Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cicyle le Sam 13 Juin 2020 - 21:16
@doubledecker a écrit:
@Cicyle a écrit:
@Pontorson50 a écrit:
@henriette a écrit:Une interview d'Agnès Verdier-Molinié un peu plus nuancée que les mensonges de Mme Lang, dans laquelle elle reconnaît le travail accompli pendant le confinement mais pointe le télétravail actuel d une grande partie des enseignants comme étant le vrai facteur empêchant la reprise, et qui montre donc qu'elle ne saisit pas que ce n'est pas le nombre d'enseignants en télétravail qui empêche le retour des élèves, mais les capacités d'accueil des établissements réduites par le protocole, et la volonté des parents de ne pas remettre leurs enfants.
Agnès Verdier-Molinié : « Les profs ne doivent plus télétravailler à temps plein »
https://amp.lepoint.fr/2379709


Je n'ai pas compris en quoi en collège ou en lycée les repas les récrés ou le sport changent quoi que ce soit au nombre d'élèves accueillis par jour. Cela peut seulement allonger le temps de travail réel, et encore.
+1.En primaire non plus. Je ne connais pas d'école limitée par la récré ou la cantine. Dans la plupart des écoles, c'est la taille des classes, combinée au "1mètre à tout instant entre deux élèves" qui limite.

Et je ne comprends pas cette phrase, que j'ai mise en gras. Elle mélange les enseignants qui n'ont pas donné de travail pendant le confinement et ceux qui restent en télétravail pour garde d'enfants, il me semble.

Si la cantine peut être un vrai frein.  Dans mon collège on a commencé par les 6e et 5e comme tout le monde et on les accueille deux jours/semaine.  Quand il a fallu accueillir aussi les 3e et 4e impossible de le faire deux jours sinon le 1er service commençait à 1er et le dernier à 13h45 pour permettre la rotation,  la désinfection des tables.  Impossible de faire manger plus de 40 personnes en même temps.
Je répondais pour le 1er degré où, au pire, les élèves mangent dans leur classe.
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cicyle le Sam 13 Juin 2020 - 21:18
@anthinéa a écrit:Flippée, je suis !
Si en plus de renvoyer les vulnérables au turbin, on les renvoie sans protocole juste pour voir si ça passe encore ...

Je suis aussi colère, très colère pour le mépris affiché pour les perdirs et les directeurs qui se sont usés face à tous ces ordres/ contre ordres, décisions ubuesques ...
pour le mépris affiché pour notre profession qui pzut/doit s’adapter à tout en un instant ... Tant que la garderie est en place, peu leur chaut !
A force d'agir comme des carpettes, on se fait piétiner… Ou, dit en langage plus poli, tu donnes la main, on te prend le bras.
Ruthven
Ruthven
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ruthven le Sam 13 Juin 2020 - 21:21
Si vous aimez l'hagiographie blanquerienne :

https://www.ladepeche.fr/2020/06/13/comment-jean-michel-blanquer-a-renvoye-les-enfants-a-lecole,8930991.php

"Le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer fait l'objet de critiques : il n'irait pas assez vite pour déconfiner les élèves. Lui considère avoir tenu ses engagements. Son objectif : le retour à plein temps des écoliers le 22 juin. Décryptage."

On n'est plus dans le journalisme, on est dans le publireportage (et dire que cet article est intitulé décryptage).

Avec une s...ie totale :"Il voit se dessiner la carte des absentéistes qui, peu à peu, épouse les contours de celle des grévistes du Bac 2019".
anthinéa
anthinéa
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par anthinéa le Sam 13 Juin 2020 - 21:26
@Ruthven a écrit:Si vous aimez l'hagiographie blanquerienne :

https://www.ladepeche.fr/2020/06/13/comment-jean-michel-blanquer-a-renvoye-les-enfants-a-lecole,8930991.php

"Le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer fait l'objet de critiques : il n'irait pas assez vite pour déconfiner les élèves. Lui considère avoir tenu ses engagements. Son objectif : le retour à plein temps des écoliers le 22 juin. Décryptage."

On n'est plus dans le journalisme, on est dans le publireportage (et dire que cet article est intitulé décryptage).

Avec une s...ie totale :"Il voit se dessiner la carte des absentéistes qui, peu à peu, épouse les contours de celle des grévistes du Bac 2019".

Comme c’est pratique, les traitres à la nation decrocheurs sont les traîtres du bac ?
Voilà voilà

On est sur du bon profbashing pour sauver le soldat Blanquer, là c’est clair !
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par henriette le Sam 13 Juin 2020 - 21:29
Ben voyons, haro sur les méchants grévistes syndicalistes gauchistes saboteurs tire-au-flanc !

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Dalva
Dalva
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Dalva le Sam 13 Juin 2020 - 21:35
@Ruthven a écrit:Si vous aimez l'hagiographie blanquerienne :

https://www.ladepeche.fr/2020/06/13/comment-jean-michel-blanquer-a-renvoye-les-enfants-a-lecole,8930991.php

"Le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer fait l'objet de critiques : il n'irait pas assez vite pour déconfiner les élèves. Lui considère avoir tenu ses engagements. Son objectif : le retour à plein temps des écoliers le 22 juin. Décryptage."

On n'est plus dans le journalisme, on est dans le publireportage (et dire que cet article est intitulé décryptage).

Avec une s...ie totale :"Il voit se dessiner la carte des absentéistes qui, peu à peu, épouse les contours de celle des grévistes du Bac 2019".
C'est complètement ridicule. Le degré zéro de l'analyse. Quand on est en primaire ou au collège, on n'a pas pu faire grève pour le bac. Et quand on est prof en lycée, on a beaucoup plus de mal à être revenu en classe avant mi-juin, vu que c'est un peu les instructions qui ont été données, de ne pas rouvrir les lycées avant juin, de ne pas faire revenir tout le monde, etc.
Et c'est aussi, comme cela a déjà été dit, en lycée que les programmes sont normalement terminés avant le 15 juin.
Donc en gros, les chiffres montrent que c'est là où il y a eu des grévistes pour le bac en 2019 qu'on a des lycéens en 2020. Impressionnant.

Je pense par ailleurs qu'il pourrait superposer avec les grèves pour les retraites et pour la réforme du collège, ce serait la même chose : ben oui, c'est un peu toujours les mêmes qui essaient de ne pas servir de paillasson.
Une passante
Une passante
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Une passante le Sam 13 Juin 2020 - 21:40
Quand on lit "le valeureux locataire du bureau de Jules Ferry" on comprend tout de suite le point de vue adopté. En effet, une vulgaire hagiographie (mais où sont passés les vrais journalistes ???)
anthinéa
anthinéa
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par anthinéa le Sam 13 Juin 2020 - 21:42
On est pas à un discours ridicule près.
Je suis abasourdie par ce ministre qui se surpasse de jour en jour pour nous vomir sa haine.
Et dire que je détestais NVB ...
J’ai peur pour le suivant moi 😱

@unepassante et oui, il faut sauver le soldat Blanquer !
Cicyle
Cicyle
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cicyle le Sam 13 Juin 2020 - 21:44
@Une passante a écrit:Quand on lit "le valeureux locataire du bureau de Jules Ferry" on comprend tout de suite le point de vue adopté. En effet, une vulgaire hagiographie (mais où sont passés les vrais journalistes ???)
Pas à La Dépêche. Mais ça, c'est pas nouveau. Par ici, on dit que dans La Dépêche, il n'y a que le titre et la date de vrais…

Blague à part, tout ça est à vomir.
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par henriette le Sam 13 Juin 2020 - 21:50
C'est d'un ridicule achevé, ce papier, c'est juste grotesque.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Tangleding
Tangleding
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Sam 13 Juin 2020 - 21:55
C'est d'un grotesque. Je n'ai repris de congé de formation fractionné que début janvier et l'an dernier je n'ai fait que mai et juin au collège, et donc sur ces moins de cinq mois de cours j'ai eu le temps de me faire retirer 6 jours de grève (3 en juin 2019 et 3 autres en janvier février 2020).

Et aujourd'hui j'ai droit aux louanges de parents de mes élèves tandis que ma direction me laisse une paix royale alors que si j'ai bien compris je suis censé être un tire-au-flanc fumiste réfractaire !

N'importe quoi vraiment.

Au contraire les collègues de lycée qui ont consenti à de grosses pertes lors des grèves du bac étaient des collègues particulièrement impliqués et appréciés. On est typiquement dans le cadre d'une grève de conviction sur des enjeux pédagogiques, même pas salariaux (ce qui n'aurait rien de honteux).

Mais d'où peuvent-ils sortir des histoires pareilles ???? Mais quel journaliste sérieux peut gober de telles âneries ????


Dernière édition par Tangleding le Sam 13 Juin 2020 - 21:58, édité 1 fois

_________________
"Never complain, just fight."
anthinéa
anthinéa
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par anthinéa le Sam 13 Juin 2020 - 21:58
Comme nous pour college 2016 ! C’était le même type de grève.
Même les non grévistes notoires s’étaient mobilisés. C’est dire ...
christic29
christic29
Je viens de m'inscrire !

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Lang

par christic29 le Sam 13 Juin 2020 - 22:21
En référence à un article du monde du 12/01/2019 que je ne peux insérer (je viens de m'inscrire),
Mme Lang a-t-elle réglé ses problèmes d'argent avec les deniers publics?? Parce que manifestement, s'il n'y avait pas eu quelques fuites à ce sujet, cette dame aurait-elle "pensé" (toute seule comme une grande) à régler comment dit-elle déjà???.....des "négligences"  Wink  de sa part concernant l'enveloppe attribuée aux députés pour des frais afférents à leurs fonctions, et donc pas pour des motifs personnels....1000 euros par ci, 350 euros par là......C'est tellement plus simple. "L’école n’est ni de droite ni de gauche ; elle est un état d’esprit" dit-elle, oui c'est bien ça et le vôtre Mme Lang où se situe-t-il.......votre état d'esprit???
Sikelia
Sikelia
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Sikelia le Sam 13 Juin 2020 - 22:29
Barbara Martin, proviseure à Nanterre, répond au prof bashing :

https://www.cahiers-pedagogiques.com/Fatigue-12682

Barbara Martin a écrit:Je suis fatiguée.
Je suis fatiguée des éternels besoin de justifier tout ce que je fais auprès de la société. Je suis fatiguée de lire désormais cette haine envers les personnes qui font l’école. Voici ma réponse, dans le désordre et avec émotion...

Venez chercher les clés de mon lycée.

Venez faire classe à ces nouvelles générations qu’on ne remplit pas comme un vase mais pour qui on allume les feux du savoir, du savoir faire et du savoir-être. Venez éduquer chaque jour. Venez individualiser le parcours de chaque enfant.

Venez les aider à construire leur chemin de vie. Venez les aider à prendre confiance en eux. Venez leur montrer que l’erreur est source d’apprentissage. Venez leur apprendre à coopérer. Venez leur apprendre à être solidaires. Venez les rendre autonomes.

Venez les éclairer pour les rendre capables de débattre, d’argumenter, de défendre leurs idées. Venez leur faire reconnaître leurs fautes, leur faire réparer. Venez rencontrer les familles. Venez expliquer les parcours du combattant de l’orientation. Venez expliquer le nouveau bac.

Venez prendre une enveloppe d’heures et la répartir dans un emploi du temps pour faire en sorte que les connaissances et les compétences soient développées au mieux et pour tout le monde.

Venez voir comment réagit un jeune aujourd’hui à qui on dit de donner son carnet, de ne pas insulter ses pairs ou ses professeurs, d’enlever sa casquette, venez expliquer, ré-expliquer. Venez vous occuper des violences physiques et verbales. Venez vous occuper du harcèlement.

Venez chercher des solutions pour les enfants qui n’ont pas de moyens financiers pour travailler, pour manger. Venez gérer le budget d’un établissement. Venez faire des emplois du temps.
Venez préparer des cours, élaborer des scénarios pédagogiques innovants, numériques, inversés,en prenant en compte les plans d’accompagnement personnalisés, les plans particuliers de scolarisation. Venez répéter, répéter, répéter. Venez prendre sur vous, mettre votre ego de côté, garder votre calme.

Venez faire remonter des enquêtes, remplir des fiches-dialogue faire des démarches administratives quotidiennes Venez faire des projets non rémunérés. Venez aider, soutenir. Venez faire des heures sup non rémunérées parce qu’un élève vous demande de l’aider. Venez corriger des copies.

Venez vous former pour ne pas perdre pied sur les pratiques pédagogiques qui évoluent tout le temps. Venez participer aux conseils de classe, aux conseils pédagogiques, aux conseils d’administration, aux commissions permanentes, aux commissions hygiène et sécurité, aux commissions éducatives, aux rendez-vous avec les parents. Venez accompagner les personnes fragiles. Venez établir le budget, les comptes financiers. Venez accueillir les élèves au portail, répondre à tous les appels de parents, constater qu’un extincteur est vide, récupérer dans une classe un élève qui ne veut pas sortir...

Venez avoir des journées inédites chaque jour. Venez rencontrer les élèves en classe. Venez travailler avec des partenaires, avec les collectivités locales. Venez trouver des solutions pour les élèves en difficulté.

Venez gérer les retards, les absences. Venez prendre en charge l’autorité dans une classe, l’hétérogénéité. Venez appeler les pompiers. Venez rassurer les familles. Venez valoriser le travail des agents d’accueil, de restauration, d’entretien, de laboratoire, de maintenance.

Venez vous entretenir avec les personnels médicaux, sociaux et de santé pour évoquer des situations toutes plus douloureuses les unes que les autres. Venez répondre aux questions, aux angoisses, aux incompréhensions. Venez motiver chaque jour, venez reconnaître, venez valoriser.

Venez répartir les services d’enseignement. Venez être professeur principal. Venez faire les commandes de matériel. Venez répondre toujours dans l’urgence. Venez travailler avec de l’humain. Venez considérer chaque humain avec ses différences.

Venez aimer comme on aime. Venez faire grandir en humanité.
Je suis fatiguée d’être toujours une cible. À tous ceux incapables de reconnaître que sans la communauté scolaire, sans toutes ces femmes et ces hommes de terrain, qui sont face à la jeunesse chaque jour, envers qui je suis, moi, émerveillée et reconnaissante, il n’y aurait plus d’espoir pour les graines d’avenir de la société, alors oubliez-nous et laissez-nous poursuivre nos missions sereinement !

À ceux qui souhaiteraient répondre avec cynisme, sincèrement, abstenez-vous... On finira par ne plus supporter et poser nos stylos...

À toutes les communautés scolaires je souhaite du courage pour cette fin d’année. Cœur sur vous, comme disent nos jeunes.

Barbara Martin
Proviseure de lycée à Nanterre (Hauts-de-Seine)

Texte initialement posté sur Twitter sur le compte @_BarbaraMartin

_________________
sunny Sikelia

Numquam est tam male Siculis, quin aliquid facete et commode dicant

(Marco Tullio Cicerone, Verrine, Actio Secundae - Liber Quartus - De praetura siciliensi)
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par epekeina.tes.ousias le Sam 13 Juin 2020 - 22:30
https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/01/12/pourquoi-certains-deputes-ne-paient-pas-d-impot-sur-le-revenu_5408319_3224.html

Comment un député gagnant plus de 50 000 euros par an peut-il ne pas payer d’impôt sur le revenu… voire se faire remettre, par l’Etat, plus de 1 000 euros ? Par un subtil jeu sur les niches fiscales, dont l’une d’entre elles est au cœur du financement, légal, des partis politiques. Un montage que Le Monde a pu consulter dans l’avis d’imposition 2015 d’une députée et conseillère de Paris La république en marche (LRM), Anne-Christine Lang. Elle siège à l’Assemblée nationale depuis mai 2014, alors sous l’étiquette Parti socialiste (PS), lorsqu’elle a remplacé Jean-Marie Le Guen (nommé au gouvernement), dont elle était suppléante dans la 9e circonscription de Paris.

https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/01/12/anne-christine-lang-deja-epinglee-sur-son-indemnite-representative-de-frais-de-mandat_5408317_3224.html

Quinze parlementaires ou ex-parlementaires sont visés par des enquêtes préliminaires pour de possibles usages illicites de leur enveloppe de frais de mandat entre 2012 et 2017, a annoncé L’Express en décembre 2018. Vendredi 11 janvier, Radio France révélait qu’Anne-Christine Lang, actuellement députée La République en marche de Paris, avait ponctuellement utilisé son indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) pour des dépenses discutables. Cette enveloppe d’environ 5 800 euros brut par mois est donnée aux parlementaires pour s’acquitter des dépenses liées à leur activité d’élus. Or, d’après les relevés de compte d’IRFM d’Anne-Christine Lang de février à septembre 2016 que Radio France s’est procurés et que Le Monde a également pu consulter, la députée, alors membre du groupe socialiste, a effectué des paiements à caractère personnel. L’élue a ainsi sorti cinq fois sa carte bleue de députée pour payer des médecins (dont plus de 1 000 euros pour un spécialiste), onze fois pour divers achats en pharmacie (pour 360 euros en tout), ainsi que d’autres petits achats pendant ses vacances.

Contactée par Le Monde, la députée reconnaît « deux ou trois négligences » et affirme avoir depuis pris contact avec la déontologue et le questeur de l’Assemblée afin de rembourser les sommes indûment payées avec son IRFM.

_________________
Cdlt Wink
Bélinac
Bélinac
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Bélinac le Sam 13 Juin 2020 - 22:30
@Une passante a écrit:Quand on lit "le valeureux locataire du bureau de Jules Ferry" on comprend tout de suite le point de vue adopté. En effet, une vulgaire hagiographie (mais où sont passés les vrais journalistes ???)

La Dépêche, le seul journal en France qui a résisté à l'épuration... Et dont l'administrateur fut un certain René Bousquet dans les années 60/70... Je n'aime pas les boules puantes mais ici, c'est encore tabou de le dire aujourd'hui et ça, c'est intolérable !
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par henriette le Sam 13 Juin 2020 - 22:37
Pas de politique générale sur ce fil, pour la énième fois, sinon il sera fermé.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par henriette le Sam 13 Juin 2020 - 22:43
@Sikelia a écrit:Barbara Martin, proviseure à Nanterre, répond au prof bashing :

https://www.cahiers-pedagogiques.com/Fatigue-12682

Barbara Martin a écrit:Je suis fatiguée.
Je suis fatiguée des éternels besoin de justifier tout ce que je fais auprès de la société. Je suis fatiguée de lire désormais cette haine envers les personnes qui font l’école. Voici ma réponse, dans le désordre et avec émotion...

Venez chercher les clés de mon lycée.

Venez faire classe à ces nouvelles générations qu’on ne remplit pas comme un vase mais pour qui on allume les feux du savoir, du savoir faire et du savoir-être. Venez éduquer chaque jour. Venez individualiser le parcours de chaque enfant.

Venez les aider à construire leur chemin de vie. Venez les aider à prendre confiance en eux. Venez leur montrer que l’erreur est source d’apprentissage. Venez leur apprendre à coopérer. Venez leur apprendre à être solidaires. Venez les rendre autonomes.

Venez les éclairer pour les rendre capables de débattre, d’argumenter, de défendre leurs idées. Venez leur faire reconnaître leurs fautes, leur faire réparer. Venez rencontrer les familles. Venez expliquer les parcours du combattant de l’orientation. Venez expliquer le nouveau bac.

Venez prendre une enveloppe d’heures et la répartir dans un emploi du temps pour faire en sorte que les connaissances et les compétences soient développées au mieux et pour tout le monde.

Venez voir comment réagit un jeune aujourd’hui à qui on dit de donner son carnet, de ne pas insulter ses pairs ou ses professeurs, d’enlever sa casquette, venez expliquer, ré-expliquer. Venez vous occuper des violences physiques et verbales. Venez vous occuper du harcèlement.

Venez chercher des solutions pour les enfants qui n’ont pas de moyens financiers pour travailler, pour manger. Venez gérer le budget d’un établissement. Venez faire des emplois du temps.
Venez préparer des cours, élaborer des scénarios pédagogiques innovants, numériques, inversés,en prenant en compte les plans d’accompagnement personnalisés, les plans particuliers de scolarisation. Venez répéter, répéter, répéter. Venez prendre sur vous, mettre votre ego de côté, garder votre calme.

Venez faire remonter des enquêtes, remplir des fiches-dialogue faire des démarches administratives quotidiennes Venez faire des projets non rémunérés. Venez aider, soutenir. Venez faire des heures sup non rémunérées parce qu’un élève vous demande de l’aider. Venez corriger des copies.

Venez vous former pour ne pas perdre pied sur les pratiques pédagogiques qui évoluent tout le temps. Venez participer aux conseils de classe, aux conseils pédagogiques, aux conseils d’administration, aux commissions permanentes, aux commissions hygiène et sécurité, aux commissions éducatives, aux rendez-vous avec les parents. Venez accompagner les personnes fragiles. Venez établir le budget, les comptes financiers. Venez accueillir les élèves au portail, répondre à tous les appels de parents, constater qu’un extincteur est vide, récupérer dans une classe un élève qui ne veut pas sortir...

Venez avoir des journées inédites chaque jour. Venez rencontrer les élèves en classe. Venez travailler avec des partenaires, avec les collectivités locales. Venez trouver des solutions pour les élèves en difficulté.

Venez gérer les retards, les absences. Venez prendre en charge l’autorité dans une classe, l’hétérogénéité. Venez appeler les pompiers. Venez rassurer les familles. Venez valoriser le travail des agents d’accueil, de restauration, d’entretien, de laboratoire, de maintenance.

Venez vous entretenir avec les personnels médicaux, sociaux et de santé pour évoquer des situations toutes plus douloureuses les unes que les autres. Venez répondre aux questions, aux angoisses, aux incompréhensions. Venez motiver chaque jour, venez reconnaître, venez valoriser.

Venez répartir les services d’enseignement. Venez être professeur principal. Venez faire les commandes de matériel. Venez répondre toujours dans l’urgence. Venez travailler avec de l’humain. Venez considérer chaque humain avec ses différences.

Venez aimer comme on aime. Venez faire grandir en humanité.
Je suis fatiguée d’être toujours une cible. À tous ceux incapables de reconnaître que sans la communauté scolaire, sans toutes ces femmes et ces hommes de terrain, qui sont face à la jeunesse chaque jour, envers qui je suis, moi, émerveillée et reconnaissante, il n’y aurait plus d’espoir pour les graines d’avenir de la société, alors oubliez-nous et laissez-nous poursuivre nos missions sereinement !

À ceux qui souhaiteraient répondre avec cynisme, sincèrement, abstenez-vous... On finira par ne plus supporter et poser nos stylos...

À toutes les communautés scolaires je souhaite du courage pour cette fin d’année. Cœur sur vous, comme disent nos jeunes.

Barbara Martin
Proviseure de lycée à Nanterre (Hauts-de-Seine)

Texte initialement posté sur Twitter sur le compte @_BarbaraMartin
Merci à Barbara Martin pour ce texte.
Et à toi Sikelia pour l'avoir partagé.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Sikelia
Sikelia
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Sikelia le Sam 13 Juin 2020 - 22:46
Je t'en prie, Henriette. Ça m'a fait du bien de lire le texte de Barbara Martin qui avait été posté par l'un de mes contacts sur LinkedIn et je tenais à le partager avec vous. Bonne soirée.

_________________
sunny Sikelia

Numquam est tam male Siculis, quin aliquid facete et commode dicant

(Marco Tullio Cicerone, Verrine, Actio Secundae - Liber Quartus - De praetura siciliensi)
Seifer
Seifer
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Seifer le Sam 13 Juin 2020 - 22:52
Beau texte, oui.

Sinon c'est sérieux cette reprise généralisée à partir du 22 ?

Quel sens cela aurait-il ?

_________________
De tout cimetière naît un champ de fleurs.
Dalva
Dalva
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Dalva le Sam 13 Juin 2020 - 22:53
Mon dieu. Ça me fait autant de mal de lire ces niaiseries creuses qui listent finalement toutes les raisons pour lesquelles on crève de ce que devient l'EN que de lire le "prof-bashing" actuel. "Venez leur apprendre à coopérer." Ben pétard. Non, justement, cessons de leur apprendre à coopérer, et recommençons à remplir des vases, parce que clairement allumer des feux, ça ne fonctionne pas.
Tout ça me dégoûte.

Edit : je vise le "coopérer" parce que "coopérer", c'est ce qu'on nous demande en permanence. Faut coopérer pour que ça marche quand tout va de travers, pour avaler des couleuvres, pour faire cours sans matériel, pour reprendre le 22, non le 15, non le 23, avec deux masques, non avec six, etc. Quelle arnaque, la coopération.


Dernière édition par Dalva le Sam 13 Juin 2020 - 22:57, édité 1 fois
Tangleding
Tangleding
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Sam 13 Juin 2020 - 22:55
@Seifer a écrit:Beau texte, oui.

Sinon c'est sérieux cette reprise généralisée à partir du 22 ?

Quel sens cela aurait-il ?
Du sens ? Ne sois pas grossier, Seifer !

Pourquoi pas un intérêt pédagogique tant qu'on y est ?

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 437980826


Dernière édition par Tangleding le Sam 13 Juin 2020 - 22:59, édité 1 fois

_________________
"Never complain, just fight."
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par henriette le Sam 13 Juin 2020 - 22:56
Tu veux dire d'un point de vue pédagogique ? Aucun.
Y a-t-il besoin que ça en ait un pour que ce soit décidé ? Vu les décisions prises ces temps derniers, on peut se le demander, et répondre : non. C'est juste de la com politicarde.


Dernière édition par henriette le Sam 13 Juin 2020 - 23:07, édité 1 fois (Raison : Shame on me !!!)

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
anthinéa
anthinéa
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par anthinéa le Sam 13 Juin 2020 - 22:56
Question d’honneur m’enfin ...
Et économique bien sûr ...

Enfin, si c’était vraiment le cas. Si c’était pour sauver beaucoup de parents de la faillite ou de la paupérisation, cela se comprendrait. Mais non, c’est juste pour remettre au boulot ces feignasses de profs qu’on est !


Dernière édition par anthinéa le Sam 13 Juin 2020 - 22:58, édité 1 fois
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par henriette le Sam 13 Juin 2020 - 22:57
Honneur ? Là, j'ai comme un gros doute...

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
DesolationRow
DesolationRow
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par DesolationRow le Sam 13 Juin 2020 - 22:58
+1 Dalva. Quel amas de sottises.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum