréalisable.
Droit de retrait, point.

Je crains que, comme avant le confinement, l'administration ne rejette tout droit de retrait.


Dernière édition par Bollandiste le Mar 14 Avr 2020 - 13:22, édité 1 fois (Raison : Complément citation)
VanGogh59
VanGogh59
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par VanGogh59 le Mar 14 Avr 2020 - 13:22
@Bollandiste a écrit:Voilà une situation pénible. D'un côté, j'ai envie d'aider, d'ajouter ma pierre à l'édifice de solidarité dont le pays a besoin pour surmonter cette crise. De l'autre, je suis estomaqué de voir que l'école n'est considérée, pas dans les paroles mais dans les actes, que comme une garderie.
Décidément, les vœux que je faisais avec ma voisine infirmière d'une prise de conscience de la société vis-à-vis du service public resteront pieux.

Tu résumes tout à fait ma pensée !  Encore une fois, reprendre le 11 mai, ça ne me dérange pas. Mais voir la réaction des parents soulagés de ne voir en nous comme une garderie, ça me donne juste envie de  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 122941311

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde
Botticelli
Botticelli
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Botticelli le Mar 14 Avr 2020 - 13:25
On a encore un bon mois avant d'atteindre la date du 11 mai. D'ici là, il peut s'en passer des choses ! Espérons que l'état sanitaire s'améliore.
Sinon, je suis comme vous face à l'annonce d'hier soir.
Avec cette reprise progressive, Blanquer bénéficie d'un argument supplémentaire pour le maintien des oraux de français.
*Fifi*
*Fifi*
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par *Fifi* le Mar 14 Avr 2020 - 13:27
Il y a déjà des pétitions d’ailleurs :
http://chng.it/5JxHJQFPZ9

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
https://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
Lisak40
Lisak40
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Lisak40 le Mar 14 Avr 2020 - 13:28
@Cath a écrit:Bon, déjà humhum à tous les gens qui disent ici "Ben va bien falloir y aller, hein ! Autant le chopper pour booster l'immunité collective !"
Je trouve ça d'un égoïsme et d'une légèreté à peine croyables :  il faudrait "y aller" (où ça ? à la mort ?) parce que quand même, hein, et on verra bien si on meurt ou pas ?

Sinon : j'ai écouté Blanquer ce matin dans chépukelle émission.
Mon impression : il a été totalement pris au dépourvu par cette annonce. La preuve : il n'a fait que bafouiller qu'on avait 15 jours pour y penser alors qu'il y a peu il annonçait le 4 mai comme date de rentrée : on peut supposer qu'il avait une stratégie pour ce jour-là, qui devrait donc être valable pour une rentrée le 11. Or il n'a rien à annoncer parce que rien n'a été prévu. Ni pour le 4, ni pour le 11.
Ce qui renforce mon impression : Macron était, parait-il, courroucé des innombrables fuites de ces derniers jours quant au contenu de son discours. J'ai l'impression qu'il a volontairement voulu prendre le contre-pied de tout ce qui se disait (genre "C'est moi qui décide, c'est moi qui dit, maitre des horloges tout ça") quitte à annoncer le plus invraisemblable.

Je suis d'accord avec tout ce que tu dis ! POur la 1ère partie, j'ai failli m'eng•••er hier soir avec une amie prof de collège hier parce qu'elle a hâte de retrouver ses "bout'chous", mais surtout parce qu'elle vit chez ses parents dans un petit appartement, parents avec qui elle ne s'entend pas du tout Et du coup le confinement elle supporte pas, elle veut aller travailler pour fuir sa famille !! Ben heu je comprends : on n'est pas tous égalitaires devant le confinement et je sais aussi que celui-ci est plus difficile à vivre pour certains que pour d'autres (je suis bien placée pour le savoir...), en revanche, souhaiter qu'on reprenne tous le travail sous n'importe quelle condition et au risque de contaminer plein de gens pour régler des problèmes personnels (plus ou moins graves je l'entends) j'ai plus de mal... Même si moi aussi l'enseignement à distance ne me plaît pas et que dans l'absolu j'aimerais moi aussi retrouver mes élèves.
Pour la 2è partie, j'ai des doutes évidemment (on ne saura jamais), mais c'est possible...


Dernière édition par Lisak40 le Mar 14 Avr 2020 - 13:56, édité 1 fois
Ananké
Ananké
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ananké le Mar 14 Avr 2020 - 13:29
Moi ça me dérange car toutes les promesses sont fausses : les aménagements vont être, comme d'hab, du n'importe quoi. L'appel à solidarité a bon dos : on est là 6e puissance économique mondiale, si on voulait investir dans la création massif de dépistages on le fait. Mais non ! Donc non, aucune envie d'être solidaire, on l'est déjà bien assez à être payé au SMIC horaire ...

J'espère qu'on sera tous très très TRES remontés contre la gestion catastrophique de A à Z de cette crise qui était évitable !!!!!

La situation est complètement différente d'il y a un mois : les mensonges ont explosé en plein vol, les médecins ne sont pas ok pour le 11 mai, le droit de retrait semble légitime. A voir d'ici là.
CindyB
CindyB
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par CindyB le Mar 14 Avr 2020 - 13:29
@anthinéa a écrit:Moi  : surpoids , asthme mais pas longue durée, hypertension mais pas longue durée dans une région "préservée" , je peux même pas tenter !  En plus je suis une femme, O  et pas vieille. Arbeit Soldat !  Y a de la garderie à faire Smile

Petite consolation, je serai mimi avec mes masques assortis à mes tenues Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 437980826

Pareil: asthme depuis toujours, une pauvre bronchite de rien du tout m'envoie direct aux urgences alors le coro machin.... alors je sais pas moi j'ai juste la frousse de ce virus, comme tout le monde, l'idée de grossir les rangs des malades me fait peur....
anthinéa
anthinéa
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par anthinéa le Mar 14 Avr 2020 - 13:30
Surtout que quand on regarde les informations officielles sur le site gouvernemental, la situation sanitaire n'est pas égale !
Il y a dans les régions touchées en premiers une décrue des cas en réanimation ( en même temps vu les transferts c'est normal) mais dans d'autres les chiffres ne cessent d'augmenter.
Quel chantier ! La progressivité ET la régionalisation ?
Wait and See
Caspar
Caspar
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Caspar le Mar 14 Avr 2020 - 13:31
@Madame_Prof a écrit:Sur TF1 à l'instant : "On pourrait les faire venir moins nombreux et sur 6 jours."

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 4105177660

Je sais même pas qui est celle qui parle et avec quelles compétences.

"On peut aussi imaginer faire venir d'abord les élèves défavorisés." Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 1665347707

C'est dingue le nombre de choses que les gens qui ne sont pas concernés et/ou ne connaissent rien au système éducatif "peuvent imaginer". Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 1482308650
avatar
Enaeco
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Enaeco le Mar 14 Avr 2020 - 13:33
Après pour les doublons présentiel/virtuel, il faut aussi savoir prendre du recul.

Je sais que nous sommes de bons petits soldats ayant une extrême conscience professionnelle mais au bout d'un moment, il faut être réaliste.

Si on me demande du faire mon présentiel habituel, mon virtuel se restreindra à la version numérique de ce qui a été distribué en classe. Sans suivi.
Fini les plates-formes d'échange, les classes en ligne et plans de travail.

Il n'y a plus de véritable enjeu scolaire à cette fin d'année. Moi je me fais "plaisir", je traite ce que j'ai envie de traiter, de la façon dont j'ai envie de le traiter. Et tant pis pour le sacro-saint programme qui ne pourra de toute évidence pas être traité entièrement et correctement.
Habituellement, les élèves débarquent dans le niveau supérieur avec une panoplie d'excuses pour expliquer qu'ils découvrent totalement une notion censée acquise donc l'an prochain, on n'échappera pas à faire des "rappels" du niveau précédent.
anthinéa
anthinéa
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par anthinéa le Mar 14 Avr 2020 - 13:34
@CindyB a écrit:
@anthinéa a écrit:Moi  : surpoids , asthme mais pas longue durée, hypertension mais pas longue durée dans une région "préservée" , je peux même pas tenter !  En plus je suis une femme, O  et pas vieille. Arbeit Soldat !  Y a de la garderie à faire Smile

Petite consolation, je serai mimi avec mes masques assortis à mes tenues Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 437980826

Pareil: asthme depuis toujours, une pauvre bronchite de rien du tout m'envoie direct aux urgences alors le coro machin.... alors je sais pas moi j'ai juste la frousse de ce virus, comme tout le monde, l'idée de grossir les rangs des malades me fait peur....

Pareil, tous mes rhumes se transforment en bronchite asthmatique et je m'étouffe à chaque fois !
Avec ventoline et Becotide pour 10 jours à chaque fois ...
J'ai pas envie de l'attraper ce truc ...
J'en ai eu un mini avant goût quand Loulou a eu sa pneumopathie.
Tangleding
Tangleding
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Mar 14 Avr 2020 - 13:49
@Bollandiste a écrit:Voilà une situation pénible. D'un côté, j'ai envie d'aider, d'ajouter ma pierre à l'édifice de solidarité dont le pays a besoin pour surmonter cette crise. De l'autre, je suis estomaqué de voir que l'école n'est considérée, pas dans les paroles mais dans les actes, que comme une garderie.
Décidément, les vœux que je faisais avec ma voisine infirmière d'une prise de conscience de la société vis-à-vis du service public resteront pieux.

[...]

C'est à peu près mon sentiment. L'école comme une garderie et les enseignants comme des travailleurs sociaux/psychologues qu'ils ne sont, dont ils n'ont pas les compétences.

Le grand n'importe quoi.

Je fais partie des personnes à risque, les perspectives de travail à distance sont tellement ridicules que c'est assez démoralisant de ce point de vue.

Insupportable par ailleurs d'entendre MOI-JE Ier des 1ers de cordée balancer sa date comme ça, alors que rien n'est prêt, rien ne semble préparé.

Et quid de ses fameux comités scientifiques discrétionnaires dont les avis ne sont toujours pas publics.

Je ne parle même pas du délire des visites interdites aux malades et patients en EHPAD depuis un mois et qui semblent devoir durer encore, sauf "en fin de vie". Ces patients sont des êtres humains, pas des chiffres. C'est avant d'être au bord de la mort qu'ils ont droit à la dignité et à l'humanité.

Bref c'est toujours l'incohérence et la basse politique managériale. On n'est pas sorti des ronces.

_________________
"Never complain, just fight."
Caspar
Caspar
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Caspar le Mar 14 Avr 2020 - 13:50
@Enaeco a écrit:Après pour les doublons présentiel/virtuel, il faut aussi savoir prendre du recul.

Je sais que nous sommes de bons petits soldats ayant une extrême conscience professionnelle mais au bout d'un moment, il faut être réaliste.

Si on me demande du faire mon présentiel habituel, mon virtuel se restreindra à la version numérique de ce qui a été distribué en classe. Sans suivi.
Fini les plates-formes d'échange, les classes en ligne et plans de travail.

Il n'y a plus de véritable enjeu scolaire à cette fin d'année. Moi je me fais "plaisir", je traite ce que j'ai envie de traiter, de la façon dont j'ai envie de le traiter. Et tant pis pour le sacro-saint programme qui ne pourra de toute évidence pas être traité entièrement et correctement.
Habituellement, les élèves débarquent dans le niveau supérieur avec une panoplie d'excuses pour expliquer qu'ils découvrent totalement une notion censée acquise donc l'an prochain, on n'échappera pas à faire des "rappels" du niveau précédent.


Oui, si on revient en classe ce sera grammaire, grammaire et grammaire. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 437980826
zigmag17
zigmag17
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par zigmag17 le Mar 14 Avr 2020 - 13:52
@Caspar a écrit:
@Enaeco a écrit:Après pour les doublons présentiel/virtuel, il faut aussi savoir prendre du recul.

Je sais que nous sommes de bons petits soldats ayant une extrême conscience professionnelle mais au bout d'un moment, il faut être réaliste.

Si on me demande du faire mon présentiel habituel, mon virtuel se restreindra à la version numérique de ce qui a été distribué en classe. Sans suivi.
Fini les plates-formes d'échange, les classes en ligne et plans de travail.

Il n'y a plus de véritable enjeu scolaire à cette fin d'année. Moi je me fais "plaisir", je traite ce que j'ai envie de traiter, de la façon dont j'ai envie de le traiter. Et tant pis pour le sacro-saint programme qui ne pourra de toute évidence pas être traité entièrement et correctement.
Habituellement, les élèves débarquent dans le niveau supérieur avec une panoplie d'excuses pour expliquer qu'ils découvrent totalement une notion censée acquise donc l'an prochain, on n'échappera pas à faire des "rappels" du niveau précédent.


Oui, si on revient en classe ce sera grammaire, grammaire et grammaire. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 437980826

Is the virus well hidden?
Yes the virus is well hidden
I hope the virus is well hidden
If only the virus was well hidden...  abi


Dernière édition par zigmag17 le Mar 14 Avr 2020 - 13:53, édité 1 fois
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par roxanne le Mar 14 Avr 2020 - 13:52
Tu veux les faire fuir par la grammaire. Malin .
skindiver
skindiver
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par skindiver le Mar 14 Avr 2020 - 13:54
On ne reprendra pas le 11 mai, j'en suis persuadé.
Rien que ce matin Castaner disait que ça n'était pas sur, que ça dépendrait des conditions sanitaires. Pas besoin d'être devin pour prédire que les conditions sanitaires ne seront pas bonnes d'ici un mois...
Je ne comprends pas ce besoin impérieux d'ouvrir à nouveau les établissements scolaires.
VanGogh59
VanGogh59
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par VanGogh59 le Mar 14 Avr 2020 - 14:00
@skindiver a écrit:
Je ne comprends pas ce besoin impérieux d'ouvrir à nouveau les établissements scolaires.
Tu es sûr de ne pas en avoir une petite idée ?  Wink

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde
Caspar
Caspar
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Caspar le Mar 14 Avr 2020 - 14:02
@roxanne a écrit:Tu veux les faire fuir par la grammaire. Malin .


Juste rattraper le retard abyssal de certains, et nos activités d'oral habituelles par groupes de deux à quatre ne sont pas très "distanciation sociale". abi


Dernière édition par Caspar le Mar 14 Avr 2020 - 14:02, édité 1 fois
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum