Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
musa
Fidèle du forum

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 4 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par musa le Mer 24 Juin 2020 - 16:40
L'an dernier, j'ai demandé la même chose et on m'a encore tenu le même discours. Résultat , mon effectif de 5 élèves de 4è a été réparti dans trois classes. Ridicule...


Dernière édition par musa le Mer 24 Juin 2020 - 16:45, édité 1 fois
AsarteLilith
AsarteLilith
Empereur

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 4 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par AsarteLilith le Mer 24 Juin 2020 - 16:43
@marjolie.june a écrit:
@Agrippina furiosa a écrit:Situation un peu meilleure ici, mais c'est pas la folie non plus :
- une promo de 10 en 5ème l'an prochain (on a seulement 44 élèves en 6èmes et je n'ai pas pu passer vendre ma soupe ... bref !)
- les 4èmes seront 14 normalement (4 arrêts en cours d'année, jamais vu une promo pareille !!!)
- je garde mes 18 élèves de 4èmes en 3ème.
C'est pas terrible, mais on a que 230 élèves ...
Pour la reprise, j'ai pu retrouver mes élèves de 5èmes en présentiel dès le début, mais les deux classes étaient séparées, donc j'ai fait un mix présentiel / distanciel (ou distanciel pur pour ceux qui ne sont pas revenus ...). Beaucoup de boulot, mais je n'ai pas perdu trop d'élèves. Et depuis lundi, j'ai retrouvé en groupe mélangé les 5èmes et les 3èmes, mais pas les 4èmes (bourde dans l'edt ...) que j'ai toujours 1h par classe. Je me dis que c'est mieux que rien !
Mais quelle énergie dépensée pour un résultat si précaire ... je sens bien que j'ai de moins en moins d'énergie pour me battre et je change de chef en fin d'année prochaine (celui-là m'a beaucoup soutenue, ça m'a bien changée !) ... donc je ne donne pas cher de la peau du latin chez moi No

Je trouve que tes effectifs sont corrects. Ou du moins n'ont rien de honteux.

Je n'en ai pas autant....

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
Serge
Serge
Médiateur

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 4 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par Serge le Mer 24 Juin 2020 - 16:48
@musa a écrit:L'an dernier, j'ai demandé la même chose et on m'a encore tenu le même discours. Résultat , mon effectif de 5 élèves de 4è a été réparti dans trois classes. Ridicule...

Oui, mais cette fois on a l'argument du maintien de l'enseignement en tenant compte des conditions sanitaires, ce qui ne serait pas possible si les latinistes venaient encore de classes différentes. J'espère que des CDE sont au moins capables d'entendre cet argument, la situation est quand même inédite, et bien des choses se font "différemment". L'intelligence, c’est d'être capable de s'adapter.

_________________
enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 4 94_10
Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
musa
musa
Fidèle du forum

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 4 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par musa le Mer 24 Juin 2020 - 16:57
Je suis d'accord avec toi Serge et je compte utiliser cet argument (cela dit, je ne suis pas sûre qu'il fera mouche car mes chefs ignorent apparemment cette contrainte sanitaire; depuis lundi, je fais cours à mes groupes et ma PA n'a même pas eu l'air de comprendre où était le problème quand je lui ai demandé la semaine d'avant si ce serait possible).
Si l'intelligence avait prévalu, on n'aurait pas éclaté l'an dernier 5 élèves dans 3 classes en ressassant un argument idéologique complètement inadapté à la situation d'aujourd'hui. Mais je vais me répéter qu'"il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer..."
avatar
elisa18
Habitué du forum

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 4 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par elisa18 le Mer 24 Juin 2020 - 17:43
@henriette a écrit:Bonne chance. Pour moi c'est mort, non catégorique, pas de classes de niveau (enfin sauf la bilangue).
Idem ici... La vingtaine de bilangues est sur 2 classes. Cette semaine, j'ai retrouvé mes groupes de latinistes, venant de différentes classes: on brasse les élèves en LV et en latin.....
avatar
Sallustius
Niveau 6

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 4 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par Sallustius le Mer 24 Juin 2020 - 21:41
de bonnes nouvelles chez moi : j'ai finalement pu faire des initiations aux rares 6emes présents la semaine dernière et j'ai gagné quelques élèves de plus ce qui me permet d'avoir deux groupes avec 42 inscrits pour le moment. J'en perds donc seulement un (j'avais trois groupes de 5emes cette année) mais, au moins, je remplis mon poste.
alprechac2
alprechac2
Expert

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 4 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par alprechac2 le Mer 24 Juin 2020 - 21:45
Sallustius, il y a combien de divisions de 6e dans ton collège ? 😮

_________________
Habillez vos petits ! Mise à jour 16/02/2020 : https://www.neoprofs.org/t120915-vd-fille-6-mois-6-ans
Amaliah
Amaliah
Empereur

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 4 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par Amaliah le Mer 24 Juin 2020 - 21:59
@henriette a écrit:Je sais bien, c'est ce que j'ai dit ! Mais on m'a fait comprendre que si on faisait ça, on recréait le choix d'une option pour être dans une "bonne" classe, etc.

Chez nous, en général, les latinistes sont mis sur 3 classes (4 ou 5 classes par niveau selon les années). Or, cette année et l'année prochaine encore, pour les 5e, le chef met sur deux classes les latinistes... Mais les latinistes sont des élèves bilangues espagnol ou allemand ou option théâtre ou encore quelques rares sans option. On se retrouve donc avec des classes homogènes, dirons-nous...
Ma collègue de LC était inquiète cette année mais finalement elle aura 19 ou 20 latinistes en 5e sur 4 classes à 23 élèves, c'est chouette, vu l'année particulière que l'on vient de passer. Mais en général, elle a 30 ou 35 demandes...
Pour ma part, en tant que PP d'une classe faible, j'ai appelé les parents des 4 élèves les plus sages, travailleurs, méritants, curieux et intéressés et les 4 ont finalement coché latin. Je me réjouis pour ma collègue et pour mes 4 élèves qui vont se retrouver dans une tout autre ambiance de classe l'année prochaine au lieu d'aller faire la tête de classe d'une classe bien plus faible comme c'était le cas cette année parce qu'ils n'avaient pas pris bilangue dès la 6e.
Les parents n'ont pas ouvert le super document envoyé sur l'ENT par ma collègue qui fait vraiment un boulot de dingue, j'ai alors envoyé un mail à une grande partie des élèves et à leurs parents (j'ai la moitié des 6e) en leur expliquant pourquoi je leur recommandais de faire latin. Suite à ce mail, certains parents m'ont demandé des renseignements par téléphone et dans mon autre 6e d'un meilleur niveau, j'en ai convaincu 4 autres de faire latin. En fait, les parents m'ont tous dit qu'ils ne voulaient pas que leur enfant fasse latin parce qu'ils gardaient un souvenir rébarbatif de leurs années de latin. Parfois les enfants voulaient et ce sont les parents qui ne voulaient pas!!
Il y a un seul groupe de latinistes mais chez nous, ils ont 2h de latin en 5e, décision du chef. Smile
avatar
Sallustius
Niveau 6

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 4 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par Sallustius le Jeu 25 Juin 2020 - 17:48
chez nous il y a quatre classes par niveau mais cela fait longtemps que j'ai habituellement beaucoup de volontaires, je suis sur le poste depuis déjà plus de dix ans, ça aide.
A rebours
A rebours
Neoprof expérimenté

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 4 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par A rebours le Jeu 25 Juin 2020 - 18:37
Je tombe à 11, contre 26/30 d'habitude. Et mes collègues de LM de dire :"oh ben ça va, c'est bien !"... enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 4 1665347707
Audrey
Audrey
Oracle

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 4 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par Audrey le Jeu 25 Juin 2020 - 21:00
Bon, ben tous mes latinistes de 4e ou presque ont choisi le grec en 3e, il y a donc de fortes chances que le groupe de latin 3e soit fermé l'an prochain et les deux heures perdues redistribuées sur les groupe de latin 5e et Grec 3e. Enfin, si j'ai un groupe de latin en 5e: je n'ai aucun retour sur les effectifs d'inscrits à cette date.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
avatar
Madame
Niveau 2

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 4 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par Madame le Mer 8 Juil 2020 - 9:55
J'étais ces dernières années sur une belle progression en latin : 30 inscrits (2018), 42 inscrits (2019) et à la rentrée 2020 : 5 !
Les élèves n'ont pas eu connaissance des conseils du 2e trimestre, pas de troisième trimestre, pas de réunion avec les parents, donc pas d'élèves. Et pourtant je suis une ancienne dans l'établissement, parents comme élèves me connaissent.
Comme les 5 élèves seront bien sûr dans la même classe, je ne pourrai pas récupérer de volontaires à la rentrée.
A noter que l'allemand LV2 fait aussi les frais du confinement.
pseudo-intello
pseudo-intello
Expert

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 4 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par pseudo-intello le Mer 8 Juil 2020 - 22:27
Moi, j'en ai 20, au lieu des 12-15 habituels.

A croire que, contre toute attente, remplacer la tournée des classes par un papelard glissé avec l'inscription de 5e, comme nous avons été forcé de le faire, a été une bonne manœuvre.


Dernière édition par pseudo-intello le Jeu 9 Juil 2020 - 0:07, édité 1 fois
Lefteris
Lefteris
Empereur

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 4 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par Lefteris le Mer 8 Juil 2020 - 22:44
@Audrey a écrit:Bon, ben tous mes latinistes de 4e ou presque ont choisi le grec en 3e, il y a donc de fortes chances que le groupe de latin 3e soit fermé l'an prochain et les deux heures perdues redistribuées sur les groupe de latin 5e et Grec 3e. Enfin, si j'ai un groupe de latin en 5e: je n'ai aucun retour sur les effectifs d'inscrits à cette date.

Je crois que grec en 3e, c'est bien, mais c'est aussi le piège. Les mauvais en latin (et on est mauvais parce qu'on ne travaille pas) veulent passer en grec parce que là,  ils ont vraiment choisi, qu'ils vont travailler promis juré juré craché. Résultat : on a des nuls en grec  encore plus nuls qu'en latin. Un peu comme un nul en marche à pied qui veut se mettre au marathon d'un seul coup.  La dernière année où il y a eu grec dans mon établissement c'est exactement ce qui s'est passé (et qui a contribué à tuer le grec, avant que NVB ne lui donne le coup de grâce).

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, utilisée pour toutes les démolitions, expliquée sans fard par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Audrey
Audrey
Oracle

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 4 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par Audrey le Mer 8 Juil 2020 - 23:07
Update: j'aurai 11 élèves en 5e (vive le non cumul des options...), 21 en 4e, 5 en latin 3e et 14 en grec. Dans ce groupe de grec, j'aurais aussi bien d'excellents élèves que de très mauvais totalement paresseux... mais le voyage en Grèce de l'an dernier a donné envie à pas mal d'élèves  (j'avais emmené tous mes élèves de latin de la 5e à la 3e en plus des hellénistes) de découvrir la langue du pays qu'ils ont découvert... ;-)

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
Oudemia
Oudemia
Esprit sacré

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 4 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par Oudemia le Mer 8 Juil 2020 - 23:27
@Lefteris a écrit:
@Audrey a écrit:Bon, ben tous mes latinistes de 4e ou presque ont choisi le grec en 3e, il y a donc de fortes chances que le groupe de latin 3e soit fermé l'an prochain et les deux heures perdues redistribuées sur les groupe de latin 5e et Grec 3e. Enfin, si j'ai un groupe de latin en 5e: je n'ai aucun retour sur les effectifs d'inscrits à cette date.

Je crois que grec en 3e, c'est bien, mais c'est aussi le piège. Les mauvais en latin (et on est mauvais parce qu'on ne travaille pas) veulent passer en grec parce que là,  ils ont vraiment choisi, qu'ils vont travailler promis juré juré craché. Résultat : on a des nuls en grec  encore plus nuls qu'en latin. Un peu comme un nul en marche à pied qui veut se mettre au marathon d'un seul coup.  La dernière année où il y a eu grec dans mon établissement c'est exactement ce qui s'est passé (et qui a contribué à tuer le grec, avant que NVB ne  lui donne le coup de grâce).

Ou bien ils raisonnent comme cet élève, l'année où la réforme Bayrou entrait en application, qui avait lancé à ses camarades : "Oh, ce sera le début, donc bien plus facile qu'en latin". La collègue, son professeur, qui l'avait entendu, était écoeurée. Et, en effet, ils avaient pris grec pour la majorité, c'est moi qui les avais récupérés.
EdithW
EdithW
Habitué du forum

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 4 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par EdithW le Jeu 9 Juil 2020 - 8:40
On ne peut pas faire latin ET grec dans vos collèges ? Dans celui de mon conjoint, c’est possible (et il commence en 5e le grec, une heure hebdo, commune aux trois niveaux, arrangement accepté par son chef, deux divisions par niveau), collège  de mes filles, pas de grec proposé (sauf sous la forme d’une initiation en 3e si le groupe semble assez intéressé) le latin comme les autres options (LCR, Espagnol renforcé et sports) engage l’élève jusqu’au bout, pas d’abandon possible.
Abandonner le latin pour commencer le grec en 3e, sachant le peu d’offre en seconde, semble en effet un choix un peu paresseux pour beaucoup d’élèves. Ce n’est pas en un an qu’on qu’on acquiert suffisamment pour ensuite pouvoir s’appuyer sur cet enseignement, quel que soit l’investissement de l’enseignant !

J’ai eu la même démarche en arrivant  en prépa, j’en avais marre du latin (3h/semaine depuis la 5e, et à l’époque où on traduisait constamment, thème et version, et  où la civi se résumait à apprendre par coeur le Guide Romain antique, 10 pages/semaine!), j’ai coché grec débutant (alors que j’en avais fait de la 4e à la seconde, sur le même schéma que le latin, 3h, traduction intensive), le lycée m’a confirmé que je pouvais, l’ayant abandonné depuis deux ans.  Mon projet était ENS Lyon avec  l’anglais donc les lettres classiques étaient secondaires. Ça m’a allégé le travail un an et j’ai réactivé mon grec dans un tout petit groupe, mais je me suis rendue compte par la suite que mon latin était vraiment solide, notamment quand j’ai fait un peu de linguistique de l’ancien anglais et de l’ancien français.


Dernière édition par EdithW le Jeu 9 Juil 2020 - 10:38, édité 1 fois
avatar
Madame
Niveau 2

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 4 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par Madame le Jeu 9 Juil 2020 - 10:25
Dans mon collège, on peut faire latin ET grec. Cependant le grec se résume à une heure par semaine. C'est la raison pour laquelle on peut commencer en 4e. La plupart des élèves font latin et grec dès la 4e. Les élèves qui commencent le grec en 3e n'ont pas fait latin auparavant (c'est la raison pour laquelle j'espère en récupérer l'année prochaine, étant donné le faible effectif de latinistes en 4e cette année). J'ai déjà eu une élève qui avait choisi le grec car justement ce n'était qu'une heure par semaine et elle avait peur de ne pas gérer son travail avec 3 heures de latin (cette année-là) en 4e et elle était très intéressée par l'Antiquité.
Toutefois, je crois que le choix dépend vraiment du chef d'établissement. Mon ancien principal avait favorisé les LCA avec de bons résultats. Changement de principal qui est contre les options qui ne servent à rien (dixit aux parents), ce qui me fait peur pour la suite. Heureusement l'option LCA grec est reconnue sur le site académique.
AsarteLilith
AsarteLilith
Empereur

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 4 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par AsarteLilith le Jeu 9 Juil 2020 - 11:47
Je devrais avoir 10-12 inscrits en 5e , je perds la moitié de mon groupe pour les 4e soit 6-7 qui restent, et 6 en 3e à bahut 2. Marre du décret qui n'interdit pas l'abandon en cours de cycle.

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 4 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par Sphinx le Jeu 9 Juil 2020 - 12:33
Il n'y a jamais eu de grec dans mon établissement. Mon ancien chef avait envie d'ouvrir un groupe (mais il aurait fallu qu'il aille demander une rallonge de DHG) cependant j'avais un peu peur que beaucoup d'élèves n'en profitent pour arrêter le latin (et ne prennent le grec pour de mauvaises raisons : "plus facile" parce que première année). Il n'aurait pas été possible de cumuler les deux. Et puis là-dessus, paf la réforme donc de toutes façons on n'en a plus parlé. Depuis j'ai passé mon temps à me battre contre des horaires de latin réduits puis réaugmentés puis reréduits (l'an prochain on tombe à cinq heures et j'avoue que j'ai lâché l'affaire car je m'en vais et réclamer de garder les sept heures c'était condamner la personne qui me remplacera à faire cours de 17h à 18h comme je l'ai fait cette année), et contre une direction qui laissait les élèves arrêter comme ils voulaient, donc le grec, bon... je n'ai pas cherché à le faire ouvrir.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 4 Livre11
Provence
Provence
Bon génie

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 4 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par Provence le Jeu 9 Juil 2020 - 12:47
Il y a beaucoup de choses qui ne fonctionnent pas dans mon établissement, mais cette année, je fais un super recrutement. Je le dois à mes collègues de 6e qui n’ont pas ménagé leur peine pour discuter avec les élèves et leurs parents. Le fait d’avoir finalement pu passer dans les classes a également aidé.
Puck
Puck
Doyen

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 4 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par Puck le Jeu 9 Juil 2020 - 12:52
Dans mon établissement, ça fond à grande vitesse depuis que les élèves sont obligés de choisir entre la section Europe et les LC. Avant cette décision, la majorité des élèves faisait les deux options. Maintenant, c’est vraiment une peau de chagrin...

_________________
"Ce que nous avons fait, aucune bête au monde ne l'aurait fait. 
Mais nous nous en sommes sortis. Et nous voici confrontés à l'ingratitude de la nation. Pourtant, c'était pas ma guerre. C'était pas ma guerre, oh non !"
Cripure
pseudo-intello
pseudo-intello
Expert

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 4 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par pseudo-intello le Jeu 9 Juil 2020 - 13:03
Les élèves ne peuvent pas arrêter le latin en cours de route :
"Les élèves intéressés par l'enseignement facultatif de LCA et leur famille prennent l'engagement de suivre cet enseignement sur toute la durée du cycle à partir de leur intégration (celle-ci pouvant intervenir à tout moment du cycle)."

Vous lirez aussi qu'il est obligatoire de laisser cumuler les élèves entre latin et autre option, euro et Cie.

Source :
[url= https://www.education.gouv.fr/bo/18/Hebdo4/MENE1802241C.htm?cid_bo=125517]circulaire 2018[/url]
AsarteLilith
AsarteLilith
Empereur

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 4 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par AsarteLilith le Jeu 9 Juil 2020 - 13:04
Sauf que l'enseignement a vocation à être poursuivi....

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
lisontine
lisontine
Niveau 10

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 4 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par lisontine le Jeu 9 Juil 2020 - 13:05
Ma collègue de LC étant personne à risque est restée à distance jusqu'à la fin de l'année. Nous avons relayé dans nos classes, fait un peu d'initiation et le recrutement de 5e est habituel, il y aura deux groupes. Par contre pour le grec, il n'y a qu'elle pour faire l'initiation et le recrutement s'en ressent, elle n'aura qu'un tout petit groupe.
henriette
henriette
Médiateur

enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !" - Page 4 Empty Re: enseignement du latin au collège : "le virus m'a tuer !"

par henriette le Jeu 9 Juil 2020 - 13:07
Certes mais cette circulaire contredit le decret de loi de la réforme NVB : dans la hiérarchie des textes, elle lui est inférieur.
Donc sa valeur légale est à peu près celle d'un voeu pieux.
Tout dépendra donc du CDE : l'un, convaincu le l'intérêt des LCA, lui accordera valeur et considération, quand l'autre s'asseoira tranquillement dessus.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum