Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Flo44
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Flo44 le Ven 24 Avr 2020 - 11:04
@Ruthven a écrit:Dans le grand concours Lépine de la sécurité sanitaire organisé par le gouvernement, je m'étonne que jusqu'à présent aucun de nos éminents représentants n'ait lancé l'idée de location de barnums (au mois de juin, le soleil tape) et de cours en extérieur ... Je vais lancer le compte-à-rebours pour voir quand cette idée va apparaître. Faute de barnums, les cours pourraient être délocalisés dans les espaces verts, voire répartis dans chacun des squares de la carte scolaire, ce qui permettrait de résoudre le problème des transports scolaires.
J'aime bien Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 3854100262 . D'ailleurs, le Danemark conseille de mettre les élèves au maximum en extérieur, et j'étais en train de réfléchir à des activités mathématiques "de terrain" (mesures, triangulations, décorations à la craie...) . Par contre, pas facile de respecter les distances et le non prêt de matériel dans ce cas, et s'ils sont 15 c'est déjà beaucoup pour les surveiller correctement vu le contexte. Et dur à transposer pour ceux qui travailleront à distance (mesures dans le jardin? créez un parterre de dahlias? Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 437980826 )
Claës
Claës
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Claës le Ven 24 Avr 2020 - 11:06
Le truc le plus fou pour moi c'est qu'en imaginant que toutes ces mesures aient le résultat sanitaire escompté, c'est vraiment énormément de bordel pour rien du tout. Le mensonge du "il faut que les élèves aillent à l'école c'est fondamentale" plutôt que "il faut que les parents retournent travailler" est impossible à justifier. Les élèves vont avoir au mieux 3 semaines de cours en présentiel. Quel bazar absolument monstrueux pour si peu d'avantages.
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par roxanne le Ven 24 Avr 2020 - 11:07
Et puis en juin-juillet, ça risque d'être plus dur.
Clecle78
Clecle78
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Clecle78 le Ven 24 Avr 2020 - 11:07
Tu n'auras pas le choix Dame Tartine, à 135 euros l'amende, ça fait mal...
avatar
Ramanujan974
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ramanujan974 le Ven 24 Avr 2020 - 11:07
@Dame Tartine a écrit:Autant il y a à peu près eu une adhésion au premier confinement (contraint et forcé), autant un second ne passera pas auprès de la population, du moins je l'espère. Pour ma part, je ne m'y conformerai pas.

À souhaiter que ce genre d'attitude n'oblige pas le gouvernement à prendre des mesures draconiennes. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 1665347707
avatar
Lenagcn
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Lenagcn le Ven 24 Avr 2020 - 11:09
https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/reprise-de-l-ecole-au-moment-du-deconfinement-forcement-je-suis-inquiet-j-ai-des-doutes-comme-tout-le-monde-reconnait-christian-estrosi_3932275.html

L'article omet de souligner qu'interrogé personnellement, il a éludé la question, allant jusqu'à une perte de la ligne...
question[de mémoire mais en cliquant sur le replay, vous l'aurez] : "Vous avez des enfants qui ont l'âge d'aller à l'école. Les y enverrez-vous?"

avatar
chmarmottine
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Ven 24 Avr 2020 - 11:10
@Ramanujan974 a écrit:
@Dame Tartine a écrit:Autant il y a à peu près eu une adhésion au premier confinement (contraint et forcé), autant un second ne passera pas auprès de la population, du moins je l'espère. Pour ma part, je ne m'y conformerai pas.

À souhaiter que ce genre d'attitude n'oblige pas le gouvernement à prendre des mesures draconiennes. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 1665347707

Clairement ...
Si chacun se comporte de cette façon ...

MelanieSLB
MelanieSLB
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par MelanieSLB le Ven 24 Avr 2020 - 11:10
@Guermantes729 a écrit:
@Aliceinwonderland a écrit:
@RogerMartin a écrit:
@Guermantes729 a écrit:Je ne peux pas citer ma source par confidentialité, mais mon fils, au lycée du Parc en CPGE 2ème année a reçu un courriel du lycée lui disant qu'ils ne reprendraient pas, eux, les cours "avant les écrits", et comme les oraux sont annulés...=> pas de reprise de cours
D'autant moins étonnant que les prépa sont considérées comme du supérieur. Mon mari non plus (maths spé dans Paris) est à peu près certain de ne pas revoir les élèves. Il ne sait plus quoi faire pour les quelques-uns qui ne peuvent pas accéder à internet.

Je m'en doutais un peu. Bon cela dit depuis la reprise je trouve que mes fils ont quand même pas mal de cours (par zoom ou autre) et beaucoup de devoirs à rendre (aujourd'hui même léger bug, au départ pas de pause déjeuner et puis finalement ça a été modifié la prof avait gardé son horaire sans savoir qu'il y avait devoir en temps limité avant elle ! du coup mon fils avait commencé à manger à son bureau).

Mais c'est sûr que ce n'est pas pareil.

Bon au moins à ce niveau je n'ai rien à faire, même si j'ai lu le programme de français du grand pour aider un peu au besoin. Et pour le moment tout ce que fait son frère je connais et je fournis même les critiques. J'ai du mal à imaginer comment j'aurais géré l'école à la maison en primaire ou au collège. En maths j'aurais souffert!


Autre retour du même type d'un lycée parisien: pas de retour pour les 2èmes année de prépa: raison invoquée: impossible de gérer l'internat pour tous.

(Je ne peux pas mettre de sources, ce sont des courriels reçus par des élèves que je connais. Si la modération veut supprimer par manque de fiabilité je comprends bien sûr)

Dans la CPGE de proximité où j'enseigne, les cours de 2e année sont officiellement finis (même si on continue dans les faits à déposer des trucs sur l'ENT et à communiquer avec nos étudiants, voire à faire classe virtuelle quand il y a demande), décision prise par le chef pour permettre à nos étudiants aux ressources modestes de rendre leur appartement et de grappiller un mois de loyer. On doit se réunir cette semaine (virtuellement hein) pour parler de nos futurs 1re année, je présume qu'on réfléchira à retrouver les étudiants de 1re année cette année (ou pas).

Pour ce qu'est un enfant, au Royaume-Uni, un enfant, c'est un jeune de moins de 10 ans selon the Huffington Post (qui se réfère à ce monsieur sur twitter: https://twitter.com/apsmunro/status/1252318574204596231 ).

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
Dame Tartine
Dame Tartine
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Dame Tartine le Ven 24 Avr 2020 - 11:11
@Clecle78 a écrit:Tu n'auras pas le choix Dame Tartine, à 135 euros l'amende, ça fait mal...
Je ferai en sorte de ne pas me faire pincer et si je me fais pincer je payerai. La liberté vaut plus que 135€. Il est inadmissible qu'on en arrive là une seconde fois par la faute de la nullité de ceux qui nous gouvernent. Pour ma part, c'est au-dessus de mon seuil de tolérance.

_________________
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 964035751 J'peux pas, j'ai piscine ! Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 964035751
Dame Tartine
Dame Tartine
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Dame Tartine le Ven 24 Avr 2020 - 11:13
@chmarmottine a écrit:
@Ramanujan974 a écrit:
@Dame Tartine a écrit:Autant il y a à peu près eu une adhésion au premier confinement (contraint et forcé), autant un second ne passera pas auprès de la population, du moins je l'espère. Pour ma part, je ne m'y conformerai pas.

À souhaiter que ce genre d'attitude n'oblige pas le gouvernement à prendre des mesures draconiennes. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 1665347707

Clairement ...
Si chacun se comporte de cette façon ...

Ça va, ok ? On ne va pas recommencer les leçons. J'assume totalement mes propos et nous ne sommes pas là pour en discuter. Si ça vous pose un problème, MP. Merci.

_________________
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 964035751 J'peux pas, j'ai piscine ! Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 964035751
Caspar
Caspar
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Caspar le Ven 24 Avr 2020 - 11:13
@Dame Tartine a écrit:
@Clecle78 a écrit:Tu n'auras pas le choix Dame Tartine, à 135 euros l'amende, ça fait mal...
Je ferai en sorte de ne pas me faire pincer et si je me fais pincer je payerai. La liberté vaut plus que 135€. Il est inadmissible qu'on en arrive là une seconde fois par la faute de la nullité de ceux qui nous gouvernent. Pour ma part, c'est au-dessus de mon seuil de tolérance.

Pourquoi respecter le confinement maintenant alors ?
Clecle78
Clecle78
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Clecle78 le Ven 24 Avr 2020 - 11:13
Ben si tu habitais mon coin tu aurais du mal, pour un village de 4000 habitants, des contrôles systématiques aux deux bouts, gendarmerie et police municipale !
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Jenny le Ven 24 Avr 2020 - 11:16
SNES a écrit:
Chères et chers collègues,

Tout d’abord, j’espère que vous vous portez bien, ainsi que vos proches.

L’Education nationale se retrouve au centre des débats sur le déconfinement : les annonces impromptues du président de la République ont créé un électrochoc dans la communauté éducative. En annonçant une reprise progressive à partir du 11 mai sans aucune garantie sanitaire, Emmanuel Macron et Jean-Michel Blanquer jouent avec la santé et la sécurité des élèves et des personnels. A ce jour, nous n’avons toujours aucune information sur les masques, tests, quantités de gel hydroalcoolique disponibles pour nos collèges, lycées et CIO.
C’est inacceptable !

Pourtant, de nombreuses études montrent qu’une réouverture précipitée des écoles peut entraîner une deuxième vague de l’épidémie. C’est le cas au Japon qui, après une semaine de reprise des cours, a décidé une nouvelle période de fermeture des établissements scolaires. L’étude de l’Inserm sur Crépy-en-Valois montre que les établissements scolaires ont été des accélérateurs de la circulation du virus.

Je tiens à vous rassurer : pour le SNES-FSU, les choses sont claires : si les conditions de santé et de sécurité ne sont pas réunies, la reprise des cours en présentiel ne pourra pas se faire. La santé de la population ne se joue pas à la roulette russe de l’agenda politique. Si le 11 mai, ou après, des garanties sérieuses ne sont pas apportées, le SNES-FSU sera à vos côtés pour faire valoir vos droits.

Le SNES-FSU intervient régulièrement, avec la FSU, auprès du ministère pour faire entendre ses exigences (matériel à disposition des établissements, organisation permettant le respect des règles de distanciation, situation des personnes fragiles...). Il demande un protocole national de reprise, dont les collectivités territoriales doivent être parties prenantes, qui fixe les conditions de reprise. Un cadrage sanitaire national impératif doit être défini et imposé, avant toute éventuelle reprise.
Dame Tartine
Dame Tartine
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Dame Tartine le Ven 24 Avr 2020 - 11:17
@Claës a écrit:Le truc le plus fou pour moi c'est qu'en imaginant que toutes ces mesures aient le résultat sanitaire escompté, c'est vraiment énormément de bordel pour rien du tout. Le mensonge du "il faut que les élèves aillent à l'école c'est fondamentale" plutôt que "il faut que les parents retournent travailler" est impossible à justifier. Les élèves vont avoir au mieux 3 semaines de cours en présentiel. Quel bazar absolument monstrueux pour si peu d'avantages.
Tu as très certainement raison. Nous sommes en train de nous faire des nœuds au cerveau parce que nous sommes conditionnés pour assumer notre mission d'enseignement et vouloir toujours faire au mieux en bons petits soldats que nous sommes. Sauf que là, c'est pour un bénéfice quasi nul. Autrement dit, on fait des colliers de mouches avec des gants de boxe.

_________________
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 964035751 J'peux pas, j'ai piscine ! Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 964035751
bernardo
bernardo
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par bernardo le Ven 24 Avr 2020 - 11:19
Le bon sens et le principe de précaution voudraient qu'on ne reprenne pas avant septembre. Mais l'enjeu économique est fort. Ce déconfinement du 11 mai n'est que l'élargissement de ce qui existe déjà : on prend un risque sanitaire pour limiter la casse économique, on cherche une "ligne de crête" entre coût humain (nombre de morts) et coût économique et social, en se laissant la possibilité de rétropédaler. Je pense que la grève est une bonne solution pour se protéger en attendant de voir comment les choses vont évoluer. Si la suite donne raison à ceux qui ne voulaient pas aller travailler, peut-être que les jours de grève ne seront pas décomptés ? On peut toujours espérer...

_________________
Quand les blés sont sous la grêle
Fou qui fait le délicat
avatar
may68
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par may68 le Ven 24 Avr 2020 - 11:20
Au cas où l'info ne soit pas déjà passée ici :

https://issues.fr/coronavirus-japon-ecoles-fermees/

Coronavirus. Japon: les écoles ferment seulement une semaine après leur réouverture
Dame Tartine
Dame Tartine
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Dame Tartine le Ven 24 Avr 2020 - 11:21
@Caspar a écrit:
@Dame Tartine a écrit:
@Clecle78 a écrit:Tu n'auras pas le choix Dame Tartine, à 135 euros l'amende, ça fait mal...
Je ferai en sorte de ne pas me faire pincer et si je me fais pincer je payerai. La liberté vaut plus que 135€. Il est inadmissible qu'on en arrive là une seconde fois par la faute de la nullité de ceux qui nous gouvernent. Pour ma part, c'est au-dessus de mon seuil de tolérance.

Pourquoi respecter le confinement maintenant alors ?
Parce que je suis de bonne volonté et que c'était nécessaire vu le peu de moyens dont la France disposait. Maintenant la révolte a pris le pas sur la bonne volonté.
@ clecle78 : tu es gâtée dans ton coin. Chez moi, c'est plus tranquille Very Happy
Bref, c'est pas le sujet Very Happy

_________________
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 964035751 J'peux pas, j'ai piscine ! Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 964035751
Dame Tartine
Dame Tartine
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Dame Tartine le Ven 24 Avr 2020 - 11:22
@may68 a écrit:Au cas où l'info ne soit pas déjà passée ici :

https://issues.fr/coronavirus-japon-ecoles-fermees/

Coronavirus. Japon: les écoles ferment seulement une semaine après leur réouverture
C'est plus que prévisible en France étant donné que nous avons moins de moyens qu'au Japon. Vraiment, on va droit vers l'iceberg pour....rien.

_________________
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 964035751 J'peux pas, j'ai piscine ! Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 964035751
Monsieur Silence
Monsieur Silence
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Monsieur Silence le Ven 24 Avr 2020 - 11:37
@Lenagcn a écrit:
@Halybel a écrit:Je ne sais pas si cet article a déjà été posté :

https://herault.news/exclusif-les-consignes-du-ministere-de-leducation-nationale-aux-enseignants-pour-le-11-mai/

Utilisation d’un masque pour les enseignants et personnels non enseignants
Le nombre d’enfants par salle d’accueil devra être réduit à 5 maximum pour des enfants de 3 à 5 ans ; et de 8 à 10 maximum pour des enfants de 6 à 16 ans. Chaque enfant aura sa place attitrée avec son nom sur la table.
Le matériel personnel doit être apporté par l’élève (trousse équipée, cahiers etc.) et conservé ensuite dans son sac. Il ne doit pas être partagé.
Durant les récréations, il convient de veiller à respecter les distances de sécurité dans les jeux extérieurs, d’interdire les jeux de contact, de ballon à main et tous ceux qui impliquent de se passer des objets, ainsi que les structures de jeux dont les surfaces de contact ne peuvent pas être désinfectées
Chaque élève apporte son repas avec ses couverts. Il sera alors recommandé aux parents de fournir aux enfants les moyens de conserver leur repas jusqu’à midi (sac isotherme ou bloc de congélation dans le sac)

Ce texte reprend les préconisations en vigueur pour l'accueil des enfants de soignants dans mon département, depuis un bon moment (dept 54).

D'après ce lien, c'est bien ça. Ces consignes ne correspondent pas à l'après 11 mai, mais à l'accueil actuel des enfants de soignants.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/herault/montpellier/exclusif-consignes-du-ministere-education-nationale-aux-enseignants-11-mai-1820334.html?fbclid=IwAR1fOzpfrrDEcZw-cdo0Of5zPXo9SBnSiARY-_kOG5YFty3E4jBgArakp1c

Les écoles, collèges ou lycées doivent rouvrir leurs portes à partir du 11 mai. Mais dans quelles conditions face au coronavirus ? En attendant, voici les consignes de l'Académie de Montpellier pendant la période de confinement. Il concerne donc l'accueil des enfants de soignants.
anthinéa
anthinéa
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par anthinéa le Ven 24 Avr 2020 - 11:39
Bon, il va falloir arrêter cette mascarade à un moment donné !
Tous les voyants sont au rouge. Macron doit se rendre compte qu’une reprise est impossible ...
on tourne, retourne, re retourne dans tous les sens des scenarii possibles et aucun n’est satisfaisant !  Il y a toujours un problème qui se pose.
Sérieusement ? Ils vont encore essayer longtemps ?
Le Japon qui referme, l’Allemagne qui envisage un nouveau confinement

https://www.lefigaro.fr/international/en-allemagne-la-rentree-des-classes-s-organise-alors-que-l-epidemie-reprend-20200423

Et nous on essaye de faire passer un triangle dans un rond à coup de forceps ?!

Ma chef vient de me dire que je devrai peut être demander un arrêt, elle attend des directives plus récentes   mais que de toute manière la santé des personnels sera une priorité.


Dernière édition par anthinéa le Ven 24 Avr 2020 - 11:50, édité 1 fois
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Danska le Ven 24 Avr 2020 - 11:42
@anthinéa a écrit:Bon, il va falloir arrêter cette mascarade à un moment donné !
Tous les voyants sont au rouge. Macron doit se rendre compte qu’une reprise est impossible ...
on tourne, retourne, re retourne dans tous les sens des scenarii possibles et aucun n’est satisfaisant !  Il y a toujours un problème qui se pose.
Sérieusement ? Ils vont encore essayer longtemps ?
Le Japon qui referme, l’Allemagne qui envisage un nouveau confinement ... Et nous on essaye de faire passer un triangle dans un rond à coup de forceps ?!

Ma chef vient de me dire que je devrai peut être demander un arrêt, elle attend des directives plus récentes   mais que de toute manière la santé des personnels sera une priorité.

Une source, stp ?
Isis39
Isis39
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Isis39 le Ven 24 Avr 2020 - 11:43
@anthinéa a écrit:Bon, il va falloir arrêter cette mascarade à un moment donné !
Tous les voyants sont au rouge. Macron doit se rendre compte qu’une reprise est impossible ...
on tourne, retourne, re retourne dans tous les sens des scenarii possibles et aucun n’est satisfaisant !  Il y a toujours un problème qui se pose.
Sérieusement ? Ils vont encore essayer longtemps ?
Le Japon qui referme, l’Allemagne qui envisage un nouveau confinement ... Et nous on essaye de faire passer un triangle dans un rond à coup de forceps ?!

Ma chef vient de me dire que je devrai peut être demander un arrêt, elle attend des directives plus récentes   mais que de toute manière la santé des personnels sera une priorité.

Tu as une source ?
bernardo
bernardo
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par bernardo le Ven 24 Avr 2020 - 11:43
@anthinéa a écrit:Bon, il va falloir arrêter cette mascarade à un moment donné !
Tous les voyants sont au rouge. Macron doit se rendre compte qu’une reprise est impossible ...
on tourne, retourne, re retourne dans tous les sens des scenarii possibles et aucun n’est satisfaisant !  Il y a toujours un problème qui se pose.
Sérieusement ? Ils vont encore essayer longtemps ?
Le Japon qui referme, l’Allemagne qui envisage un nouveau confinement ... Et nous on essaye de faire passer un triangle dans un rond à coup de forceps ?!

Ma chef vient de me dire que je devrai peut être demander un arrêt, elle attend des directives plus récentes   mais que de toute manière la santé des personnels sera une priorité.

Une mascarade ce serait avec des masques Wink
Sérieusement, j'espère comme toi que Macron reviendra sur ses propos. Mais, en attendant, je pense de plus en plus à la solution de la grève pour me protéger et protéger les autres.

_________________
Quand les blés sont sous la grêle
Fou qui fait le délicat
Isis39
Isis39
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Isis39 le Ven 24 Avr 2020 - 11:44
@Monsieur Silence a écrit:
@Lenagcn a écrit:
@Halybel a écrit:Je ne sais pas si cet article a déjà été posté :

https://herault.news/exclusif-les-consignes-du-ministere-de-leducation-nationale-aux-enseignants-pour-le-11-mai/

Utilisation d’un masque pour les enseignants et personnels non enseignants
Le nombre d’enfants par salle d’accueil devra être réduit à 5 maximum pour des enfants de 3 à 5 ans ; et de 8 à 10 maximum pour des enfants de 6 à 16 ans. Chaque enfant aura sa place attitrée avec son nom sur la table.
Le matériel personnel doit être apporté par l’élève (trousse équipée, cahiers etc.) et conservé ensuite dans son sac. Il ne doit pas être partagé.
Durant les récréations, il convient de veiller à respecter les distances de sécurité dans les jeux extérieurs, d’interdire les jeux de contact, de ballon à main et tous ceux qui impliquent de se passer des objets, ainsi que les structures de jeux dont les surfaces de contact ne peuvent pas être désinfectées
Chaque élève apporte son repas avec ses couverts. Il sera alors recommandé aux parents de fournir aux enfants les moyens de conserver leur repas jusqu’à midi (sac isotherme ou bloc de congélation dans le sac)

Ce texte reprend les préconisations en vigueur pour l'accueil des enfants de soignants dans mon département, depuis un bon moment (dept 54).

D'après ce lien, c'est bien ça. Ces consignes ne correspondent pas à l'après 11 mai, mais à l'accueil actuel des enfants de soignants.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/herault/montpellier/exclusif-consignes-du-ministere-education-nationale-aux-enseignants-11-mai-1820334.html?fbclid=IwAR1fOzpfrrDEcZw-cdo0Of5zPXo9SBnSiARY-_kOG5YFty3E4jBgArakp1c

Les écoles, collèges ou lycées doivent rouvrir leurs portes à partir du 11 mai. Mais dans quelles conditions face au coronavirus ? En attendant, voici les consignes de l'Académie de Montpellier pendant la période de confinement. Il concerne donc l'accueil des enfants de soignants.
L'article a été modifié. Plus tôt il présentait ça comme les consignes pour la reprise.
anthinéa
anthinéa
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par anthinéa le Ven 24 Avr 2020 - 11:49
@Danska a écrit:
@anthinéa a écrit:Bon, il va falloir arrêter cette mascarade à un moment donné !
Tous les voyants sont au rouge. Macron doit se rendre compte qu’une reprise est impossible ...
on tourne, retourne, re retourne dans tous les sens des scenarii possibles et aucun n’est satisfaisant !  Il y a toujours un problème qui se pose.
Sérieusement ? Ils vont encore essayer longtemps ?
Le Japon qui referme, l’Allemagne qui envisage un nouveau confinement ... Et nous on essaye de faire passer un triangle dans un rond à coup de forceps ?!

Ma chef vient de me dire que je devrai peut être demander un arrêt, elle attend des directives plus récentes   mais que de toute manière la santé des personnels sera une priorité.

Une source, stp ?

Ah oui Pardon


https://www.lefigaro.fr/international/en-allemagne-la-rentree-des-classes-s-organise-alors-que-l-epidemie-reprend-20200423
avatar
chmarmottine
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Ven 24 Avr 2020 - 11:50
@Danska a écrit:
@anthinéa a écrit:Bon, il va falloir arrêter cette mascarade à un moment donné !
Tous les voyants sont au rouge. Macron doit se rendre compte qu’une reprise est impossible ...
on tourne, retourne, re retourne dans tous les sens des scenarii possibles et aucun n’est satisfaisant !  Il y a toujours un problème qui se pose.
Sérieusement ? Ils vont encore essayer longtemps ?
Le Japon qui referme, l’Allemagne qui envisage un nouveau confinement ... Et nous on essaye de faire passer un triangle dans un rond à coup de forceps ?!

Ma chef vient de me dire que je devrai peut être demander un arrêt, elle attend des directives plus récentes   mais que de toute manière la santé des personnels sera une priorité.

Une source, stp ?

Je mets en spoiler car ce n'est pas le bon topic :
Spoiler:
Je ne sais s'il est question d'un nouveau confinement en Allemagne mais l'épidémie est active.
https://www.lefigaro.fr/international/coronavirus-acceleration-du-nombre-de-nouveaux-cas-en-allemagne-20200423
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum