Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Tremere
Niveau 9

Neo défi lecture 2020 - Ici, on papote ! - Page 15 Empty Re: Neo défi lecture 2020 - Ici, on papote !

par Tremere le Sam 17 Oct 2020, 11:49
Bonjour !
Courts comptes rendus de mon côté :

Pour le défi 43. Une histoire dans l'histoire / l’Histoire Filles de la mer de Mary-Lynn Bracht. L'autrice est américaine mais d'origine coréenne. Ce livre pourrait valider le défi livre coréen, livre dont les héroïnes sont sœurs ou livre avec des photographies.

L'histoire se passe en Corée en 1943, sur l'île de Jeju, pendant l'occupation japonaise. L'héroïne est une haenyeo, une plongeuse en mer, un des rares métiers qui assurent aux femmes une indépendance matérielle. Jeune fille elle est enlevée par un soldat japonais et l'horreur commence. C'est un livre très dur mais qui m'a révélé une période historique que je ne connaissais pas du tout : le sort intolérable fait à des milliers (millions ?) de femmes sous l'occupation japonaise ; elles sont extrêmement nombreuses à avoir été enlevées, déportées puis mises à disposition des soldats comme objets sexuels. Des parents restaient sans nouvelles de leurs enfants, imaginant le pire. Une histoire révoltante qui attend toujours réparation. L'alternance entre deux périodes, 1943 et 2012, met en relief la difficulté pour les victimes de ces atrocités de voir un jour ces crimes reconnus et jugés. De beaux personnages de femmes qui affrontent avec une force admirable l'insoutenable.

Pour le défi 36. L’or et la boue. un roman policier espagnol, Reina roja de Juan Gomez-Jurado. Pour le 1. Un livre d'un auteur de langue allemande (mais pas allemand) 24 heures de la vie d'une femme de Stefan Zweig : le récit d'une dame âgée du jour où elle a failli tout abandonner pour un homme. Pour le 47. Un livre choisi pour son titre intrigant , le très beau roman Un Paquebot dans les arbres de Valentine Goby : l'histoire de Paulo, atteint de la tuberculose dans les années 50, et de sa famille qui doit connaître la honte, le rejet, la pauvreté et l'éclatement de la famille. Je recommande.
*Ombre*
*Ombre*
Érudit

Neo défi lecture 2020 - Ici, on papote ! - Page 15 Empty Re: Neo défi lecture 2020 - Ici, on papote !

par *Ombre* le Sam 17 Oct 2020, 11:56
Je sacrifie à la tradition avec mon top 5 des lectures du défi.

Hella Haasse, Une Liaison dangereuse (suite au roman de Laclos. Il fallait oser : pari tenu !)
Josef Hasz, Le Passage de Vénus
Dostoïevski, Les Frères Karamazov
El Aswani, Et j'ai couru vers le Nil (sur le Printemps arabe)
Carson McCullers, Le Coeur est un chasseur solitaire
Eloah
Eloah
Érudit

Neo défi lecture 2020 - Ici, on papote ! - Page 15 Empty Re: Neo défi lecture 2020 - Ici, on papote !

par Eloah le Sam 17 Oct 2020, 20:36
Pour le défi 44 "un livre dont le titre comporte le nom d'un membre de la famille", j'ai lu Ma Maman de Li Kunwu. C'est un roman graphique qui fait partie de la sélection pour le prix Mangawa 2021.
L'auteur raconte la naissance et la jeunesse de sa mère, née en Chine dans les années 1930 donc avant Mao. J'ai trouvé intéressant de découvrir la vie d'une petite fille puis jeune femme à la destinée banale dans un pays chahuté par une Histoire instable, bien sûr le plus intéressant est de mieux comprendre la difficulté d'être éduquée et instruite pour une fille ainsi que la différence de traitement entre habitants de la campagne et habitants de la ville. J'ai aussi beaucoup aimé le trait graphique. J'ai cependant été déçue que la fin soit trop survolée, à partir du jour où la mère de l'auteur rencontre son futur époux, sa vie n'est plus racontée, à peine résumée pour certains aspects et c’est d'autant plus dommage que cette femme est décédée en 2018, elle a donc eu une vie plutôt longue ! Un avis mitigé, donc ...
lulucastagnette
lulucastagnette
Guide spirituel

Neo défi lecture 2020 - Ici, on papote ! - Page 15 Empty Re: Neo défi lecture 2020 - Ici, on papote !

par lulucastagnette le Dim 18 Oct 2020, 12:02
Je ne connaissais pas la tradition du top 5 mais du coup je participe aussi !
Alors dans le désordre :
Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur de Harper Lee
Né d'aucune femme de Franck Bouysse
Les os des filles de Line Papin
La corde au cou d'Emile Gaboriau
Les liaisons dangereuses (pour la... 10e relecture ?)
miss sophie
miss sophie
Expert

Neo défi lecture 2020 - Ici, on papote ! - Page 15 Empty Re: Neo défi lecture 2020 - Ici, on papote !

par miss sophie le Dim 18 Oct 2020, 12:46
Mise à jour.

Pour le défi 41 (livre dont le titre contient un nom de pays ou de continent) : Le cœur de l’Angleterre de Jonathan Coe (2018), aussi valable pour les défis 8 (roman dont la trame se déroule sur plusieurs années), 20 (livre qui parle d'écriture), 31 (fin d'un monde), 45 (titre avec un jeu de mots ou une figure de style) et 49 (titre qui mentionne une partie du corps).

 Un roman qui (s’)interroge sur ce qui a mené au Brexit. On suit sur huit années plusieurs personnages dans leur vie personnelle et professionnelle pas toujours simple. Sans être extraordinaire, c’est un roman qui se lit bien. Mais j'avais davantage apprécié les autres œuvres de Jonathan Coe.

Lecture supplémentaire pour le 42 (livre dont le thème est le / un sport) : Fondre de Marianne Brun (2018). Ce court roman est très bien. Je copie la présentation de l'éditeur :
Fondre raconte l'histoire de Samia, jeune athlète somalienne qui fit les Jeux olympiques de 2008 et qui, envers et contre tous, voulut participer à ceux de Londres en 2012. A travers celle que les médias voulaient ériger en icône de « la femme africaine, noire et musulmane », Marianne Brun analyse les enjeux politiques mondiaux qui s'opposent à son rêve et porte ainsi, de l'intérieur, un regard inédit sur une situation qui ne semble pas prête de s'éteindre : le sort des Africains poussés à l'exil. Fondre est basé sur une documentation précise, un point de vue affirmé et un style au plus près du corps en tension.


Lecture supplémentaire aussi pour le 24 (titre sans e) : Globalia de Jean-Christophe Rufin (2004), roman de science-fiction que j'ai trouvé assez décevant.

Il me reste le livre avec un titre intrigant (je vais me faire plaisir avec un Delphine de Vigan, que j'aime beaucoup) et le livre représentatif du romantisme (je ne sais pas encore lequel ; relecture ou pas ?).
Écusette de Noireuil
Écusette de Noireuil
Érudit

Neo défi lecture 2020 - Ici, on papote ! - Page 15 Empty Re: Neo défi lecture 2020 - Ici, on papote !

par Écusette de Noireuil le Mar 20 Oct 2020, 22:45
Je valide 3 nouveaux défis:
6. Un livre dont le titre est à la forme négative.All who go do not return (Celui qui va vers elle ne revient pas) Shulem Deen
Un témoignage, qui m'a énormément plu et qui se lit très bien.
Shulem deen a vécu dans une communauté  hassidique particulièrement fermée, et le récit de sa perte de foi très progressive et de son émancipation, de la lente métamorphose qui s'opère en lui, est vraiment très intéressant et fait découvrir ce milieu très fermé.

8. Un roman dont la trame se déroule sur plusieurs années. Robe de Marié, Pierre Lemaître
Recommandé par miss Sophie : je l'ai dévoré. Un roman policier retors et plein de surprises.

46. Un livre dont l'action se situe en Australie. Wildflower hill, Kimberley Freeman
Lecture assez distrayante, pourrait convenir aussi pour "plusieurs continents".
Une histoire d'héritage, de secrets de famille, deux portraits de femme assez attachants et l'ambiance de la tasmanie.
Pas inoubliable, mais agréable.

J'arrive à mon chiffre de l'an dernier  soit 33 sur 50: en principe je dois donc atteindre mon objectif qui est de faire mieux!
Je m'en vais réfléchir à ma prochaine lecture.

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
avatar
meevadeborah
Niveau 7

Neo défi lecture 2020 - Ici, on papote ! - Page 15 Empty Re: Neo défi lecture 2020 - Ici, on papote !

par meevadeborah le Mar 20 Oct 2020, 22:59
Pour le défi 12. Un recueil de poèmes paru ces 40 dernières années : Les immobiles de Mahmoud Chokrollahi.

« Les yeux ouverts
je fixe le froid et
le passage du temps

je vis
encore »

Extrait du livre Les immobiles de Mahmoud Chokrollahi


Ce sont des poèmes. Aïe, de la poésie, qu'est-ce qui m'a pris ?
Ne seraient-ce pas là des haïkus d'ailleurs ? Je n'y connais vraiment rien dans le genre.


C'est bref.

« Je veille mes mots
pour ne pas faner les fleurs »


C'est déroutant.

« Sur un rosier en fleur
deux mouches enlacées

immobiles »


C'est beau et juste.

« Un papillon se pose
sur la lune qui se lave
à la surface de l'eau

rêve d'enfance »


J'ai lu ce livre lentement. Je me suis attardée sur certaines pages, décortiquant des idées, des couleurs, des thèmes : la nature, la vie.

Puis j'ai repris ce livre et l'ai relu, très vite, mue d'une intuition. Tel un folioscope, les pages ont laissé l'immobilité devenir mouvement, mouvement de la vie, inéluctable.

« Les morts rêvent encore dans les souvenirs des passants éphémères »
Clecle78
Clecle78
Neoprof expérimenté

Neo défi lecture 2020 - Ici, on papote ! - Page 15 Empty Re: Neo défi lecture 2020 - Ici, on papote !

par Clecle78 le Mar 20 Oct 2020, 23:22
Très beau
avatar
Agrippina furiosa
Fidèle du forum

Neo défi lecture 2020 - Ici, on papote ! - Page 15 Empty Re: Neo défi lecture 2020 - Ici, on papote !

par Agrippina furiosa le Jeu 22 Oct 2020, 17:43
Bonjour les accros du bouquin !
Bonne résolution des vacances : me mettre à jour de mes compte-rendus et avancer car il me reste encore 7 défis !

Pour le défi n°43 (Une histoire dans l'Histoire), j'ai lu "L'Equipage" de J. Kessel, dans l'idée de peut-être m'en servir avec mes 3èmes. J'ai beaucoup aimé. C'est l'histoire d'un jeune lieutenant, Jean Herbillon, tout feu tout flamme qui intègre son unité d'aviation pendant la première guerre mondiale. Il a laissé sa famille et sa jeune maîtresse, Denise, une jeune femme mal mariée, sans trop de regrets pour mener une vie d'aventurier et de héros. Jean Herbillon découvre avec passion le feu du combat, l'ivresse du vol et la camaraderie de l'unité. Puis arrive un jour un camarade discret, mélancolique, nettement plus âgé. Il devient l'équipier d'Herbillon et se noue entre les deux hommes une très belle amitié. Peu à peu, Maury se dévoile et révèle ce qui le ronge : il pense que sa jeune épouse, dont il est fou amoureux, ne voit pas en lui un mari et un homme digne d'être aimé passionnément. Il s'est d'ailleurs engagé dans cette périlleuse unité pour essayer de gagner en prestige à ses yeux ... Herbillon comprend peu à peu qu'il connaît cette mystérieuse épouse bien mieux qu'il ne le voudrait ... Un beau roman, qui m'a donné envie de lire d'autres choses de Kessel, que je ne connais pas très bien.

Pour le défi n°5 (Une histoire de vacances), j'ai lu "Le roman d'Ulysse" de Simone Bertière. j'ai pris le mot "vacances" au sens propre du terme, à savoir "temps libre, voire vide" ici. En effet, ce roman, bien écrit, plein de clin d'oeil à l'Odyssée et à L'Iliade et assez drôle raconte les non-aventures d'Ulyse après son retour à Ithaque : Pénéloppe meurt rapidement, et Ulysse doit céder la place à Télémaque. Or le problème, c'est qu'il ne se sent pas prêt à devenir "un retraité" et à se contenter de faire son potager ... devenu le mentor d'un jeune berger, qui rêve de devenir aède, Ulysse revient sur ses exploits passés, plein de nostalgie ... jusqu'à ce que son jeune ami lui souffle une idée plutôt séduisante ! Distrayant.

Pour le défi n°37 (Un livre qui évoque l'idée de bonheur), j'ai enfin lu "Le baron perché" de Calvino, que j'avais reçu en spécimen il y a un moment. L'histoire de ce garçon, qui, un beau jour, décide, pour marquer sa désapprobation aux ordres paternels, de grimper dans un arbre et de ne plus en redescendre m'a bien fait rire. Côme mène toute sa vie à califourchon sur ses branches, se déplace d'arbre en arbre, et gère de haut la vie de son domaine en-bas et fait preuve d'un certain à-propos qui force l'admiration. Un roman plein de fantaisie, de douceur et de sagesse. Un bon moment.

Pour le défi n°18 (Un roman du XVIIIème siècle), j'ai relu "Les égarements du coeur et de l'esprit" de Crébillon. Je l'avais lu en fac, donc il y a ... longtemps. Et j'ai redécouvert ce roman, dont beaucoup de choses m'avaient échappé à l'époque. Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est un roman d'apprentissage assez classique. Par contre, l'écriture de Crébillon est absolument délicieuse et mérite vraiment plusieurs lectures ! Jubilatoire !

Voilà pour une première tranche ... à suivre !
Pointàlaligne
Pointàlaligne
Neoprof expérimenté

Neo défi lecture 2020 - Ici, on papote ! - Page 15 Empty Re: Neo défi lecture 2020 - Ici, on papote !

par Pointàlaligne le Jeu 22 Oct 2020, 19:04
@Jenny a écrit:Pour l’hébreu, Amos Oz ou Benny Barbash ?

Grâce à l'idée de Jenny, j'ai lu Entre amis d'A. Oz. C'est un recueil de nouvelles dans lesquelles circulent les personnages, tous habitants d'un kibboutz. J'ai apprécié le maniement de la forme brève, intrigante juste ce qu'il faut, et de découvrir cet univers exotique, le kibboutz. J'espère qu'il a écrit d'autres nouvelles.
J'ai aussi lu Art et décès, de Sophie Hénaff, le troisième tome de sa série Poulets grillés. On peut le classer dans "jeu de mots dans le titre" ou dans "livre qui fait rire ou sourire". Le premier tome de la série me semble le meilleur des trois, ou alors je n'étais pas assez réceptive à l'humour.
Jenny
Jenny
Modérateur

Neo défi lecture 2020 - Ici, on papote ! - Page 15 Empty Re: Neo défi lecture 2020 - Ici, on papote !

par Jenny le Jeu 22 Oct 2020, 19:06
Smile
Oui, il a écrit plusieurs recueils de nouvelles : https://fr.wikipedia.org/wiki/Amos_Oz#Recueils_de_nouvelles
Pointàlaligne
Pointàlaligne
Neoprof expérimenté

Neo défi lecture 2020 - Ici, on papote ! - Page 15 Empty Re: Neo défi lecture 2020 - Ici, on papote !

par Pointàlaligne le Jeu 22 Oct 2020, 20:56
@Jenny a écrit:Smile
Oui, il a écrit plusieurs recueils de nouvelles : https://fr.wikipedia.org/wiki/Amos_Oz#Recueils_de_nouvelles
Merci Jenny, fleurs je vais suivre ça de près !
nicole 86
nicole 86
Fidèle du forum

Neo défi lecture 2020 - Ici, on papote ! - Page 15 Empty Re: Neo défi lecture 2020 - Ici, on papote !

par nicole 86 le Jeu 22 Oct 2020, 22:07
Comme je suis (un peu) folle je lis "un livre de livres " :

La bibliothèque imaginaire du Collège de France qui est paru en 1990 :

Quels sont les livres qui vous ont fait ? » En répondant à cette question que Le Monde leur posait, trente-cinq professeurs du prestigieux Collège de France ont accepté de se livrer à un exercice de haute volée.

J'adore les listes de livres mais celle-ci est exceptionnelle par la qualité de ceux qui ont répondu.

Spoiler:
Une petite consolation pour ne pas pouvoir déguster l'anthologie de littérature latine en Pléiade.   Neo défi lecture 2020 - Ici, on papote ! - Page 15 2950807625  

Parfait pour le défi 51 puisque Marguerite Harl que j'ai lue pour le défi 20 mentionne ce livre.


Dernière édition par nicole 86 le Sam 24 Oct 2020, 18:05, édité 1 fois
avatar
meevadeborah
Niveau 7

Neo défi lecture 2020 - Ici, on papote ! - Page 15 Empty Re: Neo défi lecture 2020 - Ici, on papote !

par meevadeborah le Sam 24 Oct 2020, 17:19
Pour le défi 40. Un livre qui se passe derrière le rideau de fer, j'ai lu Octobre Rouge de Tom Clancy.

Un livre à ne pas lire en confinement : si vous voulez vous évader, rêver grâce à de belles descriptions, de grands espaces, lire plutôt L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux, par exemple, qui offre les descriptions des paysages grandioses de l’Amérique, dans lesquels l’homme peut passer pour un détail, quelque chose d’anodin.
Vous pouvez aussi vous dire dans ce cas que d’autres sont encore plus enfermés que vous-mêmes, ou voir les fonds marins comme de grands espaces. Après tout, pourquoi pas.

Une histoire de sous-marins donc. Comme je les aime. Je n’en ai pas lu d’autres cela dit, peux pas trop comparer. Mais là, il y a ce qu’il faut : les explications techniques, les personnages qui vont bien – enfin, il y en a qui meurent, ils vont pas si bien, mais ils vont bien dans l’histoire, vous aurez compris. Avec les gueules qu’il faut quoi. Et l’action, quand même, même si là aussi c’est pas le débarquement mais disons qu’entre le Grand Bleu et Star Wars, il y a quelques possibilités et Octobre rouge, c’est entre les deux.

Bon, soyons honnête, parce que je lui ai pas laissé très beaucoup d’étoiles au bouquin, il y a bien quelque part où ça a pêché. Donc le sujet qui m’intéressait pas bien des masses au départ et la longueur du coup, que j’aurais bien raccourcie de moitié disons.

Mais voilà, comme ça je connais Clancy. C’est son premier à lui aussi d’ailleurs, ça nous fait un truc en commun, comme ça.
Au suivant !
AsarteLilith
AsarteLilith
Empereur

Neo défi lecture 2020 - Ici, on papote ! - Page 15 Empty Re: Neo défi lecture 2020 - Ici, on papote !

par AsarteLilith le Sam 24 Oct 2020, 17:33
Relu et terminé hier pour le défi ''livre qui évoque l'idée de bonheur'' : La princesse de Clèves. Je ne pensais absolument pas à ce livre, mais j'ai oublié que j'avais déjà lu le roman d'amour....Le défi m'a donné envie de le relire, je l'intègre donc, en pensant que la question du bonheur est au coeur de ses thématiques : Mme de Clèves, veuve, refuse le bonheur qui lui est promis, par devoir. Elle rend malheureux et son mari, et l'homme qu'elle aime, à cause de ses sentiments.


Toujours aussi délicat et subtil, mais les tournures ne sont pas toujours évidentes....dire que ma collègue d'anglais a travaillé ceci quand elle était élève de 4e !!

Peut aussi convenir pour l'item "roman d'amour", et pourquoi pas pour "femmes fortes".

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
avatar
Agrippina furiosa
Fidèle du forum

Neo défi lecture 2020 - Ici, on papote ! - Page 15 Empty Re: Neo défi lecture 2020 - Ici, on papote !

par Agrippina furiosa le Lun 26 Oct 2020, 17:51
Bonjour !
Suite de mon énorme retard ...

- Pour le défi n°7 (Un livre qui comporte des photographies), j'ai lu "François Mitterrand, journées particulières" de Laure Adler. Il faisait partie de ma PAL que j'ai bien décaissée pendant le confinement (oui, je suis très en retard !). J'ai beaucoup aimé : le principes du choix de journées précises, racontées à chaque fois en 3 ou 4 pages, est vraiment très agréable et rend la lecture captivante, même pour des personnes a priori pas trop fan d'histoire (j'ai testé sur 2 cobayes). Est reconstitué tout l'itinéraire politique et humain de Mitterrand, de la naissance à la mort. Des moments passionnants, émouvants, parfois cocasses (les réunions de tractations électorales ...) et une écriture vraiment agréable et de bonne facture. Intéressant.

- Pour le défi 32 (Un livre avec des cartes), j'ai lu "Le tour du monde du roi Zibeline" de JC. Rufin, en attente lui aussi depuis un bail et lu pendant le confinement. C'est un joli conte oriental à la mode du XVIIIème : on retrouve un Benjamin Franklin vieillissant et qui s'ennuie ferme dans sa demeure de Philadelphie, entre deux discours pontifiants de son rabat-joie de médecin. Mais voilà qu'un jour se présente à lui , un couple étrange : Auguste, au profil mystérieux de bel aventurier, et sa compagne, la piquante Aphanasie. Commence alors un récit rocambolesque à deux voix, dans lequel on découvre, en cavalant de la Prusse à la Sibérie, puis vers le Japon et la Chine pour s'achever à Madagascar, comment Auguste est devenu "le roi Zibeline". Un récit palpitant, plein de rebondissements, souvent drôle et merveilleusement bien écrit, bien dans l'esprit du XVIIIème. Dépaysant !

- Pour le défi n°29 (Pardonner ou pas), j'ai lu "Romain Gary s'en va-t-en guerre" de L. Sebsik. L'auteur imagine deux jours dans la vie du jeune Roman Kacew, ceux où il découvre que son père, qui a quitté le domicile conjugal pour une autre femme, est sur le point de le redevenir, père. Pour le gamin de 10 ans, encore plein du fol espoir de raccommoder les morceaux entre ses deux parents, le choc est rude ... Une belle reconstitution des personnages de Roman, mais aussi d'Arieh, son père et de Nina, sa mère, grâce à une multitude de souvenirs qui refont surface au fil des pages et des déambulations de Roman ou des tentatives désespérées de chacun de ses parents pour se sortir, l'une de la misère, l'autre de son mensonge. Et un très bel épilogue à Wilno, en 1943 ... Emouvant.

- Pour le défi n°44 (Un livre dont le titre comporte un nom de membre de la famille), j'ai lu "Frère d'âme" de D. Diop. J'ai beaucoup aimé l'écriture, en forme de litanies, que j'ai trouvée ensorcelante et très poétique, elle m'a un peu rappelé celle de Gaudé dans "La mort du roi Tsongor" ou "Salina". Mais j'ai eu un peu de mal avec la fin, pas évidente à la première lecture. Mais l'impression d'ensemble reste très positive. J'avais envie de le donner en lecture cursive à mes 3èmes, mais la fin me paraît vraiment problématique ... certains ont-ils tenté ? Des avis ???

Fin pour aujourd'hui, mais j'ai encore de quoi faire !
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum