Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Dim 3 Mai 2020 - 11:37
@chmarmottine a écrit:
Live LCI a écrit:Les lycées normands ne rouvriront que pour des missions "absolument nécessaires comme passer des examens" ou "réunir des jurys", a déclaré dimanche sur Franceinfo le président de la région Normandie, Hervé Morin (Les Centristes).

Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé mardi que les lycées resteront fermés le 11 mai et qu'une décision sur leur réouverture en juin, à commencer par les lycées professionnels, sera prise à la fin du mois.

En Normandie, Hervé Morin a décidé de ne pas rouvrir les lycées. "Nous ouvrirons les lycées pour les missions absolument nécessaires et au cas par cas", a-t-il déclaré dimanche au micro de Franceinfo.

Comment assurer nationalement l'oral de français dans ces conditions ?

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/normandie-nous-ouvrirons-les-lycees-pour-les-missions-absolument-necessaires-et-au-cas-par-cas-annonce-herve-morin_3946335.html


Je complète avec cet extrait :


Si les lycées devaient rouvrir "à partir du 2 juin, le lundi est férié et le mardi c'est la rentrée des profs". "Donc, il reste sur la première semaine deux jours effectifs. La seconde semaine, on a les conseils de classe. C'est-à-dire qu'on va rouvrir des lycées avec la complexité qu'on connaît pour exactement trois à quatre jours effectifs de classe puisqu'on est en demi-groupe", a pointé Hervé Morin. "Est-ce qu'il est bien utile de s'engager dans une telle opération avec le risque de créer de nouveaux clusters, de relancer l'épidémie, pour trois à quatre jours effectifs de classe par lycéen alors qu'aujourd'hui, ils ont la possibilité de suivre leur scolarité à distance ?", se demande le président de la région Normandie.
leliseur
leliseur
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par leliseur le Dim 3 Mai 2020 - 11:37
@EdithW a écrit:
@leliseur a écrit:
@EdithW a écrit:
@Cléopatra2 a écrit:Ce qui est regrettable aussi, c'est la non préparation (et la non-évocation) de septembre. Car je pense depuis le début (opinion, pas fait scientifique) que le virus a de fortes chances d'être toujours là. Comment faire? Car les classes à 35, la cantine surchargée, c'est la norme dans tous les établissements secondaires.
Pour les primaires, impossible également de dédoubler les classes...
Alors oui, on peut toujours se dire qu'on va adapter les programmes, mais au bout d'un moment, on ne peut pas non plus diviser une année scolaire en deux.
Pensez-vous qu'ils soient dans le déni et préfèrent attendre fin août en croisant les doigts très fort?
Probablement oui... titanic on rappelle l'épisode du vendredi 13 mars : au lieu de préparer la fermeture des écoles et la continuité pédagogique, on a fait les cours normaux, en tablant sur le retour le lundi 15 de tous les profs dans les établissements. Dans mon collège, le vendredi après-midi, on a répété pendant 3h le spectacle de fin d'année (qui n'aura pas lieu, puisque prévu le 17 avril) pompom. Et les collègues n'ont même pas eu une minute pour donner quelques consignes "on verra ça lundi". Moralité, le CPE et la directrice ont dû recevoir les familles le lundi et mardi pour récupérer les affaires de classe des élèves! dans le collège de mes filles, au moins, elles sont revenues avec TOUS leurs manuels.

Le vendredi 13, on savait tous qu'il n'y aurait pas cours le lundi suivant.

Oui, mais on s'est pour la plupart préparés à revenir le lundi dans les établissements. pour ces fameuses réunions... et la confirmation que ce ne serait pas possible n'est arrivée que le dimanche, après toutes les notes de service etc des DASEN, recteurs et chefs d'établissement indiquant le contraire, qui ont bien stressé et fait cogiter tout le monde pendant le week end.

Et là, on recommence.
On cogite, on s'inquiète...
Tangleding
Tangleding
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Dim 3 Mai 2020 - 11:41
L'institution ne va pas sortir grandie de cette crise. C'est assez consternant.

_________________
"Never complain, just fight."
LouisBarthas
LouisBarthas
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par LouisBarthas le Dim 3 Mai 2020 - 11:43
@Cléopatra2 a écrit:Car je pense depuis le début (opinion, pas fait scientifique) que le virus a de fortes chances d'être toujours là. (...)
Pensez-vous qu'ils soient dans le déni et préfèrent attendre fin août en croisant les doigts très fort?
Oui, c'est la panique dans les classes dirigeantes. La réouverture des établissements scolaires est une fuite en avant, une tentative désespérée de retrouver le monde d'avant.
Car effectivement on n'en a probablement pas fini avec les coronavirus, cette famille de virus qui franchissent maintenant régulièrement la barrière inter-espèces comme le SRAS, le MERS et maintenant le Covid-19, comme conséquence de la destruction des équilibres écologiques.
On n'en est pas encore aux 50 millions de morts de la grippe espagnole du début du XXe, sans parler du tiers au moins de la population européenne disparue de la Peste noire au XIVe siècle, mais croire qu'on recommencera comme si de rien n'était en septembre est une illusion.
Il faudra probablement l'arrivée d'un vaccin, pas avant une année au moins, semble-t-il.

_________________
Aller apprendre l'ignorance à l'école, c'est une histoire qui ne s'invente pas ! - Alexandre Vialatte
A quels enfants allons-nous laisser le monde ? - Jaime Semprun
Le véritable ennemi, c'est l'esprit réduit à l'état de gramophone. - George Orwell
Chaque génération, sans doute, se croit vouée à refaire le monde. La mienne sait pourtant qu’elle ne le refera pas. Mais sa tâche est peut-être plus grande. Elle consiste à empêcher que le monde ne se défasse. - Albert Camus
Dame Tartine
Dame Tartine
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Dame Tartine le Dim 3 Mai 2020 - 11:43
@zigmag17 a écrit:
@nigousse a écrit:Merci Ombre, tu as mis les mots sur ce que je ressens. J'avoue, j'ai pleuré de joie et de soulagement quand j'ai su que les lycées ne rouvraient pas en mai. Je suis PLP dans un LP de Mulhouse donc nous on est pas rouge mais écarlate ( c'est le mot employé il y a 2 jours par le directeur de l'hosto de Mulhouse!) donc totale angoisse à l'idée de reprendre. je n'ai pas honte de dire que je vis bien cette période de confinement, je dirais même que je revis. Depuis 10 ans je souffres d'insomnie chroniques et dois prendre des médicaments pour dormir et là depuis le confinement le sommeil est revenu ( sauf quand je pensais qu'on rouvrirait en mai), l’anxiété est tombée, je ne prends plus de médocs, ce qui prouve bien que mon boulot en est la cause. Non, les élèves ne me manquent pas, dire sans cesse arrête de bavarder, range ton portable, arrête de dormir, concentre-toi....le télétravail m'a très bien convenu et je rêve maintenant de trouver un job uniquement en télétravail, je suis Lettres-histoire et la dernière réforme du LP a tué mes matières donc non la motivation n'y est plus, ce boulot ( je n'arrive plus à dire travail) est devenu purement alimentaire ( et encore alimentation discount lol) et je ne culpabilise absolument pas, l'institution nous crache à la figure et je ne ferai aucun effort, j'en i trop fait maintenant STOP, je pense à moi, à mes proches, à ma santé aussi bien physique que mentale. Une chose m'a frappée dans tout ce que j'ai lu, on parle logistique, pédagogie mais peut-on vraiment imaginer que les élèves pourront reprendre leurs cours comme si de rien n'était, les décompensations psychologiques vont être rudes et j'avoue que je ne me sens pas capable de gérer cet aspect.
Comme toi Nigousse Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 36 1482308650 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 36 1482308650

PLP dans les mêmes matières que vous, je ne suis pas du tout dans le même état d'esprit mais je comprends totalement le vôtre étant donné le contexte en LP avec la réforme. Pour ma part, j'aimerais bien retrouver mes élèves (pas maintenant c'est trop tôt, juin disons) mais, étant en zone rouge, je pense sincèrement que la reprise en lycée ne se fera pas avant septembre.
J'avoue que cela m'aurait intéressée de débriefer avec eux au sujet de la période que nous vivons et de leur ressenti d'autant plus que j'ai des classes de terminales. Mais bon, cela ne se fera pas sans doute.

_________________
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 36 964035751 J'peux pas, j'ai piscine ! Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 36 964035751
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Dim 3 Mai 2020 - 11:45
Ici, les parents de l'école de ma fille ont reçu une lettre du directeur. Cela ne donne clairement pas envie d'y remettre son enfant.

Extraits :
"L'école telle que nous l'avons connue n'existera pas dans ces prochains jours.
Les journées que vivront les enfants présents à l'école ne ressembleront en rien à ce qu'ils ont pu connaître jusque-là.
Les activités et le temps scolaire seront désormais articulés autour d'un seul et unique objectif : le respect du protocole sanitaire, la distanciation sociale entre toutes les personnes présentes à l'école (élèves et adultes) et les gestes barrières.
Il n'y aura dans les classes plus aucun matériel collectif en libres accès : matériel (règles, colles, équerres…), livres, feutres crayons, .... Chacun devra s’en tenir à son matériel personnel.
- Les jeux de cour de récréation seront condamnés, plus aucun accès au ballon, aux structures de la cour.
- Les élèves en classe se verront affectés une place : une chaise et une table qui leur seront propres.
- Ils la quitteront uniquement pour se rendre au WC, en récréation ou éventuellement en sport.
- Beaucoup de temps sera consacré à la sensibilisation et la mise en place des gestes barrières."

A la fin de la lettre, on précise aux parents la restriction du nombre d'enfants par groupes (15) et le volontariat. Bref, on incite clairement les parents à garder leurs enfants et on annonce la couleur pour que les parents qui pensent encore qu'ils pourront retourner bosser ne soient pas surpris ...

Pat B
Pat B
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Pat B le Dim 3 Mai 2020 - 11:49
@chmarmottine a écrit:Ici, les parents de l'école de ma fille ont reçu une lettre du directeur. Cela ne donne clairement pas envie d'y remettre son enfant.

Extraits :
"L'école telle que nous l'avons connue n'existera pas dans ces prochains jours.
Les journées que vivront les enfants présents à l'école ne ressembleront en rien à ce qu'ils ont pu connaître jusque-là.
Les activités et le temps scolaire seront désormais articulés autour d'un seul et unique objectif : le respect du protocole sanitaire, la distanciation sociale entre toutes les personnes présentes à l'école (élèves et adultes) et les gestes barrières.
Il n'y aura dans les classes plus aucun matériel collectif en libres accès : matériel (règles, colles, équerres…), livres, feutres crayons, .... Chacun devra s’en tenir à son matériel personnel.
- Les jeux de cour de récréation seront condamnés, plus aucun accès au ballon, aux structures de la cour.
- Les élèves en classe se verront affectés une place : une chaise et une table qui leur seront propres.
- Ils la quitteront uniquement pour se rendre au WC, en récréation ou éventuellement en sport.
- Beaucoup de temps sera consacré à la sensibilisation et la mise en place des gestes barrières."

A la fin de la lettre, on précise aux parents la restriction du nombre d'enfants par groupes (15) et le volontariat. Bref, on incite clairement les parents à garder leurs enfants et on annonce la couleur pour que les parents qui pensent encore qu'ils pourront retourner bosser ne soient pas surpris ...


Brrr... ça ne fait vraiment pas envie !
Ici, on n'a pas eu tant de détail : l'école va proposer un accueil à plein temps pour les enfants dont les parents ont des professions prioritaires, et à mi-temps pour les autres qui le souhaitent, et ils demandent juste qui compte mettre son enfant à l'école. (edit : cantine et périscolaire ouvrent également, on est en zone rurale)
Etant en lycée (en département orange qui passera sans doute au vert), j'ai répondu non pour le mois de mai, peut-être oui en juin, à réévaluer... Pas de réponse pour le moment.


Dernière édition par Pat B le Dim 3 Mai 2020 - 11:50, édité 1 fois
ysabel
ysabel
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par ysabel le Dim 3 Mai 2020 - 11:49
@LouisBarthas a écrit:
@Cléopatra2 a écrit:Car je pense depuis le début (opinion, pas fait scientifique) que le virus a de fortes chances d'être toujours là. (...)
Pensez-vous qu'ils soient dans le déni et préfèrent attendre fin août en croisant les doigts très fort?
Oui, c'est la panique dans les classes dirigeantes. La réouverture des établissements scolaires est une fuite en avant, une tentative désespérée de retrouver le monde d'avant.
Car effectivement on n'en a probablement pas fini avec les coronavirus, cette famille de virus qui franchissent maintenant régulièrement la barrière inter-espèces comme le SRAS, le MERS et maintenant le Covid-19, comme conséquence de la destruction des équilibres écologiques.
On n'en est pas encore aux 50 millions de morts de la grippe espagnole du début du XXe, sans parler du tiers au moins de la population européenne disparue de la Peste noire au XIVe siècle, mais croire qu'on recommencera comme si de rien n'était en septembre est une illusion.
Il faudra probablement l'arrivée d'un vaccin, pas avant une année au moins, semble-t-il.

Certes mais on peut sans doute se dire que si nos moyens médicaux étaient les mêmes qu'en 1919, tous les hospitalisés d'aujourd'hui seraient morts et sans doute beaucoup d'autres.

Une copine vient de m'envoyer le "début du protocole" pour sa fille. Classe de 31 découpée en 4 donc quelques jours d'école d'ici début juillet. Pas de cantine. Et les enfants des personnels prioritaires, en dehors de leur jour de "pédagogie" iront en permanence…


Dernière édition par ysabel le Dim 3 Mai 2020 - 11:51, édité 1 fois

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Isis39
Isis39
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Isis39 le Dim 3 Mai 2020 - 11:50
@chmarmottine a écrit:Ici, les parents de l'école de ma fille ont reçu une lettre du directeur. Cela ne donne clairement pas envie d'y remettre son enfant.

Extraits :
"L'école telle que nous l'avons connue n'existera pas dans ces prochains jours.
Les journées que vivront les enfants présents à l'école ne ressembleront en rien à ce qu'ils ont pu connaître jusque-là.
Les activités et le temps scolaire seront désormais articulés autour d'un seul et unique objectif : le respect du protocole sanitaire, la distanciation sociale entre toutes les personnes présentes à l'école (élèves et adultes) et les gestes barrières.
Il n'y aura dans les classes plus aucun matériel collectif en libres accès : matériel (règles, colles, équerres…), livres, feutres crayons, .... Chacun devra s’en tenir à son matériel personnel.
- Les jeux de cour de récréation seront condamnés, plus aucun accès au ballon, aux structures de la cour.
- Les élèves en classe se verront affectés une place : une chaise et une table qui leur seront propres.
- Ils la quitteront uniquement pour se rendre au WC, en récréation ou éventuellement en sport.
- Beaucoup de temps sera consacré à la sensibilisation et la mise en place des gestes barrières."

A la fin de la lettre, on précise aux parents la restriction du nombre d'enfants par groupes (15) et le volontariat. Bref, on incite clairement les parents à garder leurs enfants et on annonce la couleur pour que les parents qui pensent encore qu'ils pourront retourner bosser ne soient pas surpris ...


Mais il faut bien exposer la réalité de cette reprise aux parents pour qu'ils fasse leur choix en toute connaissance de chose.
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Dim 3 Mai 2020 - 11:52
@Pat B a écrit:
@chmarmottine a écrit:Ici, les parents de l'école de ma fille ont reçu une lettre du directeur. Cela ne donne clairement pas envie d'y remettre son enfant.

Extraits :
"L'école telle que nous l'avons connue n'existera pas dans ces prochains jours.
Les journées que vivront les enfants présents à l'école ne ressembleront en rien à ce qu'ils ont pu connaître jusque-là.
Les activités et le temps scolaire seront désormais articulés autour d'un seul et unique objectif : le respect du protocole sanitaire, la distanciation sociale entre toutes les personnes présentes à l'école (élèves et adultes) et les gestes barrières.
Il n'y aura dans les classes plus aucun matériel collectif en libres accès : matériel (règles, colles, équerres…), livres, feutres crayons, .... Chacun devra s’en tenir à son matériel personnel.
- Les jeux de cour de récréation seront condamnés, plus aucun accès au ballon, aux structures de la cour.
- Les élèves en classe se verront affectés une place : une chaise et une table qui leur seront propres.
- Ils la quitteront uniquement pour se rendre au WC, en récréation ou éventuellement en sport.
- Beaucoup de temps sera consacré à la sensibilisation et la mise en place des gestes barrières."

A la fin de la lettre, on précise aux parents la restriction du nombre d'enfants par groupes (15) et le volontariat. Bref, on incite clairement les parents à garder leurs enfants et on annonce la couleur pour que les parents qui pensent encore qu'ils pourront retourner bosser ne soient pas surpris ...


Brrr... ça ne fait vraiment pas envie !
Ici, on n'a pas eu tant de détail : l'école va proposer un accueil à plein temps pour les enfants dont les parents ont des professions prioritaires, et à mi-temps pour les autres qui le souhaitent, et ils demandent juste qui compte mettre son enfant à l'école.
Etant en lycée (en département orange qui passera sans doute au vert), j'ai répondu non pour le mois de mai, peut-être oui en juin, à réévaluer... Pas de réponse pour le moment.

Je précise que mon département est vert.

J'ai failli pleurer en lisant la lettre ... je ne suis pas pour la réouverture des écoles, mais j'ai du mal à faire le deuil du monde d'avant ... j'aimerais tant que nos enfants puissent à nouveau vivre dans l'insouciance d'avant le 13 mars ...
avatar
meevadeborah
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par meevadeborah le Dim 3 Mai 2020 - 11:57
@chmarmottine a écrit:
@Pat B a écrit:
@chmarmottine a écrit:Ici, les parents de l'école de ma fille ont reçu une lettre du directeur. Cela ne donne clairement pas envie d'y remettre son enfant.

Extraits :
"L'école telle que nous l'avons connue n'existera pas dans ces prochains jours.
Les journées que vivront les enfants présents à l'école ne ressembleront en rien à ce qu'ils ont pu connaître jusque-là.
Les activités et le temps scolaire seront désormais articulés autour d'un seul et unique objectif : le respect du protocole sanitaire, la distanciation sociale entre toutes les personnes présentes à l'école (élèves et adultes) et les gestes barrières.
Il n'y aura dans les classes plus aucun matériel collectif en libres accès : matériel (règles, colles, équerres…), livres, feutres crayons, .... Chacun devra s’en tenir à son matériel personnel.
- Les jeux de cour de récréation seront condamnés, plus aucun accès au ballon, aux structures de la cour.
- Les élèves en classe se verront affectés une place : une chaise et une table qui leur seront propres.
- Ils la quitteront uniquement pour se rendre au WC, en récréation ou éventuellement en sport.
- Beaucoup de temps sera consacré à la sensibilisation et la mise en place des gestes barrières."

A la fin de la lettre, on précise aux parents la restriction du nombre d'enfants par groupes (15) et le volontariat. Bref, on incite clairement les parents à garder leurs enfants et on annonce la couleur pour que les parents qui pensent encore qu'ils pourront retourner bosser ne soient pas surpris ...


Brrr... ça ne fait vraiment pas envie !
Ici, on n'a pas eu tant de détail : l'école va proposer un accueil à plein temps pour les enfants dont les parents ont des professions prioritaires, et à mi-temps pour les autres qui le souhaitent, et ils demandent juste qui compte mettre son enfant à l'école.
Etant en lycée (en département orange qui passera sans doute au vert), j'ai répondu non pour le mois de mai, peut-être oui en juin, à réévaluer... Pas de réponse pour le moment.

Je précise que mon département est vert.

J'ai failli pleurer en lisant la lettre ... je ne suis pas pour la réouverture des écoles, mais j'ai du mal à faire le deuil du monde d'avant ... j'aimerais tant que nos enfants puissent à nouveau vivre dans l'insouciance d'avant le 13 mars ...

En département vert aussi, on nous a envoyé un protocole sanitaire pour l'école de ma fille : qui ouvre les porte, qui surveille le lavage des mains, récrés décalées (mais pas l'arrivée le matin ni le départ le soir), cantine dans la salle de cantine mais avec désinfection entre les 2 services.
Il fallait dire si notre enfant retourne à l'école avant ce soir. Nous avons répondu "non" dans un premier temps, en signalant que selon l'évolution, nous aimerions que notre enfant retourne à l'école à partir du 25 mai si c'est possible (CM1).
Je m'interroge aussi sur le fait que le protocole sanitaire définitif n'ait pas été publié vendredi comme annoncé initialement. Ils en ont parlé hier soir sur France inter et ça a bien été dit plusieurs fois (que le protocole n'était toujours que provisoire).
avatar
User2787
Niveau 2

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par User2787 le Dim 3 Mai 2020 - 11:58
@chmarmottine
Je trouve ce courrier très juste. L'école d'après implique une responsabilité accrue des parents: s'assurer que l'enfant n'est pas malade, lui procurer un masque, être disponible pour venir le récupérer très rapidement ou, quand possible donner une décharge de principe pour qu'il quitte l'établissement (là dessus, on est toujours très frileux mais le problème va vite se poser), accepter qu'un tri se fasse pour respecter le nombre maximum. Nous avons changé notre mode d'aller en supermarché, prendre les transports, nous rendre à l'hôpital, etc. Je ne vois pas pourquoi l'EN doit avoir honte et l'impression de faillir à sa mission. Non, ce n'est pas une garderie ni une soupape de psychothérapie de groupe ni un culte dans lequel on s'engage pour vénérer les dieux de l'honneur la fleur au fusil
avatar
Bouboule
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Bouboule le Dim 3 Mai 2020 - 11:58
Autant bien décrire la réalité de ce que ça va être et plus il y aura de parents qui pourront garder leurs enfants (ou faire garder notamment par les grands-parents), mieux ce sera pour ceux qui ne le peuvent pas avec des effectifs plus allégés.
Mathador
Mathador
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Mathador le Dim 3 Mai 2020 - 12:00
@Tangleding a écrit:L'institution ne va pas sortir grandie de cette crise. C'est assez consternant.
Il ne reste plus qu'à espérer que les révélations que cette crise provoque prépareront le terrain pour que la situation de l'institution s'améliore (enfin). Cela nécessitera vraisemblablement un passage aux urnes…
Lorsque l'on trouve en collège des élèves illettrés et/ou qui ne savent pas faire des additions, cela montre que la déréliction de l'enseignement scolaire a causé bien plus de dégâts aux apprentissages de ces élèves que ne leur en causera jamais le SARS-CoV-2.


Dernière édition par Mathador le Dim 3 Mai 2020 - 12:01, édité 1 fois

_________________
"There are three kinds of lies: lies, damned lies, and statistics." (cité par Mark Twain)
« Vulnerasti cor meum, soror mea, sponsa; vulnerasti cor meum in uno oculorum tuorum, et in uno crine colli tui.
Quam pulchrae sunt mammae tuae, soror mea sponsa! pulchriora sunt ubera tua vino, et odor unguentorum tuorum super omnia aromata. » (Canticum Canticorum 4:9-10)
Tangleding
Tangleding
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Dim 3 Mai 2020 - 12:00
Faire garder les gosses par les grands parents est une aberration, ce sont de très loin les membres de la famille les plus vulnérables face à ce virus.

_________________
"Never complain, just fight."
leliseur
leliseur
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par leliseur le Dim 3 Mai 2020 - 12:01
@chmarmottine a écrit:
@Pat B a écrit:
@chmarmottine a écrit:Ici, les parents de l'école de ma fille ont reçu une lettre du directeur. Cela ne donne clairement pas envie d'y remettre son enfant.

Extraits :
"L'école telle que nous l'avons connue n'existera pas dans ces prochains jours.
Les journées que vivront les enfants présents à l'école ne ressembleront en rien à ce qu'ils ont pu connaître jusque-là.
Les activités et le temps scolaire seront désormais articulés autour d'un seul et unique objectif : le respect du protocole sanitaire, la distanciation sociale entre toutes les personnes présentes à l'école (élèves et adultes) et les gestes barrières.
Il n'y aura dans les classes plus aucun matériel collectif en libres accès : matériel (règles, colles, équerres…), livres, feutres crayons, .... Chacun devra s’en tenir à son matériel personnel.
- Les jeux de cour de récréation seront condamnés, plus aucun accès au ballon, aux structures de la cour.
- Les élèves en classe se verront affectés une place : une chaise et une table qui leur seront propres.
- Ils la quitteront uniquement pour se rendre au WC, en récréation ou éventuellement en sport.
- Beaucoup de temps sera consacré à la sensibilisation et la mise en place des gestes barrières."

A la fin de la lettre, on précise aux parents la restriction du nombre d'enfants par groupes (15) et le volontariat. Bref, on incite clairement les parents à garder leurs enfants et on annonce la couleur pour que les parents qui pensent encore qu'ils pourront retourner bosser ne soient pas surpris ...


Brrr... ça ne fait vraiment pas envie !
Ici, on n'a pas eu tant de détail : l'école va proposer un accueil à plein temps pour les enfants dont les parents ont des professions prioritaires, et à mi-temps pour les autres qui le souhaitent, et ils demandent juste qui compte mettre son enfant à l'école.
Etant en lycée (en département orange qui passera sans doute au vert), j'ai répondu non pour le mois de mai, peut-être oui en juin, à réévaluer... Pas de réponse pour le moment.

Je précise que mon département est vert.

J'ai failli pleurer en lisant la lettre ... je ne suis pas pour la réouverture des écoles, mais j'ai du mal à faire le deuil du monde d'avant ... j'aimerais tant que nos enfants puissent à nouveau vivre dans l'insouciance d'avant le 13 mars ...

On sait tous, je pense, que les enfants perçoivent en partie la gravité de ce que nous vivons en ce moment.
Mais ne serait-il pas une grande violence que de les mettre, pleinement, en face de la réalité, avec le mètre de distance, les masques, l'interdiction de bouger ?
Cette violence ne serait-elle pas bien pire que la perte de quelques jours de cours ?
Winmar
Winmar
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Winmar le Dim 3 Mai 2020 - 12:02
@Isis39 a écrit:Cela s'annonce vraiment pratique !


A tout prendre, je préfère cette situation à l'inverse.
leliseur
leliseur
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par leliseur le Dim 3 Mai 2020 - 12:03
@Tangleding a écrit:Faire garder les gosses par les grands parents est une aberration, ce sont de très loin les membres de la famille les plus vulnérables face à ce virus.

Nombre d'enseignants ont l'âge d'être grands parents.
avatar
Lenagcn
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Lenagcn le Dim 3 Mai 2020 - 12:04
@Isis39 a écrit:
@chmarmottine a écrit:Ici, les parents de l'école de ma fille ont reçu une lettre du directeur. Cela ne donne clairement pas envie d'y remettre son enfant.

Extraits :
"L'école telle que nous l'avons connue n'existera pas dans ces prochains jours.
Les journées que vivront les enfants présents à l'école ne ressembleront en rien à ce qu'ils ont pu connaître jusque-là.
Les activités et le temps scolaire seront désormais articulés autour d'un seul et unique objectif : le respect du protocole sanitaire, la distanciation sociale entre toutes les personnes présentes à l'école (élèves et adultes) et les gestes barrières.
Il n'y aura dans les classes plus aucun matériel collectif en libres accès : matériel (règles, colles, équerres…), livres, feutres crayons, .... Chacun devra s’en tenir à son matériel personnel.
- Les jeux de cour de récréation seront condamnés, plus aucun accès au ballon, aux structures de la cour.
- Les élèves en classe se verront affectés une place : une chaise et une table qui leur seront propres.
- Ils la quitteront uniquement pour se rendre au WC, en récréation ou éventuellement en sport.
- Beaucoup de temps sera consacré à la sensibilisation et la mise en place des gestes barrières."

A la fin de la lettre, on précise aux parents la restriction du nombre d'enfants par groupes (15) et le volontariat. Bref, on incite clairement les parents à garder leurs enfants et on annonce la couleur pour que les parents qui pensent encore qu'ils pourront retourner bosser ne soient pas surpris ...


Mais il faut bien exposer la réalité de cette reprise aux parents pour qu'ils fasse leur choix en toute connaissance de chose.

Exactement.

Visio de l'équipe hier, visio de quelques uns d'entre nous avec un maximum de parents élus au conseil d'école ce matin, on envoie un mail aux familles ce soir pour connaitre leurs intentions, et savoir ensuite à quel rythme tous les demandeurs pourront accéder à l'école (quasi personne : tous les jours; trop de famille, mi ou tiers temps). Réponses aux familles jeudi 7 mai.

Si le courrier n'est pas assez dissuasif à mon goût (90% de chance...) , je mettrai en fichier joint le projet de protocole, je pense.

En maternelle, les conditions mises relèvent de la maltraitance à enfants, si elles sont respectées.
mystère26
mystère26
Je viens de m'inscrire !

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par mystère26 le Dim 3 Mai 2020 - 12:06
Bonjour,

J'aimerais savoir qui est responsable si un défaut est constaté dans l'application du protocole sanitaire (projet)
Mairie ? Directeur d'école ? Enseignant ?

En effet, je me suis rendu compte que des parents commencent à se demander contre qui porter plainte si ils constatent une défaillance dans l'application du protocole ( qui est pour l'instant, qu'un projet... ...)

En parcourant internet, plusieurs avocats recommandent la prudence car pour eux, c'est source de contentieux...

Au jour d'aujourd'hui, est ce qu' il y a un texte me protégeant? ( Car blablater en mettant en avant la solidarité , l'engagement de chacun etc... Ça m'agace au plus au point car lorsque je me retrouverai avec une plainte... Je ne suis pas certain d'avoir un réel soutien....)

De mon point de vue, c'est la première chose a clarifier avant d'envisager d'ouvrir une école...
Agent de l'état oui, mais je ne suis pas là pour être ennuyé...

Je vous remercie de m'éclairer et me rassurer . En revanche , essayez de rester le plus factuel possible car j'ai déjà ma propre opinion sur la question.... Pour rester poli...
Caspar
Caspar
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Caspar le Dim 3 Mai 2020 - 12:06
@Tangleding a écrit:
@pogonophile a écrit:Ne confondons pas les contraintes et modalités d'organisation du premier et du second degré. Les deux sont souvent amalgamés pour ajouter le plus compliqué au plus compliqué et ça n'éclaircit pas les idées.
Est ce de notre faute si la communication du ministre manque de clarté ?

Ainsi que le manque de clarté médiatique où journalistes, éditorialistes et même scientifiques, experts en tout sauf en éducation réfléchissent surtout en terme d'enfants et d'écoles (plutôt que d'élèves et établissements scolaires) sur le schéma une salle = une classe/un groupe = un enseignant, ce qui n'est pas toujours vrai dans le premier degré et encore moins dans le second.
avatar
Anatoli
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Anatoli le Dim 3 Mai 2020 - 12:11
Bonjour,
mon CDE donne enfin de ses nouvelles ... Et demande un "certificat d'isolement" à obtenir au près de son médecin pour les personnes vulnérables (ce qui est mon cas).

Avez-vous aussi ce genre de demande ?

J'avais cru comprendre que ce certificat était pour les salariés qui basculeraient d'arrêt maladie / garde d'enfants vers ce nouveau dispositif en juin ?
Tangleding
Tangleding
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Dim 3 Mai 2020 - 12:12
@leliseur a écrit:
@Tangleding a écrit:Faire garder les gosses par les grands parents est une aberration, ce sont de très loin les membres de la famille les plus vulnérables face à ce virus.

Nombre d'enseignants ont l'âge d'être grands parents.
Certes mais c'est le cas de tous les grands-parents.

Je ne compare pas aux profs, je parlais de la solution grands parents en elle même. C'est une mauvaise solution.

_________________
"Never complain, just fight."
celitian
celitian
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par celitian le Dim 3 Mai 2020 - 12:13
Je l'ai déjà dit mais j'ai eu une réunion dans mon établissement cette semaine (base du volontariat, moins de 10), nous avons réussi à faire attention à la distanciation au début et de moins en moins au fil de la journée. Nous avons tous pensé que, si déjà entre adultes qui se connaissent, c'est difficile, les élèves ne vont jamais y arriver.
Tangleding
Tangleding
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Dim 3 Mai 2020 - 12:13
@Anatoli a écrit:Bonjour,
mon CDE donne enfin de ses nouvelles ... Et demande un "certificat d'isolement" à obtenir au près de son médecin pour les personnes vulnérables (ce qui est mon cas).

Avez-vous aussi ce genre de demande ?

J'avais cru comprendre que ce certificat était pour les salariés qui basculeraient d'arrêt maladie / garde d'enfants vers ce nouveau dispositif en juin ?
Tu ne lui envoies rien. Le protocole sanitaire doit préciser la démarche et il n'est pas sorti.

_________________
"Never complain, just fight."
Verdurette
Verdurette
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 36 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Verdurette le Dim 3 Mai 2020 - 12:16
@Isis39 a écrit:Hallucinant. Pour Blanquer la réouverture est une "question d'honneur".
« Une question d'honneur » : pourquoi Jean-Michel Blanquer veut rouvrir les écoles le 11 mai
"La scolarisation est un enjeu fondamental, dans le respect des règles sanitaires. Je ne choisis pas la facilité, mais je sais que c’est une question d’honneur. Le droit doit être du côté de l’honneur."
Il est pourtant un peu jeune pour avoir tâté du catéchisme patriotique distillé  entre 1870 et 1914 ...

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 36 2Q==
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum