Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
corisandiane
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par corisandiane le Dim 7 Juin 2020 - 16:57
@Danska a écrit:C'est toujours sympa pour les près de 30 000 morts depuis février, ce terme de "psychose" qui est répété à l'envi. On me répondra que 30 000 sur près de 70 millions, c'est peu ; et mathématiquement parlant, c'est vrai.

Mais humainement, je ne suis pas certaine que les familles de ces personnes soient d'accord pour qualifier les précautions prises contre le virus de "psychose".
ce sont majoritairement des gens de plus de 80 ans, et en effet, le virus est dangereux dans cette tranche d'age. je n'ai pas dit le contraire. Je pense quand même que l'on a terrorisé toute une population, fait peur comme pas possible à des gens qui n'étaient pas du tout à risques, pour leur faire accepter des mesures trés contraignantes. Ce gouvernement nous infantilise depuis le début. D'autres pays ont opté pour des mesures de responsabilisation de sa population. Confinement des populations à risques, demande de responsabilté des autres, etc...mais visiblement, on nous prend pour des enfants incapables de réfléchir. Du coup, on fait peur à tout le monde.
corisandiane
corisandiane
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par corisandiane le Dim 7 Juin 2020 - 16:58
@Sikelia a écrit:
@Danska a écrit:C'est toujours sympa pour les près de 30 000 morts depuis février, ce terme de "psychose" qui est répété à l'envi. On me répondra que 30 000 sur près de 70 millions, c'est peu ; et mathématiquement parlant, c'est vrai.

Mais humainement, je ne suis pas certaine que les familles de ces personnes soient d'accord pour qualifier les précautions prises contre le virus de "psychose".

+ 1 000 000 000
Il y en a qui oublient les terribles conditions de l'agonie, de la mort et de l'enterrement des victimes.
Je suis d'accord avec ça, et les conditions de décés dans les EHPAD des gens qui n'ont pas pu revoir leurs proches, tout ça est absolument terrible.
Sikelia
Sikelia
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Sikelia le Dim 7 Juin 2020 - 17:20
@corisandiane a écrit:
@Sikelia a écrit:
@Danska a écrit:C'est toujours sympa pour les près de 30 000 morts depuis février, ce terme de "psychose" qui est répété à l'envi. On me répondra que 30 000 sur près de 70 millions, c'est peu ; et mathématiquement parlant, c'est vrai.

Mais humainement, je ne suis pas certaine que les familles de ces personnes soient d'accord pour qualifier les précautions prises contre le virus de "psychose".

+ 1 000 000 000
Il y en a qui oublient les terribles conditions de l'agonie, de la mort et de l'enterrement des victimes.
Je suis d'accord avec ça, et les conditions de décés dans les EHPAD des gens qui n'ont pas pu revoir leurs proches, tout ça est absolument terrible.
Oui, merci @corisandiane d'avoir explicité ce que je sous-entendais.
Je pensais à tous, y compris ceux qui sont morts à la maison et dont on ne connaît pas encore les chiffres.
Et dans les EHPAD, en plus des victimes directement touchées par le virus, les victimes indirectes, qui se sont laissées mourir, chagrinées par l'isolement. Là non plus, on n'a pas les chiffres et on ne les aura peut-être jamais.

_________________
sunny Sikelia

Numquam est tam male Siculis, quin aliquid facete et commode dicant

(Marco Tullio Cicerone, Verrine, Actio Secundae - Liber Quartus - De praetura siciliensi)
avatar
Flo44
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Flo44 le Dim 7 Juin 2020 - 17:27
On va vraiment repartir là-dessus? On le sait que c'est surtout dangereux pour les plus âgés, et que c'est quasiment toujours bénin pour les enfants?
Partant de là, que fait-on? Si on peut laisser les enfants se le refiler, il y a aussi les parents (pas forcément jeunes et en bonne santé), les professeurs (pas forcément jeunes non plus), les autres personnels...
Je veux bien admettre que les positions du gouvernement changent au fur et à mesure de l'avancée des connaissances. Là où j'ai plus de mal, c'est quand un ministre affirme péremptoirement quelque chose, pour se contredire une semaine plus tard. À chaque fois, j'en suis bonne pour une ou deux nuits très difficiles, ça commence à peser à la fin pale
Dans mes rèves, j'aimerais qu'il n'y ait pas de changement avant le 4 juillet, et qu'on prépare la rentrée, pour que je sache rapidement s'il va falloir que je reprenne en septembre, et dans quelles conditions. Parce que j'aimerais reprendre, mais le médecin m'a dit que ce serait envisageable − dans l'état actuel de ses connaissances − si les distances élèves/prof et entre professeurs sont respectées et que les élèves portent un masque... et rien que ça, ça vient encore de changer !
avatar
Flo44
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Flo44 le Dim 7 Juin 2020 - 17:35
Sinon, pour en revenir au sujet de la pédagogie "à distance", d'après l'OCDE nous avons été parmi les plus mauvais pour l'enseignement à distance (et ce n'est pas la faute des professeurs) :

café pédagogique a écrit:
"On a vu que la France n’avait vraiment pas à rougir en matière d’enseignement à distance". Répondant à la question d'un député le 19 mai JM Blanquer a mis en avant la réponse française à la crise sanitaire, et particulièrement le CNED, comme une sorte de modèle pour les autres pays. Ce n'est pas l'avis  l'OCDE qui, partant de ses propres données, pointe surtout des insuffisances françaises. Et pose, à sa façon, la question des leçons à tirer de la crise portée par le Covid-19.
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2020/06/02062020Article637266806810239609.aspx
PabloPE
PabloPE
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par PabloPE le Dim 7 Juin 2020 - 17:50
@corisandiane a écrit:taux de létalité du COVID pour les 0-19 ans: 0.001% VS la grippe de 0-4 ans 0.007% et 5-17 ans 0.004%...(institut pasteur)

Donc oui, le COVID 19 est moins dangereux pour les jeunes que la grippe. Il est vraiment temps de cesser la psychose et de se mettre à revivre.

C'est à partir de 40 ans que les taux de létalité commençent à être légerement plus élevés pour le COVID que pour la grippe, tout en restant trés faible(0.05% en dessous de 50 ans)...et il devient important pour les plus de 80 ans, à 8.3%. La majorité des morts sont agés de plus de 80 ans dans tous les pays.

Il serait peut-être temps que nous regardions sereinement les chiffres de mortalité de cette maladie et que nous nous rendions compte que nous pourrions nous remettre à vivre autrement que dans la peur généralisée.
https://www.education.gouv.fr/les-personnels-de-l-education-nationale-en-2013-2014-des-effectifs-enseignants-en-hausse-10931#:~:text=Dans%20le%20secteur%20public%2C%20l,(45%2C8%20ans).
Dans le secteur public, l’âge moyen d’un professeur des écoles est de 41,6 ans, celui d’un professeur certifié est de 43 ans. Les professeurs agrégés sont plus âgés (44,3 ans), de même que les professeurs de lycée professionnel (45,8 ans). La moyenne d’âge des enseignants du secteur public varie fortement sur l’ensemble du territoire, tant dans le premier que dans le second degré. Ceux qui débutent leur carrière sont proportionnellement plus nombreux en éducation prioritaire, parmi les remplaçants et les multi-affectés.
On a le droit d'être inquiets du coup ou pas?

_________________
"Et moi qui
me croyais tranquille pour un bout de temps avec mon chat brun."
avatar
poutou
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par poutou le Dim 7 Juin 2020 - 17:54
@Flo44: idem...
corisandiane
corisandiane
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par corisandiane le Dim 7 Juin 2020 - 17:55
@PabloPE a écrit:
@corisandiane a écrit:taux de létalité du COVID pour les 0-19 ans: 0.001% VS la grippe de 0-4 ans 0.007% et 5-17 ans 0.004%...(institut pasteur)

Donc oui, le COVID 19 est moins dangereux pour les jeunes que la grippe. Il est vraiment temps de cesser la psychose et de se mettre à revivre.

C'est à partir de 40 ans que les taux de létalité commençent à être légerement plus élevés pour le COVID que pour la grippe, tout en restant trés faible(0.05% en dessous de 50 ans)...et il devient important pour les plus de 80 ans, à 8.3%. La majorité des morts sont agés de plus de 80 ans dans tous les pays.

Il serait peut-être temps que nous regardions sereinement les chiffres de mortalité de cette maladie et que nous nous rendions compte que nous pourrions nous remettre à vivre autrement que dans la peur généralisée.
https://www.education.gouv.fr/les-personnels-de-l-education-nationale-en-2013-2014-des-effectifs-enseignants-en-hausse-10931#:~:text=Dans%20le%20secteur%20public%2C%20l,(45%2C8%20ans).
Dans le secteur public, l’âge moyen d’un professeur des écoles est de 41,6 ans, celui d’un professeur certifié est de 43 ans. Les professeurs agrégés sont plus âgés (44,3 ans), de même que les professeurs de lycée professionnel (45,8 ans). La moyenne d’âge des enseignants du secteur public varie fortement sur l’ensemble du territoire, tant dans le premier que dans le second degré. Ceux qui débutent leur carrière sont proportionnellement plus nombreux en éducation prioritaire, parmi les remplaçants et les multi-affectés.
On a le droit d'être inquiets du coup ou pas?
vu le taux de létalité à ces ages, je trouve que non..c'est 0.05% soit 1:2000 de mourir. J'ai plus peur du cancer à mon age...mais bon, comme on a affolé la population depuis 3 mois, c'est normal que tout le monde ait peur. Ce n'est pas rationnel.
Sikelia
Sikelia
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Sikelia le Dim 7 Juin 2020 - 17:55
@Flo44 a écrit:Sinon, pour en revenir au sujet de la pédagogie "à distance", d'après l'OCDE nous avons été parmi les plus mauvais pour l'enseignement à distance (et ce n'est pas la faute des professeurs) :

café pédagogique a écrit:
"On a vu que la France n’avait vraiment pas à rougir en matière d’enseignement à distance". Répondant à la question d'un député le 19 mai JM Blanquer a mis en avant la réponse française à la crise sanitaire, et particulièrement le CNED, comme une sorte de modèle pour les autres pays. Ce n'est pas l'avis  l'OCDE qui, partant de ses propres données, pointe surtout des insuffisances françaises. Et pose, à sa façon, la question des leçons à tirer de la crise portée par le Covid-19.
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2020/06/02062020Article637266806810239609.aspx

Je trouve ces statistiques totalement inutiles, voire dangereuses pour les conclusions que certains
Spoiler:
JMB, par exemple
pourraient en tirer.
Il est très difficile de comparer des Pays très différents sans connaître / prendre en compte une grande quantité de variables : politique économique de l'Etat, conditions matérielles,spécificités culturelles et sociales...

_________________
sunny Sikelia

Numquam est tam male Siculis, quin aliquid facete et commode dicant

(Marco Tullio Cicerone, Verrine, Actio Secundae - Liber Quartus - De praetura siciliensi)
Paleoprof
Paleoprof
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Paleoprof le Dim 7 Juin 2020 - 17:56
Corisandiane, es-tu orpheline?

_________________
Je construis ma suite...... pingouin     Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 3201648960   pingouin
Prezbo
Prezbo
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Prezbo le Dim 7 Juin 2020 - 17:58
@corisandiane a écrit:
ce sont majoritairement des gens de plus de 80 ans, et en effet, le virus est dangereux dans cette tranche d'age. je n'ai pas dit le contraire. Je pense quand même que l'on a terrorisé toute une population, fait peur comme pas possible à des gens qui n'étaient pas du tout à risques, pour leur faire accepter des mesures trés contraignantes. Ce gouvernement nous infantilise depuis le début. D'autres pays ont opté pour des mesures de responsabilisation de sa population. Confinement des populations à risques, demande de responsabilté des autres, etc...mais visiblement, on nous prend pour des enfants incapables de réfléchir. Du coup, on fait peur à tout le monde.

On peut discuter de la notion de gens qui n'étaient pas du tout à risque. Il y a la réalité statistiques (oui, les trois quart des décédés avaient plus de 80 ans), et les cas individuels.

Ne pas citer, merci:
Cas de décès lié au Covid effacé par raison de confidentialité.

On peut aussi rappeler qu'une des premières victimes françaises authentifiée était un professeur de techno de 59 ans, dans l'Oise.

Par ailleurs, l'argument selon lequel seul les personnes très âgées sont touchées devient un peu moins vrai si on élargit aux personnes hospitalisées en réanimation, ou simplement à celles qui sans être en réa on pu connaître des symptomes sévères.


Dernière édition par Prezbo le Dim 7 Juin 2020 - 19:47, édité 1 fois
Maissa
Maissa
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Maissa le Dim 7 Juin 2020 - 17:59
GESTION DES PERSONNELS: STOP AU N'IMPORTE QUOI

"Et que dire de la gestion calamiteuse du volontariat des enseignants souhaitant garder leurs enfants ? L'assurance est donnée par le ministère aux syndicats représentatifs qu'ils peuvent continuer à le faire et qu'ils assureront la continuité pédagogique à distance pour la majorité d'élèves qui ne sont pas présents dans les écoles et établissements. Le ministère « oublie » de l'écrire dans sa circulaire, mais l'inscrit noir sur blanc dans sa foire aux questions avant-hier. Et voici qu'aujourd'hui, par une mise à jour de ce document, tout cela est désormais soumis à « nécessité de service ». Autant dire que c'est le bon vouloir local, et qu'on vient donc de trahir l'engagement pris devant les syndicats représentatifs."

https://www.snalc.fr/national/article/5743/
Rendash
Rendash
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Rendash le Dim 7 Juin 2020 - 18:02
@Flo44 a écrit:Sinon, pour en revenir au sujet de la pédagogie "à distance", d'après l'OCDE nous avons été parmi les plus mauvais pour l'enseignement à distance (et ce n'est pas la faute des professeurs) :

café pédagogique a écrit:
"On a vu que la France n’avait vraiment pas à rougir en matière d’enseignement à distance". Répondant à la question d'un député le 19 mai JM Blanquer a mis en avant la réponse française à la crise sanitaire, et particulièrement le CNED, comme une sorte de modèle pour les autres pays. Ce n'est pas l'avis  l'OCDE qui, partant de ses propres données, pointe surtout des insuffisances françaises. Et pose, à sa façon, la question des leçons à tirer de la crise portée par le Covid-19.
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2020/06/02062020Article637266806810239609.aspx





Voire. De près, l'analyse du Café pédagogique ne semble pas très sérieuse (... étonnant, venant de François Jarruad Laughing )


Rien qu'au début :

Qu'est ce qu'être adapté à la crise ?

Comment évaluer l'état de préparation d'un système éducatif à une crise aussi inattendue et brutale que la pandémie du Covid 19 ? L'OCDE utilise son enquête TALIS 2018 pour mettre en valeur les systèmes éducatifs les plus aptes à faire face à la crise. C'est à dire, pour l'OCDE, les Ecoles où les enseignants sont formés à l'utilisation des outils numériques, ouverts au travail collaboratif et au changement et attentifs aux attentes des parents. Quatre domaine où l'Ecole française est mal classée.

OK, donc ça se fonde sur une enquête menée en 2019 avec des données de 2018, pour analyser la qualité d'une réponse à une crise ... actuelle. Déjà, ça part mal.

Je continue :


Selon Talis, nous sommes dans les dix derniers pour l'ouverture au changement.

OK, on a vu durant Collège 2016 ce que M. Jarraud entendait par "ouverture au changement", déjà  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 346737548


Puis

Concernant le téléenseignement, selon l'OCDE, seulement 45% des enseignants du secondaire français se disent aptes à enseigner avec le numérique contre 67% pour la moyenne de l'OCDE , ce qui nous met dans les 3 derniers pays. C'est pire pour le temps passé à communiquer avec les parents où seules les écoles belges font pire que nous. On est encore avant dernier pour la participation des enseignants au travail collaboratif juste derrière la république slovaque.

"se disent aptes" ? outre que je demande à voir la version originale (on sait, pour PISA notamment, que les traductions sont fréquemment désastreuses, changeant jusqu'au sens des questions posées ; et je me méfie tout particulièrement de celles de M. Jarraud, que je n'irais pas jusqu'à taxer de scrupuleuse honnêteté intellectuelle.)
Mais admettons que la traduction soit correcte. Je note cependant que quelques lignes plus bas, M. Jarraud déclare

Si moins de la moitié des enseignants déclaraient être capables d'enseigner à distance, presque 100% ont réussi à le faire en quelques jours.

Ho wait ... c'est moi, ou ça invalide complètement "l'analyse" du graphique ? Parce que ça signifie que si en 2018, les enseignants français ne se sentaient pas "aptes à enseigner avec le numérique", ils ont tout même réussi à le faire lorsqu'ils y ont été contraints par cette crise. Du coup, cette histoire de "plus mauvais de l'OCDE" est du flan intégral.


Et la conclusion est "Voilà quatre domaines clés pour l'OCDE qui rendent l'Ecole française particulièrement vulnérable à la crise sanitaire.". Enquête de 2019, avec des données de 2018, pour conclure à la gestion de la crise de mars à juin 2020, donc.

Inévitable conclusion : "Ce qui amène l'OCDE à recommander  de former davantage les enseignants aux usages pédagogiques du numérique". Quelle surprise yesyes



Bref, cet article ne montre absolument pas que la France a été, "d'après l'OCDE [...] parmi les plus mauvais pour l'enseignement à distance" entre mars et juin 2020.


Dernière édition par Rendash le Dim 7 Juin 2020 - 18:39, édité 1 fois (Raison : Fautes de frappe :siffle:)

_________________
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
chmarmottine
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Dim 7 Juin 2020 - 18:09
@jeromebr a écrit:
@chmarmottine a écrit:
@jeromebr a écrit:
@frimoussette77 a écrit:
Aucun, tu n'en sais rien !
Il y a quand même eu quelques cas d'enfants hospitalisés.

Le risque 0 n'existera jamais, ni avant ni après le COVID.
Il se trouve qu'aujourd'hui il y a un consensus scientifique pour affirmer que les jeunes sont pas une catégorie "à risque", sauf encore une fois cas exceptionnel.

Ah bon, où ça ?

Le pédiatre Robert Cohen fait consensus avec lui même ?
Il est en boucle depuis des semaines.
Avant même l'amorce d'un étude, il affirmait qu'il allait faire une étude qui allait montrer que les enfants n'étaient pas contagieux. C'était son but. Il l'a atteint.

Il me semble que plusieurs fois ici, on a posté des études, allemandes notamment, qui affirment le contraire.

Il est étonnant qu'on s'en prenne régulièrement à Raoult, et pas à Cohen.

Parce que, quand on affirme que les enfants sont moins contagieux, entre autres raisons, parce qu'ils sont plus petits ...

Pardon mais je ne parlais pas de consensus sur la contagiosité mais la dangerosité.

Soit.
Mais bon, pour les enfants, le fond du problème est quand même l'éventuelle contagiosité.

De voir Cohen invité sur toute les télés répéter la même chose tourne au bourrage de crâne.
C'est insupportable. J'ai l'impression qu'on prend vraiment les gens pour des imbéciles.

Si on croit ce qu'il dit, les enfants en vont pas contaminer les adultes parce qu'ils sont de petites tailles et donc le virus ne va pas monter jusqu'à l'adulte ....
C'est bien connu l'enfant n'éternue pas, ne tousse pas, n'essuie pas son nez avec ses mains et donc ne dépose de virus nulle part.

Pour le problème de la dangerosité, j'entends tout à fait les statistiques, mais bon, si on laisse les enfants se contaminer entre eux, ça augmente les risques pour les enfants en questions. Et eux, ce sont des réalités, pas des chiffres.

On peut refaire les comparaisons avec la grippe comme au début de l'épidémie. On arrivera à un bilan peut-être moins pire que celui de la grippe en terme de chiffres, mais on ne peut pas nier les souffrances engendrées par ce virus.
Pour avoir été moi-même hospitalisée deux fois suite à de mauvaises grippes et de lourdes conséquences, je pense malgré cela que les formes graves du covid sont bien pires. Et cela ne se voit pas dans les statistiques.
corisandiane
corisandiane
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par corisandiane le Dim 7 Juin 2020 - 18:13
@Paleoprof a écrit:Corisandiane, es-tu orpheline?
non...et?
celitian
celitian
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par celitian le Dim 7 Juin 2020 - 18:16
@corisandiane a écrit:
@Danska a écrit:C'est toujours sympa pour les près de 30 000 morts depuis février, ce terme de "psychose" qui est répété à l'envi. On me répondra que 30 000 sur près de 70 millions, c'est peu ; et mathématiquement parlant, c'est vrai.

Mais humainement, je ne suis pas certaine que les familles de ces personnes soient d'accord pour qualifier les précautions prises contre le virus de "psychose".
ce sont majoritairement des gens de plus de 80 ans, et en effet, le virus est dangereux dans cette tranche d'age. je n'ai pas dit le contraire. Je pense quand même que l'on a terrorisé toute une population, fait peur comme pas possible à des gens qui n'étaient pas du tout à risques, pour leur faire accepter des mesures trés contraignantes. Ce gouvernement nous infantilise depuis le début. D'autres pays ont opté pour des mesures de responsabilisation de sa population. Confinement des populations à risques, demande de responsabilté des autres, etc...mais visiblement, on nous prend pour des enfants incapables de réfléchir. Du coup, on fait peur à tout le monde.
Tu connais des pays où cette stratégie a vraiment fonctionné.
Impossible en France, il n'y a qu'à voir la réaction des personnes âgées lorsqu'un déconfinement plus tardif a été évoqué. En ce moment, on entend d'ailleurs beaucoup F de Closets sur le sacrifice des jeunes au profit des plus vieux.

Rendash
Rendash
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Rendash le Dim 7 Juin 2020 - 18:19
@celitian a écrit: En ce moment, on entend d'ailleurs beaucoup F de Closets

Rien que ça, ça indique que ce pays est définitivement foutu© affraid

-------

https://www.neoprofs.org/viewtopic.php?t=129072

_________________
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum