Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Caspar
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Caspar le Jeu 30 Avr - 12:06
De toute façon, le problème des salles est assez secondaire par rapport au reste: les repas "pris à la table de travail", pas plus de 15 par salle, des emplois du temps à refaire (?), des cours un jour ou une semaine sur deux. Les journalistes et éditorialistes réfléchissent beaucoup en termes d'école élémentaire: un salle = une classe = un enseignant (d'ailleurs ils parlent aussi d'écoles et d'enfants, pas de collèges et lycées et adolescents).
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Danska le Jeu 30 Avr - 12:07
@bobdom a écrit:Je ne sais pas si cet article, évidemment signé Marie-Estelle Pech, a été déjà signalé...

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/le-confinement-bain-revelateur-des-professeurs-decrocheurs-20200429

L'article est en accès limité mais le ton, spécieux, est donné. Vous apprécierez...

M-E Pech a écrit:Le confinement, bain révélateur des professeurs «décrocheurs»
Plus critiques, les parents d’élèves voient désormais de plus près l’investissement et le travail effectués par les enseignants.

Déjà posté hier soir, le topic a même été fermé sur les commentaires après cet article Wink
Balthazaard
Balthazaard
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Balthazaard le Jeu 30 Avr - 12:10
Moi j'étais en prépa en 80...pareil..on avait un prof d'anglais M Benoist...un copain avait trouvé que l'anagramme était "bien sot" un jour il est arrivé la salle etait constellé, bureaux compris...craie et peinture de "Benoist bien sot" on avait prés de 20 ans et en plus c'était un type sympa auquel on en voulait pas spécialement....seulement une soupape....alors..
Caspar
Caspar
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Caspar le Jeu 30 Avr - 12:11
@Danska a écrit:
@bobdom a écrit:Je ne sais pas si cet article, évidemment signé Marie-Estelle Pech, a été déjà signalé...

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/le-confinement-bain-revelateur-des-professeurs-decrocheurs-20200429

L'article est en accès limité mais le ton, spécieux, est donné. Vous apprécierez...

M-E Pech a écrit:Le confinement, bain révélateur des professeurs «décrocheurs»
Plus critiques, les parents d’élèves voient désormais de plus près l’investissement et le travail effectués par les enseignants.

Déjà posté hier soir, le topic a même été fermé sur les commentaires après cet article Wink

Un élève m'a dit que "les classes virtuelles en visio, ça devrait être obligatoire" (sous-entendu, pourquoi vous n'en faites pas vous ? et je pense que ça venait de ses parents). Un collègue a reçu un message très agressif d'un parent d'élève "vous êtes là pour faire monter les élèves en compétence" (bonne maîtrise du jargon). Sinon rien de nouveau sous le soleil: Madame Truc donne trop de travail, Monsieur Bidule pas assez...
Madame_Prof
Madame_Prof
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Madame_Prof le Jeu 30 Avr - 12:18
@pasteque a écrit:J'avoue que je préférerai envoyé les cours à distance malgré le présentiel, même si ça fait plus de travail, tout simplement parce que je ne cautionne pas ce retour et je soutiens les parents qui s'arrangent pour ne pas envoyer leur enfant... Là concrètement, tu envoies ton enfant même si tu es contre car tu ne vas pas le laisser sans cours, donc j'imagine que je vais croiser pas loin de 250 gamins la semaine du 18 ( 16h de cours 6eme 5 ème) et ça me désespère

Ben peut-être, mais on peut pas se dédoubler.
Le gouvernement ment, on y peut rien.
C'est comme le reste du temps, quand un enfant est absent, le prof fait pas un cours en double à distance. Alors je sais que la situation est particulière, mais non je ne bosserai pas 50h par semaine. Ils n'ont qu'à s'occuper des ressources à distance là-haut...

Et puis toute façon, le 1/06, c'est fin du chômage partiel pour tout le monde. Les parents voient bien qu'on se moque d'eux !

Soit on réouvre et les conditions sont là et on accueille tout le monde. Soit on continue en distanciel. Les 2 en même temps, non.

_________________
2017-2021 - 10ème établissement, en poste fixe ! Et, militante (encore, malgré tout...) ! 
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Jenny le Jeu 30 Avr - 12:22
Ici, les élèves ont leur salle et certains collègues les laissent dans la salle. Avec une de mes classes, tables renversées, fenêtre brisée une semaine, bagarres, hurlements... Bref, le collègue a fini par comprendre qu'il fallait mieux les remettre dans le couloir même pour 5 min. D'autres salles ont été taggées. (Collège REP.)
(Par contre, dans un lycée beaucoup beaucoup plus calme, peu de problèmes. Ils pouvaient d'ailleurs demander une clé pour avoir une salle en autonomie).
Madame-de-Pierre
Madame-de-Pierre
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Madame-de-Pierre le Jeu 30 Avr - 12:24
Je suis d'accord avec Pastèque, même si le travail a distance est plus lourd je préfère cette option et je pense que j'aurais plus d'élèves qui suivront mes cours s'ils savent qu'ils ne seront QUE sous cette forme, plutôt que s'ils se disent que c'est surtout pour ceux qui viennent, une semaine sur deux ou en demi-journées bref. La recette ne changera pas si je fais comme ça, j'ai peur d'en perdre encore plus avec ce changement de dernière minute juste avant les grandes vacances.
Leclochard
Leclochard
Empereur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Leclochard le Jeu 30 Avr - 12:26
@Madame_Prof a écrit:
@pasteque a écrit:J'avoue que je préférerai envoyé les cours à distance malgré le présentiel, même si ça fait plus de travail, tout simplement parce que je ne cautionne pas ce retour et je soutiens les parents qui s'arrangent pour ne pas envoyer leur enfant... Là concrètement, tu envoies ton enfant même si tu es contre car tu ne vas pas le laisser sans cours, donc j'imagine que je vais croiser pas loin de 250 gamins la semaine du 18 ( 16h de cours 6eme 5 ème) et ça me désespère

Ben peut-être, mais on peut pas se dédoubler.
Le gouvernement ment, on y peut rien.
C'est comme le reste du temps, quand un enfant est absent, le prof fait pas un cours en double à distance. Alors je sais que la situation est particulière, mais non je ne bosserai pas 50h par semaine. Ils n'ont qu'à s'occuper des ressources à distance là-haut...

Et puis toute façon, le 1/06, c'est fin du chômage partiel pour tout le monde. Les parents voient bien qu'on se moque d'eux !

Soit on réouvre et les conditions sont là et on accueille tout le monde. Soit on continue en distanciel. Les 2 en même temps, non.

Oui. Croire qu'on va taper tout le cours pour les absents tout en l'assumant un service complet pour les présents, c'est du pipeau. En primaire, je ne vois pas comment les collègues trouveraient le temps. Au collège, ce sera réservé à ceux qui culpabilisent ou craignent des remontrances.
Perso, je ne vais pas bosser 10 heures par jour.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
AsarteLilith
AsarteLilith
Empereur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par AsarteLilith le Jeu 30 Avr - 12:27
Les commentaires de l'article sont à vomir.

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
avatar
Bouboule
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Bouboule le Jeu 30 Avr - 12:27
@Leclochard a écrit:
@Madame_Prof a écrit:
@pasteque a écrit:J'avoue que je préférerai envoyé les cours à distance malgré le présentiel, même si ça fait plus de travail, tout simplement parce que je ne cautionne pas ce retour et je soutiens les parents qui s'arrangent pour ne pas envoyer leur enfant... Là concrètement, tu envoies ton enfant même si tu es contre car tu ne vas pas le laisser sans cours, donc j'imagine que je vais croiser pas loin de 250 gamins la semaine du 18 ( 16h de cours 6eme 5 ème) et ça me désespère

Ben peut-être, mais on peut pas se dédoubler.
Le gouvernement ment, on y peut rien.
C'est comme le reste du temps, quand un enfant est absent, le prof fait pas un cours en double à distance. Alors je sais que la situation est particulière, mais non je ne bosserai pas 50h par semaine. Ils n'ont qu'à s'occuper des ressources à distance là-haut...

Et puis toute façon, le 1/06, c'est fin du chômage partiel pour tout le monde. Les parents voient bien qu'on se moque d'eux !

Soit on réouvre et les conditions sont là et on accueille tout le monde. Soit on continue en distanciel. Les 2 en même temps, non.

Oui. Croire qu'on va taper tout le cours pour les absents tout en l'assumant un service complet pour les présents, c'est du pipeau. En primaire, je ne vois pas comment les collègues trouveraient le temps. Au collège, ce sera réservé à ceux qui culpabilisent ou craignent des remontrances.
Perso, je ne vais pas bosser 10 heures par jour.  

Moi, je veux bien bosser plus en étant payé plus. abi
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Jenny le Jeu 30 Avr - 12:28
J'ai posé la question à mon chef.
Il nous a répondu clairement qu'on avait pas à faire des doubles journées et que c'était en présentiel ou à distance.
Fesseur Pro
Fesseur Pro
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Fesseur Pro le Jeu 30 Avr - 12:28
@Sekhmet a écrit:
@pasteque a écrit:Le masque me pose une autre question: j'ai le rhume des foins: je me mouche très souvent de ce fait... Comment faire avec le masque? car une fois sur le nez, il ne faut plus y toucher?

affraid J’avais pas pensé à ça, c’est vrai comment on va faire pour les allergiques?
Et pour les fumeurs.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
pogonophile
pogonophile
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par pogonophile le Jeu 30 Avr - 12:31
Je souhaite relativiser les scénarios catastrophe de salles mises à sac : on parle de circonstances particulières, avec des groupes réduits, ce n'est pas le temps ordinaire avec des classes complètes.
Ensuite il suffit d'organiser les emplois du temps pour que les salles de deux groupes soient voisines, et où les enseignants échangent, le tour est joué.

Quelles que soient les difficultés, il est infiniment plus simple et plus sûr de déplacer deux enseignants entre deux heures, en laissant de quoi désinfecter le clavier par exemple, que trente élèves avec la désinfection des salles à effectuer.
Hypermnestre
Hypermnestre
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Hypermnestre le Jeu 30 Avr - 12:35
@Sekhmet a écrit:
@pasteque a écrit:Le masque me pose une autre question: j'ai le rhume des foins: je me mouche très souvent de ce fait... Comment faire avec le masque? car une fois sur le nez, il ne faut plus y toucher?

affraid J’avais pas pensé à ça, c’est vrai comment on va faire pour les allergiques?
Cela fait des jours que cela me travaille, je vois que d'autres ont les mêmes inquiétudes.
Il faut savoir que dans les pires moments, pour ma part, je n'ai pas un nez, mais un robinet. Je vais au bahut avec une boîte de 110 mouchoirs que je finis dans la journée.
Et quand j'entends que "faire cours dehors" serait une solution… Sachant que je ne peux même pas ouvrir la fenêtre en cours sous peine d'aggraver encore mon cas, faire cours sur la pelouse, dans un parc affraid affraid affraid
Leclochard
Leclochard
Empereur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Leclochard le Jeu 30 Avr - 12:36
@Jenny a écrit:Ici, les élèves ont leur salle et certains collègues les laissent dans la salle. Avec une de mes classes, tables renversées, fenêtre brisée une semaine, bagarres, hurlements... Bref, le collègue a fini par comprendre qu'il fallait mieux les remettre dans le couloir même pour 5 min. D'autres salles ont été taggées. (Collège REP.)
(Par contre, dans un lycée beaucoup beaucoup plus calme, peu de problèmes. Ils pouvaient d'ailleurs demander une clé pour avoir une salle en autonomie).

Peut-être faudrait-il leur demander de retourner dans le couloir.

Cela fait plusieurs années que je ne ferme plus la porte de la salle que j'occupe. Il m'est arrivé de laisser la clef sur la porte sans qu'elle soit volée.

Je trouve cet échange intéressant car on y devine une manière d'anticiper les événements. Je ne sais pas si c'est français. En tout cas, je me découvre plus optimiste et confiant que je ne pensais. Smile

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
Fesseur Pro
Fesseur Pro
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Fesseur Pro le Jeu 30 Avr - 12:38
@AsarteLilith a écrit:Les commentaires de l'article sont à vomir.
Affreux !
Mais pas surprenant...

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
Madame_Prof
Madame_Prof
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Madame_Prof le Jeu 30 Avr - 12:40
@Madame-de-Pierre a écrit:Je suis d'accord avec Pastèque, même si le travail a distance est plus lourd je préfère cette option et je pense que j'aurais plus d'élèves qui suivront mes cours s'ils savent qu'ils ne seront QUE sous cette forme, plutôt que s'ils se disent que c'est surtout pour ceux qui viennent, une semaine sur deux ou en demi-journées bref. La recette ne changera pas si je fais comme ça, j'ai peur d'en perdre encore plus avec ce changement de dernière minute juste avant les grandes vacances.

Mais, moi aussi je préfère. Mais on parle du cumul des 2 !!! Qu'on va tenter de nous imposer.

_________________
2017-2021 - 10ème établissement, en poste fixe ! Et, militante (encore, malgré tout...) ! 
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
avatar
Enaeco
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Enaeco le Jeu 30 Avr - 12:41
Je suis toujours un peu embêté de voir un tel niveau de stress ici.
Je comprends les inquiétudes liées au sanitaire mais nul besoin de se rajouter une couche de problèmes.

A l'impossible, nul n'est tenu.
Le cumul distanciel/présentiel n'est pas possible d'être assuré à plein temps.
Si vous êtes en classe, tant pis pour ceux qui ne sont pas la... la majorité des élèves ont un manuel et il y a des sites bien faits pour toutes les matières et niveaux. Avec cours et exercices. (Pour ceux qui n'ont pas ou ne veulent pas passer leur cours en pdf).
Oui c'est plutôt bas de gamme. Oui cette matière de travailler est un peu naze. Mais en même temps c'est le maximum que nous pouvons faire dans ces conditions.

Il y a beaucoup d'autres problèmes qui sont soulevés mais dont la résolution n'est pas de notre ressort.
On peut discuter des solutions, mais il faut bien avoir à l'idée que chaque établissement a ses spécificités.
L'exemple du moment concerne la salle ouverte sans enseignant. Il y a des établissements où les élèves disposent déjà d'une clé quand dans d'autres établissements, les chaises volent.
AsarteLilith
AsarteLilith
Empereur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par AsarteLilith le Jeu 30 Avr - 12:43
@Fesseur Pro a écrit:
@AsarteLilith a écrit:Les commentaires de l'article sont à vomir.
Affreux !
Mais pas surprenant...

Certes, mais de là à me couper toute envoie de faire quoi que ce soit, voire de me filer envie de démissionner....

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
Florine98
Florine98
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Florine98 le Jeu 30 Avr - 12:51
@Madame_Prof a écrit:
@Madame-de-Pierre a écrit:Je suis d'accord avec Pastèque, même si le travail a distance est plus lourd je préfère cette option et je pense que j'aurais plus d'élèves qui suivront mes cours s'ils savent qu'ils ne seront QUE sous cette forme, plutôt que s'ils se disent que c'est surtout pour ceux qui viennent, une semaine sur deux ou en demi-journées bref. La recette ne changera pas si je fais comme ça, j'ai peur d'en perdre encore plus avec ce changement de dernière minute juste avant les grandes vacances.

Mais, moi aussi je préfère. Mais on parle du cumul des 2 !!! Qu'on va tenter de nous imposer.

Pareil, la double peine, ça va bien 5 minutes.

En revanche, il ferait beau voir qu'on essaye de m'imposer quoi que ce soit. Sur la base de quoi d'ailleurs ? Et avec quel matériel fourni ?
trompettemarine
trompettemarine
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par trompettemarine le Jeu 30 Avr - 12:51
@Enaeco a écrit:Je suis toujours un peu embêté de voir un tel niveau de stress ici.
Je comprends les inquiétudes liées au sanitaire mais nul besoin de se rajouter une couche de problèmes.

A l'impossible, nul n'est tenu.
Le cumul distanciel/présentiel n'est pas possible d'être assuré à plein temps.
Si vous êtes en classe, tant pis pour ceux qui ne sont pas la... la majorité des élèves ont un manuel et il y a des sites bien faits pour toutes les matières et niveaux. Avec cours et exercices. (Pour ceux qui n'ont pas ou ne veulent pas passer leur cours en pdf).
Oui c'est plutôt bas de gamme. Oui cette matière de travailler est un peu naze. Mais en même temps c'est le maximum que nous pouvons faire dans ces conditions.

Il y a beaucoup d'autres problèmes qui sont soulevés mais dont la résolution n'est pas de notre ressort.
On peut discuter des solutions, mais il faut bien avoir à l'idée que chaque établissement a ses spécificités.
L'exemple du moment concerne la salle ouverte sans enseignant. Il y a des établissements où les élèves disposent déjà d'une clé quand dans d'autres établissements, les chaises volent.

Je ne sais plus si je l'ai déjà dit.
Notre CDE a exclu toute possibilité de cumul distanciel / présentiel.
maldoror1
maldoror1
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par maldoror1 le Jeu 30 Avr - 12:52
@AsarteLilith a écrit:
@Fesseur Pro a écrit:
@AsarteLilith a écrit:Les commentaires de l'article sont à vomir.
Affreux !
Mais pas surprenant...
Certes, mais de là à me couper toute envoie de faire quoi que ce soit, voire de me filer envie de démissionner....
Il y a aussi quelques -rares il est vrai- commentaires qui nous défendent... Mais oui c'est tout de même parfois dur à encaisser. Tâchons d'ignorer les imbéciles... Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 1547453357

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett
Caspar
Caspar
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Caspar le Jeu 30 Avr - 12:54
@Leclochard a écrit:
@Jenny a écrit:Ici, les élèves ont leur salle et certains collègues les laissent dans la salle. Avec une de mes classes, tables renversées, fenêtre brisée une semaine, bagarres, hurlements... Bref, le collègue a fini par comprendre qu'il fallait mieux les remettre dans le couloir même pour 5 min. D'autres salles ont été taggées. (Collège REP.)
(Par contre, dans un lycée beaucoup beaucoup plus calme, peu de problèmes. Ils pouvaient d'ailleurs demander une clé pour avoir une salle en autonomie).

Peut-être faudrait-il leur demander de retourner dans le couloir.

Cela fait plusieurs années que je ne ferme plus la porte de la salle que j'occupe. Il m'est arrivé de laisser la clef sur la porte sans qu'elle soit volée.

Je trouve cet échange intéressant car on y devine une manière d'anticiper les événements. Je ne sais pas si c'est français. En tout cas, je me découvre plus optimiste et confiant que je ne pensais. Smile  

Comme il a été dit plus haut, ça doit beaucoup dépendre des établissements. Je ne pense pas qu'il y a aurait beaucoup de problèmes dans le mien, sauf exception. En revanche, laisser des élèves déjeuner seul dans leur salle, là je suis plus pessimiste concernant l'hygiène et le ménage.
avatar
pseudo-intello
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par pseudo-intello le Jeu 30 Avr - 12:58
On ne devait pas avoir une première carte des départements rouges et verts hier ?
trompettemarine
trompettemarine
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par trompettemarine le Jeu 30 Avr - 12:59
@pogonophile a écrit:Je souhaite relativiser les scénarios catastrophe de salles mises à sac : on parle de circonstances particulières, avec des groupes réduits, ce n'est pas le temps ordinaire avec des classes complètes.
Ensuite il suffit d'organiser les emplois du temps pour que les salles de deux groupes soient voisines, et où les enseignants échangent, le tour est joué.

Quelles que soient les difficultés, il est infiniment plus simple et plus sûr de déplacer deux enseignants entre deux heures, en laissant de quoi désinfecter le clavier par exemple, que trente élèves avec la désinfection des salles à effectuer.

Mon post est quelque peu HS aujourd'hui :
c'est possible au collège (surtout qu'à présent je pense que la quasi-totalité des salles sont équipées), mais quasi impossible en lycée (mais la question ne se pose plus) car les classes ont quasiment disparu, il n'y a plus que des groupes qui changent tout le temps - tout cela pour faire des économies de postes).
Notre CDE avait envisagé un temps (mais c'était avant mardi) de séparer les étages : un étage pour les secondes, un autre pour les premières etc.

Il faudra que les prochaines réformes de l'EN (prochains ministres, etc.) tiennent compte des inconvénients à mélanger les classes (inconvénients qui sont aussi d'ordre pédagogique).
Isis39
Isis39
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Isis39 le Jeu 30 Avr - 13:03
@pseudo-intello a écrit:On ne devait pas avoir une première carte des départements rouges et verts hier ?
Ce soir normalement.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum