Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
NLM76
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par NLM76 le Ven 8 Mai 2020 - 8:50
Blanquer + France Inter. Deux raisons de ne pas écouter.
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par roxanne le Ven 8 Mai 2020 - 8:52
Je n'ai eu que la fin. Sinon il y a les Grandes Gueules sur RMC...
BrindIf
BrindIf
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par BrindIf le Ven 8 Mai 2020 - 8:54
Dans ma classe de terminale, nombreux sont les élèves à ne pas avoir 10 de moyenne en contrôle continu.
Il y a-t-il quelque chose d'officiel les concernant ?
Merci !
jamme
jamme
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par jamme le Ven 8 Mai 2020 - 9:22
@BrindIf a écrit:Dans ma classe de terminale, nombreux sont les élèves à ne pas avoir 10 de moyenne en contrôle continu.
Il y a-t-il quelque chose d'officiel les concernant ?
Merci !

Rien d'officiel pour l'instant. On attend...
illizia
illizia
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par illizia le Ven 8 Mai 2020 - 9:23
Blanquer sera aussi interviewé par Rémy Busine sur Brut à midi: bon, pour avoir déjà écouté, ça n'est vraiment pas du questionnement incisif, mais ça peut permettre d'avoir des précisions sur certains points, peut-être, bien que s'il est déjà passé sur toutes les radios de France et de Navarre ce matin, il a dû répéter en boucle les mêmes choses... Rolling Eyes
EdithW
EdithW
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par EdithW le Ven 8 Mai 2020 - 9:25
Tous les élèves de lycées travaillent 10 heures par jour en ce moment pour avoir une bonne appréciation quand ils rentreront en juin. Et aucun ne sortira lundi rejoindre ses potes tellement ils sont à fond sur le programme. C’est joli le pays des Bisounours.
#les élèves I love you le bac 2020#


Dernière édition par EdithW le Ven 8 Mai 2020 - 9:28, édité 1 fois
frimoussette77
frimoussette77
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par frimoussette77 le Ven 8 Mai 2020 - 9:27
@zoupinette a écrit:
@zoupinette a écrit:
@Sphinx a écrit:Ben oui, j'ai écrit six mois, zoupinette, pas six mois par an Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 3795679266
Je vous remercie mais j’avais bien compris.
14 semaines de classe en moins dans une scolarité, cela ne change donc  rien. Me voilà soulagé.
Je vais donc reprendre l’année prochaine sans tenir compte de la période de confinement.  
Je vais donc dire  à mes collègues que leurs élèves auront le même niveau.
etc etc
Mais je suis hors-sujet, j’arrête là.
Pour autant, je pense que les écoles auraient pu rester fermées jusqu’en septembre.
14 semaines de classe en moins pas 14 semaines sans avoir travaillé du tout.
Il y a quand même des élèves qui continuent à travailler sérieusement chez eux.
Paleoprof
Paleoprof
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Paleoprof le Ven 8 Mai 2020 - 9:32
On peut consulter une circulaire du 4 mai sur le BO de l'EN, relative à la réouverture des établissements. Elle est disponible ici :
https://www.education.gouv.fr/bo/20/Hebdo19/MENE2011220C.htm

Ainsi qu'une page Eduscol avec plusieurs fiches thématiques : préparer l'accueil, préparer la reprise pédagogique,des ressources pour expliquer le coronavirus aux élèves. Cela concerne l'école maternelle, l'école élémentaire et le collège.
https://eduscol.education.fr/cid151499/reouverture-des-ecoles.html
J'ai survolé et prendrai le temps de regarder avec davantage d'attention plus tard, étant non directement concernée.

_________________
Je construis ma suite...... pingouin     Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 3201648960   pingouin
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Danska le Ven 8 Mai 2020 - 9:41
@zoupinette a écrit:
@Sphinx a écrit:Ben oui, j'ai écrit six mois, zoupinette, pas six mois par an Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 3795679266
Je vous remercie mais j’avais bien compris.
14 semaines de classe en moins dans une scolarité, cela ne change donc  rien. Me voilà soulagé.
Je vais donc reprendre l’année prochaine sans tenir compte de la période de confinement.  
Je vais donc dire  à mes collègues que leurs élèves auront le même niveau.
etc etc
Mais je suis hors-sujet, j’arrête là.
Pour autant, je pense que les écoles auraient pu rester fermées jusqu’en septembre.

A l'échelle d'une scolarité, non, 14 semaines de cours ne changent pas grand-chose. Ou sinon, il faut renoncer à travailler avec les élèves qui ont eu le malheur d'avoir la prof partie en congé mat' pendant 4 mois sans être remplacée, le collègue parti à la retraite sans remplacement non plus, le contractuel recruté à l'arrache et propulsé devant les élèves sans avoir la moindre idée du programme, le stagiaire qui a fait n'importe quoi avant de démissionner en milieu d'année, l'élève hospitalisé en milieu d'année suite à une maladie ou à un accident, ou tout simplement ceux qui n'ont pas eu de bol et se sont tapés la même année deux semaines de neige, trois de grèves, une de voyage scolaire, etc.

Et encore, la situation est nettement moins problématique cette fois, puisque les élèves sérieux et motivés ont pu continuer à travailler globalement. Il faut peut-être rappeler à nouveau qu'on n'est pas en vacances en ce moment et que leur scolarité n'est pas interrompu.

On va faire comme d'habitude en septembre : on va s'adapter. Alléger nos cours au maximum pour rattraper ce qui aurait due être fait cette année, zapper certains points non essentiel, accélérer un peu... Pas drôle, pas confortable, mais ça se fait. Ce qui m'inquiète beaucoup plus, c'est de savoir comment on va faire si la rentrée de septembre continue dans les mêmes conditions : quatre mois perdus, ce n'est pas grave (sauf à certains niveaux clés comme le CP) ; si ça doit se prolonger sur le long terme, ça va être beaucoup plus problématique.
BrindIf
BrindIf
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par BrindIf le Ven 8 Mai 2020 - 9:42
@jamme a écrit:
@BrindIf a écrit:Dans ma classe de terminale, nombreux sont les élèves à ne pas avoir 10 de moyenne en contrôle continu.
Il y a-t-il quelque chose d'officiel les concernant ?
Merci !

Rien d'officiel pour l'instant. On attend...
C'est ce qui me semblait, merci.

C'est tellement anxiogène pour ces jeunes No
Honchamp
Honchamp
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Honchamp le Ven 8 Mai 2020 - 9:48
@roxanne a écrit:On commence avec Blanquer sur France Inter en ce moment.

Je n'ai entendu que la fin, sur les colonies de vacances .
Mais on ne lui pose pas la question de l'éventuelle transmission du covid ?
C'est pire qu'ailleurs, non, puisqu'il y a nuitées, sanitaires communs, etc... ?

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
nc33
nc33
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par nc33 le Ven 8 Mai 2020 - 9:57
@Pontorson50 a écrit:
-la plus importante : l'idée qu'un enfant est majoritairement en danger pendant 6 mois sans école est très largement partagée par les enseignants, j'en ai la conviction. Aucun syndicat n'est allé jusqu'à contester ce postulat de Macron et Philippe, 6 mois sans la présence physique de l'enseignant et des camarades serait un désastre pour la plupart des enfants.

Sauf si ça a changé depuis que je n'ai plus de collégiens, j'ai quand même une pensée pour ceux qui vivent l'enfer à l'école.
Prezbo
Prezbo
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Prezbo le Ven 8 Mai 2020 - 10:03
@BrindIf a écrit:Dans ma classe de terminale, nombreux sont les élèves à ne pas avoir 10 de moyenne en contrôle continu.
Il y a-t-il quelque chose d'officiel les concernant ?
Merci !

Je crois qu'il n'y a rien de nouveau depuis la dernière FAQ, qui prévoyait des oraux sous la forme ordinaire pour les élèves au moins 8 et moins de 10 à l'issu du contrôle continu. Voir

https://www.education.gouv.fr/media/66513/download

Les élèves qui n’auraient pas la moyenne pourront‐ils passer des épreuves de
rattrapage ?

Les élèves qui auraient une moyenne au moins égale à 8 et inférieure à 10 pourront passer les oraux de rattrapage dans les conditions ordinaires : possibilité de choisir deux matières (tant sur les disciplines évaluées lors des épreuves anticipées que sur les disciplines de la classe de terminale) à
présenter à l’oral entre le 8 et le 10 juillet.
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par roxanne le Ven 8 Mai 2020 - 10:03
@Honchamp a écrit:
@roxanne a écrit:On commence avec Blanquer sur France Inter en ce moment.

Je n'ai entendu que la fin, sur les colonies de vacances .
Mais on ne lui pose pas la question de l'éventuelle transmission du covid ?
C'est pire qu'ailleurs, non, puisqu'il y a nuitées, sanitaires communs, etc... ?
µ
Mais , non puisqu'il y a l'adjectif magique "apprenantes "!
Il a botté en touche sur une question sur un tout petit de maternelle qui tombe ou qui pleure...
avatar
Stéphanie88
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Garde d'enfants

par Stéphanie88 le Ven 8 Mai 2020 - 10:05
Bonjour,

Dans mon cas, l'ecole de mon enfant ma fait savoir qu'une reprise des cours ne serait pas envisageable avant le début ou mi-juin... Et que pour être prioritaire il faudrait que mon mari et moi apartenions tous les deux aux professions prioritaires (santé ou éducation). Cependant, je suis la seule à être enseignante. Donc l'école estime que je ne suis pas prioritaire. Par ailleurs, étant donné le niveau de classe de mon enfant, il est même possible qu'il ne retourne pas du tout à l'école à cause des conditions sanitaires (refus de la direction d'ouvrir l'école à certains niveaux de classe de maternelle car trop compliqué à gérer).
Je l'ai expliqué à la direction de mon collège mais elle n'a pas l'air de vouloir l'entendre. Ai-je le droit de demander à continuer l'enseignement à distance ? Comment dois-je m'y prendre? Je n'ai trouvé aucune information à ce sujet.

Je vous remercie pour votre réponse, je suis démunie et très stressée par cette pression qu'on me met pour retourner en classe en présentiel alors que j'ai encore mon enfant à la maison et qu'il ne peut pas se garder seul.
Shajar
Shajar
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Shajar le Ven 8 Mai 2020 - 10:09
@Prezbo a écrit:
@BrindIf a écrit:Dans ma classe de terminale, nombreux sont les élèves à ne pas avoir 10 de moyenne en contrôle continu.
Il y a-t-il quelque chose d'officiel les concernant ?
Merci !

Je crois qu'il n'y a rien de nouveau depuis la dernière FAQ, qui prévoyait des oraux sous la forme ordinaire pour les élèves au moins 8 et moins de 10 à l'issu du contrôle continu. Voir

https://www.education.gouv.fr/media/66513/download

Les élèves qui n’auraient pas la moyenne pourront‐ils passer des épreuves de
rattrapage ?

Les élèves qui auraient une moyenne au moins égale à 8 et inférieure à 10 pourront passer les oraux de rattrapage dans les conditions ordinaires : possibilité de choisir deux matières (tant sur les disciplines évaluées lors des épreuves anticipées que sur les disciplines de la classe de terminale) à
présenter à l’oral entre le 8 et le 10 juillet.
Chez nous, c'est remontage de notes à tout va et consignes d'extrême "bienveillance" dispensées par le recteur.
BrindIf
BrindIf
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par BrindIf le Ven 8 Mai 2020 - 10:10
Oui, l'école atteste qu'elle ne reprend pas ton enfant et toi tu peux continuer à travailler à distance.

https://www.snuipp.fr/actualites/posts/asa-pour-garde-d-enfants
Arverne
Arverne
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Arverne le Ven 8 Mai 2020 - 10:12
Pour les collègues de français en lycée, il a dit qu'il n'était pas exclu d'annuler l'oral de Première. La décision sera prise en fonction de l'évolution sanitaire.
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Thalia de G le Ven 8 Mai 2020 - 10:13
@roxanne a écrit:
@Honchamp a écrit:
@roxanne a écrit:On commence avec Blanquer sur France Inter en ce moment.
Je n'ai entendu que la fin, sur les colonies de vacances .
Mais on ne lui pose pas la question de l'éventuelle transmission du covid ?
C'est pire qu'ailleurs, non, puisqu'il y a nuitées, sanitaires communs, etc... ?
Mais , non puisqu'il y a l'adjectif magique "apprenantes "!
Il a botté en touche sur une question sur un tout petit de maternelle qui tombe ou qui pleure...
J'ai interprété autrement. Il ne pouvait pas dire clairement la distanciation on s'en moque, il a répondu que c'était une question de bon sens et a donc suggéré qu'il fallait intervenir.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
BrindIf
BrindIf
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par BrindIf le Ven 8 Mai 2020 - 10:14
@Prezbo a écrit:Je crois qu'il n'y a rien de nouveau depuis la dernière FAQ, qui prévoyait des oraux sous la forme ordinaire pour les élèves au moins 8 et moins de 10 à l'issu du contrôle continu. Voir

https://www.education.gouv.fr/media/66513/download

Les élèves qui n’auraient pas la moyenne pourront‐ils passer des épreuves de
rattrapage ?

Les élèves qui auraient une moyenne au moins égale à 8 et inférieure à 10 pourront passer les oraux de rattrapage dans les conditions ordinaires : possibilité de choisir deux matières (tant sur les disciplines évaluées lors des épreuves anticipées que sur les disciplines de la classe de terminale) à
présenter à l’oral entre le 8 et le 10 juillet.
Merci Prezbo.

@Shajar a écrit:
Chez nous, c'est remontage de notes à tout va et consignes d'extrême "bienveillance" dispensées par le recteur.
On va sans doute remonter ceux qui sont en dessous de 8... mais c'est un peu délicat de leur donner leur bac d'office en dehors de consignes officielles Rolling Eyes
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Danska le Ven 8 Mai 2020 - 10:16
@Stéphanie88, tu auras plus de réponses en postant dans le topic dédié à la garde d'enfants, sur cette page : https://www.neoprofs.org/t128552p225-quelles-solutions-de-garde-pour-les-enfants-a-partir-du-11-mai#4957369
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par roxanne le Ven 8 Mai 2020 - 10:17
@Thalia de G a écrit:
@roxanne a écrit:
@Honchamp a écrit:
@roxanne a écrit:On commence avec Blanquer sur France Inter en ce moment.
Je n'ai entendu que la fin, sur les colonies de vacances .
Mais on ne lui pose pas la question de l'éventuelle transmission du covid ?
C'est pire qu'ailleurs, non, puisqu'il y a nuitées, sanitaires communs, etc... ?
Mais , non puisqu'il y a l'adjectif magique "apprenantes "!
Il a botté en touche sur une question sur un tout petit de maternelle qui tombe ou qui pleure...
J'ai interprété autrement. Il ne pouvait pas dire clairement la distanciation on s'en moque, il a répondu que c'était une question de bon sens et a donc suggéré qu'il fallait intervenir.
Bien-sûr, mais il tergiverse comme toujours.
Firefly
Firefly
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Firefly le Ven 8 Mai 2020 - 10:17
@Shajar a écrit:
Chez nous, c'est remontage de notes à tout va et consignes d'extrême "bienveillance" dispensées par le recteur.
On va sans doute remonter ceux qui sont en dessous de 8... mais c'est un peu délicat de leur donner leur bac d'office en dehors de consignes officielles Rolling Eyes


Notre chef nous a clairement dit que c'est ce que le rectorat a fait entendre. Après chez nous, seuls 2 élèves ont entre 8 et 10, les ont plus de 10/20.
Nous partageons des spécialités avec un autre établissement et il s'avère que le prof de SI a mis de sacrés mauvaises moyennes (on parle de moins de 5/20 pour le groupe...) du coup vu qu'une bonne partie abandonne cette spécialité et que c'est le contrôle continu qui prime mon directeur est super embêté...
Cicyle
Cicyle
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cicyle le Ven 8 Mai 2020 - 10:19
@roxanne a écrit:
@Honchamp a écrit:
@roxanne a écrit:On commence avec Blanquer sur France Inter en ce moment.

Je n'ai entendu que la fin, sur les colonies de vacances .
Mais on ne lui pose pas la question de l'éventuelle transmission du covid ?
C'est pire qu'ailleurs, non, puisqu'il y a nuitées, sanitaires communs, etc... ?
µ
Mais , non puisqu'il y a l'adjectif magique "apprenantes "!
Il a botté en touche sur une question sur un tout petit de maternelle qui tombe ou qui pleure...
S'il n'y avaient que les TPS, le problème serait réglé : la majorité des écoles n'ouvrent pas pour les TPS/PS (voire MS).
Il n'y a pas que les tout petits de maternelle qui tombent et pleurent… J'ai, au moins 2 ou 3 fois par semaine (je suis gentille dans mon estimation), un genou à réparer ou un petit tombé sans blessure à consoler. CP/CE2.
celitian
celitian
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par celitian le Ven 8 Mai 2020 - 10:20
@Danska a écrit:
@zoupinette a écrit:
@Sphinx a écrit:Ben oui, j'ai écrit six mois, zoupinette, pas six mois par an Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 3795679266
Je vous remercie mais j’avais bien compris.
14 semaines de classe en moins dans une scolarité, cela ne change donc  rien. Me voilà soulagé.
Je vais donc reprendre l’année prochaine sans tenir compte de la période de confinement.  
Je vais donc dire  à mes collègues que leurs élèves auront le même niveau.
etc etc
Mais je suis hors-sujet, j’arrête là.
Pour autant, je pense que les écoles auraient pu rester fermées jusqu’en septembre.

A l'échelle d'une scolarité, non, 14 semaines de cours ne changent pas grand-chose. Ou sinon, il faut renoncer à travailler avec les élèves qui ont eu le malheur d'avoir la prof partie en congé mat' pendant 4 mois sans être remplacée, le collègue parti à la retraite sans remplacement non plus, le contractuel recruté à l'arrache et propulsé devant les élèves sans avoir la moindre idée du programme, le stagiaire qui a fait n'importe quoi avant de démissionner en milieu d'année, l'élève hospitalisé en milieu d'année suite à une maladie ou à un accident, ou tout simplement ceux qui n'ont pas eu de bol et se sont tapés la même année deux semaines de neige, trois de grèves, une de voyage scolaire, etc.

Et encore, la situation est nettement moins problématique cette fois, puisque les élèves sérieux et motivés ont pu continuer à travailler globalement. Il faut peut-être rappeler à nouveau qu'on n'est pas en vacances en ce moment et que leur scolarité n'est pas interrompu.

On va faire comme d'habitude en septembre : on va s'adapter. Alléger nos cours au maximum pour rattraper ce qui aurait due être fait cette année, zapper certains points non essentiel, accélérer un peu... Pas drôle, pas confortable, mais ça se fait. Ce qui m'inquiète beaucoup plus, c'est de savoir comment on va faire si la rentrée de septembre continue dans les mêmes conditions : quatre mois perdus, ce n'est pas grave (sauf à certains niveaux clés comme le CP) ; si ça doit se prolonger sur le long terme, ça va être beaucoup plus problématique.
Le problème est réel pour les élèves qui finissent leur scolarité cette année. Pour avoir des BTS2, certains vont être diplômés cette année avec un niveau très faible (ils ne l'auraient jamais eu avec les vraies épreuves), je suppose que ça sera la même chose pour certains bacheliers (pour la fac et autres diplômes, je ne connais pas le système).
Firefly
Firefly
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Firefly le Ven 8 Mai 2020 - 10:20
@Cicyle a écrit:
@roxanne a écrit:
@Honchamp a écrit:
@roxanne a écrit:On commence avec Blanquer sur France Inter en ce moment.

Je n'ai entendu que la fin, sur les colonies de vacances .
Mais on ne lui pose pas la question de l'éventuelle transmission du covid ?
C'est pire qu'ailleurs, non, puisqu'il y a nuitées, sanitaires communs, etc... ?
µ
Mais , non puisqu'il y a l'adjectif magique "apprenantes "!
Il a botté en touche sur une question sur un tout petit de maternelle qui tombe ou qui pleure...
S'il n'y avaient que les TPS, le problème serait réglé : la majorité des écoles n'ouvrent pas pour les TPS/PS (voire MS).
Il n'y a pas que les tout petits de maternelle qui tombent et pleurent… J'ai, au moins 2 ou 3 fois par semaine (je suis gentille dans mon estimation), un genou à réparer ou un petit tombé sans blessure à consoler. CP/CE2.

Ici mini-moi ne reprendra pas. L'école n'accueillera pas de PS et MS.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum