Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Dame Tartine
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Dame Tartine le Dim 10 Mai 2020 - 12:03
Merci pour ce salutaire rappel historique. On remarquera que le lien visibilité virus / visibilité contexte social est totalement inversé entre aujourd'hui et mai 68. En 68, ce sont les évènements sociaux qui ont occulté le virus alors que c'est l'inverse en 2020. Plus personne ne parle de la réforme des retraites et des autres joyeusetés proposées par le gouvernement Macron.
Mouton
Mouton
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Mouton le Dim 10 Mai 2020 - 12:05
@Prezbo a écrit:
@Mouton a écrit:
Ma CDE a eu une bonne idée : le masque nous est fourni en arrivant, nous le rendons en partant et il est lavé sur place grâce aux machines présentes dans l'établissement.

C'est d'ailleurs ce qui doit être pratiqué à l'hôpital pour les blouses et autres non ? Ce qui est logique, parce ça limite de possibles transferts de virus domicile/travail (dans les deux sens), et que ça permet de s'assurer du nettoyage/désinfection correct des masques, qui n'est pas simple.

(Mais c'est sans doute difficile à généraliser aux élèves.)
Ah oui, j'aurais pu préciser qu'on envisage d'avoir tellement peu d'élèves, que ce sera aussi le cas pour leurs masques à eux!
Sibylle
Sibylle
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Sibylle le Dim 10 Mai 2020 - 12:24

Le déconfinement semble être suivi de reprises immédiates de problèmes en Allemagne :

Machine arrière ? Deux jours seulement après l'annonce d'un retour progressif à la normale en Allemagne, un canton a dû réintroduire le confinement ce vendredi et deux autres y songent face à un nombre de contaminations reparti à la hausse.

https://www.ladepeche.fr/2020/05/09/dans-la-crainte-dune-deuxieme-vague-certains-cantons-allemands-font-machine-arriere-et-se-reconfinent,8880207.php
Sophie38
Sophie38
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Sophie38 le Dim 10 Mai 2020 - 12:29
zone verte ! Présentiel mardi 12/05 en salle poly, entre 30 et 40 personnes adultes attendues (et pourtant personnel divisé par 2 + tous les personnels vulnérables pas présents) avec masque personnel car pas encore arrivés au collège. Interdiction d'aller ailleurs que salle polyvalente. Le chef nous accueillera avec son bidon de gel hydroalcoolique pour être certain qu'on se "lave" les mains... Je ne sais pas s'il compte faire cela tous les jours et avec tout me monde !!

Nombre de prof dans ma matière : 4.
Nombre de prof présent (déclaré non vulnérable) : 1 (moi)

Je vais donc prendre TOUS les élèves de 6è et de 5è qui se présentent, soit plus de 18h/sem et je continue les cours à distance (mail reçu ce matin, un dimanche !!!)
avatar
mgb35
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par mgb35 le Dim 10 Mai 2020 - 12:30
Mouton, je vous conseille d'envisager autre chose. Sauf dérapage spectaculaire des contamination, la grosse majorité des collègiens en zone verte aura repris fin mai.


Dernière édition par mgb35 le Dim 10 Mai 2020 - 12:31, édité 1 fois
frimoussette77
frimoussette77
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par frimoussette77 le Dim 10 Mai 2020 - 12:31
@Mouton a écrit:
pogonophile a écrit:raccourci de @Lagomorphe dans son message insidieux.

En revanche, ce qui m'interpelle, c'est qu'il faut être cohérent jusqu'au bout :
- l'employeur doit me fournir une protection, mais pour aller la chercher je dois aller jusqu'à l'établissement : que faire, je ne suis pas protégé pendant mon déplacement alors !

Je peux toujours me rendre au travail en étant protégé sans avoir de masque : voiture personnelle, vélo, marche en zigzaguant loin des autres passants. C'est difficile à Paris, mais la normalité dans toutes les autres villes de France.
En revanche, dans mon établissement, sans masque, c'est compliqué.

pogonophile a écrit:
- et puis soyons clairs, usage absolument interdit en dehors des heures de travail, il faut qu'ils soient estampillés "école de la confiance" pour bien les différencier
Ma CDE a eu une bonne idée : le masque nous est fourni en arrivant, nous le rendons en partant et il est lavé sur place grâce aux machines présentes dans l'établissement.
L'EdNat est responsable de notre protection dans l'établissement et pas au dehors, il n'y a pas à tortiller, c'est non négociable. Et ce n'est pas une question de mauvaise volonté, c'est la loi.
Et s'il y a des problèmes logistiques, on repousse la réouverture, on ne tente pas un "l'intendance suivra, faites un effort..."
Donc la super machine avec les masques de tout le monde ! Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 4161987430 et on lave aussi tous nos slips ensemble et on se les échange. pale
Hors de question pour moi !
Winmar
Winmar
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Winmar le Dim 10 Mai 2020 - 12:31
@Saramago a écrit:Il est toujours agréable de se faire appeler "demeuré" sans qu'il y ait la moindre critique sur le fond. En vrai, j'apprécie. On me demandait les sources des chiffres que j'avançais (âge médian de 84 ans, très peu de décès de moins de 65 ans, quasiment aucun dans le monde parmi les enfant), on les trouve très facilement en faisant une recherche : "profil type mort coronavirus". Le première résultat renvoie vers le site "sante.journaldesfemmes.fr" qui détaille une série de données provenant de Santé Publique France. Je trouve intéressant de devoir préciser ce genre de source extrêmement simple à trouver, cela renforce l'idée que les données précise sur les personnes vulnérables de cette maladie ne sont que très peu partagées et sont très souvent absente des réflexions sur notre comportement en société.

Enfin, j'avais précisé dans le premier post quelques noms de personnalités ayant le même avis et qui montre donc, en dépit d'un discours dominant hégémonique, que je ne suis pas le seul à avoir ce genre de réflexion. J'invite ceux qui douteraient de cette dernière assertion à faire un tour sur le site du Journal International de Médecine, il y a une petite recension de scientifiques et penseurs à contre courant.

J'insiste donc sans aucune prétention tant cela paraît une banalité : une action politique guidée par une peur irrationnelle est plus angoissante que celle qu'elle prétend combattre. Il doit y avoir des professeurs de philo par ici, qu'on se rappelle le biopolitique décrit par Foucault et le danger d'une société dirigée par des médecins. Nous ne sommes pas dans ce qu'il décrivait, nous sommes au-delà.

Si je vais au bout de ton raisonnement, il aurait fallu ne confiner que les personnes âgées ainsi que les personnes avec des facteurs de risque. ça n'a pas été fait ainsi. Pourquoi ? Pour le reste de la population, et donc pour les établissements scolaires pour rester dans le sujet, que penses-tu qu'il aurait fallu faire et qu'il faudrait faire maintenant ?
Le protocole sanitaire te parait-il bien fait ?

avatar
Cath
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cath le Dim 10 Mai 2020 - 12:33
@Sophie38 a écrit:zone verte ! Présentiel mardi 12/05 en salle poly, entre 30 et 40 personnes adultes attendues (et pourtant personnel divisé par 2 + tous les personnels vulnérables pas présents) avec masque personnel car pas encore arrivés au collège. Interdiction d'aller ailleurs que salle polyvalente. Le chef nous accueillera avec son bidon de gel hydroalcoolique pour être certain qu'on se "lave" les mains... Je ne sais pas s'il compte faire cela tous les jours et avec tout me monde !!

Nombre de prof dans ma matière : 4.
Nombre de prof présent (déclaré non vulnérable) : 1 (moi)

Je vais donc prendre TOUS les élèves de 6è et de 5è qui se présentent, soit plus de 18h/sem et je continue les cours à distance (mail reçu ce matin, un dimanche !!!)

Ben non.
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par roxanne le Dim 10 Mai 2020 - 12:34
Si je retourne en classe et surtout si je fais passer les oraux blancs + les vrais oraux, ce sera avec mes masques, notamment des FFP2 que j'ai (donnés par ma BM récupérés chez un ébéniste de sa connaissance il y a 4 mois), mais c'est mon choix.
avatar
Sirgab
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Sirgab le Dim 10 Mai 2020 - 12:35
@Saramago a écrit:Il est toujours agréable de se faire appeler "demeuré" sans qu'il y ait la moindre critique sur le fond. En vrai, j'apprécie. On me demandait les sources des chiffres que j'avançais (âge médian de 84 ans, très peu de décès de moins de 65 ans, quasiment aucun dans le monde parmi les enfant), on les trouve très facilement en faisant une recherche : "profil type mort coronavirus". Le première résultat renvoie vers le site "sante.journaldesfemmes.fr" qui détaille une série de données provenant de Santé Publique France. Je trouve intéressant de devoir préciser ce genre de source extrêmement simple à trouver, cela renforce l'idée que les données précise sur les personnes vulnérables de cette maladie ne sont que très peu partagées et sont très souvent absente des réflexions sur notre comportement en société.

Enfin, j'avais précisé dans le premier post quelques noms de personnalités ayant le même avis et qui montre donc, en dépit d'un discours dominant hégémonique, que je ne suis pas le seul à avoir ce genre de réflexion. J'invite ceux qui douteraient de cette dernière assertion à faire un tour sur le site du Journal International de Médecine, il y a une petite recension de scientifiques et penseurs à contre courant.

J'insiste donc sans aucune prétention tant cela paraît une banalité : une action politique guidée par une peur irrationnelle est plus angoissante que celle qu'elle prétend combattre. Il doit y avoir des professeurs de philo par ici, qu'on se rappelle le biopolitique décrit par Foucault et le danger d'une société dirigée par des médecins. Nous ne sommes pas dans ce qu'il décrivait, nous sommes au-delà.

On est d'accord pour dire que ce n'est pas la peste ou la variole.
Si on prend les statistiques que vous indiquez, on apprend toutefois que 47% des personnes admises en réanimation ont moins de 65 ans, c'est-à-dire sont des actifs. Ce n'est pas négligeable.
Il ne faut pas regarder uniquement la létalité. Quid des durées très longues de guérison ? Des rechutes ? Des séquelles ?

henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par henriette le Dim 10 Mai 2020 - 12:37
Citron2020 a écrit:Pour ceux qui ont assisté à des réunions en présentiel, étaient-elles efficaces? Si j'en juge par la cacophonie habituelle, c'est rarement le cas. Cela ne sert que d'alibi pour  valider un truc. Soit on se tait et on attend que ça passe, soit on objecte avant d'obtempérer quand même.
@Citron2020 : merci d'ouvrir ta messagerie et d'y lire le message important envoyé par la modération et qui s'y trouve depuis 8 jours...

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
acsyle
acsyle
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par acsyle le Dim 10 Mai 2020 - 12:37
Comme c'est surprenant !
uneodyssée
uneodyssée
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par uneodyssée le Dim 10 Mai 2020 - 12:40
@Sophie38 a écrit:zone verte ! Présentiel mardi 12/05 en salle poly, entre 30 et 40 personnes adultes attendues (et pourtant personnel divisé par 2 + tous les personnels vulnérables pas présents) avec masque personnel car pas encore arrivés au collège. Interdiction d'aller ailleurs que salle polyvalente. Le chef nous accueillera avec son bidon de gel hydroalcoolique pour être certain qu'on se "lave" les mains... Je ne sais pas s'il compte faire cela tous les jours et avec tout me monde !!

Nombre de prof dans ma matière : 4.
Nombre de prof présent (déclaré non vulnérable) : 1 (moi)

Je vais donc prendre TOUS les élèves de 6è et de 5è qui se présentent, soit plus de 18h/sem et je continue les cours à distance (mail reçu ce matin, un dimanche !!!)

Non, Sophie38, on n'a pas le droit de te l'imposer : service complet en présentiel = pas de distanciel ! Il me semble que les consignes sont claires.

Ne te laisse pas imposer une charge pareille ! Si l'on veut que tu continues le distanciel, il faut réduire ton présentiel, quitte à ce que ça ne soit qu'une heure par classe (où par exemple les élèves arrivent avec des questions ou besoin d'aide sur le travail que leur a donné leur professeur).
avatar
Rosanette
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Rosanette le Dim 10 Mai 2020 - 12:44
@frimoussette77 a écrit:
Donc la super machine avec les masques de tout le monde ! Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 4161987430  et on lave aussi tous nos slips ensemble et on se les échange. pale
Hors de question pour moi !


N'importe quoi - mais vraiment hein !

J'espère que vous amenez toujours vos couverts au restau.
*Ombre*
*Ombre*
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par *Ombre* le Dim 10 Mai 2020 - 12:44
La "dangerosité" de ce virus n'est pas tant dans le caractère mortel de ses complications que dans la rapidité de sa diffusion d'une part, et, en ce qui concerne la France au moins (je ne parle que de ce que je connais) du manque criant de lits et de matériel en réanimation - et ce manque ne date pas du Covid : je rappelle qu'en janvier 2020, on a "fêté" 1 an de grève des hôpitaux publics et des démissions massives de médecins de leur poste administratif, pour dénoncer la situation dramatique de l'hôpital et son incapacité à faire face à une crise potentielle. L'actualité a malheureusement illustré très clairement ce qu'ils voulaient dire.
Le problème est qu'avec les courbes de propagation du virus, les hôpitaux auraient été incapables d'admettre tous les malades le nécessitant en réa ; or, si, bien pris en charge, avec respirateurs et tout le nécessaire, on guérit le plus souvent du covid, ce n'est pas du tout la même chose si les hôpitaux sont saturés. D'où l'importance du confinement de du fameux indice inférieur à 1 concernant la propagation du virus.
nonoreno
nonoreno
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par nonoreno le Dim 10 Mai 2020 - 12:44
@ProvençalLeGaulois a écrit:@MC311

Je dois dire que l'intérêt d'aller désinfecter des salles de classes non utilisées depuis 2 mois m'échappe un peu...
Ce n'est pas parce que du personnel a été présent dans certaines pièces que tout l'etab est contaminé.

+1, aucun intérêt.
Hormis pour faire de la comm'.

Aucun virus s'il n'y a personne dans les locaux depuis 2 mois.
Maellerp
Maellerp
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Maellerp le Dim 10 Mai 2020 - 12:45
@Enaeco a écrit:
@Maellerp a écrit:A propos de nettoyage. On voit plein de reportages dans lesquels des locaux apparemment vides depuis des semaines sont désinfectés. Pourquoi ? Puisque par ailleurs on nous dit que les virus est inactif après quelques jours sur des surfaces inertes. Je suis désolée si la question a déjà été posée, même en lisant régulièrement les fils difficile de tout suivre. Merci.

Ah je vois que je ne suis pas la seule à me poser la question 😊

Je vois deux raisons probables :
- le mobilier a été réorganisé pour accueillir les élèves dans le cadre du protocole et du personnel est passé dans ces locaux même s'ils n'ont pas accueillis d'élèves.
- rassurer tout le monde

Ok. Effectivement je n'avais pas pensé au passage des personnes pour la réorganisation des espaces. Mais même hors éducation nationale, on le voit dans des reportages dans différentes entreprises pas forcément réouvertes depuis. J'entends l'argument sur le fait de rassurer les gens, mais je me demandais si vraiment cela servait à quelque chose. Comme pour les masques d'ailleurs. Toutes ces précautions de lavage totalement anxiogènes alors que poser les masques en tissu dans un sac dehors pendant trois jours et les laver ensuite normalement devrait être suffisant si le virus disparaît. En fait c'est l'incohérence entre les mesures prises et la durée de vie annoncée du virus qui me pose problème et fait que je me questionne.
illizia
illizia
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par illizia le Dim 10 Mai 2020 - 12:46
@uneodyssée a écrit:
@Sophie38 a écrit:zone verte ! Présentiel mardi 12/05 en salle poly, entre 30 et 40 personnes adultes attendues (et pourtant personnel divisé par 2 + tous les personnels vulnérables pas présents) avec masque personnel car pas encore arrivés au collège. Interdiction d'aller ailleurs que salle polyvalente. Le chef nous accueillera avec son bidon de gel hydroalcoolique pour être certain qu'on se "lave" les mains... Je ne sais pas s'il compte faire cela tous les jours et avec tout me monde !!

Nombre de prof dans ma matière : 4.
Nombre de prof présent (déclaré non vulnérable) : 1 (moi)

Je vais donc prendre TOUS les élèves de 6è et de 5è qui se présentent, soit plus de 18h/sem et je continue les cours à distance (mail reçu ce matin, un dimanche !!!)

Non, Sophie38, on n'a pas le droit de te l'imposer : service complet en présentiel = pas de distanciel ! Il me semble que les consignes sont claires.

Ne te laisse pas imposer une charge pareille ! Si l'on veut que tu continues le distanciel, il faut réduire ton présentiel, quitte à ce que ça ne soit qu'une heure par classe (où par exemple les élèves arrivent avec des questions ou besoin d'aide sur le travail que leur a donné leur professeur).
Oui, c'est n'importe quoi: je suppose que tu as fermement refusé? Il y a des cde qui ne doutent de rien, vraiment Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 1599759099
Vincent35
Vincent35
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Vincent35 le Dim 10 Mai 2020 - 12:47
@Sibylle a écrit:
Le déconfinement semble être suivi de reprises immédiates de problèmes en Allemagne :

Machine arrière ? Deux jours seulement après l'annonce d'un retour progressif à la normale en Allemagne, un canton a dû réintroduire le confinement ce vendredi et deux autres y songent face à un nombre de contaminations reparti à la hausse.

https://www.ladepeche.fr/2020/05/09/dans-la-crainte-dune-deuxieme-vague-certains-cantons-allemands-font-machine-arriere-et-se-reconfinent,8880207.php

2 jours ce n'est pas assez pour que ça puisse avoir un lien avec l'allègement des mesures (je préfère ne pas parler de déconfinement puisque l'Allemagne n'a jamais été confinée). Les 2 foyers en question sont une usine de transformation de viande et un abattoir, donc une contamination dans un cadre professionnel.
Moonchild
Moonchild
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Moonchild le Dim 10 Mai 2020 - 12:50
pogonophile a écrit:
@Clecle78 a écrit:Nous n'avons pas la même notion de mauvaise volonté Pogonophile. Vouloir se préserver c'est faire preuve de mauvaise volonté ? Ca fait plusieurs fois que tu ressors cet argument si je ne me trompe pas et je trouve ton message assez choquant. Heureusement mon chef n'est pas comme ca. Hors de question pour lui qu'on reprenne sans masques fournis par l'administration.  Une réunion ça se fait très bien en visioconférence et autant continuer à distance si les conditions ne sont pas là. Si pour toi preparer la réunion en présentiel est plus importante  que la sécurité des personnels franchement ça fait peur.

Absolument pas ; et l'expression vient du raccourci de @Lagomorphe dans son message insidieux.

En revanche, ce qui m'interpelle, c'est qu'il faut être cohérent jusqu'au bout :
- l'employeur doit me fournir une protection, mais pour aller la chercher je dois aller jusqu'à l'établissement : que faire, je ne suis pas protégé pendant mon déplacement alors !
- en ce cas j'exige qu'il me soit livré à domicile, on en aura pour bien deux semaines de plus, surtout si je ne suis pas là quand passe le livreur, faut aller à la Poste, déplacement professionnel impossible, on revient au point de départ
- et puis soyons clairs, usage absolument interdit en dehors des heures de travail, il faut qu'ils soient estampillés "école de la confiance" pour bien les différencier

Non on n'en sort pas.

Après ça m'indiffère, de toute façon je suis en zone rouge, à trois semaines du premier bout de présentiel, au mieux. Mais ailleurs, il faut tout de même composer avec le fait que ce soit un cauchemar logistique de tout livrer en temps et en heure, et être capable de se montrer un petit peu patient sans tout rejeter en bloc à la moindre imperfection, en sortant aussitôt les grandes invectives comme "inhumain". Par ailleurs, ça fait 150 pages de forum qu'on parle du problème du contact avec les élèves, qui ne seront pas là pour une pré-rentrée, faite entre adultes responsables et éduqués.

Admettons qu'en zone verte la situation soit assez rassurante bien que le récent cluster de la Vienne incite à reconsidérer ce point de vue, mais si j'ai bien lu certaines interventions de ce fil, il y a des CDE qui entendent organiser dès la semaine prochaine des réunions en présentiel en zone rouge.
Après avoir pointé les râleries qui justifient de ne pas faire de certains enseignants, aurais-tu un commentaire aussi pertinent à émettre sur l'attitude particulièrement zélée de certains de tes collègues perdir ?
Et puis, franchement, quelle que soit la couleur de la zone, crois-tu vraiment que l'essentiel de ce qui sera fait en présentiel lors des réunions de rentrée reprise ne peut pas être fait par vision-conférence (en partant de l'hypothèse non confirmée à ce jour qu'il pourrait s'y passer quoi que ce soit d'essentiel) ? N'as-tu jamais eu le sentiment que ces réunions sont pour la plupart profondément inutiles et relèvent davantage d'un rituel collectif qui, en cette période distanciation, gagnerait à être allégé ?


@Prezbo a écrit:
@Mouton a écrit:
Ma CDE a eu une bonne idée : le masque nous est fourni en arrivant, nous le rendons en partant et il est lavé sur place grâce aux machines présentes dans l'établissement.

C'est d'ailleurs ce qui doit être pratiqué à l'hôpital pour les blouses et autres non ? Ce qui est logique, parce ça limite de possibles transferts de virus domicile/travail (dans les deux sens), et que ça permet de s'assurer du nettoyage/désinfection correct des masques, qui n'est pas simple.

(Mais c'est sans doute difficile à généraliser aux élèves.)

D'un autre côté, le protocole de nettoyage dans un établissement scolaire n'est sans doute pas du même niveau que celui d'un l'hôpital ; le covid est apparemment assez fragile face aux détergents, mais en cas d'épidémie le nettoyage collectif, s'il n'est pas effectué avec rigueur, peut s'avérer être une parfaite fausse bonne idée.
Pontorson50
Pontorson50
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Pontorson50 le Dim 10 Mai 2020 - 12:50
@Prezbo a écrit:

Pour comparaison, un article sur les conditions de rentrées à Taïwan.

https://www.lejdd.fr/Societe/Education/rouvrir-les-ecoles-apres-le-confinement-ce-que-nous-apprend-lexemple-taiwanais-3965389

Didier Jourdan a écrit:Ont été mises en œuvre de façon différenciée selon les établissements, plusieurs mesures de prévention :

   -mesure de la température corporelle ;
   -port du masque par les élèves, les parents et les personnels dans les transports scolaires et à l'école ;
   -lavage régulier des mains ;
   -contrôles à l'entrée.

L'exemple taiwanais est sans doute le modèle que vise le protocole chez nous, le fait qu'ils aient réussi là-bas explique mieux la démarche gouvernementale actuelle. Réussite sanitaire d'autant plus remarquable que la densité de Taipeh est maximale et que l'ensemble de l'île de Taiwan c'est 650hbt/km2. (densité moyenne en France 115).

Mais je ne pense pas réaliste, avec notre insuffisante maîtrise de la discipline, de parvenir à ce résultat ; par ailleurs Taiwan a eu quelques centaines de cas et 6 morts au total ; il est donc difficile de savoir si le bunker scolaire a empêché un rebond ou si, plus logiquement, il a pu être envisagé (après seulement deux semaines d'arrêt des cours) parce qu'il n'y avait quasiment personne d'atteint du fait de la politique de traçage systématique. C'est bien celle-ci, propre aux pays asiatiques, et politique commune avec la Corée du sud, qui semble le procédé préventif de base.
Lorsque ce traçage se fait avec une part plus importante - et néanmoins faible - de la population infectée, la réouverture des écoles ne se fait pas avant une quasi éradication du virus (Corée et Chine).

Le choix français d'imitation de la stratégie scolaire de Taiwan me semble donc une double erreur. Et dans la mesure où les élèves ne sont pas chez nous appelés à vivre dans une société à distanciation physique dans la vie ordinaire, le risque de dégâts psychiques (angoisses à la moindre alerte sanitaire) reste un autre risque non négligeable.

Enfin, bien que les congés scolaires à Taiwan soient le 1er juillet, quasi comme nous, la rentrée sur ces bases avait un sens quand elle a été mise en oeuvre (dès mars), le jeu en valait la chandelle. Je ne suis pas sûr qu'on aurait construit ce bunker pour un mois et demi là-bas.


Dernière édition par Pontorson50 le Dim 10 Mai 2020 - 12:54, édité 1 fois
avatar
Enaeco
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Enaeco le Dim 10 Mai 2020 - 12:52
@frimoussette77 a écrit:
@Mouton a écrit:
Ma CDE a eu une bonne idée : le masque nous est fourni en arrivant, nous le rendons en partant et il est lavé sur place grâce aux machines présentes dans l'établissement.
L'EdNat est responsable de notre protection dans l'établissement et pas au dehors, il n'y a pas à tortiller, c'est non négociable. Et ce n'est pas une question de mauvaise volonté, c'est la loi.
Et s'il y a des problèmes logistiques, on repousse la réouverture, on ne tente pas un "l'intendance suivra, faites un effort..."
Donc la super machine avec les masques de tout le monde ! Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 4161987430  et on lave aussi tous nos slips ensemble et on se les échange. pale
Hors de question pour moi !

On se plaint de ne pas avoir de matériel fourni par l'administration en temps normal (informatique notamment).
On exige que l'administration nous fournisse en masques (passons sur le matériel informatique non indispensable, là on touche à la sécurité).
Et bien allons jusqu'au bout de la démarche, il me semble logique que nous n'ayons pas à ramener notre boule de microbes à la maison.

Au passage c'est comme ça qu'on fonctionne dans les hôpitaux (vu qu'on commence à demander un niveau de protection du niveau d'un hôpital) et c'est comme ça que ça fonctionne dans les gros établissements (les cuisiniers et techniciens de labo ne repartent pas avec leurs blouses à la maison !)
frimoussette77
frimoussette77
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par frimoussette77 le Dim 10 Mai 2020 - 12:57
@Enaeco a écrit:
@frimoussette77 a écrit:
@Mouton a écrit:
Ma CDE a eu une bonne idée : le masque nous est fourni en arrivant, nous le rendons en partant et il est lavé sur place grâce aux machines présentes dans l'établissement.
L'EdNat est responsable de notre protection dans l'établissement et pas au dehors, il n'y a pas à tortiller, c'est non négociable. Et ce n'est pas une question de mauvaise volonté, c'est la loi.
Et s'il y a des problèmes logistiques, on repousse la réouverture, on ne tente pas un "l'intendance suivra, faites un effort..."
Donc la super machine avec les masques de tout le monde ! Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 4161987430  et on lave aussi tous nos slips ensemble et on se les échange. pale
Hors de question pour moi !

On se plaint de ne pas avoir de matériel fourni par l'administration en temps normal (informatique notamment).
On exige que l'administration nous fournisse en masques (passons sur le matériel informatique non indispensable, là on touche à la sécurité).
Et bien allons jusqu'au bout de la démarche, il me semble logique que nous n'ayons pas à ramener notre boule de microbes à la maison.
Il existe des entreprises spécialisées
https://www.lejournaldesentreprises.com/bordeaux/article/coronavirus-le-marche-du-lavage-des-masques-en-tissu-souvre-pour-les-blanchisseries-georges-496048
avec marquage nominatif des masques et où on compte le nombre de lavages
L’entreprise va livrer dès le 14 mai 2 000 masques prêts à l’usage au SNCF Réseau et Mobilité de Lyon. Chaque salarié recevra deux masques par jour qu’il restituera dans des collecteurs spécifiques. Cet établissement nécessitera le traitement de 25 000 masques par semaine. « Nous assurons un marquage et un traçage nominatif des masques. Cette traçabilité complète par QR code a nécessité d’adapter notre système à la taille, la forme et la nature des tissus qui composent les masques. Ce programme prévoit aussi de renseigner le nombre de lavages », précise Karine Da Silva. Cette solution est en cours de déploiement sur l’ensemble des sites de l’entreprise qui se dit prête à traiter des dizaines de milliers de masques. Pour ce faire, les salariés vont être formés à une manutention et une logistique qui réclament un nombre d’opérations plus important.
roxanne
roxanne
Prophète

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par roxanne le Dim 10 Mai 2020 - 13:00
@Rosanette a écrit:
@frimoussette77 a écrit:
Donc la super machine avec les masques de tout le monde ! Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 4161987430  et on lave aussi tous nos slips ensemble et on se les échange. pale
Hors de question pour moi !


N'importe quoi - mais vraiment hein !

J'espère que vous amenez toujours vos couverts au restau.
Cela dit, j'ai une collègue qui amène ses couverts (et sa serviette) à la cantine.
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Iphigénie le Dim 10 Mai 2020 - 13:00
Mais il faut a minima des masques chirurgicaux pour enseigner: comment parler avec des masques en tissu!

avatar
Rosanette
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Rosanette le Dim 10 Mai 2020 - 13:03
@Iphigénie a écrit:Mais il faut a minima des masques chirurgicaux pour enseigner: comment parler avec des masques en tissu!



Dans les 2 cas on nous entend bien mais dans les 2 cas c'est inconfortable (moins que le FFP2 qui ne sont pas du tout adaptés à une situation d'enseignement).
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum