Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Enaeco
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Enaeco Sam 8 Aoû 2020 - 11:55
@Leclochard a écrit:C'est juste l'inverse de ce qu'on a fait en mai/juin: les élèves à leurs tables pouvaient ne pas avoir de masque car ils ne bougeaient pas et étaient distants d'un mètre et nous devions l'avoir en permanence, sauf à nous asseoir au bureau, emplacement peu pratique pour faire cours.

Je ne vois pas en quoi c'est l'inverse.
La ligne directrice est la même : distanciation assurée = possibilité d'enlever le masque sinon masque obligatoire.

En mai/juin, la distance devait impérativement être respectée. Cette distance étant respectée, ils pouvaient donc l'enlever.
En Septembre, on s'assoit sur la distanciation entre les élèves pour pouvoir faire rentrer tout le monde, on est donc dans le cas où le masque est obligatoire.

Pour rebondir sur les propos de ee, j'ai moi aussi peur qu'on se focalise sur le masque alors que le mode de transmission le plus efficace pour le virus reste le contact.
Je ne serai pas surpris que les établissements fassent le nécessaire pour que chaque élève soit masqué mais que trouver du savon reste un problème.


Dernière édition par Enaeco le Sam 8 Aoû 2020 - 12:02, édité 1 fois
nc33
nc33
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par nc33 Sam 8 Aoû 2020 - 11:55
@Cleroli a écrit:
@nc33 a écrit:
Pour limiter les risques que je contamine les élèves ou que je sois contaminé, je me fais vacciner. D'ailleurs ce serait drôle que les membres du forum qui insistent beaucoup pour le port du masque en continu à la rentrée ne fassent pas cet effort, sous prétexte que la grippe tue moins/sans réa et symptômes de longue durée.
Je suis vaccinée contre la grippe, j'ai donc tout juste ? Razz
PS : la grippe peut conduire en réa et au décès, la mère de ma belle-sœur en est décédé il y a quelques années.
Heu presque, ça dépend si tu as installé l'appli Stop Covid pour prévenir les gens croisés d'une éventuelle infection Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 31 248604097

Oui la grippe peut être terrible, j'en parle aussi en connaissance de cause.
avatar
Flo44
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Flo44 Sam 8 Aoû 2020 - 12:03
@ee a écrit:Ce qui me frappe dans les annonces comme, finalement, dans nos réactions, c'est qu'on se focalise sur le masque (c'est à dire sur ce qui ne coûte rien aux autorités, ou des cacahouètes, puisque c'est à chacun de se procurer le sien sauf exception) et qu'on oublie des choses évidentes, et qui seraient utiles y compris au delà de cette pandémie !
- Aucun programme de travaux cet été, à ma connaissance, dans les établissements alors que créer des blocs sanitaires supplémentaires, y installer des distributeurs solides de savon liquide ou vérifier les possibilités d'aérer en grand toutes les salles ... serait un minimum!
- Aucun budget commandes spécifiques, alors, là encore, que doter tous les élèves de manuels et de cahiers d'exercices individuels, utilisables par temps de confinement mais aussi en temps normal, serait un minimum vital.
- Aucune annonce sur la médecine scolaire, alors là encore que le minimum serait une infirmerie ouverte toute la journée, avec du personnel en nombre suffisant, susceptible d'accueillir tout élève à tout moment
- Et, bien sûr, RIEN sur un programme pluri annuel (mais commençant dès maintenant, évidemment) pour réduire les effectifs dans les classes (recrutements, constructions...) afin que la classe de 30 en collège et 36 en lycée devienne un vieux souvenir...
Je suis totalement d'accord avec toi sur ces points. J'ai demandé lors des réunions de juillet si on pouvait avoir un livre par élève (au lieu de livres qui restent dans la classe). Réponse : plus de budget.
J'ai demandé à ce qu'on achète un peu de matériel pour les mathématiques (un cube qui coûte une vingtaine d'euros), c'est non : plus de budget, tout est parti dans le gel hydroalcoolique (on fait comment à la rentrée? les élèves gardent les mains sales...).
@ee a écrit:
Sur les masques eux-mêmes, je porterai et ferai porter, évidemment, mais sans la moindre illusion sur l'efficacité de la chose en condition normale de sureffectif...
Ce n'est pas si mal, il y a une étude sur des coiffeurs aux États-Unis, qui n'ont contaminé aucun client (coiffeurs et clients portaient un masque de type chirurgical).

Sinon, pour revenir sur la cantine : chez nous elle était ouverte aux élèves mais fermée aux enseignants (salle trop petite). Rien n'oblige l'établissement à accueillir les enseignants...
Pontorson50
Pontorson50
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Pontorson50 Sam 8 Aoû 2020 - 12:29
@Flo44 a écrit:
@Pontorson50 a écrit:
Par ailleurs, en dépit de la reprise virale depuis 4 semaines, le nombre d'admissions aux hôpitaux et en réa ne remonte pas (+1 seulement hier et re-baisse aujourd'hui), on peut se demander si la létalité n'est pas en train de chuter.

Tu confonds flux et stock. En ce moment, le flux entrant est à peu près égal au flux sortant, ce qui fait que le stock (le nombre de personnes à l'hôpital) n'augmente pas (ou ne baisse plus selon la manière dont on voit les choses). Par contre, le flux entrant augmente bien depuis début juillet, mais peu de journaux donnent ce chiffre, et certains confondent également ces deux notions.

Malheureusement Flo44 avait raison ; non pas que j'aurais ignoré l'écart flux/stock, mais je pensais que 4 semaines de délais suffisaient à éviter cette erreur d'interprétation. En fait, il faut tenir compte du fait que les personnes à risques vont être touchées plus tard que les jeunes, et c'est donc un bon mois et demi d'écart qu'il fallait viser. Nous allons y "arriver", les chiffres frémissent.
La hausse de la mortalité est difficilement évitable, et notre travail à l'école va être d'accepter à la fois de prendre des risques (assez importants en lycée, là où les élèves ont été les plus fêtards donc les plus contaminés et contaminants et où les effectifs dépassent les 35), pour que le pays fonctionne, et de veiller à ce que ces risques soient le plus possible compatibles avec le travail.

Dans cette optique, reprendre dans des conditions normales en gardant le masque est incontournable, et c'est pourtant peu dire que je ne suis pas emballé (sic); On pourrait peut-être y ajouter (pas taper, c'est à verser au débat!):
-une augmentation de la durée des récréations si les élèves rechangent de salles afin de leur permettre de se laver les mains sans les spolier sur la récré. Il faudrait réussir à mordre sur le temps de déjeuner, voire, quand c'est possible, finir entre 15 minutes et 30 minutes plus tard maxi.

-une augmentation de la durée des trois intercours quotidiens (en moyenne) si les élèves restent en salle (mais ce n'est pas à mon avis une bonne idée sur un an, j'ai déjà dit en quoi, symboliquement on n'est pas des artistes se succédant au music hall ou au cabaret, les élèves ne sont pas un public; toutefois s'il le faut aux yeux des toubibs, on le fera) afin de nettoyer les claviers et de nous permettre de ne pas stresser comme des fous entre deux heures de cours sans récré. Là, ça doit tenir sans une sortie le soir en retard.

- une autorisation, au bon vouloir des personnels considérés à risque médicalement (quelque 10% des collègues vraisemblablement), de choisir entre cours effectif et cours distanciel, avec pour le coup vidéo à l'heure de l'emploi du temps (on ne peut pas faire des EDT à géométrie variable sur huit mois). Cela permettrait aux collègues et aux élèves capables (pédagogiquement et matériellement) de poursuivre les belles initiatives prises dans ce domaine. Mais on ne peut pas, ni matériellement ni pédagogiquement, en faire une obligation. J'ai au moins trois collègues parfaitement capables de procéder à cet arbitrage. Si la vidéo est vraiment impossible et que les collègues veulent exercer leur droit à prévention, il faudrait qu'ils parviennent à faire parvenir pour chaque heure une séquence "prête à servir" tenant vraiment compte du temps prévu à l'EDT (nous avons eu collectivement du mal à ne pas donner plus que ce que nous donnions pour une séquence réelle, ne serait-ce que par la difficulté à évaluer correctement le temps "gagné" sur la discipline, qui varie d'une classe, d'une heure ou d'un prof à l'autre), avec une précision des consignes aux élèves suffisante pour permettre à un surveillant de gérer cela comme une salle d'études. En lycée, où c'est vraiment là que les risques sont explosifs, il faut jouer de cette autonomie possible des élèves pour soulager les collègues à risques.


Reste le gros souci en ce moment partout : l'efficience des masques
-dès que j'ai un masque, je suis plus près des gens ne serait-ce que pour les entendre. À quel point la distanciation réduite annule les effets bénéfiques du masque?
-comme beaucoup je le crains, je mets le masque dans ma poche à la journée. J'ai du mal à envisager que 5 minutes de port à la boulangerie supposent que je reprenne un masque en passant à la crèmerie. Quelle proportion de masques sont portés dans des conditions d'hygiène correcte?
Pour les élèves comme pour nous, il ne va plus s'agir seulement du masque (c'est malheureusement acquis sauf les tout petits), mais des conditions de son port.
Là dessus, il va falloir des instructions médicales précises et opérationnelles.
Pontorson50
Pontorson50
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Pontorson50 Sam 8 Aoû 2020 - 12:32
@nc33 a écrit:
@Jenny a écrit:J'avoue que le port du masque dans les transports en commun en période d'épidémie (même pour la grippe, qui tue aussi beaucoup trop) ne me dérangerait pas. Si ça peut sauver des vies...
Pour limiter les risques que je contamine les élèves ou que je sois contaminé, je me fais vacciner. D'ailleurs ce serait drôle que les membres du forum qui insistent beaucoup pour le port du masque en continu à la rentrée ne fassent pas cet effort, sous prétexte que la grippe tue moins/sans réa et symptômes de longue durée..

+ 1000.
Hypermnestre
Hypermnestre
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Hypermnestre Sam 8 Aoû 2020 - 12:34
Tout à fait d'accord ee !
On pourrait ajouter le recrutement de professeurs supplémentaires pour faciliter les demi-groupes, l'équipement en tables chaises et tableau de salles vacantes dont disposent parfois les municipalités, un allégement des programmes pour commencer l'année par des révisions, des commandes de masques inclusifs (je sais, j'en ai déjà parlé deux fois, je radote, mais je pense aux centaines d'élèves qui vont être dans une situation d'isolement terrible l'an prochain)...
Je pourrais même accepter exceptionnellement que l'on rogne sur ma liberté pédagogique en m'imposant un ordre dans le traitement des notions (pour faciliter l'élaboration des sujets de bac en cas de semaines perdues, de reconfinement)...
Pourquoi ce qui nous semble relever de l'évidence ne traverse même pas l'esprit de nos dirigeants ?
avatar
stephielucky
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par stephielucky Sam 8 Aoû 2020 - 12:35
Bonjour

Moi aussi je ne sais pas comment poser mon masque entre deux utilisations si je ne l'ai pas utiliser 4 heures.
Leclochard
Leclochard
Empereur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Leclochard Sam 8 Aoû 2020 - 12:39
@Enaeco a écrit:
@Leclochard a écrit:C'est juste l'inverse de ce qu'on a fait en mai/juin: les élèves à leurs tables pouvaient ne pas avoir de masque car ils ne bougeaient pas et étaient distants d'un mètre et nous devions l'avoir en permanence, sauf à nous asseoir au bureau, emplacement peu pratique pour faire cours.

Je ne vois pas en quoi c'est l'inverse.
La ligne directrice est la même : distanciation assurée = possibilité d'enlever le masque sinon masque obligatoire.

En mai/juin, la distance devait impérativement être respectée. Cette distance étant respectée, ils pouvaient donc l'enlever.
En Septembre, on s'assoit sur la distanciation entre les élèves pour pouvoir faire rentrer tout le monde, on est donc dans le cas où le masque est obligatoire.

Pour rebondir sur les propos de ee, j'ai moi aussi peur qu'on se focalise sur le masque alors que le mode de transmission le plus efficace pour le virus reste le contact.
Je ne serai pas surpris que les établissements fassent le nécessaire pour que chaque élève soit masqué mais que trouver du savon reste un problème.

Les aménagements allaient au-delà du port du masque obligatoire pour les enseignants en permanence. Les horaires étaient aménagés : ici les élèves suivaient le même cours trois ou quatre heures de suite. Il s'agissait essentiellement de français, maths et d'histoire. De fait, certains collègues faisaient moins de 18 heures en présentiel. Il y avait des sens de circulation. Les récréations n'étaient pas au mêmes moments.. etc

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
HORA
HORA
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par HORA Sam 8 Aoû 2020 - 12:46
Entièrement d'accord avec @ee. Nous sommes à trois semaines de la rentrée. La seule ligne directrice qui semble se dessiner, c'est on entasse dans les salles de classe mais avec des masques. Rien de rien ne semble préparé. J'enrage déjà à l'idée de la prochaine vidéo de Blanquer...
avatar
User20401
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par User20401 Sam 8 Aoû 2020 - 12:58
Petite pensée pour les collègues de maternelle qu'on envoie comme chair à canon au contact (littéralement, en mater) d'enfants qui, selon les dernières études, sont plus contagieux que les adultes (on va considérer au minimum que rien n'est prouvé, ni dans un sens ni dans un autre), et à qui l'employeur ne fournira pas de masques pour eux-mêmes… Je suis effarée de n'entendre que peu/pas de réactions dans les médias, dans les mails syndicaux, ou même ici… Il faudrait qu'on se batte tous pour eux. C'est un scandale absolu.
avatar
AmyR
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par AmyR Sam 8 Aoû 2020 - 13:04
Dans mon lycée, on n'a pas repris du tout en présentiel. J'appréhende un peu la rentrée.

Sinon, vous savez si on peut toujours venir faire des élèves au tableau ?
avatar
Enaeco
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Enaeco Sam 8 Aoû 2020 - 13:17
Je ne vois pas d'incompatibilité avec le protocole à faire venir des élèves au tableau.
Philomène87
Philomène87
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Philomène87 Sam 8 Aoû 2020 - 13:18
@Pontorson50 a écrit:
@nc33 a écrit:
@Jenny a écrit:J'avoue que le port du masque dans les transports en commun en période d'épidémie (même pour la grippe, qui tue aussi beaucoup trop) ne me dérangerait pas. Si ça peut sauver des vies...
Pour limiter les risques que je contamine les élèves ou que je sois contaminé, je me fais vacciner. D'ailleurs ce serait drôle que les membres du forum qui insistent beaucoup pour le port du masque en continu à la rentrée ne fassent pas cet effort, sous prétexte que la grippe tue moins/sans réa et symptômes de longue durée..

+ 1000.

Et pourquoi ceux qui ont peur d'attraper la grippe ne se feraient pas vacciner eux-mêmes ? Ce serait plus loyal que de culpabiliser ceux qui choisissent de ne pas se faire vacciner...
avatar
Flo44
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Flo44 Sam 8 Aoû 2020 - 13:21
@Philomène87 a écrit:
@Pontorson50 a écrit:
@nc33 a écrit:
@Jenny a écrit:J'avoue que le port du masque dans les transports en commun en période d'épidémie (même pour la grippe, qui tue aussi beaucoup trop) ne me dérangerait pas. Si ça peut sauver des vies...
Pour limiter les risques que je contamine les élèves ou que je sois contaminé, je me fais vacciner. D'ailleurs ce serait drôle que les membres du forum qui insistent beaucoup pour le port du masque en continu à la rentrée ne fassent pas cet effort, sous prétexte que la grippe tue moins/sans réa et symptômes de longue durée..

+ 1000.

Et pourquoi ceux qui ont peur d'attraper la grippe ne se feraient pas vacciner eux-mêmes ? Ce serait plus loyal que de culpabiliser ceux qui choisissent de ne pas se faire vacciner...
Certains (assez rares) ne peuvent pas.
D'autres (très nombreux, en gros toutes les personnes âgées) se font vacciner, mais le vaccin est peu efficace pour elles car leur système immunitaire est ... vieux. Il a été prouvé qu'il est plus efficace de vacciner l'entourage des personnes âgées que les personnes âgées elles-mêmes.
epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par epekeina.tes.ousias Sam 8 Aoû 2020 - 13:22
Et parce qu'on ne se vaccine pas seulement pour soi-même…

_________________
Cdlt Smile
avatar
AmyR
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par AmyR Sam 8 Aoû 2020 - 13:23
@Enaeco a écrit:Je ne vois pas d'incompatibilité avec le protocole à faire venir des élèves au tableau.
Bah déjà il faut désinfecter les feutres/ le tableau et si l'élève veut enlevre son masque parce qu'il est à 1m du prof et du reste de la classe ça peut aussi poser problème, non ?
avatar
chmarmottine
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine Sam 8 Aoû 2020 - 13:23
@Philomène87 a écrit:
@Pontorson50 a écrit:
@nc33 a écrit:
@Jenny a écrit:J'avoue que le port du masque dans les transports en commun en période d'épidémie (même pour la grippe, qui tue aussi beaucoup trop) ne me dérangerait pas. Si ça peut sauver des vies...
Pour limiter les risques que je contamine les élèves ou que je sois contaminé, je me fais vacciner. D'ailleurs ce serait drôle que les membres du forum qui insistent beaucoup pour le port du masque en continu à la rentrée ne fassent pas cet effort, sous prétexte que la grippe tue moins/sans réa et symptômes de longue durée..

+ 1000.

Et pourquoi ceux qui ont peur d'attraper la grippe ne se feraient pas vacciner eux-mêmes ? Ce serait plus loyal que de culpabiliser ceux qui choisissent de ne pas se faire vacciner...

Peut-être parce que se faire vacciner, c'est diminuer les risques de devenir soi-même vecteur de la grippe.
Peut-être aussi parce que médecins et hôpitaux seront bien occupés avec l'épidémie de covid ... alors limiter l'épidémie de grippe leur rendrait un grand service.
avatar
AmyR
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par AmyR Sam 8 Aoû 2020 - 13:25
@Flo44 a écrit:
@Philomène87 a écrit:
@Pontorson50 a écrit:
@nc33 a écrit:
Pour limiter les risques que je contamine les élèves ou que je sois contaminé, je me fais vacciner. D'ailleurs ce serait drôle que les membres du forum qui insistent beaucoup pour le port du masque en continu à la rentrée ne fassent pas cet effort, sous prétexte que la grippe tue moins/sans réa et symptômes de longue durée..

+ 1000.

Et pourquoi ceux qui ont peur d'attraper la grippe ne se feraient pas vacciner eux-mêmes ? Ce serait plus loyal que de culpabiliser ceux qui choisissent de ne pas se faire vacciner...
Certains (assez rares) ne peuvent pas.
D'autres (très nombreux, en gros toutes les personnes âgées) se font vacciner, mais le vaccin est peu efficace pour elles car leur système immunitaire est ... vieux. Il a été prouvé qu'il est plus efficace de vacciner l'entourage des personnes âgées que les personnes âgées elles-mêmes.

Ah ? J'ai toujours pensé que c'était les personnes âgées et les personnes fragiles qui devaient se faire vacciner en priorité pour se protéger.
dandelion
dandelion
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par dandelion Sam 8 Aoû 2020 - 13:27
Plutôt que de poser son masque, et bien que ce ne soit pas idéal, ce qui est vendu ici - très populaire notamment chez les familles qui doivent envoyer des enfants à l’école primaire- c’est une attache comme on a pour les lunettes.
Sinon il faut mettre le masque dans un sac (de préférence en coton pour le laver à chaud) en le repliant pour que la face avant se touche et évite de contaminer la face arrière.
Je suis déçue aussi que l’on n’ait pas préparé au moins l’impression de cahiers d’exercices, à défaut de manuels utilisables par tous, qui permettraient au moins aux familles qui ont le temps de faire travailler leurs enfants (oui, ça demande de passer par de l’éducation explicite). Cela constituerait un minimum accessible à tous, que l’on pourrait facilement compléter par un peu de virtuel.
avatar
Enaeco
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Enaeco Sam 8 Aoû 2020 - 13:29
@Philomène87 a écrit:
@Pontorson50 a écrit:
@nc33 a écrit:
@Jenny a écrit:J'avoue que le port du masque dans les transports en commun en période d'épidémie (même pour la grippe, qui tue aussi beaucoup trop) ne me dérangerait pas. Si ça peut sauver des vies...
Pour limiter les risques que je contamine les élèves ou que je sois contaminé, je me fais vacciner. D'ailleurs ce serait drôle que les membres du forum qui insistent beaucoup pour le port du masque en continu à la rentrée ne fassent pas cet effort, sous prétexte que la grippe tue moins/sans réa et symptômes de longue durée..

+ 1000.

Et pourquoi ceux qui ont peur d'attraper la grippe ne se feraient pas vacciner eux-mêmes ? Ce serait plus loyal que de culpabiliser ceux qui choisissent de ne pas se faire vacciner...

La remarque peut s'entendre mais c'est en ignorant qu'il y a des contre-indications à la vaccination (et il s'avère que généralement, ces contre-indications visent des personnes qui figurent déjà sur la liste des personnes à risque).
Ces personnes là sont, malheureusement pour elles, dépendantes des choix des personnes en bonne santé et n'ayant pas peur d'être infectées.
dandelion
dandelion
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par dandelion Sam 8 Aoû 2020 - 13:41
Tous ceux qui le peuvent doivent se faire vacciner contre la grippe cette année. Il faut éviter la double épidémie à tout prix. Je fais tous les vaccins mais pas la grippe du fait de son efficacité limitée (contre le virus mais aussi dans le temps), mais cette année on se fera tous vacciner.
avatar
Enaeco
Esprit éclairé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Enaeco Sam 8 Aoû 2020 - 13:44
@AmyR a écrit:
@Enaeco a écrit:Je ne vois pas d'incompatibilité avec le protocole à faire venir des élèves au tableau.
Bah déjà il faut désinfecter les feutres/ le tableau et si l'élève veut enlevre son masque parce qu'il est à 1m du prof et du reste de la classe ça peut aussi poser problème, non ?

Oui il faudra désinfecter les feutres entre deux classes (l'échange de matériel au sein d'une classe est possible).
Ensuite, l'élève qui veut enlever son masque, tu lui dis non. S'il veut débattre du bienfondé, il retourne à sa place ou tu te mets un 1m de lui, comme ça, problème réglé.
A Tuin
A Tuin
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par A Tuin Sam 8 Aoû 2020 - 13:54
@nc33 a écrit:
Pour limiter les risques que je contamine les élèves ou que je sois contaminé, je me fais vacciner. D'ailleurs ce serait drôle que les membres du forum qui insistent beaucoup pour le port du masque en continu à la rentrée ne fassent pas cet effort, sous prétexte que la grippe tue moins/sans réa et symptômes de longue durée.

je ne vois pas le rapport entre le port du masque pour le covid et la vaccination pour la grippe. Ces deux choses que tu mets en corrélation n'ont rien à voir.

epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par epekeina.tes.ousias Sam 8 Aoû 2020 - 13:54
Une campagne de vaccination a deux finalités: ceux qui peuvent être vaccinés évitent de contracter la maladie; et, l'infection circule d'autant moins qu'il y a moins de personnes susceptibles de la véhiculer. Le premier effet est individuel — le second est collectif. Bien évidemment, les motifs de bien collectif ont tendance à avoir perdu leur influence…

@A Tuin a écrit:
je ne vois pas le rapport entre le port du masque pour le covid et la vaccination pour la grippe. Ces deux choses que tu mets en corrélation n'ont rien à voir.

Le raisonnement est le suivant: plus nombreux sont ceux qui portent un masque, plus les chances que les personnes infectées propagent la maladie diminuent, moins la maladie circule…

_________________
Cdlt Smile
Hypermnestre
Hypermnestre
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Hypermnestre Sam 8 Aoû 2020 - 14:00
@A Tuin a écrit:
@nc33 a écrit:
Pour limiter les risques que je contamine les élèves ou que je sois contaminé, je me fais vacciner. D'ailleurs ce serait drôle que les membres du forum qui insistent beaucoup pour le port du masque en continu à la rentrée ne fassent pas cet effort, sous prétexte que la grippe tue moins/sans réa et symptômes de longue durée.

je ne vois pas le rapport entre le port du masque pour le covid et la vaccination pour la grippe. Ces deux choses que tu mets en corrélation n'ont rien à voir.

Cela permettrait de limiter l'afflux dans les hôpitaux par exemple.
avatar
Melyne5
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 31 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Melyne5 Sam 8 Aoû 2020 - 14:10
@A Tuin a écrit:
@nc33 a écrit:
Pour limiter les risques que je contamine les élèves ou que je sois contaminé, je me fais vacciner. D'ailleurs ce serait drôle que les membres du forum qui insistent beaucoup pour le port du masque en continu à la rentrée ne fassent pas cet effort, sous prétexte que la grippe tue moins/sans réa et symptômes de longue durée.

je ne vois pas le rapport entre le port du masque pour le covid et la vaccination pour la grippe. Ces deux choses que tu mets en corrélation n'ont rien à voir.

Comment ça rien à voir? En se protégeant du covid avec masque , gel and co on se protège aussi du virus de la grippe non ? Je suis habituellement vaccinée et je pensais ne pas le faire cette année !
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum