Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
NLM76
Vénérable

Cours sur la négation en première - Page 2 Empty Re: Cours sur la négation en première

par NLM76 Mer 12 Aoû 2020 - 15:06
Tu as raison, c'est un excellent exemple pour montrer le caractère inopérant du concept !
Ce me semble !
NLM76
NLM76
Vénérable

Cours sur la négation en première - Page 2 Empty Re: Cours sur la négation en première

par NLM76 Mer 19 Aoû 2020 - 23:42
Ça y est. Rédaction du cours sur la négation terminée.
Des imperfections nombreuses, qu'on corrigera dès que possible...:
Mais il y a là plus de mille exemples littéraires et des centaines d'exercices utiles, ou de questions qu'on pourrait poser le jour du bac — et qui me paraîtraient sensées.
Pour commencer, le premier bilan de ce qui me paraîtrait de faire apprendre aux lycéens sur la négation. (En neuf bilans d'étapes, dans le ou les billets suivants.) N'hésitez pas à critiquer !


Dernière édition par NLM76 le Jeu 20 Aoû 2020 - 8:11, édité 2 fois

_________________
Sites du grip :
  • http://instruire.fr
  • http://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
NLM76
NLM76
Vénérable

Cours sur la négation en première - Page 2 Empty Re: Cours sur la négation en première

par NLM76 Mer 19 Aoû 2020 - 23:44
«Cours sur la négation : les adverbes et préverbes de négation» a écrit:1. N’oubliez pas le « ne, n’ » de la négation !
   2. « On n’est pas sérieux quand on a dix-sept ans. » Ne confondez pas le « n’ » de la négation avec un - n de liaison.
   3. « Ne, pas, point, plus, jamais, guère, nulle part » sont des adverbes de négation ; « ne… que » est une négation restrictive.
   4. « À tout jamais » : l’adverbe « jamais » peut avoir un sens positif : « un jour, quelque jour que ce soit ».
   5. « Car vous ne m’épargnez guère… » La locution « ne… guère » signifie « ne… pas beaucoup ».
   6. « Les jardins parlent peu, si ce n’est dans mon livre. » Les adverbes « peu, beaucoup… » sont des adverbes de degré, intermédiaires entre l’affirmation et la négation.
   7. Un antonyme est un contraire. L’antonyme d’un verbe a souvent plus ou moins le sens de la négation de ce verbe, mais pas exactement : « haïr ≅ ne pas aimer ».
   8. On peut assez souvent former l’antonyme d’un verbe avec le préverbe « dé-/dés- ; di-/dis- » : « obéir ≉ désobéir ; paraître ≉ disparaître. »
   9. Les figures d’opposition : oxymore (« Cette obscure clarté qui tombe des étoiles… »), antithèse (« Je vis, je meurs… »), asyndète (« Je le vis, je rougis, je pâlis à sa vue »).
   10. Les figures de renversement : antiphrase (« C’est malin ! ») et prétérition (« Je ne suis pas raciste, mais… »), euphémisme (« Elle nous a quittés »), et surtout litote (« Va je ne te hais point ! ») — avec la double négation.

_________________
Sites du grip :
  • http://instruire.fr
  • http://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
NLM76
NLM76
Vénérable

Cours sur la négation en première - Page 2 Empty Re: Cours sur la négation en première

par NLM76 Mer 19 Aoû 2020 - 23:50
«Les interro-négatives et l'expression de la défense» a écrit:
1. « Qui ne fait châteaux en Espagne ? » Une interro-négative permet souvent de poser une question rhétorique.
2. « Avais-je pas raison ? » Il arrive qu’on se passe de l’adverbe « ne » dans l’interro-négative.

_________________
Sites du grip :
  • http://instruire.fr
  • http://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
NLM76
NLM76
Vénérable

Cours sur la négation en première - Page 2 Empty Re: Cours sur la négation en première

par NLM76 Jeu 20 Aoû 2020 - 8:12
«Forme du verbe et négation» a écrit:Ce qu’il faut apprendre
1. « Ne vous obéir pas me rendrait criminelle. » La place des adverbes de négation avec l’infinitif est beaucoup plus libre en français classique qu’en français moderne.
2. « Rien que la mort n’était capable d’expier son forfait. » L’indicatif imparfait1, dans le discours indirect, signale que l’auteur n’assume pas ce qu’un personnage imagine.
3. « Des meubles luisants, polis par les ans, décoreraient notre chambre. » Le conditionnel présent permet d’imaginer en l’envisageant ce qui n’existe pas encore.
4. « Ma sœur du fil fatal eût armé votre main. / Mais non, dans ce dessein je l’aurais devancée. » Le conditionnel passé et le subjonctif plus-que-parfait peuvent exprimer « l’irréel du passé », ce qui est définitivement impossible.
5. « Hélas ! de la façon qu’il parle, serait-il bien possible qu’il ne me dît pas vrai ? » Le mode subjonctif permet de ne pas affirmer véritablement : ce qu’un verbe au subjonctif dit est en quelque sorte intermédiaire entre l’affirmation et la négation.

_________________
Sites du grip :
  • http://instruire.fr
  • http://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
NLM76
NLM76
Vénérable

Cours sur la négation en première - Page 2 Empty Re: Cours sur la négation en première

par NLM76 Jeu 20 Aoû 2020 - 9:00
«Négation de l'adjectif qualificatif et de l'adverbe» a écrit:    1. « Innervé/énervé ; intéressant, inintéressant ; inflammable/ininflammable » — attention à ne pas confondre le préfixe négatif in - avec les préfixes locatif in - et inter.
   2. « Illettré, irréel, ignoble, imberbe, immortel » — Sachez reconnaître le préfixe négatif in - sous ses différentes formes.
   3. « inoffensif, offensif ; innocent, nocif » — Le préfixe in - s’écrit avec un seul - n-. On ne trouve deux - n - que lorsque le radical nié commence par un autre - n- !
   4. « intarissable, insensiblement » — Sachez interpréter le suffixe - able/-ible, qui s’associe facilement au préfixe négatif in-, et marque la capacité, la possibilité.
   5. « impudent < pudentem, inopiné < opīnor, impassible < patior, immonde < mundus » — Apprenez le latin pour comprendre les adjoints formés sur des verbes latins !Smile
   6. « anonyme, agnostique, antonyme » — Sachez reconnaître les préfixes négatifs grecs a-/an - et anti-.
   7. « Ton bras est invaincu, mais non pas invincible » — La locution « non pas, non point », souvent associée à la conjonction « mais » permet de former des antithèses.
   8. « L’épouse indiscrète et peu fine » — On peut avantageusement utiliser l’adverbe « peu » pour nier un adjectif ou un adverbe par euphémisme ou par litote.

_________________
Sites du grip :
  • http://instruire.fr
  • http://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
NLM76
NLM76
Vénérable

Cours sur la négation en première - Page 2 Empty Re: Cours sur la négation en première

par NLM76 Jeu 20 Aoû 2020 - 9:03
«Négation du nom et du pronom» a écrit:Ce qu’il faut apprendre
   1. « Personne » et « rien » sont des pronoms indéfinis.
   2. « nul, nulle » et « aucun, aucune » sont des pronoms-adjectifs indéfinis.
   3. « Ils n’ont pas de cheval. Ils n’ont pas de chevaux. » Les locutions déterminatives négatives comme « pas de » peuvent être suivies du singulier ou du pluriel.
   4. « Devant le Singe il fut plaidé, / Non point par Avocats, mais par chaque Partie. » « Non pas » et « non point » permettent de nier un nom isolément dans la proposition, quelle que soit sa fonction.
   5. « Certitude/incertitude, vice/vertu ». L’antonyme d’un nom se forme parfois à l’aide d’un préfixe, mais souvent les deux antonymes ont deux radicaux différents ; fréquemment un nom n’a pas d’antonyme : « table/ [?] »
   6. Accroissez votre vocabulaire, afin de comprendre et de connaître les antonymes du maximum de noms !

_________________
Sites du grip :
  • http://instruire.fr
  • http://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
NLM76
NLM76
Vénérable

Cours sur la négation en première - Page 2 Empty Re: Cours sur la négation en première

par NLM76 Jeu 20 Aoû 2020 - 9:08
«Négation et prépositions, et conjonctions» a écrit:Ce qu’il faut apprendre
   1. « Sans mentir… » La préposition « sans » peut introduire un complément de sens négatif à l’infinitif.
   2. « Sans cheval, Lucky Luke serait bien malheureux ; sans ses chevaux, un vrai cow-boy est désœuvré. » Le nom complément introduit par la préposition « sans » peut être au singulier ou au pluriel, selon le sens qu’on lui donne : s’agit-il de l’absence des chevaux, ou de l’absence du cheval ?
   3. « Ne parlez pas si haut, de peur d’ébranler le cerveau de Monsieur. » La préposition « de peur de » permet d’exprimer un but négatif (≈ « pour ne pas… ») de façon plus élégante.
   4. « Je suis vaincue et surmontée par une inclination qui m’entraîne malgré moi. » La préposition « malgré » introduit un complément nominal (nom ou pronom) ; pour l’écrire correctement, on peut la rapprocher de « bon gré, mal gré », « agréable ».
   5. « Est-ce assez ? dites-moi ; n’y suis-je point encor ? » ; « Ni l’ignorance n’est défaut d’esprit, ni le savoir n’est preuve de génie. » Ne confondez pas ni, conjonction de coordination, et n’y, adverbe de négation avec un pronom adverbial !
   6. « Ton bras est invaincu mais non pas invincible ! » Quand on veut coordonner deux mots, l’un positif, l’autre à la forme négative, en les opposant, on utilise généralement la négation « non pas ».
   7. « Il y a plus de quarante ans que je dis de la prose sans que j’en susse rien. » La conjonction « sans que », suivie du subjonctif, a une valeur fortement négative, de sorte qu’on peut facilement la compléter par un auxiliaire de négation (« rien, jamais, personne ») sans « ne ».
   8. « Cette princesse était d’une parfaite beauté, et avait paru telle aux yeux de monsieur de Nemours, avant qu’il allât en Flandre. » La conjonction « avant que » est suivie du subjonctif.
   9. « Je joins toutefois ma Fable à celle d’Esope, non que la mienne le mérite, mais à cause du mot de Mécénas que j’y fais entrer. » La conjonction « non que », suivie du subjonctif, exprime la cause repoussée ; elle vaut à peu près « non pas parce que ».
   10. « Pour éviter qu’il ne demeure seul avec elle… » Évitez d’exprimer le but nié avec « pour que… ne… pas », et surtout d’ajouter la conjonction « que » après « pour ne pas ». Préférez « afin que… ne… pas », « de peur que », « pour éviter que ».

Voilà ce qu'il est utile de faire apprendre à des élèves de premières au sujet de la négation, me semble-t-il. Parmi ces 41 points, lesquels vous paraissent essentiels, lesquels vous paraissent accessoires ? Quels sont les points essentiels qui vous paraissent manquer ?

_________________
Sites du grip :
  • http://instruire.fr
  • http://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
Iphigénie
Iphigénie
Devin

Cours sur la négation en première - Page 2 Empty Re: Cours sur la négation en première

par Iphigénie Jeu 20 Aoû 2020 - 9:21
Pour ma part je ne mettrais pas ici le 8 et le 5 dans ce dernier tableau  qui ne me paraissent pas dans la logique du reste?
Sinon formidable travail, encore une fois!
Il me semble que le mode après les conjonctions mériterait peut-être un truc à part: après que, avant que, bien que ...au moins, sont souvent mal construits me semble-t-il .
NLM76
NLM76
Vénérable

Cours sur la négation en première - Page 2 Empty Re: Cours sur la négation en première

par NLM76 Jeu 20 Aoû 2020 - 9:30
Je note. Pour le mode après les conjonctions, je crois qu'il faut laisser cela dans le cours sur les conjonctives. Il faut sans doute enlever ici le 8 "avant qu'il allât". Et le remplacer par quelque chose sur la négation explétive.
Peut-être, à propos de ni/n'y, faire aussi un tableau récapitulatif sur orthographe et négation.

_________________
Sites du grip :
  • http://instruire.fr
  • http://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
The Paper
The Paper
Niveau 10

Cours sur la négation en première - Page 2 Empty Re: Cours sur la négation en première

par The Paper Jeu 20 Aoû 2020 - 12:21
The Paper a écrit:Je viens d'entendre dans "That's 70s show" (une sitcom) un bel exemple jouant sur négation totale et négation partielle !
Autre exemple humoristique pris cette fois dans "Umbrella academy" (ce qui prouve que je suis en train de passer tout mon temps sur Netflix Cours sur la négation en première - Page 2 437980826 ) :
"Je ne crois pas une seule seconde que je sois meilleur que vous tous, j'en suis persuadé !"
où l'on croit d'abord que la négation porte sur "que je... tous" et où l'on découvre ensuite qu'elle portait sur "croire".

_________________
Etude de "Manon Lescaut" https://www.amazon.fr/dp/B0B8BM227F
Etude du "Malade imaginaire" https://www.amazon.fr/dp/B08D54RDYF
Etude des "Contemplations" https://www.amazon.fr/dp/1704221005
NLM76
NLM76
Vénérable

Cours sur la négation en première - Page 2 Empty Re: Cours sur la négation en première

par NLM76 Sam 22 Aoû 2020 - 17:09
Toi, tu vas devenir le spécialiste international de "Netflix et la négation partielle" !

En tout cas, le bouquin est publié ici :
  • https://www.amazon.fr/dp/B08BWGQ492


Je le laisse à un prix dérisoire ce week-end, en particulier pour ceux qui voudraient bien faire remarques et critiques.
On y verra quand même qu'on peut faire une foultitude de choses intéressantes sur la négation. On y trouvera aussi un truc à mon avis assez énorme au plan de la recherche en linguistique française : enfin une explication de la négation explétive qui tient la route — non pas parce que j'explique particulièrement bien; mais parce que j'ai trouvé ce que je crois être la véritable explication de ce point obscur de la grammaire française.

_________________
Sites du grip :
  • http://instruire.fr
  • http://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
NLM76
NLM76
Vénérable

Cours sur la négation en première - Page 2 Empty Re: Cours sur la négation en première

par NLM76 Mar 3 Aoû 2021 - 18:43
Un exemple sympa de négation explétive, avec un subjonctif imparfait, trouvé sur lequipe.fr ce soir : "Mais le smash de Trévor Clévenot, suivi d'un bloc d'Antoine Brizard, donnait un break d'avance, avant que Clévenot ne conclût la manche (25-22)."
Encore un exemple qui prouve que la négation explétive nie le subjonctif, puisque la subordonnée a pratiquement la valeur d'un indicatif.

_________________
Sites du grip :
  • http://instruire.fr
  • http://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
ysabel
ysabel
Enchanteur

Cours sur la négation en première - Page 2 Empty Re: Cours sur la négation en première

par ysabel Mar 3 Aoû 2021 - 19:22
Si maintenant il faut lire L'Equipe pour voir un subjonctif imparfait... Cours sur la négation en première - Page 2 437980826

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
The Paper
The Paper
Niveau 10

Cours sur la négation en première - Page 2 Empty Re: Cours sur la négation en première

par The Paper Sam 19 Mar 2022 - 20:09
Pour la structure en "ne...que", je ne vois dans les manuels que la portée restrictive. Pourtant j'ai un exemple où, me semble-t-il, il ne s'agit pas de restriction mais plutôt d'atténuation :
Robert Thomas a écrit:"Comment, on est cocus ? Apprenez qu'un homme est cocu, une femme n'est que trompée."
Non ?

_________________
Etude de "Manon Lescaut" https://www.amazon.fr/dp/B0B8BM227F
Etude du "Malade imaginaire" https://www.amazon.fr/dp/B08D54RDYF
Etude des "Contemplations" https://www.amazon.fr/dp/1704221005
NLM76
NLM76
Vénérable

Cours sur la négation en première - Page 2 Empty Re: Cours sur la négation en première

par NLM76 Mer 23 Mar 2022 - 21:31
Oui, tu as raison, c'est intéressant. Mais n'est-ce pas une forme particulière de restriction ?

_________________
Sites du grip :
  • http://instruire.fr
  • http://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
The Paper
The Paper
Niveau 10

Cours sur la négation en première - Page 2 Empty Re: Cours sur la négation en première

par The Paper Mer 23 Mar 2022 - 22:22
Peut-être. L'idée ce serait que dans l'ensemble des mots qui peuvent qualifier la personne (cocue, trompée, trahie, cornue, etc.), on se restreint à un seul ?

_________________
Etude de "Manon Lescaut" https://www.amazon.fr/dp/B0B8BM227F
Etude du "Malade imaginaire" https://www.amazon.fr/dp/B08D54RDYF
Etude des "Contemplations" https://www.amazon.fr/dp/1704221005
NLM76
NLM76
Vénérable

Cours sur la négation en première - Page 2 Empty Re: Cours sur la négation en première

par NLM76 Dim 15 Mai 2022 - 22:29
Des collègues ici pour critiquer mon résumé expéditif sur la négation en vue du bac?
  • https://e1.pcloud.link/publink/show?code=XZOerzZIFjvluz3nnuKqlloKp6RAj0QUVB7

_________________
Sites du grip :
  • http://instruire.fr
  • http://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
Iphigénie
Iphigénie
Devin

Cours sur la négation en première - Page 2 Empty Re: Cours sur la négation en première

par Iphigénie Lun 16 Mai 2022 - 10:27
Il est très clair! même moi, non formée (ou parce que ?) à la grammaire par la GMF, je le comprends veneration
avatar
User9525
Niveau 8

Cours sur la négation en première - Page 2 Empty Re: Cours sur la négation en première

par User9525 Lun 16 Mai 2022 - 10:31
NLM76 a écrit:Des collègues ici pour critiquer mon résumé expéditif sur la négation en vue du bac?
  • https://e1.pcloud.link/publink/show?code=XZOerzZIFjvluz3nnuKqlloKp6RAj0QUVB7

Je n'y trouve rien de critiquable ni rien à redire, pour préparer des élèves de première, c'est très clair, précis et assimilable, il me semble. 
Mes références datent un peu mais si je devais leur proposer une analyse à partir du discordantiel et du forclusif, je ne pense pas que ça serait aussi utile  abi.

Merci!
NLM76
NLM76
Vénérable

Cours sur la négation en première - Page 2 Empty Re: Cours sur la négation en première

par NLM76 Lun 16 Mai 2022 - 10:46
Shakti a écrit:
NLM76 a écrit:Des collègues ici pour critiquer mon résumé expéditif sur la négation en vue du bac?
  • https://e1.pcloud.link/publink/show?code=XZOerzZIFjvluz3nnuKqlloKp6RAj0QUVB7

Je n'y trouve rien de critiquable ni rien à redire, pour préparer des élèves de première, c'est très clair, précis et assimilable, il me semble. 
Mes références datent un peu mais si je devais leur proposer une analyse à partir du discordantiel et du forclusif, je ne pense pas que ça serait aussi utile  abi.

Merci!
Smile
C'est vrai ; j'avais oublié ces DamourettetPichonneries... Dire que ces termes ont pénétré nombre de salles de classes dans les lycées de France ! Les shadoks sont dépassés depuis bien longtemps.
Une double révolution donc pour l'étude de la négation : pas de querelle byzantine sur la négation totaloupartielle, pas de discordantiel ou de forclusif. [Laquelle, comme je l'ai prouvé dans ma Grammaire de la négation, est fondée sur une analyse fausse de la négation explétive.]

_________________
Sites du grip :
  • http://instruire.fr
  • http://grip-editions.fr

Mon site : www.lettresclassiques.fr

«Boas ne renonça jamais à la question-clé : quelle est, du point de vue de l'information, la différence entre les procédés grammaticaux observés ? Il n'entendait pas accepter une théorie non sémantique de la structure grammaticale et toute allusion défaitiste à la prétendue obscurité de la notion de sens lui paraissait elle-même obscure et dépourvue de sens.» [Roman Jakobson, Essais de linguistique générale, "La notion de signification grammaticale selon Boas" (1959)]
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum