Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
pirouette
Niveau 5

Spécialité maths en Terminale générale - Page 14 Empty Re: Spécialité maths en Terminale générale

par pirouette Sam 4 Mai 2024 - 16:34
kyu a écrit:

De plus, je ne sais pas si c’est lié à la réforme, mais je constate encore plus de démagogie de la part des collègues avec des moyennes en maths et des remarques qui n’ont rien à voir avec la réalité !

Je suis aussi assez subjugué par la moyenne en maths de certains élèves que j'ai en physique et qui ne sont pas foutus de s'en sortir sur un calcul basique. Comme en SI la moyenne est super élevée également, la physique est devenue la matière à éviter.
Anaxagore
Anaxagore
Guide spirituel

Spécialité maths en Terminale générale - Page 14 Empty Re: Spécialité maths en Terminale générale

par Anaxagore Sam 4 Mai 2024 - 16:35
Salut à tous,

Je vois que j'ai donné matière à discussion. Vous avez bien noté que je n'ai pas parlé de la réforme structurelle, ce qui ne signifie pas que je n'aurais rien eu à dire. Razz Vous avez aussi noté que je n'ai pas ouvert la boîte de "ce qui aurait pu être fait autrement". Devant la mission T-V j'ai tenu à parler des programmes du primaire et du collège même si ce n'était pas l'objectif de la mission. J'ai constaté comme vous que c'est le lycée qui a été transformé. J'ai simplement voulu souligner quelques choix positifs. Courage à vous. Il en faut.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
Anaxagore
Anaxagore
Guide spirituel

Spécialité maths en Terminale générale - Page 14 Empty Re: Spécialité maths en Terminale générale

par Anaxagore Sam 4 Mai 2024 - 17:46
A propos de la loi faible des grands nombres, je trouve que c'est une bonne chose qu'on formalise proprement ce qui leur était vaguement raconté surtout avec cette lubie de "l'approche fréquentiste" des probabilités. Chez moi en seconde, c'est mesure et axiomes de Kolmogorov. Sans en faire des caisses, mais quand-même.

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

"Woland fit un signe de la main, et Jérusalem s'éteignit."

"On déclame contre les passions sans songer que c'est à leur flambeau que la philosophie allume le sien." Sade
LemmyK
LemmyK
Habitué du forum

Spécialité maths en Terminale générale - Page 14 Empty Re: Spécialité maths en Terminale générale

par LemmyK Sam 4 Mai 2024 - 19:28
pirouette a écrit:
kyu a écrit:

De plus, je ne sais pas si c’est lié à la réforme, mais je constate encore plus de démagogie de la part des collègues avec des moyennes en maths et des remarques qui n’ont rien à voir avec la réalité !

Je suis aussi assez subjugué par la moyenne en maths de certains élèves que j'ai en physique et qui ne sont pas foutus de s'en sortir sur un calcul basique. Comme en SI la moyenne est super élevée également, la physique est devenue la matière à éviter.
Dans mon bahut, ma collègue de PC a 14,8 de moyenne . Je n'ai que 11,5(toujours en PC). C'est quand même gênant. Je pense qu'une partie de la surnotation est due à la concurrence entre spé.
Manu7
Manu7
Expert spécialisé

Spécialité maths en Terminale générale - Page 14 Empty Re: Spécialité maths en Terminale générale

par Manu7 Dim 5 Mai 2024 - 1:42
Je ris jaune quand j'entends parler de différenciation en terminale spé math. En théorie on devrait retrouver dans cette spé ceux qui étaient dans les groupes des meilleurs au collège et cependant il faudrait tout de même les différencier en Tle ??? Et il y a des auteurs qui écrivent des livres pour expliquer que c'est une bonne méthode ?

Et même dans des groupes de niveaux, on nous explique qu'il faudrait différencier. Un jour, même dans un groupe de 1 élève on nous expliquera qu'il faut penser à différencier !!!

La différenciation c'est bien en théorie mais en pratique comme les mauvais profs ne maîtrisent pas bien le don d'ubiquité et bien on perd du temps, on perd du temps, on perd du temps...

Avec la différenciation, normalement les bons élèves devraient moins s'ennuyer, et bien bizarrement ils s'ennuient encore plus... Quoique, je me trompe peut-être, si jamais tous les profs faisaient de la bonne différenciation alors tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Mais voilà, dans la réalité les profs ne savent pas faire de la bonne différenciation. Et bien comme on ne peut pas changer tous les profs, je propose qu'on change de méthode...

Au collège, nos élèves n'ont pas perdus la capacité d'apprendre les 3 identités remarquables, mais pourtant grâce à cette théorie géniale, on devrait seulement en voir une seule et réserver les 3 uniquement pour les meilleurs. Et c'est une totale réussite, en seulement 10 ans on a totalement inversé la proportion des élèves qui maîtrisent les 3 identités remarquables en sortant du collège et c'est devenu un truc d'expert !!!

Différencier en maths, c'est mettre dans la tête de chaque élève l'idée absurde que plus on avance dans les maths plus c'est difficile. C'est un comble quand on pense que le but des maths est de nous simplifier la vie.

Avant on disait qu'un prof était mauvais quand il laissait sur le côté du chemin quelques brebis égarées. Maintenant, un bon prof se doit de disperser son troupeau avec une expertise fine, en prévoyant de multiples chemins dont la plupart finissent dans des bourbiers.

C'est ainsi qu'en 6ème nous voyons arriver des élèves qui ont suivi un chemin où on cessait d'apprendre les tables de multiplication à celle de 6, où on ne sait pas vraiment lire un nombre plus grand que mille.

Si bien qu'au collège on continue de tracer des chemins dans la boue et on dépense une énergie pas possible à tenter de sortir des ornières.

Au final, c'est évident que même nos élèves excellents qui feront spé maths ne sont pas d'un niveau terrible et que nos élèves ne sont pas formés pour réussir au lycée.

Nous nous sommes noyés dans un verre d'eau !!!

Je ne dis pas que c'était mieux avant... je dis simplement que maintenant c'est pire. Je fais la différence.


Dernière édition par Manu7 le Dim 5 Mai 2024 - 11:00, édité 1 fois
Manu7
Manu7
Expert spécialisé

Spécialité maths en Terminale générale - Page 14 Empty Re: Spécialité maths en Terminale générale

par Manu7 Dim 5 Mai 2024 - 1:52
pirouette a écrit:
kyu a écrit:

De plus, je ne sais pas si c’est lié à la réforme, mais je constate encore plus de démagogie de la part des collègues avec des moyennes en maths et des remarques qui n’ont rien à voir avec la réalité !

Je suis aussi assez subjugué par la moyenne en maths de certains élèves que j'ai en physique et qui ne sont pas foutus de s'en sortir sur un calcul basique. Comme en SI la moyenne est super élevée également, la physique est devenue la matière à éviter.


On marche sur la tête... Presque tous les élèves ont le bac et pourtant il y a des stratégies pour éviter les spé compliquées. Et souvent ses stratégies n'ont aucune logique avec la suite du parcours.
guiguiche
guiguiche
Niveau 1

Spécialité maths en Terminale générale - Page 14 Empty Re: Spécialité maths en Terminale générale

par guiguiche Dim 5 Mai 2024 - 10:17
Rassurez-vous, une fois franchie l'étape du bac, les identités remarquables deviennent naturelles ne sont toujours pas sues, -(a+b) vaut toujours -a+b pour au moins 75% de mes étudiants, pour dériver x^2/2 "monsieur, j'peux utiliser u/v j'y arrive pas sinon ?", les parenthèses sont toutes implicites donc facultatives.
C'est ce que je vois ma toute petite prépa "de proximité".
Et la moitié des étudiants ne sait pas bien lire, "moins de 3" et "au moins 3" sont les mêmes expressions (mais laquelle, ça dépend du contexte). Prendre des notes en écoutant, se dire que écouter ne suffit pas pour retenir et utiliser : persiflage !
(Je ne jette l'opprobre sur personne, j'ai enseigné en collège zep+sensible autrefois.)
Manu7
Manu7
Expert spécialisé

Spécialité maths en Terminale générale - Page 14 Empty Re: Spécialité maths en Terminale générale

par Manu7 Dim 5 Mai 2024 - 11:43
guiguiche a écrit:Rassurez-vous, une fois franchie l'étape du bac, les identités remarquables deviennent naturelles ne sont toujours pas sues, -(a+b) vaut toujours -a+b pour au moins 75% de mes étudiants, pour dériver x^2/2 "monsieur, j'peux utiliser u/v j'y arrive pas sinon ?", les parenthèses sont toutes implicites donc facultatives.
C'est ce que je vois ma toute petite prépa "de proximité".
Et la moitié des étudiants ne sait pas bien lire, "moins de 3" et "au moins 3" sont les mêmes expressions (mais laquelle, ça dépend du contexte). Prendre des notes en écoutant, se dire que écouter ne suffit pas pour retenir et utiliser : persiflage !
(Je ne jette l'opprobre sur personne, j'ai enseigné en collège zep+sensible autrefois.)

Moi non plus, et même si je ne supporte plus d'entendre le mot "différenciation", il est clair que j'en fais par la force des choses. Et je suppose que les profs de lycée qui voient arrivés mes élèves sont dégoutés. Le problème c'est le système actuel qui pousse les élèves dans un mensonge généralisé. Tu n'as pas le niveau pour être en 5ème, mais ce n'est pas grave tu passes en 4ème.

On a bien vu avec le confinement que même les très bons élèves ont besoin d'une interaction avec les profs pour réussir, et cependant on nous parle de différencier comme si les très bons élèves pouvaient avancer tout seuls à leur rythme pendant qu'on essaie d'aider les plus faibles sans oublier les moyens et les bons. Pendant le confinement, j'ai constaté que je n'avais même pas un élève par classe capable de suivre tout seul mes cours même avec des échanges par visio et ma chaine youtube, j'ai été surpris que certains très bons élèves soient totalement perdus sur des notions simples comme les puissances. Quand je les ai revus, ils étaient paniqués et finalement en moins d'une heure, tout est rentré dans l'ordre. Parfois la simple possibilité de pouvoir poser une question sans même la poser débloque de nombreuses situations.
Pour la chaine youtube, les élèves étaient tous hyper contents, certains sont venus m'en parler en dehors des cours, c'était très fun pour eux. Mais j'ai posé la question qui tue ; "Vous avez bien compris ?" Et finalement, ma question n'était pas fun, car les plus honnêtes devaient reconnaître qu'ils n'avaient pas regardé jusqu'à la fin car c'était trop long (en moyenne 3 min). Et par contre les meilleurs l'ont visionné plusieurs fois mais ils avaient de nombreuses questions sans réponse...

Et quand on différencie, on peut tourner le problème dans tous les sens, notre temps d'interaction est divisé. Et au lieu que les élèves avancent à leur rythme et bien on avance tous moins vite. Comme les faibles font pratiquement du surplace cela donne l'illusion que les très bons vont très vite. Mais c'est une illusion. On le voit bien en contrôle, tous les 5 ans je suis obligé de diminuer la longueur des évaluations car même les meilleurs n'auraient pas le temps de finir.

Le gros problème dans cette histoire c'est que finalement nous ne sommes pas si différents des uns des autres sur un point. Quand on constate que les efforts ne sont pas indispensables pour réussir et bien c'est très difficile de produire des efforts. Si bien que maintenant 80% des élèves qui ont largement le potentiel cognitif pour apprendre les tables de multiplication ne les connaissent pas. Et je pense aussi que parmi les élèves qui connaissent les tables c'est largement grâce à la pression familiale sauf que cette pression ne sera pas la même pour des notions comme les identités remarquables ou autres... Donc ensuite, il reste la pression familiale liée aux notes et la surnotation fausse le jeu, d'où l'idée de différencier. En clair, il ne faudrait pas mentir à tout le monde de la même manière... Oui votre enfant est parmi les bons, mais parmi les bons il est mauvais, mais il faut voir le positif, parmi les moyens il est excellent !!! Tout est relatif (et complexe pour les experts).
avatar
Badiste75
Habitué du forum

Spécialité maths en Terminale générale - Page 14 Empty Re: Spécialité maths en Terminale générale

par Badiste75 Dim 5 Mai 2024 - 12:08
Je suis globalement d’accord avec ce que tu dis Manu. Cela dit il est quand même un fait certain que les maths sont de plus en plus difficiles au fil des ans puisque pour que les notions suivantes soient acquises il faut toujours que la précédente le soit, ceci étant valable de la maternelle à la recherche. Et fatalement un jour ou l’autre, sauf à arrêter la discipline sans avoir jamais été bloqué ni atteint ses limites ça finira toujours par arriver.

Le souci majeur c’est que désormais ça arrive beaucoup trop vite pour beaucoup trop de monde. Si la politique éducative actuelle qui consiste à ne plus sélectionner par les maths (après tout pourquoi pas, on peut quand même très bien réussir sa vie sans être un crack en maths donc pourquoi forcément bloquer l’enfant dans une classe?) peut éventuellement se comprendre, elle est parfaitement en inadéquation avec notre discipline : après tout qu’est-ce qu’une démonstration? C’est établir une propriété mathématique avec les outils (tout aussi mathématiques) qui ont eux-mêmes été établis dans les années antérieures et l’année en cours (au moins en théorie, en pratique c’est déjà beaucoup moins certain vu la lourdeur des programmes, le niveau des élèves et la pénurie de profs). Bref c’est un problème qui ne peut être résolu dans l’état actuel de la situation et effectivement la différenciation (que je ne pratique pas pour les mêmes raisons que Manu) en rajoute une couche. Si le redoublement coûte effectivement cher et peut être vecteur de mal-être il avait au moins l’avantage d’une certaine pression positive qui permettait tout de même que l’élève ait suffisamment de bases. Le problème c’est surtout qu’on affiche des programmes ambitieux qui ne sont réalisables que si les bonnes conditions sont toutes réunies. Ceci étant réservé à de rares classes il ne faut donc plus s’étonner. Il faudrait peut-être avoir un peu de bon sens et faire des programmes moins encyclopédiques (quitte à les enseigner en une année de plus sur le secondaire) mais mieux maîtrisés plutôt que de vouloir charger la mule pour qu’au final on perde en cohérence et en maîtrise.

Pour finir sur la différenciation, le souci est aussi qu’on veut appliquer des recettes qui marchent sur le clientélisme (cours particulier) sur du collectif de masse. Évidemment que le cours particulier fonctionne puisque 1) le prof s’appuie sur ce qui a déjà été fait par le prof de la classe
2) il n’a qu’un élève à gérer
3) il n’est pas pris par le temps
4) il peut s’adapter aux connaissances antérieures de l’élève qui sont toutes différentes d’un élève à l’autre, en maths comme en maîtrise de la langue

Jusqu’à preuve du contraire, le suivi médical reste généralement individuel : quand on est souffrant on appelle un médecin qui donne un traitement en fonction des maux du patient. Même si le traitement peut être le même pour deux patients distincts les maux restent eux identiques. Là on donne des médicaments pour des maux différents et en plus les élèves les prennent rarement (ne font pas le travail demandé). À partir de là la maladie s’aggrave. Quand j’explique cela aux élèves (c’est triste mais c’est la réalité) ils ont l’air d’acquiescer mais ce n’est pas pour autant qu’ils réagissent, le système les rappelant vite à la réalité.
Manu7
Manu7
Expert spécialisé

Spécialité maths en Terminale générale - Page 14 Empty Re: Spécialité maths en Terminale générale

par Manu7 Dim 5 Mai 2024 - 13:28
Sauf que la définition de crack en maths est très variable. Je pense sincérement qu'en 6ème si un élève connait ses tables multiplication à 100 % c'est un crack aux yeux des autres. Et ce même élève sait lire le nombre suivant sans problème 25 458 479.
Quand un élève ne trouve pas la réponse à 3*4 et ne sait pas lire 5 624 sans s'y reprendre plusieurs fois alors il y a un sérieux problème. Et je pense vraiment que la génération des collègiens actuels est encore plus faible que ceux qui sont au lycée. Avant, on a toujours eu quelques élèves qui ne savait pas faire 3*4 (un ou deux par classe). Maintenant c'est un tiers (voire plus) d'une classe de 6ème. Et en quatrième, ils ne savent pas multiplier ou diviser par 10, 100 ou 1000 de tête. Caculer la surperficie d'une maison pièce par pièce est aussi devenu un truc de crack au collège.

Voilà où nous en sommes, quand des personnes disent qu'on peut réussir sa vie sans être doué en math, comme certains collègues de lettres le disent, j'aime bien leur rappeler que eux, ils savent compter. Ok, ils n'ont plus l'entrainement mais ils savent vraiment compter. Ils savent faire 9+6 de tête. Ils connaissent les compléments à 10. L'an dernier j'ai fait un test sur les compléments à 10, même si je vois le niveau baisser je n'avais pas vu le problème venir 5 + ? = 10, là ça va, mais pour le reste la moitié des élèves ne maîtrisent pas du tout. Et oui, on croit que c'est naturel, mais non, nous l'avons tous appris.
A la fin les profs de lettres en arrivent à la conclusion que c'est pareil en orthographe et en expression écrite. Et c'est aussi la catastrophe, en démonstration, le plus difficile pour certains c'est de faire des phrases.
avatar
Badiste75
Habitué du forum

Spécialité maths en Terminale générale - Page 14 Empty Re: Spécialité maths en Terminale générale

par Badiste75 Dim 5 Mai 2024 - 18:39
https://www.apmep.fr/IMG/pdf/Spe_J2_Am_du_Sud_27_9_2023_DV_2.pdf

On est bien d'accord que la dernière question de l'exercice d'espace dudit sujet est hors programme?! Les intersections de plans sont "un approfondissement du programme".
VinZT
VinZT
Doyen

Spécialité maths en Terminale générale - Page 14 Empty Re: Spécialité maths en Terminale générale

par VinZT Dim 5 Mai 2024 - 19:03
Badiste75 a écrit:https://www.apmep.fr/IMG/pdf/Spe_J2_Am_du_Sud_27_9_2023_DV_2.pdf

On est bien d'accord que la dernière question de l'exercice d'espace dudit sujet est hors programme?! Les intersections de plans sont "un approfondissement du programme".

C'est tout à la fois dans les capacités attendues (dans des « cas simples ») et dans les approfondissements, comprenne qui pourra.
Spécialité maths en Terminale générale - Page 14 Captu111


_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
avatar
Badiste75
Habitué du forum

Spécialité maths en Terminale générale - Page 14 Empty Re: Spécialité maths en Terminale générale

par Badiste75 Dim 5 Mai 2024 - 19:27
En effet, ce n'est pas clair. Ma lecture (mais ce n'est que la mienne!) c'est que les intersections de droites sont au programme, l'intersection d'une droite et d'un plan aussi mais que les intersectons de plans sont en approfondissement (s'ils n'y avaient pas été signalées j'aurais considéré qu'elles le sont aussi). Il faut croire que l'ipéhère qui a lu le sujet n'a pas eu la même lecture que moi...
Prezbo
Prezbo
Vénérable

Spécialité maths en Terminale générale - Page 14 Empty Re: Spécialité maths en Terminale générale

par Prezbo Dim 5 Mai 2024 - 21:59
Manu7 a écrit:

Avant on disait qu'un prof était mauvais quand il laissait sur le côté du chemin quelques brebis égarées. Maintenant, un bon prof se doit de disperser son troupeau avec une expertise fine, en prévoyant de multiples chemins dont la plupart finissent dans des bourbiers.

Je n'ai pas le temps de développer mon avis dans cette discussion aux interventions très intéressantes, mais j'aime beaucoup les métaphores de Manu. Smile

(Ah, un point quand même : je pense que nous n'avons pas de problème d'hétérogénéité. L'hétérogénéité dans un groupe humain n'est pas un problème.

Nous avons un problème d'échec scolaire accumulé année après année pour un nombre croissant d'élève, ce qui n'est pas la même chose. Et comme nous n'avons pas de problème d'hétérogénéité, la différenciation n'est pas une solution.)
Prezbo
Prezbo
Vénérable

Spécialité maths en Terminale générale - Page 14 Empty Re: Spécialité maths en Terminale générale

par Prezbo Dim 5 Mai 2024 - 22:04
Maju a écrit:
Mathador a écrit:Et les jeunes présents en salle de classe et réfractaires au nivellement par le haut, on en fait quoi ?
La même chose je suppose que dans certains établissements élitistes, on ne s'en occupe pas.

Le légère différence c'est que dans une établissement élitiste ils ne sont pas nombreux. Quand ils représentent un tiers de la classe, c'est plus difficile. Les deux tiers, carrément compliqué.
Proton
Proton
Expert

Spécialité maths en Terminale générale - Page 14 Empty Re: Spécialité maths en Terminale générale

par Proton Dim 5 Mai 2024 - 22:12
Bah le problème est connu ... les "sciences" (scam) de l'education, les formations à la meirieu et cie, tout ce bourrage de crâne mielleux pendant l'année de stage où l'on apprend tout sauf à transmettre des connaissances, une passion de la discipline, ...

Et maintenant une nouvelle usine à gaz va naitre au collège grâce à notre nouveau startupeur hyper connecté ex ministre du MEN. J'entends parler de groupe de compétences, de groupe bidule truc ... rien qui ne va  dans la direction d'un enseignement sérieux, structuré et dans la durée (changer de prof tous les 3 mois en 6e, youpi encore une idée révolutionnaire ça).
Dernière formation à laquelle j'ai eu le plaisir d'assister, concevoir des DM de maths sous forme de vidéo où il faut théâtraliser un aspect du cours youhou (oui oui pour travailler "l'oral", grande mode du moment -ben oui les élèves ne participent jamais en classe hein, les corrections c'est démodé- on nous propose de leur faire réaliser des vidéos style reportage sur les nombres premiers par exemple...)

Bon la ministre (secrétaire du startupeur en réalité) affirme qu'il faut moins d'écran à l'école alors que l'on est passé à ces fichus manuels numériques totalement inutiles Rolling Eyes
Si au moins mon lycée pouvait échapper aux tableaux télévisions !
Bref, j'ai pris du large et ça fait un bien fou de ne plus prendre au 1er degré tous les délires du moment.
VinZT
VinZT
Doyen

Spécialité maths en Terminale générale - Page 14 Empty Re: Spécialité maths en Terminale générale

par VinZT Dim 5 Mai 2024 - 23:06
Je constate que je ne suis pas le seul à avoir senti les effets de l'apaisement promis par notre sémillant président-philosophe-cosplayer Razz

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
kyu
kyu
Niveau 5

Spécialité maths en Terminale générale - Page 14 Empty Re: Spécialité maths en Terminale générale

par kyu Lun 6 Mai 2024 - 18:32
Proton a écrit:
Dernière formation à laquelle j'ai eu le plaisir d'assister, concevoir des DM de maths sous forme de vidéo où il faut théâtraliser un aspect du cours youhou (oui oui pour travailler "l'oral", grande mode du moment -ben oui les élèves ne participent jamais en classe hein, les corrections c'est démodé- on nous propose de leur faire réaliser des vidéos style reportage sur les nombres premiers par exemple...)


Oui, j’ai également connu ça.

Une collègue était extrêmement fière de nous montrer la vidéo réalisée par ses élèves de seconde, avec un montage de différents plans et une musique dynamique très cool.
Si je me souviens bien, il s’agissait d’un exercice sur une propriété des fonctions affines. Une propriété qui aurait pris une ou deux lignes dans le cahier de cours.

Ma première réflexion a été : toute cette dépense de temps et d’énergie juste pour ça ! Et même l’objectif recherché n’a pas été atteint car il y avait une grosse erreur dans leur présentation de ladite propriété.
Mais ça n’était qu’un détail, le plus important c’est que c’était super cool et que tout le monde s’était bien amusé.

Puis, après réflexion, j’ai compris que le véritable objectif de cette mode du DM en vidéo est principalement d’occuper des élèves de seconde que l’on sait incapables d’écouter, de rester concentrés ou d’écrire quelques lignes sur un cahier, en leur faisant croire (ainsi qu’à leurs parents) qu’il existe une manière tellement plus cool et ludique de faire des maths.

Bref, une nouvelle arnaque du pédagogisme plébiscitée par les IPR ! On n’est pas sorti des ronces !
You
You
Niveau 5

Spécialité maths en Terminale générale - Page 14 Empty Re: Spécialité maths en Terminale générale

par You Mer 22 Mai 2024 - 14:56
Programme terminé depuis une semaine. Un grand soulagement pour mission accomplie. Des révisions jusqu'à l'épreuve finale.
cinefou
cinefou
Niveau 1

Spécialité maths en Terminale générale - Page 14 Empty Re: Spécialité maths en Terminale générale

par cinefou Mar 18 Juin 2024 - 9:09
Bonjour aux collègues et aux curieux,

Arrivant en fin de carrière, je constate quelque chose de nouveau qui rend la tâche d'enseignement assez complexe ; pourtant dans un lycée dit "d'élite" (mouais... De moins en moins vrai), je constate que j'ai en face de moi nombre d'élèves réfractaires, non seulement aux savoirs et compétences, ainsi qu'au au travail nécessaire pour le développer (apprendre, mais vous n'y pensez pas ma bonne dame ! Comprendre à quoi ça sert ?), mais également à la culture et l'épistémologie encadrant ma matière et son développement dans l'histoire et selon les civilisations !
Bref, tout ça on s'en fout (le fameux OSEF culturel), ce qui compte chez Parcoursup, donc les bonnes notes sont exigibles, point barre !
La pédagogie inversée (malgré forums disponibles - 1 par chapitre  - et un Moodle qui représente un sacré boulot à nourrir pour ceux qui ne connaissent pas), tu n'y penses même pas, les vacances c'est les vacances même si le programme, pour ne pas être fait de façon superficielle exigeant un minimum de temps de développement de points délicats, et le temps de correction des exercices ayant explosé depuis 4 - 5 ans, hétérogénéité exige !

Quant aux questionnements scientifiques un peu fins, à part 2-3 élèves intéressés, c'est plutôt ambiance "Parle à mon ..."

Ces jeunes me sont maintenant difficilement déchiffrables quant à leurs aspirations et questionnements, ainsi va la vie, il semble bien que j'ai passé un cap.

Je ne sais pas s'il en est de même pour vous, le comportement des élèves / Gamins / ado étant fortement corrélé à leur origine sociale à mon avis.

En tous les cas, bonne chance à vuos pour enseigner dans ces conditions largement dégénérées.

Bonne journée

Pour la route, some "chill" :
VinZT
VinZT
Doyen

Spécialité maths en Terminale générale - Page 14 Empty Re: Spécialité maths en Terminale générale

par VinZT Mar 18 Juin 2024 - 12:23
Même constat ici, dans un lycée qui n'est pas d'élite, loin s'en faut, mais avec quand même de très bons éléments en spé maths.
Ils travaillent, certains très bien, sont polis, respectueux (que demande le peuple me direz-vous ?) mais tout approfondissement, chemin de traverse ou digression historique les gonfle prodigieusement. Ceux qui ont pris maths expertes l'ont fait par tactique parcoursup, pas par amour de la discipline. Résoudre une équation diophantienne deux semaines après la fin du chapitre d'arithmétique est impossible : hop, ils ont tout oublié et sont passés à autre chose. N'étant pas pressuré par l'échéance d'un examen, j'avais pris le temps de leur montrer le documentaire sur Turing fait par Arte (Comment les maths ont vaincu Hitler). Certains ont dormi. Aucune question ni manifestation du moindre intérêt après la projection.
Et là je parle des « bons », de ceux qui carburent à plus de 16 de moyenne en spé maths. Les autres, ceux du tout-venant, en spé, tout aussi polis (j'ai de la chance, hein ?) sont largués par absolument tout. Le moindre petit calcul algébrique, de dérivée ou de limite relève de l'exploit. Apprendre un théorème, une formule sont des défis permanents. Chercher un exercice donné par le professeur, en classe ou à la maison est une tâche douteuse ; mieux vaut finir de recopier des choses qu'on n'a pas eu le temps d'écrire (et qui ne seront probablement jamais lues), consulter en loucedé (croient-ils) ses notifications smartphoniennes, ou demander à aller aux toilettes parce que, monsieur, il y a trop de monde qui veut y aller à la récré et j'ai pas eu le temps. Quant à la capacité de prendre des notes tout en écoutant ce que raconte le professeur, c'est manifestement chose impossible.
À leur décharge, dans ce gigantesque merdier qu'est devenu le lycée blanquérisé, ils ont très bien compris le côté « à la carte ».
Enfin, ce ne sera bientôt plus qu'un souvenir, le choc des titans savoirs va changer tout ça, non ?

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
xsargou
xsargou
Niveau 3

Spécialité maths en Terminale générale - Page 14 Empty Re: Spécialité maths en Terminale générale

par xsargou Mer 19 Juin 2024 - 15:13
Bonjour, je crois qu'il y a une erreur dans le sujet de mathématiques qui a été distribué à 14h en métropole, il s'agit de la dernière question (7.b) de l'exercice 2. Quelqu'un pourrait confirmer?
VinZT
VinZT
Doyen

Spécialité maths en Terminale générale - Page 14 Empty Re: Spécialité maths en Terminale générale

par VinZT Mer 19 Juin 2024 - 15:29
Pas d'erreur, mais la résolution via Bienamyé-Tchebychev est technique et va en laisser plus d'un·e sur le carreau.

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Proton
Proton
Expert

Spécialité maths en Terminale générale - Page 14 Empty Re: Spécialité maths en Terminale générale

par Proton Mer 19 Juin 2024 - 15:30
Plus simple que dans le sujet 0. Faut juste bien penser à prendre le contraire. Après une espérance de 7 … T entre 5 et 9 … ils vont au moins penser à cette inégalité je pense

Il y a une IPP à la fin, assez basique normalement mais j’espère qu ils vont y penser (après j’en ai certains qui voulaient voir des IPP partout après avoir vu la technique 😂)
VinZT
VinZT
Doyen

Spécialité maths en Terminale générale - Page 14 Empty Re: Spécialité maths en Terminale générale

par VinZT Mer 19 Juin 2024 - 15:37
Le changement de niveau est quand même assez violent, je trouve … Pendant des années les ipéhères ont vilipendé la technicité, la virtuosité dans les calculs et là … paf ! Après la question A2b de l'ex 4 beaucoup d'élèves "lambda" ne feront rien du tout … Les questions 6 et 7 de l'ex 2 vont aussi faire des dégâts et les justifications à l'ex 1 vont être amusantes à lire.

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
EricAU
EricAU
Niveau 4

Spécialité maths en Terminale générale - Page 14 Empty Re: Spécialité maths en Terminale générale

par EricAU Mer 19 Juin 2024 - 15:46
VinZT a écrit:Le changement de niveau est quand même assez violent, je trouve … Pendant des années les ipéhères ont vilipendé la technicité, la virtuosité dans les calculs et là … paf ! Après la question A2b de l'ex 4 beaucoup d'élèves "lambda" ne feront rien du tout … Les questions 6 et 7 de l'ex 2 vont aussi faire des dégâts et les justifications à l'ex 1 vont être amusantes à lire.

Et l’exercice de géométrie dans l’espace va demander du temps.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum