Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Enaeco
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 24 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Enaeco Mar 4 Aoû 2020 - 18:46
@Kilmeny a écrit:
@frimoussette77 a écrit:
@Enaeco a écrit:
@ysabel a écrit:

Quel rapport avec la propagation des odeurs ?

Ton post me semblait faire une analogie entre un "nuage de virus" suite au passage d'une personne contagieuse et un "nuage de fumée" suite au passage de fumeurs dans une salle.
La comparaison souffre de grosses limites et peut conduire à des raisonnements qui sont à l opposé des recommandations actuelles. Il me semble important de le rappeler.
La fumée de cigarettes pourrait transporter la COVID et être contaminante si le fumeur est contaminé.
https://www.europe1.fr/sante/coronavirus-la-fumee-de-cigarette-peut-etre-transporter-le-covid-19-3962634

C'est logique, la pollution étant aussi vectrice.

Bah oui c'est logique... l'eau aussi est vectrice. Et les moustiques aussi.

Sinon tu as une source ?

La pollution facteur aggravant d'une maladie respiratoire, d'accord.
La pollution vectrice du covid, il s'agit d'une affirmation personnelle ou des personnes plus qualifiées que toi ont travaillé sur le sujet ?
Jenny
Jenny
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 24 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Jenny Mer 5 Aoû 2020 - 12:38
Inquiétude d'Hervé Morin au sujet de la rentrée.

À un mois de la rentrée, «j'ai le sentiment très clair, puisque je suis en charge en partie des lycées, qu'on est dans un état d'impréparation absolument totale», a-t-il jugé sur LCI. «Si on considère qu'on est sur une ligne de crête» face au Covid-19, «rescolariser l'ensemble des lycéens à la rentrée dans des conditions d'avant Covid, ça va être compliqué», a ajouté l'ancien ministre.
Il a lancé un «appel au gouvernement» pour avoir «des orientations très claires» de sa part. Car «on voit très bien que pour l'instant, on n'est absolument pas en mesure de savoir dans quelles conditions on va reprendre l'école», a-t-il assuré en évoquant les sujets de la taille des classes, de l'enseignement à distance ou de la distanciation dans les transports scolaires.
https://www.lefigaro.fr/flash-actu/coronavirus-l-impreparation-pour-la-rentree-scolaire-est-totale-deplore-herve-morin-20200805
lilith888
lilith888
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 24 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par lilith888 Mer 5 Aoû 2020 - 14:38
@Enaeco a écrit:Bah oui c'est logique... l'eau aussi est vectrice. Et les moustiques aussi.

Sinon tu as une source ?

La pollution facteur aggravant d'une maladie respiratoire, d'accord.
La pollution vectrice du covid, il s'agit d'une affirmation personnelle ou des personnes plus qualifiées que toi ont travaillé sur le sujet ?

Gaffe, il manque un petit smiley ironique si on veut éviter une vague d'infarctus Wink
Balthazaard
Balthazaard
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 24 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Balthazaard Mer 5 Aoû 2020 - 14:41
@lilith888 a écrit:
@Enaeco a écrit:Bah oui c'est logique... l'eau aussi est vectrice. Et les moustiques aussi.

Sinon tu as une source ?

La pollution facteur aggravant d'une maladie respiratoire, d'accord.
La pollution vectrice du covid, il s'agit d'une affirmation personnelle ou des personnes plus qualifiées que toi ont travaillé sur le sujet ?

Gaffe, il manque un petit smiley ironique si on veut éviter une vague d'infarctus Wink

Le principe de précaution implique que l'on s'en méfie
LDR
LDR
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 24 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par LDR Mer 5 Aoû 2020 - 14:44
@Jenny a écrit:Inquiétude d'Hervé Morin au sujet de la rentrée.

À un mois de la rentrée, «j'ai le sentiment très clair, puisque je suis en charge en partie des lycées, qu'on est dans un état d'impréparation absolument totale», a-t-il jugé sur LCI. «Si on considère qu'on est sur une ligne de crête» face au Covid-19, «rescolariser l'ensemble des lycéens à la rentrée dans des conditions d'avant Covid, ça va être compliqué», a ajouté l'ancien ministre.
Il a lancé un «appel au gouvernement» pour avoir «des orientations très claires» de sa part. Car «on voit très bien que pour l'instant, on n'est absolument pas en mesure de savoir dans quelles conditions on va reprendre l'école», a-t-il assuré en évoquant les sujets de la taille des classes, de l'enseignement à distance ou de la distanciation dans les transports scolaires.
https://www.lefigaro.fr/flash-actu/coronavirus-l-impreparation-pour-la-rentree-scolaire-est-totale-deplore-herve-morin-20200805

Par principe, je me méfie des interventions politiques. Je ne pense pas que le propos soit désintéressé.

_________________
2020-... - Poste fixe, lycée - 2nde Théâtre, 1ère générale Français, 1ère Humanités, littérature, philosophie, BTS 1ère et 2e années Culture générale / professeur principal 1ère / référent culturel
2019-2020 - Poste fixe, lycée - 2nde Théâtre, 2nde générale Français, 1ère générale Français / professeur principal 2nde et 1ère / coordonnateur niveau 2de
2018-2019 - Poste fixe, lycée - 2nde générale Français, 1ères générale et STMG Français / professeur principal 2nde
2017-2018 - Poste fixe, collège - 6e Français, 5e Français, 3e Français / professeur principal 5e
2016-2017 - Stagiaire, lycée - 2nde Français
dita
dita
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 24 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par dita Mer 5 Aoû 2020 - 14:46
Mais non, tout va bien, pas d'inquiétude. Les jeunes se contaminent entre eux, l'immunité collective sera atteinte. Pour cette dernière, il faudrait que 60 pour cents de la population contracte la covid. Les jeunes ne représentent pas 60 pour cents de la population. Mais comme ils vont contaminer leurs familles et leurs proches, ainsi que leurs profs, tout va bien.
On peut contracter la covid même en portant les masques et en respectant les gestes barrière. On nous dit de le faire, mais en étant très clair sur le fait que ça ne garantit pas de ne pas attraper le coronavirus.


Dernière édition par dita le Mer 5 Aoû 2020 - 14:47, édité 1 fois
lilith888
lilith888
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 24 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par lilith888 Mer 5 Aoû 2020 - 14:46
@Balthazaard a écrit:
@lilith888 a écrit:
@Enaeco a écrit:Bah oui c'est logique... l'eau aussi est vectrice. Et les moustiques aussi.

Sinon tu as une source ?

La pollution facteur aggravant d'une maladie respiratoire, d'accord.
La pollution vectrice du covid, il s'agit d'une affirmation personnelle ou des personnes plus qualifiées que toi ont travaillé sur le sujet ?

Gaffe, il manque un petit smiley ironique si on veut éviter une vague d'infarctus Wink

Le principe de précaution implique que l'on s'en méfie

De quoi ? des moustiques ?
lilith888
lilith888
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 24 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par lilith888 Mer 5 Aoû 2020 - 14:47
@dita a écrit:Mais non, tout va bien, pas d'inquiétude. Les jeunes se contaminent entre eux, l'immunité collective sera atteinte. Pour cette dernière, il faudrait que 60 pour cents de la population contracte la covid. Les jeunes ne représentent pas 60 pour cents de la population. Mais comme ils vont contaminer leurs familles et leurs proches, ainsi que leurs profs, tout va bien.
On peut contracter la covid même en portant les masques et en respectant les gestes barrière. On nous dit de le faire, mais en étant très clair sur le fait que ça ne garantit pas de ne pas attraper le coronavirus.

Et donc ? Quel est le but de ce message ?
dita
dita
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 24 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par dita Mer 5 Aoû 2020 - 14:51
D'être réaliste. S'il faut atteindre une immunité collective, il faut que 60 pour cents de la population soit malade. Et je suis gentil, ça peut être 70 pour cents. Nous, les profs, en est très exposés. Les classes sont des lieux clos, avec beaucoup de monde et peu d'aération. On va presque tous y passer. Il y aura des morts, des séquelles plus ou moins handicapantes, c'est ainsi.
lilith888
lilith888
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 24 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par lilith888 Mer 5 Aoû 2020 - 14:54
@dita a écrit:D'être réaliste. S'il faut atteindre une immunité collective, il faut que 60 pour cents de la population soit malade. Et je suis gentil, ça peut être 70 pour cents. Nous, les profs, en est très exposés. Les classes sont des lieux clos, avec beaucoup de monde et peu d'aération. On va presque tous y passer. Il y aura des morts, des séquelles plus ou moins handicapantes, c'est ainsi.

On va tous mourrrrrrrrrrrriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiirrrrrrrrrrrrrrrrr ! Razz
Ha@_x
Ha@_x
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 24 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ha@_x Mer 5 Aoû 2020 - 14:56
Ah oui tous, un jour, ça c'est certain.

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
lilith888
lilith888
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 24 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par lilith888 Mer 5 Aoû 2020 - 14:57
Certes Wink
dita
dita
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 24 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par dita Mer 5 Aoû 2020 - 15:01
Mais oui, on va tous mourir. Cela me fait penser à un épisode de South Park dans lequel un charmant petit garçon gay et blond va au piano pour chanter une chanson. Alors qu'on attend quelque chose de joli, il hurle en tapant sur son piano : " on va tous mouriiiiiir". C'est très drôle.
Mais comment ne pas se contaminer au bahut ? Impossible d'avoir la moindre garantie.
LDR
LDR
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 24 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par LDR Mer 5 Aoû 2020 - 15:03
@lilith888 a écrit:
@dita a écrit:D'être réaliste. S'il faut atteindre une immunité collective, il faut que 60 pour cents de la population soit malade. Et je suis gentil, ça peut être 70 pour cents. Nous, les profs, en est très exposés. Les classes sont des lieux clos, avec beaucoup de monde et peu d'aération. On va presque tous y passer. Il y aura des morts, des séquelles plus ou moins handicapantes, c'est ainsi.

On va tous mourrrrrrrrrrrriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiirrrrrrrrrrrrrrrrr ! Razz

Laughing

_________________
2020-... - Poste fixe, lycée - 2nde Théâtre, 1ère générale Français, 1ère Humanités, littérature, philosophie, BTS 1ère et 2e années Culture générale / professeur principal 1ère / référent culturel
2019-2020 - Poste fixe, lycée - 2nde Théâtre, 2nde générale Français, 1ère générale Français / professeur principal 2nde et 1ère / coordonnateur niveau 2de
2018-2019 - Poste fixe, lycée - 2nde générale Français, 1ères générale et STMG Français / professeur principal 2nde
2017-2018 - Poste fixe, collège - 6e Français, 5e Français, 3e Français / professeur principal 5e
2016-2017 - Stagiaire, lycée - 2nde Français
anthinéa
anthinéa
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 24 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par anthinéa Mer 5 Aoû 2020 - 15:09
@dita a écrit:Mais non, tout va bien, pas d'inquiétude. Les jeunes se contaminent entre eux, l'immunité collective sera atteinte. Pour cette dernière, il faudrait que 60 pour cents de la population contracte la covid. Les jeunes ne représentent pas 60 pour cents de la population. Mais comme ils vont contaminer leurs familles et leurs proches, ainsi que leurs profs, tout va bien.
On peut contracter la covid même en portant les masques et en respectant les gestes barrière. On nous dit de le faire, mais en étant très clair sur le fait que ça ne garantit pas de ne pas attraper le coronavirus.

Si mon test fait hier se révèle positif, j’en suis la preuve ! Masque chirurgical même à l’extérieur + gel hydro + distanciation si possible ...
Mon fils aussi mais peut être moins que moi ...
Cela viendrait de lui vu que je suis malade 5 jours après lui.
Résultat ce soir ou demain.
Je prouverai aussi la contamination Ado (12 ans) > adulte ! 😂
Xijo
Xijo
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 24 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Xijo Mer 5 Aoû 2020 - 15:16
@dita a écrit:D'être réaliste. S'il faut atteindre une immunité collective, il faut que 60 pour cents de la population soit malade. Et je suis gentil, ça peut être 70 pour cents. Nous, les profs, en est très exposés. Les classes sont des lieux clos, avec beaucoup de monde et peu d'aération. On va presque tous y passer. Il y aura des morts, des séquelles plus ou moins handicapantes, c'est ainsi.

Sauf que certains sont très très à risque médicalement...
dita
dita
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 24 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par dita Mer 5 Aoû 2020 - 15:24
Anthinea, j'ai vu ton autre post, sur le test. Vivement que tu aies les résultats, j'espère que tu ne t'inquiètes pas trop. J'ai suivi le fil sur les personnes vulnérables et y ait participé. Bon courage à toi et à ton fils.
Xijo, c'est vrai. Pour ma part, je fais partie des personnes à risque. Je suis très inquiet, c'est rien de le dire. Là, c'est ma petite crise de cynisme.
Je pense qu'au delà de toute valeur, ce sont la vie et la santé qui importent, quoi qu'en disent Brighelli et Morin.
anthinéa
anthinéa
Guide spirituel

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 24 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par anthinéa Mer 5 Aoû 2020 - 15:31
Bah, plus les résultats tardent, plus mon pourcentage de certitude du négatif s’étiole 😂😂😜
Je m’inquièterai vraiment si le positif est confirmé.
Car l’essoufflement et l’oppression thoracique sont mon quotidien en cas de virus. Je saurai pas reconnaître une aggravation.  Mais, quelque chose me dit qu’en tant que personne vulnérable le 15 me répondra si besoin ...
Mais, bon c’est hors sujet 😂


Dernière édition par anthinéa le Mer 5 Aoû 2020 - 16:01, édité 1 fois
dandelion
dandelion
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 24 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par dandelion Mer 5 Aoû 2020 - 15:43
Anthinéa fleurs
Il y a tout de même une petite différence entre assumer de prendre des risques pour soi et exposer les autres à un risque. Sinon, petit jeu amusant, en utilisant le nombre de cas rapporté à la population, calculez combien de morts seront nécessaires pour qu’une immunité collective temporaire soit acquise. En ce qui me concerne, j’aimerais bien revoir mes parents un jour, donc je préfèrerais qu’on essaie d’abord avec un vaccin (je sais c’est très égoïste).
LDR
LDR
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 24 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par LDR Mer 5 Aoû 2020 - 16:42
@dandelion a écrit:Anthinéa  fleurs  
Il y a tout de même une petite différence entre assumer de prendre des risques pour soi et exposer les autres à un risque. Sinon, petit jeu amusant, en utilisant le nombre de cas rapporté à la population, calculez combien de morts seront nécessaires pour qu’une immunité collective temporaire soit acquise. En ce qui me concerne, j’aimerais bien revoir mes parents un jour, donc je préfèrerais qu’on essaie d’abord avec un vaccin (je sais c’est très égoïste).

Mais à quel moment l'immunité collective a besoin d'un nombre de décès pour être atteinte?

Je n'y connais rien du tout et cette ignorance fait que je n'ai aucun avis sur la question. Mais c'est tellement anxiogène de lire ce type de propos.
Et c'est la personne potentiellement à risque que je suis qui le dit, et surtout le fils d'une femme très-très-très à risque, à cause de sa sclérose-en-plaques et de toutes les pathologies qui en ont découlé. Et c'est elle qui m'a bien disputé comme il fallait (euphémisme) en Mars quand les mots "morts", "létalité", "risques", "complications" et "réanimation" tournaient en boucle dans ma tête. Face à ce qui est annoncé comme étant une probable deuxième vague, on retrouve exactement les mêmes peurs et les mêmes propos que début-Mars. Dans mon cas ultra-personnel, ma mère est constamment à risque face à tout, tout le temps, et chaque matin où elle ouvre les yeux, bien que ce soient des yeux fatigués par la maladie, est un matin victorieux. Et je n'ai, depuis le début de l'épidémie, pas vu une personne plus sereine qu'elle face au virus.
Aucune annonce officielle n'est venue décréter la volonté d'atteindre l'immunité collective. Et je n'ai jamais lu, dans un quelconque rapport médical, qu'il faille un nombre de mort quelconque pour atteindre cette immunité. Donc ne stipulons pas sur du vent, des faits de presse et des tempêtes de verre d'eau.

_________________
2020-... - Poste fixe, lycée - 2nde Théâtre, 1ère générale Français, 1ère Humanités, littérature, philosophie, BTS 1ère et 2e années Culture générale / professeur principal 1ère / référent culturel
2019-2020 - Poste fixe, lycée - 2nde Théâtre, 2nde générale Français, 1ère générale Français / professeur principal 2nde et 1ère / coordonnateur niveau 2de
2018-2019 - Poste fixe, lycée - 2nde générale Français, 1ères générale et STMG Français / professeur principal 2nde
2017-2018 - Poste fixe, collège - 6e Français, 5e Français, 3e Français / professeur principal 5e
2016-2017 - Stagiaire, lycée - 2nde Français
dandelion
dandelion
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 24 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par dandelion Mer 5 Aoû 2020 - 17:06
LDR, je réagissais au fait que certains semblaient considérer acceptable que l’on abandonne certaines précautions car il serait inévitable qu’une majorité de la population soit atteinte pour sortir de la crise. Il me semblait utile de rappeler que cela aurait un coût en vies humaines, et que si chacun a le choix éthique de jouer avec la sienne, il n’en va pas de même de celle des autres.
lilith888
lilith888
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 24 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par lilith888 Mer 5 Aoû 2020 - 17:06
Merci pour ce message plein de sagesse, ça fait du bien fleurs (étant moi même à risque, et ayant une mère comme la tienne, sans la même pathologie toutefois)
lilith888
lilith888
Sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 24 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par lilith888 Mer 5 Aoû 2020 - 17:07
@dandelion a écrit:LDR, je réagissais au fait que certains semblaient considérer acceptable que l’on abandonne certaines précautions car il serait inévitable qu’une majorité de la population soit atteinte pour sortir de la crise. Il me semblait utile de rappeler que cela aurait un coût en vies humaines, et que si chacun a le choix éthique de jouer avec la sienne, il n’en va pas de même de celle des autres.

Peux-tu citer le message qui dit cela sur le forum ?
LDR
LDR
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 24 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par LDR Mer 5 Aoû 2020 - 17:16
@dandelion a écrit:LDR, je réagissais au fait que certains semblaient considérer acceptable que l’on abandonne certaines précautions car il serait inévitable qu’une majorité de la population soit atteinte pour sortir de la crise. Il me semblait utile de rappeler que cela aurait un coût en vies humaines, et que si chacun a le choix éthique de jouer avec la sienne, il n’en va pas de même de celle des autres.

Mais où tu vois ça?

Et quand bien même: avoir peur ne changera en rien la réalité de ce virus et de ses conséquences et ne décidera pas d'autres personnes à adopter tel ou tel comportement. Tu parles d'éthique, justement - j'irais presque à dire que ce serait une bonne étape de franchie si on laissait de côté la peur qui, face à toutes les crises vécues (médicales, politiques, environnementales, etc.) n'a jamais apporté quoi que ce soit de bon ni de salvateur. Et je pense qu'il est plus utile de surveiller les termes que l'on emploie, surtout quand on est soumis à la peur.

Pour filer mon exemple maternel - est-ce dû au fait que j'ai choisi de bosser La Promesse de l'aube avec BTS? Laughing -, elle était plus soucieuse en Mars-Mai de ma gestion de l'enseignement à distance que du virus, sans même penser que si je vivais mon métier mis-en-difficulté, c'était surtout pour protéger des personnes comme elle. Et son comportement me guide tous les jours face à l'épidémie. Il y a mille incertitudes, il y a des morts, il y a un métier que j'adore et qui n'a quasiment plus eu de sens pendant trois mois - mais il y aussi la vie, et la certitude d'être a minima heureux et serein face à l'incertain.

Lilith888: Keep calm. Je t'envoie beaucoup de force et d'ondes positives !

_________________
2020-... - Poste fixe, lycée - 2nde Théâtre, 1ère générale Français, 1ère Humanités, littérature, philosophie, BTS 1ère et 2e années Culture générale / professeur principal 1ère / référent culturel
2019-2020 - Poste fixe, lycée - 2nde Théâtre, 2nde générale Français, 1ère générale Français / professeur principal 2nde et 1ère / coordonnateur niveau 2de
2018-2019 - Poste fixe, lycée - 2nde générale Français, 1ères générale et STMG Français / professeur principal 2nde
2017-2018 - Poste fixe, collège - 6e Français, 5e Français, 3e Français / professeur principal 5e
2016-2017 - Stagiaire, lycée - 2nde Français
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 24 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par henriette Mer 5 Aoû 2020 - 17:29
@LDR a écrit:
@dandelion a écrit:Anthinéa  fleurs  
Il y a tout de même une petite différence entre assumer de prendre des risques pour soi et exposer les autres à un risque. Sinon, petit jeu amusant, en utilisant le nombre de cas rapporté à la population, calculez combien de morts seront nécessaires pour qu’une immunité collective temporaire soit acquise. En ce qui me concerne, j’aimerais bien revoir mes parents un jour, donc je préfèrerais qu’on essaie d’abord avec un vaccin (je sais c’est très égoïste).

Mais à quel moment l'immunité collective a besoin d'un nombre de décès pour être atteinte?

Je n'y connais rien du tout et cette ignorance fait que je n'ai aucun avis sur la question. Mais c'est tellement anxiogène de lire ce type de propos.
Et c'est la personne potentiellement à risque que je suis qui le dit, et surtout le fils d'une femme très-très-très à risque, à cause de sa sclérose-en-plaques et de toutes les pathologies qui en ont découlé. Et c'est elle qui m'a bien disputé comme il fallait (euphémisme) en Mars quand les mots "morts", "létalité", "risques", "complications" et "réanimation" tournaient en boucle dans ma tête. Face à ce qui est annoncé comme étant une probable deuxième vague, on retrouve exactement les mêmes peurs et les mêmes propos que début-Mars. Dans mon cas ultra-personnel, ma mère est constamment à risque face à tout, tout le temps, et chaque matin où elle ouvre les yeux, bien que ce soient des yeux fatigués par la maladie, est un matin victorieux. Et je n'ai, depuis le début de l'épidémie, pas vu une personne plus sereine qu'elle face au virus.
Aucune annonce officielle n'est venue décréter la volonté d'atteindre l'immunité collective. Et je n'ai jamais lu, dans un quelconque rapport médical, qu'il faille un nombre de mort quelconque pour atteindre cette immunité. Donc ne stipulons pas sur du vent, des faits de presse et des tempêtes de verre d'eau.
Tu inverses cause et consequence : il faut un certain nombre de gens ayant rencontré le virus et fait des anticorps pour que le virus arrête de circuler, faute d'hôtes pour l'héberger puis le transmettre. On estime en général qu'il faut 60% d'une population, et que le virus n'ait pas trop muté non plus. C'est ça le principe : assez de gens s'étant immunisés.
Le problème, c'est que lorsque les gens l'attrapent, certains en meurent.
Le nombre de morts n'est donc pas la cause de l'immunité collective, mais la conséquence, le prix qu'il faut accepter de payer pour l'obtenir.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
LDR
LDR
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 24 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par LDR Mer 5 Aoû 2020 - 17:35
Henriette: D'accord, merci, je comprends mieux le sens du propos mais m'en éloigne tout de même tant cela s'appuie sur des spéculations décisionnelles et un inconscient anxiogène.

_________________
2020-... - Poste fixe, lycée - 2nde Théâtre, 1ère générale Français, 1ère Humanités, littérature, philosophie, BTS 1ère et 2e années Culture générale / professeur principal 1ère / référent culturel
2019-2020 - Poste fixe, lycée - 2nde Théâtre, 2nde générale Français, 1ère générale Français / professeur principal 2nde et 1ère / coordonnateur niveau 2de
2018-2019 - Poste fixe, lycée - 2nde générale Français, 1ères générale et STMG Français / professeur principal 2nde
2017-2018 - Poste fixe, collège - 6e Français, 5e Français, 3e Français / professeur principal 5e
2016-2017 - Stagiaire, lycée - 2nde Français
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum