Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Sphinx
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Sphinx le Jeu 28 Mai 2020 - 22:35
@Dalva a écrit:Je suis dans une bientôt ex-zone rouge, en collège. Nous n'avons donc pas encore repris les cours et, dans un contexte d'impréparation assez spectaculaire et d'absence totale de communication de la part du CdE, la reprise « s'organise ».
CHSCT aujourd'hui, CA demain.

J'ai plusieurs questions pour ceux qui ont déjà repris. Il me semble avoir parcouru la totalité des fils consacrés à ces sujets et je ne crois pas avoir vu passer ces questions abordées, ou pas de façon « approfondie ».

1) Pour l'instant le matériel (masques et SHA) n'est pas arrivé dans l'établissement, mais il est apparemment « chez le DASEN », et arrivera donc dans les établissements avant la reprise.
On nous annonce DEUX masques en tissu par personnel de l'établissement (je suppose les masques dont vous parlez en disant « slip »).
Or :
- ces masques sont apparemment lavables 5 fois
- il en faut deux par jour de cours
- il faut les laver à 60°C

Nous nous apprêtons à refuser catégoriquement de les laver nous-mêmes. Nous estimons que ce n'est pas à nous de le faire, surtout que ce sera impossible (si on utilise les deux le lundi, on n'en aura pas de prêt pour le mardi). Et nous estimons que c'est à l'Etat de nous fournir ce matériel.

Par ailleurs, ici, les écoles ont reçu des masques jetables, en suffisance. Ils sont bien plus pratiques pour faire cours et bien plus agréables à porter sur le temps long que des masques tissu.
Au moins l'un de mes collègues refuse d'être obligé de porter des masques tissu ne laissant pas passer la voix, qu'il faudra manipuler (enlever et remiser quelque part, puis laver). Il dit que soit l'Etat lui fournit des masques lui permettant de travailler dans de bonnes conditions (ie jetables), soit il ne vient pas.

=> Personne parmi vous n'a réagi ainsi ? Avez-vous tous accepté de laver vos masques et de porter des masques tissu qui ne laissent pas porter la voix ?

2) On nous annonce qu'en classe, une fois assis, les élèves ne sont pas obligés de porter leurs masques.
Donc en gros, que dans la situation où le danger de contamination est le plus grand (pièce fermée, prises de parole, groupe réuni), on l'augmentera encore en laissant les « postillons » se répandre dans l'air de la salle. Nous en revanche, enseignants, devons les porter obligatoirement en continu.

=> En est-il de même chez vous ?

3) Le SHA sera disponible à l'administration, en salle des profs, à la cantine, mais pas dans les salles de classes, fautes de contenants en suffisance. Les élèves se laveront les mains au lavabo à l'arrivée dans l'établissement et à chaque récréation, mais pas en entrant en classe. Cela va à l'encontre du protocole.
Nous savons que peut-être le virus ne circule plus, que peut-être les précautions sont excessives, que peut-être gnagnagna. Néanmoins, nous sommes fonctionnaires. L'administration passe son temps à nous demander d'appliquer bêtement les textes, de « fonctionner ». Et là, on s'assoit allègrement sur le protocole sanitaire.

=> Qu'en est-il chez vous ? Quelles réactions des collègues, des parents ?

4) Je n'ai vu passer que deux mentions de cette situation : le CA a-t-il voté contre le protocole proposé par le CdE et que s'est-il passé ensuite ?

1) Nous sommes censés avoir reçu un stock de masques papier et un stock de masques tissu. Je ne sais pas combien chaque prof en aura (il faut aussi en garder pour les urgences type élève malade). Je ne sais rien du lavage mais rien n'ayant été précisé, je suppose qu'on les lavera nous-même (je ne sais pas qui s'occuperait de la lessive dans l'établissement de toutes façons...)
2) Nous avons demandé à ce que les élèves doivent porter leur masque toute la journée (bon, aussi on voulait les faire venir juste des demi-journée, ça aurait été plus simple et moins fatigant). À la fin c'est écrit dans le protocole qu'ils doivent avoir leurs masques et les garder mais apparemment comme ce n'est pas marqué dans le protocole national que c'est obligatoire, on ne peut pas les y obliger et on va juste croiser les doigts très forts pour qu'ils aient envie de le garder eux aussi. (En même temps, pour avoir regardé vite fait les listes en 6e-5e, je n'ai pas vu un seul relou, j'ai l'impression qu'il n'y a que des gosses de profs ou presque).
3) On est censés avoir un flacon de GHA en classe et en badigeonner les élèves : quand ils remontent en classe après la récré, après les cours du matin et avant d'enlever leur masque, après avoir enlevé leur masque, et après manger, puis de nouveau en remontant de récré. Ils se lavent les mains avec du vrai savon uniquement quand ils descendent en récré.
4) MP Smile
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par RogerMartin le Jeu 28 Mai 2020 - 22:39
@VinZT a écrit:
@jamme a écrit:Est-ce que quelqu’un a compris ce qu'étaient les entretiens pédagogiques individuels dans les lycées dans la zone orange??? Un truc pour dire qu'on rouvre quand même???

Ben, maintenant qu'on sait que l'oral de français est annulé, il faut bien qu'on se prenne la tête sur d'autres trucs abi et qu'on continue de faire croire qu'on va personnaliser les parcours de réussite.

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 3284587592

Spoiler:
Non, en vrai tu fais un peu peur, là. affraid

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
avatar
meevadeborah
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par meevadeborah le Jeu 28 Mai 2020 - 22:41
@Ajonc35 a écrit:
@meevadeborah a écrit:
@Dalva a écrit:Je suis dans une bientôt ex-zone rouge, en collège. Nous n'avons donc pas encore repris les cours et, dans un contexte d'impréparation assez spectaculaire et d'absence totale de communication de la part du CdE, la reprise « s'organise ».
CHSCT aujourd'hui, CA demain.

J'ai plusieurs questions pour ceux qui ont déjà repris. Il me semble avoir parcouru la totalité des fils consacrés à ces sujets et je ne crois pas avoir vu passer ces questions abordées, ou pas de façon « approfondie ».

1) Pour l'instant le matériel (masques et SHA) n'est pas arrivé dans l'établissement, mais il est apparemment « chez le DASEN », et arrivera donc dans les établissements avant la reprise.
On nous annonce DEUX masques en tissu par personnel de l'établissement (je suppose les masques dont vous parlez en disant « slip »).
Or :
- ces masques sont apparemment lavables 5 fois
- il en faut deux par jour de cours
- il faut les laver à 60°C

Nous nous apprêtons à refuser catégoriquement de les laver nous-mêmes. Nous estimons que ce n'est pas à nous de le faire, surtout que ce sera impossible (si on utilise les deux le lundi, on n'en aura pas de prêt pour le mardi). Et nous estimons que c'est à l'Etat de nous fournir ce matériel.

Par ailleurs, ici, les écoles ont reçu des masques jetables, en suffisance. Ils sont bien plus pratiques pour faire cours et bien plus agréables à porter sur le temps long que des masques tissu.
Au moins l'un de mes collègues refuse d'être obligé de porter des masques tissu ne laissant pas passer la voix, qu'il faudra manipuler (enlever et remiser quelque part, puis laver). Il dit que soit l'Etat lui fournit des masques lui permettant de travailler dans de bonnes conditions (ie jetables), soit il ne vient pas.

=> Personne parmi vous n'a réagi ainsi ? Avez-vous tous accepté de laver vos masques et de porter des masques tissu qui ne laissent pas porter la voix ?

2) On nous annonce qu'en classe, une fois assis, les élèves ne sont pas obligés de porter leurs masques.
Donc en gros, que dans la situation où le danger de contamination est le plus grand (pièce fermée, prises de parole, groupe réuni), on l'augmentera encore en laissant les « postillons » se répandre dans l'air de la salle. Nous en revanche, enseignants, devons les porter obligatoirement en continu.

=> En est-il de même chez vous ?

3) Le SHA sera disponible à l'administration, en salle des profs, à la cantine, mais pas dans les salles de classes, fautes de contenants en suffisance. Les élèves se laveront les mains au lavabo à l'arrivée dans l'établissement et à chaque récréation, mais pas en entrant en classe. Cela va à l'encontre du protocole.
Nous savons que peut-être le virus ne circule plus, que peut-être les précautions sont excessives, que peut-être gnagnagna. Néanmoins, nous sommes fonctionnaires. L'administration passe son temps à nous demander d'appliquer bêtement les textes, de « fonctionner ». Et là, on s'assoit allègrement sur le protocole sanitaire.

=> Qu'en est-il chez vous ? Quelles réactions des collègues, des parents ?

4) Je n'ai vu passer que deux mentions de cette situation : le CA a-t-il voté contre le protocole proposé par le CdE et que s'est-il passé ensuite ?

Nous avons eu 4 masques en tissu lavables (10 ou 20 fois, je ne sais plus, mais la gestionnaire nous a transmis tout un document de 5 ou 6 pages avec leur provenance, numéro de lots et notice). Nous devons les laver nous-mêmes.
Les élèves ont eu 4 masques chacun aussi (ils devaient venir avec un masque à eux le 1er jour). Ils le gardent tout le temps, parce que s'ils l'enlevaient en classe, ils auraient du en mettre un autre pour la récréation, à moins d'avoir un endroit pour "stocker" le masque proprement, ce qui n'est pas le cas.
On met du gel sur les mains des élèves à l'entrée en classe, puis à la sortie, donc il y a du gel dans toutes les salles. Il y en a aussi au portail à l'entrée, à l'entrée de la cantine et à la sortie, en salle des professeurs.
Le protocole n'a pas été voté au CA mais seulement présenté.
Dans notre protocole, il y a un point que personne n'applique : à la fin de chaque heure de cours, nous devons "pschitter" les tables des élèves et ils doivent essuyer leur table avec un papier jetable. Nous avons dit au chef que ce n'était pas aux élèves de faire ça, mais il n'a pas modifié ce point. Je ne l'applique pas (comme mes collègues) parce que je sais que c'est contradictoire avec un point du protocole "officiel" qui dit que le produit ne doit pas être appliqué en présence des élèves (donc certainement pas par eux-mêmes).

Pour le port du masque, je n'ai pas essayé de masque jetable. Mais une AESH qui a les 2 me disait que tout compte fait, ceux en tissu slip ne sont pas si mal. Je trouve qu'on entend assez bien les élèves (un peu moins bien que sans, mais comme ils sont quand même vachement silencieux et que c'est très calme dans le bahut, ça peut aller). Pour ma part, j'ai survécu à 3 heures de cours dans la journée, sans en enchaîner deux. Demain, j'en aurai 2 de suite mais seulement 2 dans la journée. Avec plus, ça sera difficile...
Lu quelque part. L'employeur est responsable du lavage de d es masques. J'ai fait la recherche car l'employeur d'une amie de ma fille a fourni à ses salariés 10 masques lavables. Je trouvais que c'etait une bonne idée mais je suis tombée sur cette information. Par contre je n'ai plus la source. Et si on doit les laver, une indemnité ?
Pas concernée car mon lep nous fournira 2 masques par jour de présence.  Aux dernières nouvelles.

Oui, j'ai vu ça, peut-être sur legifrance. D'une part, je ne sais pas si l'on est vraiment concernés, comme quand il s'agit du code du travail. D'autre part, c'était soit le lavage pris en charge, soit une indemnité pour le lavage. Or, j'imagine qu'une indemnité serait tellement ridicule que c'est même pas la peine... C'est plutôt parce que c'est embêtant de les laver. Et puis il y a quelque chose d'absurde à se dire qu'on serait une quinzaine (même une dizaine seulement, si ce n'est pas tous les soirs chacun) à faire tourner une machine à 60°C, ou à remplir une casserole d'eau, faire bouillir, faire tremper, etc, nos masques, alors qu'il serait plus simple de réunir tout ça et de les laver en un seul coup par une machine professionnelle, comme ils ont nécessairement au collège pour les torchons... C'est peut-être une fausse idée.
kaktus65
kaktus65
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par kaktus65 le Jeu 28 Mai 2020 - 22:42
Idem chez moi, 2 masques lavables en tissu : une vraie horreur, surtout avec la chaleur qui s'annonce la semaine prochaine Sad.
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Sphinx le Jeu 28 Mai 2020 - 22:43
Dites, je n'ai pas compris un truc : en zone verte, les collèges ouvrent pour les quatre niveaux, OK, et en zone orange, pour les 6e-5e, OK, et pour les 4e-3e, chépa-onverra. Mais c'est qui, on ? Qui va décider que c'est bon banzaï on peut y aller, les autorités sur des critères inconnus, ou chaque chef d'établissement au doigt mouillé ?

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Livre11
kaktus65
kaktus65
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par kaktus65 le Jeu 28 Mai 2020 - 22:43
@Sphinx a écrit:Dites, je n'ai pas compris un truc : en zone verte, les collèges ouvrent pour les quatre niveaux, OK, et en zone orange, pour les 6e-5e, OK, et pour les 4e-3e, chépa-onverra. Mais c'est qui, on ? Qui va décider que c'est bon banzaï on peut y aller, les autorités sur des critères inconnus, ou chaque chef d'établissement au doigt mouillé ?

SOUPLESSE on te dit !
avatar
meevadeborah
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par meevadeborah le Jeu 28 Mai 2020 - 22:47
Tu sais, nous sommes en zone verte et les 6ème sont au collège depuis le 18 : emploi du temps spécial la semaine du 18.
Puis la semaine du 25, on a les 6ème et les 5ème : 2ème emploi du temps spécial la semaine du 25 (pas le même qu'avant).
Puis là, notre chef dit qu'il a besoin de la semaine prochaine pour préparer l'accueil des 4ème et 3ème. Donc la semaine prochaine 6ème et 5ème seulement encore : mais nouvel emploi du temps spécial (le 3ème donc).
Du coup, après le 8, on aura les 6ème, 5ème, 4ème et 3ème avec un nouvel emploi du temps spécial (le 4ème).
Y'a toujours plus profond qu'le fond, hein !
Miss Messy
Miss Messy
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Miss Messy le Jeu 28 Mai 2020 - 22:57
@Dalva a écrit:On nous annonce DEUX masques en tissu par personnel de l'établissement
Si je vous lis bien, nous sommes les seuls à recevoir seulement deux masques.
Désolée si c'est HS :
Deux astuces, que certains trouveront certainement discutables (pas taper SVP !) pour les masques, quand on en manque :
- masque en tissu : le mettre dans un saladier, le couvrir entièrement d'eau bouillante chauffée en bouilloire. Renouveler plusieurs fois. Laisser sécher dehors au vent. Repasser en insistant bien (vapeur +++). Cela permet de ne pas faire tourner la machine TOUS LES JOURS à 60.
- masque jetable porté PEU DE TEMPS (pour de petites courses rapides, par exemple) : mettre sur le fil à linge plusieurs jours à "décontaminer". Chez moi, il y a quasiment toujours du vent au niveau du fil à linge, dans le "bon sens" (vers le champ voisin). Je mets éventuellement le masque ensuite à "finir son isolement" dans le cellier (l'avantage de la campagne : les maisons sont grandes).

Je sais que cela ne conviendra pas à tout le monde, et je ne suis pas scientifique (et ce n'est aucunement validé par une étude, à ma connaissance). Je ne dis pas que le risque est nul, mais parait bien limité tout de même.
kensington
kensington
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par kensington le Jeu 28 Mai 2020 - 23:00
@kensington a écrit:
@Honchamp a écrit:Donc, tout établissement rouvre en IDF, sauf Val d'Oise ?

@Jenny a écrit:Même dans le Val d’Oise.

@Hocam a écrit:
@Jenny a écrit:Même dans le Val d’Oise.
En zone orange, d'après l'infographie qui apparaissait à l'écran, les LGT rouvrent uniquement pour des «entretiens pédagogiques individuels».

Le Val d'Oise est rouge mais on rouvre. Pas de soucis...

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 1665347707

@Proton a écrit:Orange pas rouge.

Mais je n'ai tj pas compris ce que sont les "entretiens pédagogiques individuels"

https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/val-d-oise-en-rouge-la-presidente-du-departement-se-dit-surprise-et-fachee-1251012.html

Bon, je ne suis pas encore complètement sourd.

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 2320853811
VinZT
VinZT
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par VinZT le Jeu 28 Mai 2020 - 23:03
@kaktus65 a écrit:
@Sphinx a écrit:Dites, je n'ai pas compris un truc : en zone verte, les collèges ouvrent pour les quatre niveaux, OK, et en zone orange, pour les 6e-5e, OK, et pour les 4e-3e, chépa-onverra. Mais c'est qui, on ? Qui va décider que c'est bon banzaï on peut y aller, les autorités sur des critères inconnus, ou chaque chef d'établissement au doigt mouillé ?

SOUPLESSE on te dit !

Souplesse et doigt mouillé, voilà un programme prometteur !

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 437980826

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
kaktus65
kaktus65
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par kaktus65 le Jeu 28 Mai 2020 - 23:09
@VinZT a écrit:
@kaktus65 a écrit:
@Sphinx a écrit:Dites, je n'ai pas compris un truc : en zone verte, les collèges ouvrent pour les quatre niveaux, OK, et en zone orange, pour les 6e-5e, OK, et pour les 4e-3e, chépa-onverra. Mais c'est qui, on ? Qui va décider que c'est bon banzaï on peut y aller, les autorités sur des critères inconnus, ou chaque chef d'établissement au doigt mouillé ?

SOUPLESSE on te dit !

Souplesse et doigt mouillé, voilà un programme prometteur !

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 437980826

C'est pas dans le BO, même pas dans la spécialité "maths gangrénées " abi. Ah ? C'est pas encore créé ?
Maellerp
Maellerp
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Maellerp le Jeu 28 Mai 2020 - 23:11
@kensington a écrit:

Le Val d'Oise est rouge mais on rouvre. Pas de soucis...

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 1665347707

Orange pas rouge selon les nouveaux critères.

Europe 1 : De son côté, le ministre de la Santé Olivier Véran a détaillé les quatre critères sur lesquels se base cette nouvelle carte à commencer par celui de "l'incidence", c'est-à-dire le nombre de personnes infectées sur une semaine sur 100.000 habitants. Le deuxième facteur est le taux de positivité des tests PCR, puis vient celui du R0, le taux de reproduction du virus. Enfin, le 4ème indicateur pris en compte est le taux d’occupation des réanimations, qui reflète la saturation des hôpitaux.
Les départements en orange sont donc "ceux sur lesquels au moins deux indicateurs sur les quatre" sont au-dessus d'un "seuil de vigilance", a indiqué Olivier Véran.
kensington
kensington
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par kensington le Jeu 28 Mai 2020 - 23:17
Pas d'après la présidente du département dans la vidéo que j'ai mise en lien un peu plus haut dans mon message précédent. .
avatar
Kea
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Kea le Jeu 28 Mai 2020 - 23:21
@pasteque a écrit:Vous avez reçu sur votre boîte mail académique le "test" de ces masques effectué par une collègue de svt ?

Je n'ai rien reçu, nous ne devons pas être dans la même académie. Peut-on savoir quelles sont ses conclusions ?
Sikelia
Sikelia
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Sikelia le Jeu 28 Mai 2020 - 23:30
Encore un CHS dans mon lycée demain pour refaire le point et préparer la reprise le 4 juin pour le LP et le 8 pour le LGT.
Quel est l'intérêt de faire revenir les élèves quand les conseils de classe seront déjà terminés et que les oraux de français ne sont plus à préparer ? heu
J'ai ma petite idée...
Spoiler:
Pour entraîner les élèves de Tles les plus faibles en vue du fameux oral de rattrapage... Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 1665347707  

_________________
sunny Sikelia

Numquam est tam male Siculis, quin aliquid facete et commode dicant

(Marco Tullio Cicerone, Verrine, Actio Secundae - Liber Quartus - De praetura siciliensi)
avatar
eleonore69
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par eleonore69 le Jeu 28 Mai 2020 - 23:37
@Sikelia a écrit:Encore un CHS dans mon lycée demain pour refaire le point et préparer la reprise le 4 juin pour le LP et le 8 pour le LGT.
Quel est l'intérêt de faire revenir les élèves quand les conseils de classe seront déjà terminés et que les oraux de français ne sont plus à préparer ? heu
J'ai ma petite idée...
Spoiler:
Pour entraîner les élèves de Tles les plus faibles en vue du fameux oral de rattrapage... Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 1665347707  


Ils ne viendront pas pour la plupart...
Sikelia
Sikelia
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Sikelia le Jeu 28 Mai 2020 - 23:45
@eleonore69 a écrit:
@Sikelia a écrit:Encore un CHS dans mon lycée demain pour refaire le point et préparer la reprise le 4 juin pour le LP et le 8 pour le LGT.
Quel est l'intérêt de faire revenir les élèves quand les conseils de classe seront déjà terminés et que les oraux de français ne sont plus à préparer ? heu
J'ai ma petite idée...
Spoiler:
Pour entraîner les élèves de Tles les plus faibles en vue du fameux oral de rattrapage... Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 1665347707  


Ils ne viendront pas pour la plupart...

C'est sûr, mais la machine doit repartir côute que coûte pour faire plaisir à JMB Rolling Eyes
Par ailleurs, dans un bahut comme le mien, en pleins travaux et avec un nombre insuffisant de points d'eau, la réouverture est une grosse blague.

_________________
sunny Sikelia

Numquam est tam male Siculis, quin aliquid facete et commode dicant

(Marco Tullio Cicerone, Verrine, Actio Secundae - Liber Quartus - De praetura siciliensi)
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Jeu 28 Mai 2020 - 23:49
Mail de mon cde ce soir. Ils attendent des précisions demain sur l'ouverture des lycées. Et réfléchiront ensuite à une organisation. Pas pressée ma direction.

Au fait, j'ai pas rêvée : en lycée, c'est bien d'abord l'accueil d'un seul niveau au choix ?
avatar
eleonore69
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par eleonore69 le Ven 29 Mai 2020 - 0:09
@Sikelia a écrit:
@eleonore69 a écrit:
@Sikelia a écrit:Encore un CHS dans mon lycée demain pour refaire le point et préparer la reprise le 4 juin pour le LP et le 8 pour le LGT.
Quel est l'intérêt de faire revenir les élèves quand les conseils de classe seront déjà terminés et que les oraux de français ne sont plus à préparer ? heu
J'ai ma petite idée...
Spoiler:
Pour entraîner les élèves de Tles les plus faibles en vue du fameux oral de rattrapage... Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 1665347707  


Ils ne viendront pas pour la plupart...

C'est sûr, mais la machine doit repartir côute que coûte pour faire plaisir à JMB Rolling Eyes
Par ailleurs, dans un bahut comme le mien, en pleins travaux et avec un nombre insuffisant de points d'eau, la réouverture est une grosse blague.


Grosse blague, en effet . Pour faire plaisir à JMB, on va rouvrir le lycée pour les terminales qui doivent passer le rattrapage (mail du proviseur vers 22h) Tout ce bazar pour çà : coût ut financier, travail important pour les agents...
Sikelia
Sikelia
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Sikelia le Ven 29 Mai 2020 - 0:18
@eleonore69 a écrit:
@Sikelia a écrit:
@eleonore69 a écrit:
@Sikelia a écrit:Encore un CHS dans mon lycée demain pour refaire le point et préparer la reprise le 4 juin pour le LP et le 8 pour le LGT.
Quel est l'intérêt de faire revenir les élèves quand les conseils de classe seront déjà terminés et que les oraux de français ne sont plus à préparer ? heu
J'ai ma petite idée...
Spoiler:
Pour entraîner les élèves de Tles les plus faibles en vue du fameux oral de rattrapage... Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 1665347707  


Ils ne viendront pas pour la plupart...

C'est sûr, mais la machine doit repartir côute que coûte pour faire plaisir à JMB Rolling Eyes
Par ailleurs, dans un bahut comme le mien, en pleins travaux et avec un nombre insuffisant de points d'eau, la réouverture est une grosse blague.


Grosse blague, en effet . Pour faire plaisir à JMB, on va rouvrir le lycée pour les terminales qui doivent passer le rattrapage (mail du proviseur vers 22h) Tout ce bazar pour çà : coût ut financier, travail important pour les agents...

Le mail de ton CDE confirme ce que je soupçonnais ; la nôtre nous enverra certainement un mail du même genre demain, à l'issue du nouveau CHS.
Une collègue qui siège aux commissions du CHS m'a dit que la cantine est prête à rouvrir avec un plat chaud mais moins de choix que d'habitude, sans doute parce qu'ils s'attendent déjà à ne pas avoir une foule d'élèves.
The show must go on... Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 1665347707

_________________
sunny Sikelia

Numquam est tam male Siculis, quin aliquid facete et commode dicant

(Marco Tullio Cicerone, Verrine, Actio Secundae - Liber Quartus - De praetura siciliensi)
ZeSandman
ZeSandman
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par ZeSandman le Ven 29 Mai 2020 - 0:37
@cleofee a écrit:
@X.Y.U. a écrit:
@eleonore69 a écrit:
@X.Y.U. a écrit:J'ai dû rater un truc : la fréquentation des écoles se fait-elle toujours sur la base du volontariat ? et les collèges ?

oui
Donc j'imagine qu'en tant que prof, mère de 2 enfants de 5 et 8 ans, je pourrai demander une ASA si je ne souhaite pas remettre mes filles à l'école...? ou bien va-t-on nous pousser à remettre TOUS les élèves au moins une fois à l'école (je trouve cet objectif ridicule...) ? ou bien on pourra demander de poursuivre l'enseignement à distance uniquement pour pouvoir continuer à garder nos enfants ?
Rien n'était clair je trouve...

Ha non, la pro a insisté: elle fournira un papier pour stipuler le caractère prioritaire de nos enfants et permettre la garde. Nous devons être présents!

Je viens s’ouvrir mon EDT... je n’ai aucune de mes classes. Aucun de mes CAP (je les ai tous En principe et ils sont prioritaires). La moitié des classes dont j’aurai la charge concerne les 1ères. L’EDT est sur quatre jours: Semaine A Lundi et mardi 9h-16h et Jeudi et vendredi 14h-17h et Semaine B:Jeudi et vendredi 9h-16h. Mercredi réservé aux réunions.... Heu...................

Vous pouvez lui demander un papier qui stipule que vous êtes prioritaire à la caisse du Leclerc du coin, et que vous payez l'ensemble de vos courses en récitant un poème d'Apollinaire, j'ai bien peur que ça ait autant de valeur.
Plus sérieusement votre proviseure ne semble pas avoir compris qu'il ne lui appartenait pas de décider de quels sont les enseignants qui reviennent ou restent en travail à distance.
Tant que le retour de ses propres enfants repose sur le volontariat, un collègue qui déciderait de ne pas remettre sa progéniture à l'école, alors même que
celle-ci peut l'accueillir, est considéré comme sans solution de garde, et assure son service en télétravail. Et ce n'est pas un mot signé par la proviseure qui risque de changer quoi que ce soit à cela.

Bon je suis à peu près certain que ce verrou va vite sauter dans le sens de cette CDE, afin d'augmenter le nombre d'enseignants sur place (je ne pense pas qu'ils vont toucher aux personnes vulnérables ni à ceux vivants avec elles).

@Honchamp a écrit:
C'est un rêve pour certains chefs ce covid. Cela permet d'appliquer ce dont ils rêvent depuis longtemps, plus d'EDT, les heures qui explosent, les VS qui ne servent plus à rien...

Je recueille de plus en plus de témoignages, ici ou IRL, allant dans ce sens, c'est à dire des collègues qui prennent en charge des classes ne figurant pas sur leur Etat de Service d'Enseignement, voire qui n'enseignent pas leur matière, ou font de l'aide aux devoirs, voire de la surveillance des récréations et de l'accès aux sanitaires.
Comment dire : affraid

Est-ce moi qui ai loupé un texte officiel qui dit que nos VS n'ont plus d'importance, que l'aide aux devoirs (dispositif devoirs faits) pouvait maintenant être imposé aux collègues et n'était plus payé en HSE, et que de nouvelles missions avaient été rajoutées à nos ORS ?

Aussi exceptionnelle que puisse être la situation, elle ne saurait justifier que l'on accepte tout cela sans mot dire ; or j'ai l'impression que beaucoup ont intégré que nous devions, après les personnels soignants, participer à l'effort national, et accepter à peu près tout et n'importe quoi afin d'atteindre l'objectif de 100% de réouverture, pour reprendre les mots du ministre.
Cet objectif, étant vidé à peu près de la totalité de sa moelle pédagogique, je ne le partage pas, il ne réveille en moi aucune bonne volonté.

Devant le peu de cas que l'Institution fait de la santé de ses personnels, en les envoyant dans ces endroits confinés que sont les salles de classe avec un slip sur la bouche pour toute protection, qu'ils devront laver eux-mêmes chaque soir, je me demande encore comment il n'apparaît pas comme une évidence qu'il est plus que temps de s'indigner, et de refuser tout cela en bloc.

Pour se motiver:
Réforme des retraites passée en force en plein confinement

Je file m'écouter "Ava Adore", envie qui me prend à chaque fois que je lis @X.Y.U., allez savoir pourquoi.

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
Maellerp
Maellerp
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Maellerp le Ven 29 Mai 2020 - 0:52
@kensington a écrit: Pas d'après la présidente du département dans la vidéo que j'ai mise en lien un peu plus haut dans mon message précédent. .

Ils ont montré une première carte où le Val d'Oise était en rouge ainsi que Mayotte je crois. Tout le reste vert. Donc je suppose que cela faisait référence aux "anciens" critères.
Puis la dernière carte, avec les 4 critères, et toute l'Ile de France en orange.
De toutes façons les critères et les lectures sont adaptées selon ce qui les arrange, nous on "subit".
TFS
TFS
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par TFS le Ven 29 Mai 2020 - 0:57
A propos de carte... avez-vous remarqué que dans les cartes appuyant l'exposé de JMB, les DROM n'apparaissaient pas du tout ?

Serais-ce parce que toutes leurs statistiques de reprise de l'école seraient totalement en rouge, comme celle de la Corse ???
avatar
eleonore69
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par eleonore69 le Ven 29 Mai 2020 - 1:25
@chmarmottine a écrit:Mail de mon cde ce soir. Ils attendent des précisions demain sur l'ouverture des lycées. Et réfléchiront ensuite à une organisation. Pas pressée ma direction.

Au fait, j'ai pas rêvée : en lycée, c'est bien d'abord l'accueil d'un seul niveau au choix ?



oui, il me semble avoir compris cela
zigmag17
zigmag17
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par zigmag17 le Ven 29 Mai 2020 - 3:54
@ZeSandman a écrit:
@cleofee a écrit:
@X.Y.U. a écrit:
@eleonore69 a écrit:

oui
Donc j'imagine qu'en tant que prof, mère de 2 enfants de 5 et 8 ans, je pourrai demander une ASA si je ne souhaite pas remettre mes filles à l'école...? ou bien va-t-on nous pousser à remettre TOUS les élèves au moins une fois à l'école (je trouve cet objectif ridicule...) ? ou bien on pourra demander de poursuivre l'enseignement à distance uniquement pour pouvoir continuer à garder nos enfants ?
Rien n'était clair je trouve...

Ha non, la pro a insisté: elle fournira un papier pour stipuler le caractère prioritaire de nos enfants et permettre la garde. Nous devons être présents!

Je viens s’ouvrir mon EDT... je n’ai aucune de mes classes. Aucun de mes CAP (je les ai tous En principe et ils sont prioritaires). La moitié des classes dont j’aurai la charge concerne les 1ères. L’EDT est sur quatre jours: Semaine A Lundi et mardi 9h-16h et Jeudi et vendredi 14h-17h et Semaine B:Jeudi et vendredi 9h-16h. Mercredi réservé aux réunions.... Heu...................

Vous pouvez lui demander un papier qui stipule que vous êtes prioritaire à la caisse du Leclerc du coin, et que vous payez l'ensemble de vos courses en récitant un poème d'Apollinaire, j'ai bien peur que ça ait autant de valeur.
Plus sérieusement votre proviseure ne semble pas avoir compris qu'il ne lui appartenait pas de décider de quels sont les enseignants qui reviennent ou restent en travail à distance.
Tant que le retour de ses propres enfants repose sur le volontariat, un collègue qui déciderait de ne pas remettre sa progéniture à l'école, alors même que
celle-ci peut l'accueillir, est considéré comme sans solution de garde, et assure son service en télétravail. Et ce n'est pas un mot signé par la proviseure qui risque de changer quoi que ce soit à cela.

Bon je suis à peu près certain que ce verrou va vite sauter dans le sens de cette CDE, afin d'augmenter le nombre d'enseignants sur place (je ne pense pas qu'ils vont toucher aux personnes vulnérables ni à ceux vivants avec elles).

@Honchamp a écrit:
C'est un rêve pour certains chefs ce covid. Cela permet d'appliquer ce dont ils rêvent depuis longtemps, plus d'EDT, les heures qui explosent, les VS qui ne servent plus à rien...

Je recueille de plus en plus de témoignages, ici ou IRL, allant dans ce sens, c'est à dire des collègues qui prennent en charge des classes ne figurant pas sur leur Etat de Service d'Enseignement, voire qui n'enseignent pas leur matière, ou font de l'aide aux devoirs, voire de la surveillance des récréations et de l'accès aux sanitaires.
Comment dire : affraid

Est-ce moi qui ai loupé un texte officiel qui dit que nos VS n'ont plus d'importance, que l'aide aux devoirs (dispositif devoirs faits) pouvait maintenant être imposé aux collègues et n'était plus payé en HSE, et que de nouvelles missions avaient été rajoutées à nos ORS ?

Aussi exceptionnelle que puisse être la situation, elle ne saurait justifier que l'on accepte tout cela sans mot dire ; or j'ai l'impression que beaucoup ont intégré que nous devions, après les personnels soignants, participer à l'effort national, et accepter à peu près tout et n'importe quoi afin d'atteindre l'objectif de 100% de réouverture, pour reprendre les mots du ministre.
Cet objectif, étant vidé à peu près de la totalité de sa moelle pédagogique, je ne le partage pas, il ne réveille en moi aucune bonne volonté.

Devant le peu de cas que l'Institution fait de la santé de ses personnels, en les envoyant dans ces endroits confinés que sont les salles de classe avec un slip sur la bouche pour toute protection, qu'ils devront laver eux-mêmes chaque soir, je me demande encore comment il n'apparaît pas comme une évidence qu'il est plus que temps de s'indigner, et de refuser tout cela en bloc.

Pour se motiver:
Réforme des retraites passée en force en plein confinement

Entièrement d'accord Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 1482308650 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 1482308650

Je file m'écouter "Ava Adore", envie qui me prend à chaque fois que je lis @X.Y.U., allez savoir pourquoi.
avatar
DerMax
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 2 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par DerMax le Ven 29 Mai 2020 - 8:32
@lisa81 a écrit:Bonsoir,
@Kilmeny a écrit:Au JO de ce jour : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=3251BB6AEA2EB4E843F6A0742CB4A4A1.tplgfr33s_2?cidTexte=JORFTEXT000041923806&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000041923274

Je trouve dommage de ne pas ouvrir un fil spécial sur les conditions d'attribution du baccalauréat 2020
Mais, bon la modération en a décidé ainsi.
Quand je lis:

Article 3


La note retenue au titre de chacune des épreuves du premier groupe pour les candidats disposant d'un livret scolaire ou d'un dossier de contrôle continu est la note moyenne annuelle de l'enseignement correspondant obtenue en classe de terminale et inscrite dans le livret scolaire ou le dossier de contrôle continu, que l'épreuve soit écrite, orale ou pratique.
La valeur de chaque note moyenne annuelle du livret scolaire ou du dossier de contrôle continu est obtenue par la moyenne des moyennes trimestrielles ou semestrielles, exprimée par une note variant de 0 à 20. Les notes attribuées durant la fermeture administrative des établissements et, le cas échéant, après leur réouverture ne sont pas prises en compte.
La note moyenne annuelle est prise en compte par une note en points entiers, arrondie à l'unité supérieure. Chaque note est affectée du coefficient prévu par les dispositions des arrêtés susvisés.

Je ne peux pas m'empêcher de penser qu'une seule note pour le troisième trimestre ( donnée en mars ) va permettre d'augmenter considérablement la moyenne annuelle
Exemple:
Elève A
Trim1: 8 ( 5 notes ) Trim2 : 8 ( 5 notes ) Trim 3: 20  ( 5/5 à l'unique interro de cours...)...moyenne annuelle 12

Elève B
Trim 1: 10 ( 5 notes ) Trim 2 :10 ( 5 notes ) Trim3 ...Pas de note...pas de bol il avait le covid...moyenne annuelle 10

On fait quoi?...On ne met pas de note au troisième trimestre? ....On met une note "bidon" à l'élève B pour qu'il ne soit pas lésé?
Ici on avait déjà des notes pour le T3 dont le bac blanc mais effectivement ça n'est pas clair et qu'est-ce qui va permettre de savoir que la note date de la période covid?
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum