Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Romanoelblanco
Je viens de m'inscrire !

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Romanoelblanco le Mar 16 Juin 2020 - 19:17
Le pire c'est que les vulnérables travaillaient quand même car ils étaient en télétravail... Pareil pour une bonne partie de ceux qui gardaient leurs enfants j'imagine.
pogonophile
pogonophile
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par pogonophile le Mar 16 Juin 2020 - 19:34
@kroutu a écrit:Tout ça, ce n'est qu'une histoire de longueur de dents : il y a ceux qui rayent le parquet et veulent se faire bien voir, et ceux qui voudraient juste qu'on les laisse faire leur boulot correctement.

Tu as conscience du fait que tout le monde ne rentre pas dans cette catégorisation simpliste ?
On peut vouloir faire revenir les élèves massivement pour d'autres raisons que "se faire bien voir", comme, par exemple, que ce soit important pour eux.
Dinimip!
Dinimip!
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Dinimip! le Mar 16 Juin 2020 - 19:36
@Dalva a écrit:Je balance entre le refus absolu de renvoyer mon fils dans cette désorganisation totale, et la volonté de jouer au [modéré] jusqu'au bout pour faire apparaître la débilité du truc, donc l'envoyer alors qu'il n'en a absolument pas besoin, juste pour occuper une place de plus (ce qui m'obligera à trouver en urgence un bon lot de masques en plus, vu que je n'en ai pas suffisamment pour en laver 6 à 8 par jour), tout en faisant grève histoire qu'on leur donne à gérer aussi ce qui ne manque pas d'arriver dans une année normale : des profs absents, parce que malades, grévistes ou en formation. S'ils veulent de la normalité, on va leur en donner.

C'est bien, tu es un rebelle. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 1665347707
touby
touby
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par touby le Mar 16 Juin 2020 - 19:40
A votre avis, semble-t-il envisageable, souhaitable, pertinent de préparer une motion pour le CA et faire remonter tous les dysfonctionnements auxquels nous avons dû faire face ( pas dans notre établissement mais «plus haut ») ? Qu’en pensez-vous ?
Rendash
Rendash
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Rendash le Mar 16 Juin 2020 - 19:45
@touby a écrit:A votre avis, semble-t-il envisageable, souhaitable, pertinent de préparer une motion pour le CA et faire remonter tous les dysfonctionnements auxquels nous avons dû faire face ( pas dans notre établissement mais «plus haut ») ? Qu’en pensez-vous ?

Informer les parents d'élèves, déjà, me semble une bonne idée, donc pourquoi pas.

_________________
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Tangleding
Tangleding
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Tangleding le Mar 16 Juin 2020 - 19:46
@touby a écrit:A votre avis, semble-t-il envisageable, souhaitable, pertinent de préparer une motion pour le CA et faire remonter tous les dysfonctionnements auxquels nous avons dû faire face ( pas dans notre établissement mais «plus haut ») ? Qu’en pensez-vous ?
Oui, c'est une bonne idée. Mais il faudrait aussi des actions plus radicales parce que les limites sont assez largement passées, y compris celles de la décence.

_________________
"Never complain, just fight."
frimoussette77
frimoussette77
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par frimoussette77 le Mar 16 Juin 2020 - 19:47
@pogonophile a écrit:
@kroutu a écrit:Tout ça, ce n'est qu'une histoire de longueur de dents : il y a ceux qui rayent le parquet et veulent se faire bien voir, et ceux qui voudraient juste qu'on les laisse faire leur boulot correctement.

Tu as conscience du fait que tout le monde ne rentre pas dans cette catégorisation simpliste ?
On peut vouloir faire revenir les élèves massivement pour d'autres raisons que "se faire bien voir", comme, par exemple, que ce soit important pour eux.
C'est important pour eux de revenir quinze jours ? vraiment ?
Je ne m'en rends pas compte dans mon établissement, même en offrant le repas on n'arrive pas à remplir les classes.
pogonophile
pogonophile
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par pogonophile le Mar 16 Juin 2020 - 19:55
@touby a écrit:A votre avis, semble-t-il envisageable, souhaitable, pertinent de préparer une motion pour le CA et faire remonter tous les dysfonctionnements auxquels nous avons dû faire face ( pas dans notre établissement mais «plus haut ») ? Qu’en pensez-vous ?

Elle ne sera pas lue, "plus haut" (les DASEN par exemple) en a parfaitement conscience.
C'est comme de crier très fort par la fenêtre, ça peut défouler mais ça ne change rien.

@frimoussette77 a écrit:
@pogonophile a écrit:
@kroutu a écrit:Tout ça, ce n'est qu'une histoire de longueur de dents : il y a ceux qui rayent le parquet et veulent se faire bien voir, et ceux qui voudraient juste qu'on les laisse faire leur boulot correctement.

Tu as conscience du fait que tout le monde ne rentre pas dans cette catégorisation simpliste ?
On peut vouloir faire revenir les élèves massivement pour d'autres raisons que "se faire bien voir", comme, par exemple, que ce soit important pour eux.
C'est important pour eux de revenir quinze jours ? vraiment ?
Je ne m'en rends pas compte dans mon établissement, même en offrant le repas on n'arrive pas à remplir les classes.

On va pas refaire ce débat, je soulignais juste que la dichotomie énoncée par @kroutu était inexacte.
Rendash
Rendash
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Rendash le Mar 16 Juin 2020 - 19:56
@frimoussette77 a écrit:
@pogonophile a écrit:
@kroutu a écrit:Tout ça, ce n'est qu'une histoire de longueur de dents : il y a ceux qui rayent le parquet et veulent se faire bien voir, et ceux qui voudraient juste qu'on les laisse faire leur boulot correctement.

Tu as conscience du fait que tout le monde ne rentre pas dans cette catégorisation simpliste ?
On peut vouloir faire revenir les élèves massivement pour d'autres raisons que "se faire bien voir", comme, par exemple, que ce soit important pour eux.
C'est important pour eux de revenir quinze jours ? vraiment ?
Je ne m'en rends pas compte dans mon établissement, même en offrant le repas on n'arrive pas à remplir les classes.


Ben, pour un nombre non négligeable d'élèves, oui, c'est important.

_________________
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
touby
touby
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par touby le Mar 16 Juin 2020 - 20:02
@pogonophile : C’est bien de se défouler, non ? Plus sérieusement, ça permettrait aussi de soutenir notre direction, qui a parfaitement oeuvré et a fait entendre son mécontentement, non ? Ça te paraît vraiment inutile ?
trompettemarine
trompettemarine
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par trompettemarine le Mar 16 Juin 2020 - 20:03
@pogonophile a écrit:
@touby a écrit:A votre avis, semble-t-il envisageable, souhaitable, pertinent de préparer une motion pour le CA et faire remonter tous les dysfonctionnements auxquels nous avons dû faire face ( pas dans notre établissement mais «plus haut ») ? Qu’en pensez-vous ?

Elle ne sera pas lue, "plus haut" (les DASEN par exemple) en a parfaitement conscience.
C'est comme de crier très fort par la fenêtre, ça peut défouler mais ça ne change rien.

Si. Il faut le faire savoir. 
C'est incroyable de lire ça !


Dernière édition par trompettemarine le Mar 16 Juin 2020 - 20:05, édité 2 fois
Floria Tosca
Floria Tosca
Niveau 2

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Floria Tosca le Mar 16 Juin 2020 - 20:03
@EdithW a écrit:
C'est déjà le cas dans le privé, parfois (souvent abi )... un établissement où 60% des enseignants demandent systématiquement leur mut, n'inspire pas confiance (sachant que dans le privé, on n'est pas obligé de partir de son poste si aucun du mouvement ne nous convient).

Certes, mais à moins de connaître quelqu'un dans un établissement tel que mentionné, comment peut-on connaître le taux de départ moyen des enseignants?
Les syndicats peuvent-ils renseigner?


Dernière édition par Floria Tosca le Mar 16 Juin 2020 - 20:06, édité 1 fois
avatar
sebastien79
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par sebastien79 le Mar 16 Juin 2020 - 20:04
@Hermiony a écrit:Mail de notre chef avec en PJ le courrier aux parents : le protocole avec les 1m à conserver et le manque d'agents de service rendent l'accueil de tous les élèves impossible. Conclusion : on continue comme jusqu'à présent. Il reste encore quelques places pour les parents qui le souhaiteraient.

Une décision claire, nette et sans doute la seule possible de toute façon.
Et bien, dans mon établissement, c'est tout l'inverse, notre Chef doit espérer une promotion. On reprend les emplois du temps d'avant, tous les élèves doivent revenir (enfin c'est ce qu'il veut). Concrètement, les élèves ne bougent pas de salle, je ne sais même pas comment il va caser nos 27-28 élèves dans nos salles en respectant le protocole. Il a organisé 4 passages au self (1 par niveau), ce qui l'a obligé à créer une heure de plus l'après-midi pour pouvoir tout caser (par exemple, nos 6èmes se retrouvent avec des journées de 7h pour les deux dernières semaines !!!). On se retrouve avec des créneaux de 3 heures d'affilée avec la même classe sans pouvoir utiliser ni matériel ni ordinateur (je suis prof de techno).
On a une réunion demain matin, je pense que ça va être chaud.
Fenrir
Fenrir
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Fenrir le Mar 16 Juin 2020 - 20:04
@Rendash a écrit:Et pendant ce temps, l'inénarrable Marie-Estelle Pech explique doctement que les chiffres des " profs décrocheurs" est sans doute sous estimé, parce que "les enseignants et le ministère ont intérêt à dire que tout s'est très bien passé"  Laughing

Elle ne semble pas avoir lu les tweets de Celeborn...

C'est fatiguant.

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans
pogonophile
pogonophile
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par pogonophile le Mar 16 Juin 2020 - 20:05
@touby a écrit:@pogonophile : C’est bien de se défouler, non ? Plus sérieusement, ça permettrait aussi de soutenir notre direction, qui a parfaitement oeuvré et a fait entendre son mécontentement, non ? Ça te paraît vraiment inutile ?

En fait c'est plutôt un problème national, et donc une expression syndicale qui est audible.
Que le CA de tel ou tel établissement souligne que l'impréparation à tous les étages a mis tout le monde dans une situation ingérable, c'est bien pour lui-même (et se défouler), mais ça ne va pas être entendu par ceux que ça concerne.
Mais bon, ça ne fait pas de mal...
Rendash
Rendash
Enchanteur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Rendash le Mar 16 Juin 2020 - 20:06
@Fenrir a écrit:
@Rendash a écrit:Et pendant ce temps, l'inénarrable Marie-Estelle Pech explique doctement que les chiffres des " profs décrocheurs" est sans doute sous estimé, parce que "les enseignants et le ministère ont intérêt à dire que tout s'est très bien passé"  Laughing
 
Elle ne semble pas avoir lu les tweets de Celeborn...

C'est fatiguant.

Non, mais elle vient de prendre une leçon par Schneidermann d'ASI, c'est juste jouissif Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 4105177660 yesyes Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 2253691428

_________________
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
touby
touby
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par touby le Mar 16 Juin 2020 - 20:07
Je vais voir ce que mes collègues en pensent. Merci de vos réponses.
pogonophile
pogonophile
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par pogonophile le Mar 16 Juin 2020 - 20:08
@sebastien79 a écrit:
@Hermiony a écrit:Mail de notre chef avec en PJ le courrier aux parents : le protocole avec les 1m à conserver et le manque d'agents de service rendent l'accueil de tous les élèves impossible. Conclusion : on continue comme jusqu'à présent. Il reste encore quelques places pour les parents qui le souhaiteraient.

Une décision claire, nette et sans doute la seule possible de toute façon.
Et bien, dans mon établissement, c'est tout l'inverse, notre Chef doit espérer une promotion. On reprend les emplois du temps d'avant, tous les élèves doivent revenir (enfin c'est ce qu'il veut). Concrètement, les élèves ne bougent pas de salle, je ne sais même pas comment il va caser nos 27-28 élèves dans nos salles en respectant le protocole. Il a organisé 4 passages au self (1 par niveau), ce qui l'a obligé à créer une heure de plus l'après-midi pour pouvoir tout caser (par exemple, nos 6èmes se retrouvent avec des journées de 7h pour les deux dernières semaines !!!). On se retrouve avec des créneaux de 3 heures d'affilée avec la même classe sans pouvoir utiliser ni matériel ni ordinateur (je suis prof de techno).
On a une réunion demain matin, je pense que ça va être chaud.

Oui ou peut-être qu'il fait tout ce qui est possible pour qu'un maximum d'heures soit assuré parce que c'est important pour accompagner les élèves, que le trimestre a déjà été assez pourri, qu'il faut préparer l'année prochaine...
C'est fatiguant ce soupçon systématique de principe, "si tel CdE fait un truc auquel je n'adhère pas, c'est forcément pour sa carrière" - des fois c'est aussi parce qu'il a des convictions, il faut l'envisager hein !
Proton
Proton
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Proton le Mar 16 Juin 2020 - 20:10
@Rendash a écrit:Et pendant ce temps, l'inénarrable Marie-Estelle Pech explique doctement que les chiffres des " profs décrocheurs" est sans doute sous estimé, parce que "les enseignants et le ministère ont intérêt à dire que tout s'est très bien passé"  Laughing
 

Pourtant sibeth ndiaye nous a proposé la cueillette des fraises au lieu de glander chez nous ... et aucun prof ne semble avoir accepté. Dingue cette profession.
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Danska le Mar 16 Juin 2020 - 20:15
@Rendash a écrit:
@Fenrir a écrit:
@Rendash a écrit:Et pendant ce temps, l'inénarrable Marie-Estelle Pech explique doctement que les chiffres des " profs décrocheurs" est sans doute sous estimé, parce que "les enseignants et le ministère ont intérêt à dire que tout s'est très bien passé"  Laughing
 
Elle ne semble pas avoir lu les tweets de Celeborn...

C'est fatiguant.

Non, mais elle vient de prendre une leçon par Schneidermann d'ASI, c'est juste jouissif Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 4105177660 yesyes Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 2253691428

Tu as un lien ? On veut bien en profiter aussi...
Pontorson50
Pontorson50
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Pontorson50 le Mar 16 Juin 2020 - 20:16
@pogonophile a écrit:
@kroutu a écrit:Tout ça, ce n'est qu'une histoire de longueur de dents : il y a ceux qui rayent le parquet et veulent se faire bien voir, et ceux qui voudraient juste qu'on les laisse faire leur boulot correctement.

Tu as conscience du fait que tout le monde ne rentre pas dans cette catégorisation simpliste ?
On peut vouloir faire revenir les élèves massivement pour d'autres raisons que "se faire bien voir", comme, par exemple, que ce soit important pour eux.

+ 1 000, pour les Cde (comme pour les profs d'ailleurs en ce qui concerne la grève ou pas) la situation peut être cornélienne, et ils peuvent parfaitement balancer entre plusieurs hypothèses défendables éthiquement là où ils sont en charge.
trompettemarine
trompettemarine
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par trompettemarine le Mar 16 Juin 2020 - 20:16
@pogonophile a écrit:
@sebastien79 a écrit:
@Hermiony a écrit:Mail de notre chef avec en PJ le courrier aux parents : le protocole avec les 1m à conserver et le manque d'agents de service rendent l'accueil de tous les élèves impossible. Conclusion : on continue comme jusqu'à présent. Il reste encore quelques places pour les parents qui le souhaiteraient.

Une décision claire, nette et sans doute la seule possible de toute façon.
Et bien, dans mon établissement, c'est tout l'inverse, notre Chef doit espérer une promotion. On reprend les emplois du temps d'avant, tous les élèves doivent revenir (enfin c'est ce qu'il veut). Concrètement, les élèves ne bougent pas de salle, je ne sais même pas comment il va caser nos 27-28 élèves dans nos salles en respectant le protocole. Il a organisé 4 passages au self (1 par niveau), ce qui l'a obligé à créer une heure de plus l'après-midi pour pouvoir tout caser (par exemple, nos 6èmes se retrouvent avec des journées de 7h pour les deux dernières semaines !!!). On se retrouve avec des créneaux de 3 heures d'affilée avec la même classe sans pouvoir utiliser ni matériel ni ordinateur (je suis prof de techno).
On a une réunion demain matin, je pense que ça va être chaud.

Oui ou peut-être qu'il fait tout ce qui est possible pour qu'un maximum d'heures soit assuré parce que c'est important pour accompagner les élèves, que le trimestre a déjà été assez pourri, qu'il faut préparer l'année prochaine...
C'est fatiguant ce soupçon systématique de principe, "si tel CdE fait un truc auquel je n'adhère pas, c'est forcément pour sa carrière" - des fois c'est aussi parce qu'il a des convictions, il faut l'envisager hein !
S'agit-il d'un soupçon avéré, là est la question !  professeur
avatar
sebastien79
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par sebastien79 le Mar 16 Juin 2020 - 20:17
@pogonophile a écrit:
@sebastien79 a écrit:
@Hermiony a écrit:Mail de notre chef avec en PJ le courrier aux parents : le protocole avec les 1m à conserver et le manque d'agents de service rendent l'accueil de tous les élèves impossible. Conclusion : on continue comme jusqu'à présent. Il reste encore quelques places pour les parents qui le souhaiteraient.

Une décision claire, nette et sans doute la seule possible de toute façon.
Et bien, dans mon établissement, c'est tout l'inverse, notre Chef doit espérer une promotion. On reprend les emplois du temps d'avant, tous les élèves doivent revenir (enfin c'est ce qu'il veut). Concrètement, les élèves ne bougent pas de salle, je ne sais même pas comment il va caser nos 27-28 élèves dans nos salles en respectant le protocole. Il a organisé 4 passages au self (1 par niveau), ce qui l'a obligé à créer une heure de plus l'après-midi pour pouvoir tout caser (par exemple, nos 6èmes se retrouvent avec des journées de 7h pour les deux dernières semaines !!!). On se retrouve avec des créneaux de 3 heures d'affilée avec la même classe sans pouvoir utiliser ni matériel ni ordinateur (je suis prof de techno).
On a une réunion demain matin, je pense que ça va être chaud.

Oui ou peut-être qu'il fait tout ce qui est possible pour qu'un maximum d'heures soit assuré parce que c'est important pour accompagner les élèves, que le trimestre a déjà été assez pourri, qu'il faut préparer l'année prochaine...
C'est fatiguant ce soupçon systématique de principe, "si tel CdE fait un truc auquel je n'adhère pas, c'est forcément pour sa carrière" - des fois c'est aussi parce qu'il a des convictions, il faut l'envisager hein !

Et c'est en faisant du "bourrage de crâne" pendant deux semaines que l'on va rattraper un trimestre ? J'avais cru comprendre que la reprise servait plutôt à "resocialier" les élèves, à leur faire reprendre contact avec le milieu scolaire et j'étais plus d'accord avec cette idée.
On est loin de tout cela.
Moonchild
Moonchild
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Moonchild le Mar 16 Juin 2020 - 20:19
@Enaeco a écrit:
@Marxou a écrit:Je n'arrive pas à comprendre cette réouverture pour TOUS les élèves, donc avec aucun respect  possible d'un quelconque protocole ,  pour deux petites semaines de cours!. Ok, il y a l'impératif de la com, unique viatique de ce gvt, mais le risque sanitaire est immense: de nombreux clusters apparaissent ci et là, l'épidémie semble repartir en Chine...
Plus de 2 mois de confinement strict qui auront peut-être été vains,  et ceci, uniquement pour servir la  com erratique et inconséquente du PR?

Je pense qu'ils estiment que la probabilité que ça dérape est très faible. (Je pense aussi qu'elle est très faible)
On en reparle dans deux semaines mais il y a fort à parier que le pari sera tenu.

Au collège, les précautions de chacun et le mètre de distance vont sacrément limiter les risques (dans une période où la circulation est déjà très faible)
A l'école : risques plus élevés mais sur une population très localisée

Je ne sais pas quel est le risque réel mais j'ai encore plus de doutes sur le sérieux de la surveillance de l'épidémie :

@micaschiste a écrit:Olivier Véran se prend pour Pinocchio.
Alors que les écoles et les collèges rouvrent à partir du 22 juin avec présence obligatoire, le ministre de la Santé Olivier Véran a dressé un bilan des réouvertures de certaines classes depuis le 11 mai. Selon lui, tout s’est bien déroulé : "Nous n'avons pas fermé une école maternelle ou une école primaire dans notre pays depuis le 11 mai parce qu'il n'y a pas eu de reprise épidémique à travers les écoles. Il y a eu un lycée et des classes mais une école entière non", a-t-il dit sur LCI. C'est faux et la cellule Vrai du faux vous explique pourquoi.  
source

Il y a une volonté officielle de croire que les écoles ne peuvent pas être des "clusters" alors il n'y aura aucun "cluster" dans une école car on ne trouve que ce qu'on cherche.

@chmarmottine a écrit:Dites-moi si je rêve ou si je me trompe ... hier, il disait demain et aujourd'hui, donc demain, il dit demain.

 


Depuis le début du confinement, Jean Michel Blanquer est persuadé de revivre en boucle le jour de la marmotte ; chaque jour, il propose donc d'improbables variations sur le même thème et ça ne s'arrêtera que lorsqu'il aura réussi à pécho le poste de premier Ministre.

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 19255628
Clecle78
Clecle78
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Clecle78 le Mar 16 Juin 2020 - 20:23
Trois heures d'affilée, c'est vraiment un accompagnement parfait pour des adolescents ! Il faut vraiment ne pas avoir enseigné pour penser que cela puisse être d'une quelconque efficacité. Et je parle en connaissance de cause, sauf que les miens étaient des lycéens de bonne composition et intéressés ( mais bon , 3 h d'affilée la bonne volonté s'émousse ! )
VanGogh59
VanGogh59
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par VanGogh59 le Mar 16 Juin 2020 - 20:24
@Pontorson50 a écrit:
@pogonophile a écrit:
@kroutu a écrit:Tout ça, ce n'est qu'une histoire de longueur de dents : il y a ceux qui rayent le parquet et veulent se faire bien voir, et ceux qui voudraient juste qu'on les laisse faire leur boulot correctement.

Tu as conscience du fait que tout le monde ne rentre pas dans cette catégorisation simpliste ?
On peut vouloir faire revenir les élèves massivement pour d'autres raisons que "se faire bien voir", comme, par exemple, que ce soit important pour eux.

+ 1 000, pour les Cde (comme pour les profs d'ailleurs en ce qui concerne la grève ou pas) la situation peut être cornélienne, et ils peuvent parfaitement balancer entre plusieurs hypothèses défendables éthiquement là où ils sont en charge.
Je suis le premier à soutenir les CDE dans cette épreuve qu'on leur impose mais franchement, faire autant de zèles pour faire revenir des élèves qui seraient déjà chez eux en temps normal, je trouve ça très petit. Ce ne sont pas eux qui se retrouveront en première ligne devant eux pendant 6 ou 7 heures. Quelle importance que la piétaille meurt au combat en quelque sorte. Quant au tweet tout à fait sérieux de ce recteur qui a le projet de virer nos tables, je le prends tout simplement pour un crachat... Le gentilhomme qui jette son os à ronger aux gueux que nous sommes..

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum