Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Nell
Nell
Guide spirituel

Bilan 1re - Œuvres intégrales Empty Bilan 1re - Œuvres intégrales

par Nell Mar 2 Juin 2020 - 8:47
Bonjour à tous,

dans l'attente (désespérée) de mon accouchement, je tâche de faire le point sur l'année qui s'est "écoulée" (étrangement) et surtout sur la réception des élèves quant aux oeuvres choisies.
Ici, nous travaillions en équipe et notre choix s'était porté sur les fleurs du Mal, les lettres persanes, le rouge et le noir et Oh les beaux jours (sur lequel travaillent mes mômes actuellement mais vu qu'il n'y a plus d'oral, je ne pense pas que plus d'un tiers de la classe l'ait ouvert, voire même acheté...). Je ferai un point avec eux sur les textes qu'ils ont aimés ou pas et pourquoi (je trouve les textes très très classiques, pas toujours faciles d'accès et les bornes séculaires imposées n'aident pas pour ouvrir et compléter une réflexion et une culture littéraire plus large et qui leur parlerait davantage et leur donnerait le goût des lettres, selon moi Smile ).
Comme je prépare l'an prochain, je m'interroge sur la réception des oeuvres: qu'aviez-vous choisi? Comment cela a-t-il été reçu? Garderez-vous les mêmes oeuvres et pourquoi?
Question bonus: niveau théâtre, je suis déçue aussi par le renouvellement choisi mais finalement, je pense opter pour Molière, même si je le trouve un cran en dessous. cela permettrait peut être une transition facile après cette fin d'année avortée (et une 2nde largement amputée). et vous?

Merci!

_________________
Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. (R. Char)
roxanne
roxanne
Oracle

Bilan 1re - Œuvres intégrales Empty Re: Bilan 1re - Œuvres intégrales

par roxanne Mar 2 Juin 2020 - 9:04
Je peux te parler de mes choix différents des tiens .En plus, j'avais une générale et une techno . Donc en roman : LA Princesse de Clèves pour les généraux . On va dire que ça a &été mitigé , même si plusieurs filles ont apprécié au point d'ailleurs de l'avoir choisi pour l'oral . En techno, (STI) , sans conviction je me suis lancée dans Voyage au centre de la terre[/i] et ma foi, au vu du public, ça a fonctionné mieux que je ne pensais même si d'un strict point de vue littéraire , c'est u peu pauvre du moins pour faire une lecture linéaire. Mais avec un public de garçons peu intéressés par la lecture, ça a marché (plusieurs voulaient la choisir comme oeuvre ). En argu, j'ai pris Montaigne ce que je ne regrette pas surtout en techno où c'était lié à la contraction -essai et où le thème était porteur. Puis j'avais choisi Phèdre , et là comment dire, ça roule tout seul surtout à ce moment de l'année , vraiment dommage de l'avoir enlevé (mais je le ferai en seconde)et L'Ecole des Femmes pour mes STI , grâce au visionnage de la pièce, ça fonctionné ..J'avais prévu Baudelaire. Je garde tout pour l'année prochaine. Mais c'est vrai que la lecture linéaire c'est parfois cruel pour certains textes.
cannelle21
cannelle21
Vénérable

Bilan 1re - Œuvres intégrales Empty Re: Bilan 1re - Œuvres intégrales

par cannelle21 Mar 2 Juin 2020 - 9:15
Je n'avais qu'une première STMG. Je pense en avoir une l'année prochaine.

En théâtre :
- J'ai fait l'Ecole des femmes et ça a fonctionné. Je pense que je referai Molière et que je garderai certains textes du parcours.
- En cursive, j'ai travaillé sur Art. C'était le début de l'année. Les élèves voulaient presque tous le prendre à l'oral.

En littérature d'idées
- J'ai fait L'Ingénu parce que j'aimais le parcours. Le texte de Voltaire a été un flop mais je le referai car j'ai pas mal d'éléments maintenant pour la contraction et l'essai et que les textes du parcours fonctionnent bien.
- J'ai travaillé sur Le Petit Prince, comme conte philosophique. Les élèves ont apprécié le fait que j'éclaire l'oeuvre autrement.

En poésie
- J'ai fait Baudelaire. C'est difficile pour eux mais les études linéaires sont très intéressantes à construire.
- Ils auraient dû lire Le parti pris des choses juste avant le confinement. Je n'ai pas évalué. Je vais essayer de voir si je change.

Je n'ai pas fait le roman. J'avais prévu Voyage au centre de la terre et Minority Report.

Je crois que je vais essayer de conserver au maximum le travail effectué. C'était une première pour moi d'avoir des premières. Je sais davantage ce qui fonctionne ou non.

_________________
Il y a des gens si bêtes que si une idée apparaissait à la surface de leur cerveau, elle se suiciderait, terrifiée de solitude.
Nell
Nell
Guide spirituel

Bilan 1re - Œuvres intégrales Empty Re: Bilan 1re - Œuvres intégrales

par Nell Mar 2 Juin 2020 - 9:22
roxanne a écrit:Je peux te parler de mes choix différents des tiens .En plus, j'avais une générale et une techno . Donc en roman : LA Princesse de Clèves pour les généraux . On va dire que ça a &été mitigé , même si plusieurs filles ont apprécié au point d'ailleurs de l'avoir choisi pour l'oral . En techno, (STI) , sans conviction je me suis lancée dans Voyage au centre de la terre[/i] et ma foi, au vu du public, ça a fonctionné mieux que je ne pensais même si d'un strict point de vue littéraire , c'est u peu pauvre du moins pour faire une lecture linéaire. Mais avec un public de garçons peu intéressés par la lecture, ça a marché (plusieurs voulaient la choisir comme oeuvre ). En argu, j'ai pris Montaigne ce que je ne regrette pas surtout en techno où c'était lié à la contraction  -essai et où le thème était porteur. Puis j'avais choisi Phèdre , et là comment dire, ça roule tout seul surtout  à ce moment de l'année , vraiment dommage de l'avoir enlevé (mais je le ferai en seconde)et L'Ecole des Femmes pour mes STI , grâce au visionnage de la pièce, ça  fonctionné ..J'avais prévu Baudelaire. Je garde tout pour l'année prochaine. Mais c'est vrai que la lecture linéaire c'est parfois cruel pour certains textes.

Même la princesse? J'avais adoré mais je l'avais étudiée en fac alors je ne sais pas trop... En même temps, Julien n'a pas remporté un franc succès non plus (mais je comprends Bilan 1re - Œuvres intégrales 3692576925 ). Je verrai aussi avec mes futurs collègues ce qu'il en est, le niveau, tout ça.
Montaigne est vraiment bien passé alors?!?

_________________
Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. (R. Char)
Nell
Nell
Guide spirituel

Bilan 1re - Œuvres intégrales Empty Re: Bilan 1re - Œuvres intégrales

par Nell Mar 2 Juin 2020 - 9:24
cannelle21 a écrit:Je n'avais qu'une première STMG. Je pense en avoir une l'année prochaine.

En théâtre :
- J'ai fait l'Ecole des femmes et ça a fonctionné. Je pense que je referai Molière et que je garderai certains textes du parcours.
- En cursive, j'ai travaillé sur Art. C'était le début de l'année. Les élèves voulaient presque tous le prendre à l'oral.

En littérature d'idées
- J'ai fait L'Ingénu parce que j'aimais le parcours. Le texte de Voltaire a été un flop mais je le referai car j'ai pas mal d'éléments maintenant pour la contraction et l'essai et que les textes du parcours fonctionnent bien.
- J'ai travaillé sur Le Petit Prince, comme conte philosophique. Les élèves ont apprécié le fait que j'éclaire l'oeuvre autrement.

En poésie
- J'ai fait Baudelaire. C'est difficile pour eux mais les études linéaires sont très intéressantes à construire.
- Ils auraient dû lire Le parti pris des choses juste avant le confinement. Je n'ai pas évalué. Je vais essayer de voir si je change.

Je n'ai pas fait le roman. J'avais prévu Voyage au centre de la terre et Minority Report.

Je crois que je vais essayer de conserver au maximum le travail effectué. C'était une première pour moi d'avoir des premières. Je sais davantage ce qui fonctionne ou non.

Oui, il y a ça aussi (d'où mon questionnement): année de réforme en prime, ça permet de mettre les choses en relief en fin d'année.

_________________
Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. (R. Char)
roxanne
roxanne
Oracle

Bilan 1re - Œuvres intégrales Empty Re: Bilan 1re - Œuvres intégrales

par roxanne Mar 2 Juin 2020 - 9:25
Montaigne, c'est le thème qui passe, et puis en techno, il n'y a que les Cannibales. En plus, en générale, ils avaient en EMC un super prof de philo qui a approfondi des points sur l'humanisme par exemple (tout en le reliant à l'EMC !). J'avais plusieurs volontaires pour l'entretien.
Nell
Nell
Guide spirituel

Bilan 1re - Œuvres intégrales Empty Re: Bilan 1re - Œuvres intégrales

par Nell Mar 2 Juin 2020 - 9:32
roxanne a écrit:Montaigne, c'est le thème qui passe, et puis en techno, il n'y a que les Cannibales. En plus, en générale, ils avaient en EMC un super prof de philo qui a approfondi des points sur l'humanisme par exemple (tout en le reliant à l'EMC !). J'avais plusieurs volontaires pour l'entretien.

Exact, ça peut aussi servir de base pour la HLP...
merci Roxanne!

_________________
Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. (R. Char)
Poupoutch
Poupoutch
Modérateur

Bilan 1re - Œuvres intégrales Empty Re: Bilan 1re - Œuvres intégrales

par Poupoutch Mar 2 Juin 2020 - 9:44
Ici, première générale.
J'ai fait Alcools, et Le Spleen de Paris en cursive. Alcools, c'est compliqué, ils ont globalement eu du mal. Et le thème modernité poétique n'est pas super porteur pour la dissertation : il demande beaucoup de connaissances, parce que là modernité, c'est le jeu avec les codes classiques et que pour le démontrer il faut maîtriser les codes classiques. Si c'était à refaire (mais je n'aurai pas de 1ere l'an prochain) je changerais la cursive.
Montaigne, je suis d'accord avec Roxane, ça passe bien. En cursive, j'avais mis Les voyages de Gulliver, qu'ils ont bien aimé.
Stendhal, je l'ai fait à distance donc ça n'a pas super bien marché. J'avais mis Le chevalier au lion en cursive, et ça, ils ont plutôt aimé, du moins pour ceux qui l'ont lu.
En théâtre, j'avais pris Beckett mais je ne l'ai pas fait. Je vais leur faire un topo vite fait pour ceux qui avaient fait l'effort de le lire, mais je pense que peu l'auront lu au final et moins encore iront lire mon cours.
En termes de bilan, je dirais :
- l'étude linéaire, c'est peut-être mieux pour eux à l'oral, car au moins ils ne risquent plus le hors sujet, puisqu'il n'y a plus de questions. Néanmoins, ils ont tendance à apprendre par cœur mais sans structurer leur analyse (pas de "problématique", pas de prise en compte du mouvement ou de l'évolution du texte, dans l'ensemble, ils font des analyses très myopes).
- le commentaire pâtit de l'analyse linéaire : la plupart de mes élèves en tous cas adoptait la méthode linéaire, mais idem, sans vue d'ensemble du texte, ce qui conduisait à des catalogues de procédés sans interprétation, voire à des contresens, à force de démonter le texte.
- la dissertation est un peu plus riche avec le travail sur œuvre, même si encore mal maîtrisée dans l'ensemble.
- j'ai réussi à leur faire lire les 4 premières œuvres (2 OI et 2 cursives) en restant très évasive sur la 2eme partie de l'épreuve. Une fois qu'ils savent que c'est à eux de choisir qu'elle oeuvre ils présentent en revanche, c'est foutu : ils ne lisent plus (sauf évidemment les 5 ou 6 très sérieux et curieux).
- en tant que prof, je n'ai pas vraiment aimé faire cours de cette manière. J'ai passé trop de temps sur les études linéaires, je n'ai pas eu le temps de construire des séquences variées, d'inclure des textes complémentaires ou des images, films, etc. J'ai eu l'impression de les faire bachoter sans aller titiller leur réflexion, j'ai trouvé que mes cours manquaient d'âme. Si c'était à refaire, j'essaierais de faire autrement mais je ne vois pas tellement comment...

_________________
Lapin Émérite, celle qui Nage en Lisant ou Inversement, Dompteuse du fauve affamé et matutinal.

"L'intelligence est une maladie qui peut se transmettre très facilement mais dont on peut guérir très rapidement et sans aucune séquelle"
roxanne
roxanne
Oracle

Bilan 1re - Œuvres intégrales Empty Re: Bilan 1re - Œuvres intégrales

par roxanne Mar 2 Juin 2020 - 9:54
Je trouve que certains textes se prêtent moins que d'autres à la lecture linéaire. Par exemple, Alcools je l'avais fait l'année dernière en techno justement mais je n'ai pas repris car je ne voyais pas bien comment en faire une analyse linéaire , la structure même des poèmes ne s'y prêtant pas. Par contre, Racine, ça roule tout seul, 20 vers c'est même trop long en 8 minutes tant il y a à dire.
gregforever
gregforever
Esprit éclairé

Bilan 1re - Œuvres intégrales Empty Re: Bilan 1re - Œuvres intégrales

par gregforever Mar 2 Juin 2020 - 10:37
Il n'est pas question de changer mes oeuvres (même si les élèves "n'accrochent " pas, de toutes façons ils protestent quoiqu'on leur donne...); bien assez de travail: déjà finir la séquence sur Apollinaire que je n'ai pas eu le temps de proposer confinement oblige et nouvelle séquence théâtre à préparer (plus secondes à remanier).
On est déjà une des seules matières (la seule?) où le programme change en partie tous les ans (comme en BTS) pourquoi s'en rajouter?
Donc je refais Montaigne (choisi par 14 élèves), Mme de La Fayette (choisie par 6 élèves) et Apollinaire (pas choisi car pas fait);et donc comme on le voit les élèves ont préféré se précipiter sur les lectures cursives ( une quarantaine d' élèves)  qui étaient plus courtes et/ou plus faciles (selon eux) quoique beaucoup moins travaillées et exploitées.
J'avais fait Beaumarchais (choisi par 8 élèves) j'hésite entre Molière (déjà une EL prête) ou Marivaux (XVIIème pour garder ma progression chronologique).


Dernière édition par gregforever le Mar 2 Juin 2020 - 10:39, édité 1 fois (Raison : fautes de frappe)
sansara
sansara
Modérateur

Bilan 1re - Œuvres intégrales Empty Re: Bilan 1re - Œuvres intégrales

par sansara Mar 2 Juin 2020 - 12:18
De mon côté, en 1re générale, avec une classe de bon niveau et plutôt bosseuse :
- argumentation : Les Lettres persanes, cursive : Comment peut-on être français ?
Les textes étudiés sont bien passés (mais je n'avais choisi que des lettres de Rica), en revanche je pense qu'ils n'ont pas accroché plus que cela sur les œuvres. J'ai été surprise de constater qu'ils n'avaient, pour beaucoup, même pas lu la 2e, qui fait pourtant 200 pages à peine.

- théâtre : Le Mariage de Figaro, cursive : Le Malade imaginaire.
Je pense que c'est ce qu'ils ont préféré, ils ont bien compris la comédie du valet.

Le reste a été fait à distance :
- roman : Le Rouge et le Noir, cursive : L'Étranger.
Je ne suis pas sûre qu'ils aient été lus en entier et par tous, mais je pense qu'ils ont bien aimé les extraits étudiés.

- poésie : Les Fleurs du Mal, cursive : Le Parti pris des choses.
Visiblement ils aiment bien, car ils m'ont demandé ce matin si on pouvait finir quand même la séquence dessus malgré l'annulation du bac.

Je quitte l'EN donc je n'aurai plus de 1re, mais si j'avais dû continuer, j'aurais gardé les mêmes œuvres : comme le dit gregforever, de toute façon ils sont généralement assez blasés quoi qu'on leur propose, et hors de question de tout préparer à nouveau, notre travail est déjà bien assez lourd comme cela. Pour le théâtre, j'aurais hésité entre Lagarce (que j'ai étudié pour l'agreg et que j'aime beaucoup) et Molière (que je trouve plus facile, surtout pour des élèves qui auront manqué 3 mois de 2de).
roxanne
roxanne
Oracle

Bilan 1re - Œuvres intégrales Empty Re: Bilan 1re - Œuvres intégrales

par roxanne Mar 2 Juin 2020 - 12:31
Tu quittes l'en?
Nell
Nell
Guide spirituel

Bilan 1re - Œuvres intégrales Empty Re: Bilan 1re - Œuvres intégrales

par Nell Mar 2 Juin 2020 - 13:07
gregforever a écrit:Il n'est pas question de changer mes oeuvres (même si les élèves "n'accrochent " pas, de toutes façons ils protestent quoiqu'on leur donne...); bien assez de travail: déjà finir la séquence sur Apollinaire que je n'ai pas eu le temps de proposer confinement oblige et nouvelle séquence théâtre à préparer (plus secondes à remanier).
On est déjà une des seules matières (la seule?) où le programme change en partie tous les ans (comme en BTS) pourquoi s'en rajouter?
Donc je refais Montaigne (choisi par 14 élèves), Mme de La Fayette (choisie par 6 élèves) et Apollinaire (pas choisi car pas fait);et donc comme on le voit les élèves ont préféré se précipiter sur les lectures cursives ( une quarantaine d' élèves)  qui étaient plus courtes et/ou plus faciles (selon eux) quoique beaucoup moins travaillées et exploitées.
J'avais fait Beaumarchais (choisi par 8 élèves) j'hésite entre Molière (déjà une EL prête) ou Marivaux (XVIIème pour garder ma progression chronologique).

C'est une question de point de vue mais en ce qui me concerne, trainer une classe qui n'accroche pas du tout sur une oeuvre, c'est synonyme d'ennui pour chacun. Ce n'est pas trop mon but (ni mon plaisir).


J'ai envoyé un Form à mes 1ères ce matin, peu de réponses pour le moment mais je suis étonnée de lire que ceux qui ont répondu ont apprécié Montesquieu pour l'aspect philosophique et n'ont pas aimé Baudelaire car trop noir (même s'ils reconnaissent une facilité d'étude).

Chez moi, les oeuvres les plus choisies pour l'oral étaient des cursives, du coup, je ne peux m'en servir en référence.

_________________
Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. (R. Char)
gregforever
gregforever
Esprit éclairé

Bilan 1re - Œuvres intégrales Empty Re: Bilan 1re - Œuvres intégrales

par gregforever Mar 2 Juin 2020 - 13:32
Certes mais les élèves d'une année ne sont pas ceux d'une autre; cela se voit bien j'ai 2 classes de 1ère G avec qui j'ai fait le même programme et ls choix ne sont pas du tout répartis égalitairement : les 6 qui ont pris Mme de Lafayette sont dans la même classe et elle a été boudée par tous ceux de l'autre. Donc je ne table pas sur ce que pourraient aimer les prochains.
LDR
LDR
Niveau 5

Bilan 1re - Œuvres intégrales Empty Re: Bilan 1re - Œuvres intégrales

par LDR Mar 2 Juin 2020 - 15:21
Bonjour.
C'est une bonne idée de faire le point.

J'ai personnellement eu beaucoup de mal à me retrouver dans la volonté d'imposer des oeuvres. Bien que toutes soient très intéressantes, elles me semblent très classiques dans le sens où elles incarnent un certain nombre de clichés ou de représentations fermées de la littérature. On retrouve aussi ça chez quelques collègues lorsqu'il est question de littérature contemporaine, et que cela s'arrête à Ionesco en théâtre ou à Camus en roman (presque soixante-dix ans plus tard !).

Nous avons fait le choix, avec une de mes collègues, de nous partager deux classes en plaçant les créneaux en barrette et, ainsi, en permettant aux élèves d'avoir deux profs. Je me suis chargé des cours sur le théâtre et l'argumentation, et elle ceux qui ont concerné le roman et la poésie.
Voici ce que nous avons proposé:
-Les Lettres Persanes et le regard éloigné. En lecture cursive, nous leur avons proposé au choix L'Art de perdre de Zeniter et La Nuit des temps de Barjavel afin de travailler sur la multitude des regards éloignés possibles (géographiques, idéologiques, esthétiques, historiques). La séquence a bien marché, et le parcours éloigné ainsi que l'oeuvre complémentaire ont permis aux élèves de mieux comprendre Montesquieu. J'ai eu des carnets de lecture magnifiques. Je garde donc l'oeuvre pour l'an prochain ;
-La Princesse de Clèves et l'individu, la morale et la société. En lecture cursive, nous leur avons proposé A l'Abri de rien d'Olivier Adam. Je pense que c'est de toutes la séquence qui a le mieux fonctionné. Les élèves ont beaucoup apprécié les deux romans et les entraînements oraux que nous avons proposés depuis la rentrée d'Avril jusqu'à l'annulation de l'épreuve ont permis de belles présentations d'oeuvres ;
-Oh ! Les beaux jours ! et un théâtre de la condition humaine. En lecture cursive, le choix entre trois drames romantiques (Hernani, Lucrèce Borgia, Lorenzaccio) permettait de problématiser la question de la condition humaine. Le parcours était très riche et les enjeux soulevés dans l'ensemble bien compris par les élèves. Certains ici défendent la triste idée que ceux-ci ne s'intéressent jamais à rien, je pense au contraire qu'un certain nombre de questions les traversent et qu'elles trouvent écho dans les oeuvres que l'on fait - conviction qui me guide tous les jours dans mon métier. En revanche, j'avoue que le renouvellement me plaît beaucoup plus et je suis par avance très content d'aller vers Lagarce que j'aime beaucoup. Mais le programme de Lettres aurait à gagner en s'inspirant des programmes limitatifs de la spécialité Théâtre.
- Enfin, Les Fleurs du mal et l'alchimie poétique. Rien à redire de plus précis ; j'ai du mal avec l'idée de faire lire un recueil complet aux élèves en peu de temps. J'avais fait lire celui des Seconde pendant toute l'année - "la poésie s'épluche et se savoure" disait une de mes professeures de fac. Mais cela a bien fonctionné.

En somme, donc, j'en tire quelques conclusions:
-la lecture des "classiques" s'est mieux déroulée que je ne le pensais, mais a eu souvent besoin de l'éclairage du parcours et/ou de la cursive ;
-j'ai redécouvert certaines oeuvres avec beaucoup de plaisir, tant dans mes préparations que dans les carnets de lecture ou les échanges en classe ;
-c'est donc un constat plutôt positif que j'en tire, bien que l'annulation des épreuves ne me permette pas de vérifier mes craintes de l'an dernier. J'attends donc l'année prochaine;
-j'y ai pourtant trouvé plus de plaisir avec mes deux classes de Seconde où le choix était plus libre. Je pense que l'ancien programme présentait l'avantage de partir des grands moments esthétiques de chaque genre pour aller, en Première, vers une découverte de ce qui se fait maintenant et des répercussions contemporaines des enjeux questionnés dans les oeuvres. Une logique qu'on retrouve davantage dans la spécialité HLP désormais.
Garance
Garance
Neoprof expérimenté

Bilan 1re - Œuvres intégrales Empty Re: Bilan 1re - Œuvres intégrales

par Garance Mar 2 Juin 2020 - 15:37
Le mariage de Figaro de Beaumarchais et Les bonnes en cursive
Alcools d'Apollinaire et le Spleen de Paris de Baudelaire en cursive
La Fontaine et La Ferme des animaux d'Orwell en cursive
La princesse de Clèves et Du Domaine des murmures en cursive (les 2 lues pendant le confinement)

Pour la 2ème partie de l'oral, ils ont choisi La Ferme des animaux en majorité, plusieurs ont pris Les Bonnes et Le Mariage. Il y a eu également quelques élèves ayant choisi La Princesse.
gluche
gluche
Niveau 9

Bilan 1re - Œuvres intégrales Empty Re: Bilan 1re - Œuvres intégrales

par gluche Mar 2 Juin 2020 - 15:40
Si je fais le bilan pour ce qui me concerne en 1re générale
- La Princesse de Clèves: gros succès yesyes Près des 2/3 des élèves l'avaient choisie pour la 2e partie.
- Les Fleurs du Mal: l'oeuvre est passée correctement, sans plus. C'est tellement riche que je pense que ça leur a semblé difficile à maîtriser. Par ailleurs, la problématique de l'alchimie poétique a été plus compliquée que ce que j'avais pensé. Je garde, mais je vais changer des choses, y compris des études linéaires. J'avais proposé en cursiveLe Parti pris des choses, sans conviction, j'aimerais bien changer là aussi.
- Le Mariage de Figaro a plu aussi dans l'ensemble. Je me suis beaucoup servi des mises en scène pour travailler la compréhension. Je trouve que ça a été l'oeuvre et son parcours la moins laborieuse et je regrette beaucoup de ne pas pouvoir le refaire l'an prochain.
- J'avais prévu de terminer par Montaigne, passé à la trappe avec la situation sanitaire. C'est un choix que je conserve pour l'an prochain, sans être totalement convaincue: j'adore Montaigne, mais sa lecture me semble bien ardue pour nos élèves.

Quant à l'étude de textes, je fonctionnais déjà beaucoup par études linéaires les années précédentes sans que ça ne pose problème aux élèves. Je ne pensais pas que ça serait différent cette année, mais si. Certains élèves ont du mal à s'astreindre au linéaire à l'oral et, à l'écrit, je fais le même constat que Poupoutch, le commentaire "composé" leur a semblé plus compliqué.

Je crois que ce qui a fait la différence aussi dans la réception des oeuvres, c'est l'accompagnement dans la lecture. J'ai sans doute voulu aller trop vite avec Les Fleurs du Mal.
gluche
gluche
Niveau 9

Bilan 1re - Œuvres intégrales Empty Re: Bilan 1re - Œuvres intégrales

par gluche Mar 2 Juin 2020 - 15:46
LDR a écrit:
Nous avons fait le choix, avec une de mes collègues, de nous partager deux classes en plaçant les créneaux en barrette et, ainsi, en permettant aux élèves d'avoir deux profs..
Je vais sans doute me retrouver avec cette configuration l'an prochain (avec une collègue que j'apprécie beaucoup humainement, mais qui n'est pas une collègue avec qui je travaille ou dont j'apprécie particulièrement les propositions pédagogiques) . Est-ce que tu pourrais nous faire un retour su ce fonctionnement?
Poupoutch
Poupoutch
Modérateur

Bilan 1re - Œuvres intégrales Empty Re: Bilan 1re - Œuvres intégrales

par Poupoutch Mar 2 Juin 2020 - 15:49
LDR a écrit:Bonjour.
C'est une bonne idée de faire le point.

J'ai personnellement eu beaucoup de mal à me retrouver dans la volonté d'imposer des oeuvres. Bien que toutes soient très intéressantes, elles me semblent très classiques dans le sens où elles incarnent un certain nombre de clichés ou de représentations fermées de la littérature. On retrouve aussi ça chez quelques collègues lorsqu'il est question de littérature contemporaine, et que cela s'arrête à Ionesco en théâtre ou à Camus en roman (presque soixante-dix ans plus tard !).

Nous avons fait le choix, avec une de mes collègues, de nous partager deux classes en plaçant les créneaux en barrette et, ainsi, en permettant aux élèves d'avoir deux profs. Je me suis chargé des cours sur le théâtre et l'argumentation, et elle ceux qui ont concerné le roman et la poésie.
Voici ce que nous avons proposé:
-Les Lettres Persanes et le regard éloigné. En lecture cursive, nous leur avons proposé au choix L'Art de perdre de Zeniter et La Nuit des temps de Barjavel afin de travailler sur la multitude des regards éloignés possibles (géographiques, idéologiques, esthétiques, historiques). La séquence a bien marché, et le parcours éloigné ainsi que l'oeuvre complémentaire ont permis aux élèves de mieux comprendre Montesquieu. J'ai eu des carnets de lecture magnifiques. Je garde donc l'oeuvre pour l'an prochain ;
-La Princesse de Clèves et l'individu, la morale et la société. En lecture cursive, nous leur avons proposé A l'Abri de rien d'Olivier Adam. Je pense que c'est de toutes la séquence qui a le mieux fonctionné. Les élèves ont beaucoup apprécié les deux romans et les entraînements oraux que nous avons proposés depuis la rentrée d'Avril jusqu'à l'annulation de l'épreuve ont permis de belles présentations d'oeuvres ;
-Oh ! Les beaux jours ! et un théâtre de la condition humaine. En lecture cursive, le choix entre trois drames romantiques (Hernani, Lucrèce Borgia, Lorenzaccio) permettait de problématiser la question de la condition humaine. Le parcours était très riche et les enjeux soulevés dans l'ensemble bien compris par les élèves. Certains ici défendent la triste idée que ceux-ci ne s'intéressent jamais à rien, je pense au contraire qu'un certain nombre de questions les traversent et qu'elles trouvent écho dans les oeuvres que l'on fait - conviction qui me guide tous les jours dans mon métier. En revanche, j'avoue que le renouvellement me plaît beaucoup plus et je suis par avance très content d'aller vers Lagarce que j'aime beaucoup. Mais le programme de Lettres aurait à gagner en s'inspirant des programmes limitatifs de la spécialité Théâtre.
- Enfin, Les Fleurs du mal et l'alchimie poétique. Rien à redire de plus précis ; j'ai du mal avec l'idée de faire lire un recueil complet aux élèves en peu de temps. J'avais fait lire celui des Seconde pendant toute l'année - "la poésie s'épluche et se savoure" disait une de mes professeures de fac. Mais cela a bien fonctionné.

En somme, donc, j'en tire quelques conclusions:
-la lecture des "classiques" s'est mieux déroulée que je ne le pensais, mais a eu souvent besoin de l'éclairage du parcours et/ou de la cursive ;
-j'ai redécouvert certaines oeuvres avec beaucoup de plaisir, tant dans mes préparations que dans les carnets de lecture ou les échanges en classe ;
-c'est donc un constat plutôt positif que j'en tire, bien que l'annulation des épreuves ne me permette pas de vérifier mes craintes de l'an dernier. J'attends donc l'année prochaine;
-j'y ai pourtant trouvé plus de plaisir avec mes deux classes de Seconde où le choix était plus libre. Je pense que l'ancien programme présentait l'avantage de partir des grands moments esthétiques de chaque genre pour aller, en Première, vers une découverte de ce qui se fait maintenant et des répercussions contemporaines des enjeux questionnés dans les oeuvres. Une logique qu'on retrouve davantage dans la spécialité HLP désormais.
Pourquoi? Les programmes de la spé théâtre sont généralement assez plan-plan, et les œuvres contemporaines font peu de place à l'immediatemebt contemporain et surtout, à ce qui sort un peu des sentiers rebattus. Pour le coup, le programme limitatif de théâtre de l'an prochain me fait à peu près le même effet que le programme de 1ere en français.
Wajdi Mouawad, qui est quand même déjà en passe de devenir un classique tant il est étudié en français (bon, les collègues font plus souvent Incendies, alors Tous des oiseaux peut être vu comme une nouveauté, mais bon, hein, Mouawad, ça fait 15 ans qu'on en bouffe et c'est même pas très intéressant. Lui-même succédant à Py, qui succedait à Pommerat, que des auteurs très institutionnalisés...).
Bon et le thème de la femme chez Molière, c'est juste le programme de comparée à l'agreg de 2014-2015...
Je rêverais d'avoir plus de liberté en terminale, quand on récupère les élèves au bout d'un parcours de deux ans de théâtre.
(bon, jusqu'à cette année, y'avait Woyzeck et ça, c'était un bonheur, et j'avais beaucoup aimé travailler Britannicus).

Je plussoie le plaisir de la spé HLP : j'aurai des 1e et des term l'an prochain et je m'y éclate vraiment.

_________________
Lapin Émérite, celle qui Nage en Lisant ou Inversement, Dompteuse du fauve affamé et matutinal.

"L'intelligence est une maladie qui peut se transmettre très facilement mais dont on peut guérir très rapidement et sans aucune séquelle"
LDR
LDR
Niveau 5

Bilan 1re - Œuvres intégrales Empty Re: Bilan 1re - Œuvres intégrales

par LDR Mar 2 Juin 2020 - 16:08
Poupoutch a écrit:
Pourquoi? Les programmes de la spé théâtre sont généralement assez plan-plan, et les œuvres contemporaines font peu de place à l'immediatemebt contemporain et surtout, à ce qui sort un peu des sentiers rebattus. Pour le coup, le programme limitatif de théâtre de l'an prochain me fait à peu près le même effet que le programme de 1ere en français.
Wajdi Mouawad, qui est quand même déjà en passe de devenir un classique tant il est étudié en français (bon, les collègues font plus souvent Incendies, alors Tous des oiseaux peut être vu comme une nouveauté, mais bon, hein, Mouawad, ça fait 15 ans qu'on en bouffe et c'est même pas très intéressant. Lui-même succédant à Py, qui succedait à Pommerat, que des auteurs très institutionnalisés...).
Bon et le thème de la femme chez Molière, c'est juste le programme de comparée à l'agreg de 2014-2015...
Je rêverais d'avoir plus de liberté en terminale, quand on récupère les élèves au bout d'un parcours de deux ans de théâtre.
(bon, jusqu'à cette année, y'avait Woyzeck et ça, c'était un bonheur, et j'avais beaucoup aimé travailler Britannicus).

Je plussoie le plaisir de la spé HLP : j'aurai des 1e et des term l'an prochain et je m'y éclate vraiment.

Je ne sais pas s'il y a lieu de lancer un débat sur le théâtre contemporain. Je suis d'accord lorsque tu parles d'"auteurs très institutionnalisés" et je me souviens d'une conversation privée avec T. Jolly qui reprochait la même chose. Et puis, dès lors qu'on le trouve dans les scènes nationales, il y a faut à parier qu'on peut les taxer rapidement d'"institutionnalisés". Paradoxe toutefois: T. Jolly avait fait la Cour d'Honneur, mais s'était vu refuser la direction de quelques CDN avant d'avoir Angers...
J'adore Mouawad, au-delà même des textes qu'il écrit, mais aussi comme metteur en scène ; et je ne parle pas de Pommerat qui, je trouve, cherche à entièrement saisir les fluctuations du monde contemporain. On l'a vu avec sa dernière création. Après, oui, cela reste l'Education Nationale et voir du Kevin Keiss, du Lygre, du Maïssa Bey, du Poix, du Mauvignier, du Rambert ou du Jolly ferait aussi beaucoup de bien. En revanche, Novarina ne nous manque pas. Bilan 1re - Œuvres intégrales 3692576925

gluche a écrit:
LDR a écrit:
Nous avons fait le choix, avec une de mes collègues, de nous partager deux classes en plaçant les créneaux en barrette et, ainsi, en permettant aux élèves d'avoir deux profs..
Je vais sans doute me retrouver avec cette configuration l'an prochain (avec une collègue que j'apprécie beaucoup humainement, mais qui n'est pas une collègue avec qui je travaille ou dont j'apprécie particulièrement les propositions pédagogiques) . Est-ce que tu pourrais nous faire un retour su ce fonctionnement?
On travaille beaucoup ensemble, déjà en option théâtre, mais aussi en lettres. Une entente autant humaine que pédagogique. C'était notre idée à la base et on a donc pu l'organiser un peu comme on voulait.
Je crois qu'il faut beaucoup de confiance et de dialogue. Bien que nous nous entendions très bien, il y a des éléments sur lesquels on diffère dans notre approche et notre méthode. Et si l'objectif est bien l'enrichissement de la réflexion de l'élève, alors il faut se dire qu'une façon de travailler peut ne pas être la nôtre mais porter ses fruits chez des élèves. On dialogue déjà beaucoup, donc j'ai du mal à isoler des éléments vraiment propres à cette organisation.
Nous nous sommes vraiment entendus sur les objectifs de chaque séquence (je ne t'apprends rien) et pour le reste, nous avons misé sur la confiance. Les élèves ont eu l'air d'apprécier, du reste. Ça oblige les enseignants à se remettre plus en cause, mais dans un cadre plus sécurisant que celui de l'ESPE ou des IPR. Ce n'est pas ici de la masturbation pédagogique, mais de vraies questions. Ma collègue est à trois ans de la retraite, j'enseigne depuis 2016 et nous apprenons beaucoup l'un de l'autre depuis que je travaille avec elle - il faut aussi dire que c'est mon ancienne prof de lettres puisque je bosse dans mon ancien lycée.
Isidoria
Isidoria
Doyen

Bilan 1re - Œuvres intégrales Empty Re: Bilan 1re - Œuvres intégrales

par Isidoria Mer 3 Juin 2020 - 11:02
Pour ma part, j'ai étudié Le Mariage de Figaro avec en cursive Les Bonnes. Les deux ont vraiment plu aux élèves. Le Mariage car ils ont trouvé ça assez actuel et se sont vraiment impliqués personnellement dans cette histoire, à ma grande surprise. Les Bonnes pour le côté inspiré de la réalité, ils ont aimé faire des recherches sur les soeurs Papin.
Ensuite, Les Lettres persanes, je pense sincèrement que peu d'élèves ont réussi à le lire en entier, mais ils ont beaucoup aimé les textes choisis et ont fait des parallèles intéressants avec l'actualité. En cursive j'avais choisi W ou le souvenir d'enfance qui en a laissé certains complètement perplexes alors que d'autres ont adoré, pour la construction, la dystopie, les règles du sport.
Puis j'ai fait lire Le Quatrième mur de Sorj Chalandon qui a fait mouche car c'est dans le pays des élèves, ils en ont parlé avec leurs parents, leur famille, on a discuté des lieux à défaut, à cause du CoVid, de pouvoir aller les visiter en vrai. Le personnage de Georges est très intéressant pour le parcours individu, morale et société. Et en oeuvre intégrale, nous avons étudié La Princesse de Clèves dont la majorité des textes a été vue en confinement. Je crois que certains ont aimé, il y en a qui m'ont dit qu'ils l'auraient choisi pour l'oral, mais ça n'a pas été fou non plus  comme adhésion, mais à distance c'est pas évident à faire passer.
Pour la poésie, nous avions choisi Alcools que j'ai traité en "discussion promenade littéraire". Certains ont adoré le format de ce cours, pas d'explication mais des lectures approfondies, accompagnées de discussion, des "loupes" sur des passages que j'aime.

L'année prochaine, je garde La Princesse mais il faut que je trouve une nouvelle cursive car le Quatrième mur a été lu en 2de. Je continue aussi Les Lettres persanes et pourquoi pas W ou le souvenir d'enfance ou une autre dystopie, à voir. Nous passerons à Baudelaire en revanche, pour la cursive, j'hésite et nous avons choisi Juste la fin du monde. Nous traiterons les OE dans l'ordre chronologique des oeuvres, ce qui nous permettra de faire du diachronique. En cursive je pense faire lire Phèdre, ou Incendies.


Dernière édition par Isidoria le Dim 19 Juil 2020 - 22:23, édité 1 fois
gluche
gluche
Niveau 9

Bilan 1re - Œuvres intégrales Empty Re: Bilan 1re - Œuvres intégrales

par gluche Mer 3 Juin 2020 - 17:25
LDR a écrit:
On travaille beaucoup ensemble, déjà en option théâtre, mais aussi en lettres. Une entente autant humaine que pédagogique. C'était notre idée à la base et on a donc pu l'organiser un peu comme on voulait.
Je crois qu'il faut beaucoup de confiance et de dialogue. Bien que nous nous entendions très bien, il y a des éléments sur lesquels on diffère dans notre approche et notre méthode. Et si l'objectif est bien l'enrichissement de la réflexion de l'élève, alors il faut se dire qu'une façon de travailler peut ne pas être la nôtre mais porter ses fruits chez des élèves. On dialogue déjà beaucoup, donc j'ai du mal à isoler des éléments vraiment propres à cette organisation.
Nous nous sommes vraiment entendus sur les objectifs de chaque séquence (je ne t'apprends rien) et pour le reste, nous avons misé sur la confiance. Les élèves ont eu l'air d'apprécier, du reste. Ça oblige les enseignants à se remettre plus en cause, mais dans un cadre plus sécurisant que celui de l'ESPE ou des IPR. Ce n'est pas ici de la masturbation pédagogique, mais de vraies questions. Ma collègue est à trois ans de la retraite, j'enseigne depuis 2016 et nous apprenons beaucoup l'un de l'autre depuis que je travaille avec elle - il faut aussi dire que c'est mon ancienne prof de lettres puisque je bosse dans mon ancien lycée.
Merci pour ta réponse. Effectivement, ma collègue et moi-même fonctionnons assez différemment, je pense, mais confiance et dialogue, c'est bon!
uneodyssée
uneodyssée
Habitué du forum

Bilan 1re - Œuvres intégrales Empty Re: Bilan 1re - Œuvres intégrales

par uneodyssée Mer 3 Juin 2020 - 18:19
C'est drôle, une organisation de ce type nous a été refusée par notre IPR, au motif que nous serions correctrices quel que soit le sujet du bac, et que nous ne devions pas nous spécialiser…
Clecle78
Clecle78
Monarque

Bilan 1re - Œuvres intégrales Empty Re: Bilan 1re - Œuvres intégrales

par Clecle78 Mer 3 Juin 2020 - 18:34
Moi je n'ai pas de première et on va bien me demander de corriger. Donc l'argument de la spécialisation est fallacieux !
uneodyssée
uneodyssée
Habitué du forum

Bilan 1re - Œuvres intégrales Empty Re: Bilan 1re - Œuvres intégrales

par uneodyssée Mer 3 Juin 2020 - 19:02
Alors ça, je suis bien d'accord ! d'autant que l'argument portait surtout sur la dissertation… et qu'il y a forcément trois sujets alors que chacune n'est censée travailler qu'une œuvre sur les trois…
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum