Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
chmarmottine
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Lun 4 Mai 2020 - 11:57
@ysabel a écrit:
@micaschiste a écrit:J'avais posé la question sur la distance de 1m à respecter il y a quelques temps.
Sur quelle base scientifique a -t-elle été posée ? Quelle est la référence de l'étude scientifique montrant que c'est suffisant ?
J'ai bien ma petit idée là-dessus...
Pour d'autres pays, la distance à respecter c'est 2 m, comme au Danemark.
Est-ce que cette question a été posée par les syndicats au ministère de l'EN ?




D'après tout ce que j'ai lu et vu (les vidéos de simulation), c'est 1m qd on porte un masque, 2m - au moins - sans masque.
Et comme le dit mon conjoint : comment expliquer que je sente à 4 ou 5m le parfum de quelqu'un ? Razz

J'avais mis en lien un replay du professeur kansau qui précisait 2 mètres avec chacun un masque.
Une passante
Une passante
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Une passante le Lun 4 Mai 2020 - 11:58
@Thalia de G a écrit:
@Une passante a écrit:Votre échange me fait réaliser que j'ignore totalement ce qui est officiel de ce qui ne l'est pas !
Ma direction semble prendre pour acquis les annonces du ministre, mes IPR aussi quand il s'est agi de la modification de l'épreuve de français, mais en réalité, qu'en est-il officiellement ?
J'ai quand même l'impression qu'il y a beaucoup d'annonces, parfois contradictoires, et qu'à part être très anxiogènes parce qu'on navigue à vue, cela ne semble pas très légal.
Me trompé-je ???
Tu as déjà cette base https://www.neoprofs.org/t128682-protocoles-sanitaires-definitifs-pour-le-primaire-et-pour-le-secondaire#4952741, un résumé de @Sphinx que la modération a reposté pour qu'elle soit bien visible.

Merci Thalia mais mes interrogations portent surtout sur les modifications des examens, le contrôle continu pour le bac par exemple. C'est acquis pour tout le monde a priori, mais un texte est-il paru ? Il reste beaucoup de questions sur l'oral de français, le nombre de textes, ce qui a été fait pendant le confinement, mais je ne crois pas qu'il y ait de véritables données officielles, si ce n'est l'annonce du ministre en mars !
Il me semble que cela entre aussi dans la question de la gestion de la crise par l'EN, à savoir des annonces, mais rien de tangible.
Paleoprof
Paleoprof
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Paleoprof le Lun 4 Mai 2020 - 12:06
@Une passante a écrit:
@Thalia de G a écrit:
@Une passante a écrit:Votre échange me fait réaliser que j'ignore totalement ce qui est officiel de ce qui ne l'est pas !
Ma direction semble prendre pour acquis les annonces du ministre, mes IPR aussi quand il s'est agi de la modification de l'épreuve de français, mais en réalité, qu'en est-il officiellement ?
J'ai quand même l'impression qu'il y a beaucoup d'annonces, parfois contradictoires, et qu'à part être très anxiogènes parce qu'on navigue à vue, cela ne semble pas très légal.
Me trompé-je ???
Tu as déjà cette base https://www.neoprofs.org/t128682-protocoles-sanitaires-definitifs-pour-le-primaire-et-pour-le-secondaire#4952741, un résumé de @Sphinx que la modération a reposté pour qu'elle soit bien visible.

Merci Thalia mais mes interrogations portent surtout sur les modifications des examens, le contrôle continu pour le bac par exemple. C'est acquis pour tout le monde a priori, mais un texte est-il paru ? Il reste beaucoup de questions sur l'oral de français, le nombre de textes, ce qui a été fait pendant le confinement, mais  je ne crois pas qu'il y ait de véritables données officielles, si ce n'est l'annonce du ministre en mars !
Il me semble que cela entre aussi dans la question de la gestion de la crise par l'EN, à savoir des annonces, mais rien de tangible.

Pour le contrôle continu en terminale, j'avais trouvé le site :
https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A13990

Service-public a écrit : a écrit:Les épreuves orales et écrites du baccalauréat sont annulées.

Le diplôme est délivré sur la base du contrôle continu comprenant :

les notes obtenues au cours des trois trimestres de l'année de terminale (hors celles obtenues pendant la période de confinement) auxquelles sont appliqués les coefficients du bac dans chaque discipline ;
les appréciations du livret scolaire, y compris sur l'assiduité et l'engagement pendant la période du confinement et jusqu'au 4 juillet.
Les notes des épreuves déjà passées en première sont gardées.

Les mentions sont maintenues.

Il y a aussi des éléments sur le bac de français :
Pour les élèves de première
Les épreuves anticipées de français : la note de l'épreuve écrite est la moyenne des notes obtenues par l'élève tout au long de l'année en français en dehors des notes obtenues lors de la période de confinement.

Si les mesures sanitaires le permettent, l'épreuve orale aura lieu comme prévu, entre fin juin et début juillet. Mais le programme est allégé : une liste d'au moins 15 textes en série générale, et 12 en série technologique. Cette liste sera validée par le professeur.

En revanche, c'est encore très flou pour les éventuels oraux de rattrapage qui , jusqu'à présent, seraient maintenus.

_________________
Je construis ma suite...... pingouin     Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 3201648960   pingouin
moi c'est moi
moi c'est moi
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par moi c'est moi le Lun 4 Mai 2020 - 12:06
@Une passante a écrit:Votre échange me fait réaliser que j'ignore totalement ce qui est officiel de ce qui ne l'est pas !
Ma direction semble prendre pour acquis les annonces du ministre, mes IPR aussi quand il s'est agi de la modification de l'épreuve de français, mais en réalité, qu'en est-il officiellement ?
J'ai quand même l'impression qu'il y a beaucoup d'annonces, parfois contradictoires, et qu'à part être très anxiogènes parce qu'on navigue à vue, cela ne semble pas très légal.
Me trompé-je ???

Moi je me base toujours sur un principe simple : tout ce qui est officiel se trouve dans un texte de loi ou décret ... tout le reste n'a aucune valeur !

De façon générale, on le voit bien, que ce soit dans les discours, les interviews, les rapports d'entretiens ... cela n'a aucune valeur juridique et est modifiable ou peut être contredit à souhait.


Cela rejoint la locution : "Verba volant, scripta manent" ou "les paroles s'envolent, les écrits restent"
kensington
kensington
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par kensington le Lun 4 Mai 2020 - 12:11
Comme Honchamp, ce revirement sur le port du masque m'inquiète. Autant je me voyais reprendre sans grand enthousiasme mais confiant par rapport aux mesures envisagées, autant ces nouvelles conditions de travail m'inquiètent. Le port du masque du masque est annoncé comme obligatoire dans les transports (avec la distanciation prévue également, pour la mise en œuvre on verra), je ne vois pas trop de différence (en terme de précautions souhaitables) entre un wagon de train ou un bus et une salle de classe dans laquelle je passerai au minimum une heure et peut-être plus. 
Depuis des semaines on balade le pays avec les masques et on n'a toujours pas résolu cette question du manque d'équipement. 

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 2790680366
Une passante
Une passante
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Une passante le Lun 4 Mai 2020 - 12:14
Merci Paleoprof !
Nous avons eu un "vademecum académique" transféré par notre CDE, mais je m'interrogeais...

Laotzi
Laotzi
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Laotzi le Lun 4 Mai 2020 - 12:15
@Paleoprof a écrit:Pour le contrôle continu en terminale, j'avais trouvé le site :
https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A13990

Service-public a écrit : a écrit:Les épreuves orales et écrites du baccalauréat sont annulées.

Le diplôme est délivré sur la base du contrôle continu comprenant :

les notes obtenues au cours des trois trimestres de l'année de terminale (hors celles obtenues pendant la période de confinement) auxquelles sont appliqués les coefficients du bac dans chaque discipline ;
les appréciations du livret scolaire, y compris sur l'assiduité et l'engagement pendant la période du confinement et jusqu'au 4 juillet.
Les notes des épreuves déjà passées en première sont gardées.

Les mentions sont maintenues.

Il y a aussi des éléments sur le bac de français :
Pour les élèves de première
Les épreuves anticipées de français : la note de l'épreuve écrite est la moyenne des notes obtenues par l'élève tout au long de l'année en français en dehors des notes obtenues lors de la période de confinement.

Si les mesures sanitaires le permettent, l'épreuve orale aura lieu comme prévu, entre fin juin et début juillet. Mais le programme est allégé : une liste d'au moins 15 textes en série générale, et 12 en série technologique. Cette liste sera validée par le professeur.

En revanche, c'est encore très flou pour les éventuels oraux de rattrapage qui , jusqu'à présent, seraient maintenus.

Même cela, ça n'a pas de valeur officielle et légale pour le moment, sauf erreur de ma part. Aucun texte officiel légal n'est encore paru concernant le bac ou le brevet. Je ne sais pas ce qu'attend le ministère...

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
micaschiste
micaschiste
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par micaschiste le Lun 4 Mai 2020 - 12:16
@chmarmottine a écrit:
@ysabel a écrit:
@micaschiste a écrit:J'avais posé la question sur la distance de 1m à respecter il y a quelques temps.
Sur quelle base scientifique a -t-elle été posée ? Quelle est la référence de l'étude scientifique montrant que c'est suffisant ?
J'ai bien ma petit idée là-dessus...
Pour d'autres pays, la distance à respecter c'est 2 m, comme au Danemark.
Est-ce que cette question a été posée par les syndicats au ministère de l'EN ?

D'après tout ce que j'ai lu et vu (les vidéos de simulation), c'est 1m qd on porte un masque, 2m - au moins - sans masque.
Et comme le dit mon conjoint : comment expliquer que je sente à 4 ou 5m le parfum de quelqu'un ? Razz

J'avais mis en lien un replay du professeur kansau qui précisait 2 mètres avec chacun un masque.

D'après ce que j'ai entendu/lu/vu, il me semble aussi que 2 m paraît plus ''raisonnable''. Je trouve un peu fort que cette distance de 1m (surtout sans masque) ne soit pas discutée dans le protocole sanitaire.

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
Madame-de-Pierre
Madame-de-Pierre
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Madame-de-Pierre le Lun 4 Mai 2020 - 12:20
@ysabel a écrit:

D'après tout ce que j'ai lu et vu (les vidéos de simulation), c'est 1m qd on porte un masque, 2m - au moins - sans masque.
Et comme le dit mon conjoint : comment expliquer que je sente à 4 ou 5m le parfum de quelqu'un ? Razz

Oui surtout quand on sait qu'une odeur est composée de molécules de ce qu'on sent... Donc de morceaux de ce qu'on sent. Des morceaux microscopiques mais des morceaux quand même. Pas envie de sniffer les morceaux de covid des autres moi! ^^
micaschiste
micaschiste
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par micaschiste le Lun 4 Mai 2020 - 12:26
@Madame-de-Pierre a écrit:
@ysabel a écrit:

D'après tout ce que j'ai lu et vu (les vidéos de simulation), c'est 1m qd on porte un masque, 2m - au moins - sans masque.
Et comme le dit mon conjoint : comment expliquer que je sente à 4 ou 5m le parfum de quelqu'un ? Razz

Oui surtout quand on sait qu'une odeur est composée de molécules de ce qu'on sent... Donc de morceaux de ce qu'on sent. Des morceaux microscopiques mais des morceaux quand même. Pas envie de sniffer les morceaux de covid des autres moi! ^^
Des chiens sont actuellement dressés pour tenter de détecter les malades de covid19. Si ça fonctionne on peut imaginer des chiens à l'entrée des écoles dans quelques mois/années. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 1482308650
Des chercheurs britanniques vont tenter de dresser des chiens pour détecter les personnes infectées par le Covid-19, afin de contribuer à freiner la propagation de la maladie.
https://www.rtl.fr/actu/international/coronavirus-au-royaume-uni-des-chiens-dresses-pour-detecter-le-covid-19-7800324154

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
ysabel
ysabel
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par ysabel le Lun 4 Mai 2020 - 12:32
@Madame-de-Pierre a écrit:
@ysabel a écrit:

D'après tout ce que j'ai lu et vu (les vidéos de simulation), c'est 1m qd on porte un masque, 2m - au moins - sans masque.
Et comme le dit mon conjoint : comment expliquer que je sente à 4 ou 5m le parfum de quelqu'un ? Razz

Oui surtout quand on sait qu'une odeur est composée de molécules de ce qu'on sent... Donc de morceaux de ce qu'on sent. Des morceaux microscopiques mais des morceaux quand même. Pas envie de sniffer les morceaux de covid des autres moi! ^^

Merci pour cet instant nauséeux… Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 437980826

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
ycombe
ycombe
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par ycombe le Lun 4 Mai 2020 - 12:38
@Sphinx a écrit:J'espère que je n'ai rien oublié d'important dedans Embarassed À préciser que plutôt qu'un résumé, c'est une compilation des passages qui concernent directement les profs du secondaire.

Ça ne serait pas grave, de toutes façons nos chefs d'établissements sont en train de nous préparer un vademecum de ce qui nous concerne, non?

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 437980826

_________________
Assurbanipal: "Passant, mange, bois, divertis-toi ; tout le reste n’est rien".

Franck Ramus : "Les sciences de l'éducation à la française se font fort de produire un discours savant sur l'éducation, mais ce serait visiblement trop leur demander que de mettre leur discours à l'épreuve des faits".
TFS
TFS
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par TFS le Lun 4 Mai 2020 - 12:44
@ycombe a écrit:
@Sphinx a écrit:J'espère que je n'ai rien oublié d'important dedans Embarassed À préciser que plutôt qu'un résumé, c'est une compilation des passages qui concernent directement les profs du secondaire.

Ça ne serait pas grave, de toutes façons nos chefs d'établissements sont en train de nous préparer un vademecum de ce qui nous concerne, non?

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 437980826

Vademecum... Protocole... Guide... quelle est la valeur juridique de tous ces documents ???
Pourquoi n'y a-t-il aucun vérirable texte réglementaire ???
L'administration profite de la crise sanitaire pour se dégager de ses obligations régaliennes... et en profites pour se couvrir en transférant la responsabilité à ceux qui appliqueront, peut-être bien ou mal, ses conseils et préconisations sans valeur.
Caspar
Caspar
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Caspar le Lun 4 Mai 2020 - 12:44
@moi c'est moi a écrit:
@Une passante a écrit:Votre échange me fait réaliser que j'ignore totalement ce qui est officiel de ce qui ne l'est pas !
Ma direction semble prendre pour acquis les annonces du ministre, mes IPR aussi quand il s'est agi de la modification de l'épreuve de français, mais en réalité, qu'en est-il officiellement ?
J'ai quand même l'impression qu'il y a beaucoup d'annonces, parfois contradictoires, et qu'à part être très anxiogènes parce qu'on navigue à vue, cela ne semble pas très légal.
Me trompé-je ???

Moi je me base toujours sur un principe simple : tout ce qui est officiel se trouve dans un texte de loi ou décret ... tout le reste n'a aucune valeur !

De façon générale, on le voit bien, que ce soit dans les discours, les interviews, les rapports d'entretiens ... cela n'a aucune valeur juridique et est modifiable ou peut être contredit à souhait.


Cela rejoint la locution : "Verba volant, scripta manent" ou "les paroles s'envolent, les écrits restent"

C'est la politique suivie par notre cde: "j'attends des textes officiels pour vous en dire plus".
VanGogh59
VanGogh59
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par VanGogh59 le Lun 4 Mai 2020 - 12:47


@pogonophile a écrit:
@MUTIS a écrit:Les propos rapportés ont tout de même été tenus par le Ministre. Ils ont donc une valeur de prescription et on peut faire confiance à JR Girard pour que la transcription soit fidèle.
Je ne vois pas pourquoi un ministre en exercice exigerait le secret des travaux et discussions quand il échange avec des syndicalistes. Ce serait même tout à fait choquant selon moi.
Je n'ai pas de raison de croire que la transcription est erronée. En revanche, depuis ma position de chef d'établissement, je n'ai pas été informé de ce qui, au fond, n'a jamais été qu'une parole en entretien. Je le répète, ce n'est pas une circulaire, et ça n'a pas valeur de prescription : à un moment, le fonctionnement de l'administration, ce n'est pas une collection de paroles dites aux uns et pas aux autres, charge aux premiers de rapporter aux secondes.
On est d'accord. En revanche, il serait bon que certains CDE appliquent également cela pour certaines mesures qu'ils coltinent à des professeurs en arguant que c'est officiel alors que cela ne l'est pas. J'ai juste exemple en tête ces CDE qui forcent des profs principaux à faire 10 heures de vie de classe ce qui est totalement abusif...

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde
Lokomazout
Lokomazout
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Lokomazout le Lun 4 Mai 2020 - 12:49
Otez-moi d'un doute (un de plus... A croire qu'ils le font exprès !) :
pour les élèves, masque ou pas dans le secondaire ?
D'avance merci !
celitian
celitian
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par celitian le Lun 4 Mai 2020 - 13:00
@Lokomazout a écrit:Otez-moi d'un doute (un de plus... A croire qu'ils le font exprès !) :
pour les élèves, masque ou pas dans le secondaire ?
D'avance merci !
J'ai compris masque obligatoire lorsque la distanciation n'est pas respectée donc dans beaucoup de cas dans certains établissements.
Deux masques par jour fournis par les parents dès qu'ils sont disponibles.
*Ombre*
*Ombre*
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par *Ombre* le Lun 4 Mai 2020 - 13:01
@kensington a écrit:Comme Honchamp, ce revirement sur le port du masque m'inquiète. Autant je me voyais reprendre sans grand enthousiasme mais confiant par rapport aux mesures envisagées, autant ces nouvelles conditions de travail m'inquiètent. Le port du masque du masque est annoncé comme obligatoire dans les transports (avec la distanciation prévue également, pour la mise en œuvre on verra), je ne vois pas trop de différence (en terme de précautions souhaitables) entre un wagon de train ou un bus et une salle de classe dans laquelle je passerai au minimum une heure et peut-être plus. 
Depuis des semaines on balade le pays avec les masques et on n'a toujours pas résolu cette question du manque d'équipement. 

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 2790680366

Je crains que la réponse ne soit ici :

Covid-19: des masques «grand public» pour cacher la pénurie

Faute de masques chirurgicaux, le gouvernement a créé en deux mois une filière de masques anti-postillons en tissu. La France est le premier pays européen à expérimenter massivement ces modèles ni certifiés, ni normés et scientifiquement mal connus.

« Ces masques n’ont pas été soumis à l’ensemble des tests d’efficacité prescrits par les normes en vigueur », explique l’Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS), en rappelant que « le peu d’études scientifiques sur les performances de filtration des masques en tissu montrent une efficacité de filtration inférieure à celle des masques chirurgicaux ».

La seule étude randomisée comparant leur efficacité à celle des masques chirurgicaux, portant sur 1 600 membres du personnel de 14 hôpitaux vietnamiens pendant le Sras, a été publiée dans le British Medical Journal en 2015. Elle concluait que « la pénétration des masques en tissu par des particules était de près de 97 % et [pour] les masques médicaux de 44 % ».

« La rétention d’humidité, la réutilisation des masques en tissu et une mauvaise filtration peuvent entraîner un risque accru d’infection, signalait la célèbre revue. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour éclairer l’utilisation généralisée des masques en tissu à l’échelle mondiale.

https://www.mediapart.fr/journal/france/030520/covid-19-des-masques-grand-public-pour-cacher-la-penurie?utm_source=20200503&utm_medium=email&utm_campaign=ALERTE&utm_content=&utm_term=&xtor=EREC-83-[ALERTE]-20200503&M_BT=688041333933

Bref, les masques "grand public" ne filtrent que dalle. Puisque ça ou rien, c'est à peu près pareil, cela n'a plus beaucoup de sens d'en imposer le port.
Bien sûr, on peut toujours acheter des masques chirurgicaux, bien plus filtrants, même si pas protecteurs pour le porteur. Mais il faut les changer souvent, donc l'état ne pourrait pas tenir sa promesse de fournir en masques les personnels qu'il renvoie au travail.
Lokomazout
Lokomazout
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Lokomazout le Lun 4 Mai 2020 - 13:02
@Lokomazout a écrit:Otez-moi d'un doute (un de plus... A croire qu'ils le font exprès !) :
pour les élèves, masque ou pas dans le secondaire ?
D'avance merci !

Le débat juridique concernant les protocoles est bien intéressant, mais si cette petite question toute simple pouvait trouver réponse... Merci !

EDIT : Merci, une réponse a été postée entre temps Wink .


Dernière édition par Lokomazout le Lun 4 Mai 2020 - 13:03, édité 1 fois
VanGogh59
VanGogh59
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par VanGogh59 le Lun 4 Mai 2020 - 13:03
Je m'étonne beaucoup, à côté des multiples interventions des maires et des présidents de région pour les écoles et les lycées, du mutisme des présidents des conseils départementaux au sujet de l'ouverture des collèges...


Dernière édition par VanGogh59 le Lun 4 Mai 2020 - 13:11, édité 1 fois

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde
kensington
kensington
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par kensington le Lun 4 Mai 2020 - 13:09
@VanGogh59 a écrit:Je m'étonne beaucoup, à côté des multiples interventions des maires et des présidents de région pour les écoles et les lycées, du mutisme les présidents des conseils départementaux au sujet de l'ouverture des collèges...

En effet. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 3795679266
Pontorson50
Pontorson50
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Pontorson50 le Lun 4 Mai 2020 - 13:12
@VanGogh59 a écrit:Je m'étonne beaucoup, à côté des multiples interventions des maires et des présidents de région pour les écoles et les lycées, du mutisme les présidents des conseils départementaux au sujet de l'ouverture des collèges...

La plainte des 300 maires (et d'autres) semble davantage porter sur l'absence de délais que sur l'opportunité ou non de rouvrir. Or pour les collèges, c'est au au mieux le 18, et sans doute en juin pour les "rouges".

De plus, ils pensent sans doute qu'on s'en tiendra à une demi-charge ; attention si les 4°/3° débarquent en juin (cas où le virus serait totalement éteint), alors que on manquera de profs, ce serait intenable, surtout en été.
VanGogh59
VanGogh59
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par VanGogh59 le Lun 4 Mai 2020 - 13:35
@Pontorson50 a écrit:
@VanGogh59 a écrit:Je m'étonne beaucoup, à côté des multiples interventions des maires et des présidents de région pour les écoles et les lycées, du mutisme les présidents des conseils départementaux au sujet de l'ouverture des collèges...

La plainte des 300 maires (et d'autres) semble davantage porter sur l'absence de délais que sur l'opportunité ou non de rouvrir. Or pour les collèges, c'est au au mieux le 18, et sans doute en juin pour les "rouges".

De plus, ils pensent sans doute qu'on s'en tiendra à une demi-charge ; attention si les 4°/3° débarquent en juin (cas où le virus serait totalement éteint), alors que on manquera de profs, ce serait intenable, surtout en été.
Cet argument tient pour les maires mais pas pour les présidents de région. Les lycées vont ouvrir plus tardivement que les collèges mais pourtant les présidents de région sont sur le front...

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde
pogonophile
pogonophile
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par pogonophile le Lun 4 Mai 2020 - 13:38
La position des collectivités locales n'est, je crois, intelligible que dans un cadre de politique politicienne complexe.
Par exemple, les maires élus au premier tour n'auront pas les mêmes paramètres pour leurs décisions que ceux qui attendent le deuxième.
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par roxanne le Lun 4 Mai 2020 - 13:39
C’est vrai qu’il y a ça aussi .
avatar
pseudo-intello
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par pseudo-intello le Lun 4 Mai 2020 - 13:40
Je pense que les disparités locales vont être importantes, ne serait-ce que pour s'adapter aux desiderata des familles de scolariser ou non ses enfants. Si peu d'élèves reviennent, il faudra pas mal de collègues en télétravail, donc on peut imaginer que rester à la maison et télétravailler sera facile à obtenir.

Si des CDE se retrouvent coincés entre de nombreuses familles qui veulent rescolariser leurs enfants et une éventuelle pression hiérarchique, les demandes d'enseignants "volontaires" se feront probablement plus insistantes.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum