Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Elaïna
Bon génie

Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 Empty Re: Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !

par Elaïna le Jeu 25 Juin 2020 - 16:00
Moi j'ai pire. J'en ai une qui, je pense, est vraiment débordée tout le temps. Mais bon elle fait une interro par cours et par classe, a plein d'heures sup (même quand t'es agrégé, au bout d'un moment, ça pèse...), fait faire et ramasse des DM chaque semaine pour chaque classe en plus des interros... Elle est visiblement au bord du burn-out (et c'est la terreur des élèves qui passent leur temps à flipper d'être évalués sans avoir le temps d'assimiler), mais si elle ne le fait pas, elle a l'impression d'être une mauvaise prof. Quand je vous dis que certains ont un sérieux syndrome de Stockholm...
Sikelia
Sikelia
Niveau 10

Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 Empty Re: Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !

par Sikelia le Jeu 25 Juin 2020 - 16:06
@Daphné a écrit:
@MUTIS a écrit:https://www.francebleu.fr/infos/medias-people/medias-un-quart-des-francais-seulement-font-confiance-aux-journalistes-1573631898


25% ?? C'est beaucoup non ?  Razz

Ce sont les journalistes eux-mêmes, leurs patrons, leurs proches et leurs potes, ainsi que les aspirants journalistes. diable

Blague à part, et tout en avouant que le monde du journalisme ne m'a jamais attirée pour moult raisons
Spoiler:
exploitation des jeunes journalistes, machisme, information parfois non objective, mais biaisée par une idéologie ou juste pour complaire quelqu'un et en avoir des avantages, course au scoop ou du moins au clic, et de plus en plus diffusion de contenus inutiles piochés sur YouTube, FB, Twitter etc.
je n'ai pas trop envie de tomber dans la même erreur commise par les journalistes qui ont saqué les profs, en mettant dans le même panier ceux qui bossent sérieusement pour informer correctement, parfois au prix de leur vie ou en renonçant à une vie normale - je pense à Roberto Saviano parmi tant d'autres.

_________________
sunny Sikelia

Numquam est tam male Siculis, quin aliquid facete et commode dicant

(Marco Tullio Cicerone, Verrine, Actio Secundae - Liber Quartus - De praetura siciliensi)
Daphné
Daphné
Demi-dieu

Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 Empty Re: Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !

par Daphné le Jeu 25 Juin 2020 - 16:30
@Elaïna a écrit:Moi j'ai pire. J'en ai une qui, je pense, est vraiment débordée tout le temps. Mais bon elle fait une interro par cours et par classe, a plein d'heures sup (même quand t'es agrégé, au bout d'un moment, ça pèse...), fait faire et ramasse des DM chaque semaine pour chaque classe en plus des interros... Elle est visiblement au bord du burn-out (et c'est la terreur des élèves qui passent leur temps à flipper d'être évalués sans avoir le temps d'assimiler), mais si elle ne le fait pas, elle a l'impression d'être une mauvaise prof. Quand je vous dis que certains ont un sérieux syndrome de Stockholm...

J'ai connu le pompon, celle qui passe sa nuit du 3 au 4 juillet - en fait date des vacances qu'on peut adapter au calendrier - à recopier tout son carnet de notes sur un carnet propre/neuf !!
L'intérêt ?? je me pose encore la question Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 3795679266 Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 3795679266
Quand je le lui avais demandé, elle avait besoin de s'occuper, tu vois je suis célibataire gangnagna...
Moi même célibataire j'avais mieux et plus intéressant à faire une veille de vacances Laughing
Sikelia
Sikelia
Niveau 10

Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 Empty Re: Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !

par Sikelia le Jeu 25 Juin 2020 - 16:48
@Daphné a écrit:
@Elaïna a écrit:Moi j'ai pire. J'en ai une qui, je pense, est vraiment débordée tout le temps. Mais bon elle fait une interro par cours et par classe, a plein d'heures sup (même quand t'es agrégé, au bout d'un moment, ça pèse...), fait faire et ramasse des DM chaque semaine pour chaque classe en plus des interros... Elle est visiblement au bord du burn-out (et c'est la terreur des élèves qui passent leur temps à flipper d'être évalués sans avoir le temps d'assimiler), mais si elle ne le fait pas, elle a l'impression d'être une mauvaise prof. Quand je vous dis que certains ont un sérieux syndrome de Stockholm...

J'ai connu le pompon, celle qui passe sa nuit du 3 au 4 juillet - en fait date des vacances qu'on peut adapter au calendrier - à recopier tout son carnet de notes sur un carnet propre/neuf !!
L'intérêt ?? je me pose encore la question Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 3795679266 Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 3795679266
Quand je le lui avais demandé, elle avait besoin de s'occuper, tu vois je suis célibataire gangnagna...
Moi même célibataire j'avais mieux et plus intéressant à faire une veille de vacances Laughing

Un tantinet maniaque, ta collègue. Je pense que le célibat était une excuse, ou bien elle confondait la cause et l'effet.
J'imagine la scène : un mec lui propose une sortie et elle répond "Je ne peux pas, je dois recopier mon carnet de notes de l'année qui vient de se terminer".
Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 437980826

_________________
sunny Sikelia

Numquam est tam male Siculis, quin aliquid facete et commode dicant

(Marco Tullio Cicerone, Verrine, Actio Secundae - Liber Quartus - De praetura siciliensi)
Elaïna
Elaïna
Bon génie

Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 Empty Re: Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !

par Elaïna le Jeu 25 Juin 2020 - 16:52
Bref, on a tous des collègues chelous quand même. ça n'empêche pas de bien les aimer (pas tous quand même, faut pas charrier Smile ).

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered
Monsieur_Tesla
Monsieur_Tesla
Niveau 10

Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 Empty Re: Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !

par Monsieur_Tesla le Jeu 25 Juin 2020 - 17:42
@Elaïna a écrit:Bref, on a tous des collègues chelous quand même. ça n'empêche pas de bien les aimer (pas tous quand même, faut pas charrier Smile ).

Quelques gros chelous dans mon établissement, des bilans de compétences qui ressemblent au plan de la RATP (Rouge, orange, bleu et vert)

Mais ils ne l'imposent à personne, donc on les aime bien. abi

_________________
Ce que j'entends je l'oublie.
Ce que le lis je le retiens.
Ce que je fais, je le comprends !

Tchuang Tseu
Daphné
Daphné
Demi-dieu

Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 Empty Re: Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !

par Daphné le Jeu 25 Juin 2020 - 18:30
@Monsieur_Tesla a écrit:
@Elaïna a écrit:Bref, on a tous des collègues chelous quand même. ça n'empêche pas de bien les aimer (pas tous quand même, faut pas charrier Smile ).

Quelques gros chelous dans mon établissement, des bilans de compétences qui ressemblent au plan de la RATP (Rouge, orange, bleu et vert)

Mais ils ne l'imposent à personne, donc on les aime bien. abi

J'aime bien la comparaison abi abi
Euphémia
Euphémia
Niveau 7

Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 Empty Re: Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !

par Euphémia le Jeu 25 Juin 2020 - 19:00
@Ha@_x a écrit:
@MUTIS a écrit:Ah bon ? Seuls les publics difficiles sont représentatifs ? Et tu as des sondages plus négatifs à nous présenter ? Pour aider au Prof bashing ? Ce qui est bien avec les profs c'est qu'on n'a pas besoin de journalistes désinformés..

ça, c'est sûr, et même qu'avec certains collègues, on a pas besoin de ministre... Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 1665347707

Ce qui est bien avec nous, les profs, c'est que nous sommes les premiers à juger nos propres collègues.

_________________
L’école est un lieu admirable. J’aime que les bruits extérieurs n’y entrent point. (Alain)

Il y a en France un principe fort ridicule et qui est vivement enraciné, c’est que l’égalité consiste à ce que chacun puisse prétendre à tout. (Joseph Fiévée)

L'esprit critique, c'est, au minimum, un esprit qui n’a pas peur des mots. (Jean-Claude Michéa)
mimi
mimi
Niveau 2

Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 Empty Re: Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !

par mimi le Jeu 25 Juin 2020 - 20:04
Moi j'ai pire. J'en ai une qui, je pense, est vraiment débordée tout le temps. Mais bon elle fait une interro par cours et par classe, a plein d'heures sup (même quand t'es agrégé, au bout d'un moment, ça pèse...), fait faire et ramasse des DM chaque semaine pour chaque classe en plus des interros... Elle est visiblement au bord du burn-out (et c'est la terreur des élèves qui passent leur temps à flipper d'être évalués sans avoir le temps d'assimiler), mais si elle ne le fait pas, elle a l'impression d'être une mauvaise prof. Quand je vous dis que certains ont un sérieux syndrome de Stockholm...

J'ai ce profil chez moi ! En éducation musicale! ( faut pas dire musique :elle se fâche tout rouge )
Un jour que je m'étonnais tt de même de cette abondance de boulot alors qu'elle n’est plus une poulette de l'année , elle m'a dit ,outrée, que je ne me rendais absolument pas compte du temps qu’elle passait à "écouter"
Ha bon ? va falloir que je comptabilise aussi ds mes heures de travail le temps que je passe à lire Very Happy
Et là, ça va chiffrer!
pseudo-intello
pseudo-intello
Expert

Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 Empty Re: Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !

par pseudo-intello le Jeu 25 Juin 2020 - 20:49
@Euphémia a écrit:
@Ha@_x a écrit:
@MUTIS a écrit:Ah bon ? Seuls les publics difficiles sont représentatifs ? Et tu as des sondages plus négatifs à nous présenter ? Pour aider au Prof bashing ? Ce qui est bien avec les profs c'est qu'on n'a pas besoin de journalistes désinformés..

ça, c'est sûr, et même qu'avec certains collègues, on a pas besoin de ministre... Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 1665347707

Ce qui est bien avec nous, les profs, c'est que nous sommes les premiers à juger nos propres collègues.

Le truc, c'est que quand ces collègues dépeignent leurs semaines de 60 heures en sous-entendant ou sans sous-entendre que c'est le cas de tous les profs, comme ce n'est pas vrai, soit les gens ne le croient pas et ils ont raison (mais du coup, une aprtie du propos étant disqualifiée, ils ne nous croient pas non plus sur le reste qui lui est vrai), soit ils nous prennent pour des neuneus masos qui font leur malheur tout seuls et dans ce cas, ne voient pas non plus pourquoi ils tiendraient compte des jérémiades.

bref, ils tendent le bâton pour nous faire battre.

(et puis au passage, ils parlent en notre nom).
avatar
Enaeco
Neoprof expérimenté

Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 Empty Re: Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !

par Enaeco le Jeu 25 Juin 2020 - 20:53
@Euphémia a écrit:Ce qui est bien avec nous, les profs, c'est que nous sommes les premiers à juger nos propres collègues.

C'est clair.
Ce post est éloquent.
Sujet : les journalistes et leur prof-bashing
Réponses : 2 pages de profs qui bashent leurs collègues Laughing
mimi
mimi
Niveau 2

Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 Empty Re: Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !

par mimi le Jeu 25 Juin 2020 - 21:16
Pas tout à fait ok. Les journalistes nous depeignent en gros sous la forme de feignasses. Là, nous nous amusons de gens qui disent crouler sous le travail alors meme qu effectivement les heures de travail annoncées semblent assez peu credibles eu egard à leur experience et leur ancienneté.
Le job est effectivement crevant, chronophage et tout ce qu on veut,mais à trop le dramatiser,on perd en crédibilité. Et ,du coup,effectivement,les plaintes légitimes passent à la trappe.
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 Empty Re: Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !

par Sphinx le Jeu 25 Juin 2020 - 21:58
@Enaeco a écrit:
@Euphémia a écrit:Ce qui est bien avec nous, les profs, c'est que nous sommes les premiers à juger nos propres collègues.

C'est clair.
Ce post est éloquent.
Sujet : les journalistes et leur prof-bashing
Réponses : 2 pages de profs qui bashent leurs collègues Laughing

Complètement d'accord. Et à titre personnel j'étais bien aux 60 heures de travail par semaine au début du confinement (j'ai relâché au mois de mai car je n'en pouvais plus mais le résultat c'est que je suis encore maintenant à terminer des corrections en retard alors que les élèves sont retournés en classe), alors que mon comportement en temps normal ne ressemble en rien à ceux décrits ci-dessus, donc je ne vois pas bien le rapport. Mais bon, je suppose que je dois être nulle et ne pas savoir m'y prendre. Ou être une menteuse qui aime me faire mousser ou me faire plaindre, pas bien compris Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 3795679266

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 Livre11
pseudo-intello
pseudo-intello
Expert

Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 Empty Re: Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !

par pseudo-intello le Jeu 25 Juin 2020 - 23:22
Je n'ai pas dit que tous les profs qui avaient bossé comme des damnés cherchaient forcément à se faire mousser et à se faire plaindre ; il y a sans doute des cas et des circonstances qui ont imposé cela pour certains d'entre nous, et il est clair qu'entre un public de terminales CSP+ suréquipés dans un bassin avec un bon réseau Internet, ce n'est pas comme un prof de collège dans un bassin plutôt sous-équipé ou en zone blanche ou grise.
Et je ne sais pas ce qu'il en était chez vous, mais dans mon académie, les consignes ont été claires dès le tout tout début : des révision, pas de nouvelles notions. Donc effectivement, je maintiens que les enseignants plus ou moins dans ma situation avaient largement les moyens d'en faire moins (et que s'ils en ont fait plus, c'est qu'ils l'ont bien voulu).

La question, c'est de savoir si avec le recul, tu estimes tout le boulot que tu as fait comme nécessaire. Si la réponse est oui, c'est oui, et je n'ai aucune raison de ne pas te croire.

Si la réponse est non, tu es assez grande pour prendre du recul et réfléchir à ce que tu aurais pu faire autrement : demander moins de retours ? Envoyer les corrigés au lieu de corriger toi-même ? Donner une quantité de travail un peu moindre ? Est-ce que te collègues en donnaient autant ? Ou est-ce qu'ils en donnaient moins et heureusement, car ça a permis à tes élèves de faire tout ce que tu leur demandais ?

Ceci étant, d'un point de vue plus éthique cette fois, je maintiens que faire 60 heures quand on est payé 35 (mettons 40, eu égard aux vacances), c'est à éviter, c'est une pente glissante. De même qu'à chaque fois qu'un collègue en fait plus que les autres : on peut dire "OK, c'est son choix", mais il y aura toujorus des CDE / IPR pour montrer ce collègue en exemple aux autres profs qui se contentent de travailler "normalement", et de dire "Monsieur Machin fait ceci, vous devriez pouvoir le faire aussi". Et quand une réforme passe, la hiérarchie s’appuie sur tous les Monsieur Machin qui en faisaient plus pour le même prix, en disant "rhoo, mais ce truc qu'on vous impose, regardez, en ait, vous le faisiez déjà... en tout cas les bons profs le faisaient déjà".

Cette fois-ci, on a étrenné le travail à distance et les hauts-bureaux de l'EN avaient autre chose à faire que de s'occuper de nous, car ils ne savaient plus où donner e la tête, et c'était une première.

La prochaine fois, vous allez voir que ça va pas être la même chanson. Et on pourra remercier tous nos collègues zélés d'avoir donné de bonnes idées à notre hiérarchie (et je maintiens que par exemple la classe virtuelle tous les jours en moyenne section, c'est clairement dispensable).
Lefteris
Lefteris
Empereur

Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 Empty Re: Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !

par Lefteris le Jeu 25 Juin 2020 - 23:29
@Sphinx a écrit:

Complètement d'accord. Et à titre personnel j'étais bien aux 60 heures de travail par semaine au début du confinement (j'ai relâché au mois de mai car je n'en pouvais plus mais le résultat c'est que je suis encore maintenant à terminer des corrections en retard alors que les élèves sont retournés en classe), alors que mon comportement en temps normal ne ressemble en rien à ceux décrits ci-dessus, donc je ne vois pas bien le rapport. Mais bon, je suppose que je dois être nulle et ne pas savoir m'y prendre.
Dans ce que tu dis, il y a un truc bien réel : nous avons été pris de court, ne sachant pas comment nous organiser, ne sachant pas combien de temps cela allait durer. Résultat : nous sommes nombreux à avoir voulu continuer ce qui était commencé, à avoir ajouté du travail avec la créatioon de QCM, questionaires et autres et à avoir ramé.Réponse aux mails, corrections en ligne, fabrication de sujets, rédaction de fiches etc.  J'en ai un peu fait partie (mais pas 60 heures, mon moteur cale tout seul face à un tel ennui...) , mais ensuite j'ai tout remis en cause  quand le confinement a été  reporté sine die. A partir de là, j'ai décidé que  je faisais telle chose, et rien de plus. A telle heure, j'arrête les écrans, quoi qu'il arrive. A telle heure, je me reconnecte. Quand j'ai entendu le vomi de la presse, que j'ai entendu des parents mettre des bons et mauvais points aux enseignants, ça m'a aidé à lever le pied et à le mettre sur le frein. Et j'ai eu bien  raison, des élèves se plaignent d'avoir eu "trop de travail". C'est sûr que ça leur a enlevé du temps de smartphone disponible, et de glandouillage en groupe dans les rues, car habitant le secteur, je les ai vus après le 11 mai.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, utilisée pour toutes les démolitions, expliquée sans fard par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Sphinx
Sphinx
Enchanteur

Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 Empty Re: Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !

par Sphinx le Jeu 25 Juin 2020 - 23:33
@pseudo-intello a écrit:
Si la réponse est non, tu es assez grande pour prendre du recul et réfléchir

J'allais répondre et puis j'ai lu cette phrase et finalement je vais m'en dispenser et arrêter définitivement de participer à ce fil.

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather
"- Alors, Obélix, l'Helvétie c'est comment ? - Plat."


Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 Livre11
gluche
gluche
Niveau 8

Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 Empty Re: Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !

par gluche le Ven 26 Juin 2020 - 0:06
@Lefteris a écrit:
Dans ce que tu dis, il y a un truc bien réel : nous avons été pris de court, ne sachant pas comment nous organiser, ne sachant pas combien de temps cela allait durer. Résultat : nous sommes nombreux à avoir voulu continuer ce qui était commencé, à avoir ajouté du travail avec la création de QCM, questionaires et autres et à avoir ramé.Réponse aux mails, corrections en ligne, fabrication de sujets, rédaction de fiches  etc.  .
Tout à fait d'accord. Ce qui m'a aidée à ralentir, c'est de voir que les élèves ne suivaient pas, mais ce qui m'a obligée à ralentir, c'est la vie de famille et ses impératifs, préparer les repas, les écrans à se partager pour les devoirs, proposer aux enfants autre chose que les écrans, etc.

Cela dit, il y a manifestement un fantasme sur le professeur: soit il est extraordinairement investi, soit c'est un paresseux, comme si entre les deux rien n'était possible. J'avais lu un témoignage je ne sais plus où pendant le confinement d'une mère qui comparait les deux instituteurs de ses enfants: elle reconnaissait que la première sacrifiait sa vie privée sur l'autel de la continuité pédagogique, et le second, pourtant sérieux (envois réguliers...), lui paraissait négligent en comparaison. Il est vrai que des collègues s'épuisent: on en connaît tous et même, on les comprend tant la tâche est abyssale. Bref, s'il faut se méfier de ceux qui voient les professeurs comme des décrocheurs, ceux qui trouvent que nous avons fait preuve d'une créativité exceptionnelle pour inventer de nouveaux modes d'apprentissages sont à craindre également. Comme les soignants, nous ne sommes pas des héros, seulement des professionnels et c'est bien suffisant.
Sikelia
Sikelia
Niveau 10

Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 Empty Re: Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !

par Sikelia le Ven 26 Juin 2020 - 0:19
@gluche a écrit:
@Lefteris a écrit:
Dans ce que tu dis, il y a un truc bien réel : nous avons été pris de court, ne sachant pas comment nous organiser, ne sachant pas combien de temps cela allait durer. Résultat : nous sommes nombreux à avoir voulu continuer ce qui était commencé, à avoir ajouté du travail avec la création de QCM, questionaires et autres et à avoir ramé.Réponse aux mails, corrections en ligne, fabrication de sujets, rédaction de fiches  etc.  .
Tout à fait d'accord. Ce qui m'a aidée à ralentir, c'est de voir que les élèves ne suivaient pas, mais ce qui m'a obligée à ralentir, c'est la vie de famille et ses impératifs, préparer les repas, les écrans à se partager pour les devoirs, proposer aux enfants autre chose que les écrans, etc.

Cela dit, il y a manifestement un fantasme sur le professeur: soit il est extraordinairement investi, soit c'est un paresseux, comme si entre les deux rien n'était possible. J'avais lu un témoignage je ne sais plus où pendant le confinement d'une mère qui comparait les deux instituteurs de ses enfants:  elle reconnaissait que la première sacrifiait sa vie privée sur l'autel de la continuité pédagogique, et le second, pourtant sérieux (envois réguliers...), lui paraissait négligent en comparaison. Il est vrai que des collègues s'épuisent: on en connaît tous et même, on les comprend tant la tâche est abyssale. Bref, s'il faut se méfier de ceux qui voient les professeurs comme des décrocheurs, ceux qui trouvent que nous avons fait preuve d'une créativité exceptionnelle pour inventer de nouveaux modes d'apprentissages sont à craindre également. Comme les soignants, nous ne sommes pas des héros, seulement des professionnels et c'est bien suffisant.

Est-ce que la mère de l'élève a sacrifié sa vie privée pour le télétravail ou le travail tout court ? Si tel est le cas, on peut comprendre qu'elle apprécie les "martyrs" auxquels elle s'identifie (en réalité, personne ne devrait s'immoler pour le travail) ; mais si elle ne s'est pas décarcassée, pourquoi exigerait-elle cela des autres ?

_________________
sunny Sikelia

Numquam est tam male Siculis, quin aliquid facete et commode dicant

(Marco Tullio Cicerone, Verrine, Actio Secundae - Liber Quartus - De praetura siciliensi)
Mcready1
Mcready1
Habitué du forum

Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 Empty Re: Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !

par Mcready1 le Ven 26 Juin 2020 - 6:36
@Lefteris a écrit:
@Sphinx a écrit:

Complètement d'accord. Et à titre personnel j'étais bien aux 60 heures de travail par semaine au début du confinement (j'ai relâché au mois de mai car je n'en pouvais plus mais le résultat c'est que je suis encore maintenant à terminer des corrections en retard alors que les élèves sont retournés en classe), alors que mon comportement en temps normal ne ressemble en rien à ceux décrits ci-dessus, donc je ne vois pas bien le rapport. Mais bon, je suppose que je dois être nulle et ne pas savoir m'y prendre.
Dans ce que tu dis, il y a un truc bien réel : nous avons été pris de court, ne sachant pas comment nous organiser, ne sachant pas combien de temps cela allait durer. Résultat : nous sommes nombreux à avoir voulu continuer ce qui était commencé, à avoir ajouté du travail avec la créatioon de QCM, questionaires et autres et à avoir ramé.Réponse aux mails, corrections en ligne, fabrication de sujets, rédaction de fiches  etc.  J'en ai un peu fait partie (mais pas 60 heures, mon moteur cale tout seul face à un tel ennui...) , mais ensuite j'ai tout remis en cause  quand le confinement a été  reporté sine die. A partir de là, j'ai décidé que  je faisais telle chose, et rien de plus. A telle heure, j'arrête les écrans, quoi qu'il arrive. A telle heure, je me reconnecte. Quand j'ai entendu le vomi de la presse, que j'ai entendu des parents mettre des bons et mauvais points aux enseignants, ça m'a aidé à lever le pied et à le mettre sur le frein. Et j'ai eu bien  raison, des élèves se plaignent d'avoir eu "trop de travail". C'est sûr que ça leur a enlevé du temps de smartphone disponible, et de glandouillage en groupe dans les rues, car habitant le secteur, je les ai vus après le 11 mai.

Je me retrouve dans ce que tu dis. J'ai passé beaucoup de temps à trouver des solutions pour ne pas perdre les élèves (QCM, scénarisation sur Moodle afin de les motiver, corrections, coups de téléphone...) et les 60 heures, je les ai faites facilement jusqu'aux vacances de Pâques (dernière zone à partir). Quand on a commencé à annoncer que la période serait plus longue que prévue, j'ai commencé à lever le pied.
J'ai la chance d'être dans un établissement où les élèves sont plutôt pas mal, donc, dans l'ensemble, ils ont fait le job (j'en ai encore une grande partie en classe virtuelle). C'est un peu pour eux que je n'ai pas tout lâché mais il est clair qu'à un moment, j'aurais mal fini si j'avais continué à ce rythme.

Il y a une chose, en revanche, qui m'a bien aidé à fortement réduire mon travail (j'ai beaucoup recyclé ce que j'avais fait avec mes différents niveaux pendant le confinement), c'est cette campagne anti-profs. Là, ça soigne bien.
Ajonc35
Ajonc35
Habitué du forum

Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 Empty Re: Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !

par Ajonc35 le Ven 26 Juin 2020 - 7:42
Moi aussi, je me retrouve dans ces semaines interminables. Mais pire, quand on est revenu sur le site on a à peine été remercié et mon cde adjoint trouvant que finalement que je ne faisais pas assez d'heures en presentiel, m'en a rajouté. Et je sais pourquoi, je n'ai pas fait comme il voulait au début du confinement et à la fin, lui adresse un message sur la reprise. Rien de désagréable, mais montrait qi'il était défaillant. Il n'a pas eu d'arguments pour répondre à mon mail, donc il m'a répondu par des heures en plus. Il est très retors. Jamais vu un cde ou un adjoint si mauvais. Ancien enseignant, il trouve que nous ne travaillons pas assez, et si vous n'avez pas fait de visio, vous n'avez pas travaillé. ......je vous laisse réfléchir.
pseudo-intello
pseudo-intello
Expert

Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 Empty Re: Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !

par pseudo-intello le Ven 26 Juin 2020 - 10:59
J'ai un collègue qui a demandé à faire acheter un casque à micro pour faire ses cours visio en même temps que ses cours normaux.
Je frémis en pensant à ce qu'on risque de nous imposer dans quelques années...
Écusette de Noireuil
Écusette de Noireuil
Érudit

Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 Empty Re: Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !

par Écusette de Noireuil le Mer 1 Juil 2020 - 14:43
Un peu de baume au coeur : Chronique audio sur France inter

https://www.facebook.com/story.php?story_fbid=3277962975572133&id=122067514495044&scmts=scwspsdd&extid=vDoAeuzUgQwFomUg

_________________
" Les mots servent à libérer une matière silencieuse qui est bien plus vaste que les mots" (Sarraute)
doubledecker
doubledecker
Esprit éclairé

Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 Empty Re: Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !

par doubledecker le Mer 1 Juil 2020 - 15:45
Aujourd'hui c'était préparation de rentrée dans mon collège. La CDE a ouvert la plénière en remerciant (une fois de plus) très chaleureusement tous les enseignants, en saluant leur travail pendant le confinement et lors du retour en classe, en félicitant les PP de 3e pour leur excellent travail de suivi des élèves (les affectations post-3e) étant tombées hier) qu'il ont fait. Alors oui ça ne tourne pas en boulce sur tous les médias mais je suis persuadée que mes collègues ont accueilli ces paroles avec joie.

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊
Pandorafa
Pandorafa
Fidèle du forum

Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 Empty Re: Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !

par Pandorafa le Mer 1 Juil 2020 - 17:47
@Elaïna a écrit:En même temps, ça a toujours été non ? Vous ne l'avez pas, vous, ce (cette) collègue qui dès le 3 septembre et jusqu'au 4 juillet, "ne touche plus terre", "n'a pas levé le nez de ses copies de tout le week-end", fait systématiquement la gueule le lundi car il a travaillé tout son dimanche ? Et je ne parle pas ici du malheureux T1 de lettres qui galère à préparer tous ses cours et qui enquille les deux établissements à 1h de route l'un de l'autre, hein, mais ce collègue qui enseigne depuis 25 ans en poste fixe dans une matière où les programmes changent peu et fait bien remarquer à tout le monde que LUI, CHAQUE ANNEE, il refait TOUS SES COURS pendant l'été sinon il a l'impression qu'il n'est pas sérieux LUI (oui, il fait déjà la gueule à la pré-rentrée parce qu'il n'a "pas levé le nez de son ordi" de tout le mois d'août).

Tiens, c'est rigolo j'en ai une exactement comme ça chez moi. Tout le temps débordée depuis des années que je la connais. Jamais le temps pour échanger, même sur un niveau en commun. On dirait le Lapin qui court dans Alice au Pays des Merveilles. Quand elle me dit "je n'ai pas le temps" y compris pour les aménagements pour les dys, et que je vois tout ce qu'elle fait (PP, HS, Tutrice, Formatrice, EPI avec ses copines, sorties pour toutes ses classes), j'ai envie de lui répondre, "Tu as juste d'autres priorités, dont je ne fais pas partie".

Je pourrais y être indifférente, mais quand au final ce genre d'arguments affecte mon service et m'empêche de bosser en équipe comme je le souhaiterai, ça laisse un gout amer.
Celadon
Celadon
Demi-dieu

Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 Empty Re: Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !

par Celadon le Mer 1 Juil 2020 - 18:21
Si elle fait tout ça, cette collègue, c'est peut-être qu'elle en tire certains bénéfices financiers et autres ? Quel bénéfice tirerait-elle d'une réunion pour aménagements particuliers avec toi ?
kroutu
kroutu
Niveau 6

Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !  - Page 3 Empty Re: Journalistes et donneurs de leçons anti-profs, bouclez-la !

par kroutu le Mer 1 Juil 2020 - 18:24
C'est pas forcément nécessaire de lui faire un procès d'intention. Il y a des gens qui sont complètement hyperactifs et ressentent le besoin d'avoir toujours quelque chose à faire (voire trop). Mais je suis d'accord que c'est toujours désagréable quand ça impacte la qualité des relations professionnelles (mon tuteur, qui était plutôt bien par ailleurs, a pu m'agacer par moments : la plupart du temps, j'arrivais juste à le croiser 5 minutes en fin de récréation, très difficile de vraiment prendre du temps pour discuter...)
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum