Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Maissa
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Maissa le Ven 24 Avr 2020 - 15:17
Dans l'académie de Créteil, les collègues se mobilisent.

Les personnels d’enseignement et d’éducation du collège Henri Barbusse refusent la reprise des cours en présentiel avant les vacances d’été. »

https://creteil.snes.edu/Motion-des-personnels-d-enseignement-et-d-education-du-college-Henri-Barbusse.html

Lettre ouverte adressée au Premier Ministre et au Recteur d'Académie par 45 enseignantes et enseignants du Lycée Honoré de Balzac

Extrait :
« Plus largement, nous vous demandons d’acter que la reprise des cours est impossible tant que les conditions suivantes ne sont pas réunies :
- un avis convergent des instances scientifiques et médicales, indiquant que la situation épidémiologique ne s’oppose pas à la réouverture des établissements scolaires ;
- une réponse du ministère de l’éducation aux observations et demandes faites par le CHSCTM du 3 avril dernier, et la tenue du groupe de travail demandé par les représentants des personnels ;
- la mise à disposition d’un nombre suffisant de tests, de masques et de produits désinfectants pour permettre d’abaisser au niveau le plus faible possible les risques de contagion.
Dans le cas contraire, nous envisageons de faire valoir notre droit de retrait et d’inviter l’ensemble des personnels à en faire de même. Et dans l’éventualité où la légitimité de ce droit de retrait serait contestée par notre employeur, comme cela est trop souvent le cas, nous pourrions être contraints de faire usage de notre droit de grève. »

https://www.facebook.com/honore.debalzac.31149/posts/765256484009210
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Danska le Ven 24 Avr 2020 - 15:17
@chmarmottine a écrit:
@Danska a écrit:
@chmarmottine a écrit:
@Derborence a écrit:Les cours peuvent se faire à distance, comme depuis le 16 mars.


Bof, une préparation d'un examen uniquement à distance, sans aucun oral blanc avec une épreuve nouvelle !
Et avec des inégalités importances d'accès à l'enseignement à distance.

Si des cours à distance suffisent, autant supprimer les établissement scolaires !

Mais tu proposes quoi alors ? Que les collègues de français aillent faire cours sur place, alors que tu es la première à dire que toi-même tu as peur d'y retourner ?

C'est vraiment à moi que tu poses cette question ?

Ben non justement, je suis effectivement la première à dire que cette réouverture le 11 mai est prématurée, donc je ne vais pas prôner les cours de français en présentiel !!!

Su l'oral de français, j'ai toujours dit qu'il me semblait conditionné à une reprise des cours dans des conditions sanitaires excellentes. Or, on s'achemine à une reprise en dehors de toute condition sanitaire réellement sans danger. Dans le meilleur des cas, il y aura une reprise pour quelques élèves donc difficile d'envisager un oral dans ces conditions.

Désolée de ne pas avoir été claire.

D'accord, je comprends mieux.
anthinéa
anthinéa
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par anthinéa le Ven 24 Avr 2020 - 15:18
@ profs
Certaines caissières sont mortes.
Des personnels soignants sont morts.

Et, on revient toujours sur la même chose :
Manger c’est obligatoire pour survivre
Être soigné, bah, en ce moment, c’est un peu essentiel !

Faire garderie de groupes de 8 élèves qu’on ne pourra même pas garder assez régulièrement pour permettre à leurs parents de bosser ? Totalement inutile !
avatar
eleonore69
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par eleonore69 le Ven 24 Avr 2020 - 15:23
@anthinéa a écrit:@ profs
Certaines caissières sont mortes.
Des personnels soignants sont morts.

Et, on revient toujours sur la même chose :
Manger c’est obligatoire pour survivre
Être soigné, bah, en ce moment, c’est un peu essentiel !

Faire garderie de groupes de 8 élèves qu’on ne pourra même pas garder assez régulièrement pour permettre à leurs parents de bosser ? Totalement inutile !

Totalement d'accord !
avatar
profs(
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par profs( le Ven 24 Avr 2020 - 15:25
Le problème, selon moi, c'est que sur ce forum tout est un peu inutile….
Faire à cours à distance, c'est inutile. Retourner en cours, c'est inutile. Trop se prendre la tête à essayer de faire de son mieux pour la continuité pédagogique, c'est inutile….

C'est toujours comme ça. L'immense majorité des messages vont toujours dans le même sens et à mon avis ne montrent pas une bonne image de notre profession pour le lecteur lambda.

Et là sincèrement, il arriverait une personne qui n'a jamais entendu parler du covid, il pourrait penser à la lecture de ce forum qu'on est à environ 100 % de mortalité…. Vraiment… Relisez les messages, ça fait peur !
Bonne fin de journée.
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Sphinx le Ven 24 Avr 2020 - 15:29


suite:




















(Trouvé sur Twitter, je ne sais pas qui est cette personne.)

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Livre11
avatar
pseudo-intello
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par pseudo-intello le Ven 24 Avr 2020 - 15:31
Je ne pense pas que l'oral de français sera maintenu. Je pense que c'est une annonce du type : "si tu ne travailles pas, tu vas redoubler" ou "si tu n'es pas sage, le Père Noël ne t'apportera pas de cadeaux".

Certaines élèves de première bossent parce qu'ils ont l’échéance, ou plutôt : parce qu'on leur dit qu'il y a l’échéance.


D’ailleurs, je ne suis pas sûre du tout qu'on reprenne le 11 mai0 Pour moi, les tournicotis actuels sont là pour contredire Macron sans avoir l'air : on reprend, mais juste trois niveaux dans un premier temps, et puis une semaine sur deux, et puis à voir avec les autorités locales, et puis si les conditions sanitaire sont réunies, et puis si les profs peuvent être présents... bref, qui vivra verra, mais je suis à peu près sûr que je vivrai et verrai chez moi le 11 mai. Wink
Tangleding
Tangleding
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Ven 24 Avr 2020 - 15:33
Evidemment que ce virus n'est pas mortel dans 100% des cas d'infection. Tout le monde l'a bien compris. Par contre il est très contagieux, donc il est normal que l'employeur assure une protection sérieuse pour éviter une diffusion large car avec son taux de cas grave et son taux de létalité ça peut faire pas mal de dégâts. L'objectif du confinement était de ne pas propager le virus à un niveau entraînant la non pris en charge des cas graves, et cet objectif a toujours lieu d'être recherché. Donc éviter de faire des écoles qui rouvrent des lieux de diffusion n'a rien d'absurde.

_________________
"Never complain, just fight."
amour
amour
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par amour le Ven 24 Avr 2020 - 15:36
profs:( a écrit:Le problème, selon moi, c'est que sur ce forum tout est un peu inutile….
Faire à cours à distance, c'est inutile. Retourner en cours, c'est inutile. Trop se prendre la tête à essayer de faire de son mieux pour la continuité pédagogique, c'est inutile….

C'est toujours comme ça. L'immense majorité des messages vont toujours dans le même sens et à mon avis ne montrent pas une bonne image de notre profession pour le lecteur lambda.

Et là sincèrement, il arriverait une personne qui n'a jamais entendu parler du covid, il pourrait penser à la lecture de ce forum qu'on est à environ 100 % de mortalité…. Vraiment… Relisez les messages, ça fait peur !
Bonne fin de journée.

Les quelques 80 000 personnes (parents, citoyens, collègues) qui ont signé la pétition sur change.org en défaveur de la reprise le 11 mai et les quelques 46000 personnels qui ont signé en 3 jours la pétition proposée par FNEC FP FO ont effectivement eu le mauvais goût de s'inquiéter davantage de la propagation du virus que de votre possible mutation dans deux ans. Pour ma part, c'est votre message qui m'effraie.
anthinéa
anthinéa
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par anthinéa le Ven 24 Avr 2020 - 15:38
profs:( a écrit:Le problème, selon moi, c'est que sur ce forum tout est un peu inutile….
Faire à cours à distance, c'est inutile. Retourner en cours, c'est inutile. Trop se prendre la tête à essayer de faire de son mieux pour la continuité pédagogique, c'est inutile….

C'est toujours comme ça. L'immense majorité des messages vont toujours dans le même sens et à mon avis ne montrent pas une bonne image de notre profession pour le lecteur lambda.

Et là sincèrement, il arriverait une personne qui n'a jamais entendu parler du covid, il pourrait penser à la lecture de ce forum qu'on est à environ 100 % de mortalité…. Vraiment… Relisez les messages, ça fait peur !
Bonne fin de journée.

Et bien soit ...
Bien sûr ce n’est pas 100 % de mortalité. MAIS
- on ne sait pas grand chose de ce virus et on en découvre tous les jours
- DES malades à j35 (voir Twitter) sont encore au fond du seau alors même qu’ils n’ont pas de formes «  sévères »
- DES ados et enfants sont morts
- Ce virus paralyse une grande partie du monde et s’il ne le fait pas, il touche tous les pays

Alors, peut être est-ce judicieux de faire attention non ?

Quand à l’enseignement ?
Je trouve, pour la part, que le distanciel a bien fonctionné et je trouve donc, d’autant plus débile de tout lâcher pour si peu et avec autant de risques.
Mais, c’est mon expérience personnelle.
Dinimip!
Dinimip!
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Dinimip! le Ven 24 Avr 2020 - 15:39
profs:( a écrit:

Personne n'est à l'abri donc je ne voudrais pas paraître désinvolte.. pas du tout non… mais à lire 90% des messages, on dirait qu'il y a un taux de mortalité de l'ordre de 100% avec ce virus.
Encore une fois, je ne fais pas le malin car je n'ai pas envie de l'avoir bien entendu… mais  il faut quand même raison garder non ? Vous n'avez pas l'impression dans vos commentaires de mal refléter les statistiques de cette maladie et de propager une peur bien plus importante qu'elle ne devrait être ?
Encore une fois je ne dis pas que le risque est nul non (pour ceux qui voudraient détourner mon message) mais comment font les caissières ? les infirmiers ? …. Oui il faut de la prudence, oui il faut des mesures mais il faut arrêter de multiplier les messages qui tendraient à dire qu'on va systématiquement mourir au contact de ce virus.

Assez d'accord, il y a des gens qui en meurent (comme certains meurent d'une grippe, d'un infarctus..), mais attention à ne pas tomber dans la psychose.

J'espère pour ma part qu'on ne me forcera pas à porter un masque si les cours reprennent : avec la chaleur du mois de juin, ça va être absolument invivable.. Tout ça pour une maladie qui a, si je l'attrape, moins d'une chance sur 200 de me tuer vu que j'ai moins de 50 ans.
anthinéa
anthinéa
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par anthinéa le Ven 24 Avr 2020 - 15:41
@pseudo-intello a écrit:Je ne pense pas que l'oral de français sera maintenu. Je pense que c'est une annonce du type : "si tu ne travailles pas, tu vas redoubler" ou "si tu n'es pas sage, le Père Noël ne t'apportera pas de cadeaux".

Certaines élèves de première bossent parce qu'ils ont l’échéance, ou plutôt : parce qu'on leur dit qu'il y a l’échéance.


D’ailleurs, je ne suis pas sûre du tout qu'on reprenne le 11 mai0 Pour moi, les tournicotis actuels sont là pour contredire Macron sans avoir l'air : on reprend, mais juste trois niveaux dans un premier temps, et puis une semaine sur deux, et puis à voir avec les autorités locales, et puis si les conditions sanitaire sont réunies, et puis si les profs peuvent être présents... bref, qui vivra verra, mais je suis à peu près sûr que je vivrai et verrai chez moi le 11 mai. Wink


Tu sais quoi ...
je le pense aussi.
Cette annonce me fait penser à un début de rétropédalage.
fabienne7564
fabienne7564
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par fabienne7564 le Ven 24 Avr 2020 - 15:42
@Dinimip! Et la santé des élèves si tu les infectes alors que tu n'as pas de masque ? Celle de leurs grands-parents si tes élèves les voient ? Il s'agit de protéger les autres, pas que soi-même...
anthinéa
anthinéa
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par anthinéa le Ven 24 Avr 2020 - 15:43
Je pensais que c’était de l’ironie, moi.
Panta Rhei
Panta Rhei
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Panta Rhei le Ven 24 Avr 2020 - 15:44
Si cela peut servir, je viens de téléphoner à l'assistante sociale dont mon collège dépend. Elle a été très très claire et gentille. Je lui ai demandé ce qu'il en était de la possibilité du télétravail pour les personnes à risques (zone grise). Elle va se renseigner et revenir vers moi.

Elle a été extremement claire en me disant que quoi qu'il arrive, je ne devais pas prendre de risque et retourner au collège. Voir un médecin donc et être placé en arrêt. (chose que je désire pas; j'aimerais continuer à travailler mais à distance).


_________________
Signature:
'Don't you find yourself getting bored?' she asked of her sister. 'Don't you find, that things fail to materialise? NOTHING MATERIALISES! Everything withers in the bud.'
'What withers in the bud?' asked Ursula.
'Oh, everything—oneself—things in general.'
First Page of Women in Love, D. H. Lawrence


Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 F,perso,2018-01-24,,,,En%20retraite,,annees,26,118,4,2033-09-23,003300
fabienne7564
fabienne7564
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par fabienne7564 le Ven 24 Avr 2020 - 15:44
@anthinea Espérons...


Dernière édition par fabienne7564 le Ven 24 Avr 2020 - 15:45, édité 1 fois
Caspar
Caspar
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Caspar le Ven 24 Avr 2020 - 15:44
profs:( a écrit:Le problème, selon moi, c'est que sur ce forum tout est un peu inutile….
Faire à cours à distance, c'est inutile. Retourner en cours, c'est inutile. Trop se prendre la tête à essayer de faire de son mieux pour la continuité pédagogique, c'est inutile….

C'est toujours comme ça. L'immense majorité des messages vont toujours dans le même sens et à mon avis ne montrent pas une bonne image de notre profession pour le lecteur lambda.

Et là sincèrement, il arriverait une personne qui n'a jamais entendu parler du covid, il pourrait penser à la lecture de ce forum qu'on est à environ 100 % de mortalité…. Vraiment… Relisez les messages, ça fait peur !
Bonne fin de journée.


Quoi que nous disions ou fassions, notre image sera déplorable auprès des personnes qui ont décidé une fois pour tous que les professeurs étaient des fainéants et des incompétents. Il y aussi des parents d'élèves qui apprécient notre travail et comprennent que nous nous posions des questions.

Pour l'instant les propositions du ministre sont impossibles à mettre en pratique, elles sont essentiellement destinées à la presse et à l'opinion publique. Les "on peut imaginer que..." ça va bien deux minutes. C'était un peu pareil pour la réforme du lycée d'ailleurs, toutes proportions gardées: une bien belle réforme sur le papier mais qui pose des problèmes à n'en plus finir (nos cde nous ont avoué ne pas savoir comment ils allaient faire tenir les edt dans la grille horaire l'année prochaine par exemple).

Quand on aura droit à des déclarations plus claires et moins anxiogènes je cesserai de m'inquiéter (et d'ailleurs comme je l'ai déjà dit plus haut je ne suis pas spécialement inquiet pour ma petite personne).
amour
amour
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par amour le Ven 24 Avr 2020 - 15:44
@Dinimip! a écrit:
profs:( a écrit:

Personne n'est à l'abri donc je ne voudrais pas paraître désinvolte.. pas du tout non… mais à lire 90% des messages, on dirait qu'il y a un taux de mortalité de l'ordre de 100% avec ce virus.
Encore une fois, je ne fais pas le malin car je n'ai pas envie de l'avoir bien entendu… mais  il faut quand même raison garder non ? Vous n'avez pas l'impression dans vos commentaires de mal refléter les statistiques de cette maladie et de propager une peur bien plus importante qu'elle ne devrait être ?
Encore une fois je ne dis pas que le risque est nul non (pour ceux qui voudraient détourner mon message) mais comment font les caissières ? les infirmiers ? …. Oui il faut de la prudence, oui il faut des mesures mais il faut arrêter de multiplier les messages qui tendraient à dire qu'on va systématiquement mourir au contact de ce virus.

Assez d'accord, il y a des gens qui en meurent (comme certains meurent d'une grippe, d'un infarctus..), mais attention à ne pas tomber dans la psychose.

J'espère pour ma part qu'on ne me forcera pas à porter un masque si les cours reprennent : avec la chaleur du mois de juin, ça va être absolument invivable.. Tout ça pour une maladie qui a, si je l'attrape, moins d'une chance sur 200 de me tuer vu que j'ai moins de 50 ans.

Vous ne pensez donc qu'à votre petit problème personnel et qu'à votre pomme, ou bien? J'ai moins de cinquante ans moi aussi, mais cela m'effraie de transmettre ce virus à quiconque, même jeune qui pourrait le transmettre à son tour à une personne fragile, sans même le savoir. Au travail, ou dans la vie courante. Donc je suis confinée, je ne sors que quand c'est indispensable, et je fais tout ce que je peux pour ne pas transmettre ce virus.
anthinéa
anthinéa
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par anthinéa le Ven 24 Avr 2020 - 15:46
@Panta Rhei a écrit:Si cela peut servir, je viens de téléphoner à l'assistante sociale dont mon collège dépend. Elle a été très très claire et gentille. Je lui ai demandé ce qu'il en était de la possibilité du télétravail pour les personnes à risques (zone grise). Elle va se renseigner et revenir vers moi.

Elle a été extremement claire en me disant que quoi qu'il arrive, je ne devais pas prendre de risque et retourner au collège. Voir un médecin donc et être placé en arrêt. (chose que je désire pas; j'aimerais continuer à travailler mais à distance).


Nous aussi on attend des infos de notre chef et secrétaire.
Et, moi non plus je ne veux pas m’arrêter !
anthinéa
anthinéa
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par anthinéa le Ven 24 Avr 2020 - 15:47
Juste aussi, c’est la roulette russe ce virus.
Il y a 20% de «  ah bah mince pas de bol quoi ».

Mathador
Mathador
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Mathador le Ven 24 Avr 2020 - 15:48
profs:( a écrit:Le problème, selon moi, c'est que sur ce forum tout est un peu inutile….
Faire à cours à distance, c'est inutile. Retourner en cours, c'est inutile. Trop se prendre la tête à essayer de faire de son mieux pour la continuité pédagogique, c'est inutile….

C'est toujours comme ça. L'immense majorité des messages vont toujours dans le même sens et à mon avis ne montrent pas une bonne image de notre profession pour le lecteur lambda.

L'année scolaire a de fait fini le 14 mars. Certains élèves ont certes continué leurs apprentissages, mais pas leur scolarité. Ce qu'il reste, c'est de l'instruction à distance et de la garderie, et il me semble illusoire de penser qu'il en sera autrement d'ici cet été, même après le 11 mai.

profs:( a écrit:Et là sincèrement, il arriverait une personne qui n'a jamais entendu parler du covid, il pourrait penser à la lecture de ce forum qu'on est à environ 100 % de mortalité…. Vraiment… Relisez les messages, ça fait peur !
Bonne fin de journée.

Et si c'était une épidémie de SRAS ou de MERS, dirais-tu la même chose ? Après tout, avec ces maladies aussi on est loin des 100% de mortalité.

_________________
« Se qualche notte tu sogni che,
Sei tra le braccia di un Mathador,
Non indagare la colpa è del flamenco » (Dalida, Flamenco)
Caspar
Caspar
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Caspar le Ven 24 Avr 2020 - 15:52
@Dinimip! a écrit:
profs:( a écrit:

Personne n'est à l'abri donc je ne voudrais pas paraître désinvolte.. pas du tout non… mais à lire 90% des messages, on dirait qu'il y a un taux de mortalité de l'ordre de 100% avec ce virus.
Encore une fois, je ne fais pas le malin car je n'ai pas envie de l'avoir bien entendu… mais  il faut quand même raison garder non ? Vous n'avez pas l'impression dans vos commentaires de mal refléter les statistiques de cette maladie et de propager une peur bien plus importante qu'elle ne devrait être ?
Encore une fois je ne dis pas que le risque est nul non (pour ceux qui voudraient détourner mon message) mais comment font les caissières ? les infirmiers ? …. Oui il faut de la prudence, oui il faut des mesures mais il faut arrêter de multiplier les messages qui tendraient à dire qu'on va systématiquement mourir au contact de ce virus.

Assez d'accord, il y a des gens qui en meurent (comme certains meurent d'une grippe, d'un infarctus..), mais attention à ne pas tomber dans la psychose.

J'espère pour ma part qu'on ne me forcera pas à porter un masque si les cours reprennent : avec la chaleur du mois de juin, ça va être absolument invivable.. Tout ça pour une maladie qui a, si je l'attrape, moins d'une chance sur 200 de me tuer vu que j'ai moins de 50 ans.

Moi aussi, j'en ai 48. Ouf ! je suis sauvé. C'est ce que les élèves vont se dire aussi et donc ils vont bien respecter les gestes barrière, par civisme et amour de leurs professeurs comme l'a dit M. Blanquer. Sans "tomber dans la psychose" on peut quand même se dire qu'il y a quelques raisons de s'inquiéter (pour soi ou pour les autres) atant donné qu'un bon tiers de l'Humanité est confiné, ce qui n'était pas arrivé depuis...ah ce n'était jamais arrivé en fait.
Panta Rhei
Panta Rhei
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Panta Rhei le Ven 24 Avr 2020 - 15:57
@amour a écrit:
@Dinimip! a écrit:
profs:( a écrit:Personne n'est à l'abri donc je ne voudrais pas paraître désinvolte.. pas du tout non… mais à lire 90% des messages, on dirait qu'il y a un taux de mortalité de l'ordre de 100% avec ce virus. (...) Vous n'avez pas l'impression dans vos commentaires de mal refléter les statistiques de cette maladie et de propager une peur bien plus importante qu'elle ne devrait être ?
Encore une fois je ne dis pas que le risque est nul non (pour ceux qui voudraient détourner mon message) mais comment font les caissières ? les infirmiers ? …. Oui il faut de la prudence, oui il faut des mesures mais il faut arrêter de multiplier les messages qui tendraient à dire qu'on va systématiquement mourir au contact de ce virus.
Assez d'accord, il y a des gens qui en meurent (comme certains meurent d'une grippe, d'un infarctus..), mais attention à ne pas tomber dans la psychose.

J'espère pour ma part qu'on ne me forcera pas à porter un masque si les cours reprennent : avec la chaleur du mois de juin, ça va être absolument invivable.. Tout ça pour une maladie qui a, si je l'attrape, moins d'une chance sur 200 de me tuer vu que j'ai moins de 50 ans.
Vous ne pensez donc qu'à votre petit problème personnel et qu'à votre pomme, ou bien?  J'ai moins de cinquante ans moi aussi, mais cela m'effraie de transmettre ce virus à quiconque, même jeune qui pourrait le transmettre à son tour à une personne fragile, sans même le savoir. Au travail, ou dans la vie courante. Donc je suis confinée, je ne sors que quand c'est indispensable, et je fais tout ce que je peux pour ne pas transmettre ce virus.

Même si la mortalité reste faible, les séquelles de la maladie sont largement inconnues tout comme ce virus dont on a pas fini d'entendre parler. Etre peu malade et contaminer d'autres personnes: non! Développer un forme plus ou moins sévère et finir en réanimation: non! Perdre le goût et l'odorat: non!

Il faudra ressortir: oui! Mais pas tout de suite surtout quand le discours change tous les quarts d'heure! Flûte! Moins de flou et un discours clair, pertinent comme celui de dimanche.

_________________
Signature:
'Don't you find yourself getting bored?' she asked of her sister. 'Don't you find, that things fail to materialise? NOTHING MATERIALISES! Everything withers in the bud.'
'What withers in the bud?' asked Ursula.
'Oh, everything—oneself—things in general.'
First Page of Women in Love, D. H. Lawrence


Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 F,perso,2018-01-24,,,,En%20retraite,,annees,26,118,4,2033-09-23,003300
Proton
Proton
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Proton le Ven 24 Avr 2020 - 16:04
@Dinimip! a écrit:
profs:( a écrit:

Personne n'est à l'abri donc je ne voudrais pas paraître désinvolte.. pas du tout non… mais à lire 90% des messages, on dirait qu'il y a un taux de mortalité de l'ordre de 100% avec ce virus.
Encore une fois, je ne fais pas le malin car je n'ai pas envie de l'avoir bien entendu… mais  il faut quand même raison garder non ? Vous n'avez pas l'impression dans vos commentaires de mal refléter les statistiques de cette maladie et de propager une peur bien plus importante qu'elle ne devrait être ?
Encore une fois je ne dis pas que le risque est nul non (pour ceux qui voudraient détourner mon message) mais comment font les caissières ? les infirmiers ? …. Oui il faut de la prudence, oui il faut des mesures mais il faut arrêter de multiplier les messages qui tendraient à dire qu'on va systématiquement mourir au contact de ce virus.

Assez d'accord, il y a des gens qui en meurent (comme certains meurent d'une grippe, d'un infarctus..), mais attention à ne pas tomber dans la psychose.

J'espère pour ma part qu'on ne me forcera pas à porter un masque si les cours reprennent : avec la chaleur du mois de juin, ça va être absolument invivable.. Tout ça pour une maladie qui a, si je l'attrape, moins d'une chance sur 200 de me tuer vu que j'ai moins de 50 ans.

Incroyable ce genre de propos ... ce sont les gens comme vous qui prennent les gestes barrières à la légère et contribuent à la propagation ... un peu de responsabilité, cela semble bien difficile à demander aux gens dans ce pays.


Dernière édition par Proton le Ven 24 Avr 2020 - 16:07, édité 1 fois
percehaie
percehaie
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par percehaie le Ven 24 Avr 2020 - 16:06
Ceux qui ont décroché pour de bonnes raisons (pas de matériel informatique, pas la possibilité d'être accompagné) seront ceux qui seront incités à retourner en cours et donc potentiellement contaminés.
La double peine, en gros.
Vive l'école de la république !
Isis39
Isis39
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Isis39 le Ven 24 Avr 2020 - 16:08
@Sphinx a écrit:

suite:




















(Trouvé sur Twitter, je ne sais pas qui est cette personne.)

En fait elle n'a rien reçu. Elle a lu un article ce matin qui a diffusé le protocole d'accueil des enfants de soignants en disant que c'était le protocole pour le 11 mai. Article qui a été modifié très vite.

Edit : ou alors ils ont repris le même protocole.


Dernière édition par Isis39 le Ven 24 Avr 2020 - 16:45, édité 1 fois
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum