Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
anthinéa
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par anthinéa le Jeu 23 Avr 2020 - 22:11
Mais, ils peuvent rien dire encore.
Surtout, que techniquement, Macron/Philippe et même Blanquer ont bien dit que cette reprise n’était pas un retour à la normale que ces deux mois ne seraient jamais un mai/juin classique, qu’il n’était pas question de finir un programme.
Pour un fois, j’étais d’accord avec eux.
Cet excès de zèle du CDE du lycée de ta fille me semble pas aller avec la doctrine générale des hypothèses sur la table depuis l’annonce présidentielle. D’autant plus si notre Président souhaite  maintenant qu’on s’achemine vers un accueil élargi.
So Vox
So Vox
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par So Vox le Jeu 23 Avr 2020 - 22:20
Bonsoir,
Il ne m'a pas semblé voir passer cette information dans les posts. Vous voudrez bien m'excuser si je me trompe.
une étude de l'Institut Pasteur dévoilée ce jour révèle certaines informations pour tenter de comprendre le développement de l'épidémie de covid 19 dans l'Oise au mois de Mars.

Dans l'article de France Inter on peut y lire notamment :

France Inter a écrit:
Première du genre, l'étude a été menée auprès de 661 personnes, des lycéens et leurs contacts (professeurs, familles). Grâce aux tests de détection du virus associés aux tests sérologiques développés par l’Institut Pasteur, cette étude révèle que 26 % de la population étudiée a été infectée par le SARS-CoV-2 et possède des anticorps contre ce virus. La proportion est plus importante chez les lycéens eux-mêmes et leurs enseignants : 38 % des lycéens infectés, 43 % des enseignants.

Institut Pasteurpour les informations plus complètes.


Dernière édition par So Vox le Jeu 23 Avr 2020 - 22:37, édité 2 fois (Raison : lien vers Institut Pasteur + conjugaison aux fraises...)
Laotzi
Laotzi
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Laotzi le Jeu 23 Avr 2020 - 22:23
@So Vox a écrit:Bonsoir,
Il ne m'a pas semblé voir passer cette information dans les posts. Vous voudrez bien m'excusez si je me trompe.
une étude de l'Institut Pasteur dévoilée ce jour révèle certaines informations pour tenter de comprendre le développement de l'épidémie de covid 19 dans l'Oise au mois de Mars.

Dans l'article de France Inter on peut y lire notamment :

France Inter a écrit:
Première du genre, l'étude a été menée auprès de 661 personnes, des lycéens et leurs contacts (professeurs, familles). Grâce aux tests de détection du virus associés aux tests sérologiques développés par l’Institut Pasteur, cette étude révèle que 26 % de la population étudiée a été infectée par le SARS-CoV-2 et possède des anticorps contre ce virus. La proportion est plus importante chez les lycéens eux-mêmes et leurs enseignants : 38 % des lycéens infectés, 43 % des enseignants.

Si, depuis une dizaine de pages ce matin Wink : https://www.neoprofs.org/t128532p675-gestion-de-la-crise-du-coronavirus-dans-l-education-nationale#4939239

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
So Vox
So Vox
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par So Vox le Jeu 23 Avr 2020 - 22:30
@Laotzi a écrit:
@So Vox a écrit:Bonsoir,
Il ne m'a pas semblé voir passer cette information dans les posts. Vous voudrez bien m'excusez si je me trompe.
une étude de l'Institut Pasteur dévoilée ce jour révèle certaines informations pour tenter de comprendre le développement de l'épidémie de covid 19 dans l'Oise au mois de Mars.

Dans l'article de France Inter on peut y lire notamment :

France Inter a écrit:
Première du genre, l'étude a été menée auprès de 661 personnes, des lycéens et leurs contacts (professeurs, familles). Grâce aux tests de détection du virus associés aux tests sérologiques développés par l’Institut Pasteur, cette étude révèle que 26 % de la population étudiée a été infectée par le SARS-CoV-2 et possède des anticorps contre ce virus. La proportion est plus importante chez les lycéens eux-mêmes et leurs enseignants : 38 % des lycéens infectés, 43 % des enseignants.

Si, depuis une dizaine de pages ce matin Wink : https://www.neoprofs.org/t128532p675-gestion-de-la-crise-du-coronavirus-dans-l-education-nationale#4939239

Ah triple zut ! z'allez trop vite pour moi... désolée pour le doublon, triplon, quadruplon... Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 2790680366

Pour me faire pardonner (ou pas..aie pas taper),un petit lien vers un site tracking covid 19... un truc intéressant à regarder pays par pays et jour par jour quand on va déconfiner... les écoles notamment...


Dernière édition par So Vox le Jeu 23 Avr 2020 - 22:35, édité 1 fois
Tangleding
Tangleding
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Jeu 23 Avr 2020 - 22:31
Intéressant, CR du Groupe de travail éducation de la Commission culture éducation du Sénat après ses auditions au sujet de cette rentrée :

http://www.senat.fr/fileadmin/Fichiers/Images/communication/Culture/GT_enseignement_scolaire_retour_des_eleves_en_classe_synthese-1.pdf

Extraits (et ce n'est pas moi qui mets en gras, par contre j'ai souligné des points que je juge essentiel depuis le début) :

Alors  que  l’on  attendait  une définition par  le  ministère  de  l’éducation nationale d’un cadre national et d’une méthode (quels  sont les  objectifs du retour  en  classe,  qu’attendre  des  huit  semaines  de  cours  en  présentiel restantes, quels publics doivent être prioritaires...), les hypothèses de travail présentées  mardi  21  avril  devant  la  commission  des  affaires  culturelles  de l’Assemblée  nationale n’abordent  pas  ces  points  pourtant  structurants. L’ensemble  de  la  communauté  éducative –personnels  de  l’éducation nationale,   élèves,   parents –et   les   élus locaux   attendaient   un   discours présentant des objectifs et la méthode pour un retour à l’école à partir du 11 mai.  Or,  il  semble  au  groupe  de  travail  que  ces  déclarations  sont  plus  de nature à être sources de questions que de réponses.

En   outre,   selon   lesinformations   transmises   par   plusieurs   syndicats   et représentants d’élus locaux contactés par le groupe de travail, ces hypothèses de  travail ont,  semble-t-il, été  élaborées  sans  concertation  préalable,  alors même  que  le  ministère  avait  indiqué  vouloir  co-construire  les  modalités  de retour des élèves à l’école


Et plus loin :

b) des scénarii de travail ne reposant pas sur un avis scientifique

Alors que depuis le  début du confinement, le  gouvernement indique fonder ses  décisions  sur  des  avis  scientifiques,  les  hypothèses  de  travail  présentées mardi dépendent de préconisations sanitaires en cours de définition et non connues  à  ce  jour. Dès  lors,  les  déclinaisons  opérationnelles  qui  pourraient en   être   faites   risquent   de   reposer   sur   des   fondations   mouvantes.   Ce sentiment de fragilité pour la population peut être d’autant plus renforcé que les  avis  scientifiques  divergent  en  fonction  des  différentes  instances  et varient au fur et à mesure de la découverte de connaissances sur ce nouveau virus.

Des  études  scientifiques  vont  être lancées  sous  peu  sur  l’infectiosité  des enfants. Le groupe de travail regrette que celles-ci n’aient pas débuté un peu plus  tôt  afin  de  pouvoir  déjà  disposer  des  premiers  résultats.  En  effet,  la question de la transmission du virus chez l’enfant et par l’enfant  est  un facteur  essentiel  de  la  définition  du  protocole  sanitaire  pour  la  reprise  des cours.

Le Sénat fait son boulot sérieusement.


Dernière édition par Tangleding le Jeu 23 Avr 2020 - 22:37, édité 2 fois

_________________
"Never complain, just fight."
mafalda16
mafalda16
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par mafalda16 le Jeu 23 Avr 2020 - 22:32
C'est pas grave Wink Ce sont de vrais chiffres importants. Il ne fait pas de mal de les rappeler. Le fil va tellement vite que tout le monde n'a pas eu le loisir de les lire Wink

_________________
"Muchos años después, frente al pelotón de fusilamiento, el coronel Aureliano Buendía había de recordar aquella tarde remota en que su padre lo llevó a conocer el hielo"
VinZT
VinZT
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par VinZT le Jeu 23 Avr 2020 - 22:37
Bon, eh bien c'est plié, pas de réouverture en mai en Martinique :

RCI a écrit:
Le président de la CTM (Communauté Territoriale de Martinique), Alfred Marie-Jeanne, a annoncé que les établissements scolaires n'ouvriront pas en mai prochain, car les conditions sanitaires ne sont pas réunies pour assurer la reprise des cours et empêcher la propagation du virus. Une décision prise avec l'ensemble des acteurs de l'éducation au niveau local.

LIEN

Il faut dire que nous traversons une période de sécheresse exceptionnelle, conjuguée à l'impéritie (et la cupidité) des opérateurs d'eau courante. Résultat, pas d'eau pour une bonne partie de la population. Personnellement, sur les 15 derniers jours j'ai du avoir de l'eau au robinet pendant 4 ou 5 jours maxi, ça fait depuis dimanche que je n'en ai pas. Difficile dans ces conditions de faire les gestes d'Alain Barrière.

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Prosper de Barante
Prosper de Barante
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Prosper de Barante le Jeu 23 Avr 2020 - 22:39
@madu a écrit:Message ce soir du cde de ma fille, lycéenne : reprise en groupes de 15 maxi « a priori », à partir du 18 mai, probablement un groupe tous les matins la première semaine, les après-midi la seconde et inversement. Plus de télétravail dès lors que le présentiel reprend, le troisième trimestre sera pris en compte en contrôle continu pour le bac. Quelle schizophrénie : je ne souhaite pas faire de télétravail si je suis face aux élèves, mais je ne veux pas non plus que mes enfants retournent à l’école pour de la garderie. Serai-je donc obligée d’envoyer ma fille au lycée si je ne veux pas voir ses notes chuter pour le bac ? Alors que le président a dit aujourd’hui que c’était à moi de choisir ? J’ai vraiment l’impression d’être prise au piège, sans solution acceptable !

C'est bien ce que je craignais : des cde qui veulent faire du zèle ! Et certains peuvent être très doués pour mettre la pression aux collègues... je pense notamment aux contractuels et vacataires.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par RogerMartin le Jeu 23 Avr 2020 - 22:40
@Caspar a écrit:On en revient toujours à ces problèmes d'organisation concrète, qui me semblent insolubles, bien loin des déclarations vagues du ministre. J'ai vu ce matin les présidents des régions Nouvelle-Aquitaine et Normandie sur Franceinfo: aucun des deux n'est favorable à la réouverture des établissements scolaires.
Bien sûr, car la facture masque/gel/nettoyages c'est pour leur pomme pour les lycées, et que leurs électeurs risquent de voir si rien n'est fait dans les règles.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
So Vox
So Vox
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par So Vox le Jeu 23 Avr 2020 - 22:46
@mafalda16 a écrit:C'est pas grave Wink Ce sont de vrais chiffres importants. Il ne fait pas de mal de les rappeler. Le fil va tellement vite que tout le monde n'a pas eu le loisir de les lire Wink

Merci pour la bienveillance Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 1951591342
bon, en même temps, c'est pas tout perdu : j'ai réussi à intégrer une citation sans trop me gourer... ouf... woohoo
Bonne soirée !
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par RogerMartin le Jeu 23 Avr 2020 - 22:49
@Guermantes729 a écrit:Je ne peux pas citer ma source par confidentialité, mais mon fils, au lycée du Parc en CPGE 2ème année a reçu un courriel du lycée lui disant qu'ils ne reprendraient pas, eux, les cours "avant les écrits", et comme les oraux sont annulés...=> pas de reprise de cours
D'autant moins étonnant que les prépa sont considérées comme du supérieur. Mon mari non plus (maths spé dans Paris) est à peu près certain de ne pas revoir les élèves. Il ne sait plus quoi faire pour les quelques-uns qui ne peuvent pas accéder à internet.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Tangleding
Tangleding
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Jeu 23 Avr 2020 - 22:55
La synthèse de la commission du Sénat est assez édifiante et très fouillée. Je recommande fortement sa lecture.

_________________
"Never complain, just fight."
anthinéa
anthinéa
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par anthinéa le Jeu 23 Avr 2020 - 22:55
@RogerMartin a écrit:
@Caspar a écrit:On en revient toujours à ces problèmes d'organisation concrète, qui me semblent insolubles, bien loin des déclarations vagues du ministre. J'ai vu ce matin les présidents des régions Nouvelle-Aquitaine et Normandie sur Franceinfo: aucun des deux n'est favorable à la réouverture des établissements scolaires.
Bien sûr, car la facture masque/gel/nettoyages c'est pour leur pomme pour les lycées, et que leurs électeurs risquent de voir si rien n'est fait dans les règles.

Pour la nouvelle Aquitaine, l’ARS de mon département commence à s’inquiéter car deux foyers ont été identifié aujourd’hui malgré le confinement un en EPHAD avec un patient zéro sûrement extérieur et un dans une communauté agricole. Et pourtant, sont pas des monstres de la méfiance. L’école accueillant des soignants fermée dans la ville n’a même pas été testée.
Sekhmet
Sekhmet
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Sekhmet le Jeu 23 Avr 2020 - 23:01
@RogerMartin a écrit:
@Guermantes729 a écrit:Je ne peux pas citer ma source par confidentialité, mais mon fils, au lycée du Parc en CPGE 2ème année a reçu un courriel du lycée lui disant qu'ils ne reprendraient pas, eux, les cours "avant les écrits", et comme les oraux sont annulés...=> pas de reprise de cours
D'autant moins étonnant que les prépa sont considérées comme du supérieur. Mon mari non plus (maths spé dans Paris) est à peu près certain de ne pas revoir les élèves. Il ne sait plus quoi faire pour les quelques-uns qui ne peuvent pas accéder à internet.

Il utilise le magnifique dispositif Docapost pour envoyer les cours à la maison : attention, ça démarre seulement le 4 mai et c’est limité à une page recto verso par semaine par élève... (pas par matière hein, toutes matières confondues!...). En tout cas c’est ce que nous avait dit la principale adjointe il y a deux semaines (avant nos vacances qui s’achèvent, ça a peut-être changé depuis)....
Aliceinwonderland
Aliceinwonderland
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Aliceinwonderland le Jeu 23 Avr 2020 - 23:02
@RogerMartin a écrit:
@Guermantes729 a écrit:Je ne peux pas citer ma source par confidentialité, mais mon fils, au lycée du Parc en CPGE 2ème année a reçu un courriel du lycée lui disant qu'ils ne reprendraient pas, eux, les cours "avant les écrits", et comme les oraux sont annulés...=> pas de reprise de cours
D'autant moins étonnant que les prépa sont considérées comme du supérieur. Mon mari non plus (maths spé dans Paris) est à peu près certain de ne pas revoir les élèves. Il ne sait plus quoi faire pour les quelques-uns qui ne peuvent pas accéder à internet.

Je m'en doutais un peu. Bon cela dit depuis la reprise je trouve que mes fils ont quand même pas mal de cours (par zoom ou autre) et beaucoup de devoirs à rendre (aujourd'hui même léger bug, au départ pas de pause déjeuner et puis finalement ça a été modifié la prof avait gardé son horaire sans savoir qu'il y avait devoir en temps limité avant elle ! du coup mon fils avait commencé à manger à son bureau).

Mais c'est sûr que ce n'est pas pareil.

Bon au moins à ce niveau je n'ai rien à faire, même si j'ai lu le programme de français du grand pour aider un peu au besoin. Et pour le moment tout ce que fait son frère je connais et je fournis même les critiques. J'ai du mal à imaginer comment j'aurais géré l'école à la maison en primaire ou au collège. En maths j'aurais souffert!

_________________
« Ici le sommeil commença à gagner Alice. Elle répétait, à moitié endormie : « Les chats mangent-ils les chauves-souris ? Les chats mangent-ils les chauves-souris ? » Et quelquefois : « Les chauves-souris mangent-elles les chats ? »
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par RogerMartin le Jeu 23 Avr 2020 - 23:06
@RaptorWill a écrit:Non, non c'est la logique qui doit l'emporter.
Ah d'accord, c'est du trollage de haut vol ! Il fallait le préciser. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 437980826

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
TFS
TFS
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par TFS le Jeu 23 Avr 2020 - 23:25
@Aliceinwonderland a écrit:
@RogerMartin a écrit:
@Guermantes729 a écrit:Je ne peux pas citer ma source par confidentialité, mais mon fils, au lycée du Parc en CPGE 2ème année a reçu un courriel du lycée lui disant qu'ils ne reprendraient pas, eux, les cours "avant les écrits", et comme les oraux sont annulés...=> pas de reprise de cours
D'autant moins étonnant que les prépa sont considérées comme du supérieur. Mon mari non plus (maths spé dans Paris) est à peu près certain de ne pas revoir les élèves. Il ne sait plus quoi faire pour les quelques-uns qui ne peuvent pas accéder à internet.

Je m'en doutais un peu. Bon cela dit depuis la reprise je trouve que mes fils ont quand même pas mal de cours (par zoom ou autre) et beaucoup de devoirs à rendre (aujourd'hui même léger bug, au départ pas de pause déjeuner et puis finalement ça a été modifié la prof avait gardé son horaire sans savoir qu'il y avait devoir en temps limité avant elle ! du coup mon fils avait commencé à manger à son bureau).

Mais c'est sûr que ce n'est pas pareil.

Bon au moins à ce niveau je n'ai rien à faire, même si j'ai lu le programme de français du grand pour aider un peu au besoin. Et pour le moment tout ce que fait son frère je connais et je fournis même les critiques. J'ai du mal à imaginer comment j'aurais géré l'école à la maison en primaire ou au collège. En maths j'aurais souffert!

Parce qu'il y a des collègues qui donnent des travaux en temps limité ??? Cela me dépasse...
Honchamp
Honchamp
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Honchamp le Jeu 23 Avr 2020 - 23:34
@TFS a écrit:
@Aliceinwonderland a écrit:
@RogerMartin a écrit:
@Guermantes729 a écrit:Je ne peux pas citer ma source par confidentialité, mais mon fils, au lycée du Parc en CPGE 2ème année a reçu un courriel du lycée lui disant qu'ils ne reprendraient pas, eux, les cours "avant les écrits", et comme les oraux sont annulés...=> pas de reprise de cours
D'autant moins étonnant que les prépa sont considérées comme du supérieur. Mon mari non plus (maths spé dans Paris) est à peu près certain de ne pas revoir les élèves. Il ne sait plus quoi faire pour les quelques-uns qui ne peuvent pas accéder à internet.

Je m'en doutais un peu. Bon cela dit depuis la reprise je trouve que mes fils ont quand même pas mal de cours (par zoom ou autre) et beaucoup de devoirs à rendre (aujourd'hui même léger bug, au départ pas de pause déjeuner et puis finalement ça a été modifié la prof avait gardé son horaire sans savoir qu'il y avait devoir en temps limité avant elle ! du coup mon fils avait commencé à manger à son bureau).

Mais c'est sûr que ce n'est pas pareil.

Bon au moins à ce niveau je n'ai rien à faire, même si j'ai lu le programme de français du grand pour aider un peu au besoin. Et pour le moment tout ce que fait son frère je connais et je fournis même les critiques. J'ai du mal à imaginer comment j'aurais géré l'école à la maison en primaire ou au collège. En maths j'aurais souffert!

Patce qu'il y a des collègues qui donnent des travaux en temps limité ??? Cela me dépasse...

Voui, voui...
Une anecdote.
Ma collègue et copine prof de maths (collège) a reçu, un jeudi avant les vacances un coup de fil vers 10 h d'une autre collègue...

Le fils de notre collègue, en 1ère S, était en devoir en temps limité, sujet envoyé à 9 h. Devoir à renvoyer à midi.
Le fiston cherchait de l'aide, car il ne voyait pas, ou ne voulait pas se casser la nénette à chercher.
La maman du fiston a donc téléphoné à une collègue de maths du collège...

Pour qu'elle aide fiston...
Ma collègue n'a pas aidé (était en train de faire autre chose, etc.) , mais a dédramatisé en disant que fiston fasse ce qu'il pouvait, que les notes de confinement ne comptaient pas, bla-bla...

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
Cleroli
Cleroli
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cleroli le Jeu 23 Avr 2020 - 23:45
@Sekhmet a écrit:
Il utilise le magnifique dispositif Docapost pour envoyer les cours à la maison : attention, ça démarre seulement le 4 mai et c’est limité à une page recto verso par semaine par élève... (pas par matière hein, toutes matières confondues!...). En tout cas c’est ce que nous avait dit la principale adjointe il y a deux semaines (avant nos vacances qui s’achèvent, ça a peut-être changé depuis)....
Tiens, nous on nous a dit que c'était 6 pages par élève et par matière heu Le premier envoi a été fait lundi et les élèves n'ont toujours rien reçu.
scot69
scot69
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par scot69 le Jeu 23 Avr 2020 - 23:50
Dormez-bien!

Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Thalia de G le Ven 24 Avr 2020 - 7:26
@henriette a écrit:Et déjà un nouveau message politique supprimé.
Le topic reste donc fermé quelque temps.

@Serge a écrit:Topic rouvert.

Mais attention, puisque beaucoup ne tiennent aucun compte des rappels, et que nous n'allons pas nous amuser à couper des messages toutes les dix minutes sur ce topic, dorénavant :

- toute intervention de la modération dans ce fil entraînera dorénavant sa fermeture pour une heure minimum
- tout membre dont on a déjà dû couper des messages politiques sur ce fil et qui obligerait à nouveau à intervenir sera automatiquement banni 3 jours


Merci d'en tenir compte et d'en rester au sujet.

Topic ouvert.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
Oxford
Oxford
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Oxford le Ven 24 Avr 2020 - 7:50
@TFS a écrit:

Parce qu'il y a des collègues qui donnent des travaux en temps limité ??? Cela me dépasse...

Le prof de physique de mon ado en est friand.
Et il a déclaré aux élèves : "Préparez vos blouses, on reprend les TP dès la rentrée. Aucun problème dans ma matière puisque vous êtes moins de 20 par groupe." No
Ce type m'inquiète gravement.
Je n'ai toujours pas décidé si mes enfants retourneront dans leur établissement...

_________________
Tutti i ghjorna si n'impara.
mistinguette
mistinguette
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par mistinguette le Ven 24 Avr 2020 - 7:56
Alors que moi je me dis pas possible...manipulation de matériel commun, déplacement vers des salles spécialisées....

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Verdurette le Ven 24 Avr 2020 - 8:05
Parfois il est bon de donner des informations objectives : Docaposte fonctionne depuis jeudi 17 avril. Dans le premier degré, nous pouvons envoyer 3 pages recto-verso par semaine, à partir du CP. Sur la réception et le renvoi, je ne sais pas puisque nous sommes officiellement en vacances depuis vendredi, jusqu'au 4 mai.

Je salue les propos du Sénat, en l'occurrence.

Souvenez-vous du lundi 16 mars :  élèves à la maison, mais bazar innommable entre établissements où on demandait de rester prudemment chez soi, ceux où devait se réunir, ceux où on devait faire ses heures selon l'horaire de l'edt, au gré du chef local et sans égards pour les propos du ministère de l'intérieur. Il a fallu le confinement strict pour régler la question.

Autant on peut comprendre que des décisions soient modulées en fonction de la situation (région touchée ou non, nombre d'élèves, configuration des locaux... ) autant je trouve scandaleux qu'on puisse encore tolérer les responsables trop zélés qui n'écoutent qu'eux-mêmes.
bobdom
bobdom
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par bobdom le Ven 24 Avr 2020 - 8:31
Lu sur Le Figaro...
On comprend mieux les récents rétropédalages.

Après de deux sur trois (64 %) affirment qu’ils n’enverront pas au moins un enfant en classe à la levée du confinement, selon notre sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour Le Figaro et France Info. Une proportion similaire de Français rejette la réouverture des établissements scolaires (63 %) et estime que cette mesure a été prise afin de permettre aux parents de reprendre le travail (60 %), en pleine épidémie mondiale de Covid-19.

Seuls 21% des parents pensent que c'est parce que des enfants des milieux populaires risquent de décrocher... Pas dupes.

https://www.lefigaro.fr/politique/apres-le-11-mai-deux-francais-sur-trois-n-enverront-pas-leurs-enfants-en-cours-20200423

Le sondage apparaît aussi évoqué sur BFMTV : https://www.bfmtv.com/societe/deconfinement-2-parents-d-eleves-sur-3-sont-hostiles-a-la-reouverture-des-ecoles-le-11-mai-1899747.html

[Edit : post modifié car ajout de la source initiale]


Dernière édition par Poupoutch le Ven 24 Avr 2020 - 9:22, édité 1 fois (Raison : Insertion de balises de citation)
Guermantes729
Guermantes729
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Guermantes729 le Ven 24 Avr 2020 - 8:46
@Aliceinwonderland a écrit:
@RogerMartin a écrit:
@Guermantes729 a écrit:Je ne peux pas citer ma source par confidentialité, mais mon fils, au lycée du Parc en CPGE 2ème année a reçu un courriel du lycée lui disant qu'ils ne reprendraient pas, eux, les cours "avant les écrits", et comme les oraux sont annulés...=> pas de reprise de cours
D'autant moins étonnant que les prépa sont considérées comme du supérieur. Mon mari non plus (maths spé dans Paris) est à peu près certain de ne pas revoir les élèves. Il ne sait plus quoi faire pour les quelques-uns qui ne peuvent pas accéder à internet.

Je m'en doutais un peu. Bon cela dit depuis la reprise je trouve que mes fils ont quand même pas mal de cours (par zoom ou autre) et beaucoup de devoirs à rendre (aujourd'hui même léger bug, au départ pas de pause déjeuner et puis finalement ça a été modifié la prof avait gardé son horaire sans savoir qu'il y avait devoir en temps limité avant elle ! du coup mon fils avait commencé à manger à son bureau).

Mais c'est sûr que ce n'est pas pareil.

Bon au moins à ce niveau je n'ai rien à faire, même si j'ai lu le programme de français du grand pour aider un peu au besoin. Et pour le moment tout ce que fait son frère je connais et je fournis même les critiques. J'ai du mal à imaginer comment j'aurais géré l'école à la maison en primaire ou au collège. En maths j'aurais souffert!

Oui! Pareil ici! Un gros gros travail!

Autre retour du même type d'un lycée parisien: pas de retour pour les 2èmes année de prépa: raison invoquée: impossible de gérer l'internat pour tous.

(Je ne peux pas mettre de sources, ce sont des courriels reçus par des élèves que je connais. Si la modération veut supprimer par manque de fiabilité je comprends bien sûr)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum