Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
gp20
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par gp20 le Mer 15 Avr 2020 - 17:16
@Caspar a écrit:
@fabienne7564 a écrit:
@Lisak40 a écrit:
@Tangleding a écrit:Je pense que nos organisations devraient exiger la communication des études scientifiques et des avis des comités censés être au fondement de la décision de rouvrir les écoles le 11 mai, en préalable à toute concertation.
+1
JR Girard du SNALC l'a demandé hier (sur cnews, je crois).

J'ai vu passer une vidéo où il parlait sur BFM TV mais il a peut-être été interrogé par les deux chaînes (il est également passé au JT de 13 heures sur TF1 la semaine dernière).

Pour le Danemark ils parlaient de 20 à 24 élèves tout à l'heure sur TF1. Le directeur semblait très stressé, pas de masques, et des élèves qui ne respectaient pas du tout la distanciation dans le couloir (d'après ce reportage assez bref et forcément superficiel).

20-24 en temps normal. Là c'était 10-12, vu qu'il n'y en avait que la moitié.
Tangleding
Tangleding
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Mer 15 Avr 2020 - 17:19
Un article peu documenté (quelles sont les données dont parle le Pr Flahaut) mais en accès libre :

https://www.lefigaro.fr/sciences/les-enfants-contribuent-ils-a-propager-le-virus-20200415


«À partir du 11 mai, nous rouvrirons progressivement les crèches, les écoles, collèges et lycées», a indiqué Emmanuel Macron lors de son allocution télévisée. Au risque de relancer l’épidémie en offrant un moyen de transport idéal à Sars-Cov-2? Le rôle majeur des enfants dans la propagation des virus respiratoires est bien documenté, mais n’est à ce jour pas prouvé pour le nouveau coronavirus. Les enfants sont plus réceptifs à la grippe que les adultes. Leur capacité à transmettre le virus est plus forte, et dure plus longtemps. Ils sont à l’origine de plus de cas secondaires dans les foyers que leurs parents. Enfin, leurs contacts sociaux sont nombreux et difficiles à canaliser dans une cour de récréation. «L’école constitue une zone d’amplification de la grippe», notait le Haut conseil de la santé publique en 2012.

. «L’école constitue une zone d’amplification de la grippe», notait le Haut conseil de la santé publique en 2012.

Une étude de modélisation publiée en 2008 par une équipe française montrait qu’une telle mesure pourrait réduire de 15 % environ le nombre total de cas et de 40 % la hauteur du pic, dans l’hypothèse d’une pandémie de grippe.

Selon une étude de l’équipe du Pr Didier Raoult à Marseille qui pourrait avoir inspiré la décision du président de la République, les enfants et les adolescents n’ont pas une concentration en virus particulièrement élevée et seraient peu contagieux. «On n’a pas beaucoup de rapports montrant que la circulation du virus est intense chez les enfants , renchérit Antoine Flahault, professeur de santé publique à l’université de Genève. Les données semblent même suggérer que les élèves joueraient un faible rôle dans la propagation du virus».

Face à ces inconnues, le Pr Flahault juge la réouverture des écoles prématurée. «Dans le cas de la grippe, la fermeture des établissements scolaires est la mesure ayant montré le mieux son efficacité sur la mortalité des seniors, un groupe à protéger en premier lieu.» Le Dr Patrick Bouet, président du conseil national de l’Ordre des médecins, redoute pour sa part que ce déconfinement précoce «ne nous amène à connaître un rebond du virus». Le scénario d’un retour des élèves à l’école n’a pas été envisagé par les scientifiques de l’Inserm dans le rapport qu’ils ont consacré à la sortie du confinement.

_________________
"Never complain, just fight."
Kilmeny
Kilmeny
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Kilmeny le Mer 15 Avr 2020 - 17:25
[quote="Tangleding"]Un article peu documenté (quelles sont les données dont parle le Pr Flahaut) mais en accès libre :

https://www.lefigaro.fr/sciences/les-enfants-contribuent-ils-a-propager-le-virus-20200415


«À partir du 11 mai, nous rouvrirons progressivement les crèches, les écoles, collèges et lycées», a indiqué Emmanuel Macron lors de son allocution télévisée. Au risque de relancer l’épidémie en offrant un moyen de transport idéal à Sars-Cov-2? Le rôle majeur des enfants dans la propagation des virus respiratoires est bien documenté, mais n’est à ce jour pas prouvé pour le nouveau coronavirus. Les enfants sont plus réceptifs à la grippe que les adultes. Leur capacité à transmettre le virus est plus forte, et dure plus longtemps. Ils sont à l’origine de plus de cas secondaires dans les foyers que leurs parents. Enfin, leurs contacts sociaux sont nombreux et difficiles à canaliser dans une cour de récréation. «L’école constitue une zone d’amplification de la grippe», notait le Haut conseil de la santé publique en 2012.

. «L’école constitue une zone d’amplification de la grippe», notait le Haut conseil de la santé publique en 2012.

Une étude de modélisation publiée en 2008 par une équipe française montrait qu’une telle mesure pourrait réduire de 15 % environ le nombre total de cas et de 40 % la hauteur du pic, dans l’hypothèse d’une pandémie de grippe.

Selon une étude de l’équipe du Pr Didier Raoult à Marseille qui pourrait avoir inspiré la décision du président de la République, les enfants et les adolescents n’ont pas une concentration en virus particulièrement élevée et seraient peu contagieux. «On n’a pas beaucoup de rapports montrant que la circulation du virus est intense chez les enfants , renchérit Antoine Flahault, professeur de santé publique à l’université de Genève. Les données semblent même suggérer que les élèves joueraient un faible rôle dans la propagation du virus».

Face à ces inconnues, le Pr Flahault juge la réouverture des écoles prématurée. «Dans le cas de la grippe, la fermeture des établissements scolaires est la mesure ayant montré le mieux son efficacité sur la mortalité des seniors, un groupe à protéger en premier lieu.» Le Dr Patrick Bouet, président du conseil national de l’Ordre des médecins, redoute pour sa part que ce déconfinement précoce «ne nous amène à connaître un rebond du virus». Le scénario d’un retour des élèves à l’école n’a pas été envisagé par les scientifiques de l’Inserm dans le rapport qu’ils ont consacré à la sortie du confinement.

On a vraiment fermé des établissements pour la grippe en nombre suffisant pour réaliser un étude ?  heu  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 3795679266

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
Tangleding
Tangleding
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Mer 15 Avr 2020 - 17:29
Un article du Monde, en accès libre également, synthétisant les questions sensibles (enfin, certaines) :

https://www.lemonde.fr/education/article/2020/04/15/les-questions-posees-par-la-reouverture-des-ecoles-ce-que-l-on-sait-ce-que-l-on-ignore-encore_6036695_1473685.html

J'ai particulièrement apprécié ceci, dans la veine "notre ministre (adoré) connaît vraiment bien la réalité des établissements scolaires et la psychologie des élèves" :

Q : Elèves et professeurs devront-ils porter un masque ?

Cela fait partie des pistes étudiées par le gouvernement, même si le ministre de la santé, Olivier Véran, a noté mardi qu’il serait difficile de faire porter un masque aux plus petits : « Cela fait partie des choses que l’on va définir au cours des deux prochaines semaines en lien avec les autorités sanitaires », a noté Jean-Michel Blanquer. Outre les masques « sans doute souhaitables dans un certain nombre de cas », le ministre promet de garantir la présence de savon dans les écoles, la distance entre les élèves, et s’interroge sur comment gérer la récréation, « s’il y en a une ».

Il ne lui manque vraiment qu'un nez rouge pour ce qui est des accessoires, notre Blanquer que le monde entier nous envie...

_________________
"Never complain, just fight."
Rouletabille
Rouletabille
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Rouletabille le Mer 15 Avr 2020 - 17:41
Il manque beaucoup de questions : quid de la question de la cantine ? quid de la répartition des élèves selon le nombre de salles disponibles ? quid du ramassage scolaire ? Etc.
Tangleding
Tangleding
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Mer 15 Avr 2020 - 17:48
@Rouletabille a écrit:Il manque beaucoup de questions : quid de la question de la cantine ? quid de la répartition des élèves selon le nombre de salles disponibles ? quid du ramassage scolaire ? Etc.
Tu n'espères quand même pas un vrai travail de journalisme de terrain @Rouletabille ? De même qu'on ne va pas demander aux journalistes du Monde d'écrire dans un français correct "sur comment gérer la situation" !

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 558662839

_________________
"Never complain, just fight."
micaschiste
micaschiste
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par micaschiste le Mer 15 Avr 2020 - 17:49
@Not a Panda a écrit:
@tchanq' a écrit:
@micaschiste a écrit:

Je n'ai pas encore lu toutes mes pages en retard mais pourrait-on avoir des précisions sur cette enquête et de testing dans l'Oise. Je suis dans le 1e cluster j'y vis et enseigne) et je n'ai jamais entendu parler de tests ni aucune personne de mon entourage (dans le cluster) qui a des enfants scolarisé, ni mes voisins, ni mes collègues enseignants. Qui a été testé et où ?

J'aimerais aussi savoir si l'enquête évoquée par Eric Caumes dans son intervention est trouvable.
J'ai écouté cette émission hier soir sur France 5. Le professeur Caumes l'évoquait en disant qu'il avait eu vent de fuites de cette étude mais que les résultats n'ont pas été largement diffusés !!!

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
avatar
gp20
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par gp20 le Mer 15 Avr 2020 - 17:52
@Rouletabille a écrit:Il manque beaucoup de questions : quid de la question de la cantine ? quid de la répartition des élèves selon le nombre de salles disponibles ? quid du ramassage scolaire ? Etc.

Cela n'engage que moi, mais si l'on fait venir seulement la moitié des classes 1 jour sur 2, ça règle de suite beaucoup de questions. La cantine avec la moitié des élèves, y a de quoi les séparer, pareil dans le bus. Et comme dans chaque classe, il manquera un max d'élèves, là aussi, ça règle le souci de la proximité en classe. .
Il faut se dire que ce ne sera pas une reprise classique, juste un lien ténu que l'on maintient avec ceux qui voudront bien venir.
Winmar
Winmar
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Winmar le Mer 15 Avr 2020 - 17:54
@Rouletabille a écrit:Il manque beaucoup de questions : quid de la question de la cantine ? quid de la répartition des élèves selon le nombre de salles disponibles ? quid du ramassage scolaire ? Etc.

C'est toi qui a mis le commentaire très pertinent sous l'article du Monde.fr ?

Je le cite

"Bref, le ministre Blanquer ne sait pas grand chose à ce stade... A croire, qu'il a découvert l'annonce du Président Macron en direct à la télévision... A croire, que lui même parlant du 4 mai au départ n'y croyait pas du tout...

J'adore cette consultation de deux semaines alors que l'on est dans la 5e semaine de confinement ! Le ministère n'a rien prévu et est incapable (et pour cause) de pouvoir s'adapter aux réalités de notre système éducatif dégradé...
Insupportable que les annonces du haut déconnectées du réel des gens du bas..

Bref, on n'imagine pas un instant que collégiens et lycéens reprennent. Comment refaire des emplois du temps en petit groupe quand les classes montent à 30 en collège et à 38 en lycée ? Comment répartir les élèves dans un nombre de salle qui est réduite ? Quid des cantines scolaires ? Quid du ramassage scolaire dans les zones rurales ?

Il y aura une rentrée le 11 mai mais pour les profs. Sans doute progressivement pour les crèches et les primaire"
Moonchild
Moonchild
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Moonchild le Mer 15 Avr 2020 - 17:55
@chmarmottine a écrit:
@VinZT a écrit:
@henriette a écrit:
@JaneB a écrit:( Je viens de tomber sur une émission jeunesse qui s'intitule " Jean Michel et la grande embrouille" ... ) Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 4164172953
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Z
Mais il y a plein d'épisodes brûlants d’actualité, en fait !
Spoiler:
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Captur11

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 346737548  Oh purée, c'est énorme !  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 3284587592

Merci !  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 3284587592

Un épisode s'intitule "Jean-Michel et la mouche du pouvoir" et un autre "Jen-Michel se sent inutile"
https://www.france.tv/enfants/six-huit-ans/jean-michel-super-caribou/jean-michel-super-caribou-saison-1/1417433-jean-michel-et-la-mouche-du-pouvoir.html

Il y a aussi "Jean Michel tombe le masque" et "Jean Michel fait place nette"...
Tangleding
Tangleding
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Mer 15 Avr 2020 - 18:02
Oui bon ben ça sera la garderie, en somme... J'ai toujours fait cours jusqu'au dernier jour de cours, jusqu'ici. Pas spécialement envie de participer à l'école façon club med avec DVD, goûters et autres jeux de société... A l'école le lien de socialisation - entre les élèves et entre élèves et enseignants - est au service de la construction de savoirs disciplinaires, notre présence dans ses murs n'y a d'autre justification. Et je ne parle pas du fait de boucler ou non les programmes, je le précise.

_________________
"Never complain, just fight."
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par RogerMartin le Mer 15 Avr 2020 - 18:02
@roxanne a écrit:
@may68 a écrit:https://twitter.com/Cdanslair/status/1250101691053113344?s=20&fbclid=IwAR1r5izLsL-Kj1s5iWl8X2AktojXc1yR38XYjLXplIS6gyQ-E2YgxOdy5-E

On ne peut pas se permettre de jouer avec cette théorie de l’immunité collective. D’autre part, je vous rappelle que dans l’#Oise beaucoup d’enseignants sont tombés malades et les enfants testés étaient assez fortement positifs". Éric Caumes
Ah oui, Caumes était furieux hier.
Alors que le 4 mars, en conférence devant le personnel de la Sorbonne, il se moquait des gens inquiets en demandant s'ils étaient vaccinés contre la grippe, et expliquait qu'ils ne risquaient rien au travail...

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Tangleding
Tangleding
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Mer 15 Avr 2020 - 18:10
Ce n'est sûrement pas le moyen le plus pertinent pour inciter les gens à se faire vacciner contre la grippe, par ailleurs.

_________________
"Never complain, just fight."
Moonchild
Moonchild
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Moonchild le Mer 15 Avr 2020 - 18:11
@gp20 a écrit:
@Rouletabille a écrit:Il manque beaucoup de questions : quid de la question de la cantine ? quid de la répartition des élèves selon le nombre de salles disponibles ? quid du ramassage scolaire ? Etc.

Cela n'engage que moi, mais si l'on fait venir seulement la moitié des classes 1 jour sur 2, ça règle de suite beaucoup de questions. La cantine avec la moitié des élèves, y a  de quoi les séparer, pareil dans le bus. Et comme dans chaque classe, il manquera un max d'élèves, là aussi, ça règle le souci de la proximité en classe. .
Il faut se dire que ce ne sera pas une reprise classique, juste un lien ténu que l'on maintient avec ceux qui voudront bien venir.

Dans un lycée d'environ 1400 élèves, ça en fait quand même 700 qui sont susceptibles de prendre les transports en commun sur les mêmes créneaux et ça suffit à remplir les bus à ras bord sans même ajouter les collèges aux alentours... il faut vraiment espérer que les adolescents ne transmettent pas le covid...

Même avec la moitié des effectifs, la promiscuité dans les couloirs ne permettra pas de respecter les mesures de distanciation ou alors il faut cloîtrer chaque groupe d'élèves dans une salle pour la demi-journée et faire tourner les profs...

Et si on fait venir les groupes par demi journée, en collège et en lycée, il faut refaire entièrement les emplois du temps sinon les élèves ne suivront pas tous les mêmes cours.
Korémuse
Korémuse
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Korémuse le Mer 15 Avr 2020 - 18:16
@Moonchild a écrit:
@gp20 a écrit:
@Rouletabille a écrit:Il manque beaucoup de questions : quid de la question de la cantine ? quid de la répartition des élèves selon le nombre de salles disponibles ? quid du ramassage scolaire ? Etc.

Cela n'engage que moi, mais si l'on fait venir seulement la moitié des classes 1 jour sur 2, ça règle de suite beaucoup de questions. La cantine avec la moitié des élèves, y a  de quoi les séparer, pareil dans le bus. Et comme dans chaque classe, il manquera un max d'élèves, là aussi, ça règle le souci de la proximité en classe. .
Il faut se dire que ce ne sera pas une reprise classique, juste un lien ténu que l'on maintient avec ceux qui voudront bien venir.

Dans un lycée d'environ 1400 élèves, ça en fait quand même 700 qui sont susceptibles de prendre les transports en commun sur les mêmes créneaux et ça suffit à remplir les bus à ras bord sans même ajouter les collèges aux alentours... il faut vraiment espérer que les adolescents ne transmettent pas le covid...

Même avec la moitié des effectifs, la promiscuité dans les couloirs ne permettra pas de respecter les mesures de distanciation ou alors il faut cloîtrer chaque groupe d'élèves dans une salle pour la demi-journée et faire tourner les profs...

Et si on fait venir les groupes par demi journée, en collège et en lycée, il faut refaire entièrement les emplois du temps sinon les élèves ne suivront pas tous les mêmes cours.

idem pour le pb des bus : chez nous , le bus transporte moitié de collégiens , moitié de lycéens
Dame Tartine
Dame Tartine
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Dame Tartine le Mer 15 Avr 2020 - 18:16
C'est un casse-tête quasi insoluble et comme d'habitude, ça sera pour la pomme des CDE et des professeurs.

_________________
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 964035751 J'peux pas, j'ai piscine ! Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 964035751
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par RogerMartin le Mer 15 Avr 2020 - 18:18
@Tangleding a écrit:Ce n'est sûrement pas le moyen le plus pertinent pour inciter les gens à se faire vacciner contre la grippe, par ailleurs.
Sachant que nous n'avons aucun moyen de nous faire vacciner dans l'enceinte de l'établissement, j'ai trouvé cela particulièrement osé. Je n'ai vu que le replay de la conférence, sinon j'aurais pris la parole.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Tangleding
Tangleding
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Mer 15 Avr 2020 - 18:21
Ce serait étonnant que les enfants et adolescents ne transmettent pas un virus respiratoire... Intuitivement j'ai tendance à penser que les enfants et adolescents expirent et postillonnent, surtout quand on doit leur apprendre à parler dans la cour plutôt qu'à crier pour parler à un camarade distant d'à peu près 30 cm.

abi

@RogerMartin : je vois que le supérieur est aussi inconséquent que l'EN sur le plan de la santé au travail... Pour le télétravail/la continuité pédégogique j'avais l'impression que vous étiez un peu mieux lotis que nous sur le plan ENT/capacités/applications intégrées. Je me trompe peut-être...

_________________
"Never complain, just fight."
Hypermnestre
Hypermnestre
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Hypermnestre le Mer 15 Avr 2020 - 18:24
@RogerMartin a écrit:
@roxanne a écrit:
@may68 a écrit:https://twitter.com/Cdanslair/status/1250101691053113344?s=20&fbclid=IwAR1r5izLsL-Kj1s5iWl8X2AktojXc1yR38XYjLXplIS6gyQ-E2YgxOdy5-E

On ne peut pas se permettre de jouer avec cette théorie de l’immunité collective. D’autre part, je vous rappelle que dans l’#Oise beaucoup d’enseignants sont tombés malades et les enfants testés étaient assez fortement positifs". Éric Caumes
Ah oui, Caumes était furieux hier.
Alors que le 4 mars, en conférence devant le personnel de la Sorbonne, il se moquait des gens inquiets en demandant s'ils étaient vaccinés contre la grippe, et expliquait qu'ils ne risquaient rien au travail...
J'ignorais cet épisode mais, par ailleurs, c'est un des rares spécialistes qui n'aient pas changé d'avis dix fois depuis le début de l'épidémie, s'appuie sur des analyses, alerte avec force et rigueur…
Je regrette qu'il ne soit pas davantage écouté par les hautes sphères du pouvoir.
Fesseur Pro
Fesseur Pro
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Fesseur Pro le Mer 15 Avr 2020 - 18:26
@Dame Tartine a écrit:C'est un casse-tête quasi insoluble et comme d'habitude, ça sera pour la pomme des CDE et des professeurs.
Certes.
Mais comme ces enseignants et CDE et leurs syndicats ne protestent que mollement, l'exécutif aurait bien tort de se gêner.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par henriette le Mer 15 Avr 2020 - 18:29
Dans mon collège (je l'ai déjà dit) plus de 900 élèves, 800 demi-pensionnaires, qui prennent les transports scolaires.
On fait tenir en temps normal une centaine d'élèves au maximum dans le réfectoire dans un turn-over continu - dès que certains sortent, d'autres rentrent, ce qui est un vrai casse-tête de planning.
Pour que les conditions de distanciation sociale soient respectées, il faudrait diviser par deux, voire même par deux et demi, le nombre d'élèves présents simultanément dans le réfectoire. Et faire de vrais "services" avec désinfection des tables, dossiers des chaises, entre chaque service. Et gérer la queue des affamés avec distanciation là aussi.
Cela me semble totalement utopique.


_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Dame Tartine
Dame Tartine
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Dame Tartine le Mer 15 Avr 2020 - 18:33
@Fesseur Pro a écrit:
@Dame Tartine a écrit:C'est un casse-tête quasi insoluble et comme d'habitude, ça sera pour la pomme des CDE et des professeurs.
Certes.
Mais comme ces enseignants et CDE et leurs syndicats ne protestent que mollement, l'exécutif aurait bien tort de se gêner.
On est bien d'accord.

_________________
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 964035751 J'peux pas, j'ai piscine ! Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 964035751
Madame_Prof
Madame_Prof
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Madame_Prof le Mer 15 Avr 2020 - 18:36
@Fesseur Pro a écrit:
@Dame Tartine a écrit:C'est un casse-tête quasi insoluble et comme d'habitude, ça sera pour la pomme des CDE et des professeurs.
Certes.
Mais comme ces enseignants et CDE et leurs syndicats ne protestent que mollement, l'exécutif aurait bien tort de se gêner.

Parce que les CDE ont déjà protesté vivement ?

Côté syndicats, ça ne fait même pas 48h que Macron a parlé. Laissons-les un peu s'organiser.

Côté enseignants, je crains que ce soit la ritournelle habituelle...

_________________
2017-2021 - 10ème établissement, en poste fixe ! Et, militante (encore, malgré tout...) ! 
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
moi c'est moi
moi c'est moi
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par moi c'est moi le Mer 15 Avr 2020 - 18:37
@Fesseur Pro a écrit:
@Dame Tartine a écrit:C'est un casse-tête quasi insoluble et comme d'habitude, ça sera pour la pomme des CDE et des professeurs.
Certes.
Mais comme ces enseignants et CDE et leurs syndicats ne protestent que mollement, l'exécutif aurait bien tort de se gêner.

Sans vouloir dire de bêtises, c'est un peu toujours ce qui se passe dans les situations problématiques dans l'éducation nationale... les personnels se cassent toujours la tête pour réussir à faire tourner un système qui n'est pas censé pouvoir fonctionner.
Comment peut-on mettre en évidence tous les dysfonctionnements aux yeux du grand public quand on passe notre temps à trouver des solutions pour compenser ces soucis ?
Hermiony
Hermiony
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Hermiony le Mer 15 Avr 2020 - 18:37
Après, si on est logique, les 3e au collège n'ont plus de raison de venir, car ils ont le brevet en contrôle continu...Priorité pourrait être donnée aux 6e / 5e.

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
micaschiste
micaschiste
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par micaschiste le Mer 15 Avr 2020 - 18:39
@RogerMartin a écrit:
@roxanne a écrit:
@may68 a écrit:https://twitter.com/Cdanslair/status/1250101691053113344?s=20&fbclid=IwAR1r5izLsL-Kj1s5iWl8X2AktojXc1yR38XYjLXplIS6gyQ-E2YgxOdy5-E

On ne peut pas se permettre de jouer avec cette théorie de l’immunité collective. D’autre part, je vous rappelle que dans l’#Oise beaucoup d’enseignants sont tombés malades et les enfants testés étaient assez fortement positifs". Éric Caumes
Ah oui, Caumes était furieux hier.
Alors que le 4 mars, en conférence devant le personnel de la Sorbonne, il se moquait des gens inquiets en demandant s'ils étaient vaccinés contre la grippe, et expliquait qu'ils ne risquaient rien au travail...

Il a reconnu très humblement sur un plateau télé s'être trompé dans les premiers temps de l'épidémie avant de voir les premiers cas dans son hôpital. Il a alors reconsidéré les faits.
Le mercredi 11 mars, au soir dans La Grande Confrontation présenté par David Pujadas sur LCI, il tirait la sonnette d'alarme face à Olivier Véran.
Le Professeur Éric Caumes, chef du service des maladies infectieuses à la Pitié-Salpêtrière, tire la sonnette d’alarme. "Il est très probable que l’on évolue vers un scénario à l’italienne. Mieux vaut prendre maintenant des mesures comme en Italie. Je vois ce qu’il se passe dans mon hôpital. Je vois des malades qui arrivent tous les jours avec des infections respiratoires sévères. Les réanimations se remplissent extrêmement rapides. Il risque d’y avoir un choix à faire entre les malades du coronavirus et les autres. Demain, on sera dans la même situation qu’en Italie."
j’ai bien peur que le virus ne soit plus contagieux qu’on ne veuille bien le dire", annonce le Pr Éric Caumes. "Il est possible qu’il existe des super-contaminateurs. Malheureusement, nous n’arrivons pas à les repérer.
https://www.lci.fr/sante/coronavirus-la-france-face-a-l-epidemie-le-replay-de-la-grande-confrontation-olivier-veran-2147766.html
alors que Karine Lacombe disait encore sur le même plateau
"Il y a eu des décès, il va encore y en avoir. Mais la grande majorité des patients en France guérit. Toutes les mesures barrières devraient permettre de freiner l’épidémie."
et
Jean-Christophe Ruffin, médecin, écrivain et diplomate, estime qu’il ne faut pas trop s’inquiéter. "Dans la population générale, il y a une grande peur, à mon avis excessive. Ce qui s’est passé en Italie a introduit un grand état de choc. 50.000 personnes en France meurent tous les mois. Le virus est là depuis un mois, il y a 48 morts.

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum