Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Verdurette
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Verdurette le Dim 3 Mai 2020 - 10:16
@Isis39 a écrit:Hallucinant. Pour Blanquer la réouverture est une "question d'honneur".
« Une question d'honneur » : pourquoi Jean-Michel Blanquer veut rouvrir les écoles le 11 mai
"La scolarisation est un enjeu fondamental, dans le respect des règles sanitaires. Je ne choisis pas la facilité, mais je sais que c’est une question d’honneur. Le droit doit être du côté de l’honneur."
Il est pourtant un peu jeune pour avoir tâté du catéchisme patriotique distillé  entre 1870 et 1914 ...

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 2Q==
ysabel
ysabel
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par ysabel le Dim 3 Mai 2020 - 10:21
@celitian a écrit:Je l'ai déjà dit mais j'ai eu une réunion dans mon établissement cette semaine (base du volontariat, moins de 10), nous avons réussi à faire attention à la distanciation au début et de moins en moins au fil de la journée. Nous avons tous pensé que, si déjà entre adultes qui se connaissent, c'est difficile, les élèves ne vont jamais y arriver.

Je suis bien d'accord.
Hier, un pote est passé à la maison sans prévenir [je raconte : il est restaurateur, poursuit son activité en livrant des plats et venait chercher de l'estragon frais dont il avait besoin car nous avons plein d'herbes aromatiques]
Et bien, on a failli se faire la bise. C'est uniquement au dernier moment qu'on a réagi.
Alors des enfants et des ado…

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
Une passante
Une passante
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Une passante le Dim 3 Mai 2020 - 10:22
@EdithW a écrit:
@leliseur a écrit:
@EdithW a écrit:
@Cléopatra2 a écrit:Ce qui est regrettable aussi, c'est la non préparation (et la non-évocation) de septembre. Car je pense depuis le début (opinion, pas fait scientifique) que le virus a de fortes chances d'être toujours là. Comment faire? Car les classes à 35, la cantine surchargée, c'est la norme dans tous les établissements secondaires.
Pour les primaires, impossible également de dédoubler les classes...
Alors oui, on peut toujours se dire qu'on va adapter les programmes, mais au bout d'un moment, on ne peut pas non plus diviser une année scolaire en deux.
Pensez-vous qu'ils soient dans le déni et préfèrent attendre fin août en croisant les doigts très fort?
Probablement oui... titanic on rappelle l'épisode du vendredi 13 mars : au lieu de préparer la fermeture des écoles et la continuité pédagogique, on a fait les cours normaux, en tablant sur le retour le lundi 15 de tous les profs dans les établissements. Dans mon collège, le vendredi après-midi, on a répété pendant 3h le spectacle de fin d'année (qui n'aura pas lieu, puisque prévu le 17 avril) pompom. Et les collègues n'ont même pas eu une minute pour donner quelques consignes "on verra ça lundi". Moralité, le CPE et la directrice ont dû recevoir les familles le lundi et mardi pour récupérer les affaires de classe des élèves! dans le collège de mes filles, au moins, elles sont revenues avec TOUS leurs manuels.

Le vendredi 13, on savait tous qu'il n'y aurait pas cours le lundi suivant.

Oui, mais on s'est pour la plupart préparés à revenir le lundi dans les établissements. pour ces fameuses réunions... et la confirmation que ce ne serait pas possible n'est arrivée que le dimanche, après toutes les notes de service etc des DASEN, recteurs et chefs d'établissement indiquant le contraire, qui ont bien stressé et fait cogiter tout le monde pendant le week end.

Même pire, dans mon lycée, on nous a imposé de revenir le lundi, de poster à chaque heure de cours le travail sur Pronote (de nos salles de classes), et donc de rester ensemble toute la journée dans l'établissement.
Le contre-ordre n'est arrivé que dimanche un peu avant 14 heures, notre CDE nous ayant "autorisé" (c'est son terme, sans référence aucune à des instructions officielles, mais faisant passer cela pour une faveur de sa part) à assurer la continuité pédagogique de chez nous.
Tous les enseignants n'ont pas du tout été logés à la même enseigne pour ce qui concerne le début de la fermeture des établissements. Certains ont bien ressenti qu'il fallait continuer à bosser, avec pression bien nette (et rappels à l'ordre si les cours n'étaient pas sur Pronote...)
Tangleding
Tangleding
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Dim 3 Mai 2020 - 10:25
Un article sur le pouvoir des maires quant à l'ouverture des écoles :

https://www.liberation.fr/france/2020/05/02/les-maires-ont-ils-le-droit-de-s-opposer-a-l-ouverture-des-ecoles_1787083

Avec une inexactitude : le protocole n'est toujours pas sorti officiellement.


Depuis la prise de l’arrêté municipal lensois le 29 avril, l’Education nationale a publié son protocole sanitaire national [c'est faux]. Mais ce texte de 68 pages, qui détaille les mesures d’hygiène et de distanciation sociale à faire respecter dans les classes, devrait paradoxalement donner plus d’arguments aux maires. «Si on tient compte de ce document, il me semble que le terme de refus d’ouvrir les écoles est inapproprié, relève Antony Taillefait, professeur de droit public à l’université d’Angers. Les maires ont à vérifier que les conditions fixées par le protocole sanitaire sont réunies. Si ce n’est pas le cas, ils constatent une impossibilité d’ouvrir l’école. Et il leur faudra démontrer école par école que la réglementation ne peut pas être mise en œuvre.»

Une démarche qui ne devrait pas être très compliquée au vu du grand nombre de mesures détaillées dans le protocole sanitaire. «C’est le propre du droit : plus on produit de normes, plus il y a de risques de bloquer les choses. Toutefois, les arrêtés pris avant la publication du protocole relèvent pour l’instant plus d’une décision politique que juridique», explique Antony Taillefait.

_________________
"Never complain, just fight."
avatar
Anatoli
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Anatoli le Dim 3 Mai 2020 - 10:29
@Tangleding a écrit:
@Anatoli a écrit:Bonjour,
mon CDE donne enfin de ses nouvelles ... Et demande un "certificat d'isolement" à obtenir au près de son médecin pour les personnes vulnérables (ce qui est mon cas).

Avez-vous aussi ce genre de demande ?

J'avais cru comprendre que ce certificat était pour les salariés qui basculeraient d'arrêt maladie / garde d'enfants vers ce nouveau dispositif en juin ?
Tu ne lui envoies rien. Le protocole sanitaire doit préciser la démarche et il n'est pas sorti.

Merci pour ta réponse.
Le pire est qu'il me demande une réponse d'ici demain ! (De même pour les parents d'élèves)
Cassandrine
Cassandrine
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cassandrine le Dim 3 Mai 2020 - 10:35
@Tangleding a écrit:Faire garder les gosses par les grands parents est une aberration, ce sont de très loin les membres de la famille les plus vulnérables face à ce virus.

@ Tangleding... Pas si aberrant que cela..si l'enfant a été confiné deux mois et le grand parent aussi , aucun des deux n'est malade et donc ils peuvent rester ensemble
Proton
Proton
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Proton le Dim 3 Mai 2020 - 10:36
Haha ça commence les demandes farfelues ... bon courage aux gens concernés par cette reprise chaotique.
flo
flo
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par flo le Dim 3 Mai 2020 - 10:44
Fil fermé en attendant une décision de la modération et que certains esprits se calment.

edit : des propos CDE bashing ont été coupés. Si ce fil ne peut rester courtois sans partir dans des généralisations bêtes et méchantes, il restera fermé.

_________________
Premiers pas sur le forum ? La réponse à votre question est sûrement ICI
*Fifi*
*Fifi*
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par *Fifi* le Dim 3 Mai 2020 - 11:26
Allez, on re-ouvre mais en respectant les règles. Merci Smile

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
https://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
ylm
ylm
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par ylm le Dim 3 Mai 2020 - 11:33
Le protocole définitif est tombé :

http://www.vivelessvt.com/wp-content/uploads/2020/05/protocole-sanitaire-college-lyc%C3%A9e.pdf

Je l'ai lu, pas un établissement en France n'est capable de le mettre en œuvre et quand bien même il pourrait l'être ça transformerait les établissements scolaires en espèce de prison, les élèves pèteraient vite un câble.

_________________
The life of man, solitary, poor, nasty, brutish and short.
Thomas Hobbes
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par henriette le Dim 3 Mai 2020 - 11:34
Les protocoles sanitaires définitifs des écoles et collèges sont en note là : https://www.neoprofs.org/t128682-protocoles-sanitaires-definitifs-pour-le-primaire-et-pour-le-secondaire


Dernière édition par henriette le Dim 3 Mai 2020 - 11:44, édité 1 fois

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Dim 3 Mai 2020 - 11:36


On passe de 63 pages à 54 pages. Je ne vois pas ce qui a été enlevé.
Tivinou
Tivinou
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tivinou le Dim 3 Mai 2020 - 11:40
@Winmar a écrit:
@Isis39 a écrit:Cela s'annonce vraiment pratique !


A tout prendre, je préfère cette situation à l'inverse.
Chez nous 70% des élèves de 6e et 5e souhaitent reprendre...
maikreeeesse
maikreeeesse
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par maikreeeesse le Dim 3 Mai 2020 - 11:41
Je ne l'ai pas lu la nouvelle mouture mais sur la forme il n'y a pas la reprise à chaque page en bleu des préconisations principales, ce qui doit correspondre aux pages en moins.
mistinguette
mistinguette
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par mistinguette le Dim 3 Mai 2020 - 11:44
Et on peut mettre 16 élèves dans la salle de 50m2. Autre phrase adapté l'aménagement de la salle au nombre d'élèves. Je pensais l'inverse.

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.
Winmar
Winmar
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Winmar le Dim 3 Mai 2020 - 11:48
@Verdurette a écrit:
@Isis39 a écrit:Hallucinant. Pour Blanquer la réouverture est une "question d'honneur".
« Une question d'honneur » : pourquoi Jean-Michel Blanquer veut rouvrir les écoles le 11 mai
"La scolarisation est un enjeu fondamental, dans le respect des règles sanitaires. Je ne choisis pas la facilité, mais je sais que c’est une question d’honneur. Le droit doit être du côté de l’honneur."
Il est pourtant un peu jeune pour avoir tâté du catéchisme patriotique distillé  entre 1870 et 1914 ...


Le sens de l'honneur et la hauteur de la fonction :

"Ce serait beaucoup plus simple pour moi et plus facile de prendre toujours les solutions les plus dégradées par rapport à la scolarisation des élèves. Je pourrais plaider pour qu’on attende la rentrée de septembre ou jusqu’à la découverte d’un vaccin, mais je ne serais pas à la hauteur de la fonction."

source : https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/une-question-dhonneur-pourquoi-jean-michel-blanquer-veut-rouvrir-les-ecoles-le-11-mai_447634

C'est ça le nouveau monde.
Que les écoles soient ouvertes ne lui fait prendre aucun risque vital, certes il prend un risque politique, peut-être juridique si ça tourne vraiment mal et encore, j'en doute fort. On n'a pas besoin de chef de cet acabit-là, qui place la mission (celle d'ouvrir comme le veut le chef suprême) au-dessus de tout surtout quand ce n'est pas lui qui doit la remplir.
Imaginez un instant que cela se passe bien. Qui récoltera les fruits de ce succès ? les professionnels du terrain ou le ministre ? Qui aura la promotion et les émoluments qui vont avec ?

Allez, il faut que nous ayons aussi le sens de l'honneur et que nous soyons aussi à la hauteur de notre fonction pour ne pas décevoir notre ministre.
ylm
ylm
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par ylm le Dim 3 Mai 2020 - 11:52
Protocole sanitaire a écrit:Le lavage des mains doit être réalisé,a minima :
A l’arrivée dans l’établissement;
Avant de rentrer en classe, notamment après les récréations;
Avant et après chaque repas ;
Avant d’aller aux toilettes et après y être allé;
Après s’être mouché, avoir toussé, avoir éternué ;
Le soir avant de rentrer chez soi

Rien que ça je ne vois pas comment c'est faisable.

Mais la partie impossible à mettre en œuvre c'est la désinfection : il faudrait au moins doubler le nombre de personnes chargées de l'entretien pour pouvoir faire ce qui est dans le protocole.

_________________
The life of man, solitary, poor, nasty, brutish and short.
Thomas Hobbes
Winmar
Winmar
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Winmar le Dim 3 Mai 2020 - 11:55
@Tivinou a écrit:
@Winmar a écrit:
@Isis39 a écrit:Cela s'annonce vraiment pratique !


A tout prendre, je préfère cette situation à l'inverse.
Chez nous 70% des élèves de 6e et 5e souhaitent reprendre...

Bon courage !
*Fifi*
*Fifi*
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par *Fifi* le Dim 3 Mai 2020 - 11:55
@mistinguette a écrit:Et on peut mettre 16 élèves dans la salle de 50m2.
Non, il y a marqué 16 personnes. L'enseignant est compté il me semble.

_________________
Pour accéder à la banque de données en HG, merci de lire le règlement ici :
https://www.neoprofs.org/t36320-bdd-hg-reglement
mistinguette
mistinguette
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par mistinguette le Dim 3 Mai 2020 - 11:56
Autant pour moi. On trouve cependant souvent la référence à 4m2 par personne et là ça coince toujours

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.
celitian
celitian
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par celitian le Dim 3 Mai 2020 - 11:57
@ylm a écrit:
Protocole sanitaire a écrit:Le lavage des mains doit être réalisé,a minima :
A l’arrivée dans l’établissement;
Avant de rentrer en classe, notamment après les récréations;
Avant et après chaque repas ;
Avant d’aller aux toilettes et après y être allé;
Après s’être mouché, avoir toussé, avoir éternué ;
Le soir avant de rentrer chez soi

Rien que ça je ne vois pas comment c'est faisable.

Mais la partie impossible à mettre en œuvre c'est la désinfection : il faudrait au moins doubler le nombre de personnes chargées de l'entretien pour pouvoir faire ce qui est dans le protocole.
+1 surtout lorsque que tu as un internat.

J'aime beaucoup cette phrase
Réduire l’effectif présent en continuant le télétravail pour une partie du personnel quand cela est possible.  
je pense que ça, c'est possible pour beaucoup.


Dernière édition par celitian le Dim 3 Mai 2020 - 12:01, édité 2 fois
avatar
User2787
Niveau 2

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par User2787 le Dim 3 Mai 2020 - 11:59
Là, clairement les chefs d'établissement et directeurs ont besoin d'un guide juridique sinon ils vont passer leur temps à consulter les services juridiques et prêter le flan à toutes les critiques. Il y a des zélés mais il y a une majorité de gens qui veulent appliquer le bon sens et qu'on laisse se dépatouiller
cit6
cit6
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par cit6 le Dim 3 Mai 2020 - 12:00
@Winmar a écrit:
@Verdurette a écrit:
@Isis39 a écrit:Hallucinant. Pour Blanquer la réouverture est une "question d'honneur".
« Une question d'honneur » : pourquoi Jean-Michel Blanquer veut rouvrir les écoles le 11 mai
"La scolarisation est un enjeu fondamental, dans le respect des règles sanitaires. Je ne choisis pas la facilité, mais je sais que c’est une question d’honneur. Le droit doit être du côté de l’honneur."
Il est pourtant un peu jeune pour avoir tâté du catéchisme patriotique distillé  entre 1870 et 1914 ...


Le sens de l'honneur et la hauteur de la fonction :

"Ce serait beaucoup plus simple pour moi et plus facile de prendre toujours les solutions les plus dégradées par rapport à la scolarisation des élèves. Je pourrais plaider pour qu’on attende la rentrée de septembre ou jusqu’à la découverte d’un vaccin, mais je ne serais pas à la hauteur de la fonction."

source : https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/une-question-dhonneur-pourquoi-jean-michel-blanquer-veut-rouvrir-les-ecoles-le-11-mai_447634

C'est ça le nouveau monde.
Que les écoles soient ouvertes ne lui fait prendre aucun risque vital, certes il prend un risque politique, peut-être juridique si ça tourne vraiment mal et encore, j'en doute fort. On n'a pas besoin de chef de cet acabit-là, qui place la mission (celle d'ouvrir comme le veut le chef suprême) au-dessus de tout surtout quand ce n'est pas lui qui doit la remplir.
Imaginez un instant que cela se passe bien. Qui récoltera les fruits de ce succès ? les professionnels du terrain ou le ministre ? Qui aura la promotion et les émoluments qui vont avec ?

Allez, il faut que nous ayons aussi le sens de l'honneur et que nous soyons aussi à la hauteur de notre fonction pour ne pas décevoir notre ministre.

Ben ça, c'est le pompon! On devrait risquer notre vie ou celle de nos proche pour l'honneur de JMB affraid ! (En gros car Macron et lui ne veulent pas reconnaître que rouvrir les écoles c'est une c* sur le plan sanitaire). Pour moi ce sera grève ou droit de retrait Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 890557982 .
mistinguette
mistinguette
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par mistinguette le Dim 3 Mai 2020 - 12:01
Plus je relis ça plus je trouve que c'est cauchemardesque pour les enfants (supression des dinettes, jeux... place assignée, obsession de l'hygiène m). Quand est ce que quelqù un va se réveiller et dire qu' on imposerait pas ça à des adultes.

_________________
.'..Texte sur les l'oies' commentaires du prof hg que j’adorais sur ma copie de 6e : loi/ l'oie Vous en êtes une!. J'ai évolué depuis mais mon complexe orthographique m'accompagnera toujours. Il semble qu'aujourd’hui on parle de dyslexie pour l'étourdie éternelle que j'étais...alors si c'est la science des ânes, merci de pas charger la mule.
VanGogh59
VanGogh59
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par VanGogh59 le Dim 3 Mai 2020 - 12:02
@Tivinou a écrit:
@Winmar a écrit:
@Isis39 a écrit:Cela s'annonce vraiment pratique !


A tout prendre, je préfère cette situation à l'inverse.
Chez nous 70% des élèves de 6e et 5e souhaitent reprendre...
Il y a de grands risques que les 30 % restants soient les décrocheurs, c'est à dire ceux qui seront prioritaires pour revenir !  Razz

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde
VinZT
VinZT
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par VinZT le Dim 3 Mai 2020 - 12:03
@Danska a écrit:"Le droit doit être du côté de l'honneur". On dirait un roman à l'eau de rose à deux balles... cafe

Après les petits coeurs d'hier, c'est la même lancée.

Demain, je pense qu'il nous enverra une vidéo avec des chatons.

Après il restera le numéro de claquettes, voire la prestidigitation, mais là ça demande du savoir-faire.

Sinon j'ai égaré une oreille sur des chaines d'info hier, c'est consternant. Les chroniqueurs assermentés nous serinent l'exemple de Danemark (475 morts en tout), de l'Islande (10 morts en tout, population entièrement testée) pour dire au peuple que, si, on peut reprendre l'école, la preuve …

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum