Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Rendash
Rendash
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Rendash le Jeu 28 Mai 2020 - 20:41
@PabloPE a écrit:
@Rendash a écrit:

La loi n'a pas pensé aux claustrophobes. Colle moi un masque et une visière sur le museau, et au bout d'une heure je fais de la charpie d'élèves, de chef, et de tout ce qui me tombera sous la main Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale 2164541516
METS TON MASQUE!!! Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale 2389071699

Nan Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale 1767332709


Spoiler:
En vrai, oui, je le mettrai Razz  Mais si jamais ça tourne vinaigre, je dégueule sur les pompes du chef, ou je tourne de l’œil dans son bureau.
Déjà que j'ai dû batailler ces dernières années - et surtout faucher discrètement une clef - pour pouvoir ouvrir en grand les lutains d'oscillobattants ...

_________________
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
PabloPE
PabloPE
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par PabloPE le Jeu 28 Mai 2020 - 20:45
@Rendash a écrit:
@PabloPE a écrit:
@Rendash a écrit:

La loi n'a pas pensé aux claustrophobes. Colle moi un masque et une visière sur le museau, et au bout d'une heure je fais de la charpie d'élèves, de chef, et de tout ce qui me tombera sous la main Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale 2164541516
METS TON MASQUE!!! Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale 2389071699

Nan Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale 1767332709


Spoiler:
En vrai, oui, je le mettrai Razz  Mais si jamais ça tourne vinaigre, je dégueule sur les pompes du chef, ou je tourne de l’œil dans son bureau.
Déjà que j'ai dû batailler ces dernières années - et surtout faucher discrètement une clef - pour pouvoir ouvrir en grand les lutains d'oscillobattants ...
Je vais être honnête je dois sortir parfois de classe pour l'enlever deux minutes dehors humhum
Mais prends soin de toi hein Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale 1479945104

_________________
"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
ore
ore
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par ore le Jeu 28 Mai 2020 - 20:47
@Jenny a écrit:Pour les élèves.
Les enseignants doivent le garder.

A priori, c'est une question de distance.
avatar
Change!
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Change! le Jeu 28 Mai 2020 - 20:50
@Dalva a écrit:=> Personne parmi vous n'a réagi ainsi ? Avez-vous tous accepté de laver vos masques et de porter des masques tissu qui ne laissent pas porter la voix ?

Pour ma part, il me semble que beaucoup de collègues de mon bahut ne sont pas encore au courant des masques qu'ils vont recevoir mais au CTA le recteur a répondu "les personnels laveront eux-mêmes leurs masques". Certains collègues découvrent seulement maintenant que les parents devront fournir les masques aux élèves et non pas le collège...

@Dalva a écrit:On nous annonce qu'en classe, une fois assis, les élèves ne sont pas obligés de porter leurs masques.
Donc en gros, que dans la situation où le danger de contamination est le plus grand (pièce fermée, prises de parole, groupe réuni), on l'augmentera encore en laissant les « postillons » se répandre dans l'air de la salle. Nous en revanche, enseignants, devons les porter obligatoirement en continu.

=> En est-il de même chez vous ?

C'est une excellente question qui me pose vraiment problème depuis quelques jours. Chez nous, les élèves devront les porter en arrivant dans le collège et pendant la séance, ils devront : se laver les mains, enlever les masques, se laver de nouveau les mains. Puis à la fin de la séance, rebelotte, lavage de mains, mise du masque, lavage de nouveau.

Un collègue a fait remarquer la stupidité de faire tout ce cérémonial s'ils sont obligés d'avoir le masque le reste du temps. Il a dit que pour lui, il ne reviendrait pas si les élèves ne le portent pas en classe. La question a fait l'objet de discussions en conseil pédagogique et à la commission CHSCT où on nous a répondu que le masque n'était pas obligatoire pour les élèves dans la classe dans le protocole donc il n'y avait pas de discussions possibles sur ce point.

Pour ma part, et après avoir lu l'article de mediapart du 05 mai intitulé "Des masques en tissus pour faire face à la pénurie", où on nous explique le manque abyssal de données sur la sécurité et l'efficacité des masques en tissu, voire même l'unique enquête sérieuse qui montre des taux de pénétration des pathogènes de 97% dans le cas du SARS-Cov-1 pour les masques en tissu, avec des risques importants d'infection liés à l'humidité dans les masques, je ne suis pas serein.

Apparemment, le CHSCT et le CA vont valider le protocole en l'état. Pour ma part, je compte me rendre à la réunion de pré-rentrée du 02 juin pour voir ce qui sera dit car comme toi, la communication des CDEs est inexistante et nous découvrons tout à la dernière minute.

J'envisage pour ma part, dans ces conditions, de faire usage de mon droit de grève, car je ne souhaite pas me mettre en danger pour quelques semaines de garderie.

Je trouve absolument INADMISSIBLE, après les avis du conseil scientifique pour avoir incité le gouvernement à reprendre en septembre, après avoir signalé que tout le monde devrait porter des masques en permanence dans le cas d'une rentrée pour le 11 mai, qu'on ne se retrouve plus aujourd'hui qu'à finalement "seuls les enseignants en porteront". Dans la mesure où ce type de masque ne protège pas le porteur mais seulement les autres, le signal est pour moi très clair : la contamination du personnel enseignant n'est pas un problème...

@Dalva a écrit:=> Qu'en est-il chez vous ? Quelles réactions des collègues, des parents ?

Chez moi peu de réactions pour le moment, je ne serais pas étonné que les discussions de la pré-rentrée soient houleuses, mais quant à savoir si les collègues feront front pour exiger de nouvelles conditions, je ne me fais pas trop d'illusions, hélàs...


Dernière édition par Change! le Jeu 28 Mai 2020 - 21:07, édité 3 fois
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Jenny le Jeu 28 Mai 2020 - 20:52
@ore a écrit:
@Jenny a écrit:Pour les élèves.
Les enseignants doivent le garder.

A priori, c'est une question de distance.

P. 26 du protocole sanitaire sur les salles de classe : « Port du masque par les personnels. » sans restriction.

https://www.education.gouv.fr/media/67185/download
Isis39
Isis39
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Isis39 le Jeu 28 Mai 2020 - 20:57
Ici la cheffe a mis dans le protocole le port obligatoire du masque pour les élèves en classe. Pour nous protéger a-t-elle dit.
PabloPE
PabloPE
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par PabloPE le Jeu 28 Mai 2020 - 21:08
@Change! a écrit:

Je trouve absolument INADMISSIBLE, après les avis du conseil scientifique pour avoir incité le gouvernement à reprendre en septembre, après avoir signalé que tout le monde devrait porter des masques en permanence dans le cas d'une rentrée pour le 11 mai, qu'on ne se retrouve plus aujourd'hui qu'à finalement "seuls les enseignants en porteront". Dans la mesure où ce type de masque ne protège pas le porteur mais seulement les autres, le signal est pour moi très clair : la contamination du personnel enseignant n'est pas un problème...
.
On est bien d'accord

_________________
"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
dita
dita
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par dita le Jeu 28 Mai 2020 - 21:10
Les élèves vont devoir rester bouche close.
Hermiony
Hermiony
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Hermiony le Jeu 28 Mai 2020 - 21:13
@Dalva a écrit:
1) Pour l'instant le matériel (masques et SHA) n'est pas arrivé dans l'établissement, mais il est apparemment « chez le DASEN », et arrivera donc dans les établissements avant la reprise.
On nous annonce DEUX masques en tissu par personnel de l'établissement (je suppose les masques dont vous parlez en disant « slip »).
Or :
- ces masques sont apparemment lavables 5 fois
- il en faut deux par jour de cours
- il faut les laver à 60°C

=> Personne parmi vous n'a réagi ainsi ? Avez-vous tous accepté de laver vos masques et de porter des masques tissu qui ne laissent pas porter la voix ?

2) On nous annonce qu'en classe, une fois assis, les élèves ne sont pas obligés de porter leurs masques.
Donc en gros, que dans la situation où le danger de contamination est le plus grand (pièce fermée, prises de parole, groupe réuni), on l'augmentera encore en laissant les « postillons » se répandre dans l'air de la salle. Nous en revanche, enseignants, devons les porter obligatoirement en continu.

=> En est-il de même chez vous ?

3) Le SHA sera disponible à l'administration, en salle des profs, à la cantine, mais pas dans les salles de classes, fautes de contenants en suffisance. Les élèves se laveront les mains au lavabo à l'arrivée dans l'établissement et à chaque récréation, mais pas en entrant en classe. Cela va à l'encontre du protocole.
Nous savons que peut-être le virus ne circule plus, que peut-être les précautions sont excessives, que peut-être gnagnagna. Néanmoins, nous sommes fonctionnaires. L'administration passe son temps à nous demander d'appliquer bêtement les textes, de « fonctionner ». Et là, on s'assoit allègrement sur le protocole sanitaire.

=> Qu'en est-il chez vous ? Quelles réactions des collègues, des parents ?

4) Je n'ai vu passer que deux mentions de cette situation : le CA a-t-il voté contre le protocole proposé par le CdE et que s'est-il passé ensuite ?

Alors, ici :
1) les masques sont lavables 20 fois. On arrive à parler, mais personnellement, je fatigue vite. Nous les lavons nous-mêmes. Pas mal de collègues commencent à venir avec des masques chirurgicaux ou personnels, parce que l'entretien est un casse-tête. Je les mets à tremper dans de l'eau à 60 (mais pas 30 minutes) et ensuite, je les lave avec mon linge. Résultat, ce matin, ils sont ressortis roses. boulet Des choses sont en cours dans mon collège pour dénoncer ces masques, mais je ne peux pas en dire plus.

2)les élèves gardent leur masque en permanence, sauf à la cantine. Nous avons demandé qu'ils puissent les enlever à la récréation, mais on nous dit que ce serait source de problèmes (masques manipulés encore plus, mal remis...). Le CDE a bien prévenu les familles : le masque est obligatoire. Les élèves s'y plient, mais en fin de journée, c'est dur pour eux...

3)Les élèves se lavent les mains en arrivant le matin, au début et à la fin de chaque récréation et avant et après le repas. Ils ne passent plus au distributeur de gel, de toute façon moins efficace que le lavage de mains. Nous avons eu seulement cette semaine des distributeurs de gel dans chaque salle pour nous et pour passer sur le matériel, la semaine dernière, il fallait aller dans le couloir.

4)Je ne sais pas si le CA a voté le protocole tout court, vu que personne ne nous a rien transmis de ce CA...

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
avatar
lisa81
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par lisa81 le Jeu 28 Mai 2020 - 21:15
Bonsoir,
@Kilmeny a écrit:Au JO de ce jour : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=3251BB6AEA2EB4E843F6A0742CB4A4A1.tplgfr33s_2?cidTexte=JORFTEXT000041923806&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000041923274

Je trouve dommage de ne pas ouvrir un fil spécial sur les conditions d'attribution du baccalauréat 2020
Mais, bon la modération en a décidé ainsi.
Quand je lis:

Article 3


La note retenue au titre de chacune des épreuves du premier groupe pour les candidats disposant d'un livret scolaire ou d'un dossier de contrôle continu est la note moyenne annuelle de l'enseignement correspondant obtenue en classe de terminale et inscrite dans le livret scolaire ou le dossier de contrôle continu, que l'épreuve soit écrite, orale ou pratique.
La valeur de chaque note moyenne annuelle du livret scolaire ou du dossier de contrôle continu est obtenue par la moyenne des moyennes trimestrielles ou semestrielles, exprimée par une note variant de 0 à 20. Les notes attribuées durant la fermeture administrative des établissements et, le cas échéant, après leur réouverture ne sont pas prises en compte.
La note moyenne annuelle est prise en compte par une note en points entiers, arrondie à l'unité supérieure. Chaque note est affectée du coefficient prévu par les dispositions des arrêtés susvisés.

Je ne peux pas m'empêcher de penser qu'une seule note pour le troisième trimestre ( donnée en mars ) va permettre d'augmenter considérablement la moyenne annuelle
Exemple:
Elève A
Trim1: 8 ( 5 notes ) Trim2 : 8 ( 5 notes ) Trim 3: 20  ( 5/5 à l'unique interro de cours...)...moyenne annuelle 12

Elève B
Trim 1: 10 ( 5 notes ) Trim 2 :10 ( 5 notes ) Trim3 ...Pas de note...pas de bol il avait le covid...moyenne annuelle 10

On fait quoi?...On ne met pas de note au troisième trimestre? ....On met une note "bidon" à l'élève B pour qu'il ne soit pas lésé?


Dernière édition par lisa81 le Jeu 28 Mai 2020 - 21:18, édité 1 fois
*Ombre*
*Ombre*
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par *Ombre* le Jeu 28 Mai 2020 - 21:17
La ville nous a offert 1 masque en tissu par personne au foyer, ce qui nous en fait 4. Monsieur ayant les siens à l'hôpital et les enfants ne sortant pas, j'ai récupéré les 4. Le collège nous en a fourni 2 chacun aussi. Mais en fait, je supporte beaucoup moins bien les masques en tissu, surtout avec la chaleur. J'ai fini par m'acheter une boîte de masques en papier. Avec 6 masques à ma disposition, je ne pouvais pas prétendre ne pas être bien dotée. D'ailleurs, ça n'aurait rien changé si on m'en avait donné 12 de plus. C'est leur qualité qui ne me convenait pas.

Pour le protocole, chez nous, il ressemble trait pour trait à ce que décrit Miss Messy. Dans notre campagne, tous les élèves prennent le car, donc ont obligatoirement un masque. Il a été convenu en interne qu'ils devraient le garder en classe. Aucun parent ni élève n'a protesté, à ma connaissance.
dita
dita
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par dita le Jeu 28 Mai 2020 - 21:30
@lisa81 a écrit:Bonsoir,
@Kilmeny a écrit:Au JO de ce jour : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=3251BB6AEA2EB4E843F6A0742CB4A4A1.tplgfr33s_2?cidTexte=JORFTEXT000041923806&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000041923274

Je trouve dommage de ne pas ouvrir un fil spécial sur les conditions d'attribution du baccalauréat 2020
Mais, bon la modération en a décidé ainsi.
Quand je lis:

Article 3


La note retenue au titre de chacune des épreuves du premier groupe pour les candidats disposant d'un livret scolaire ou d'un dossier de contrôle continu est la note moyenne annuelle de l'enseignement correspondant obtenue en classe de terminale et inscrite dans le livret scolaire ou le dossier de contrôle continu, que l'épreuve soit écrite, orale ou pratique.
La valeur de chaque note moyenne annuelle du livret scolaire ou du dossier de contrôle continu est obtenue par la moyenne des moyennes trimestrielles ou semestrielles, exprimée par une note variant de 0 à 20. Les notes attribuées durant la fermeture administrative des établissements et, le cas échéant, après leur réouverture ne sont pas prises en compte.
La note moyenne annuelle est prise en compte par une note en points entiers, arrondie à l'unité supérieure. Chaque note est affectée du coefficient prévu par les dispositions des arrêtés susvisés.

Je ne peux pas m'empêcher de penser qu'une seule note pour le troisième trimestre ( donnée en mars ) va permettre d'augmenter considérablement la moyenne annuelle
Exemple:
Elève A
Trim1: 8 ( 5 notes ) Trim2 : 8 ( 5 notes ) Trim 3: 20  ( 5/5 à l'unique interro de cours...)...moyenne annuelle 12

Elève B
Trim 1: 10 ( 5 notes ) Trim 2 :10 ( 5 notes ) Trim3 ...Pas de note...pas de bol il avait le covid...moyenne annuelle 10

On fait quoi?...On ne met pas de note au troisième trimestre? ....On met une note "bidon" à l'élève B pour qu'il ne soit pas lésé?
Désolé si la question a déjà été posée, mais va--t-il y avoir des oraux de rattrapage ?
carofifi
carofifi
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par carofifi le Jeu 28 Mai 2020 - 21:31
En classe, les élèves sont autorisés à l'enlever ici. Mais ils les gardent en récré et doivent en changer à la mi journée.
Sikelia
Sikelia
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Sikelia le Jeu 28 Mai 2020 - 21:35
@anthracite a écrit:Ils ont lieu, le texte a été publié : l'article 4, alinéa 6, parle bien des épreuves du second groupe :
https://www.snes.edu/IMG/pdf/decret_bac_gt_session_2020.pdf

Je viens de réaliser que le proviseur adjoint de mon lycée nous avait envoyé ce texte ce matin, dans un mail nous demandant de préparer la liste des textes au programme jusqu'au confinement pour les élèves passant au rattrapage... Quel tempisme !

_________________
sunny Sikelia

Numquam est tam male Siculis, quin aliquid facete et commode dicant

(Marco Tullio Cicerone, Verrine, Actio Secundae - Liber Quartus - De praetura siciliensi)
Laotzi
Laotzi
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Laotzi le Jeu 28 Mai 2020 - 21:35
@Danska a écrit:
@anthracite a écrit:Ils ont lieu, le texte a été publié : l'article 4, alinéa 6, parle bien des épreuves du second groupe :
https://www.snes.edu/IMG/pdf/decret_bac_gt_session_2020.pdf

D'accord, merci pour le texte et le lien.

La question n'est pas tant de savoir s'ils auront lieu, mais plutôt quand : mon CDE nous disait qu'il était possible que le ministère les organise début septembre. Ce serait cohérent avec l'annulation de l'épreuve de français, mais il faudrait voir comment ça pourrait s'articuler avec parcoursup. Dans tous les cas, ça serait bien d'être fixé rapidement sur les modalités, car le décret et l'arrêté publiés aujourd'hui ne précisent rien (ce n'est pas leur rôle).

_________________
"Trouvez donc bon qu'au lieu de vous dire aussi, adieu comme autrefois, je vous dise, adieu comme à présent."
avatar
meevadeborah
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par meevadeborah le Jeu 28 Mai 2020 - 21:43
@Dalva a écrit:Je suis dans une bientôt ex-zone rouge, en collège. Nous n'avons donc pas encore repris les cours et, dans un contexte d'impréparation assez spectaculaire et d'absence totale de communication de la part du CdE, la reprise « s'organise ».
CHSCT aujourd'hui, CA demain.

J'ai plusieurs questions pour ceux qui ont déjà repris. Il me semble avoir parcouru la totalité des fils consacrés à ces sujets et je ne crois pas avoir vu passer ces questions abordées, ou pas de façon « approfondie ».

1) Pour l'instant le matériel (masques et SHA) n'est pas arrivé dans l'établissement, mais il est apparemment « chez le DASEN », et arrivera donc dans les établissements avant la reprise.
On nous annonce DEUX masques en tissu par personnel de l'établissement (je suppose les masques dont vous parlez en disant « slip »).
Or :
- ces masques sont apparemment lavables 5 fois
- il en faut deux par jour de cours
- il faut les laver à 60°C

Nous nous apprêtons à refuser catégoriquement de les laver nous-mêmes. Nous estimons que ce n'est pas à nous de le faire, surtout que ce sera impossible (si on utilise les deux le lundi, on n'en aura pas de prêt pour le mardi). Et nous estimons que c'est à l'Etat de nous fournir ce matériel.

Par ailleurs, ici, les écoles ont reçu des masques jetables, en suffisance. Ils sont bien plus pratiques pour faire cours et bien plus agréables à porter sur le temps long que des masques tissu.
Au moins l'un de mes collègues refuse d'être obligé de porter des masques tissu ne laissant pas passer la voix, qu'il faudra manipuler (enlever et remiser quelque part, puis laver). Il dit que soit l'Etat lui fournit des masques lui permettant de travailler dans de bonnes conditions (ie jetables), soit il ne vient pas.

=> Personne parmi vous n'a réagi ainsi ? Avez-vous tous accepté de laver vos masques et de porter des masques tissu qui ne laissent pas porter la voix ?

2) On nous annonce qu'en classe, une fois assis, les élèves ne sont pas obligés de porter leurs masques.
Donc en gros, que dans la situation où le danger de contamination est le plus grand (pièce fermée, prises de parole, groupe réuni), on l'augmentera encore en laissant les « postillons » se répandre dans l'air de la salle. Nous en revanche, enseignants, devons les porter obligatoirement en continu.

=> En est-il de même chez vous ?

3) Le SHA sera disponible à l'administration, en salle des profs, à la cantine, mais pas dans les salles de classes, fautes de contenants en suffisance. Les élèves se laveront les mains au lavabo à l'arrivée dans l'établissement et à chaque récréation, mais pas en entrant en classe. Cela va à l'encontre du protocole.
Nous savons que peut-être le virus ne circule plus, que peut-être les précautions sont excessives, que peut-être gnagnagna. Néanmoins, nous sommes fonctionnaires. L'administration passe son temps à nous demander d'appliquer bêtement les textes, de « fonctionner ». Et là, on s'assoit allègrement sur le protocole sanitaire.

=> Qu'en est-il chez vous ? Quelles réactions des collègues, des parents ?

4) Je n'ai vu passer que deux mentions de cette situation : le CA a-t-il voté contre le protocole proposé par le CdE et que s'est-il passé ensuite ?

Nous avons eu 4 masques en tissu lavables (10 ou 20 fois, je ne sais plus, mais la gestionnaire nous a transmis tout un document de 5 ou 6 pages avec leur provenance, numéro de lots et notice). Nous devons les laver nous-mêmes.
Les élèves ont eu 4 masques chacun aussi (ils devaient venir avec un masque à eux le 1er jour). Ils le gardent tout le temps, parce que s'ils l'enlevaient en classe, ils auraient du en mettre un autre pour la récréation, à moins d'avoir un endroit pour "stocker" le masque proprement, ce qui n'est pas le cas.
On met du gel sur les mains des élèves à l'entrée en classe, puis à la sortie, donc il y a du gel dans toutes les salles. Il y en a aussi au portail à l'entrée, à l'entrée de la cantine et à la sortie, en salle des professeurs.
Le protocole n'a pas été voté au CA mais seulement présenté.
Dans notre protocole, il y a un point que personne n'applique : à la fin de chaque heure de cours, nous devons "pschitter" les tables des élèves et ils doivent essuyer leur table avec un papier jetable. Nous avons dit au chef que ce n'était pas aux élèves de faire ça, mais il n'a pas modifié ce point. Je ne l'applique pas (comme mes collègues) parce que je sais que c'est contradictoire avec un point du protocole "officiel" qui dit que le produit ne doit pas être appliqué en présence des élèves (donc certainement pas par eux-mêmes).

Pour le port du masque, je n'ai pas essayé de masque jetable. Mais une AESH qui a les 2 me disait que tout compte fait, ceux en tissu slip ne sont pas si mal. Je trouve qu'on entend assez bien les élèves (un peu moins bien que sans, mais comme ils sont quand même vachement silencieux et que c'est très calme dans le bahut, ça peut aller). Pour ma part, j'ai survécu à 3 heures de cours dans la journée, sans en enchaîner deux. Demain, j'en aurai 2 de suite mais seulement 2 dans la journée. Avec plus, ça sera difficile...
Honchamp
Honchamp
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Honchamp le Jeu 28 Mai 2020 - 21:46
Chez nous, on ne nous a pas demandé de voter le protocole, mais un aménagement du règlement intérieur.

Le reste, je ne sais pas, je n'ai pas repris. Je continue à travailler depuis chez moi.

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
Dalva
Dalva
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Dalva le Jeu 28 Mai 2020 - 21:49
Merci beaucoup à tous pour toutes vos réponses.

Si je vous lis bien, nous sommes les seuls à recevoir seulement deux masques.


Dernière édition par Dalva le Jeu 28 Mai 2020 - 21:59, édité 1 fois
pasteque
pasteque
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par pasteque le Jeu 28 Mai 2020 - 21:56
Vous avez reçu sur votre boîte mail académique le "test" de ces masques effectué par une collègue de svt ?
Winmar
Winmar
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Winmar le Jeu 28 Mai 2020 - 22:16
@Dalva a écrit:Merci beaucoup à tous pour toutes vos réponses.

Si je vous lis bien, nous sommes les seuls à recevoir seulement deux masques.

Dans mon établissement, c'est également 2 masques en tissus par enseignant. J'ai eu les miens ce matin, donnés de la main à la main. Ils ont l'air assez confortables. A voir à l'usage et après lavage.

Les élèves n'ont pas obligation de porter un masque en classe mais s'ils l'enlèvent, ils doivent en remettre un propre donc concrètement, ils portent tous un masque en cours, ce qui me paraît être de bon sens pour empêche le virus de circuler.
Clecle78
Clecle78
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Clecle78 le Jeu 28 Mai 2020 - 22:17
Non
lisontine
lisontine
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par lisontine le Jeu 28 Mai 2020 - 22:26
Dalva nous aussi n'avons reçu que deux masques ! Et les élèves aussi, ce qui est bien insuffisant pour 4 jours de cours. Je ne suis pas gênée pour parler mais plutôt par la buée sur mes lunettes, ces masques n'ont pas de petite barrette au niveau du nez. J'utilise donc les miens en tissu ou des chirurgicaux.
Nos élèves sont obligés de les porter en classe. En fait ils ne l'enlèvent que pour déjeuner ! Ils portent donc un masque pendant 6h30 : c'est long mais ils commencent à s'y habituer.
Le ménage des salles (tables et chaises, ordi) est fait à chaque récré. Les élèves se lavent les mains avant l'entrée en classe, avant de déjeuner. Il y a du gel hydro à l'entrée du collège, dans les salles. Récrés en différé. Pas de self, les élèves mangent en classe. Pas de salle des profs (pas de machine à café non plus) mais une salle info à notre disposition et une partie du self pour déjeuner si nous le souhaitons (on amène son repas).
Ajonc35
Ajonc35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ajonc35 le Jeu 28 Mai 2020 - 22:28
@meevadeborah a écrit:
@Dalva a écrit:Je suis dans une bientôt ex-zone rouge, en collège. Nous n'avons donc pas encore repris les cours et, dans un contexte d'impréparation assez spectaculaire et d'absence totale de communication de la part du CdE, la reprise « s'organise ».
CHSCT aujourd'hui, CA demain.

J'ai plusieurs questions pour ceux qui ont déjà repris. Il me semble avoir parcouru la totalité des fils consacrés à ces sujets et je ne crois pas avoir vu passer ces questions abordées, ou pas de façon « approfondie ».

1) Pour l'instant le matériel (masques et SHA) n'est pas arrivé dans l'établissement, mais il est apparemment « chez le DASEN », et arrivera donc dans les établissements avant la reprise.
On nous annonce DEUX masques en tissu par personnel de l'établissement (je suppose les masques dont vous parlez en disant « slip »).
Or :
- ces masques sont apparemment lavables 5 fois
- il en faut deux par jour de cours
- il faut les laver à 60°C

Nous nous apprêtons à refuser catégoriquement de les laver nous-mêmes. Nous estimons que ce n'est pas à nous de le faire, surtout que ce sera impossible (si on utilise les deux le lundi, on n'en aura pas de prêt pour le mardi). Et nous estimons que c'est à l'Etat de nous fournir ce matériel.

Par ailleurs, ici, les écoles ont reçu des masques jetables, en suffisance. Ils sont bien plus pratiques pour faire cours et bien plus agréables à porter sur le temps long que des masques tissu.
Au moins l'un de mes collègues refuse d'être obligé de porter des masques tissu ne laissant pas passer la voix, qu'il faudra manipuler (enlever et remiser quelque part, puis laver). Il dit que soit l'Etat lui fournit des masques lui permettant de travailler dans de bonnes conditions (ie jetables), soit il ne vient pas.

=> Personne parmi vous n'a réagi ainsi ? Avez-vous tous accepté de laver vos masques et de porter des masques tissu qui ne laissent pas porter la voix ?

2) On nous annonce qu'en classe, une fois assis, les élèves ne sont pas obligés de porter leurs masques.
Donc en gros, que dans la situation où le danger de contamination est le plus grand (pièce fermée, prises de parole, groupe réuni), on l'augmentera encore en laissant les « postillons » se répandre dans l'air de la salle. Nous en revanche, enseignants, devons les porter obligatoirement en continu.

=> En est-il de même chez vous ?

3) Le SHA sera disponible à l'administration, en salle des profs, à la cantine, mais pas dans les salles de classes, fautes de contenants en suffisance. Les élèves se laveront les mains au lavabo à l'arrivée dans l'établissement et à chaque récréation, mais pas en entrant en classe. Cela va à l'encontre du protocole.
Nous savons que peut-être le virus ne circule plus, que peut-être les précautions sont excessives, que peut-être gnagnagna. Néanmoins, nous sommes fonctionnaires. L'administration passe son temps à nous demander d'appliquer bêtement les textes, de « fonctionner ». Et là, on s'assoit allègrement sur le protocole sanitaire.

=> Qu'en est-il chez vous ? Quelles réactions des collègues, des parents ?

4) Je n'ai vu passer que deux mentions de cette situation : le CA a-t-il voté contre le protocole proposé par le CdE et que s'est-il passé ensuite ?

Nous avons eu 4 masques en tissu lavables (10 ou 20 fois, je ne sais plus, mais la gestionnaire nous a transmis tout un document de 5 ou 6 pages avec leur provenance, numéro de lots et notice). Nous devons les laver nous-mêmes.
Les élèves ont eu 4 masques chacun aussi (ils devaient venir avec un masque à eux le 1er jour). Ils le gardent tout le temps, parce que s'ils l'enlevaient en classe, ils auraient du en mettre un autre pour la récréation, à moins d'avoir un endroit pour "stocker" le masque proprement, ce qui n'est pas le cas.
On met du gel sur les mains des élèves à l'entrée en classe, puis à la sortie, donc il y a du gel dans toutes les salles. Il y en a aussi au portail à l'entrée, à l'entrée de la cantine et à la sortie, en salle des professeurs.
Le protocole n'a pas été voté au CA mais seulement présenté.
Dans notre protocole, il y a un point que personne n'applique : à la fin de chaque heure de cours, nous devons "pschitter" les tables des élèves et ils doivent essuyer leur table avec un papier jetable. Nous avons dit au chef que ce n'était pas aux élèves de faire ça, mais il n'a pas modifié ce point. Je ne l'applique pas (comme mes collègues) parce que je sais que c'est contradictoire avec un point du protocole "officiel" qui dit que le produit ne doit pas être appliqué en présence des élèves (donc certainement pas par eux-mêmes).

Pour le port du masque, je n'ai pas essayé de masque jetable. Mais une AESH qui a les 2 me disait que tout compte fait, ceux en tissu slip ne sont pas si mal. Je trouve qu'on entend assez bien les élèves (un peu moins bien que sans, mais comme ils sont quand même vachement silencieux et que c'est très calme dans le bahut, ça peut aller). Pour ma part, j'ai survécu à 3 heures de cours dans la journée, sans en enchaîner deux. Demain, j'en aurai 2 de suite mais seulement 2 dans la journée. Avec plus, ça sera difficile...
Lu quelque part. L'employeur est responsable du lavage de d es masques. J'ai fait la recherche car l'employeur d'une amie de ma fille a fourni à ses salariés 10 masques lavables. Je trouvais que c'etait une bonne idée mais je suis tombée sur cette information. Par contre je n'ai plus la source. Et si on doit les laver, une indemnité ?
Pas concernée car mon lep nous fournira 2 masques par jour de présence. Aux dernières nouvelles.
Sikelia
Sikelia
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Sikelia le Jeu 28 Mai 2020 - 22:33
@Laotzi a écrit:
@Danska a écrit:
@anthracite a écrit:Ils ont lieu, le texte a été publié : l'article 4, alinéa 6, parle bien des épreuves du second groupe :
https://www.snes.edu/IMG/pdf/decret_bac_gt_session_2020.pdf

D'accord, merci pour le texte et le lien.

La question n'est pas tant de savoir s'ils auront lieu, mais plutôt quand : mon CDE nous disait qu'il était possible que le ministère les organise début septembre. Ce serait cohérent avec l'annulation de l'épreuve de français, mais il faudrait voir comment ça pourrait s'articuler avec parcoursup. Dans tous les cas, ça serait bien d'être fixé rapidement sur les modalités, car le décret et l'arrêté publiés aujourd'hui ne précisent rien (ce n'est pas leur rôle).

Je ne sais pas si ton CDE a fumé quelque chose de bizarre  Wink , mais les rattrapages en septembre seraient un grand cafouillage, pour Parcoursup et aussi pour la logistique : en juillet on est encore dans la même académie et le même établissement, tandis qu'en septembre une partie des enseignants seront partis ailleurs et d'autres arriveront - et comment ferait-on avec les convocations des enseignants ?  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale 3795679266
Par ailleurs, on ne peut pas comparer l'oral de rattrapage du Bac de Tle, qui concerne une petite partie des élèves (et encore moins cette année, avec le contrôle continu), avec l'oral du bac de français qui concerne TOUS les élèves de 1ère.
Le rattrapage sera sans doute maintenu en juillet et je parie que les élèves concernés seront très peu nombreux : avec la classe de la déforme réforme aux fesses, il y a intérêt à faire passer les Tles, quitte à organiser dans les facs des remises à niveau pour les étudiants les plus faibles.

_________________
sunny Sikelia

Numquam est tam male Siculis, quin aliquid facete et commode dicant

(Marco Tullio Cicerone, Verrine, Actio Secundae - Liber Quartus - De praetura siciliensi)
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Sphinx le Jeu 28 Mai 2020 - 22:35
@Dalva a écrit:Je suis dans une bientôt ex-zone rouge, en collège. Nous n'avons donc pas encore repris les cours et, dans un contexte d'impréparation assez spectaculaire et d'absence totale de communication de la part du CdE, la reprise « s'organise ».
CHSCT aujourd'hui, CA demain.

J'ai plusieurs questions pour ceux qui ont déjà repris. Il me semble avoir parcouru la totalité des fils consacrés à ces sujets et je ne crois pas avoir vu passer ces questions abordées, ou pas de façon « approfondie ».

1) Pour l'instant le matériel (masques et SHA) n'est pas arrivé dans l'établissement, mais il est apparemment « chez le DASEN », et arrivera donc dans les établissements avant la reprise.
On nous annonce DEUX masques en tissu par personnel de l'établissement (je suppose les masques dont vous parlez en disant « slip »).
Or :
- ces masques sont apparemment lavables 5 fois
- il en faut deux par jour de cours
- il faut les laver à 60°C

Nous nous apprêtons à refuser catégoriquement de les laver nous-mêmes. Nous estimons que ce n'est pas à nous de le faire, surtout que ce sera impossible (si on utilise les deux le lundi, on n'en aura pas de prêt pour le mardi). Et nous estimons que c'est à l'Etat de nous fournir ce matériel.

Par ailleurs, ici, les écoles ont reçu des masques jetables, en suffisance. Ils sont bien plus pratiques pour faire cours et bien plus agréables à porter sur le temps long que des masques tissu.
Au moins l'un de mes collègues refuse d'être obligé de porter des masques tissu ne laissant pas passer la voix, qu'il faudra manipuler (enlever et remiser quelque part, puis laver). Il dit que soit l'Etat lui fournit des masques lui permettant de travailler dans de bonnes conditions (ie jetables), soit il ne vient pas.

=> Personne parmi vous n'a réagi ainsi ? Avez-vous tous accepté de laver vos masques et de porter des masques tissu qui ne laissent pas porter la voix ?

2) On nous annonce qu'en classe, une fois assis, les élèves ne sont pas obligés de porter leurs masques.
Donc en gros, que dans la situation où le danger de contamination est le plus grand (pièce fermée, prises de parole, groupe réuni), on l'augmentera encore en laissant les « postillons » se répandre dans l'air de la salle. Nous en revanche, enseignants, devons les porter obligatoirement en continu.

=> En est-il de même chez vous ?

3) Le SHA sera disponible à l'administration, en salle des profs, à la cantine, mais pas dans les salles de classes, fautes de contenants en suffisance. Les élèves se laveront les mains au lavabo à l'arrivée dans l'établissement et à chaque récréation, mais pas en entrant en classe. Cela va à l'encontre du protocole.
Nous savons que peut-être le virus ne circule plus, que peut-être les précautions sont excessives, que peut-être gnagnagna. Néanmoins, nous sommes fonctionnaires. L'administration passe son temps à nous demander d'appliquer bêtement les textes, de « fonctionner ». Et là, on s'assoit allègrement sur le protocole sanitaire.

=> Qu'en est-il chez vous ? Quelles réactions des collègues, des parents ?

4) Je n'ai vu passer que deux mentions de cette situation : le CA a-t-il voté contre le protocole proposé par le CdE et que s'est-il passé ensuite ?

1) Nous sommes censés avoir reçu un stock de masques papier et un stock de masques tissu. Je ne sais pas combien chaque prof en aura (il faut aussi en garder pour les urgences type élève malade). Je ne sais rien du lavage mais rien n'ayant été précisé, je suppose qu'on les lavera nous-même (je ne sais pas qui s'occuperait de la lessive dans l'établissement de toutes façons...)
2) Nous avons demandé à ce que les élèves doivent porter leur masque toute la journée (bon, aussi on voulait les faire venir juste des demi-journée, ça aurait été plus simple et moins fatigant). À la fin c'est écrit dans le protocole qu'ils doivent avoir leurs masques et les garder mais apparemment comme ce n'est pas marqué dans le protocole national que c'est obligatoire, on ne peut pas les y obliger et on va juste croiser les doigts très forts pour qu'ils aient envie de le garder eux aussi. (En même temps, pour avoir regardé vite fait les listes en 6e-5e, je n'ai pas vu un seul relou, j'ai l'impression qu'il n'y a que des gosses de profs ou presque).
3) On est censés avoir un flacon de GHA en classe et en badigeonner les élèves : quand ils remontent en classe après la récré, après les cours du matin et avant d'enlever leur masque, après avoir enlevé leur masque, et après manger, puis de nouveau en remontant de récré. Ils se lavent les mains avec du vrai savon uniquement quand ils descendent en récré.
4) MP Smile

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale Livre11
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum