Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
henriette
Médiateur

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 5 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par henriette le Jeu 9 Juil 2020 - 13:07
Certes mais cette circulaire contredit le decret de loi de la réforme NVB : dans la hiérarchie des textes, elle lui est inférieur.
Donc sa valeur légale est à peu près celle d'un voeu pieux.
Tout dépendra donc du CDE : l'un, convaincu le l'intérêt des LCA, lui accordera valeur et considération, quand l'autre s'asseoira tranquillement dessus.
avatar
chmarmottine
Doyen

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 5 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par chmarmottine le Jeu 9 Juil 2020 - 13:09
@pseudo-intello a écrit:Les élèves ne peuvent pas arrêter le latin en cours de route :
"Les élèves intéressés par l'enseignement facultatif de LCA et leur famille prennent l'engagement de suivre cet enseignement sur toute la durée du cycle à partir de leur intégration (celle-ci pouvant intervenir à tout moment du cycle)."

Vous lirez aussi qu'il est obligatoire de laisser cumuler les élèves entre latin et autre option, euro et Cie.

Source :
[url=circulaire 2018]circulaire 2018[/url]


Apparemment, ce n'est pas aussi simple.

http://perdirenrage.over-blog.com/2019/06/abandon-d-option-au-college-en-fin-d-annee.html
Kilmeny
Kilmeny
Guide spirituel

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 5 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par Kilmeny le Jeu 9 Juil 2020 - 13:10
@pseudo-intello a écrit:Les élèves ne peuvent pas arrêter le latin en cours de route :
"Les élèves intéressés par l'enseignement facultatif de LCA et leur famille prennent l'engagement de suivre cet enseignement sur toute la durée du cycle à partir de leur intégration (celle-ci pouvant intervenir à tout moment du cycle)."

Vous lirez aussi qu'il est obligatoire de laisser cumuler les élèves entre latin et autre option, euro et Cie.

Source :
[url=circulaire 2018]circulaire 2018[/url]

Non malheureusement. Ce document est une grande illusion, car c'est seulement une circulaire (recommandations non obligatoires) et non un arrêté (obligatoire et impératif).

_________________
Un petit clic pour les animaux : http://www.clicanimaux.com/catalog/accueil.php?sites_id=1
Puck
Puck
Doyen

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 5 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par Puck le Jeu 9 Juil 2020 - 13:18
Je suis dans une position délicate : j’ai 2h en 5e, 3h en 4e et 3h en 3e. Si j’entame un bras de fer, je crains de perdre des heures. Et honnêtement, le fait d’avoir 2h en 5e permet d’avancer et d’intéresser vraiment les bons élèves. On finit l’année (à part celle-ci) en ayant appris les deux premieres déclinaisons et le présent, l’imparfait et le futur de toutes les conjugaisons. Les élèves ont un bon pli de traduction. Je travaille avec un vieux manuel et je fais des photocopies pour les élèves. Les tableaux de grammaire sont à la main dans leurs cahiers.
Spoiler:

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 5 00439e10
Je ne suis pas sûre de gagner à m’opposer en force. Et plein de collègues guettent ces heures comme les vautours de Lucky Luke.

_________________
"Ce que nous avons fait, aucune bête au monde ne l'aurait fait. 
Mais nous nous en sommes sortis. Et nous voici confrontés à l'ingratitude de la nation. Pourtant, c'était pas ma guerre. C'était pas ma guerre, oh non !"
Cripure
Clecle78
Clecle78
Érudit

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 5 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par Clecle78 le Jeu 9 Juil 2020 - 13:27
C'était mon livre aussi, écrit par mon professeur d'hypochartes et grand latiniste, monsieur Gason !
Puck
Puck
Doyen

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 5 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par Puck le Jeu 9 Juil 2020 - 13:28
yesyes yesyes yesyes

_________________
"Ce que nous avons fait, aucune bête au monde ne l'aurait fait. 
Mais nous nous en sommes sortis. Et nous voici confrontés à l'ingratitude de la nation. Pourtant, c'était pas ma guerre. C'était pas ma guerre, oh non !"
Cripure
henriette
henriette
Médiateur

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 5 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par henriette le Jeu 9 Juil 2020 - 13:35
Pour "financer" le grec et permettre le cumul latin+grec en 3e, je n'ai que 2h de latin en 4e et en 3e (mais 2h aussi en 5e), et 2h de grec en 3e.
J'ai de bons élèves, qui avaient loupé le coche du latin en 5e, qui s'inscrivent en grec, et finalement très peu de latinistes arrêtant le latin pour prendre le grec, puisqu'ils peuvent faire les deux.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Stered
Stered
Doyen

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 5 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par Stered le Jeu 9 Juil 2020 - 14:17
Pour que le grec soit cumulable avec le latin, on a choisi 2 / 3 / 2 + 2 pour les répart horaires. Avant, on avait 1 / 3 / 3 en latin et l'année de 5e ne servait pas à grand chose... Donc passer à 2 / 3 / 2 nous arrangeait et permettait au grec d'avoir plus de public. Dans ton cas, bien sûr, c'est différent, en ayant gardé les horaires d'avant réforme.

_________________
"Il nous faut arracher la joie aux jours qui filent." Maïakovski
pseudo-intello
pseudo-intello
Expert spécialisé

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 5 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par pseudo-intello le Jeu 9 Juil 2020 - 14:21
@Kilmeny a écrit:
@pseudo-intello a écrit:Les élèves ne peuvent pas arrêter le latin en cours de route :
"Les élèves intéressés par l'enseignement facultatif de LCA et leur famille prennent l'engagement de suivre cet enseignement sur toute la durée du cycle à partir de leur intégration (celle-ci pouvant intervenir à tout moment du cycle)."

Vous lirez aussi qu'il est obligatoire de laisser cumuler les élèves entre latin et autre option, euro et Cie.

Source :
[url=circulaire 2018]circulaire 2018[/url]

Non malheureusement. Ce document est une grande illusion, car c'est seulement une circulaire (recommandations non obligatoires) et non un arrêté (obligatoire et impératif).

C'est vrai, ça dépend des chefs.

Par exemple, la mienne s'est appuyée sur une circulaire pour nous enquiquiner, et n'a rien voulu entendre quand nous lui avons expliqué la hiérarchie des texte, en disant qu'elle était fonctionnaire, qu'une circulaire émanait de l’État et qu'en conséquence elle l’appliquait.

Alors, c'est œil pour œil, dent pour dent : vous essayez la circulaire, et si elle vous envoie paître, la prochaine fois qu'elle vous sort une circulaire parce que ça l'arrange, vous vous souvenez qu'un Lannister paie toujorus ses dettes. Very Happy
EdithW
EdithW
Fidèle du forum

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 5 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par EdithW le Jeu 9 Juil 2020 - 14:29
@henriette a écrit:Certes mais cette circulaire contredit le decret de loi de la réforme NVB : dans la hiérarchie des textes, elle lui est inférieur.
Donc sa valeur légale est à peu près celle d'un voeu pieux.
Tout dépendra donc du CDE : l'un, convaincu le l'intérêt des LCA, lui accordera valeur et considération, quand l'autre s'asseoira tranquillement dessus.

+ 1

Collège de mes enfants, seuls deux options sont possibles et certaines sont incompatibles de façon arbitraire. Donc le latin, l'espagnol euro, le sport et l'occitan sont en concurrence, mais c'est l'occitan, qui prend 12h de la DHG, qui est guetté par les autres, pas le latin (seulement 4h, plus EPI d'initiation obligatoire en 5e). Si on ne veut pas mettre tous les élèves d'une option dans la même classe, c'est la quadrature du cercle pour les EDT. Il faut choisir, une mixité systématique pour éviter des classes de niveau, ou une limitation, au prix du sacrifice de certaines options. La classe de 4e de ma fille regroupai cette année la quinzaine de latinistes du niveau et l'option sport, et, bizarrement, c'était la moins pénible des 4 classes (j'ai assisté aux CC des 4), bien qu'il y ait eu des élèves très faible et un conseil de discipline... Cette cohorte semble particulièrement gratinée, à tel point que les profs ne feront pas le voyage traditionnel de 3e, de peur de débordements.

De mon temps (à l'époque, comme dit ma petite de 5 ans), les germanistes étaient rassemblés sur deux classes en 6-5, le latin était obligatoire jusqu'en 3e et fortement conseillé ensuite, le grec optionnel à partir de la 4e et les élèves regroupés. On était même divisés en "tortues" et "lièvres" en maths et sciences au lycée !... ce qui est totalement idiot quand on connaît la fable Wink . La question de l'hétérogénéité ne se posait tout simplement pas, mais j'avais des camarades assez faibles, qui recevaient une certaine aide et se voyaient traiter avec bienveillance, chacun était mené au bout de ses capacités. Dans la même classe se côtoyaient des premiers prix de concours général et des futures aides ménagères. mais c'était un autre temps, d'autres élèves et enseignants...
alprechac2
alprechac2
Expert

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 5 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par alprechac2 le Mar 3 Nov 2020 - 14:19
Je fais remonter le sujet, peut-être serait-ce plus pertinent d'en ouvrir un autre, je ne sais pas : comment s'annonce le latin avec le protocole renforcé (s'il y a un renforcement prévu dans votre bahut) ?
Dans mon collège, bien qu'on soit revenu depuis hier à un système "1 classe / salle", le regroupement de différents classes sur le même niveau est autorisé pour les langues vivantes, le latin, les sciences et techno.
A priori, je devrais donc garder l'horaire prévu à chaque niveau (en mai-juin, je me suis retrouvée avec la moitié de l'horaire pour chaque niveau : par exemple, en 5e, j'avais les 5eA 1h et les 5eB 1h - heureusement, les élèves n'étaient répartis que sur 2 classes, contrairement à cette année où ils ont eu la bonne idée de les répartir sur 3 classes !).

Je crains pour l'initiation en 6e : j'avais réussi à caser celle-ci la semaine des stages de 3e, car cela me libérait des créneaux, mais le stage étant fortement compromis (en janvier chez nous), je ne sais pas comment je vais caser 5 h de plus dans mon EDT ... or, il faut vraiment que je passe, je commence juste à remonter les effectifs (je suis arrivée il y a un an).

_________________
Habillez vos petits ! Mise à jour 16/02/2020 : https://www.neoprofs.org/t120915-vd-fille-6-mois-6-ans
Miniloupiotte
Miniloupiotte
Niveau 6

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 5 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par Miniloupiotte le Mar 3 Nov 2020 - 14:27
De mon côté (je suis TZR), j'avais des heures de latin sur le remplacement fait de mai à juillet, et déjà il y avait brassage sur deux (en 5e) ou trois classes (autres niveaux), alors qu'à la reprise de mai, le protocole était quand même assez strict. C'était compliqué car il y avait le système "une classe = une salle" donc ceux qui arrivaient d'une autre classe devaient "emprunter" pour l'heure de latin les tables d'autres élèves, on désinfectait tables et chaises concernées avant et après (il y avait du spray de Sanytol à disposition dans toutes les salles). Donc je ne suis pas étonnée par ce que tu décris, même si ça ne colle pas bien sûr avec l'idée de protocole renforcé.
Pour la présentation du latin, j'ai vu dans un collège où je n'avais que du français un autre système : la collègue de Lettres classiques choisissait une heure où j'avais les 6e en français et elle une classe en latin, elle prenait mes 6e dans sa salle (une heure) au lieu qu'ils viennent en français avec moi. Moi, pendant ce temps-là, je prenais ses latinistes qui venaient dans ma salle avec un travail qu'elle leur donnait à faire en autonomie. Elle réitérait ce système avec chaque 6e, en choisissant si possible des heures où les 6e avaient français et elle latin, le collègue de français prenant ses latinistes en autonomie pendant sa présentation aux 6e qu'elle gérait pendant ce temps-là. Cela lui permettait de ne pas faire plus d'heures que son emploi du temps : bien sûr, elle officialisait cela avec le chef d'établissement pour préciser par écrit qui était responsable de quelle classe sur ces heures-là.
alprechac2
alprechac2
Expert

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 5 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par alprechac2 le Mar 3 Nov 2020 - 14:45
Ah, je te remercie pour ton idée concernant la présentation du latin !
Je suis partie en effet sur l'idée de passer pendant les heures de français de mes collègues, qui correspondraient à mes heures de trou. Il faut que je voie si mes collègues seraient partantes ou si je pourrais prendre 1h d'HVC, ou d'un autre cours à un collègue ...

_________________
Habillez vos petits ! Mise à jour 16/02/2020 : https://www.neoprofs.org/t120915-vd-fille-6-mois-6-ans
Callirhoe
Callirhoe
Niveau 4

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 5 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par Callirhoe le Mar 3 Nov 2020 - 20:46
Dans mon collège, le principe 1 classe = 1 salle fait que le latin et le grec ont purement et simplement été supprimés des emplois du temps enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 5 2950807625
Nous avons 25 à 28 élèves en latin, 20 en grec, répartis sur 3 à 4 classes.
alprechac2
alprechac2
Expert

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 5 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par alprechac2 le Mar 3 Nov 2020 - 20:47
@Callirhoe a écrit:Dans mon collège, le principe 1 classe = 1 salle fait que le latin et le grec ont purement et simplement été supprimés des emplois du temps enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 5 2950807625
Nous avons 25 à 28 élèves en latin, 20 en grec, répartis sur 3 à 4 classes.

affraid
Les cours ont lieu en distanciel ?

_________________
Habillez vos petits ! Mise à jour 16/02/2020 : https://www.neoprofs.org/t120915-vd-fille-6-mois-6-ans
cocktail
cocktail
Fidèle du forum

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 5 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par cocktail le Mar 3 Nov 2020 - 20:48
Qu'advient-il des enseignants pendant ces heures ?
Comment réagissent les collègues ?
C'est dingue !!
Stered
Stered
Doyen

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 5 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par Stered le Mar 3 Nov 2020 - 20:55
Chez nous, c'est maintenu, comme les inclusions ULIS et SEGPA : pas de brassage inter niveaux, mais possible au sein du même niveau.

Une classe par salle "dans la mesure du possible" donc pas pour les salles spécialisées, ni pour les matières à regroupement de classe, ni les groupes d'AP.

_________________
"Il nous faut arracher la joie aux jours qui filent." Maïakovski
AsarteLilith
AsarteLilith
Empereur

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 5 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par AsarteLilith le Mar 3 Nov 2020 - 21:07
Pour le moment, j'ai mes latinistes, souvent de classes différentes, ensemble, dans une salle rien que pour moi.

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
uneodyssée
uneodyssée
Niveau 6

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 5 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par uneodyssée le Mar 3 Nov 2020 - 21:11
Chez moi (lycée) cela a été un peu anticipé on dirait : tous sont dans la même classe en seconde (et c'est vrai de chaque groupe d'option facultative). Donc même si on passe à une salle/une classe (c'est pas encore fait), pas de souci (il faut dire aussi ce qui va). Je suis étonnée que les chefs n'aient pas tous eu, exceptionnellement, ce raisonnement.
AnnaElissa
AnnaElissa
Niveau 5

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 5 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par AnnaElissa le Mar 3 Nov 2020 - 21:21
Latinistes de deux classes différentes. Après une annonce qui disait de les prendre à tour de rôle, je garde le groupe entier mais en séparant d'un mètre les deux classes. Mais ils sont montés en cours avant sans aucune séparation et se côtoient dans la cour évidemment.
Callirhoe
Callirhoe
Niveau 4

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 5 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par Callirhoe le Mer 4 Nov 2020 - 13:28
@cocktail a écrit:Qu'advient-il des enseignants pendant ces heures ?
Comment réagissent les collègues ?
C'est dingue !!

Ma collègue est en arrêt car sa grossesse avancée fait qu'elle est à risques. Quant à moi, je suis en sous-service. Les emplois du temps ont été complètement refondus mais on ne m'a pas donné d'heures pour compenser, ni de créneau pour faire du distanciel.
Je dois avouer que durant l'heure qu'a duré l'assemblée plénière, il nous en est tellement tombé dessus, que je n'ai pas réagi car trop occupée à essayer d'éviter la crise de panique... Et depuis 2 jours, je cours.
avatar
Sallustius
Niveau 6

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 5 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par Sallustius le Mer 4 Nov 2020 - 17:50
aucun changement ici car, avec 15 salles de cours "normales" (j'enlève le gymnase et la salle de musique sans bureau) et 16 divisions (sans compter la LV2 bis et le latin qui auraient besoin d'une salle à part) le calcul a étonnamment été vite fait : impossible de donner une salle par classe.
EnglishTidsear
EnglishTidsear
Niveau 5

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 5 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par EnglishTidsear le Mer 4 Nov 2020 - 18:10
Mon fils, au collège, n'a plus cours de latin du tout pour limiter les brassages, ni en présenciel ni en distanciel. Sa prof surveille devoirs faits à la place. Elle doit être ravie...Je l'ai appris en regardant son emploi du temps sur pronote.
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 5 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par Lefteris le Mer 4 Nov 2020 - 19:25
@EnglishTidsear a écrit:Mon fils, au collège, n'a plus cours de latin du tout pour limiter les brassages, ni en présenciel ni en distanciel. Sa prof surveille devoirs faits à la place. Elle doit être ravie...Je l'ai appris en regardant son emploi du temps sur pronote.
C'est dans le public ? Pas sûr que ce soit bien statutaire, elle devrait contacter son syndicat. La direction décide de fermer l'option, elle assume. Les maxima de service existent toujours, on ne peut pas faire faire n'importe quoi aux enseignants, même si c'est le rêve de ce gouvernement qui cherche à exploser les statuts. Sinon à quand la surveillance du réfectoire ? Le secrétariat ?

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, utilisée pour toutes les démolitions, expliquée sans fard par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
EnglishTidsear
EnglishTidsear
Niveau 5

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 5 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par EnglishTidsear le Mer 4 Nov 2020 - 20:03
Oui, collège public. L'option avait déjà commencé avec 15 jours de retard en septembre. Manque total de communication avec les familles. Autant dire que cette année je fais une croix sur cette option. j'aurai préféré que les cours passent en distanciel, mais la collègue ne le souhaite peut-être pas.
EDIT: Déjà l'année dernière, le collège avait proposé d'ouvrir l' option grec. Ma fille avait donc choisi de faire initiation au grec et d'arrêter le latin. ( Elle fait aussi section européenne anglais, cela faisait trop d'heures). Résultat, en septembre, pas d'option grec et ma fille non inscrite en latin. :-(
Lefteris
Lefteris
Esprit sacré

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 5 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par Lefteris le Mer 4 Nov 2020 - 21:58
@EnglishTidsear a écrit:Oui, collège public. L'option avait déjà commencé avec 15 jours de retard en septembre. Manque total de communication avec les familles. Autant dire que cette année je fais une croix sur cette option. j'aurai préféré que les cours passent en distanciel, mais la collègue ne le souhaite peut-être pas.
EDIT: Déjà l'année dernière, le collège avait proposé d'ouvrir l' option grec. Ma fille avait donc choisi de faire initiation au grec et d'arrêter le latin. ( Elle fait aussi section européenne anglais, cela faisait trop d'heures). Résultat, en septembre,  pas d'option grec et ma fille non inscrite en latin. :-(
Il ne faut pas entrer dans le jeu du "distanciel", qui en fait n'existe pas. IL y a cours ou il n'y a pas , avec bricolage lié à la bonne volonté à distance. ON cherche à nous faire avaler une nouvelle "réalité", qui va flinguer nos statuts. La collègue n'a pas à assurer "devoir faits", ce n'est pas pas dans sa VS et elle n'est pas responsable du confinement.

HS pour le grec : mauvaise idée. Les élèves qui arrêtent le latin pour le grec ne savent rien en latin comme en grec. De plus, s'ils sont en échec en latin, souvent parce qu'ils haïssent la déclinaison et la précision grammaticale, ils rameront encore plus en grec, avec une grammaire largement plus difficile. Expérience vécue, constante, et confirmée.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, utilisée pour toutes les démolitions, expliquée sans fard par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum