Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
zigmag17
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par zigmag17 le Mar 19 Mai 2020 - 20:51
@Cicyle a écrit:La prime, passons. Je ne l'ai pas fait pour l'argent (quand je l'ai fait, il n'était pas question de prime). Mais j'aimerais être au moins indemnisée de mes frais d'essence… Et la prime masque cette question. Je fais bien de ne pas reprendre maintenant, quand je vois comment, une fois de plus, mon employeur me reconnait… Rolling Eyes

Cicyle: ce n'est pas "la prime masque cette question" mais "le masque prime cette question" Razz (enfin non!)
Clecle78
Clecle78
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Clecle78 le Mar 19 Mai 2020 - 20:55
Diinimlp sache que je n'ai pas assuré cet accueil, je m'indignais pour les collègues. Ta remarque était vraiment déplacée quoi qu'il en soit.
Glaskassa
Glaskassa
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Glaskassa le Mar 19 Mai 2020 - 21:07
Bonsoir,
Je reconnais que le -de 4 jours = 0 est choquant.
Soit on donne une prime à tout le monde, soit on n'en donne à personne, selon moi.
Dans mon établissement, les collègues qui ont assuré ces heures, avec 2 ou 3 élèves selon les jours, étaient des profs d'EPS, parce qu'ils n'avaient pas de distanciel à assurer par ailleurs. S'ils sont rémunérés, tant mieux pour eux, mais comme je sens mes impôts augmenter à vue d'oeil, là, et égoïstement, je me dis "mais pourquoiiiiiii ???". C'est moche d'être égoïste, je le sais.



avatar
Bouboule
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Bouboule le Mar 19 Mai 2020 - 21:08
@Hocam a écrit:
@Laotzi a écrit:A propos des primes pour les collègues qui ont participé l'accueil des enfants de soignants :

C'est le comble d'annoncer « 4 niveaux de prime » ! Donc « 0€ » est le premier niveau de prime, c'est bon à savoir. J'ai touché énormément de primes depuis que j'ai commencé, dans ce cas.

Je ne sais pas si la formulation vient du journaliste lui-même ou du ministère, mais c'est d'un cynisme ahurissant. Ça doit pouvoir marcher pour la prochaine tombola de mon club :

« Tentez votre chance, 4 lots à gagner !
premier lot : rien
deuxième lot : 2 x rien
troisième lot : 3 x rien
quatrième lot : un pot à lait »

Cela m'a fait penser à la bourse échelon zéro des étudiants mais ce n'est même pas ça, il n'y a aucune inscription gratuite à quelque chose.
Mais pourquoi faire un truc aussi tordu qui ne repose sur aucune justification alors qu'on pouvait attendre une indemnité par jour (voire demi-journée) ? Peut-être juste parce que ça obligerait à annoncer un chiffre minable ?
Cicyle
Cicyle
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cicyle le Mar 19 Mai 2020 - 21:12
@Verdurette a écrit:
@Cicyle a écrit:Y aller en étant à risque, n'est pas très "citoyen". Puisque ça va faire du monde à l'hôpital, ensuite…

Précisément, j'ai eu un comportement responsable : j'ai consulté , on a dit que dans mon cas, (j'insiste sur le "mon" histoire qu'on n'y voie pas encore des sous-entendus qui n'y sont pas), ce n'était pas plus dangereux que les coronavirus que je croise chaque hiver. Et que j'avais moins de risques d'encombrer les urgences en été qu'en hiver, si je tombais malade, parce que mon asthme est mieux équilibré en été qu'en hiver.

Si le corps médical dans son ensemble avait averti solennellement que la réouverture des écoles allait leur poser des problèmes, je ne l'aurais pas fait. Le mot "citoyen" est peut-être un peu grandiloquent, je voulais dire "citoyenne lambda".   A tort ou à raison, je me sens redevable, par rapport aux soignants, par rapport aux caissières, aux facteurs... la liste est longue. J'ai besoin d'agir à mon tour.  Mais ça n'engage que moi et je le répète, penser différemment est parfaitement respectable.
L'avis du conseil scientifique, ça ne suffit pas ? Le corps médical, quand il s'agit d'un phénomène nouveau tel que le COVID, ne parle jamais "dans son ensemble". C'est la science, il y a des désaccords. De très nombreuses organisations ont alerté sur les risques (de mémoire, le conseil scientifique, les généralistes, l'OMS ?). Et tous les pays qui ont un nombre de morts comparable au nôtre ne rouvrent qu'en septembre… Alors peut-être qu'on a raison contre le reste du monde… Mais je doute. Je trouve surtout les français d'une arrogance crasse, encore une fois.
Je suis allée garder les enfants de soignants, au tout début, quand nous n'avions absolument rien pour nous protéger, malgré un bébé et un conjoint qui fait maintenant partie des personnes à risque (ça n'était pas le cas à ce moment là). Les conditions humaines pour les enfants étaient bof bof (comme là, avec le protocole). Mais là, il y avait urgence, il fallait rendre ce service. Et même si je râle un peu pour la forme, je n'attends pas de prime, j'y allais en citoyenne. Là, participer potentiellement à la propagation de l'épidémie, pour une pseudo relance économique, en maltraitant des enfants (puisque, je maintiens, pour ds petits, le protocole s'apparente à de la maltraitance), ça n'est vraiment pas ma vision de la citoyenneté. Mais bon, chacun sa vision.
J'ai d'ailleurs pu me rendre compte, lors de l'accueil des enfants de soignants, que nous commettons plein d'erreurs dans l'application du protocole et que le risque est donc immense à le faire à grande échelle (cf les écoles d'accueil fermées).
Dans mon école, nous sommes 2 sur 3 à s'être portées volontaires pour les enfants de soignants et y être allées à avoir refusé de reprendre en présentiel là. C'est assez révélateur, il me semble…


Dernière édition par Cicyle le Mar 19 Mai 2020 - 21:17, édité 1 fois
Dinimip!
Dinimip!
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Dinimip! le Mar 19 Mai 2020 - 21:13
@henriette a écrit:
@Dinimip! a écrit:
@henriette a écrit:
@Dinimip! a écrit:

Tu n'as pas été payé pendant le confinement ?? Suspect
Prenons ton cas, Dinimip! : combien de jours es-tu allé assurer cet accueil  dans ton établissement, par curiosité ?

Moi, zéro, mon établissement n'était pas concerné.
Désolé d'avoir tiqué sur "4 jour pour rien c'est odieux".
Donc si on résume, toi tu es resté tranquillement chez toi, payé, quand d'autres allaient rendre ce service à la nation ? D'aucuns pourraient être tentés de dire que c'est alors assez odieux qu'un gars dans ta situation se permette d'émettre un jugement alors qu'il a gardé son séant chez lui bien au chaud et n'est pas concerné.

Mais à te lire ici et là, je commence à être de plus en plus persuadée que tes motivations à intervenir sur ce forum sont avant tout de prendre par principe le contre-pied systématique, ce qui va tôt ou tard nécessiter une bonne mise au point - et au rythme où vont les choses, ce sera plutôt tôt que tard...

Raisonnement plutôt étrange, j'ai un avis sur bien des sujets qui ne me concernent pas directement, et bien au-delà de l'éducation nationale.
Je tiquais évidemment, non sur le principe de la prime, mais sur la phrase "quatre jour pour rien c'est odieux".
Dans la mesure où nous sommes tout de même payés pendant tout le confinement (ce qui n'est pas le cas de tous les Français, loin de là), j'ai été en effet un peu gêné par cette phrase - si cela mérite une mise au point (??), j'en prends acte.
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par RogerMartin le Mar 19 Mai 2020 - 21:17
@PabloPE a écrit:Encore des écoles qui ferment
http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/saint-maur-un-eleve-teste-positif-au-covid-deux-ecoles-restent-fermees-19-05-2020-8319717.php
Le papa du garçon est décédé du Covid-19, le 21 avril dernier, en 48 heures seulement. Mais le choix d'accepter ses enfants à l'école a été fait, estimant que le délai de contamination était passé, mais sans tester les enfants auparavant. «L'éducation nationale ne fait pas de choix sur les enfants qui peuvent reprendre ou non, c'est l'Agence Régionale de Santé qui contrôle et mène l'enquête, insiste la direction des services départementaux de l'éducation nationale. L'école applique les protocoles sanitaires. Tout est mis en oeuvre avec la plus grande rigueur. »
J'aime bien la petite blagounette pour terminer. araignée

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
Malaga
Malaga
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Malaga le Mar 19 Mai 2020 - 21:21
@Dinimip! a écrit:
@henriette a écrit:
@Dinimip! a écrit:
@henriette a écrit:
Prenons ton cas, Dinimip! : combien de jours es-tu allé assurer cet accueil  dans ton établissement, par curiosité ?

Moi, zéro, mon établissement n'était pas concerné.
Désolé d'avoir tiqué sur "4 jour pour rien c'est odieux".
Donc si on résume, toi tu es resté tranquillement chez toi, payé, quand d'autres allaient rendre ce service à la nation ? D'aucuns pourraient être tentés de dire que c'est alors assez odieux qu'un gars dans ta situation se permette d'émettre un jugement alors qu'il a gardé son séant chez lui bien au chaud et n'est pas concerné.

Mais à te lire ici et là, je commence à être de plus en plus persuadée que tes motivations à intervenir sur ce forum sont avant tout de prendre par principe le contre-pied systématique, ce qui va tôt ou tard nécessiter une bonne mise au point - et au rythme où vont les choses, ce sera plutôt tôt que tard...

Raisonnement plutôt étrange, j'ai un avis sur bien des sujets qui ne me concernent pas directement, et bien au-delà de l'éducation nationale.
Je tiquais évidemment, non sur le principe de la prime, mais sur la phrase "quatre jour pour rien c'est odieux".
Dans la mesure où nous sommes tout de même payés pendant tout le confinement (ce qui n'est pas le cas de tous les Français, loin de là), j'ai été en effet un peu gêné par cette phrase - si cela mérite une mise au point (??), j'en prends acte.

Heureusement que nous avons été payés puisque nous avons continué à travailler. Et il est honteux qu'une partie des collègues qui ont volontairement alourdi leur charge de travail en allant garder les enfants de soignants ne touchent rien.

_________________
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Banana244   Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Banana244     Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Banana244

J'utilise des satellites coûtant plusieurs millions de dollars pour chercher des boîtes Tupperware dans la forêt ; et toi, c'est quoi ton hobby ?
arcenciel
arcenciel
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par arcenciel le Mar 19 Mai 2020 - 21:32
C'est du n'importe quoi! Des sous pour tous ceux qui se sont portés volontaires ou rien.
Clecle78
Clecle78
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Clecle78 le Mar 19 Mai 2020 - 21:41
Tu peux en prendre acte mais entre ceux qui comme moi sont restés chez eux et ceux qui sont montés au front ( pour conserver la métaphore guerrière) il y a une marge. Ma belle fille a assuré ces journées au début avec zéro protection. Il faudrait en plus qu'on s'excuse d'être payés. Franchement c'est plutôt toi qui devrais t'excuser Dinmlp !
Himpy
Himpy
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Himpy le Mar 19 Mai 2020 - 21:50
@Malaga a écrit:
@Dinimip! a écrit:
@henriette a écrit:
@Dinimip! a écrit:

Moi, zéro, mon établissement n'était pas concerné.
Désolé d'avoir tiqué sur "4 jour pour rien c'est odieux".
Donc si on résume, toi tu es resté tranquillement chez toi, payé, quand d'autres allaient rendre ce service à la nation ? D'aucuns pourraient être tentés de dire que c'est alors assez odieux qu'un gars dans ta situation se permette d'émettre un jugement alors qu'il a gardé son séant chez lui bien au chaud et n'est pas concerné.

Mais à te lire ici et là, je commence à être de plus en plus persuadée que tes motivations à intervenir sur ce forum sont avant tout de prendre par principe le contre-pied systématique, ce qui va tôt ou tard nécessiter une bonne mise au point - et au rythme où vont les choses, ce sera plutôt tôt que tard...

Raisonnement plutôt étrange, j'ai un avis sur bien des sujets qui ne me concernent pas directement, et bien au-delà de l'éducation nationale.
Je tiquais évidemment, non sur le principe de la prime, mais sur la phrase "quatre jour pour rien c'est odieux".
Dans la mesure où nous sommes tout de même payés pendant tout le confinement (ce qui n'est pas le cas de tous les Français, loin de là), j'ai été en effet un peu gêné par cette phrase - si cela mérite une mise au point (??), j'en prends acte.

Heureusement que nous avons été payés puisque nous avons continué à travailler. Et il est honteux qu'une partie des collègues qui ont volontairement alourdi leur charge de travail en allant garder les enfants de soignants ne touchent rien.

+1
Winmar
Winmar
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Winmar le Mar 19 Mai 2020 - 22:01
@Dinimip! a écrit:
@henriette a écrit:
@Dinimip! a écrit:
@henriette a écrit:
Prenons ton cas, Dinimip! : combien de jours es-tu allé assurer cet accueil  dans ton établissement, par curiosité ?

Moi, zéro, mon établissement n'était pas concerné.
Désolé d'avoir tiqué sur "4 jour pour rien c'est odieux".
Donc si on résume, toi tu es resté tranquillement chez toi, payé, quand d'autres allaient rendre ce service à la nation ? D'aucuns pourraient être tentés de dire que c'est alors assez odieux qu'un gars dans ta situation se permette d'émettre un jugement alors qu'il a gardé son séant chez lui bien au chaud et n'est pas concerné.

Mais à te lire ici et là, je commence à être de plus en plus persuadée que tes motivations à intervenir sur ce forum sont avant tout de prendre par principe le contre-pied systématique, ce qui va tôt ou tard nécessiter une bonne mise au point - et au rythme où vont les choses, ce sera plutôt tôt que tard...

Raisonnement plutôt étrange, j'ai un avis sur bien des sujets qui ne me concernent pas directement, et bien au-delà de l'éducation nationale.
Je tiquais évidemment, non sur le principe de la prime, mais sur la phrase "quatre jour pour rien c'est odieux".
Dans la mesure où nous sommes tout de même payés pendant tout le confinement (ce qui n'est pas le cas de tous les Français, loin de là), j'ai été en effet un peu gêné par cette phrase - si cela mérite une mise au point (??), j'en prends acte.

Dinimip, je rejoins mes collègues sur cette impression que tu n'interviens principalement que pour contredire un intervenant juste pour le plaisir de dénigrer.

Instaurer des seuils dans le versement de ces primes est à mon avis une idiotie. Pourquoi ne pas rémunérer proportionnellement au nombre de journées effectuées ? ça ma paraît beaucoup plus juste.

Diclonia
Diclonia
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Diclonia le Mar 19 Mai 2020 - 22:20
@nath75 a écrit:Plusieurs heures après, l'écoeurement reste maximal, je vous l'avoue.
Nous n'attendions rien en soi, nous avons agi par solidarité.
Mais nous suggérer que venir moins de quatre jours, c'est ne rien faire, ça ne passe pas, pas du tout. Donner une demi-journée par semaine, prendre des risques, préparer des séances pour un groupe d'élèves réunissant joyeusement tous les niveaux de la 6e à la 3e, tout cela en assurant à côté la continuité pédagogique à distance à temps plein, ce n'est tout de même pas rien...

Pareil que toi...
je n'ai fait qu'une journée, parce qu'avec les collègues, on s'est arrangé pour que ce ne soit pas toujours les mêmes qui s'y collent, puisqu'il fallait continuer le à distance...
Mais je suis surtout chagrinée pour les collègues qui ont fait 3 jours... pour que les parents de jeunes enfants ne se sentent pas obligés de se porter volontaires...
une expression vulgaire me vient à l'esprit pour qualifier le mépris dont ils font l'objet...

edit : établissement privé sous contrat, on a gardé nos élèves, tout le temps du confinement.


Dernière édition par Diclonia le Mar 19 Mai 2020 - 22:26, édité 1 fois

_________________
"Vacances, j'oublie tout ! "
Diclonia
Diclonia
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Diclonia le Mar 19 Mai 2020 - 22:25
@Cicyle a écrit:La prime, passons. Je ne l'ai pas fait pour l'argent (quand je l'ai fait, il n'était pas question de prime). Mais j'aimerais être au moins indemnisée de mes frais d'essence… Et la prime masque cette question. Je fais bien de ne pas reprendre maintenant, quand je vois comment, une fois de plus, mon employeur me reconnait… Rolling Eyes

pas de prime puisque l'employeur nous fournit le masque...

pardon, j'ai pas pu m'empêcher... Embarassed

_________________
"Vacances, j'oublie tout ! "
frimoussette77
frimoussette77
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par frimoussette77 le Mar 19 Mai 2020 - 22:26
@Diclonia a écrit:
@Cicyle a écrit:La prime, passons. Je ne l'ai pas fait pour l'argent (quand je l'ai fait, il n'était pas question de prime). Mais j'aimerais être au moins indemnisée de mes frais d'essence… Et la prime masque cette question. Je fais bien de ne pas reprendre maintenant, quand je vois comment, une fois de plus, mon employeur me reconnait… Rolling Eyes

pas de prime puisque l'employeur nous fournit le masque...

pardon, j'ai pas pu m'empêcher... Embarassed
Je repose la question, personne n'a répondu à mon message initial.
Faut-il aussi signer chez vous pour obtenir les masques ou est-ce une lubie locale ?
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par henriette le Mar 19 Mai 2020 - 22:34
Pas de signature dans mon collège.
Ton chef craint peut-être un odieux trafic des désormais fameux masques EN en peau de slip ? Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 3795679266

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Diclonia
Diclonia
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Diclonia le Mar 19 Mai 2020 - 22:38
@Cicyle a écrit:
@Verdurette a écrit:
@Cicyle a écrit:Y aller en étant à risque, n'est pas très "citoyen". Puisque ça va faire du monde à l'hôpital, ensuite…

Précisément, j'ai eu un comportement responsable : j'ai consulté , on a dit que dans mon cas, (j'insiste sur le "mon" histoire qu'on n'y voie pas encore des sous-entendus qui n'y sont pas), ce n'était pas plus dangereux que les coronavirus que je croise chaque hiver. Et que j'avais moins de risques d'encombrer les urgences en été qu'en hiver, si je tombais malade, parce que mon asthme est mieux équilibré en été qu'en hiver.

Si le corps médical dans son ensemble avait averti solennellement que la réouverture des écoles allait leur poser des problèmes, je ne l'aurais pas fait. Le mot "citoyen" est peut-être un peu grandiloquent, je voulais dire "citoyenne lambda".   A tort ou à raison, je me sens redevable, par rapport aux soignants, par rapport aux caissières, aux facteurs... la liste est longue. J'ai besoin d'agir à mon tour.  Mais ça n'engage que moi et je le répète, penser différemment est parfaitement respectable.
L'avis du conseil scientifique, ça ne suffit pas ? Le corps médical, quand il s'agit d'un phénomène nouveau tel que le COVID, ne parle jamais "dans son ensemble". C'est la science, il y a des désaccords. De très nombreuses organisations ont alerté sur les risques (de mémoire, le conseil scientifique, les généralistes, l'OMS ?). Et tous les pays qui ont un nombre de morts comparable au nôtre ne rouvrent qu'en septembre… Alors peut-être qu'on a raison contre le reste du monde… Mais je doute. Je trouve surtout les français d'une arrogance crasse, encore une fois.
Je suis allée garder les enfants de soignants, au tout début, quand nous n'avions absolument rien pour nous protéger, malgré un bébé et un conjoint qui fait maintenant partie des personnes à risque (ça n'était pas le cas à ce moment là). Les conditions humaines pour les enfants étaient bof bof (comme là, avec le protocole). Mais là, il y avait urgence, il fallait rendre ce service. Et même si je râle un peu pour la forme, je n'attends pas de prime, j'y allais en citoyenne. Là, participer potentiellement à la propagation de l'épidémie, pour une pseudo relance économique, en maltraitant des enfants (puisque, je maintiens, pour ds petits, le protocole s'apparente à de la maltraitance), ça n'est vraiment pas ma vision de la citoyenneté. Mais bon, chacun sa vision.
J'ai d'ailleurs pu me rendre compte, lors de l'accueil des enfants de soignants, que nous commettons plein d'erreurs dans l'application du protocole et que le risque est donc immense à le faire à grande échelle (cf les écoles d'accueil fermées).
Dans mon école, nous sommes 2 sur 3 à s'être portées volontaires pour les enfants de soignants et y être allées à avoir refusé de reprendre en présentiel là. C'est assez révélateur, il me semble…


Même constat que toi lorsque j'y suis allée...

Spoiler:
A tel point que je me suis mise en "quatorzaine" suite à cela, pour ne pas risque de contaminer mon mari au cas où...

De fait, nous n'avons pas encore repris (zone rouge), mais les élus veillent de très prêt au protocole sanitaire à appliquer, hyper strict, où tout est détaillé à l'extrême...

_________________
"Vacances, j'oublie tout ! "
frimoussette77
frimoussette77
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par frimoussette77 le Mar 19 Mai 2020 - 22:39
@henriette a écrit:Pas de signature dans mon collège.
Ton chef craint peut-être un odieux trafic des désormais fameux masques EN en peau de slip ? Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 3795679266
Merci ! Peut-être ! On ne peut pas donner de photocopies parce qu'on pourrait contaminer les élèves mais on va tous devoirs signer le même registre pour 4 malheureux bouts de tissus (peut-être que justement, ils ne sont pas en peau de slip).  Je trouve ça curieux.
Diclonia
Diclonia
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Diclonia le Mar 19 Mai 2020 - 22:41
@frimoussette77 a écrit:
@Diclonia a écrit:
@Cicyle a écrit:La prime, passons. Je ne l'ai pas fait pour l'argent (quand je l'ai fait, il n'était pas question de prime). Mais j'aimerais être au moins indemnisée de mes frais d'essence… Et la prime masque cette question. Je fais bien de ne pas reprendre maintenant, quand je vois comment, une fois de plus, mon employeur me reconnait… Rolling Eyes

pas de prime puisque l'employeur nous fournit le masque...

pardon, j'ai pas pu m'empêcher... Embarassed
Je repose la question, personne n'a répondu à mon message initial.
Faut-il aussi signer chez vous pour obtenir les masques ou est-ce une lubie locale ?

Nous n'avons pas repris, je ne sais pas...
j'ai eu un masque lors d'une réunion, sans signature...

_________________
"Vacances, j'oublie tout ! "
Firefly
Firefly
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Firefly le Mar 19 Mai 2020 - 22:43
J'ai lu qu'il y aura à priori des "quotas" pour les primes des soignants (seulement 40% des effectifs) alors cette histoire de 4 jours ne m'étonne guère...
Diclonia
Diclonia
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Diclonia le Mar 19 Mai 2020 - 22:46
@Dinimip! a écrit:
@henriette a écrit:
@Dinimip! a écrit:
@Clecle78 a écrit:Une pétition peut être contre cette discrimination inique ? Quatre jours pour rien c'est odieux !

Tu n'as pas été payé pendant le confinement ?? Suspect
Prenons ton cas, Dinimip! : combien de jours es-tu allé assurer cet accueil  dans ton établissement, par curiosité ?

Moi, zéro, mon établissement n'était pas concerné.
Désolé d'avoir tiqué sur "4 jour pour rien c'est odieux".

Exquis...

remarques aussi exquises que certaines douleurs...

_________________
"Vacances, j'oublie tout ! "
Hocam
Hocam
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Hocam le Mar 19 Mai 2020 - 22:46
@frimoussette77 a écrit:
@Diclonia a écrit:
@Cicyle a écrit:La prime, passons. Je ne l'ai pas fait pour l'argent (quand je l'ai fait, il n'était pas question de prime). Mais j'aimerais être au moins indemnisée de mes frais d'essence… Et la prime masque cette question. Je fais bien de ne pas reprendre maintenant, quand je vois comment, une fois de plus, mon employeur me reconnait… Rolling Eyes

pas de prime puisque l'employeur nous fournit le masque...

pardon, j'ai pas pu m'empêcher... Embarassed
Je repose la question, personne n'a répondu à mon message initial.
Faut-il aussi signer chez vous pour obtenir les masques ou est-ce une lubie locale ?

Ici, reçu quatre masques contre signature chez la gestionnaire aujourd'hui.

_________________
Hayat kısa, kuşlar uçuyor
lisontine
lisontine
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par lisontine le Mar 19 Mai 2020 - 22:47
J'ai signé aussi pour récupérer mes deux masques, mes deux feutres et ma brosse pour le tableau ! Mais j'ai sorti mon stylo pour parapher Razz
Lokomazout
Lokomazout
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Lokomazout le Mar 19 Mai 2020 - 22:47
@Dinimip! a écrit:
Dans la mesure où nous sommes tout de même payés pendant tout le confinement

Toi, t'es un champion du monde, vraiment. En si peu de temps, post après post, tu bats des records... Rolling Eyes


Dernière édition par Lokomazout le Mar 19 Mai 2020 - 23:03, édité 1 fois
avatar
meevadeborah
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par meevadeborah le Mar 19 Mai 2020 - 22:48
Ici reçu 4 masques contre un surlignage en fluo de mon nom sur une liste : ils ont besoin de savoir qui a retiré ses masques je pense (pour chez nous).
frimoussette77
frimoussette77
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 6 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par frimoussette77 le Mar 19 Mai 2020 - 22:53
@meevadeborah a écrit:Ici reçu 4 masques contre un surlignage en fluo de mon nom sur une liste : ils ont besoin de savoir qui a retiré ses masques je pense (pour chez nous).
Merci pour vos réponses.
Oui c'est encore différent de la signature. C'est utile pour faire le point.
Et vous accueillez ou allez accueillir aussi les enfants de collègues qui ne pourraient pas être scolarisés dans leur établissement habituel ?
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum