Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Albert Jarl
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Albert Jarl le Mer 15 Avr 2020 - 12:16
@Ianna a écrit:C'est un scientifique très controversé. Mais maintenant, sa parole fait loi. C'est bizarre,tout de même.

Cela montre bien que depuis le début c'est Macron (le capital) qui décide, et pas les scientifiques. Il fait son marché et prend les théories qui l'arrange.

Tout simple.
Laotzi
Laotzi
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Laotzi le Mer 15 Avr 2020 - 12:16
Depuis ma fenêtre, je peux observer la cour d'une école parisienne. Il y a en général cinq ou six enfants, et quasiment autant d'adultes. Les enfants jouent ensemble, naturellement, sans aucune distanciation. Les adultes ont des masques, parfois des gants, qu'ils tripotent d'ailleurs sans arrêt, et jouent aussi avec les enfants (foot etc.) sans aucune distanciation particulière.

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
amour
amour
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par amour le Mer 15 Avr 2020 - 12:17
@Pointàlaligne a écrit:Dans l'académie de Montpellier, la Rectrice s'est prêtée à l'exercice des questions-réponses sur le site du quotidien Le Midi Libre.
https://www.midilibre.fr/2020/04/15/coronavirus-et-reprise-des-cours-la-rectrice-doccitanie-repond-a-vos-questions-des-11-h,8847519.php
La Rectrice de l'académie de Montpellier a écrit:  Martine (Montpellier, Hérault) - Pouvez-vous vous engager à fournir masque et gel hydroalcooliques à tous les élèves, professeurs, personnels ?
Sophie Béjean, rectrice - Les recommandations des autorités sanitaires seront appliquées et mises en œuvre dans les écoles et les établissements. D’ores et déjà dans les écoles et collèges qui accueillent les enfants de soignants depuis le début de la crise sanitaire, du savon, du gel hydroalcoolique, des consignes de distance sont données et des masques ont été distribués depuis la semaine dernière. Le protocole que nous construirons avec les collectivités territoriales permettra de respecter ces conditions sanitaires, y compris en termes de nettoyage rigoureux et régulier des locaux.  
Il est beaucoup question dans ses réponses des collectivités territoriales, dès que la question devient pratique : transports en bus par exemple.

Le port du masque par les élèves les plus jeunes est vite évacué, tout va reposer sur les collègues PE (bon courage...) :
La Rectrice de l'académie de Montpellier a écrit: Véronique (Directrice d'école à Béziers) - Comment faire porter un masque à des enfants de 4 ans ? Comment sécuriser un dortoir, une cantine ? Comment rassurer les parents sans leur mentir ?
Sophie Béjean, rectrice - La reprise de l'accueil des élèves sera progressive, elle sera donc adaptée aux âges et aux situations particulières, dans le respect des consignes données par les autorités sanitaires. Nous n'ouvrirons donc les maternelles dans le cadre de ces consignes nationales, et après avoir préparé les solutions avec les collectivités, comme les représentants des professeurs et des parents.

Bien évidemment, le port d'un masque pour un enfant doit être adapté à son âge, si les consignes sanitaires l'exigent, et dans ce cas, il faut expliquer et montrer l'exemple. L'accueil dans les cantines et les dortoirs en maternelle sera préparé en lien avec les communes afin de veiller, le moment venu, au nettoyage des locaux, au respect des gestes barrières comme le lavage de main, qui est déjà un acte éducatif avec les enfants de maternelle. Nous échangerons avec les fédérations de parents d'élèves pour construire avec eux aussi les solutions les mieux adaptées.  


Aucune surprise sur le droit de retrait :
La Rectrice de l'académie de Montpellier a écrit:  Marie-Aude (Nîmes, Gard) - Les enseignants pourront-ils exercer leur droit de retrait si les mesures d'hygiène ne sont pas suffisantes ?
Sophie Béjean, rectrice - Les mesures d'hygiène sont indiquées par les autorités sanitaires, et nous y veillerons avec les collectivités afin de mettre à disposition savon, gel hydroalcoolique, nettoyage des locaux. Nous avons l'expérience de l'accueil des enfants de soignants depuis le début de la crise sanitaire, des centaines d'enfants (entre 600 et 900 enfants) sont ainsi accueillies, dans le strict respect des gestes barrières, en petits groupes pour permettre une distanciation. Les mesures d'hygiène font partie des actes éducatifs qui sont mis en place et seront systématiquement relayés lors de la reprise progressive. Chaque professeur, chaque personnel, y veillera, bien évidemment avec ses élèves et en lien avec l'équipe de l'école ou l'établissement. Les personnels fragiles, en particulier avec des pathologies indiquées par le ministère de la santé, bénéficieront de recommandations claires et dans ce cadre de conditions proposées par nos services des ressources humaines, sans avoir besoin de passer par le recours au droit de retrait.


Je vous laisse découvrir les autres réponses. Pas de fausse joie : aucune n'est précise. On verra avec les collectivités territoriales, on verra avec les parents d'élèves, on sera pragmatique,... On verra, quoi.
J' apprécie particulièrement la prudence oratoire de ces réponses. Soit ce sont les mesures indiquées par les autorités sanitaires que le rectorat aura bien su mettre en place ( donc si problème: responsable= enseignant ou autorité sanitaire) soit ce sont carrément les enseignants qui doivent apprendre aux élèves à se protéger ( donc si problème: responsable= enseignant qui a failli à sa nouvelle mission) Ces gens sont consternants.
amour
amour
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par amour le Mer 15 Avr 2020 - 12:21
Citron2020 a écrit:Plus de 100 cas de rechute en quelques jours en  Coree du Sud sans que l'on sache ce qu'il en est et paraît-il dans d'autres pays. Le problème est aussi l'engorgement des hôpitaux. Le vrai danger serait non si on va tomber malade mais si on aura la chance d'être soignés correctement et rapidement autant nous, adultes, qu'enfants. Dans le flou actuel, quelle est la garantie, en tant que maman, que mon enfant ne risque réellement rien et va être pris réellement en charge dans le système médical. Maman seule, que me garantit le gouvernement si je tombe malade avec hospitalisation pour prendre soin de mon enfant? Ce qui n'est pas équitable c'est aussi le fait que ces enfants, que les parents, par précaution,  n'enverront pas à l'école restent sans instruction. La réalité est que dans les quartiers populaires et les établissements ciblés ou ceux dont les cde mettront une organisation de présence lourde, les élèves reviendront massivement, dans d'autres établissements non. Ce n'est pas équitable pour le personnel non plus, certains bahuts avec des centaines d'élèves et d'autres avec trois pelés et un tondu. Fera-t-on comme les hôpitaux, des transferts d'élèves, LOL? N'en parlons pas que le gaspillage d'énergie en fin d'année alors que l'on prépare la rentrée est considérable
L' oblugation d' instruction ( et non de scolarisation en presentiel ) justifiera que l' on nous force à poursuivre le télétravail et oui, les élèves les plus démunis seront perdants .
celitian
celitian
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par celitian le Mer 15 Avr 2020 - 12:34
@Tangleding a écrit:J'ai du mal à comprendre comment un collègue asthmatique peut ne pas être considéré comme à risque alors que le HCSP (Haut conseil de la santé publique) mentionne explicitement cette pathologie dans sa liste publiée sur le site du ministère de la santé (et de la solidarité avec le MEDEF) :

Liste des pathologies à risque:
Le Haut conseil de la santé publique (HCSP) considère que les personnes à risque de développer une forme grave d’infection au COVID-19 sont les suivantes :

Les personnes âgées de 70 ans et plus (même si les patients entre 50 ans et 70 ans doivent être surveillés de façon plus rapprochée) ;

Les patients présentant une insuffisance rénale chronique dialysée, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;

Les malades atteints de cirrhose au stade B au moins ;

Les patients aux antécédents (ATCD) cardiovasculaires : hypertension artérielle, ATCD d’accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, chirurgie cardiaque ;

Les diabétiques insulinodépendants ou présentant des complications secondaires à leur pathologie (micro ou macro angiopathie) ;

Les insuffisants respiratoires chroniques sous oxygénothérapie ou asthme ou mucoviscidose ou toute pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d’une infection virale ;

Les personnes avec une immunodépression :
- médicamenteuses : chimiothérapie anti cancéreuse, immunosuppresseur, biothérapie et/ou une corticothérapie à dose immunosuppressive ;
- infection à VIH non contrôlé avec des CD4 <200/mn ;
- consécutive à une greffe d’organe solide ou de cellules souche hématopoïétiques ;
- atteint d’hémopathie maligne en cours de traitement ;
- présentant un cancer métastasé ;
- Les femmes enceintes ;

Les personnes présentant une obésité morbide (indice de masse corporelle > 40kg/m² : par analogie avec la grippe A(H1N1).

A priori si le collègue n'est pas en ALD (Affection Longue durée), ça n'empêche pas un arrêt de travail dans les conditions habituelles :

Si la personne concernée n’est pas en affection longue durée, elle pourra se faire établir un arrêt de travail par son médecin traitant, dans les conditions de droit commun.
Le mari de ma collègue est salarié sans avoir la possibilité de télétravailler, et il n'a pas réussi à avoir d'arrêt donc il a pris ses vacances.
nonoreno
nonoreno
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par nonoreno le Mer 15 Avr 2020 - 12:36
Citron2020 a écrit:Plus de 100 cas de rechute en quelques jours en  Coree du Sud sans que l'on sache ce qu'il en est et paraît-il dans d'autres pays. Le problème est aussi l'engorgement des hôpitaux.

Les cas de rechute sont peut-être liés à l'infection des lymphocytes T, évoquées dans pas mal d'articles (notamment via le South China Morning Post) il y a plusieurs semaines / mois. Le virus resterait dormant, comme le Sida et Ebola. Pas étonnant que l'on teste des médocs à base de trithérapies. Cf le lien vers le SCMP sur un post précédent.
zigmag17
zigmag17
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par zigmag17 le Mer 15 Avr 2020 - 12:43
@Tortuegenial a écrit:Tzr sur 3 bahuts (vive la contamination croisée💦😷), même avec une forme olympique, j'irai pas 😾

Titulaire dans un seul établissement mais tributaire des transports en commun -train + bus-, plus tout ce qui nous attend au lycée: j'irai pas non plus.
Cela semble aussi être la ligne syndicale majoritaire, attendons Neutral
Madame-de-Pierre
Madame-de-Pierre
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Madame-de-Pierre le Mer 15 Avr 2020 - 12:47
Pour moi c'est pas mal aussi : aller-retour Oise Bretagne toutes les semaines en passant par Paris et le métro pour aller de chez moi à mon bahut. Je suis pas chaude chaude...
Laverdure
Laverdure
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Laverdure le Mer 15 Avr 2020 - 12:49
Citron2020 a écrit:Plus de 100 cas de rechute en quelques jours en  Coree du Sud sans que l'on sache ce qu'il en est et paraît-il dans d'autres pays. Le problème est aussi l'engorgement des hôpitaux. Le vrai danger serait non si on va tomber malade mais si on aura la chance d'être soignés correctement et rapidement autant nous, adultes, qu'enfants. Dans le flou actuel, quelle est la garantie, en tant que maman, que mon enfant ne risque réellement rien et va être pris réellement en charge dans le système médical. Maman seule, que me garantit le gouvernement si je tombe malade avec hospitalisation pour prendre soin de mon enfant? Ce qui n'est pas équitable c'est aussi le fait que ces enfants, que les parents, par précaution,  n'enverront pas à l'école restent sans instruction. La réalité est que dans les quartiers populaires et les établissements ciblés ou ceux dont les cde mettront une organisation de présence lourde, les élèves reviendront massivement, dans d'autres établissements non. Ce n'est pas équitable pour le personnel non plus, certains bahuts avec des centaines d'élèves et d'autres avec trois pelés et un tondu. Fera-t-on comme les hôpitaux, des transferts d'élèves, LOL? N'en parlons pas que le gaspillage d'énergie en fin d'année alors que l'on prépare la rentrée est considérable

Source ?

_________________
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 2320853811
Alcyone
Alcyone
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Alcyone le Mer 15 Avr 2020 - 12:51
@Laotzi a écrit:Depuis ma fenêtre, je peux observer la cour d'une école parisienne. Il y a en général cinq ou six enfants, et quasiment autant d'adultes. Les enfants jouent ensemble, naturellement, sans aucune distanciation. Les adultes ont des masques, parfois des gants, qu'ils tripotent d'ailleurs sans arrêt, et jouent aussi avec les enfants (foot etc.) sans aucune distanciation particulière.

Je vois que c'est partout pareil : ici, (avant les vacances en tous cas), c'était ambiance "colonie de vacances" : les élèves sont tous mélangés quel que soit leur âge, de trois ans à treize ans. Il y a même un petit dont c'était le 1er jour d'école le premier jour où j'y suis allée!

Le premier jour (et c'est valable pour les jours suivants) :
On a tous mangé à la cantine puis on s'est serrés dans des fauteuils pour regarder un dessin-animé pendant que les petits étaient sur les lits de camp les uns contre les autres pour faire la sieste.
Ensuite, on a fait "un basket" avec les grands, puis on a suivi les cours et on a fait les devoirs les uns à côté des autres : on s'est d'ailleurs partagé l'ordinateur pour aller sur l'ENT et réaliser quelques travaux.
Pendant ce temps, les petits ont dessiné, puis ont fait des perles et on a tous touché (les plus grands comme les adultes) le fer à repasser pour créer les motifs de perles. Les petits ont ensuite joué au loup dans la cour.
Enfin, on a tous pris le goûter à la même table, on a rangé et passé le balai à tour de rôles et nous avons bien discuté les uns près des autres. Les enfants ont parcouru et échangé des BD le temps que leurs parents arrivent.

Concernant les mesures d'hygiène :
Il n'y avait ni gants ni masques.
Il y avait du gel hydroalcoolique et nous demandions aux enfants d'aller se laver les mains de temps en temps.
Les portes étaient fermées : chacun touchait la poignée pour les ouvrir.
On aurait presque tous pu se faire la bise en partant tellement l'ambiance était détendue et sympa.

Je précise que nous n'avons reçu aucune directive ni conseil concernant la prise en charge des enfants. Cela s'est improvisé.
Suis-je responsable ? Aurais-je dû définir des règles précises avec les autres adultes ? Quand ? Où ? Comment ? Sinon, aurais-je dû/pu imposer mes propres règles d'hygiène et de précaution ?
Autant de questions qui restent en suspend.
trompettemarine
trompettemarine
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par trompettemarine le Mer 15 Avr 2020 - 12:52
@micaschiste a écrit:

Merci Micachiste. J'espère que ces paroles seront entendues en plus haut lieu.
Si quelqu'un pouvait enregistrer ce passage et le garder (Je vais essayer).
Ils ne pourront pas dire qu'ils ne savaient pas.


Dernière édition par trompettemarine le Mer 15 Avr 2020 - 12:56, édité 1 fois
Mathador
Mathador
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Mathador le Mer 15 Avr 2020 - 12:52
@zigmag17 a écrit:
@Tortuegenial a écrit:Tzr sur 3 bahuts (vive la contamination croisée💦😷), même avec une forme olympique, j'irai pas 😾

Titulaire dans un seul établissement mais tributaire des transports en commun -train + bus-, plus tout ce qui nous attend au lycée: j'irai pas non plus.
Cela semble aussi être la ligne syndicale majoritaire, attendons  Neutral

Idem. Hors de question que je transmette le virus entre plusieurs départements, donc si je ne suis pas positif au test ELISA je n'irai pas.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Mathador
Mathador
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Mathador le Mer 15 Avr 2020 - 12:57
@trompettemarine a écrit:Si quelqu'un pouvait enregistrer ce passage et le garder (Je vais essayer)
Fait de mon côté (avec l'excellent youtube-dl).

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Caspar
Caspar
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Caspar le Mer 15 Avr 2020 - 13:42
@Cicyle a écrit:Moi j'adore quand elle dit qu'ils l'ont organisé pour 600 enfants de soignants. Bin oui, 600 enfants de soignants (dont on peut supposer qu'ils sont particulièrement sensibilisés aux gestes barrières en plus) c'est pareil que tous les élèves de l'académie de Montpellier. C'est touchant, tant de naïveté… Laughing


Certainement très compétent dans son domaine, mais il ne connaît rien au fonctionnement d'un établissement scolaire (et se permet de la ramener).
tchanq'
tchanq'
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par tchanq' le Mer 15 Avr 2020 - 13:52
@micaschiste a écrit:

Je n'ai pas encore lu toutes mes pages en retard mais pourrait-on avoir des précisions sur cette enquête et de testing dans l'Oise. Je suis dans le 1e cluster j'y vis et enseigne) et je n'ai jamais entendu parler de tests ni aucune personne de mon entourage (dans le cluster) qui a des enfants scolarisé, ni mes voisins, ni mes collègues enseignants. Qui a été testé et où ?

_________________
Failure is not an option
avatar
may68
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par may68 le Mer 15 Avr 2020 - 13:56
https://www.sudouest.fr/2020/04/14/mont-de-marsan-suspicion-de-covid-19-deux-sites-d-accueil-d-enfants-de-soignants-fermes-7411371-3452.amp.html?fbclid=IwAR0z3z-Cz_GUEIzSTvySv7JscirEMI5n0yFv9e8Xwt7dpegolhPs77AKmn8

Les 49 enfants qui y étaient accueillis, comme les 50 agents présents dans ces établissement scolaires, ont été placés en quarantaine, jusqu’au 27 avril. "Les 36 familles concernées ont été immédiatement contactées par téléphone afin qu’elles puissent prendre les mesures nécessaires, notamment en termes de garde d’enfant au domicile."

Ils sont en quarantaine mais combien ont déjà été contaminés et ont eux mêmes contaminé leurs proches ... ?
Diclonia
Diclonia
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Diclonia le Mer 15 Avr 2020 - 14:14
@may68 a écrit:https://www.sudouest.fr/2020/04/14/mont-de-marsan-suspicion-de-covid-19-deux-sites-d-accueil-d-enfants-de-soignants-fermes-7411371-3452.amp.html?fbclid=IwAR0z3z-Cz_GUEIzSTvySv7JscirEMI5n0yFv9e8Xwt7dpegolhPs77AKmn8

Les 49 enfants qui y étaient accueillis, comme les 50 agents présents dans ces établissement scolaires, ont été placés en quarantaine, jusqu’au 27 avril. "Les 36 familles concernées ont été immédiatement contactées par téléphone afin qu’elles puissent prendre les mesures nécessaires, notamment en termes de garde d’enfant au domicile."

Ils sont en quarantaine mais combien ont déjà été contaminés et ont eux mêmes contaminé leurs proches ... ?

Dans l'article, à la fin, je ne comprends pas, dans les précautions données : "masque mis aux enfants en cas de nécessité (toux, fièvre)"

on accueille les enfants malades ?

_________________
"Vacances, j'oublie tout ! "
tchanq'
tchanq'
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par tchanq' le Mer 15 Avr 2020 - 14:15
Je reviens sur les tests dans l'Oise parce que ça me travaille, en renvoyant vers l'article de l'ARS publié sur le moment
https://www.hauts-de-france.ars.sante.fr/oise-evaluations-medicales-des-eleves-et-des-personnels
ARS a écrit: Ces consultations médicales seront réalisées dans des lieux d’accueil au sein d’établissements scolaires, par des équipes de médecins et infirmiers de la réserve sanitaire. Les personnes identifiées pendant l’entretien téléphonique, sur critère médical, seront invitées à se rendre dans l’un de ces lieux.

Donc ça concerne les élèves du collège à Crépy en Valois, c'est certain. Pour les autres du cluster, l'appel téléphonique n'a pas vraiment servi. On nous a dit que tout allait bien, qu'il fallait surveiller les symptômes mais c'est tout. Les 28000 élèves et 2300 personnel dont on parle n'ont pas été testés. Pas à grande échelle. Pourtant, j'ai été en contact fin février avec une personne qui vit avec l'un des soignants qui s'est occupé du 2e cas dans l'Oise (qui elle a fini Covid positive). Je l'ai signalé lors de cette "consultation" téléphonique mais je n'ai pas été testée.
Donc vraiment, j'ai besoin de savoir où est le résultat de cette enquête et combien de personnes ont été testées.


Dernière édition par Danska le Mer 15 Avr 2020 - 14:19, édité 2 fois (Raison : citation corrigée)

_________________
Failure is not an option
Not a Panda
Not a Panda
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Not a Panda le Mer 15 Avr 2020 - 14:16
@tchanq' a écrit:
@micaschiste a écrit:

Je n'ai pas encore lu toutes mes pages en retard mais pourrait-on avoir des précisions sur cette enquête et de testing dans l'Oise. Je suis dans le 1e cluster j'y vis et enseigne) et je n'ai jamais entendu parler de tests ni aucune personne de mon entourage (dans le cluster) qui a des enfants scolarisé, ni mes voisins, ni mes collègues enseignants. Qui a été testé et où ?

J'aimerais aussi savoir si l'enquête évoquée par Eric Caumes dans son intervention est trouvable.
avatar
Cath
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cath le Mer 15 Avr 2020 - 14:18
@tchanq' a écrit:Je reviens sur les tests dans l'Oise parce que ça me travaille, en renvoyant vers l'article de l'ARS publié sur le moment
https://www.hauts-de-france.ars.sante.fr/oise-evaluations-medicales-des-eleves-et-des-personnels
ARS a écrit: Ces consultations médicales seront réalisées dans des lieux d’accueil au sein d’établissements scolaires, par des équipes de médecins et infirmiers de la réserve sanitaire. Les personnes identifiées pendant l’entretien téléphonique, sur critère médical, seront invitées à se rendre dans l’un de ces lieux.


Donc ça concerne les élèves du collège à Crépy en Valois, c'est certain. Pour les autres du cluster, l'appel téléphonique n'a pas vraiment servi. On nous a dit que tout allait bien, qu'il fallait surveiller les symptômes mais c'est tout. Les 28000 élèves et 2300 personnel dont on parle n'ont pas été testés. Pas à grande échelle. Pourtant, j'ai été en contact fin février avec une personne qui vit avec l'un des soignants qui s'est occupé du 2e cas dans l'Oise (qui elle a fini Covid positive). Je l'ai signalé lors de cette "consultation" téléphonique mais je n'ai pas été testée.
Donc vraiment, j'ai besoin de savoir où est le résultat de cette enquête qui combien de personnes ont été testées.

Entendu parler de rien non plus.
supersoso
supersoso
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par supersoso le Mer 15 Avr 2020 - 14:20
@Diclonia a écrit:
@may68 a écrit:https://www.sudouest.fr/2020/04/14/mont-de-marsan-suspicion-de-covid-19-deux-sites-d-accueil-d-enfants-de-soignants-fermes-7411371-3452.amp.html?fbclid=IwAR0z3z-Cz_GUEIzSTvySv7JscirEMI5n0yFv9e8Xwt7dpegolhPs77AKmn8

Les 49 enfants qui y étaient accueillis, comme les 50 agents présents dans ces établissement scolaires, ont été placés en quarantaine, jusqu’au 27 avril. "Les 36 familles concernées ont été immédiatement contactées par téléphone afin qu’elles puissent prendre les mesures nécessaires, notamment en termes de garde d’enfant au domicile."

Ils sont en quarantaine mais combien ont déjà été contaminés et ont eux mêmes contaminé leurs proches ... ?

Dans l'article, à la fin, je ne comprends pas, dans les précautions données : "masque mis aux enfants en cas de nécessité (toux, fièvre)"

on accueille les enfants malades ?
Normalement non, mais certains parents ne se gênent pas pour mettre leur gamins bien malades... Même dans le personnel soignant... De même, certains sont prêts à mentir sur ce que fait le conjoint pour pouvoir profiter de la garderie qu'est l'école (vécu la première semaine de l'arrêt de l'école où une mère nous a raconté des mensonges sur son mari et mis des enfants malades à l'école alors même qu'elle bossait dans un service COVID)...
Catalunya
Catalunya
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Catalunya le Mer 15 Avr 2020 - 14:21
@tchanq' a écrit:Je reviens sur les tests dans l'Oise parce que ça me travaille, en renvoyant vers l'article de l'ARS publié sur le moment
https://www.hauts-de-france.ars.sante.fr/oise-evaluations-medicales-des-eleves-et-des-personnels
ARS a écrit: Ces consultations médicales seront réalisées dans des lieux d’accueil au sein d’établissements scolaires, par des équipes de médecins et infirmiers de la réserve sanitaire. Les personnes identifiées pendant l’entretien téléphonique, sur critère médical, seront invitées à se rendre dans l’un de ces lieux.

Donc ça concerne les élèves du collège à Crépy en Valois, c'est certain. Pour les autres du cluster, l'appel téléphonique n'a pas vraiment servi. On nous a dit que tout allait bien, qu'il fallait surveiller les symptômes mais c'est tout. Les 28000 élèves et 2300 personnel dont on parle n'ont pas été testés. Pas à grande échelle. Pourtant, j'ai été en contact fin février avec une personne qui vit avec l'un des soignants qui s'est occupé du 2e cas dans l'Oise (qui elle a fini Covid positive). Je l'ai signalé lors de cette "consultation" téléphonique mais je n'ai pas été testée.
Donc vraiment, j'ai besoin de savoir où est le résultat de cette enquête et combien de personnes ont été testées.
Lycée de Crépy également. Puis re-test fin mars-début avril pour "aider la recherche".
Halybel
Halybel
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Halybel le Mer 15 Avr 2020 - 14:22
@tchanq' a écrit:Je reviens sur les tests dans l'Oise parce que ça me travaille, en renvoyant vers l'article de l'ARS publié sur le moment
https://www.hauts-de-france.ars.sante.fr/oise-evaluations-medicales-des-eleves-et-des-personnels
ARS a écrit: Ces consultations médicales seront réalisées dans des lieux d’accueil au sein d’établissements scolaires, par des équipes de médecins et infirmiers de la réserve sanitaire. Les personnes identifiées pendant l’entretien téléphonique, sur critère médical, seront invitées à se rendre dans l’un de ces lieux.

Donc ça concerne les élèves du collège à Crépy en Valois, c'est certain. Pour les autres du cluster, l'appel téléphonique n'a pas vraiment servi. On nous a dit que tout allait bien, qu'il fallait surveiller les symptômes mais c'est tout. Les 28000 élèves et 2300 personnel dont on parle n'ont pas été testés. Pas à grande échelle. Pourtant, j'ai été en contact fin février avec une personne qui vit avec l'un des soignants qui s'est occupé du 2e cas dans l'Oise (qui elle a fini Covid positive). Je l'ai signalé lors de cette "consultation" téléphonique mais je n'ai pas été testée.
Donc vraiment, j'ai besoin de savoir où est le résultat de cette enquête et combien de personnes ont été testées.

Si tu écoutes ce que dit le doc'. Les résultats ne sont pas disponibles et sûrement pour des raisons de secret, qu'il soit médical ou autre. Ça me fait penser à la recherche du patient zéro dont on aura jamais les tenants et les aboutissants.
De la même manière qu'on a pas vu l'étude de Raoult sur la contagion des enfants.

Faudra être patiente je pense.

_________________
Je soigne ma dyslexie pardon si elle ressort trop parfois.

On ne fait pas bouger les choses en dressant seulement des constats.
Subir ou agir, la vie est une question de choix.
Pointàlaligne
Pointàlaligne
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Pointàlaligne le Mer 15 Avr 2020 - 14:29
Dans l'académie de Toulouse, c'est sur France Bleu que le Recteur a communiqué :

https://www.francebleu.fr/infos/education/tout-sera-fait-pour-assurer-la-securite-sanitaire-explique-le-recteur-de-l-academie-de-toulouse-1586885969

Le Recteur de l'Académie de Toulouse a écrit:  Dans la lignée de son ministre, le recteur de l'académie de Toulouse indique à France Bleu Occitanie que "tout ne va pas se faire du jour au lendemain, il y aura des étapes. On ne peut pas rentrer en mai et juin comme si c'était une année classique". Benoît Delaunay explique ainsi qu'il va dialoguer pendant deux semaines, notamment avec les syndicats, les  fédérations de parents d'élèves, les élus etc. "Tout sera fait pour assurer la sécurité sanitaire des personnels et des élèves, promet-il. dit il. La distanciation sociale va continuer dans la société , elle continuera aussi à l'école." Parmi les pistes dont le recteur va discuter : des effectifs plus réduits dans les classes et qui alterneraient.    

Il y a un extrait audio à écouter, sur la page. On reconnaît des éléments de langage :
- ce sera progressif
- 15 jours pour se préparer
- concertation
- les gestes barrière seront appliqués.


Communication radio aussi à Orléans-Tours :
https://www.francebleu.fr/infos/societe/reprise-de-l-ecole-le-11-mai-ce-que-dit-la-rectrice-de-l-academie-d-orleans-tours-education-1586931509
(attention, un sentiment de "déjà vu" est possible en cours de lecture) :
La Rectrice de l'académie d'Orléans-Tours a écrit: le message général, qui vaut pour les parents et les enseignants, c'est que le 11 mai est une cible donnée par le Président de la République et c’est à partir de ça que le ministère a engagé une large concertation avec tous les acteurs de l'école, les syndicats d'enseignants, de directeurs d'établissements, les représentants des parents et des élèves. Nous aurons une visio-conférence partagée avec ces acteurs dans toutes les régions et pendant quinze jours, nous allons co construire cette réflexion sur la réouverture des établissements.

Tangleding
Tangleding
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Mer 15 Avr 2020 - 14:37
Je pense que nos organisations devraient exiger la communication des études scientifiques et des avis des comités censés être au fondement de la décision de rouvrir les écoles le 11 mai, en préalable à toute concertation.

_________________
"Never complain, just fight."
Lisak40
Lisak40
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Lisak40 le Mer 15 Avr 2020 - 14:46
@Tangleding a écrit:Je pense que nos organisations devraient exiger la communication des études scientifiques et des avis des comités censés être au fondement de la décision de rouvrir les écoles le 11 mai, en préalable à toute concertation.
+1
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum