Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Lokomazout
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Lokomazout Jeu 14 Mai 2020 - 23:09
Bref, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes... Rolling Eyes 
Les personnels de santé ? Bof, à peine plus surchargés que d'habitude... Suspect
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par henriette Jeu 14 Mai 2020 - 23:25
@Enaeco a écrit:
@henriette a écrit:Pour répondre à l'un ou l'autre qui minimisait dans ce fil la gravité de cette maladie et trouvait le protocole sanitaire EN excessif, je recommande la lecture du dernier article des Décodeurs du Monde.
On y apprend que la covid-19 est devenue la 3e maladie infectieuse la plus mortelle au monde, derrière les hépatites et la tuberculose, alors même que le nombre de morts qu'elle cause est très vraisemblablement largement sous-évalué :

Dans l’intervalle, le Covid-19 est devenu la troisième maladie infectieuse la plus meurtrière. La barre des 100 morts quotidiens a été dépassée le 9 février. A partir de cette date, le nombre moyen de morts quotidien est d’environ 3 120. Dans la semaine du 7 au 13 mai, on compte désormais 4 763 décès par jour.

Il faut en outre avoir à l’esprit que ces chiffres sous-représentent assez largement la mortalité réelle de la maladie, puisque la quasi-totalité des pays ont le plus grand mal à compter avec précision les décès imputables à la maladie.
Non, le Covid-19 n’est pas seulement « au 17e rang mondial en nombre de morts »
https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/05/14/non-le-covid-19-n-est-pas-seulement-au-17e-rang-mondial-en-nombre-de-morts_6039679_4355770.html

Sauf que les autres maladies ne vont pas en diminuant au fil de l'année...
On est en train de dire que l'épidémie mondiale qui occupe notre quotidien depuis 5 mois représentera moins de 20% des décès par maladie infectieuse de cette année.
Et les autres, on les a chaque année, depuis des dizaines d'années et on les aura encore dans les années qui viennent. Pourtant on ne fait pas le décompte tous les jours.

Je trouve ces chiffres intéressants. Intéressant de mettre en valeur un nombre de décès qui est finalement faible à côté des décès "du quotidien"
Devenue 3e cause de mort par maladie infectieuse en à peine 3 mois avec des chiffres sous-estimé, c'est faible ? En effet, il faudra l'expliquer aux médecins en réa.
Vraiment, je trouve ta position étonnante, et peu tenable. Mais il n'est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir, je crois.
Chacun campera donc sur ses positions.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
LemmyK
LemmyK
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par LemmyK Jeu 14 Mai 2020 - 23:41
Reçu ce matin.

chef d'établissement a écrit:
Un jeune est considéré comme tel lorsqu'il semble montrer un désintérêt pour la chose scolaire dans sa globalité. Ainsi, un élève qui décide pour une raison ou une autre de ne pas effectuer ou remettre son travail dans une ou plusieurs discipline mais continue à le faire dans d'autres ne peut pas être estimé comme à risque de décrochage. Cela relève de la gestion de classe. Il revient dans ce cas à l'enseignant de la discipline de faire en sorte d'obtenir le travail demandé, comme il le ferait en classe.

Je vous remercie de tenir compte de ces précisions dans la gestion des différents cas d'élèves."


Trois remarques.
* Content d'avoir la définition d'un décrocheur.
*On comprend mieux le faible nombre de décrocheurs annoncé par le ministre.
* Malgré toute ma bonne volonté, cela ne va pas être simple d'obtenir le travail demandé. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 3795679266 Vivement que notre chef explique comment faire.Razz
Pointàlaligne
Pointàlaligne
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Pointàlaligne Jeu 14 Mai 2020 - 23:44
@roseate a écrit:Je ne sais pas si la question à déjà été abordée ailleurs, oui même si elle est dans le bon fil mais : quid des heures sup' ? Stagiaire avec uniquement des 4e 3e, il semble de plus en plus probable que je me retrouve aussi avec 6h de présentiel pour des 6e 5e que je ne connais pas... Ca ne m'enchante guère, même si je n'ai pas à préparer ces cours-là... Je veux bien faire des efforts, c'est un tout petit collège, la direction est au top, on y va tous à reculons je pense, donc soit. Mais ai-je le droit de demander des heures sup' dans le contexte actuel ? Ca me fait carrément dépasser mon mi-temps (6h + 9h), sachant que j'ai encore mon mémoire à boucler...

Roseate, je crois que les stagiaires ne doivent pas faire d'heure sup... Rapproche-toi d'un syndicat pour savoir comment ton temps de travail est calculé en l'absence d'INSPE... Ce serait le comble que tu ne puisses pas finir ton mémoire.
Moonchild
Moonchild
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Moonchild Jeu 14 Mai 2020 - 23:44
@PabloPE a écrit:
@Proton a écrit:Tout se passe très bien ailleurs ...

Dans le Huffington Post :

Huffington Post a écrit:À l'heure où certains enfants retournent à l'école après deux mois de confinement en France, des pédiatres dénoncent des "mesures de distanciation excessive".
(...) Il est urgent de maîtriser nos peurs et d’aller de l’avant pour le bien des enfants (...)

Dans ce contexte, les présidents de sociétés pédiatriques jugent “inutiles voire préjudiciables” certaines mesures de distanciation mises en place dans les écoles, comme la suppression des espaces de jeux, l’interdiction aux enfants de jouer entre eux ou le refus de consoler un enfant.

Source : https://www.huffingtonpost.fr/entry/deconfinement-ecoles-pediatres-craintes-mesures-excessives_fr_5ebd5108c5b6dd652f537750

Je pense que dans les prochaines semaines un assouplissement de ces mesures aura lieu. Elles sont "rassurantes" pour les adultes encadrants mais excessives.


@Isis39 a écrit:Les pédiatres se préoccupent des enfants mais ne pensent absolument pas à tous les adultes concernés : personnels et parents, voire grands parents.
Le huffpost a l'art de la contradiction

https://www.huffingtonpost.fr/entry/enfant-espagne-confinement_fr_5e998951c5b6a92100e5a692
A propos de l'Espagne et des pédiatres espagnols on dit exactement l'inverse
Dans ce pays qui avoisine les 20.000 morts du Covid-19, les enfants ne sont pas du tout autorisés à sortir de chez eux. La situation de ces mineurs crée un tel débat parmi les Espagnols que les médecins doivent maintenant répondre aux arguments des psychologues.

Les pédiatres sont en effet à pied d’œuvre et veillent sur la santé de la population infantile grâce à des consultations téléphoniques avec leurs parents. Et ils ne perçoivent aucun problème de santé lié au confinement. “On constate que les enfants vont bien et sont heureux d’être avec leurs parents. On s’occupe bien d’eux. Ils ne développent pas d’affections”, indique Concha Sánchez, présidente de l’Association espagnole de soins primaires pédiatriques.

Elle explique que si on laisse les mineurs sortir trop tôt, cela “peut entraîner une remontée de la mortalité, parce qu’ils peuvent contaminer les personnes vulnérables qui vivent avec eux, comme leurs grands-parents”. Elle insiste sur le fait que, “pour l’instant, le plus important est de rester prudent”. Sa collègue María José Mellado, présidente de l’Association espagnole de pédiatrie, ajoute que les enfants, bien qu’ils ne soient pas touchés par la maladie comme le reste de la population, peuvent être des vecteurs “silencieux”.

Selon elle, les mineurs sont majoritairement des porteurs asymptomatiques: “C’est pourquoi nous devons protéger aussi bien les autres enfants, qui pourraient contracter la maladie à cause de leurs camarades infectés, que les adultes qui sont en contact avec les enfants sans moyens de protection”, affirme-t-elle.

Il faut en déduire que les parents espagnols sont moins maltraitants que les parents français, même s'il n'y a chez eux aucune affection.
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 437980826
mafalda16
mafalda16
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par mafalda16 Ven 15 Mai 2020 - 0:04
Bonne nuit.

_________________
"Muchos años después, frente al pelotón de fusilamiento, el coronel Aureliano Buendía había de recordar aquella tarde remota en que su padre lo llevó a conocer el hielo"
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Thalia de G Ven 15 Mai 2020 - 8:24
Le rappel matinal pour l'ouverture des topics :

"Petit rappel au passage. Il y a plusieurs sujets, il faut vraiment essayer de poster vos informations et/ou vos commentaires au bon endroit. Les liens sont ici :
- pour les masques
- pour parler des situations particulières de chacun
- pour évoquer la situation de la France
- pour évoquer la situation hors France
- pour la gestion dans l'EN
- sur le droit de retrait dans ces circonstances particulières
- pour évoquer la situation particulière dans vos établissements dans le secondaire
- pour évoquer la situation particulière dans vos établissements dans le primaire
- pour parler des réunions en présence ou à distance dans vos établissements

Pour une meilleure lisibilité du forum, il est bon qu'on fasse tous un effort."

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes mélancolies.
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Jenny Ven 15 Mai 2020 - 8:47
Série de fiches du SNES avec notamment des questions à poser à la direction :
SNES a écrit:Le SNES, avec la FSU a pesé pour obtenir un protocole sanitaire national coercitif. Aucun établissement ne peut y déroger. Il faut même aller au-delà sur certains points : limitation à 10 personnes par classe ou moins selon les configurations, et non à 15, port du masque, désinfection régulière des locaux .... Comment vérifier que ces conditions strictes sont bien réunies avant de retourner dans votre collège, lycée ou CIO ? Comment faire valoir vos droits (alerte, droit de retrait etc...) si ces conditions ne sont pas remplies et que vous vous trouvez face à une situation dangereuse ? Vous trouverez dans ces pages des références réglementaires, des modèles de courrier, des trames d’intervention en CA pour agir dans votre établissement, en lien avec le SNES à tous les niveaux : départemental, académique et national.
https://www.snes.edu/IMG/pdf/memo_action_collective_covid19_-_v7.pdf

avatar
Cath
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cath Ven 15 Mai 2020 - 9:10
@Enaeco a écrit:
@henriette a écrit:Pour répondre à l'un ou l'autre qui minimisait dans ce fil la gravité de cette maladie et trouvait le protocole sanitaire EN excessif, je recommande la lecture du dernier article des Décodeurs du Monde.
On y apprend que la covid-19 est devenue la 3e maladie infectieuse la plus mortelle au monde, derrière les hépatites et la tuberculose, alors même que le nombre de morts qu'elle cause est très vraisemblablement largement sous-évalué :

Dans l’intervalle, le Covid-19 est devenu la troisième maladie infectieuse la plus meurtrière. La barre des 100 morts quotidiens a été dépassée le 9 février. A partir de cette date, le nombre moyen de morts quotidien est d’environ 3 120. Dans la semaine du 7 au 13 mai, on compte désormais 4 763 décès par jour.

Il faut en outre avoir à l’esprit que ces chiffres sous-représentent assez largement la mortalité réelle de la maladie, puisque la quasi-totalité des pays ont le plus grand mal à compter avec précision les décès imputables à la maladie.
Non, le Covid-19 n’est pas seulement « au 17e rang mondial en nombre de morts »
https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/05/14/non-le-covid-19-n-est-pas-seulement-au-17e-rang-mondial-en-nombre-de-morts_6039679_4355770.html

Sauf que les autres maladies ne vont pas en diminuant au fil de l'année...
On est en train de dire que l'épidémie mondiale qui occupe notre quotidien depuis 5 mois représentera moins de 20% des décès par maladie infectieuse de cette année.
Et les autres, on les a chaque année, depuis des dizaines d'années et on les aura encore dans les années qui viennent. Pourtant on ne fait pas le décompte tous les jours.

Je trouve ces chiffres intéressants. Intéressant de mettre en valeur un nombre de décès qui est finalement faible à côté des décès "du quotidien"

5 mois ? Ça fait 5 mois que cette pandémie fait notre quotidien ? Comment peux-tu dire ça alors qu'il y a deux mois, tout le pays fonctionnait normalement ? Et qu'on est loin de connaître le réel nombre de décès qu'elle cause ? Rien que dans ma rue, une voisine handicapée a été hospitalisée car elle était malade et renvoyée chez elle pour y mourir avec suspicion de covid. Évidemment elle ne figure pas dans les statistiques.
avatar
chmarmottine
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine Ven 15 Mai 2020 - 9:20
Le lien entre le coronavirus et la maladie de Kawasaki est établi.
Le Monde

Entre le 1er mars et le 11 mai, 125 cas de ce type ont été recensés en France, de 8 ans d’âge moyen. « Un garçon âgé de 9 ans, présentant une comorbidité surdéveloppementale, est décédé dans un tableau d’inflammation systémique avec myocardite », a précisé Santé publique France dans son bulletin hebdomadaire, jeudi 14 mai. Tous ont eu une forme peu ou pas symptomatique du Covid-19 auparavant. Ces cas sont survenus quatre semaines après la grande vague de la pandémie, le pic ayant été constaté la semaine du 20 avril.
LadKlima
LadKlima
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par LadKlima Ven 15 Mai 2020 - 9:48
@chmarmottine a écrit:Le lien entre le coronavirus et la maladie de Kawasaki est établi.
Le Monde

Entre le 1er mars et le 11 mai, 125 cas de ce type ont été recensés en France, de 8 ans d’âge moyen. « Un garçon âgé de 9 ans, présentant une comorbidité surdéveloppementale, est décédé dans un tableau d’inflammation systémique avec myocardite », a précisé Santé publique France dans son bulletin hebdomadaire, jeudi 14 mai. Tous ont eu une forme peu ou pas symptomatique du Covid-19 auparavant. Ces cas sont survenus quatre semaines après la grande vague de la pandémie, le pic ayant été constaté la semaine du 20 avril.
Et les experts épidémiologistes autoproclamés viendront nous dire que tout va bien, le virus on maîtrise.
nc33
nc33
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par nc33 Ven 15 Mai 2020 - 9:49
Après le confinement qui est contraignant pour la vie quotidienne/l'économie mais moyennement pour le virus (vive le jogging et la foule dans les rues), on a un protocole contraignant pour la pédagogie (surtout à cause des distances, en plus choisies arbitrairement) mais moyennement pour le virus (pas de masques obligatoires pour tous).

Alors s'il s'agit d'une répétition pour la rentrée, dans ma zone verte où le virus n'existe que dans les médias, oui je suis favorable à un assouplissement local. Et à des fermetures ailleurs si nécessaire. Tout le monde n'est pas à risque et ne vit pas les mêmes choses.
Laotzi
Laotzi
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Laotzi Ven 15 Mai 2020 - 10:16
@Cath a écrit:
@Enaeco a écrit:
@henriette a écrit:Pour répondre à l'un ou l'autre qui minimisait dans ce fil la gravité de cette maladie et trouvait le protocole sanitaire EN excessif, je recommande la lecture du dernier article des Décodeurs du Monde.
On y apprend que la covid-19 est devenue la 3e maladie infectieuse la plus mortelle au monde, derrière les hépatites et la tuberculose, alors même que le nombre de morts qu'elle cause est très vraisemblablement largement sous-évalué :

Dans l’intervalle, le Covid-19 est devenu la troisième maladie infectieuse la plus meurtrière. La barre des 100 morts quotidiens a été dépassée le 9 février. A partir de cette date, le nombre moyen de morts quotidien est d’environ 3 120. Dans la semaine du 7 au 13 mai, on compte désormais 4 763 décès par jour.

Il faut en outre avoir à l’esprit que ces chiffres sous-représentent assez largement la mortalité réelle de la maladie, puisque la quasi-totalité des pays ont le plus grand mal à compter avec précision les décès imputables à la maladie.
Non, le Covid-19 n’est pas seulement « au 17e rang mondial en nombre de morts »
https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/05/14/non-le-covid-19-n-est-pas-seulement-au-17e-rang-mondial-en-nombre-de-morts_6039679_4355770.html

Sauf que les autres maladies ne vont pas en diminuant au fil de l'année...
On est en train de dire que l'épidémie mondiale qui occupe notre quotidien depuis 5 mois représentera moins de 20% des décès par maladie infectieuse de cette année.
Et les autres, on les a chaque année, depuis des dizaines d'années et on les aura encore dans les années qui viennent. Pourtant on ne fait pas le décompte tous les jours.

Je trouve ces chiffres intéressants. Intéressant de mettre en valeur un nombre de décès qui est finalement faible à côté des décès "du quotidien"

5 mois ? Ça fait 5 mois que cette pandémie fait notre quotidien ? Comment peux-tu dire ça alors qu'il y a deux mois, tout le pays fonctionnait normalement ? Et qu'on est loin de connaître le réel nombre de décès qu'elle cause ? Rien que dans ma rue, une voisine handicapée a été hospitalisée car elle était malade et renvoyée chez elle pour y mourir avec suspicion de covid. Évidemment elle ne figure pas dans les statistiques.

De toute façon, même avec les chiffres officiels connus à l'heure actuelle, donc très provisoire, et malgré un confinement inédit, l'influence du Covid-19 est irréfutable sur la mortalité en France :

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Deces-chaque-anne-depuis-2010-e1589457997518

Source du graphique produit par l'INSEE : https://blog.insee.fr/statistiques-sur-les-deces-le-mode-demploi-des-donnees-de-linsee-en-7-questions-reponses/

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
Clecle78
Clecle78
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Clecle78 Ven 15 Mai 2020 - 10:26
nc33 même en zone verte (la même que toi visiblement) le virus est présent, plusieurs élèves et collègues l'ont attrapé, et les personnes à risque le sont tout autant. C'est pourquoi j'ai un peu de mal à comprendre ton positionnement.
nc33
nc33
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par nc33 Ven 15 Mai 2020 - 10:37
@Clecle78 a écrit:nc33  même en zone verte (la même que toi visiblement) le virus est présent, plusieurs élèves et collègues l'ont attrapé, et les personnes à risque le sont tout autant. C'est pourquoi j'ai un peu de mal à comprendre ton positionnement.
Je ne connais personne qui est contaminé, mais je ne parlais que de mon coin (on n'est pas voisins non plus Smile ). Oui quelqu'un va sans doute me répondre que tout peut arriver...
Pico
Pico
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Pico Ven 15 Mai 2020 - 11:00

De toute façon, même avec les chiffres officiels connus à l'heure actuelle, donc très provisoire, et malgré un confinement inédit, l'influence du Covid-19 est irréfutable sur la mortalité en France :

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Deces-chaque-anne-depuis-2010-e1589457997518

Source du graphique produit par l'INSEE : https://blog.insee.fr/statistiques-sur-les-deces-le-mode-demploi-des-donnees-de-linsee-en-7-questions-reponses/

Graphique très intéressant.
Petit bémol : si on fait apparaître l'année 1969, il faudrait ramener ce nombre de décès à la population du pays, qui était nettement inférieure en 1969.
La hauteur de la grippe de 1969 est alors à majorer d'environ 40% et aurait un point haut au niveau de 4000 (au niveau du titre du graphique).


Dernière édition par Pico le Ven 15 Mai 2020 - 11:04, édité 2 fois
avatar
mgb35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par mgb35 Ven 15 Mai 2020 - 11:01
@nc33 a écrit:
@Clecle78 a écrit:nc33  même en zone verte (la même que toi visiblement) le virus est présent, plusieurs élèves et collègues l'ont attrapé, et les personnes à risque le sont tout autant. C'est pourquoi j'ai un peu de mal à comprendre ton positionnement.
Je ne connais personne qui est contaminé, mais je ne parlais que de mon coin (on n'est pas voisins non plus Smile ). Oui quelqu'un va sans doute me répondre que tout peut arriver...
Je suis complètement d'accord avec toi nc33. Certaines paroles sont presque inaudibles (les non catastrophiques) ici. 
Dans la Manche par exemple, il y a plus d'une semaine qu'il n'y a eu aucun cas (source geodes) . Le virus n'y circule plus a priori comme dans beaucoup d'autres départements. Ce n'est pas pour autant qu'il ne reviendra pas et donc qu'il faut faire n'importe quoi.
Sheldon
Sheldon
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Sheldon Ven 15 Mai 2020 - 11:07
Savez-vous si les notes mises en distanciel peuvent à nouveau compter (à partir du 11 mai) ?
Merci.

_________________
" En tant que Physicien, j'ai une connaissance étendue de l'Univers et de tout ce qu'il contient." - Moi
avatar
nigousse
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par nigousse Ven 15 Mai 2020 - 11:09
Il est évident que selon sa zone, on ne voit pas les choses de la même manière, je suis dans un LP de Mulhouse donc c'est vrai la reprise m'angoisse. Quand pendant 2 mois vous voyez tous les jours 10 à 20 pages d'avis de décès dans la presse régionale ( encore 24 morts en Alsace hier), le ballet des hélicos pour les évacuations, les images de l'hôpital militaire à 5km de chez soi, des élèves qui ont perdu des proches, des gens autour de soi touchés...le poids mental est différent. Et c'est vrai j'espère qu'on ne rouvrira pas avant septembre; d'autant plus qu'on nous a demandé de faire les bulletins pour le 20 mai, les conseils de classe auront lie en visio la semaine du 25. Donc une reprise le 2 juin à quoi bon, il n'y a pas d'épreuves, plus de notes, pas de possibilité pour nos élèves d'aller en stage!
avatar
Enaeco
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Enaeco Ven 15 Mai 2020 - 11:12
@Laotzi a écrit:
@Cath a écrit:
@Enaeco a écrit:
@henriette a écrit:Pour répondre à l'un ou l'autre qui minimisait dans ce fil la gravité de cette maladie et trouvait le protocole sanitaire EN excessif, je recommande la lecture du dernier article des Décodeurs du Monde.
On y apprend que la covid-19 est devenue la 3e maladie infectieuse la plus mortelle au monde, derrière les hépatites et la tuberculose, alors même que le nombre de morts qu'elle cause est très vraisemblablement largement sous-évalué :

Non, le Covid-19 n’est pas seulement « au 17e rang mondial en nombre de morts »
https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/05/14/non-le-covid-19-n-est-pas-seulement-au-17e-rang-mondial-en-nombre-de-morts_6039679_4355770.html

Sauf que les autres maladies ne vont pas en diminuant au fil de l'année...
On est en train de dire que l'épidémie mondiale qui occupe notre quotidien depuis 5 mois représentera moins de 20% des décès par maladie infectieuse de cette année.
Et les autres, on les a chaque année, depuis des dizaines d'années et on les aura encore dans les années qui viennent. Pourtant on ne fait pas le décompte tous les jours.

Je trouve ces chiffres intéressants. Intéressant de mettre en valeur un nombre de décès qui est finalement faible à côté des décès "du quotidien"

5 mois ? Ça fait 5 mois que cette pandémie fait notre quotidien ? Comment peux-tu dire ça alors qu'il y a deux mois, tout le pays fonctionnait normalement ? Et qu'on est loin de connaître le réel nombre de décès qu'elle cause ? Rien que dans ma rue, une voisine handicapée a été hospitalisée car elle était malade et renvoyée chez elle pour y mourir avec suspicion de covid. Évidemment elle ne figure pas dans les statistiques.

De toute façon, même avec les chiffres officiels connus à l'heure actuelle, donc très provisoire, et malgré un confinement inédit, l'influence du Covid-19 est irréfutable sur la mortalité en France :

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Deces-chaque-anne-depuis-2010-e1589457997518

Source du graphique produit par l'INSEE : https://blog.insee.fr/statistiques-sur-les-deces-le-mode-demploi-des-donnees-de-linsee-en-7-questions-reponses/

Ah mais je suis totalement d'accord avec ça. Et ce graphique est à mes yeux très parlant.

Dans la discussion, on a mélangé un peu les arguments entre la situation en France et la situation dans le monde (l'impact dans le monde est beaucoup plus limité en raison de tous les autres fléaux qui nous touche peu en France (tuberculose par exemple).

Il est normal que l'épidémie qui a saturé nos hôpitaux ait un poids non négligeable dans nos statistiques.
Il n'empêche qu'on va très probablement finir l'année dans nos standards de décès (et je parle du total, toutes causes, donc pas de chiffres oubliés) et que même en gonflant les stats covid négligées, on ne dépassera pas le nombre de décès qu'on estime attribuable au tabagisme. Mais bon, c'est moins spectaculaire et moins concentré dans le temps. Sauf que c'est durable.

Je ne m'estime pas "non-catastrophique". Au contraire peut-être. Oui c'est une catastrophe. Une catastrophe au milieu d'un paquet de catastrophes pour lesquels on ne s'émeut pas autant.


Dernière édition par Enaeco le Ven 15 Mai 2020 - 11:14, édité 1 fois
Kiki
Kiki
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Kiki Ven 15 Mai 2020 - 11:13
Bonjour,
Cela dépend du chef, du rectorat, etc.
En collège, mon chef a effacé (sans prévenir les professeurs) les notes sur vingt du 3e trimestre (même celles d'avant le confinement).
Il se pourrait que les compétences A,B, C et D soient conservées. Il ne sait pas. Il ne sait pas non plus si on mettra une observation dans le bulletin du 3e trimestre.
J'ai fait une capture d'écran de mes notes A,B,C,D car il est capable d'effacer les notes puis de changer d'avis et de nous dire de rentrer à nouveau les notes...
Winmar
Winmar
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Winmar Ven 15 Mai 2020 - 11:16
https://www.ladepeche.fr/2020/05/15/blanquer-les-objectifs-quon-setait-fixes-sont-remplis,8888433.php

Le ministre se félicite du succès de son plan avec le retour de 1,4 millions d'élèves à l'école cette semaine.
Sachant que les effectifs dans le premier degré sont de 6,6 millions d'élèves (source : https://www.education.gouv.fr/previsions-d-effectifs-d-eleves-du-premier-degre-la-baisse-des-effectifs-devrait-se-poursuivre-jusqu-289572 ), cela fait un peu plus de 20 % des élèves qui auraient repris à l'école.

Je trouve ce pourcentage très élevé compte tenu que seuls les GS, CP et CM2 sont accueillis si je ne me trompe pas.

Est-ce que les PE du forum pourraient apporter leur témoignage sur les effectifs qui ont effectivement repris dans leurs écoles ?

Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cicyle Ven 15 Mai 2020 - 11:19
@Winmar a écrit:https://www.ladepeche.fr/2020/05/15/blanquer-les-objectifs-quon-setait-fixes-sont-remplis,8888433.php

Le ministre se félicite du succès de son plan avec le retour de 1,4 millions d'élèves à l'école cette semaine.
Sachant que les effectifs dans le premier degré sont de 6,6 millions d'élèves (source : https://www.education.gouv.fr/previsions-d-effectifs-d-eleves-du-premier-degre-la-baisse-des-effectifs-devrait-se-poursuivre-jusqu-289572 ), cela fait un peu plus de 20 % des élèves qui auraient repris à l'école.

Je trouve ce pourcentage très élevé compte tenu que seuls les GS, CP et CM2 sont accueillis si je ne me trompe pas.

Est-ce que les PE du forum pourraient apporter leur témoignage sur les effectifs qui ont effectivement repris dans leurs écoles ?

Non, les GS, CP et CM2 sont prioritaires pour les deux premières semaines, si on ne peut pas accueillir tout le monde et si on doit faire des choix. Dans beaucoup d'écoles, tous les niveaux sont, de fait, accueillis (sauf PS/MS qui sont rarement accueillis).
Le chiffre ne me semble pas aberrant. Les écoles sont souvent autour de 25/30% de capacité d'accueil. En comptant toutes celles qui n'ont pas rouvert, ça fait baisser un peu les stat.
Ce genre d'article me déprime… Tout le monde y est retourné bien sagement et voilà le ministre qui pavane… Peut-être pavanera-t-il moins dans quelques semaines… Le soir du premier tour des élections aussi, le gouvernement se félicitait que les gens se soient déplacés…
farfalla
farfalla
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par farfalla Ven 15 Mai 2020 - 11:26
D’ailleurs, pour les MS et PS, avez-vous une visibilité pour juin, les PE ? Une tendance se dessine-y-elle sur une reprise ou non en juin ?

_________________
"Si nada nos salva de la muerte, al menos que el amor nos salve de la vida" Pablo Neruda

"Yo lloré porque no tenía zapatos hasta que vi un niño que no tenía pies." Oswaldo Guayasamin
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cicyle Ven 15 Mai 2020 - 11:29
Ici, la tendance est de dire "on voit comment ça se passe avec les autres et on avise en fonction". L'idée est de les reprendre. Mais je suis dans une zone verte, où beaucoup de collègues sont des ravi(e)s de la crèche, très contents de revenir en classe, et qui ne s'inquiètent pas (et n'appliquent pas le protocole). Bref, ça ne sera peut-être pas partout comme ça.
Mes collègues, qui sont en classe actuellement, auront peut-être des infos plus récentes.
mafalda16
mafalda16
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 22 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par mafalda16 Ven 15 Mai 2020 - 11:32
En visio ce matin, notre chef nous a dit que la dernière consigne (reçue ce matin donc) était que le collège devait fournir les masques aux élèves. Revirement de situation, encore. Et bien sûr les masques n'ont pas été livrés donc heureusement qu'il avait pris l'initiative d'en faire acheter en pharmacie (pour les profs et les personnels à la base).

_________________
"Muchos años después, frente al pelotón de fusilamiento, el coronel Aureliano Buendía había de recordar aquella tarde remota en que su padre lo llevó a conocer el hielo"
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum