Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Tangleding
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Sam 13 Juin 2020, 13:19
Ce qui est drôle (enfin, si on peut dire) c'est que même en considérant comme exact le chiffre de 5% de collègues n'ayant pas donné signe de vie professionnelle, on devrait peut-être s'interroger sur le fait que malgré 95% de collègues ayant remué des montagnes pour assurer une prétendue continuité pédagogique, on a perdu bien plus que les prétendus 8% d'élèves présentés comme décrocheurs par Blanquer (qui a évoqué 4% ensuite).

Je doute fort que ce chiffre de 4% ou même 8% d'élèves décrocheurs soit conforme à la réalité. C'est très très très en-dessous du décrochage que j'ai constaté dans mes classes, et je ne suis pas en zone d'éducation prioritaire, mais petit collège mixte de moyenne couronne.

Mais en effet, ceux que l'on a perdus, ce ne sont pas des enfants de l'électorat LREM... Je comprends que ce gouvernement et sa base électorale n'en aient pas grand chose à fiche et trouvent tellement plus intéressant de taper sur les profs pour justifier la casse du statut et la mise en pièce de nos retraites, pour ne pas creuser la dette...


Dernière édition par Tangleding le Sam 13 Juin 2020, 13:26, édité 2 fois
bobdom
bobdom
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par bobdom le Sam 13 Juin 2020, 13:22
Tangleding, je crois avoir lu que les élèves étaient considérés comme effectivement décrocheurs lorsqu'ils n'avaient donné aucun signe de vie dans aucune matière (donc s'il participe en français mais pas en mathématiques, ça ne compte pas ; et s'il se connecte une fois sur 4 ça ne compte pas). Ça peut déjà contribuer à expliquer le chiffre.

Modalités de calcul particulières...
Tangleding
Tangleding
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Sam 13 Juin 2020, 13:24
@bobdom a écrit:Tangleding, je crois avoir lu que les élèves étaient considérés comme effectivement décrocheurs lorsqu'ils n'avaient donné aucun signe de vie dans aucune matière (donc s'il participe en français mais pas en mathématiques, ça ne compte pas ; et s'il se connecte une fois sur 4 ça ne compte pas). Ça peut déjà contribuer à expliquer le chiffre.

Modalités de calcul particulières...
Ah oui forcément, en ajoutant le décompte de ceux qui se connectent à une classe virtuelle ou à l'ENT ici ou là, on peut arriver à de très bons résultats totalement bidons.

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 2790680366

_________________
"Never complain, just fight."
Lokomazout
Lokomazout
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Lokomazout le Sam 13 Juin 2020, 13:28
@Tangleding a écrit:Mais en effet, ceux que l'on a perdus, ce ne sont pas des enfants de l'électorat LREM...

C'est clair, mais ça n'empêche aucunement le gouvernement et le ministre Blanquer d'exploiter (c'est le cas de le dire) à fond ces élèves "décrocheurs"...


Dernière édition par henriette le Sam 13 Juin 2020, 13:30, édité 1 fois (Raison : Coquille)
Fenrir
Fenrir
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Fenrir le Sam 13 Juin 2020, 13:31
@Tangleding a écrit: pour ne pas creuser la dette...

Tiens c'est marrant, Air France et Renault ne creusent pas la dette. C'est marrant aussi, on leur a filé plus en un mois que tout ce qu'aurait "couté" le système de retraite en plusieurs décennies...

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans
Rendash
Rendash
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Rendash le Sam 13 Juin 2020, 13:31
@Rendash a écrit:

Notons que chez Lang, les "40 000 décrocheurs" de Pech et Brunet sont devenus "des centaines de milliers"  Laughing

ne doivent pas dissimuler les centaines de milliers d’autres qui, de toute évidence, ne sont pas sentis concernés.

Ça ne heurte personne ?

_________________
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par henriette le Sam 13 Juin 2020, 13:32
Si.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
Cath
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cath le Sam 13 Juin 2020, 13:32
J'ai répondu sur twitter.
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par henriette le Sam 13 Juin 2020, 13:33
Merci Cath. Tu as répondu quoi si ce n'est pas indiscret ?

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Tangleding
Tangleding
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Sam 13 Juin 2020, 13:36
@Fenrir a écrit:
@Tangleding a écrit: pour ne pas creuser la dette...

Tiens c'est marrant, Air France et Renault ne creusent pas la dette.  C'est marrant aussi, on leur a filé plus en un mois que tout ce qu'aurait "couté" le système de retraite en plusieurs décennies...
Techniquement l'Etat n'a rien prêté à Renault, c'est une garantie bancaire, mais le prêt est fait par des banques privées (qui vont ensuite empocher les intérêts à la place de l'Etat, tout va bien...)

Ce qui n'empêche pas que le gvt n'a soudain eu aucun mal à trouver des milliards, même s'il a toujours du mal à rétablir l'ISF pour récupérer quelques uns de ces milliards...

Cependant on s'écarte du sujet.

_________________
"Never complain, just fight."
avatar
Cath
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cath le Sam 13 Juin 2020, 13:40
@henriette a écrit:Merci Cath. Tu as répondu quoi si ce n'est pas indiscret ?
Je ne sais pas comment on met un tweet (je crois qu'on me l'avait montré, j'ai oublié).
Donc dans le 1er : "
@AChristine_Lang
Comment accepter qu'une député du peuple français mente aussi éhontément et qu'on lui donne une tribune ? C'est ça la fierté d'être un amateur de #LREM ?"


et dans l'autre :
"
Pour
@AChristine_Lang
des "centaines de milliers d’autres [profs] (...) ne sont pas sentis concernés." Que votre langue se dessèche et tombe, Madame."
VanGogh59
VanGogh59
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par VanGogh59 le Sam 13 Juin 2020, 13:40
@Cicyle a écrit:Cette campagne fonctionne, je pense. Ce matin, ma fromagère (qui, pendant le confinement, était admirative du travail à distance des enseignants et avec qui je parlais de mon boulot au quotidien, et elle évoquait le boulot des enseignants de ses filles) m'a demandé "Alors, vous avez repris le travail ?". J'ai répondu, avec un grand sourire, que je n'avais jamais cessé. Mais je pense que ça révèle bien qu'insidieusement, l'idée est passée que les profs n'avaient pas fichu grand chose pendant le confinement.
Et moi le voisin qui me salue en me demandant avec un clin d’œil rieur si je fais partie des profs décrocheurs. Encore un terme qui va nous coller aux basques et pas qu'aux réunions de famille  Rolling Eyes

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde
Tangleding
Tangleding
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Sam 13 Juin 2020, 13:42
@VanGogh59 a écrit:
@Cicyle a écrit:Cette campagne fonctionne, je pense. Ce matin, ma fromagère (qui, pendant le confinement, était admirative du travail à distance des enseignants et avec qui je parlais de mon boulot au quotidien, et elle évoquait le boulot des enseignants de ses filles) m'a demandé "Alors, vous avez repris le travail ?". J'ai répondu, avec un grand sourire, que je n'avais jamais cessé. Mais je pense que ça révèle bien qu'insidieusement, l'idée est passée que les profs n'avaient pas fichu grand chose pendant le confinement.
Et moi le voisin qui me salue en me demandant avec un clin d’œil rieur si je fais partie des profs décrocheurs. Encore un terme qui va nous coller aux basques et pas qu'aux réunions de famille  Rolling Eyes
Tu ne lui as pas décroché un pain dans la gu... ?

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 437980826 

Tu as bien fait, la violence ne résout rien. Ca défoule un peu et apporte pas mal d'ennuis, le plus souvent.

_________________
"Never complain, just fight."
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par henriette le Sam 13 Juin 2020, 13:44
@Cath a écrit:
@henriette a écrit:Merci Cath. Tu as répondu quoi si ce n'est pas indiscret ?
Je ne sais pas comment on met un tweet (je crois qu'on me l'avait montré, j'ai oublié).
Donc dans le 1er : "
@AChristine_Lang
Comment accepter qu'une député du peuple français mente aussi éhontément et qu'on lui donne une tribune ? C'est ça la fierté d'être un amateur de #LREM ?"


et dans l'autre :
"
Pour
@AChristine_Lang
des "centaines de milliers d’autres [profs] (...) ne sont pas sentis concernés." Que votre langue se dessèche et tombe, Madame."
Bravo, et merci à toi.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
maldoror1
maldoror1
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par maldoror1 le Sam 13 Juin 2020, 13:46
@henriette a écrit:
@Cath a écrit:
@henriette a écrit:Merci Cath. Tu as répondu quoi si ce n'est pas indiscret ?
Je ne sais pas comment on met un tweet (je crois qu'on me l'avait montré, j'ai oublié).
Donc dans le 1er : "
@AChristine_Lang
Comment accepter qu'une député du peuple français mente aussi éhontément et qu'on lui donne une tribune ? C'est ça la fierté d'être un amateur de #LREM ?"


et dans l'autre :
"
Pour
@AChristine_Lang
des "centaines de milliers d’autres [profs] (...) ne sont pas sentis concernés." Que votre langue se dessèche et tombe, Madame."
Bravo, et merci à toi.


 
Merci Cath ! cheers

_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett
Honchamp
Honchamp
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Honchamp le Sam 13 Juin 2020, 13:49
Ce matin, dans mon journal de presse quotidienne régionale (Groupe La Montagne), un article beaucoup plus mesuré, qui rétablit les choses.
Pas réussi à le capter.
Et qui confirme que les chiffres ont été donnés en début de semaine par le ministère ...

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
Ajonc35
Ajonc35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ajonc35 le Sam 13 Juin 2020, 13:55
@Ramanujan974 a écrit:
@pogonophile a écrit:Ben il faut bien taper sur quelqu'un si c'est pas sur les musulmans. Le marronnier du moment c'est nous.

Imagine le type qui est prof, musulman, gilet jaune et en arrêt de travail !
Et dont le conjoint est policier.
Ajonc35
Ajonc35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ajonc35 le Sam 13 Juin 2020, 13:57
@Ruthven a écrit:https://www.midilibre.fr/2020/06/13/un-plan-durgence-pour-les-jeunes,8930437.php

Gabriel Attal a dit :

"J’entends cette inquiétude, certains rapprochent le bac 2020 du bac 1968. Or, les études ont montré que les bacheliers de 68 n’ont pas été pénalisés. Cette fois, ils le seront d’autant moins que le phénomène est mondial. De plus, la France a mis en place l’un des systèmes de continuité pédagogique qui a le mieux fonctionné au monde. Jean-Michel Blanquer l’avait préparé depuis plus de deux ans. Après l’ouragan Irma, le Cned avait été missionné pour mettre en place une plate-forme au cas où toutes les écoles devraient fermer."
Je ne sais pas ce qu'il voit de son petit nuage. Le temps est pourtant orageux sur la France, ce qui explique le panorama brouillé.
Rendash
Rendash
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Rendash le Sam 13 Juin 2020, 13:59
@Cath a écrit:J'ai répondu sur twitter.

Moi aussi, mais ... cafe


_________________
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Lagomorphe
Lagomorphe
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Lagomorphe le Sam 13 Juin 2020, 14:05
@Honchamp a écrit:Ce matin, dans mon journal de presse quotidienne régionale (Groupe La Montagne), un article beaucoup plus mesuré, qui rétablit les choses.
Pas réussi à le capter.
Et qui confirme que les chiffres ont été donnés en début de semaine par le ministère ...

Mais enfin d'où sortent ces chiffres ?

Un enquête auprès des familles ? Ce serait d'une fiabilité douteuse.
Des remontées des chefs d'établissement ? Outre le fait que ça n'est pas là l'aspect le plus glorieux de leur métier, même le secrétaire générale du SNPDEN, dont j'ai cité l'interview précédemment, a eu l'honnêteté de reconnaître que les rares cas qu'il constatait dans son établissement correspondait à des enseignants "empêchés" notamment par leur faible maîtrise de l'informatique. Cas que j'imagine très bien, ayant dans mon établissement des collègues proches de la retraites, excellents enseignants qui m'ont énormément apporté, mais qui n'ont jamais "accroché" à l'informatique - sans que cela n'altère en quoi que ce soit la qualité de leur enseignement.
Chiffres qui, par ailleurs, ne devraient même pas exister : l'enseignement à distance n'a jamais été une obligation pour nous. Parler "d'enseignants décrocheurs" est une hérésie juridique.

En tous cas, le calendrier des événements semble confirmer qu'il s'agit d'une campagne de dénigrement dont le ministère est à l'origine, avec selon toute probabilité une intention détestable, et non de simples initiatives imbéciles de trois journalistes ignares.
Ajonc35
Ajonc35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ajonc35 le Sam 13 Juin 2020, 14:05
@bobdom a écrit:Tangleding, je crois avoir lu que les élèves étaient considérés comme effectivement décrocheurs lorsqu'ils n'avaient donné aucun signe de vie dans aucune matière (donc s'il participe en français mais pas en mathématiques, ça ne compte pas ; et s'il se connecte une fois sur 4 ça ne compte pas). Ça peut déjà contribuer à expliquer le chiffre.

Modalités de calcul particulières...
C'est ce que j'ai dans mon etbt. il fallait faire remonter ceux qui n'avaient rien rendu. Comme ils avaient presque toujours rendu 1 travail ici et là, ils n'étaient pas comptabilisé. J'en ai déduit que c'était pour le ministère. Les chiffres on leur fiat dire ce qu'on veut et si en plus la question est mal posée ou biaisée, la réponse est celle que celui qui l'a posée, attendait.
Charlyne
Charlyne
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Charlyne le Sam 13 Juin 2020, 14:08
@henriette a écrit:
@Cath a écrit:
@henriette a écrit:Merci Cath. Tu as répondu quoi si ce n'est pas indiscret ?
Je ne sais pas comment on met un tweet (je crois qu'on me l'avait montré, j'ai oublié).
Donc dans le 1er : "
@AChristine_Lang
Comment accepter qu'une député du peuple français mente aussi éhontément et qu'on lui donne une tribune ? C'est ça la fierté d'être un amateur de #LREM ?"


et dans l'autre :
"
Pour
@AChristine_Lang
des "centaines de milliers d’autres [profs] (...) ne sont pas sentis concernés." Que votre langue se dessèche et tombe, Madame."
Bravo, et merci à toi.

Encore une sermonneuse au cul crotté...

Vendredi 11 janvier, Radio France révélait qu’Anne-Christine Lang, actuellement députée La République en marche de Paris, avait ponctuellement utilisé son indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) pour des dépenses discutables. Cette enveloppe d’environ 5 800 euros brut par mois est donnée aux parlementaires pour s’acquitter des dépenses liées à leur activité d’élus. Or, d’après les relevés de compte d’IRFM d’Anne-Christine Lang de février à septembre 2016 que Radio France s’est procurés et que Le Monde a également pu consulter, la députée, alors membre du groupe socialiste, a effectué des paiements à caractère personnel. L’élue a ainsi sorti cinq fois sa carte bleue de députée pour payer des médecins (dont plus de 1 000 euros pour un spécialiste), onze fois pour divers achats en pharmacie (pour 360 euros en tout), ainsi que d’autres petits achats pendant ses vacances.

Contactée par Le Monde, la députée reconnaît « deux ou trois négligences » et affirme avoir depuis pris contact avec la déontologue et le questeur de l’Assemblée afin de rembourser les sommes indûment payées avec son IRFM.

Laura Motet
Rendash
Rendash
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Rendash le Sam 13 Juin 2020, 14:09
Ho ben zut alors Laughing

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 1592054402

_________________
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
VinZT
VinZT
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par VinZT le Sam 13 Juin 2020, 14:10
Deux types de réponse au voisin-boulanger-beau-frère qui demande si en tant que décrocheur on a repris le travail.

Si la personne est sympa (ou ceinture noire de Karaté) : « oui, j'ai décroché la lune sur échelle rouillée »
Si la personne n'est pas sympa (ou malingre) : « allez vous faire foutre, j'irai acheter mon pain ailleurs »

Notre tort, c'est de vouloir faire à chaque fois de la pédagogie.

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Pèp
Pèp
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Pèp le Sam 13 Juin 2020, 14:13
Très clairement, ils préparent le terrain pour une grande "remise à plat" du métier :
1)  vacances
2) temps de travail
3) pas d'augmentation car la crise blablabla conoravirus blablabla plus d'argent pas méritants sauf...voir 1) et 2)

A tout ce qu'on pourra dire, on nous reverra notre image de feignasses roublards toujours en vacances et ne foutant rien
Après tout c'est Sarkozy qui disait en Octobre 2016 :
On peut contester tout ce qu'on veut mais enfin, y'a des faits. Et je dis que pour moi, le travail d'enseignant est un travail extrêmement noble, extrêmement difficile. Bon. Mais on ne peut pas contester qu'il y a, dans l'organisation du calendrier scolaire, six mois de classe et six mois où il n'y a pas classe". Uun agrégé, c'est-à-dire le sommet en matière de compétences, c'est 15 heures d'obligation de service par semaine, six mois de l'année. Un certifié, c'est 18 heures d'obligation de service par semaine, six mois de l'année. Un professeur des écoles, c'est 24 heures d'obligation de service, six mois de l'année
Ca vient de loin (et ça dévoile une fois de plus le très net cousinage en ce Monsieur et les actuels dirigeants)

On prépare l'opinion à nous empêcher de réagir.
avatar
Poke
Niveau 2

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Poke le Sam 13 Juin 2020, 14:25
Bonjour,

Je suis peut être hors sujet, mais mon proviseur m'a dénoncé à l'inspection quand je lui ai demandé si la surcharge de travail liée à "l'enseignement hybride" serait compensée financièrement. Savez-vous si cela est une pratique courante ?
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum