Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
uneodyssée
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par uneodyssée le Mar 28 Avr 2020, 12:27
@Ianna a écrit:Pour faire cours dehors : attention, c'est strictement interdit. Désolée, je n'ai pas le texte officiel, mais j'en suis certaine, il faudrait le retrouver. J'ai eu l'idée de faire cours dehors, une collègue m'en a fermement dissuadée : l'heure n'est pas comptabilisée dans le service, le CDE considère cela comme du service non fait. Y a pas loin de l'abandon de poste.

Ça alors ! Je veux bien voir le texte, en effet. Je ne mets pas en doute ce que tu rapportes mais je suis très étonnée et voudrais bien savoir au nom de quoi : quelle est la différence avec une sortie (où l'on peut faire les mêmes choses, mais à l'extérieur de l'établissement) ? En tout cas, j'ai de la chance : les quelques fois où c'est arrivé, on ne m'a rien reproché !

J'en profite pour réagir par rapport aux propos sur BAFA et garderie. Je veux juste préciser d'où je parle, pour qu'on ne me prête pas ce qui ne m'appartiendrait pas… Je pense que la réouverture en mai est une mauvaise idée, pour plusieurs raisons qui ont été longuement exprimées ici par d'autres. Je préfèrerais, bien que ce soit très imparfait, continuer le travail à distance, qui a demandé tant d'énergie pour être mis en œuvre.
Néanmoins, qu'elle nous soit imposée ou non, que certains en soient dispensés en tant que personnes ou proches de personnes à risque, que le droit de retrait puisse fonctionner ou non, que la grève soit financièrement possible ou non… il y a de toute façon l'accueil des enfants de soignants – respect aux collègues qui l'assurent –, qui pourrait être élargi à d'autres… et donc de toute façon des enseignants prennent et prendront en charge des élèves.
Une fois ceci posé, qu'en fait-on ? on essaie d'enseigner, même si les conditions sont dégradées, parce que c'est notre métier. Et je maintiens qu'une partie de cet enseignement, à l'occasion, peut se faire à l'extérieur… sauf bien sûr si c'est interdit ! Sad
avatar
Cath
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cath le Mar 28 Avr 2020, 12:27
@anthinéa a écrit:
@Ianna a écrit:Pour faire cours dehors : attention, c'est strictement interdit. Désolée, je n'ai pas le texte officiel, mais j'en suis certaine, il faudrait le retrouver. J'ai eu l'idée de faire cours dehors, une collègue m'en a fermement dissuadée : l'heure n'est pas comptabilisée dans le service, le CDE considère cela comme du service non fait. Y a pas loin de l'abandon de poste.

Ah ?
Combien de fois j’ai fait cours dehors:  lors des canicules parce que dans la salle il faisait 50 degrés, quand j’avais besoin de mouvements lors de mes exercices de théâtre, pour avoir un beau décor ( jardin) pour des projets vidéos.
J’étais donc dans l’illégalité ? 😂

Oui.
avatar
Cath
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cath le Mar 28 Avr 2020, 12:30
@Isis39 merci. Beaucoup d'enseignants travaillent donc dans des établissements nichés "au sein d'un écrin de verdure", pour parler comme un agent immobilier, c'est la conclusion que j'en tire.
zigmag17
zigmag17
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par zigmag17 le Mar 28 Avr 2020, 12:30
@Leclochard a écrit:
@Moonchild a écrit:
@Leclochard a écrit:C'est sur ce dernier argument que je réagis car il me semble faible. A la rentrée, on sera encore en danger d'être contaminé, à moins, encore une fois, que l'épidémie ait disparu.

C'est pas complètement faux... mais, d'un autre côté, je trouve un peu étrange le raisonnement qui ne repose que sur l'argument "puisqu'on risque de relancer l'épidémie en septembre, alors autant prendre un risque encore plus fort de la relancer en mai".


C'est à dire qu'il y a des arguments pour reprendre en mai ou juin et ne pas attendre septembre. Par exemple, dans les départements quasiment sans malade, c'est étrange de dire qu'il faut attendre septembre.
On pourrait évoquer la maltraitance sur les enfants, les soins médicaux négligés (parfois les consultations ont chuté de moitié), les lacunes accumulées dans les niveaux sensibles ou encore le fait que les conséquences économiques vont être dramatiques.. Bref, ce n'est pas les méchants qui veulent mettre en danger les autres contre les gentils qui pensent à la santé de tous.

Je vis dans une région a priori peu touchée par l'épidémie pour l'instant. Cela dit la logique qui consisterait à dire que pour cette raison les établissements peuvent être rouverts ne tient pas face à deux données: celle des déplacements (transports/élèves internes) vecteurs de propagation du virus et celle de la la structure des établissements qui induit de facto une proximité de personnes potentiellement porteuses du virus, (sans compter dans les deux cas des règles sanitaires très difficiles voire impossibles à faire respecter).
Dans tous les cas je tiens pour hérétique l'idée de vouloir nous faire nous déplacer coûte que coûte dans les écoles-collèges-lycées, pour le "Capital". Evil or Very Mad
avatar
nigousse
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par nigousse le Mar 28 Avr 2020, 12:33
Je pense qu'on est plus ou moins serein suivant l'endroit où on exerce, j'enseignerais dans un petit établissement rural dans la partie ouest de la France, je ne serais pas trop inquiète. Mais là je suis PLP dans un LP de Mulhouse, les médias en parlent moins mais la situation reste difficile, toujours des morts par dizaine chaque jour, toujours des hostos saturés... J'ai vu les dizaines de pages d'avis de décès dans la presse régionale, le ballet d'hélicos pour les évacuations... des élèves qui ont des membres de leur famille décédés du virus...alors pour moi cette reprise est une pure folie. J'espère que les élus alsaciens ne se coucheront pas et qu'on attendra au moins le 25 mai comme on l'a entendu ces derniers jours. Quand je vois que même la Suède laisse ses lycées fermés ( Danemark idem), je me dis que nos dirigeants sont au mieux des fous furieux, au pire des assassins. Je vois bien arriver la déresponsabilisation de l’État qui refile la patate chaude aux élus locaux: ah mon cher maire vous avez rouvert vos écoles mais c'était à vous d'assurer la sécurité sanitaire, ah ma bonne dame vous avez mis vos enfants à l'école c'était votre choix sur la base du volontariat....En ce qui me concerne, je serais en arrêt maladie les 15 premiers jours d'ouverture ( comme ça si c'est l'hécatombe et que ça referme j'aurais eu raison sinon au bout de 15 jours si ça se passe bien, je serais peut-être psychologiquement capable de reprendre, je souffre d'un trouble de l'anxiété généralisé donc je pense pouvoir être arrêtée sans trop de problème), ma santé avant tout, je me fiche des élèves décrocheurs qui nous pourrissent la vie à longueur d'années, je ne suis pas psy, assistante sociale... Si on reprend en septembre, on aura plus de recul, du matos, éventuellement un traitement!
Pontorson50
Pontorson50
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Pontorson50 le Mar 28 Avr 2020, 12:34
@Ianna a écrit:
@anthinéa a écrit:
@Ianna a écrit:Pour faire cours dehors : attention, c'est strictement interdit. Désolée, je n'ai pas le texte officiel, mais j'en suis certaine, il faudrait le retrouver. J'ai eu l'idée de faire cours dehors, une collègue m'en a fermement dissuadée : l'heure n'est pas comptabilisée dans le service, le CDE considère cela comme du service non fait. Y a pas loin de l'abandon de poste.

Ah ?
Combien de fois j’ai fait cours dehors:  lors des canicules parce que dans la salle il faisait 50 degrés, quand j’avais besoin de mouvements lors de mes exercices de théâtre, pour avoir un beau décor ( jardin) pour des projets vidéos.
J’étais donc dans l’illégalité ? 😂
Anthinea, tu es une hors-la-loi !
Je ne vois pas d'incinvénient à faire cours dehors, mais ce que je constate, c'est que pour aller nous faire reprendre les cours en "présentiel", ils sont capable de :
-  faire manger dans les classes, ce qui était interdit,
- nous faire faire le ménage, ce qui n'était pas le cas avant,
- nous faire travailler dehors, ce qui, dans les textes, est interdit.
C'est du forcing.
Edit : Oui, Roxanne. Tout est bon pour qu'on y aille, la fleur au fusil. Dehors, on trouvera bien les fleurs, pour notre roulette russe.


Paradoxe délicieux : il faut que la salle de classe serve pour le pique-nique (le micro ondes n'est pas encore acté, attendons un peu), et la cour de récréation pour l'enseignement (après avoir tout fait durant des décennies pour que nous ayons honte d'enseigner sans matériel). Plus qu'à transformer la salle de cantine en cours de récréation et c'est au point (quoique pour un non averti, c'est peut-être déjà l'impression que cela peut donner).

Dans toutes les périodes difficiles, il y a quand même de la rigolade.

avatar
User17095
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par User17095 le Mar 28 Avr 2020, 12:38
@Leclochard a écrit:
C'est à dire qu'il y a des arguments pour reprendre en mai ou juin et ne pas attendre septembre. Par exemple, dans les départements quasiment sans malade, c'est étrange de dire qu'il faut attendre septembre.

Il y a une tension à ce sujet, pas question que sur le territoire un et indivisible et républicain, certains élèves aillent plus à l'école que d'autres, certains fonctionnaires travaillent autrement que d'autres. Deuxième tension analogue, le décalage entre le discours du ministre, national, et les pratiques des collectivités, locales, qui envoient ou non leurs agents.

Sur la question de légal ou pas de faire cours dehors, la question c'est surtout "l'établissement sait-il où sont les élèves et les enseignants ?"
S'il y a besoin de faire cours sur la pelouse, on demande l'autorisation de changer de lieu, au même titre que pour une sortie qui relève du temps pédagogique.

Dans le même ordre d'idée, le législateur interdit de manger en classe pour éviter les intoxications.
Si ça devait effectivement être permis (et on ne parle que de préconisations, à ce jour), c'est parce qu'on considérerait que le risque de contagion est plus présent que celui d'intoxication.
Une question comparable s'était posée après les attentats de 2015, à propos des lycéens qui s'amassent devant les établissements pour fumer. Certains CdE avaient permis d'organiser des zones fumeurs dans la cour, considérant que le risque d'une fusillade était plus présent. Il y a eu plein de rebondissements à cause de la pression d'associations anti-tabac, mais dans un premier temps, les DAJ avaient reconnu la légitimité du principe.
zigmag17
zigmag17
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par zigmag17 le Mar 28 Avr 2020, 12:38
Nigousse: je ne suis pas sereine pour autant, car il est évident que sans précaution toutes les régions pourraient être touchées comme la tienne. C'est l'horreur absolue. Les gens n'ont pas  l'air de se rendre compte que le virus est mortel, par définition invisible et peut s'attaquer à n'importe qui. Que les politiques en fassent fi me dégoûte au plus haut point, que nous fassions leur jeu, je ne le comprends pas. Je suis dans le même esprit que toi, depuis le début: je me dis droit de retrait ou grève s'il le faut. On verra bien.
Courage à toi fleurs2
Madame-de-Pierre
Madame-de-Pierre
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Madame-de-Pierre le Mar 28 Avr 2020, 12:42
Je ressors ma question qui est passée inaperçue : à partir de combien d'élèves présents peut on refuser de les prendre s'ils sont trop peu nombreux ?
Lokomazout
Lokomazout
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Lokomazout le Mar 28 Avr 2020, 12:42
@nigousse a écrit:J'espère que les élus alsaciens ne se coucheront pas et qu'on attendra au moins le 25 mai comme on l'a entendu ces derniers jours. Quand je vois que même la Suède laisse ses lycées fermés ( Danemark idem), je me dis que nos dirigeants sont au mieux des fous furieux, au pire des assassins. Je vois bien arriver la déresponsabilisation de l’État qui refile la patate chaude aux élus locaux: ah mon cher maire vous avez rouvert vos écoles mais c'était à vous d'assurer la sécurité sanitaire, ah ma bonne dame vous avez mis vos enfants à l'école c'était votre choix sur la base du volontariat....

Dans le Nord et le Pas-de-Calais, je l'ai évoqué page 3, des maires ne veulent pas rouvrir les écoles le 11 Mai (question de responsabilité) :

https://www.neoprofs.org/t128623p50-gestion-de-la-crise-du-coronavirus-dans-l-education-nationale#4945537


Dernière édition par Lokomazout le Mar 28 Avr 2020, 12:53, édité 2 fois
Yanso
Yanso
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Yanso le Mar 28 Avr 2020, 12:44
Les lycées seraient fermés tout le mois de mai. Source TV
Derborence
Derborence
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Derborence le Mar 28 Avr 2020, 12:45
Peux-tu être plus précis dans ta source, Yanso ?


Dernière édition par Derborence le Mar 28 Avr 2020, 12:46, édité 1 fois

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne." Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence
avatar
User17095
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par User17095 le Mar 28 Avr 2020, 12:46
@Madame-de-Pierre a écrit:Je ressors ma question qui est passée inaperçue : à partir de combien d'élèves présents peut on refuser de les prendre s'ils sont trop peu nombreux ?

Tu es de service selon l'emploi du temps fixé par ton supérieur hiérarchique.
Laotzi
Laotzi
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Laotzi le Mar 28 Avr 2020, 12:46
@Madame-de-Pierre a écrit:Je ressors ma question qui est passée inaperçue : à partir de combien d'élèves présents peut on refuser de les prendre s'ils sont trop peu nombreux ?

Aucun texte national ne permet de refuser de faire cours à même un seul élève. On conseille seulement de ne pas rester seul dans sa salle avec un seul élève (aller au CDI). Parfois, un règlement intérieur peut avoir prévu le cas.

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Thalia de G le Mar 28 Avr 2020, 12:47
@Yanso a écrit:Les lycées seraient fermés tout le mois de mai. Source TV
Pas mal comme information officielle... Very Happy

Edit : grillée par Derborence.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes rêves glacés.
järven
järven
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par järven le Mar 28 Avr 2020, 12:48
@Flo44 a écrit:À propos de l'article que j'ai cité, on remarque que même au Danemark, les lycées restent fermés...
Sauf au lycée français, les terminales ont repris le 20 avril Neutral  Fallait bien se distinguer Evil or Very Mad
avatar
PHLA
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par PHLA le Mar 28 Avr 2020, 12:48
@Yanso a écrit:Les lycées seraient fermés tout le mois de mai. Source TV
Bonjour. Je ne trouve pas cette info pour le moment sur internet.
Restons prudent sur les annonces des médias avant l'heure. Des changements d'avis 15 minutes avant une allocution, suite à des fuites dans les médias ou par simple envie de surprendre ont déjà eu lieu récemment...
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par roxanne le Mar 28 Avr 2020, 12:50
@Pontorson50 a écrit:
@Ianna a écrit:
@anthinéa a écrit:
@Ianna a écrit:Pour faire cours dehors : attention, c'est strictement interdit. Désolée, je n'ai pas le texte officiel, mais j'en suis certaine, il faudrait le retrouver. J'ai eu l'idée de faire cours dehors, une collègue m'en a fermement dissuadée : l'heure n'est pas comptabilisée dans le service, le CDE considère cela comme du service non fait. Y a pas loin de l'abandon de poste.

Ah ?
Combien de fois j’ai fait cours dehors:  lors des canicules parce que dans la salle il faisait 50 degrés, quand j’avais besoin de mouvements lors de mes exercices de théâtre, pour avoir un beau décor ( jardin) pour des projets vidéos.
J’étais donc dans l’illégalité ? 😂
Anthinea, tu es une hors-la-loi !
Je ne vois pas d'incinvénient à faire cours dehors, mais ce que je constate, c'est que pour aller nous faire reprendre les cours en "présentiel", ils sont capable de :
-  faire manger dans les classes, ce qui était interdit,
- nous faire faire le ménage, ce qui n'était pas le cas avant,
- nous faire travailler dehors, ce qui, dans les textes, est interdit.
C'est du forcing.
Edit : Oui, Roxanne. Tout est bon pour qu'on y aille, la fleur au fusil. Dehors, on trouvera bien les fleurs, pour notre roulette russe.


Paradoxe délicieux : il faut que la salle de classe serve pour le pique-nique (le micro ondes n'est pas encore acté, attendons un peu), et la cour de récréation pour l'enseignement (après avoir tout fait durant des décennies pour que nous ayons honte d'enseigner sans matériel). Plus qu'à transformer la salle de cantine en cours de récréation et c'est au point (quoique pour un non averti, c'est peut-être déjà l'impression que cela peut donner).

Dans toutes les périodes difficiles, il y a quand même de la rigolade.

C''est vrai que je n'avais pas remarqué ça. Very Happy
avatar
User17095
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par User17095 le Mar 28 Avr 2020, 12:51
https://www.bfmtv.com/sante/direct-coronavirus-covid-19-france-deconfinement-confinement-11-mai-plan-gouvernement-edouard-philippe-assemblee-nationale-reouverture-ecole/

Selon nos informations, les lycées resteront finalement fermés "au moins jusqu'au mois de juin". La situation sera réévaluée en début de mois de juin, selon des sources concordantes à BFMTV.

"Selon nos informations"...
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par henriette le Mar 28 Avr 2020, 12:51
@PHLA a écrit:
@Yanso a écrit:Les lycées seraient fermés tout le mois de mai. Source TV
Bonjour. Je ne trouve pas cette info pour le moment sur internet.
Restons prudent sur les annonces des médias avant l'heure. Des changements d'avis 15 minutes avant une allocution, suite à des fuites dans les médias ou par simple envie de surprendre ont déjà eu lieu récemment...
Oui, tu as raison d'appeler à la prudence, surtout avec une source aussi inconsistante : pas même une mention de la chaîne TV en question ! Ce n'est pas une information ni même une rumeur à ce degré d'absence de source. Wink

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
XIII
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par XIII le Mar 28 Avr 2020, 12:53
pogonophile a écrit:https://www.bfmtv.com/sante/direct-coronavirus-covid-19-france-deconfinement-confinement-11-mai-plan-gouvernement-edouard-philippe-assemblee-nationale-reouverture-ecole/

Selon nos informations, les lycées resteront finalement fermés "au moins jusqu'au mois de juin". La situation sera réévaluée en début de mois de juin, selon des sources concordantes à BFMTV.

"Selon nos informations"...

Les élèves et les collègues du 1er degré vont servir de cobayes...
ysabel
ysabel
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par ysabel le Mar 28 Avr 2020, 12:53
En attendant, pour les gestes barrière, quand je vois qu'un grand nombre de lycéens est incapable de mettre la main devant la bouche quand ils baillent… ça me laisse perplexe pour le reste.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Pontorson50
Pontorson50
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Pontorson50 le Mar 28 Avr 2020, 12:53
@Derborence a écrit:Peux-tu être plus précis dans ta source, Yanso ?

Des bandeaux en défilement sur BFM, faisant état de "sources concordantes"

Cela permettrait au gouvernement de lever une des contradictions introduites par Macron : interdire tout examen massivement écrit où on ne parle pas et où les distances entre candidats existent, tout en rouvrant pour des cours où il y a des échanges verbaux donc des risques. L'incohérence est quand même gênante.

Plus la concession sanitaire (c'est à partir de cet âge que les médecins sont les moins sûrs de quoi que ce soit en contagiosité indivudelle)

Enfin le serpent de mer des classes à 35 et plus à diviser par...

À confirmer mais ça répondrait à une logique, pour une fois.


Dernière édition par Pontorson50 le Mar 28 Avr 2020, 12:56, édité 2 fois
anthinéa
anthinéa
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par anthinéa le Mar 28 Avr 2020, 12:54
Ça va énerver le gouvernement si des informations fuitent ...
Et, on va se retrouver avec une annonce lapidaire ire de réouverture générale  le 11 à force , comme pour le 13 avril 😂😂😂😂

En même temps, logique !
Lycée : pas besoin de garderie !
Mais, je m’insurge.
Sur le rapport du conseil, il est spécifié qu’à partir de 10 ans la contamination est la même que pour un adulte donc  Précautions sanitaires : college/ lycée.

Je précise que depuis le début je sens la douille arriver pour le 1er degré et je trouve ça à vomir.
avatar
nigousse
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par nigousse le Mar 28 Avr 2020, 12:56
Depuis le début les médias se plantent ou les fuites agacent le pouvoir qui change son fusil d'épaules à la dernière minute alors...peut-être les lycées généraux mais Blanquer n'a cessé de claironner que la réouverture des LP était une priorité car c'est là que sont les décrocheurs pour lui donc je le vois mal revenir sur ce point, attendons la représentation spéciale du cirque Pinder avec Eddy le clown en chef!
Yanso
Yanso
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Yanso le Mar 28 Avr 2020, 12:58
Pour la source, je faisais la cuisine en écoutant Bfm TV sur smartphone, c'est désolant d'avoir plus d'infos que nos hiérarchies.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum