Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Marxou
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Marxou le Mar 16 Juin 2020 - 16:34
Et par ailleurs, un article du monde qui remet en cause le prof-bashing.

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/06/16/l-education-nationale-n-a-jamais-affirme-qu-il-y-avait-40-000-professeurs-decrocheurs_6043048_4355770.html

Si l’on prend en compte les absences justifiées par les situations personnelles de certains enseignants, la part des « décrocheurs » est certainement plus faible que ces 4 % à 5 %, et donc inférieure au taux d’absentéisme dans le secteur privé mesuré par le cabinet Ayming (dont le dernier rapport conclut à un taux moyen de 5,1 % sur la base d’une enquête portant sur 2,1 millions de salariés). Le ministère a par ailleurs assuré à Ouest-France que « des enquêtes de terrain plus précises » étaient « en cours ». En attendant d’en savoir plus, il est erroné de conclure que ces 4 % à 5 % représenteraient la part des professeurs n’ayant aucune justification.
avatar
Enaeco
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Enaeco le Mar 16 Juin 2020 - 16:44
@Marxou a écrit:Je n'arrive pas à comprendre cette réouverture pour TOUS les élèves, donc avec aucun respect  possible d'un quelconque protocole ,  pour deux petites semaines de cours!. Ok, il y a l'impératif de la com, unique viatique de ce gvt, mais le risque sanitaire est immense: de nombreux clusters apparaissent ci et là, l'épidémie semble repartir en Chine...
Plus de 2 mois de confinement strict qui auront peut-être été vains,  et ceci, uniquement pour servir la  com erratique et inconséquente du PR?

Je pense qu'ils estiment que la probabilité que ça dérape est très faible. (Je pense aussi qu'elle est très faible)
On en reparle dans deux semaines mais il y a fort à parier que le pari sera tenu.

Au collège, les précautions de chacun et le mètre de distance vont sacrément limiter les risques (dans une période où la circulation est déjà très faible)
A l'école : risques plus élevés mais sur une population très localisée
Douglas Colvin
Douglas Colvin
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Douglas Colvin le Mar 16 Juin 2020 - 16:45
Voici ce qu'a envoyé notre CPE sur Pronote aux familles dès hier après midi.
Chers élèves, chers parents,
Depuis ce matin vous êtes nombreux à me contacter suite à l'allocution du Président de la République. M. Macron qui a annoncé le retour de tous les élèves à compter
du 22 juin 2020. Comme un grand nombre d'entre vous, j'ai pensé que l'accueil de tous les élèves serait possible.
Dans le même temps, un décret paru hier stipule que le protocole sanitaire en vigueur dans les établissements devrait être allégé,  mais que la distanciation sociale
d'un mètre entre élèves devra être respecté, ce qui rend incompatible l'accueil de tous les élèves si ces contraintes sont maintenues. Nous sommes donc dans
l'attente de consignes claires du Ministre de l'Education Nationale qui doit nous faire parvenir un nouveau protocole demain mardi ou mercredi.
Nous vous transmettrons donc les informations sur les conditions possibles d'un  retour dès que nous le pourrons.
Les informations vous seront transmises sur l'ENT dès que possible.
avatar
gp20
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par gp20 le Mar 16 Juin 2020 - 16:48
Dans notre collège, la chef veut nous associer à l'ouverture du 22 juin, donc visio jeudi matin pour voir comment on s'y prend. Elle est adepte des visios et je pense qu'on fera les derniers conseils en ligne, et non en présentiel...
Marxou
Marxou
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Marxou le Mar 16 Juin 2020 - 16:49
@Enaeco a écrit:
@Marxou a écrit:Je n'arrive pas à comprendre cette réouverture pour TOUS les élèves, donc avec aucun respect  possible d'un quelconque protocole ,  pour deux petites semaines de cours!. Ok, il y a l'impératif de la com, unique viatique de ce gvt, mais le risque sanitaire est immense: de nombreux clusters apparaissent ci et là, l'épidémie semble repartir en Chine...
Plus de 2 mois de confinement strict qui auront peut-être été vains,  et ceci, uniquement pour servir la  com erratique et inconséquente du PR?

Je pense qu'ils estiment que la probabilité que ça dérape est très faible. (Je pense aussi qu'elle est très faible)
On en reparle dans deux semaines mais il y a fort à parier que le pari sera tenu.

Au collège, les précautions de chacun et le mètre de distance vont sacrément limiter les risques (dans une période où la circulation est déjà très faible)
A l'école : risques plus élevés mais sur une population très localisée

A voir. J'espère fortement que tu as raison, mais je n'en suis pas si sûr, malheureusement.
Isis39
Isis39
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Isis39 le Mar 16 Juin 2020 - 16:56
Malgré quelques très rares appels à refuser de le faire, dans l’Éducation nationale la quasi totalité des enseignants se sont assis sur la Loi (concernant le télétravail) dans l’intérêt premier de leurs élèves :
ils ont utilisé leur matériel personnel,
ils ont utilisé leurs forfaits téléphoniques (parfois en les explosant).
Tout cela sur leurs propres deniers.

La continuité pédagogique n'a tenu que parce que la quasi totalité des enseignants a pallié le manque total de matériels professionnels mis à leur disposition .

Donc non, l'Institution n'était pas prête contrairement à ce qui a pu être dit.
A aucun moment.
Mais les enseignants étaient prêts.
https://principalenvarech.blogspot.com/2020/06/profs-decrocheurs-durant-le-confinement.html
Douglas Colvin
Douglas Colvin
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Douglas Colvin le Mar 16 Juin 2020 - 17:10
La continuité pédagogique n'a tenu que parce que la quasi totalité des enseignants a pallié le manque total de matériels professionnels mis à leur disposition .

Tout est dit.
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par micaschiste le Mar 16 Juin 2020 - 17:20
@Marxou a écrit:
@Enaeco a écrit:
@Marxou a écrit:Je n'arrive pas à comprendre cette réouverture pour TOUS les élèves, donc avec aucun respect  possible d'un quelconque protocole ,  pour deux petites semaines de cours!. Ok, il y a l'impératif de la com, unique viatique de ce gvt, mais le risque sanitaire est immense: de nombreux clusters apparaissent ci et là, l'épidémie semble repartir en Chine...
Plus de 2 mois de confinement strict qui auront peut-être été vains,  et ceci, uniquement pour servir la  com erratique et inconséquente du PR?

Je pense qu'ils estiment que la probabilité que ça dérape est très faible. (Je pense aussi qu'elle est très faible)
On en reparle dans deux semaines mais il y a fort à parier que le pari sera tenu.

Au collège, les précautions de chacun et le mètre de distance vont sacrément limiter les risques (dans une période où la circulation est déjà très faible)
A l'école : risques plus élevés mais sur une population très localisée

A voir. J'espère fortement que tu as raison, mais je n'en suis pas si sûr, malheureusement.
Moi aussi, je voyais aussi juillet-août de façon assez optimiste par rapport à l'évolution du virus. Mais quand on entend que le maire de Pékin a jugé la situation d'extrêmement grave à Pékin alors qu'il y a une centaine de cas de covid sur une ville de 22 millions. Cela m'interroge un peu de la même façon que lors du premier confinement de Wuhan avec des millions de personnes confinées, une économie arrêtée sur plusieurs provinces chinoises et que le reste de monde continuait tranquillement sa peite vie en parlant de grippette. En France , il y a désormais plus de 200 clusters.
Soit la Chine veut montrer l'exemple d'une gestion parfaite du virus cette fois-ci, soit l'optimisme est trop grand en France, soit la France a fait le choix d'une stratégie d'ordre économique où le virus circule et on ne protège que les vulnérables (un peu du style de la tactique suédoise).

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
Albert Jarl
Albert Jarl
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Albert Jarl le Mar 16 Juin 2020 - 17:29
@Enaeco a écrit:
@Marxou a écrit:Je n'arrive pas à comprendre cette réouverture pour TOUS les élèves, donc avec aucun respect  possible d'un quelconque protocole ,  pour deux petites semaines de cours!. Ok, il y a l'impératif de la com, unique viatique de ce gvt, mais le risque sanitaire est immense: de nombreux clusters apparaissent ci et là, l'épidémie semble repartir en Chine...
Plus de 2 mois de confinement strict qui auront peut-être été vains,  et ceci, uniquement pour servir la  com erratique et inconséquente du PR?

Je pense qu'ils estiment que la probabilité que ça dérape est très faible. (Je pense aussi qu'elle est très faible)
On en reparle dans deux semaines mais il y a fort à parier que le pari sera tenu.

Au collège, les précautions de chacun et le mètre de distance vont sacrément limiter les risques (dans une période où la circulation est déjà très faible)
A l'école : risques plus élevés mais sur une population très localisée

Je pense aussi que ça va passer. Néanmoins, pour ceux qui aiment les paris il existe des lieux dédiés comme le PMU ou winamax. On peut y engager ses propres deniers, prendre ses propres risques, et ne pas mettre tout le monde dans la sauce.

_________________
Si vis pacem, para bellum
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Jenny le Mar 16 Juin 2020 - 17:34
@Isis39 a écrit:
Malgré quelques très rares appels à refuser de le faire, dans l’Éducation nationale la quasi totalité des enseignants se sont assis sur la Loi (concernant le télétravail) dans l’intérêt premier de leurs élèves :
ils ont utilisé leur matériel personnel,
ils ont utilisé leurs forfaits téléphoniques (parfois en les explosant).
Tout cela sur leurs propres deniers.

La continuité pédagogique n'a tenu que parce que la quasi totalité des enseignants a pallié le manque total de matériels professionnels mis à leur disposition .

Donc non, l'Institution n'était pas prête contrairement à ce qui a pu être dit.
A aucun moment.
Mais les enseignants étaient prêts.
https://principalenvarech.blogspot.com/2020/06/profs-decrocheurs-durant-le-confinement.html

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 2252222100
amethyste
amethyste
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par amethyste le Mar 16 Juin 2020 - 17:35
Je viens de lire ça sur les SR :
Suite aux nombreuses réactions sceptiques dans les commentaires, je suspens cette publication le temps de recevoir de la part de ma principale la copie d'écran du mail en question. En effet, je conçois tout à fait que si à moi, la parole de ma cheffe, que je connais bien, me suffit pour y croire (et ça n'a déjà pas été sans mal !), à vous, il faut des preuves de ce que j'avance (on ne se connaît pas, vous ne savez ni qui je suis ni d'où j'écris etc...). Je re-publierai donc mon intervention lorsque j'aurai reçu la copie du mail du rectorat (qui va être envoyée à l'ensemble de l'équipe du collège ainsi qu'aux parents d'élèves de notre établissement).

En attendant, nous avons bien évidemment fait remonter l'info au SNES local, qui pour l'instant n'a pas enregistré d'autres signalements de ce mail dans l'académie.

Je pense que les parents d'élèves ne manqueront pas non plus d'en avertir la presse locale lorsqu'ils recevront "officiellement" l'information.

Ma principale a envoyé un mail au rectorat pour les informer que dans notre collège, il est impossible d'accueillir tous les élèves dans les salles tout en respectant les distances de sécurité, faute de place. Réponse du rectorat : vous n'avez qu'à enlever les tables dans toutes les salles. Les élèves restent assis sur leurs chaises, cours sur les genoux, idem le midi, pas de cantine, les élèves mangent la gamelle sur les genoux... Voilà voilà..
C'est contagieux aussi, l'idée de faire cours sans table apparemment. Ils sont gentils, ils laissent les chaises quand même.

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
Il me convient d’être avec les peuples qui meurent, je vous plains d’être avec les rois qui tuent. Victor Hugo
Pontorson50
Pontorson50
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Pontorson50 le Mar 16 Juin 2020 - 17:36
@Enaeco a écrit:
@Marxou a écrit:Je n'arrive pas à comprendre cette réouverture pour TOUS les élèves, donc avec aucun respect  possible d'un quelconque protocole ,  pour deux petites semaines de cours!. Ok, il y a l'impératif de la com, unique viatique de ce gvt, mais le risque sanitaire est immense: de nombreux clusters apparaissent ci et là, l'épidémie semble repartir en Chine...
Plus de 2 mois de confinement strict qui auront peut-être été vains,  et ceci, uniquement pour servir la  com erratique et inconséquente du PR?

Je pense qu'ils estiment que la probabilité que ça dérape est très faible. (Je pense aussi qu'elle est très faible)
On en reparle dans deux semaines mais il y a fort à parier que le pari sera tenu.

Au collège, les précautions de chacun et le mètre de distance vont sacrément limiter les risques (dans une période où la circulation est déjà très faible)
A l'école : risques plus élevés mais sur une population très localisée

Je suis d'accord avec vous deux :
-le risque est très faible,
-mais il n'empêche que l'objectif relève de la démagogie pas du tout par idéologie (on a des reclassements), mais parce que les horaires de travail des dirigeants (journalistes, politiques entrepreneurs) sont souvent compliqués à conjuguer avec une vie de famille, et que ladite vie de famille (comme dans tous les lieux de pouvoir en fait) est extrêmement compliquée dans bien des cas, je ne développerai pas. Pas la peine d'imaginer un complot anti-prof je n'y crois guère (après, que ça arrange Bercy d'avoir des profs plutôt impopulaires, ça, vu le cirque revendicatif que vont animer les soignants cet été, c'est toujours une conséquence sympa).

On fait un pari gagnable certes, mais le fait qu'il puisse être tenu ne le légitime en rien à mon sens.
Pontorson50
Pontorson50
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Pontorson50 le Mar 16 Juin 2020 - 17:39
@Albert Jarl a écrit:
@Enaeco a écrit:
@Marxou a écrit:Je n'arrive pas à comprendre cette réouverture pour TOUS les élèves, donc avec aucun respect  possible d'un quelconque protocole ,  pour deux petites semaines de cours!. Ok, il y a l'impératif de la com, unique viatique de ce gvt, mais le risque sanitaire est immense: de nombreux clusters apparaissent ci et là, l'épidémie semble repartir en Chine...
Plus de 2 mois de confinement strict qui auront peut-être été vains,  et ceci, uniquement pour servir la  com erratique et inconséquente du PR?

Je pense qu'ils estiment que la probabilité que ça dérape est très faible. (Je pense aussi qu'elle est très faible)
On en reparle dans deux semaines mais il y a fort à parier que le pari sera tenu.

Au collège, les précautions de chacun et le mètre de distance vont sacrément limiter les risques (dans une période où la circulation est déjà très faible)
A l'école : risques plus élevés mais sur une population très localisée

Je pense aussi que ça va passer. Néanmoins, pour ceux qui aiment les paris il existe des lieux dédiés comme le PMU ou winamax. On peut y engager ses propres deniers, prendre ses propres risques, et ne pas mettre tout le monde dans la sauce.

+ 1000!
gauvain31
gauvain31
Empereur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par gauvain31 le Mar 16 Juin 2020 - 17:42
@Jenny a écrit:
@Isis39 a écrit:
Malgré quelques très rares appels à refuser de le faire, dans l’Éducation nationale la quasi totalité des enseignants se sont assis sur la Loi (concernant le télétravail) dans l’intérêt premier de leurs élèves :
ils ont utilisé leur matériel personnel,
ils ont utilisé leurs forfaits téléphoniques (parfois en les explosant).
Tout cela sur leurs propres deniers.

La continuité pédagogique n'a tenu que parce que la quasi totalité des enseignants a pallié le manque total de matériels professionnels mis à leur disposition .

Donc non, l'Institution n'était pas prête contrairement à ce qui a pu être dit.
A aucun moment.
Mais les enseignants étaient prêts.
https://principalenvarech.blogspot.com/2020/06/profs-decrocheurs-durant-le-confinement.html

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 2252222100

+1000 aussi Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 2252222100 Que cela fait plaisir Very Happy ; C'est exactement les propos (dans la forme et dans le fond) que j'aurais aimé entendre des bouches du ministre et des journalistes. Mais cela semble constituer pour eux un effort surhumain.... Alors soyons fiers et jetons-nous des fleurs , nous le méritons tous flower
amethyste
amethyste
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par amethyste le Mar 16 Juin 2020 - 17:46
@gauvain31 a écrit:
@Jenny a écrit:
@Isis39 a écrit:
Malgré quelques très rares appels à refuser de le faire, dans l’Éducation nationale la quasi totalité des enseignants se sont assis sur la Loi (concernant le télétravail) dans l’intérêt premier de leurs élèves :
ils ont utilisé leur matériel personnel,
ils ont utilisé leurs forfaits téléphoniques (parfois en les explosant).
Tout cela sur leurs propres deniers.

La continuité pédagogique n'a tenu que parce que la quasi totalité des enseignants a pallié le manque total de matériels professionnels mis à leur disposition .

Donc non, l'Institution n'était pas prête contrairement à ce qui a pu être dit.
A aucun moment.
Mais les enseignants étaient prêts.
https://principalenvarech.blogspot.com/2020/06/profs-decrocheurs-durant-le-confinement.html

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 2252222100

+1000 aussi Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 2252222100  Que cela fait plaisir  Very Happy ; C'est exactement les propos (dans la forme et dans le fond) que j'aurais aimé entendre des bouches du ministre et des journalistes. Mais cela semble constituer pour eux un effort surhumain.... Alors soyons fiers et jetons-nous des fleurs , nous le méritons tous flower
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 1109120577 fleurs fleurs fleurs coeurs coeurs coeurs Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 1109120577

_________________
- Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.
- L'Etat est notre serviteur et nous n'avons pas à en être les esclaves.
Einstein
Il me convient d’être avec les peuples qui meurent, je vous plains d’être avec les rois qui tuent. Victor Hugo
EdithW
EdithW
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par EdithW le Mar 16 Juin 2020 - 17:48
On sent que les perdirs sont pour le moins excédés (à juste titre)
Reçu du collège de mes filles (après un premier mail ce matin annonçant attendre le protocole) :
«  Bonjour à toutes et tous,

Nous n'avons toujours pas d'information nouvelles à vous transmettre, le protocole sanitaire n'étant pas encore publié.
Aussi, afin d'anticiper la reprise, je vous transmets un "brouillon" d'organisation, qui sera à affiner lorsque nous aurons les consignes précises.
Nous pensons accueillir les élèves de toutes les classes tous les jours sur la base de leur emploi du temps habituel, avec quelques modifications possibles compte tenu de la principale difficulté à laquelle nos devons faire face, à savoir, ne pas brasser les groupes d'élèves.
Nous n'avons pas d'information complémentaire sur le port du masque.

Afin de pouvoir organiser le service de restauration et de vie scolaire, je vous remercie de bien vouloir renseigner le questionnaire suivant et de nous le faire parvenir par retour de mail.

NOM : Prénom : Classe :

1) Pouvez vous certifier que votre enfant sera présent au collège à partir du lundi 22 juin : OUI NON

2) Pouvez vous certifier qu'il prendra ses repas à la cantine : OUI NON

3) Pouvez vous certifier qu'il empruntera les transports scolaires : OUI NON

Je vous remercie pour votre réponse le plus tôt possible (mercredi 17 juin au soir au plus tard).

bien cordialement »

EdithW
EdithW
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par EdithW le Mar 16 Juin 2020 - 17:52
Serait-ce un appel déguisé à ne pas remettre nos enfants ? Je regrette de ne pas assez connaître les profs du collège pour poser directement la question qui tue : préférez-vous qu’on ne les remette pas?  Qu’en pensez-vous les neos? Je peux les garder à la maison et les faire bosser... avec deux parents profs, c’est pas compliqué. Si un perdir passe par là, quel est son avis?
ainah
ainah
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par ainah le Mar 16 Juin 2020 - 17:55
Chez nous c'est encore plus clair : c'est formulé en terme "souhaitez vous les remettre?" Et au téléphone : si vous ne les remettez pas, on va rien dire à personne hein...
Sikelia
Sikelia
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Sikelia le Mar 16 Juin 2020 - 17:56
@ainah a écrit:Chez nous c'est encore plus clair : c'est formulé en terme "souhaitez vous les remettre?" Et au téléphone : si vous ne les remettez pas, on va rien dire à personne hein...

abi

_________________
sunny Sikelia

Numquam est tam male Siculis, quin aliquid facete et commode dicant

(Marco Tullio Cicerone, Verrine, Actio Secundae - Liber Quartus - De praetura siciliensi)
avatar
Enaeco
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Enaeco le Mar 16 Juin 2020 - 17:57
Moins il y a d'enfants dans les établissements et plus c'est facile à gérer. C'est une évidence.
J'ai de la peine à voir comment les cantines peuvent s'organiser...
En revanche, il ne faut pas attendre des profs qu'ils continuent le distanciel.

Isis39
Isis39
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Isis39 le Mar 16 Juin 2020 - 17:58
@EdithW a écrit:Serait-ce un appel déguisé à ne pas remettre nos enfants ? Je regrette de ne pas assez connaître les profs du collège pour poser directement la question qui tue : préférez-vous qu’on ne les remette pas?  Qu’en pensez-vous les neos? Je peux les garder à la maison et les faire bosser... avec deux parents profs, c’est pas compliqué. Si un perdir passe par là, quel est son avis?

En tant que prof de collège j’espère très fortement que tous les enfants ne reviendront pas !!!
Tangleding
Tangleding
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Mar 16 Juin 2020 - 18:00
Reçu un coup de fil de la principale pour un rappel sur une réunion vendredi, causer répartition de service (décharge syndicale probable) et me demander si je suis de retour lundi prochain.

Réponse : j'attends le protocole, si la liste des vulnérabilités évolue...
- Ah. Alors on se tient au courant dès qu'on a une info.

J'ai l'impression de vivre dans un monde parallèle.

_________________
"Never complain, just fight."
Dalva
Dalva
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Dalva le Mar 16 Juin 2020 - 18:05
@Benoît Girard a écrit:@Dalva Un préavis a été déposé par Sud et par FO. J'ai moi-même décidé de me mettre en grève jusqu'à nouvel ordre.
Merci. Effectivement, étant donné la liste (17 pages) des raisons de mobilisation donnée par Sud, je peux trouver quelque chose qui a rapport avec la situation actuelle, en particulier dans le point "Conditions de travail".

@agirou a écrit:Pourquoi les CDE ne prennent-ils pas la décision unilatérale de continuer le dernier protocole qui commence à bien tourner partout quoique restrictif et coercitif et en tablant sur l'assurance à 110% que les retours d'élèves en plus se compteront  sur le bout des doigts? Les groupes pris en charge depuis une semaine faisaient ressortir systématiquement des classe clairsemées (deux à trois élèves inscrits mais abonnés aux absents).
Pas partout. Ici mes classes ont 8 à 14 élèves (sur 22 à 28), les plus nombreux étant les 3e, et beaucoup de ceux qui ne sont pas revenus pensent revenir... et reviendront en tout cas si on leur dit que c'est obligatoire. Or...

@gnafron2004 a écrit:Ils vont être contents ceux qui vont hériter de la salle de musique, sans tables! Very Happy

C'est moi ! On nous avait mis des chaises avec tablettes. J'ai pu faire mettre des tables individuelles juste avant le retour des élèves, mais même comme ça ils n'arrêtent pas de faire tomber leurs machins par terre. Et il n'y aura pas la place pour en mettre le double la semaine prochaine, de toute façon.

@Enaeco a écrit:
@Marxou a écrit:Je n'arrive pas à comprendre cette réouverture pour TOUS les élèves, donc avec aucun respect  possible d'un quelconque protocole ,  pour deux petites semaines de cours!. Ok, il y a l'impératif de la com, unique viatique de ce gvt, mais le risque sanitaire est immense: de nombreux clusters apparaissent ci et là, l'épidémie semble repartir en Chine...
Plus de 2 mois de confinement strict qui auront peut-être été vains,  et ceci, uniquement pour servir la  com erratique et inconséquente du PR?

Je pense qu'ils estiment que la probabilité que ça dérape est très faible. (Je pense aussi qu'elle est très faible)
On en reparle dans deux semaines mais il y a fort à parier que le pari sera tenu.

Au collège, les précautions de chacun et le mètre de distance vont sacrément limiter les risques (dans une période où la circulation est déjà très faible)
A l'école : risques plus élevés mais sur une population très localisée
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 3284587592

Excuse-moi, mais je me sens plus en sécurité au milieu d'une classe de maternelle qu'en salle des profs avec certains collègues, et surtout qu'en réunion avec le chef et les collègues qui enlèvent leur masque mais se penchent les uns vers les autres pour mieux se parler.
Quant aux élèves, n'en parlons pas. Si tu savais ce que j'ai vu... Même en temps normal, ça me laisse pantoise, mais là...

@Douglas Colvin a écrit:Voici ce qu'a envoyé notre CPE sur Pronote aux familles dès hier après midi.
Chers élèves, chers parents,
Depuis ce matin vous êtes nombreux à me contacter suite à l'allocution du Président de la République. M. Macron qui a annoncé le retour de tous les élèves à compter
du 22 juin 2020. Comme un grand nombre d'entre vous, j'ai pensé que l'accueil de tous les élèves serait possible.
Dans le même temps, un décret paru hier stipule que le protocole sanitaire en vigueur dans les établissements devrait être allégé,  mais que la distanciation sociale
d'un mètre entre élèves devra être respecté, ce qui rend incompatible l'accueil de tous les élèves si ces contraintes sont maintenues. Nous sommes donc dans
l'attente de consignes claires du Ministre de l'Education Nationale qui doit nous faire parvenir un nouveau protocole demain mardi ou mercredi.
Nous vous transmettrons donc les informations sur les conditions possibles d'un  retour dès que nous le pourrons.
Les informations vous seront transmises sur l'ENT dès que possible.

Ils en ont de la chance.
Nous, en tant que parents, nous avons reçu un SMS qui nous annonce la reprise des cours obligatoire à partir du 22, masque obligatoire, merci.

C'est la deuxième fois que nous recevons une info du collège depuis le 16 mars. La première fois, c'était un message dans l'ENT pour demander (sans aucune info) si on renverrait nos enfants au collège quand il réouvrirait.

La CPE a écrit une fois aux élèves sur l'ENT.

Et voilà.

Enfin, les parents savent au moins que le collège est au courant de la reprise des cours obligatoire le 22. Parce que nous, enseignants, nous n'avons strictement rien reçu.

Je suppose que je dois déduire du SMS reçu que le CdE a compté et qu'il estime que tous les élèves pourront rentrer dans les salles, et que les agents pourront nettoyer le double de salles qu'actuellement, et la cantine accueillir le quadruple d'élèves.
Emeraldia
Emeraldia
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Emeraldia le Mar 16 Juin 2020 - 18:07
En collège, c'est l'époque où les élèves désertent donc croire qu'ils vont tous revenir le 22/06 est illusoire. Ils ne viendront que pour rendre les manuels et basta.


Dernière édition par Emeraldia le Mar 16 Juin 2020 - 18:10, édité 1 fois
Isis39
Isis39
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Isis39 le Mar 16 Juin 2020 - 18:07
@Emeraldia a écrit:En collège, c'est époque où les élèves désertent donc croire qu'ils vont tous revenir le 22/06 est illusoire. Ils ne viendront que pour rendre les manuels et basta.

Ça dépend des collèges.
Emeraldia
Emeraldia
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 37 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Emeraldia le Mar 16 Juin 2020 - 18:09
@Isis39 a écrit:
@Emeraldia a écrit:En collège, c'est époque où les élèves désertent donc croire qu'ils vont tous revenir le 22/06 est illusoire. Ils ne viendront que pour rendre les manuels et basta.

Ça dépend des collèges.
Je ne suis pas en REP et il n'y a jamais foule après le 20 juin...et dans ces circonstances, ce sera pire.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum