Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Gadji
Gadji
Niveau 3

Rythme de progression et culpabilité. Empty Rythme de progression et culpabilité.

par Gadji Lun 1 Juin 2020 - 5:00
Bonjour à tous,
Je m'interroge sur le rythme à adopter en classe, après des années à délaisser les meilleurs élèves pour m'adapter au rythme des plus faibles, je sature tout en culpabilisant.
Mes deux classes de 3ème sont très hétérogènes: plus d'1/3 des élèves n'a pas le niveau 6ème, adopte une attitude immature et ne se donne même pas la peine d'essayer! Lors d'un exercice par exemple, je passe dans les rangs réexpliquer à chaque élève la consigne (ils n'écoutaient pas au moment T...), je donne des conseils, on fait ensemble la première phrase, je leur donne vraiment les moyens de réussir. Bilan: les meilleurs et/ou les plus calmes ont largement terminé et patientent imperturbables pendant que certains zozos cherchent encore leur crayon à papier! -_-  Vous voyez?
Et vous, à quel rythme avancez-vous?
Very Happy
cléo
cléo
Niveau 8

Rythme de progression et culpabilité. Empty Re: Rythme de progression et culpabilité.

par cléo Lun 1 Juin 2020 - 10:10
Peut-être pourrais-tu essayer de travailler avec des plans de travail. Ainsi, les élèves qui vont plus vite peuvent avancer dans l’apprentissage de la notion en abordant des exercices de plus en plus complexes, tandis que ceux qui ont besoin de plus de temps le prennent.
Mélisande
Mélisande
Neoprof expérimenté

Rythme de progression et culpabilité. Empty Re: Rythme de progression et culpabilité.

par Mélisande Lun 1 Juin 2020 - 11:35
Quand je donne les exercices, je donne toute la série d'exercices d'un coup. Les plus rapides ont le droit d'avancer à leur rythme. Je corrige un exercice quand les plus lents l'ont terminé. Ils savent que, de toute façon, ils feront tous les exercices en les finissant chez eux. Donc mes bons élèves n'attendent pas : ils ont juste moins de travail à faire à la maison que les autres. Et cela motive les paresseux à bosser en classe. Evidemment, les dys ont moins d'exercices que les autres (ce qui leur est défavorable, en fait, car souvent, ils auraient, au contraire, besoin de plus s'entrainer que les autres, et cela ne fait que creuser l'écart de niveau entre eux et les autres, mais la charge de travail est tellement important, pour eux, que je ne vois pas comment faire autrement que de leur en donner moins).

AsarteLilith
AsarteLilith
Empereur

Rythme de progression et culpabilité. Empty Re: Rythme de progression et culpabilité.

par AsarteLilith Lun 1 Juin 2020 - 12:09
Je fais un peu pareil que Mélisande. Au besoin, je ne fais pas avancer les meilleurs pour avoir un rythme à peu près homogène si je corrige ensemble. Je leur dis qu'ils peuvent lire (un livre à eux, du CDI, celui qu'on doit bosser, par exemple), ça reste du français !

Par contre, je serais intéressée par voir à quoi ressemble un plan de travail, cela fait un moment que je suis tentée, sans savoir par quel bout le prendre.

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
Amaliah
Amaliah
Empereur

Rythme de progression et culpabilité. Empty Re: Rythme de progression et culpabilité.

par Amaliah Lun 1 Juin 2020 - 12:19
Moi j'ai tendance à faire le contraire : il y a la norme pour les élèves moyens, les exercices à faire sont notés au tableau ou sur la leçon (de sorte que ceux qui vont vite peuvent s'avancer), les meilleurs ont souvent un exercice plus difficile à faire quand ils ont fini (qu'ils finiront à la maison et me rendront au cours suivant) et les plus faibles ne font que la moitié des phrases par exemple ou sont autorisés à ne pas recopier toute la phrase, selon l'exercice proposé. La correction se fait pour tout le monde en même temps, chacun pose son stylo pour suivre.
beaverforever
beaverforever
Niveau 9

Rythme de progression et culpabilité. Empty Re: Rythme de progression et culpabilité.

par beaverforever Lun 1 Juin 2020 - 15:26
Si ton objectif est réduire ta culpabilité, peut-être devrais-tu mesurer la progression de tes élèves.

Imaginons que 5 de tes élèves aient un niveau sixième en début d'année de troisième et qu'ils atteignent un niveau de cinquième ou de quatrième à la fin de l'année. Cela veut dire que tu as très bien travaillé, tu as beaucoup fait progresser les élèves.

Note importante : comme un élève avec un niveau cinquième en fin de troisième est toujours en échec scolaire, on a souvent l'impression que les élèves en difficulté ne progressent pas, et c'est terrible pour le moral enseignant. D'où l'importance de faire une mesure objective du niveau des élèves.
Gadji
Gadji
Niveau 3

Rythme de progression et culpabilité. Empty Re: Rythme de progression et culpabilité.

par Gadji Lun 8 Juin 2020 - 23:28
Pardonnez cette longue absence! :x
Je prends note de vos conseils et vais constituer un fichier d'exercices, qui sera en "libre service" pour les élèves en avance!
Très juste "beaverforever"! On a tendance à rester focaliser sur l'arrivée mais on oublie d'où ils partent!
Merci à tous, ça me remotive! Wink
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum