Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Laotzi
Laotzi
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Laotzi le Jeu 30 Avr 2020 - 13:35
@Proton a écrit:
@Pontorson50 a écrit:C'est une blague?


Lorsqu'un livre sera consulté par un élève, il devra ensuite être mis au repos pendant cinq jours

https://www.journaldesfemmes.fr/maman/enfant/2619747-retour-a-l-ecole-calendrier-de-reprise-des-cours-mesures-sanitaires/

Je sais bien qu'on ne peut pas passer du gel ou du savon sur un bouquin, mais quand même!

Oui la psychose absolue ... tout comme ces gens qui lavent les courses lorsqu'ils rentrent chez eux abi

J'ai discuté pendant 30-40 min avec un collègue le jour de la fermeture. On parlait du pb de garder ses enfants toute la journée dans un appartement. Ce collègue a eu les premiers symptômes le lundi. Il était donc très certainement contagieux le jour où je lui ai parlé ... et je n'ai pas été malade, pas plus que mon entourage. Lui a contaminé son fils et sa femme.

Le R0 de la maladie est élevé par rapport à la grippe mais ce n'est pas pas la rougeole ! Il faudrait que la psychose se calme. On ne vivra pas dans une société aseptisée.

Tu n'en sais rien en fait. A priori, la contagiosité débuterait environ 48h avant les premiers symptômes (donc le samedi dans ton exemple).

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
Madame_Prof
Madame_Prof
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Madame_Prof le Jeu 30 Avr 2020 - 13:43
Mail de la principale avec programme de réunions pour la semaine du 11...

Pour info, Ac Créteil : Réunion des CDE avec le recteur le 7/05.

_________________
2017-2021 - 10ème établissement, en poste fixe ! Et, militante (encore, malgré tout...) ! 
2013-2017 - TZR en expérimentation au gré des établissements, et militante ! 
2012-2013 - Année de stage en collège
Pontorson50
Pontorson50
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Pontorson50 le Jeu 30 Avr 2020 - 13:46
@Laotzi a écrit:
@Proton a écrit:
@Pontorson50 a écrit:C'est une blague?


Lorsqu'un livre sera consulté par un élève, il devra ensuite être mis au repos pendant cinq jours

https://www.journaldesfemmes.fr/maman/enfant/2619747-retour-a-l-ecole-calendrier-de-reprise-des-cours-mesures-sanitaires/

Je sais bien qu'on ne peut pas passer du gel ou du savon sur un bouquin, mais quand même!

Oui la psychose absolue ... tout comme ces gens qui lavent les courses lorsqu'ils rentrent chez eux abi

J'ai discuté pendant 30-40 min avec un collègue le jour de la fermeture. On parlait du pb de garder ses enfants toute la journée dans un appartement. Ce collègue a eu les premiers symptômes le lundi. Il était donc très certainement contagieux le jour où je lui ai parlé ... et je n'ai pas été malade, pas plus que mon entourage. Lui a contaminé son fils et sa femme.

Le R0 de la maladie est élevé par rapport à la grippe mais ce n'est pas pas la rougeole ! Il faudrait que la psychose se calme. On ne vivra pas dans une société aseptisée.

Tu n'en sais rien en fait. A priori, la contagiosité débuterait environ 48h avant les premiers symptômes (donc le samedi dans ton exemple).

Notons bien : l'élève n'est pas contagieux nous dit-on, mais le bouquin qu'il touche, oui, et 5 jours.
avatar
Enaeco
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Enaeco le Jeu 30 Avr 2020 - 13:46
@Tangleding a écrit:Bon les premiers échos laissent penser que le MEN veut faire les choses correctement, tant mieux.

Je reste très dubitatif sur l'intérêt de dépenser toute cette énergie pour une reprise à si faible enjeu pédagogique vu le calendrier et les circonstances. Mais c'est un regard de professeur de collège, je le reconnais.

Attendons de voir.

Une prise de température pour préparer septembre "au cas où" ?

De nombreux problèmes vont apparaitre à la mise en place. On se rend compte que 15 élèves, ça ne passe pas dans beaucoup de salles. On se rend compte qu'il n'y a pas de savon. On se rend compte que la cantine c'est compliqué.
Ce sont les problèmes qui sautent aux yeux. Peut-être pas aux yeux de Blanquer.

Mais on pourrait compléter la liste. Elle est plus ou moins longue en fonction des établissements et il est dur de penser à tout.
Personnellement, je vois ça comme un test grandeur nature, où on se laisse le droit d'ouvrir un peu où on veut, comme on veut. Si un établissement n'ouvre pas, personne n'en tiendra rigueur et on saluera même le principe de précaution et la sage décision, maintenant que les enjeux de la fin d'année ont été balayés.

En septembre, si on reste dans une situation à peu près similaire, il faudra mettre en place quelque chose qui roule et il ne sera plus tellement question de tester et se rendre compte de ce qui pose problème / lancer des commandes qui arriveront 2 mois plus tard.

Je ne dis pas que c'est une bonne idée ou qu'il y a plus de bénéfices que de risques à tenter une réouverture quasi inutile, mais ça aura le (seul) mérite de voir ce qui est envisageable et ce qui ne l'est pas.
kensington
kensington
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par kensington le Jeu 30 Avr 2020 - 13:52
@Caspar a écrit:
@Hermiony a écrit:Bon, si on doit changer de salle, ça ne va pas trop me changer la vie, j'avais 4 salles cette année...(et ceux qui ont leur salle fixe devrait vraiment comprendre que c'est un luxe pour beaucoup de collègues...).

Mais les élèves en  changeaient aussi je suppose. Quand je change de salle je ferme à clé derrière moi et les élève de la classe suivante attendent le collègue qui me succède dans la salle. Là c'est un peu différent....

Autres lieux, autres mœurs: notre assistante américaine me racontait Que dans son lycée (et ailleurs aux US j'imagine) les élèves arrivent et s'installent dans la salle même si leur professeur n'est pas arrivé.

Et voilà, entre le témoignage de cette assistante qui doit assez représentatif et les exemples donnés ici par les collègues ainsi que tout ce que nous pouvons voir personnellement chaque année, on se dit qu'on a tout de même un très gros problème de comportement général des jeunes en France à l'école. Même en classe virtuelle apparemment!
Alors, il y a les extrêmes qui montent sur les tables, foutent tout en l'air ou passent par la fenêtre mais il y a plein de comportements moins graves ou spectaculaires (ne serait-ce que les réactions verbales) qui feraient halluciner beaucoup d'écoliers étrangers (sans parler des petits Chinois ou des Coréens).
Je comprends les inquiétudes de certains pour la reprise avec les contraintes qui vont être imposées. Et on s'étonne que des collègues confinés trouvent leur travail à distance plus agréable et efficace...
Catalunya
Catalunya
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Catalunya le Jeu 30 Avr 2020 - 13:55
@Jenny a écrit:Ici, les élèves ont leur salle et certains collègues les laissent dans la salle. Avec une de mes classes, tables renversées, fenêtre brisée une semaine, bagarres, hurlements... Bref, le collègue a fini par comprendre qu'il fallait mieux les remettre dans le couloir même pour 5 min. D'autres salles ont été taggées. (Collège REP.)
(Par contre, dans un lycée beaucoup beaucoup plus calme, peu de problèmes. Ils pouvaient d'ailleurs demander une clé pour avoir une salle en autonomie).
A mon époque (6ème en 1996-1997 cafe ), nous avions notre propre salle. Donc nous étions seuls à chaque intercours. Pareil en lycée et en plus les salles restaient ouvertes, je me souviens que nous étions très souvent en train de discuter ou de réviser pendant une heure de trou dans une salle libre.
Jamais de problèmes, même si je me rappelle qu'en 4ème, nous aimions bien faire une bataille de craies à la dernière intercours avant le week-end abi
Kiki
Kiki
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Kiki le Jeu 30 Avr 2020 - 13:57
L'article ne parle pas des AVS. Comment vont-elles faire leur travail : aider les élèves sans être à côté d'eux ? En collège, l'AVS réexplique le cours à l'élève en murmurant ; elle lui copie le cours, elle écrit ses réponses sur le cahier. L'AVS est donc près de l'élève et elle touche ses affaires. J'ai l'impression que le gouvernement a oublié les AVS.
nad81
nad81
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par nad81 le Jeu 30 Avr 2020 - 13:58
@Pontorson50 a écrit:C'est une blague?


Lorsqu'un livre sera consulté par un élève, il devra ensuite être mis au repos pendant cinq jours

https://www.journaldesfemmes.fr/maman/enfant/2619747-retour-a-l-ecole-calendrier-de-reprise-des-cours-mesures-sanitaires/

Je sais bien qu'on ne peut pas passer du gel ou du savon sur un bouquin, mais quand même!

Mais le port du masque (allez avec bonus de visière!) et des gants pour manipuler un livre, ça ne suffit pas...? avec bien sur jet des gants après utilisation et il ne servent qu'à ça?
Caspar
Caspar
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Caspar le Jeu 30 Avr 2020 - 13:58
@kensington a écrit:
@Caspar a écrit:
@Hermiony a écrit:Bon, si on doit changer de salle, ça ne va pas trop me changer la vie, j'avais 4 salles cette année...(et ceux qui ont leur salle fixe devrait vraiment comprendre que c'est un luxe pour beaucoup de collègues...).

Mais les élèves en  changeaient aussi je suppose. Quand je change de salle je ferme à clé derrière moi et les élève de la classe suivante attendent le collègue qui me succède dans la salle. Là c'est un peu différent....

Autres lieux, autres mœurs: notre assistante américaine me racontait Que dans son lycée (et ailleurs aux US j'imagine) les élèves arrivent et s'installent dans la salle même si leur professeur n'est pas arrivé.

Et voilà, entre le témoignage de cette assistante qui doit assez représentatif et les exemples donnés ici par les collègues ainsi que tout ce que nous pouvons voir personnellement chaque année, on se dit qu'on a tout de même un très gros problème de comportement général des jeunes en France à l'école. Même en classe virtuelle apparemment!
Alors, il y a les extrêmes qui montent sur les tables, foutent tout en l'air ou passent par la fenêtre mais il y a plein de comportements moins graves ou spectaculaires (ne serait-ce que les réactions verbales) qui feraient halluciner beaucoup d'écoliers étrangers (sans parler des petits Chinois ou des Coréens).
Je comprends les inquiétudes de certains pour la reprise avec les contraintes qui vont être imposées. Et on s'étonne que des collègues confinés trouvent leur travail à distance plus agréable et efficace...

Cette même assistante est abasourdie par les bavardages dans les cours (lycée calme, élèves plutôt gentils) et le fait que les élèves parlent en même temps que le professeur.
VinZT
VinZT
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par VinZT le Jeu 30 Avr 2020 - 14:03
Le coup des classes qui restent dans la même salle est magnifiquement incompatible avec la réforme de notre vénéré ministre. C'en est même presque artistique, cette contradiction.

Sinon, les lavabos avec robinets « sans contact » (pédale ou capteur) seront installés quand ? Parce que se laver les mains et tripoter ensuite le bouton du robinet c'est moyen, non ?

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Ajonc35
Ajonc35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ajonc35 le Jeu 30 Avr 2020 - 14:19
@Caspar a écrit:
@kensington a écrit:
@Caspar a écrit:
@Hermiony a écrit:Bon, si on doit changer de salle, ça ne va pas trop me changer la vie, j'avais 4 salles cette année...(et ceux qui ont leur salle fixe devrait vraiment comprendre que c'est un luxe pour beaucoup de collègues...).

Mais les élèves en  changeaient aussi je suppose. Quand je change de salle je ferme à clé derrière moi et les élève de la classe suivante attendent le collègue qui me succède dans la salle. Là c'est un peu différent....

Autres lieux, autres mœurs: notre assistante américaine me racontait Que dans son lycée (et ailleurs aux US j'imagine) les élèves arrivent et s'installent dans la salle même si leur professeur n'est pas arrivé.

Et voilà, entre le témoignage de cette assistante qui doit assez représentatif et les exemples donnés ici par les collègues ainsi que tout ce que nous pouvons voir personnellement chaque année, on se dit qu'on a tout de même un très gros problème de comportement général des jeunes en France à l'école. Même en classe virtuelle apparemment!
Alors, il y a les extrêmes qui montent sur les tables, foutent tout en l'air ou passent par la fenêtre mais il y a plein de comportements moins graves ou spectaculaires (ne serait-ce que les réactions verbales) qui feraient halluciner beaucoup d'écoliers étrangers (sans parler des petits Chinois ou des Coréens).
Je comprends les inquiétudes de certains pour la reprise avec les contraintes qui vont être imposées. Et on s'étonne que des collègues confinés trouvent leur travail à distance plus agréable et efficace...

Cette même assistante est abasourdie par les bavardages dans les cours (lycée calme, élèves plutôt gentils) et le fait que les élèves parlent en même temps que le professeur.
Je crois avoir lu sur néoprofs que ce ne sont pas des "bavardages", mais des "bruits pédagogiques". Il est vrai que celui là ne me manque pas du tout.
avatar
Bouboule
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Bouboule le Jeu 30 Avr 2020 - 14:21
@VinZT a écrit:Le coup des classes qui restent dans la même salle est magnifiquement incompatible avec la réforme de notre vénéré ministre. C'en est même presque artistique, cette contradiction.

Sinon, les lavabos avec robinets « sans contact » (pédale ou capteur) seront installés quand ? Parce que se laver les mains et tripoter ensuite le bouton du robinet c'est moyen, non ?

Comment ? Tes élèves ont appris à refermer un robinet après leur passage ? Razz
avatar
Agrippina furiosa
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Agrippina furiosa le Jeu 30 Avr 2020 - 14:23
Grillée par Bouboule !!!
VinZT
VinZT
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par VinZT le Jeu 30 Avr 2020 - 14:32
En réalité je ne sais pas, j'ai peur des mouches et n'utilise donc pas les sanitaires des élèves Razz

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
moi c'est moi
moi c'est moi
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par moi c'est moi le Jeu 30 Avr 2020 - 14:43
communiqué du snes d'aujourd'hui (je n'ai pas vu s'il était déjà présent, désolé si c'est un doublon)

https://www.snes.edu/Protocole-sanitaire-pour-la-reouverture-des-etablissements.html

Le ministre semble avoir abandonné, comme l’exige le SNES-FSU, d’imposer aux personnels des cours en présentiel et en distanciel
A priori, les enseignants présents s'occupent des élèves présents seulement, les professeurs non présents s'occupent des élèves en distanciel.
kensington
kensington
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par kensington le Jeu 30 Avr 2020 - 14:44
@Caspar a écrit:
@kensington a écrit:
@Caspar a écrit:
@Hermiony a écrit:Bon, si on doit changer de salle, ça ne va pas trop me changer la vie, j'avais 4 salles cette année...(et ceux qui ont leur salle fixe devrait vraiment comprendre que c'est un luxe pour beaucoup de collègues...).

Mais les élèves en  changeaient aussi je suppose. Quand je change de salle je ferme à clé derrière moi et les élève de la classe suivante attendent le collègue qui me succède dans la salle. Là c'est un peu différent....

Autres lieux, autres mœurs: notre assistante américaine me racontait Que dans son lycée (et ailleurs aux US j'imagine) les élèves arrivent et s'installent dans la salle même si leur professeur n'est pas arrivé.

Et voilà, entre le témoignage de cette assistante qui doit assez représentatif et les exemples donnés ici par les collègues ainsi que tout ce que nous pouvons voir personnellement chaque année, on se dit qu'on a tout de même un très gros problème de comportement général des jeunes en France à l'école. Même en classe virtuelle apparemment!
Alors, il y a les extrêmes qui montent sur les tables, foutent tout en l'air ou passent par la fenêtre mais il y a plein de comportements moins graves ou spectaculaires (ne serait-ce que les réactions verbales) qui feraient halluciner beaucoup d'écoliers étrangers (sans parler des petits Chinois ou des Coréens).
Je comprends les inquiétudes de certains pour la reprise avec les contraintes qui vont être imposées. Et on s'étonne que des collègues confinés trouvent leur travail à distance plus agréable et efficace...

Cette même assistante est abasourdie par les bavardages dans les cours (lycée calme, élèves plutôt gentils) et le fait que les élèves parlent en même temps que le professeur.

J'ai eu quelques années des élèves d'UPE2A (juste pour le cours d'anglais) qui venaient d'un peu partout (Europe de l'Est, pays nordiques, Amérique latine, Egypte, pays asiatiques). Ils avaient en général une très mauvaise impression / opinion des élèves français qu'ils côtoyaient en classe ordinaire (et ce n'était pas un établissement "chaud").

Bon fin du HS mais je pense que ça entre en ligne de compte dans les appréhensions par rapport à la reprise et dans le succès ou pas des mesures qui seront prises.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par RogerMartin le Jeu 30 Avr 2020 - 14:45
@VinZT a écrit:Le coup des classes qui restent dans la même salle est magnifiquement incompatible avec la réforme de notre vénéré ministre. C'en est même presque artistique, cette contradiction.

Sinon, les lavabos avec robinets « sans contact » (pédale ou capteur) seront installés quand ? Parce que se laver les mains et tripoter ensuite le bouton du robinet c'est moyen, non ?
Et les distributeurs d'essuie-mains papier à usage unique on les attend aussi. À noter que s'il y a de l'essuie main disponible on peut se servir de la feuille humide pour fermer le robinet avant de la jeter.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
kensington
kensington
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par kensington le Jeu 30 Avr 2020 - 14:45
@moi c'est moi a écrit:communiqué du snes d'aujourd'hui (je n'ai pas vu s'il était déjà présent, désolé si c'est un doublon)

https://www.snes.edu/Protocole-sanitaire-pour-la-reouverture-des-etablissements.html



A priori, les enseignants présents s'occupent des élèves présents seulement, les professeurs non présents s'occupent des élèves en distanciel.

Ce qui implique de ne pas avoir forcément ses élèves en classe. Et / ou de charger un collègue en distanciel de s'occuper de nos élèves?

Et qui décidera qui fait quoi?
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par micaschiste le Jeu 30 Avr 2020 - 14:47
@pasteque a écrit:Le masque me pose une autre question: j'ai le rhume des foins: je me mouche très souvent de ce fait... Comment faire avec le masque? car une fois sur le nez, il ne faut plus y toucher?
Ne devais-tu pas prévoir une visite chez le médecin, voire une allergologue, pour avoir un traitement adapté ?
C'est encore plus important dans le contexte actuel. L'inflammation des muqueuses peut favoriser l'entrée du virus et une rhinite non traitée peut évoluer en asthme. Sans compter les désagréments, surtout avec un masque comme tu le dis.

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
Clecle78
Clecle78
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Clecle78 le Jeu 30 Avr 2020 - 14:52
Même avec traitement mon mari éternue cinquante fois par jour ( d'autant qu'il ne peut pas prendre sa cortisone étant très à risque)
Caspar
Caspar
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Caspar le Jeu 30 Avr 2020 - 14:53
@VinZT a écrit:Le coup des classes qui restent dans la même salle est magnifiquement incompatible avec la réforme de notre vénéré ministre. C'en est même presque artistique, cette contradiction.

Sinon, les lavabos avec robinets « sans contact » (pédale ou capteur) seront installés quand ? Parce que se laver les mains et tripoter ensuite le bouton du robinet c'est moyen, non ?

C'est même karmique. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale 1482308650
Hermiony
Hermiony
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Hermiony le Jeu 30 Avr 2020 - 15:01
@kensington a écrit:
@moi c'est moi a écrit:communiqué du snes d'aujourd'hui (je n'ai pas vu s'il était déjà présent, désolé si c'est un doublon)

https://www.snes.edu/Protocole-sanitaire-pour-la-reouverture-des-etablissements.html



A priori, les enseignants présents s'occupent des élèves présents seulement, les professeurs non présents s'occupent des élèves en distanciel.

Ce qui implique de ne pas avoir forcément ses élèves en classe. Et / ou de charger un collègue en distanciel de s'occuper de nos élèves?

Et qui décidera qui fait quoi?


Ingérable pour les collègues en distanciel et les élèves vont être paumés.

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
Honchamp
Honchamp
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Honchamp le Jeu 30 Avr 2020 - 15:05
@Isis39 a écrit:
@trompettemarine a écrit:
@pogonophile a écrit:Je souhaite relativiser les scénarios catastrophe de salles mises à sac : on parle de circonstances particulières, avec des groupes réduits, ce n'est pas le temps ordinaire avec des classes complètes.
Ensuite il suffit d'organiser les emplois du temps pour que les salles de deux groupes soient voisines, et où les enseignants échangent, le tour est joué.

Quelles que soient les difficultés, il est infiniment plus simple et plus sûr de déplacer deux enseignants entre deux heures, en laissant de quoi désinfecter le clavier par exemple, que trente élèves avec la désinfection des salles à effectuer.

Mon post est quelque peu HS aujourd'hui :
c'est possible au collège (surtout qu'à présent je pense que la quasi-totalité des salles sont équipées), mais quasi impossible en lycée (mais la question ne se pose plus) car les classes ont quasiment disparu, il n'y a plus que des groupes qui changent tout le temps - tout cela pour faire des économies de postes).
Notre CDE avait envisagé un temps (mais c'était avant mardi) de séparer les étages : un étage pour les secondes, un autre pour les premières etc.

Il faudra que les prochaines réformes de l'EN (prochains ministres, etc.) tiennent compte des inconvénients à mélanger les classes (inconvénients qui sont aussi d'ordre pédagogique).

Au collège se pose quand même le problème des groupes de langue et des salles spécialisées.

Tu ne crois pas que, à part les TP de Sc Phy et de SVT (quand les collègues font des TP, chez nous, ils montrent sur la paillasse et filment avec une caméra qui renvoie sur le TBI ), les salles n'ont plus de spécialisées que le nom ?

Un max de collègue ont tout sur clef USB et projettent sur TBI. + distribution de feuilles de travail aux élèves.

J'ai l'impression d'être délicieusement has been avec ma salle, où j'affiche en permanence une grand frise chrono et des cartes murales, + celles que j'ajoute sur les côtés du TBI en fonction des leçons. + Mes affiches que je renouvelle à chaque vacances, selon les leçons...

J'ai l'impression d'être has been parce que j'utilise les manuels (y compris ceux des programmes précédents, que je trouve plus complets en histoire) , alors que pas mal de collègues ont leurs propres docs (d'où inflation de photocopies).

A part moi et mes collègues d'HG (on a le même fonctionnement pour l'environnement de cours) + les 2 profs d'espagnol qui affichent des conjugaisons et des cartes, les autres salles ?


Mais j'imagine que tout le monde va geindre s'il faut changer de salle en arguant du matériel, alors que le matériel, c'est la clef USB...

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
VinZT
VinZT
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par VinZT le Jeu 30 Avr 2020 - 15:06
@RogerMartin a écrit:
@VinZT a écrit:Le coup des classes qui restent dans la même salle est magnifiquement incompatible avec la réforme de notre vénéré ministre. C'en est même presque artistique, cette contradiction.

Sinon, les lavabos avec robinets « sans contact » (pédale ou capteur) seront installés quand ? Parce que se laver les mains et tripoter ensuite le bouton du robinet c'est moyen, non ?
Et les distributeurs d'essuie-mains papier à usage unique on les attend aussi. À noter que s'il y a de l'essuie main disponible on peut se servir de la feuille humide pour fermer le robinet avant de la jeter.

Ah chez nous on a les distributeurs, mais en général, dès le lundi midi, il n'y a plus de papier dedans.

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Malaga
Malaga
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Malaga le Jeu 30 Avr 2020 - 15:15
Concernant les salles, j'ai la chance, la plupart du temps, d'être toujours dans la même, une salle au 1er étage. Mais quand un élève est en béquille ou quand j'ai un élève en fauteuil roulant, toute la classe de l'élève se voit alors attribuer une salle et ce sont les enseignants qui changent. C'est moins confortable, on perd du temps mais cela se gère tout de même et les élèves ne retournent pas la classe (dans mon collège, je précise, ce n'est pas le cas partout mais c'est possible dans certains établissements).

_________________
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Banana244   Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Banana244     Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Banana244

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum