Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Volo'
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Volo' Mer 29 Avr 2020 - 11:08
Si cela vous intéresse, ce sont les questions au gouvernement (en direct sur LCP) et Jean Michel Blanquer est présent. Si on peut glaner des informations.
Rouletabille
Rouletabille
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Rouletabille Mer 29 Avr 2020 - 11:09
Le topo sur le fil en direct du quotidien Le Monde sur les "précisions" de M. Blanquer ce matin :

Un protocole sanitaire national connu vendredi

Le protocole sanitaire encadrant la reprise de l'école dès le 11 mai sera connu vendredi après discussions avec les maires et les syndicats d'enseignants pour les déclinaisons locales, a annoncé mercredi sur BFMTV-RMC le ministre de l'éducation nationale Jean-Michel Blanquer.

A l'issue des annonces mardi du premier ministre sur le déconfinement à l'école, syndicats d'enseignants et parents d'élèves ont réclamé un protocole sanitaire précis pour pouvoir s'organiser "concrètement" sur le terrain : "Ce protocole est inspiré de ce que le Conseil scientifique a produit comme note. Nous avons aussi fait toute une comparaison internationale sur ce sujet."


Selon le ministre, ce protocole national sanitaire "est très clair, il est incontournable. Ensuite vous avez un cadre d'accueil, c'est-à-dire les règles pour définir la façon dont les classes arrivent au fur et à mesure, progressivement, et aussi un cadre pédagogique pour savoir ce qui se passe pour chaque niveau, de la maternelle à la terminale".

Comme l'avait évoqué mardi Edouard Philippe, M. Blanquer a insisté sur la souplesse du terrain au niveau local. "Dans ce cadre national clair, vous avez beaucoup de souplesse locale et notamment grâce au dialogue entre l'Education nationale et les élus, les maires, on va arriver à un plan spécifique pour chaque école avec une information spécifique donnée à chaque famille", a-t-il assuré.

M. Blanquer avait assuré mardi soir que son "objectif (était) que chaque famille soit informée entre le 4 mai et le 7 mai de ce qui se passe pour son enfant".
https://www.lemonde.fr/planete/live/2020/04/29/coronavirus-en-direct-suivez-les-reactions-au-plan-de-deconfinement-du-premier-ministre_6038074_3244.html
lucB
lucB
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par lucB Mer 29 Avr 2020 - 11:10
Sinon, je fais un hors sujet lexicologique mais pourquoi "distanciel" et "présentiel", j'ai beau chercher dans l'étymologie, ça ne m'éclaire guère et les cours d'ancien français sont fort loin ( distants ! ) pour moi.
Caspar
Caspar
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Caspar Mer 29 Avr 2020 - 11:12
@lucB a écrit:Sinon, je fais un hors sujet lexicologique mais pourquoi "distanciel" et "présentiel", j'ai beau chercher dans l'étymologie, ça ne m'éclaire guère et les cours d'ancien français sont fort loin ( distants ! ) pour moi.

Tu ne parles pas couramment la novlangue Éducation nationale ?
lucB
lucB
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par lucB Mer 29 Avr 2020 - 11:16
@Caspar a écrit:
@lucB a écrit:Sinon, je fais un hors sujet lexicologique mais pourquoi "distanciel" et "présentiel", j'ai beau chercher dans l'étymologie, ça ne m'éclaire guère et les cours d'ancien français sont fort loin ( distants ! ) pour moi.

Tu ne parles pas couramment la novlangue Éducation nationale ?
Si bien sûr, mais je suis quand même perplexe face à cette question. Des pistes ?
ZeSandman
ZeSandman
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par ZeSandman Mer 29 Avr 2020 - 11:28
J'aimerais revenir sur un point soulevé hier, à savoir la possibilité pour un CDE d'imposer à un enseignant de prendre une classe ou un groupe non inscrit sur la VS.

Cela ne me semble pas hors-sujet, puisque cela implique pour l'enseignant concerné une charge de travail supplémentaire  (création d'une séquence qui nécessite de se coordonner avec les collègues pour savoir où en est chaque élève, ...), charge qui viendrait s'ajouter selon toute probabilité au double travail pour les élèves présents et les élèves restant chez eux.
Sans pouvoir bénéficier d'une ASA pour garde d'enfant pour les collègues concernés, les Rectorats semblant réticents à en faire la promotion ou à les accorder.
Bref du burn-out en perspective.

@Mathador a écrit:
Nos services d'enseignement sont régis par deux décrets: celui de 2014 dit Peillon-Hamon sur les obligations de service et leur décompte, et un décret de 1950 sur les heures supplémentaires.
Aucun de ces deux décrets ne mentionne ne serait-ce que l'existence d'un VS.

Voilà. 
Mais même sans existence légale, la VS existe bel et bien.

S'il n'y avait que les deux décrets pour définir nos services, un certifié qui à la rentrée se serait engagé en début d'année pour faire 22h hebdomadaires, pourrait alors chaque semaine faire sauter deux heures de son choix, puisque son service est défini à 18h + 2h = 20h.
Parallèlement, un enseignant dont le service serait défini au départ à 18h pourrait se voir imposer par le CDE chaque semaine de faire deux heures supplémentaires (remplacements, soutien, aide au devoir).

Ce n'est bien évidemment pas le cas, et c'est pour cela que les heures mentionnées sur la VS, signée par les deux parties, doivent être considérées comme contractuelles (car si ce n'est pas le cas, revenir au début du message).

Seulement dans un contrat on ne sélectionne pas selon son bon vouloir les éléments qui engagent les parties qui le signent ; sauf mention contraire, tous les éléments inscrits sur ce contrat définissent les obligations de chacun.
Donc pas seulement le nombre d'heures, mais aussi leur usage, ici les classes ou groupes concernés (et même la matière enseignée).


Il serait quand même étonnant que l'administration s'embête à rédiger une VS autant détaillée, si au final elle ne pouvait en fait tenir qu'en une seule ligne : le nombre d'heures hebdomadaires.
On se demande aussi pourquoi ils ont créé les protocoles de remplacement courte durée, dont les heures sont payées en HSA majorées, alors qu'il y aurait sur place une main d'oeuvre corvéable et qui ne nécessiterait pas d'être payée en heures supplémentaires.


Il y a quand même un vrai flou juridique, non tranché par un TA à ma connaissance, qui nous invite à la prudence et à éviter tout ton peremptoire en la matière.


Si d'aventure je venais à tomber sur un CDE qui, pour une raison qui lui appartiendrait, chercherait à se convaincre que ce n'est qu'en raison de sa grande magnanimité que les enseignants de son équipe ne se voient pas imposés à longueur d'année des classes ne figurant pas sur leur VS, je lui demanderais sur quel texte de loi il s'appuie, comme a pu le faire hier très justement @calista

Nul doute qu'aucun texte ne me serait produit, comme ce fut le cas hier pour @calista.


Je n'ai pas la référence sous la main, n'étant pas sur mon ordinateur (j'editerai), mais même le service juridique du SNPDEN a une analyse identique à la mienne sur la VS en tant que contrat.


En revanche, l'emploi du temps ne figurant pas sur le VS (il y est souvent joint mais constitue un autre document), il n'est en effet pas contractuel, et peut être en théorie modifié chaque semaine par le CDE.
Cela n'arrive que rarement, non pas, comme le bon sens pourrait le laisser penser, parce que ça serait compliqué, entraînant d'autres modifications dans d'autres emplois du temps et nécessitant de prévenir les familles des élèves concernés.
Non, là encore, c'est sûrement par pure charité du CDE  Rolling Eyes .


Dernière édition par ZeSandman le Mer 29 Avr 2020 - 11:31, édité 2 fois (Raison : citation corrigée)

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
Malaga
Malaga
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Malaga Mer 29 Avr 2020 - 11:28
@Yseult2 a écrit:Bonjour, à tout hasard, je voulais savoir qui, parmi vous, compte remettre ses enfants à l'école. Je suis très perplexe....

Oui, je pense mettre ma fille (CP) en classe quand son école ouvrira, donc le 11 ou le 12 mai. Le directeur de l'école a déjà sondé les familles de CP. Il me parait important qu'elle continue à apprendre à lire, à écrire, à compter ; de plus, une fois que la maîtresse sera retournée en classe, rien ne dit qu'elle enverra le travail à la maison pour ceux qui ne vont pas à l'école (ce que je comprendrais car cela lui donnerait énormément de travail) donc je ne me vois pas stopper les apprentissages pour ma fille.

_________________
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 25 Banana244   Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 25 Banana244     Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 25 Banana244

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
EdithW
EdithW
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par EdithW Mer 29 Avr 2020 - 11:33
Je répondais à l’idée d’activités « artistiques »... il me semble plus judicieux de montrer des films (catalogues légaux et films du répertoire) que de proposer des activités qui nécessitent du matériel, à nettoyer ensuite... et s’improviser prof d’arts plastiques n’est pas évident pour tout le monde. Sans compter la surveillance : qui?

(Je suis sur smartphone, désolée de ne pas pouvoir citer... je réponds à « moyen comme solution »   concernant ma prévision « ça sent la projection de films »)


Dernière édition par EdithW le Mer 29 Avr 2020 - 11:36, édité 1 fois
Pontorson50
Pontorson50
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Pontorson50 Mer 29 Avr 2020 - 11:34
@Rouletabille a écrit:Le topo sur le fil en direct du quotidien Le Monde sur les "précisions" de M. Blanquer ce matin :

Un protocole sanitaire national connu vendredi

Le protocole sanitaire encadrant la reprise de l'école dès le 11 mai sera connu vendredi après discussions avec les maires et les syndicats d'enseignants pour les déclinaisons locales, a annoncé mercredi sur BFMTV-RMC le ministre de l'éducation nationale Jean-Michel Blanquer.

A l'issue des annonces mardi du premier ministre sur le déconfinement à l'école, syndicats d'enseignants et parents d'élèves ont réclamé un protocole sanitaire précis pour pouvoir s'organiser "concrètement" sur le terrain : "Ce protocole est inspiré de ce que le Conseil scientifique a produit comme note. Nous avons aussi fait toute une comparaison internationale sur ce sujet."


Selon le ministre, ce protocole national sanitaire "est très clair, il est incontournable. Ensuite vous avez un cadre d'accueil, c'est-à-dire les règles pour définir la façon dont les classes arrivent au fur et à mesure, progressivement, et aussi un cadre pédagogique pour savoir ce qui se passe pour chaque niveau, de la maternelle à la terminale".

Comme l'avait évoqué mardi Edouard Philippe, M. Blanquer a insisté sur la souplesse du terrain au niveau local. "Dans ce cadre national clair, vous avez beaucoup de souplesse locale et notamment grâce au dialogue entre l'Education nationale et les élus, les maires, on va arriver à un plan spécifique pour chaque école avec une information spécifique donnée à chaque famille", a-t-il assuré.

M. Blanquer avait assuré mardi soir que son "objectif (était) que chaque famille soit informée entre le 4 mai et le 7 mai de ce qui se passe pour son enfant".
https://www.lemonde.fr/planete/live/2020/04/29/coronavirus-en-direct-suivez-les-reactions-au-plan-de-deconfinement-du-premier-ministre_6038074_3244.html

Le "son enfant" sonne comme une jolie confirmation : il vaudra mieux en effet, avec un "plan spécifique pour chaque école", n'en avoir qu'un, d'enfant, ou qu'ils soient dans la même école (encore que on trouvera bien des déclinaisons par niveau un peu partout pour être au plus près de chacun ce qui met la pagaille pour tous).


Dernière édition par Pontorson50 le Mer 29 Avr 2020 - 11:35, édité 1 fois (Raison : lapsus nautique...(pagaïe))
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cicyle Mer 29 Avr 2020 - 11:40
@Mouton a écrit:
@Yseult2 a écrit:Bonjour, à tout hasard, je voulais savoir qui, parmi vous, compte remettre ses enfants à l'école. Je suis très perplexe....
La mienne n'a pas encore l'âge d'aller ni à l'école ni à la crèche, mais clairement, pour moi, ce serait niet.

Même pas que je sois inquiet pour sa santé (si cela se confirme que les enfants ne risquent pas grand chose), mais par respect pour la santé du PE.
Et pour un enfant en collège, vu le bordel et l'impossibilité de faire cours utile que ça va être, ça vaut pas le coup de prendre des risques non plus.

J'ajoute que je n'ai pas envie d'y aller POUR MOI (j'envisage toujours la possibilité de pousser jusqu'à la grève), alors y envoyer mon enfant, voilà quoi Neutral
Merci.
J'hallucine un peu de voir des collègues qui ne retournent pas physiquement en classe dire qu'ils vont remettre leurs gamins et, par là même, cautionner ce grand boxon, dangereux pour la santé des PE…
Je vous rappelle, à toutes fins utiles, que nous y allons SANS protection, puisque les masques que l'on nous fournit ne protège pas le porteur et que les enfants n'en auront pas.
Clecle78
Clecle78
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Clecle78 Mer 29 Avr 2020 - 11:42
Je pense qu'il vaut mieux s'abstenir de juger, non ?
On n'est pas à la place des collègues . Chacun fera comme il peut ...
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par roxanne Mer 29 Avr 2020 - 11:43
Ecoute, je me tâte, encore plus d'ailleurs depuis la diffusion de l'information sur les cas de maladies chez les enfants. Maintenant, mon fils n'est pas sorti du tout pendant 8 semaines et s'il y va ce sera uniquement sur des plages d'enseignement sans cantine ni garderie.
Cleroli
Cleroli
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cleroli Mer 29 Avr 2020 - 11:43
@Yseult2 a écrit:Bonjour, à tout hasard, je voulais savoir qui, parmi vous, compte remettre ses enfants à l'école. Je suis très perplexe....
Ma dernière est en CE2 et je ne compte pas la remettre à l'école, au moins en mai (je verrai ainsi que ce qui va se passer en France mais je suis pessimiste et je m'attends à ce que les écoles ferment en juin devant la recrudescence des infections -je ne parle pas de confinement pour tous, juste de fermeture des écoles). C'est vrai aussi que je suis en lycée, je devrais donc pouvoir la garder chez moi. Je serais bien embêtée si je devais reprendre plus tôt car je ne peux pas la confier à mes parents âgés et à risques.

@ZeSandman a écrit:J'aimerais revenir sur un point soulevé hier, à savoir la possibilité pour un CDE d'imposer à un enseignant de prendre une classe ou un groupe non inscrit sur la VS.
Merci pour ton analyse.


Dernière édition par Cleroli le Mer 29 Avr 2020 - 11:48, édité 1 fois
Isis39
Isis39
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Isis39 Mer 29 Avr 2020 - 11:47
Question : le volontariat c'est pour tous les élèves ou seulement ceux du primaire ?
Hier le PM n'a pas évoqué le volontariat pour le secondaire.


Dernière édition par Isis39 le Mer 29 Avr 2020 - 11:51, édité 1 fois
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cicyle Mer 29 Avr 2020 - 11:47
@Clecle78 a écrit:Je pense qu'il vaut mieux s'abstenir de juger, non ?
On n'est pas à la place des collègues . Chacun fera comme il peut ...
Non. Étant donné que je vais dans le bouillon de culture, je juge.
Franchement, bonjour la solidarité…
Bien sûr qu'en envoyant son gamin on cautionne. Que des gens extérieurs à l'EN ne mesurent pas les tenants et les aboutissants, je peux comprendre. Mais les collègues, non.
Encore une fois, je ne parle pas de ceux qui retournent en classe.
Malaga
Malaga
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Malaga Mer 29 Avr 2020 - 11:49
@Cicyle a écrit:
@Mouton a écrit:
@Yseult2 a écrit:Bonjour, à tout hasard, je voulais savoir qui, parmi vous, compte remettre ses enfants à l'école. Je suis très perplexe....
La mienne n'a pas encore l'âge d'aller ni à l'école ni à la crèche, mais clairement, pour moi, ce serait niet.

Même pas que je sois inquiet pour sa santé (si cela se confirme que les enfants ne risquent pas grand chose), mais par respect pour la santé du PE.
Et pour un enfant en collège, vu le bordel et l'impossibilité de faire cours utile que ça va être, ça vaut pas le coup de prendre des risques non plus.

J'ajoute que je n'ai pas envie d'y aller POUR MOI (j'envisage toujours la possibilité de pousser jusqu'à la grève), alors y envoyer mon enfant, voilà quoi Neutral
Merci.
J'hallucine un peu de voir des collègues qui ne retournent pas physiquement en classe dire qu'ils vont remettre leurs gamins et, par là même, cautionner ce grand boxon, dangereux pour la santé des PE…
Je vous rappelle, à toutes fins utiles, que nous y allons SANS protection, puisque les masques que l'on nous fournit ne protège pas le porteur et que les enfants n'en auront pas.

Ma fille est en CP et oui cela m’embêterai que son année scolaire s'arrête le 11 mai (puisque rien ne dit que la maîtresse enverra du travail à la maison quand elle aura repris la classe). Evidemment, si sa maîtresse est une personne à risque, son médecin l'arrêtera et dans ce cas, ma fille ne retournera pas à l'école.

Je vais faire hurler un certain nombre de personnes mais le Covid-19 ne tue pas massivement tout le monde (même si le risque zéro n'existe pas, même la varicelle peut tuer).

_________________
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 25 Banana244   Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 25 Banana244     Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 25 Banana244

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par roxanne Mer 29 Avr 2020 - 11:52
Ciclyle, j'entends bien ton angoisse. En toute honnêteté j'étais plutôt partante pour reprendre parce que je pense que de toute façon on va reprendre en septembre et que ce sera plis risqué. Là les enfants sortent du confinement et dans mon département en tout cas il y a eu peu de cas. En ce qui concerne mon fils, j'attends de" toute façon l'aval de sa cardiologue.
Calandria
Calandria
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Calandria Mer 29 Avr 2020 - 11:53
Pour le moment, il est question de remettre mon fils à l'école. Il est en CP également. CP dédoublé donc ils ne sont que 11 ou 12 et seront sûrement moins lors de cette reprise. Nous attendons des précisions concernant la cantine et l'organisation de l'école. L'école à la maison se passe difficilement et l'école tout court est un problème pour lui (prémices de phobie scolaire) donc on a peur qu'une reprise en septembre n'amplifie les difficultés.

Pour ma fille en MS, ça dépendra si je dois aller travailler au collège ou pas. Mais ils sont 25 donc il faudra tourner et je n'ai qu'une classe de 5ème donc officiellement très peu d'heures à faire sur place. J'attends des précisions de mon CDE. Si je n'ai pas à venir ou seulement pour 3h, ma fille restera à la maison.

Tout reste incertain et mon mari et moi ne partageons pas forcément le même avis.
Hermiony
Hermiony
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Hermiony Mer 29 Avr 2020 - 11:53
@Isis39 a écrit:Question : le volontariat c'est pour tous les élèves ou seulement ceux du primaire ?
Hier le PM n'a pas évoqué le volontariat pour le secondaire.

J'ai compris comme ce qui est graissé, mais la confusion règne dans les analyses et sur les sites d'informations.


Dernière édition par Hermiony le Mer 29 Avr 2020 - 11:56, édité 1 fois

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
moi c'est moi
moi c'est moi
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par moi c'est moi Mer 29 Avr 2020 - 11:54
@Malaga a écrit:
@Cicyle a écrit:
@Mouton a écrit:
@Yseult2 a écrit:Bonjour, à tout hasard, je voulais savoir qui, parmi vous, compte remettre ses enfants à l'école. Je suis très perplexe....
La mienne n'a pas encore l'âge d'aller ni à l'école ni à la crèche, mais clairement, pour moi, ce serait niet.

Même pas que je sois inquiet pour sa santé (si cela se confirme que les enfants ne risquent pas grand chose), mais par respect pour la santé du PE.
Et pour un enfant en collège, vu le bordel et l'impossibilité de faire cours utile que ça va être, ça vaut pas le coup de prendre des risques non plus.

J'ajoute que je n'ai pas envie d'y aller POUR MOI (j'envisage toujours la possibilité de pousser jusqu'à la grève), alors y envoyer mon enfant, voilà quoi Neutral
Merci.
J'hallucine un peu de voir des collègues qui ne retournent pas physiquement en classe dire qu'ils vont remettre leurs gamins et, par là même, cautionner ce grand boxon, dangereux pour la santé des PE…
Je vous rappelle, à toutes fins utiles, que nous y allons SANS protection, puisque les masques que l'on nous fournit ne protège pas le porteur et que les enfants n'en auront pas.

Ma fille est en CP et oui cela m’embêterai que son année scolaire s'arrête le 11 mai (puisque rien ne dit que la maîtresse enverra du travail à la maison quand elle aura repris la classe). Evidemment, si sa maîtresse est une personne à risque, son médecin l'arrêtera et dans ce cas, ma fille ne retournera pas à l'école.

Je vais faire hurler un certain nombre de personnes mais le Covid-19 ne tue pas massivement tout le monde (même si le risque zéro n'existe pas, même la varicelle peut tuer).

mais la varicelle est une maladie connue est étudiée sur laquelle on a beaucoup de recul... ce qui n'est pas le cas du COVID 19.
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cicyle Mer 29 Avr 2020 - 11:56
@Malaga a écrit:
@Cicyle a écrit:
@Mouton a écrit:
@Yseult2 a écrit:Bonjour, à tout hasard, je voulais savoir qui, parmi vous, compte remettre ses enfants à l'école. Je suis très perplexe....
La mienne n'a pas encore l'âge d'aller ni à l'école ni à la crèche, mais clairement, pour moi, ce serait niet.

Même pas que je sois inquiet pour sa santé (si cela se confirme que les enfants ne risquent pas grand chose), mais par respect pour la santé du PE.
Et pour un enfant en collège, vu le bordel et l'impossibilité de faire cours utile que ça va être, ça vaut pas le coup de prendre des risques non plus.

J'ajoute que je n'ai pas envie d'y aller POUR MOI (j'envisage toujours la possibilité de pousser jusqu'à la grève), alors y envoyer mon enfant, voilà quoi Neutral
Merci.
J'hallucine un peu de voir des collègues qui ne retournent pas physiquement en classe dire qu'ils vont remettre leurs gamins et, par là même, cautionner ce grand boxon, dangereux pour la santé des PE…
Je vous rappelle, à toutes fins utiles, que nous y allons SANS protection, puisque les masques que l'on nous fournit ne protège pas le porteur et que les enfants n'en auront pas.

Ma fille est en CP et oui cela m’embêterai que son année scolaire s'arrête le 11 mai (puisque rien ne dit que la maîtresse enverra du travail à la maison quand elle aura repris la classe). Evidemment, si sa maîtresse est une personne à risque, son médecin l'arrêtera et dans ce cas, ma fille ne retournera pas à l'école.

Je vais faire hurler un certain nombre de personnes mais le Covid-19 ne tue pas massivement tout le monde (même si le risque zéro n'existe pas, même la varicelle peut tuer).
Ça n'est pas une question de risque ou de pourcentage (quoiqu'il suffise d'être dans le mauvais côté du pourcentage…). C'est une question de principe. On doit y retourner SANS PROTECTION. Nous sommes la seule profession non essentielle à ressortir sans aucune protection de la part de notre employeur. Les collègues de collège auront des élèves masqués face à eux, pas nous (oui, ils peuvent l'enlever, blabla blabla mais votre employeur vous fournit un moyen de protection). Et nous envoyer vos gamins, c'est cautionner ça.
Mais bon, je vois que la notion de solidarité trouve vite ses limites.
Philomène87
Philomène87
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Philomène87 Mer 29 Avr 2020 - 11:57
Les enseignants peuvent ne pas être des personnes à risques mais vivre avec des personnes qui le sont.
Et ne pas avoir envie de risquer leur vie à eux...
avatar
nigousse
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par nigousse Mer 29 Avr 2020 - 11:58
Je viens d'entendre la maire LR de Saint-Etienne aux Grandes Gueules expliquer doctement qu'il fallait revoir le calendrier scolaire pour pouvoir continuer l'enseignement à distance en juillet-août, on est pas sortis des ronces!
Cleroli
Cleroli
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cleroli Mer 29 Avr 2020 - 11:58
@Malaga a écrit:
Je vais faire hurler un certain nombre de personnes mais le Covid-19 ne tue pas massivement tout le monde (même si le risque zéro n'existe pas, même la varicelle peut tuer).
Cela me rappelle la discussion entre lycéens que j'ai surprise, juste avant que les établissements ferment : l'un des élèves s'amusait à tousser sans mettre sa main devant la bouche et un de ses camarades lui a fait remarquer qu'il faisait prendre des risques aux autres. Réponse immédiate du premier élève "on s'en fout, ils (les médias) disent qu'on n'est pas touchés par le coronavirus".
C'est vrai statistiquement mais ils ont des parents et des grands-parents, sans compter qu'ils ont aussi des enseignants et que la probabilité de développer une forme grave est plus élevée.
Ce bout de conversation entendu dans les couloirs alors que j'allais en cours m'a mise de méchante humeur et me fait redouter le pire dès que le confinement sera terminé (pourquoi mettre un masque si le risque de mourir est faible ? après tout, les autres, on s'en f****).
lulucastagnette
lulucastagnette
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par lulucastagnette Mer 29 Avr 2020 - 11:58
Cicyle, j'entends bien ton point de vue mais nous, profs de collège, allons bien être obligés de reprendre le travail et pour beaucoup nous n'avons pas de moyen de garde pour nos enfants.
J'en ai trois (MS, CP et CE2). Bien sûr, si je pouvais les garder à la maison, je le ferais, surtout que nous vivons dans l'une des régions les plus sévèrement touchées (le Grand Est), mais je pense que je n'aurai pas le choix.
Dinimip!
Dinimip!
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 25 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Dinimip! Mer 29 Avr 2020 - 11:59
@Yseult2 a écrit:Bonjour, à tout hasard, je voulais savoir qui, parmi vous, compte remettre ses enfants à l'école. Je suis très perplexe....

Je vais remettre mes enfants à l'école à partir du 11 mai, cela me parait logique : il faut bien que la vie redémarre et dans notre famille nous ne comptons pas passer les 12 prochains moins à nous morfondre en attendant un hypothétique vaccin.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum