Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
NeoCollegue2020
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par NeoCollegue2020 Lun 15 Juin 2020 - 9:24
@chmarmottine a écrit:C'était très ambigü...
Il sous-entend que l'on revient à la normal (raison médicale + arrêt de travail ?) puis émet l'idée que les cde trouveront bien un besoin en télétravail ...
Euh ... si c'est arrêt de travail, pas de télétravail.
Bref il aurait mieux fait de se taire.
Ce matin les syndicats doivent se montrer convaincants ...


Citation : La reprise des cours sera brève puisque les vacances débutent le samedi 4 juillet. Mais pour Frédérique Rolet, secrétaire générale et porte-parole du Snes-FSU, syndicat national des enseignants du second degré, ce retour en classe obligatoire à partir du 22 juin est "une bonne nouvelle". Elle estime en effet que cette réouverture des établissements permettra de "faire le point avec les élèves" sur la phase de confinement et surtout "de préparer au mieux la rentrée".
Source


Dernière édition par NeoCollegue2020 le Lun 15 Juin 2020 - 9:31, édité 1 fois
Paleoprof
Paleoprof
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Paleoprof Lun 15 Juin 2020 - 9:26
Nous devrions tous prendre une photo des salles de classe et les envoyer massivement aux médias et au ministère .  Sinon, le profbashing va monter d'un cran la semaine prochaine quand les parents ne pourront pas respecter leur engagement ou les injonctions des employeurs à revenir au travail en présentiel, faute de place dans les établissements.

_________________
Je construis ma suite...... pingouin     Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 3201648960   pingouin
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Sphinx Lun 15 Juin 2020 - 9:27
Ici ils viennent quasi tous jusqu'au bout... Peut-être que cette année exceptionnellement avec la suppression du brevet (si on ne nous le remet pas en loucedé) et la très mauvaise cohorte qu'on a en 3e, ce sera une exception, mais j'ai bien peur que dans les autres niveaux les parents ne remettent presque tous leurs gamins si on leur dit que c'est obligatoire.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 Livre11
Ruthven
Ruthven
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ruthven Lun 15 Juin 2020 - 9:27
@Cicyle a écrit:C'est moi ou c'est totalement tordu d'annoncer l'école pour tous obligatoire alors que dans beaucoup d'endroits, ça sera matériellement impossible puisqu'on doit laisser de la distanciation sociale ? Je trouve qu'on frôle la pathologie, là… Mais vraiment…
Les directeurs d'école vont être ravis de gérer les parents à qui on dit que l'école est obligatoire mais dont on ne pourra pas accueillir les enfants (car dans beaucoup d'écoles, la majorité des enfants viennent, disons, jusqu'au dernier mercredi).

Ce n'est pas tordu, c'est simplement un management par l'injonction paradoxale qui fragilise les exécutants.

Il faudrait relire Bartleby pour survivre à cette époque ... I would prefer not to.
titus06
titus06
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par titus06 Lun 15 Juin 2020 - 9:29
@NeoCollegue2020 a écrit:
@chmarmottine a écrit:C'était très ambigü...
Il sous-entend que l'on revient à la normal (raison médicale + arrêt de travail ?) puis émet l'idée que les cde trouveront bien un besoin en télétravail ...
Euh ... si c'est arrêt de travail, pas de télétravail.
Bref il aurait mieux fait de se taire.
Ce matin les syndicats doivent se montrer convaincants ...


Citation : La reprise des cours sera brève puisque les vacances débutent le samedi 4 juillet. Mais pour Frédérique Rolet, secrétaire générale et porte-parole du Snes-FSU, syndicat national des enseignants du second degré, ce retour en classe obligatoire à partir du 22 juin est "une bonne nouvelle". Elle estime en effet que cette réouverture des établissements permettra de "faire le point avec les élèves" sur la phase de confinement et surtout "de préparer au mieux la rentrée".
Source : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/allocution-d-emmanuel-macron-quatre-questions-sur-la-reprise-dans-les-ecoles-primaires-et-les-colleges-a-partir-du-22-juin_4008013.html

On est mal barré quoi...
EdithW
EdithW
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par EdithW Lun 15 Juin 2020 - 9:29
@titus06 a écrit:
@EdithW a écrit:Avec les 1m, ce n’est pas matériellement possible de remettre tout le monde en classe. Ils comptent donc sur un absentéisme ( des élèves) suffisant pour pouvoir dire que c’est un grand succès et que tout le monde est content. Ceux qui vont vraiment morfler sont les perdirs ... au lieu de gérer la fin d’année au mieux (déjà coton dans les circonstances... rien que la gestion des manuels 😢), ils vont  passer des  nuits blanches  à refaire leur protocole et à mesurer les classes. Quid des passages en CA et CHS? J’avais cru comprendre que dès qu’il y a modif, ça doit être revoté ?

C'est exactement ce à quoi je pensais.
En temps normal, les effectifs fin juin ont déjà tendance à fondre. D'habitude nous arrivions à les maintenir en 3e avec la semaine de révisions pour le DNB, mais là, il n'y a strictement plus aucun enjeu. Depuis que j'ai repris, toutes les 3e que j'ai eu étaient en sous effectif (9 élèves en moyenne) ce qui montre que les parents n'étaient vraiment enclin à renvoyer leurs enfants en classe (et cela concerne tout autant les très bons élèves que les faibles).

Le but (= demande des parents) est de rouvrir au maximum le primaire, plus éventuellement pas mal de 6e-5e, dont certains ne peuvent pas se garder seuls et qui ne peuvent pas non plus être assez autonomes pour travailler seuls. Pour les autres... Encore un grand bazar dont tout le bénéfice sera pour le ministre et tout le boulot pour les PE et leurs CDE (sans parler des ATSEM et personnels de nettoyage, cantine, etc). Quel pognon de dingue gaspillé quand on pense à ces milliers de mètres de rubalise qui ne seront plus utiles...
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Sphinx Lun 15 Juin 2020 - 9:30
Et donc si retour aux edt normaux, on fait quoi des classes qui vont s'entasser en perm si plusieurs profs vulnérables absents sur le même créneau ? Ça va encore râler et ça va encore retomber sur les profs...

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 Livre11
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Danska Lun 15 Juin 2020 - 9:32
@jeromebr a écrit:
@Cicyle a écrit:C'est moi ou c'est totalement tordu d'annoncer l'école pour tous obligatoire alors que dans beaucoup d'endroits, ça sera matériellement impossible puisqu'on doit laisser de la distanciation sociale ? Je trouve qu'on frôle la pathologie, là… Mais vraiment…
Les directeurs d'école vont être ravis de gérer les parents à qui on dit que l'école est obligatoire mais dont on ne pourra pas accueillir les enfants (car dans beaucoup d'écoles, la majorité des enfants viennent, disons, jusqu'au dernier mercredi).

Non ce n'est pas forcément "tordu"!. Nous réagissons tous aux diverses annonces ministérielles en pensant à notre réalité (état de santé, configuration de l'établissement, des salles, effectifs etc...) alors qu'ici le gouvernement donne simplement un cadre général qui est "retour pour tous le 22 avec assouplissement du protocole".
Localement, le bon sens doit prévaloir pour s'adapter: bon sens pour laisser les collègues à risque en télétravail déjà.
Le gros challenge reste pour les CDE / directeurs d'école qui devront estimer un effectif probable, gérer la question de la cantine, de la circulation, de la récréation...

Sauf que du coup ce n'est pas un retour pour tous, justement Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 1665347707
Fenrir
Fenrir
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Fenrir Lun 15 Juin 2020 - 9:33
@jeromebr a écrit:

Non ce n'est pas forcément "tordu"!. Nous réagissons tous aux diverses annonces ministérielles en pensant à notre réalité (état de santé, configuration de l'établissement, des salles, effectifs etc...) alors qu'ici le gouvernement donne simplement un cadre général qui est "retour pour tous le 22 avec assouplissement du protocole".
Localement, le bon sens doit prévaloir pour s'adapter: bon sens pour laisser les collègues à risque en télétravail déjà.
Le gros challenge reste pour les CDE / directeurs d'école qui devront estimer un effectif probable, gérer la question de la cantine, de la circulation, de la récréation...

Mais tu vis dans le monde des bisounours. Une fédération de parent d'élèves (je n'ai pas entendu laquelle) prévoit déjà de fabriquer un document opposable, avec l'aide de son avocat, si jamais un parent se voit refuser son enfant le 22. Ce qui arrivera fatalement si les directions respectent scrupuleusement les consignes (et je ne doute pas qu'elles le feront). Ce qui va se passer c'est une deuxième phase de prof bashing : "ces feignants de profs refusent mes enfants pour ne pas travailler",juste parce que la majorité des gens n'arrivent pas, ou ne veulent pas, intégrer qu'on a une hiérarchie et des textes auxquels on doit obéir.

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans. ████
avatar
Melyne5
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Melyne5 Lun 15 Juin 2020 - 9:35
@Sphinx a écrit:Dans quasi toutes les salles de mon établissement on a des tables de deux. Et il y en a quinze et on n'en fera pas tenir une de plus. Donc ça fait quinze élèves par salle en ne respectant le mètre de distance latéralement. On ne peut pas acheter des tables monoplaces pour toutes les salles pour la semaine prochaine et même si on le faisait ça ne ferait pas rentrer trente élèves en respectant le mètre latéral... À moins de les mettre en damier : vous êtes à quarante centimètres de votre voisin mais en diagonale alors ça passe crème... N'importe quoi je vous jure Rolling Eyes

Les 1m c'est à l'intérieur: y a qu 'à sortir toutes les tables et faire cours dehors !😆

Dans les écoles élémentaires et les collèges, l'observation d'une distanciation physique d'au moins un mètre s'applique uniquement dans les salles de classe et tous les espaces clos, entre l'enseignant et les élèves ainsi qu'entre chaque élève lorsqu'ils sont côte à côte ou qu'ils se font face. L'accueil est assuré par groupes qui ne peuvent pas se mélanger. »

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000041991876&categorieLien=id
Clecle78
Clecle78
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Clecle78 Lun 15 Juin 2020 - 9:36
Pascal Praud réitère à l'instant sur cnews ses allégations sur les profs qui rechercheraient des prétextes pour ne pas retourner en classe. Il assume de se faire des ennemis et tout le plateau d'opiner bien évidemment . Ressaisine du CSA. Ça devient fatiguant ..
Esméralda
Esméralda
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Esméralda Lun 15 Juin 2020 - 9:46
Mais quel [modéré] !!!


Dernière édition par Laverdure le Lun 15 Juin 2020 - 10:01, édité 1 fois (Raison : Propos grossier même voilé)
e-Wanderer
e-Wanderer
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par e-Wanderer Lun 15 Juin 2020 - 9:50
Remplacer un espace de 4m2 autour de chaque élève par une distance latérale d'1m, j'avoue que je ne vois pas bien la différence. heu

_________________
« Profitons du temps qui nous reste avant la définitive invasion de la grande muflerie du Nouveau Monde » (Huysmans)
Lisak40
Lisak40
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Lisak40 Lun 15 Juin 2020 - 9:50
Et on en parle des livrets scolaires, qui doivent être remplis en ligne par les profs, "ces feignasses sur-payés à ne rien foutre et qui ont laissé tomber les élèves", alors que je suis précisément en train de me farcir le remplissage des livrets scolaires en ligne avec un système qui plante toutes les 30 secondes (oui, pour de vrai : je suis déconnectée et dois me reconnecter toutes quasiment après chaque case remplie : moyenne de l'élève / de la classe / appréciation / nom du prof), et que je pète un peu un plomb là. Le système qu'il nous ont pondu est tellement à la ramasse qu'il plante toutes les deux secondes, que cela fait 1h30 que je suis dessus et que je n'ai écrit que pour une dizaine d'élèves sur les 150 que je dois faire !
Fenrir
Fenrir
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Fenrir Lun 15 Juin 2020 - 9:52
@e-Wanderer a écrit:Remplacer un espace de 4m2 autour de chaque élève par une distance latérale d'1m, j'avoue que je ne vois pas bien la différence. heu

Il n'y a plus de limite que sur un axe, pas deux.

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans. ████
Paleoprof
Paleoprof
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Paleoprof Lun 15 Juin 2020 - 9:53
@e-Wanderer a écrit:Remplacer un espace de 4m2 autour de chaque élève par une distance latérale d'1m, j'avoue que je ne vois pas bien la différence. heu

Il n'y a plus d'exigence de distance devant-derrière. J'espère qu'il y aura un roulement d'élèves pour le rang de devant, en temps normal ils ne se battent pas pour s'y installer !

_________________
Je construis ma suite...... pingouin     Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 3201648960   pingouin
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Sphinx Lun 15 Juin 2020 - 9:59
@e-Wanderer a écrit:Remplacer un espace de 4m2 autour de chaque élève par une distance latérale d'1m, j'avoue que je ne vois pas bien la différence. heu

Eh bien tu prends une table de deux normale mais au lieu de faire asseoir les élèves côte à côte (pas 1m de distance latérale donc pas autorisé) tu en fais asseoir un sur les genoux de l'autre (ils sont l'un contre l'autre mais par devant/derrière du coup ça va).

Et hop, problème réglé.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 Livre11
avatar
jeromebr
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par jeromebr Lun 15 Juin 2020 - 10:01
@Fenrir a écrit:
@jeromebr a écrit:

Non ce n'est pas forcément "tordu"!. Nous réagissons tous aux diverses annonces ministérielles en pensant à notre réalité (état de santé, configuration de l'établissement, des salles, effectifs etc...) alors qu'ici le gouvernement donne simplement un cadre général qui est "retour pour tous le 22 avec assouplissement du protocole".
Localement, le bon sens doit prévaloir pour s'adapter: bon sens pour laisser les collègues à risque en télétravail déjà.
Le gros challenge reste pour les CDE / directeurs d'école qui devront estimer un effectif probable, gérer la question de la cantine, de la circulation, de la récréation...

Mais tu vis dans le monde des bisounours. Une fédération de parent d'élèves (je n'ai pas entendu laquelle) prévoit déjà de fabriquer un document opposable, avec l'aide de son avocat, si jamais un parent se voit refuser son enfant le 22. Ce qui arrivera fatalement si les directions respectent scrupuleusement les consignes (et je ne doute pas qu'elles le feront). Ce qui va se passer c'est une deuxième phase de prof bashing : "ces feignants de profs refusent mes enfants pour ne pas travailler",juste parce que la majorité des gens n'arrivent pas, ou ne veulent pas, intégrer qu'on a une hiérarchie et des textes auxquels on doit obéir.

Donc tu me reproches de vivre dans le monde des bisounours quand après cela tu me sors de la théorie du complot anti-prof... Fin de la discussion qui n'avait aucun rapport avec mon propos.
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Danska Lun 15 Juin 2020 - 10:05
@Sphinx a écrit:
@e-Wanderer a écrit:Remplacer un espace de 4m2 autour de chaque élève par une distance latérale d'1m, j'avoue que je ne vois pas bien la différence. heu

Eh bien tu prends une table de deux normale mais au lieu de faire asseoir les élèves côte à côte (pas 1m de distance latérale donc pas autorisé) tu en fais asseoir un sur les genoux de l'autre (ils sont l'un contre l'autre mais par devant/derrière du coup ça va).

Et hop, problème réglé.

 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 346737548




@jeromebr : la "théorie du complot anti-profs" serait plutôt la théorie du bouc émissaire, et on baigne dedans depuis une semaine, pas besoin d'avoir trop d'imagination pour l'envisager.
dita
dita
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par dita Lun 15 Juin 2020 - 10:09
@NeoCollegue2020 a écrit:
@chmarmottine a écrit:C'était très ambigü...
Il sous-entend que l'on revient à la normal (raison médicale + arrêt de travail ?) puis émet l'idée que les cde trouveront bien un besoin en télétravail ...
Euh ... si c'est arrêt de travail, pas de télétravail.
Bref il aurait mieux fait de se taire.
Ce matin les syndicats doivent se montrer convaincants ...


Citation : La reprise des cours sera brève puisque les vacances débutent le samedi 4 juillet. Mais pour Frédérique Rolet, secrétaire générale et porte-parole du Snes-FSU, syndicat national des enseignants du second degré, ce retour en classe obligatoire à partir du 22 juin est "une bonne nouvelle". Elle estime en effet que cette réouverture des établissements permettra de "faire le point avec les élèves" sur la phase de confinement et surtout "de préparer au mieux la rentrée".
Source
Si la vocation des syndicats était de défendre les profs, où irait-on ?
avatar
jeromebr
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par jeromebr Lun 15 Juin 2020 - 10:10
@Danska a écrit:
@Sphinx a écrit:
@e-Wanderer a écrit:Remplacer un espace de 4m2 autour de chaque élève par une distance latérale d'1m, j'avoue que je ne vois pas bien la différence. heu

Eh bien tu prends une table de deux normale mais au lieu de faire asseoir les élèves côte à côte (pas 1m de distance latérale donc pas autorisé) tu en fais asseoir un sur les genoux de l'autre (ils sont l'un contre l'autre mais par devant/derrière du coup ça va).

Et hop, problème réglé.

 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 346737548




@jeromebr : la "théorie du complot anti-profs" serait plutôt la théorie du bouc émissaire, et on baigne dedans depuis une semaine, pas besoin d'avoir trop d'imagination pour l'envisager.

Oui bien sûr mais faire le lien entre l'annonce d'hier et le prof bashing, franchement je n'en vois pas l'intérêt si ce n'est de répéter inlassablement la même mélodie.
DGBAXD
DGBAXD
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par DGBAXD Lun 15 Juin 2020 - 10:11
« Dans les écoles élémentaires et les collèges, l'observation d'une distanciation physique d'au moins un mètre s'applique uniquement dans les salles de classe et tous les espaces clos, entre l'enseignant et les élèves ainsi qu'entre chaque élève lorsqu'ils sont côte à côte ou qu'ils se font face. L'accueil est assuré par groupes qui ne peuvent pas se mélanger. »
Lien Legifrance

Si l'accueil est assuré par groupes qui ne peuvent pas se mélanger, obligation de refaire les EDT pour les groupes de langue ou de sciences !! Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 1599759099

Hugo78
Hugo78
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Hugo78 Lun 15 Juin 2020 - 10:12
@DGBAXD a écrit:« Dans les écoles élémentaires et les collèges, l'observation d'une distanciation physique d'au moins un mètre s'applique uniquement dans les salles de classe et tous les espaces clos, entre l'enseignant et les élèves ainsi qu'entre chaque élève lorsqu'ils sont côte à côte ou qu'ils se font face. L'accueil est assuré par groupes qui ne peuvent pas se mélanger. »
Lien Legifrance

Si l'accueil est assuré par groupes qui ne peuvent pas se mélanger, obligation de refaire les EDT pour les groupes de langue ou de sciences !!  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 1599759099


Ce ne seront donc pas des classes entières ?
kensington
kensington
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par kensington Lun 15 Juin 2020 - 10:16
Des groupes qui ne se croisent pas, ça oblige comme pour le moment à ne pas avoir tous les niveaux présents en même temps dans l'établissement.  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 1665347707
Clecle78
Clecle78
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Clecle78 Lun 15 Juin 2020 - 10:17
Citation : La reprise des cours sera brève puisque les vacances débutent le samedi 4 juillet. Mais pour Frédérique Rolet, secrétaire générale et porte-parole du Snes-FSU, syndicat national des enseignants du second degré, ce retour en classe obligatoire à partir du 22 juin est "une bonne nouvelle". Elle estime en effet que cette réouverture des établissements permettra de "faire le point avec les élèves" sur la phase de confinement et surtout "de préparer au mieux la rentrée".
Source
Si elle a vraiment dit ça je reste sans voix. Mais son propos n'a t il pas été déformé ?
Fenrir
Fenrir
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 21 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Fenrir Lun 15 Juin 2020 - 10:18
@jeromebr a écrit:
@Fenrir a écrit:
@jeromebr a écrit:

Non ce n'est pas forcément "tordu"!. Nous réagissons tous aux diverses annonces ministérielles en pensant à notre réalité (état de santé, configuration de l'établissement, des salles, effectifs etc...) alors qu'ici le gouvernement donne simplement un cadre général qui est "retour pour tous le 22 avec assouplissement du protocole".
Localement, le bon sens doit prévaloir pour s'adapter: bon sens pour laisser les collègues à risque en télétravail déjà.
Le gros challenge reste pour les CDE / directeurs d'école qui devront estimer un effectif probable, gérer la question de la cantine, de la circulation, de la récréation...

Mais tu vis dans le monde des bisounours. Une fédération de parent d'élèves (je n'ai pas entendu laquelle) prévoit déjà de fabriquer un document opposable, avec l'aide de son avocat, si jamais un parent se voit refuser son enfant le 22. Ce qui arrivera fatalement si les directions respectent scrupuleusement les consignes (et je ne doute pas qu'elles le feront). Ce qui va se passer c'est une deuxième phase de prof bashing : "ces feignants de profs refusent mes enfants pour ne pas travailler",juste parce que la majorité des gens n'arrivent pas, ou ne veulent pas, intégrer qu'on a une hiérarchie et des textes auxquels on doit obéir.

Donc tu me reproches de vivre dans le monde des bisounours quand après cela tu me sors de la théorie du complot anti-prof... Fin de la discussion qui n'avait aucun rapport avec mon propos.

Ce n'est absolument pas ce que je dis. Je vais essayer d'être plus clair puisque visiblement je ne le suis pas.

étape 1 du déconfinement : la taille des salles limite le retour des élèves -> prof bashing
étape 2 du déconfinement : d'après toi, le bon sens va permettre avec les mêmes conditions matérielles de régler le problème du mètre d'écart. Dans bien des salles de collège, c'était déjà le facteur limitant  (mais effectivement je devrait peut-être apporter la scie circulaire au collège). en général, les mêmes cause produisant souvent les mêmes effets, je crains juste une deuxième vague de prof bashing.

Pas de théorie du complot ou quoi, je trouve juste que tu pratiques la pensée magique.

EDIT : je vais prendre un exemple concret : dans ma salle qui ne dispose que de 13 tables doubles, ce qui est le maximum qu'elle puisse contenir, la direction n'a pu faire "respecter" un cercle d'un mètre autour des élève que parcequ'elle a placé les chaises en damier (donc 13 élèves max) sans qu'il y ait un mètre d'écart entre les tables devant/derrière. Explique moi comment le bon sens local va me permettre d'accueillir de nouveau en classe tous mes élèves ?

-> ce sera pareil ailleurs (pas partout) -> des parents vont se voir refuser l'entrée de leur gosse-> ils vont gueuler sur RMC -> retour du prof bashing.

où y a-t-il de la théorie du complot là dedans.

Les reptiliens te saluent.


Dernière édition par Fenrir le Lun 15 Juin 2020 - 10:25, édité 1 fois

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans. ████
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum