Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Jeu 13 Aoû 2020 - 23:18
@jeromebr a écrit:
@chmarmottine a écrit:
@jeromebr a écrit:
@Proton a écrit:Vous vous rendez compte où on en est rendu ? A quel moment toute cette folie s'arrête ?

Laisser les élèves dans une seule salle toute la journée (ou presque) c'est bien gentil ... mais à la récré ? Au self ? Ils ne vont pas se mélanger peut-être ? Aux intercours, ils ne vont pas aller dans les salles des uns ou des autres ?

Soit on fait une rentrée normale avec quelques précautions (masques, lavage des mains réguliers, aérations des salles au maximum ...), soit on reste dans notre coin le temps que le Tsar de Russie nous envoie son vaccin !





suis tellement d'accord avec toi! J'en ai marre! La seule donnée permettant de mesurer, aujourd'hui la gravité de la pandémie est le taux de mortalité, et non le nombre de contaminations!

Non. Plus il y a de cas, plus chacun d'entre nous aura un risque de se reconnaître dans ce qui est décrit dans cette tribune :
https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/08/12/jeunes-attention-danger-le-covid-19-vous-attaque-aussi_6048741_3232.html

Beaucoup de personnes infectées, même par une forme bénigne, vont garder des séquelles pendant de longs mois : perte de goût et/ou de l’odorat, fatigue chronique, épuisement, douleurs thoraciques, musculaires, et même articulaires. Ce sont souvent les jeunes qui sont affectés par des signes cliniques de longue durée.




Donc si maintenant le taux de létalité n'est plus ce qui fait peur, ce sont les potentiels effets secondaires?
Mais quand le covid n'existait pas vous vous préoccupiez des effets secondaires potentiels de certains virus sur les jeunes? le nombre de victimes chaque année de la grippe saisonnière chez les moins de 18 ans?
Ce virus nous fait perdre la mesure j'ai l'impression, désolé on s'éloigne du sujet.

Oui, je me préoccupe de la grippe ou d'autres types de virus autant que de la covid, depuis de très nombreuses années. C'est d'ailleurs un scandale qu'il n'y ait pas plus de prévention pour la grippe.
J'ai une solide expérience à ce sujet.





avatar
Flo44
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Flo44 le Jeu 13 Aoû 2020 - 23:20
@jeromebr a écrit:
@Proton a écrit:Vous vous rendez compte où on en est rendu ? A quel moment toute cette folie s'arrête ?

Laisser les élèves dans une seule salle toute la journée (ou presque) c'est bien gentil ... mais à la récré ? Au self ? Ils ne vont pas se mélanger peut-être ? Aux intercours, ils ne vont pas aller dans les salles des uns ou des autres ?

Soit on fait une rentrée normale avec quelques précautions (masques, lavage des mains réguliers, aérations des salles au maximum ...), soit on reste dans notre coin le temps que le Tsar de Russie nous envoie son vaccin !





suis tellement d'accord avec toi! J'en ai marre! La seule donnée permettant de mesurer, aujourd'hui la gravité de la pandémie est le taux de mortalité, et non le nombre de contaminations!
Sauf que le taux de mortalité ne peut se calculer qu'une fois l'épidémie passée.
D'où les estimations qui varient énormément d'un pays à l'autre (et d'un mois à l'autre), sans qu'on puisse savoir si c'est un effet du taux de détection, du système de santé plus ou moins efficace, de la santé générale de la population, du traficotage de chiffres...
Les seuls chiffres fiables sont ceux du nombre d'hospitalisations (et encore, dans l'Est certaines personnes n'ont pas pu accéder à l'hôpital du fait de la saturation du 15, et sont parfois mortes chez elles après des heures d'attente)
avatar
Flo44
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Flo44 le Jeu 13 Aoû 2020 - 23:24
@chmarmottine a écrit:
Oui, je me préoccupe de la grippe ou d'autres types de virus autant que de la covid, depuis de très nombreuses années. C'est d'ailleurs un scandale qu'il n'y ait pas plus de prévention pour la grippe.
J'ai une solide expérience à ce sujet.

Pareil, sauf l'expérience. Mais je suis dans une famille de médecins... et ça me scandalise toujours d'apprendre que des infirmier(es) et aides-soignant(e)s ne se font pas vacciner!
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Jeu 13 Aoû 2020 - 23:27
@Flo44 a écrit:
@chmarmottine a écrit:
Oui, je me préoccupe de la grippe ou d'autres types de virus autant que de la covid, depuis de très nombreuses années. C'est d'ailleurs un scandale qu'il n'y ait pas plus de prévention pour la grippe.
J'ai une solide expérience à ce sujet.

Pareil, sauf l'expérience. Mais je suis dans une famille de médecins... et ça me scandalise toujours d'apprendre que des infirmier(es) et aides-soignant(e)s ne se font pas vacciner!

Cela devrait faire partie des vaccins obligatoires en milieu hospitalier ... mais on sort du topic !

henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par henriette le Ven 14 Aoû 2020 - 0:22
Oui, car ici c'est le fil coronavirus-EN. Ce que vous écrivez depuis plusieurs messages y est hors sujet et relève plutôt du fil coronavirus-France, dans la partie en accès restreint du forum.
Merci donc de poursuivre ce débat là-bas. Tout nouveau message hors-sujet sera supprimé.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Monsieur_Tesla
Monsieur_Tesla
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Monsieur_Tesla le Ven 14 Aoû 2020 - 13:19
@Isis39 a écrit:La fiche eduscol sur l’enseignement hybride a une partie pour les enseignants.
 Pour les enseignants
Mettre en place un enseignement à distance nécessite de disposer du matériel adéquat. Une réflexion doit être menée sur le financement de cet équipement par le ministère (aide, mise à disposition).
Il est indispensable également de s’adapter au degré d’autonomie des élèves, de penser la place de l’élève (auditeur ? Participant ? Pair ? Concepteur ?), de différencier les contenus et les activités, de mettre à disposition des contenus adaptés, de favoriser leur appropriation, de soutenir les apprentissages, de maintenir l’engagement, d’évaluer régulièrement l’impact des choix pédagogiques sur la qualité des apprentissages.
L’introduction de temps d’enseignement à distance nécessite que les enseignants repensent la scénarisation de leurs cours, explicitent davantage les attendus, rompent avec les habitudes prises. Cette évolution les fragilise mais favorise aussi la prise en compte de besoins exprimés depuis longtemps. Elle nécessite un accompagnement fort et long à travers des modules de formation, mais surtout en proximité (en privilégiant les formations d’initiative locale). Le rôle des enseignants référents pour les usages numériques du 1er et du 2nd degrés est essentiel pour accompagner cette transformation et nécessite qu’une réflexion soit menée sur leur statut et leur disponibilité afin de permettre cet accompagnement de pair à pair, prenant en compte l’environnement numérique local.
Les conditions de réussite :
 On peut se « reconnaître » à distance si l’on se « connaît » par ailleurs : une relation peut se poursuivre à distance si une forte proximité et une grande confiance ont été scellées en amont ;
3

 Construire simultanément les temps en présentiel et à distance afin de garantir une articulation pertinente ;
 L’instauration de rituels (comme en présentiel) ;
 Soutenir les élèves (tutorat) pendant les cours à distance et veiller à la clarté des consignes,
en particulier pour le 1er degré afin de permettre aux parents d’accompagner leur enfant ;
 La nécessité de prendre en compte la capacité "d'apprenance" et l’autonomie des élèves
dans un tel contexte ;
 Accompagner les élèves sur les plans non seulement cognitif mais aussi socio affectif,
motivationnel et métacognitif ;
 La prise en compte des nouveaux apprentissages non formels ou expérientiels.

Vous vous sentez aidés par ça, vous ? Moi non.
Et, en tant que référent numérique, j’aime beaucoup le passage sur mon « rôle essentiel ». Sachant que le début de l’année scolaire va déjà être vampirisé par ces foutues évaluations de 6e. Qu’ils nous donnent des décharges au lieu d’IMP misérables...

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 4105177660 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 4105177660

_________________
Ce que j'entends je l'oublie.
Ce que le lis je le retiens.
Ce que je fais, je le comprends !

Tchuang Tseu
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Ven 14 Aoû 2020 - 13:32
@Monsieur_Tesla a écrit:
@Isis39 a écrit:La fiche eduscol sur l’enseignement hybride a une partie pour les enseignants.
 Pour les enseignants
Mettre en place un enseignement à distance nécessite de disposer du matériel adéquat. Une réflexion doit être menée sur le financement de cet équipement par le ministère (aide, mise à disposition).
Il est indispensable également de s’adapter au degré d’autonomie des élèves, de penser la place de l’élève (auditeur ? Participant ? Pair ? Concepteur ?), de différencier les contenus et les activités, de mettre à disposition des contenus adaptés, de favoriser leur appropriation, de soutenir les apprentissages, de maintenir l’engagement, d’évaluer régulièrement l’impact des choix pédagogiques sur la qualité des apprentissages.
L’introduction de temps d’enseignement à distance nécessite que les enseignants repensent la scénarisation de leurs cours, explicitent davantage les attendus, rompent avec les habitudes prises. Cette évolution les fragilise mais favorise aussi la prise en compte de besoins exprimés depuis longtemps. Elle nécessite un accompagnement fort et long à travers des modules de formation, mais surtout en proximité (en privilégiant les formations d’initiative locale). Le rôle des enseignants référents pour les usages numériques du 1er et du 2nd degrés est essentiel pour accompagner cette transformation et nécessite qu’une réflexion soit menée sur leur statut et leur disponibilité afin de permettre cet accompagnement de pair à pair, prenant en compte l’environnement numérique local.
Les conditions de réussite :
 On peut se « reconnaître » à distance si l’on se « connaît » par ailleurs : une relation peut se poursuivre à distance si une forte proximité et une grande confiance ont été scellées en amont ;
3

 Construire simultanément les temps en présentiel et à distance afin de garantir une articulation pertinente ;
 L’instauration de rituels (comme en présentiel) ;
 Soutenir les élèves (tutorat) pendant les cours à distance et veiller à la clarté des consignes,
en particulier pour le 1er degré afin de permettre aux parents d’accompagner leur enfant ;
 La nécessité de prendre en compte la capacité "d'apprenance" et l’autonomie des élèves
dans un tel contexte ;
 Accompagner les élèves sur les plans non seulement cognitif mais aussi socio affectif,
motivationnel et métacognitif ;
 La prise en compte des nouveaux apprentissages non formels ou expérientiels.

Vous vous sentez aidés par ça, vous ? Moi non.
Et, en tant que référent numérique, j’aime beaucoup le passage sur mon « rôle essentiel ». Sachant que le début de l’année scolaire va déjà être vampirisé par ces foutues évaluations de 6e. Qu’ils nous donnent des décharges au lieu d’IMP misérables...

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 4105177660 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 4105177660

Non évidemment, ça n'aide pas du tout. Et ça agace. Parce que ce jargon inutile qui passe du monde de l'entreprise au monde éducatif, c'est déplaisant.
C'est ce qui se passe depuis de nombreuses années ... je me souviens qu'on est passé d' "efficacité" à "efficience" ...
et maintenant, on nous pond les "apprentissages expérientiels" ... expression qui vient tout droit du marketing.

Et l' "apprenance", ça sort d'où ?



henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par henriette le Ven 14 Aoû 2020 - 13:41
C'est d'un vide abyssal : ce sont des éléments de langage, ni plus ni moins, sortis pour tenter de masquer l'absence de véritables propositions pédagogiques. C'est affligeant.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Ajonc35
Ajonc35
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ajonc35 le Ven 14 Aoû 2020 - 13:43
@henriette a écrit:C'est d'un vide abyssal : ce sont des éléments de langage, ni plus ni moins, sortis pour tenter de masquer l'absence de véritables propositions pédagogiques. C'est affligeant.
Quelle est la différence entre information et communication?
Panta Rhei
Panta Rhei
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Panta Rhei le Ven 14 Aoû 2020 - 13:50
Il y a une page wikipédia sur le néologisme hideux "apprenance". La fiche eduscol est illisible. C'est le produit typique de fonctionnaires payés à mettre des pseudo mots savant sur une nouvelle réalité qui a est apparue depuis l'arrêt des cours dans/au sein des EPLE. J'aime le jargon de ma discipline mais celui-ci Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 1633028200

_________________
Signature:
'Don't you find yourself getting bored?' she asked of her sister. 'Don't you find, that things fail to materialise? NOTHING MATERIALISES! Everything withers in the bud.'
'What withers in the bud?' asked Ursula.
'Oh, everything—oneself—things in general.'
First Page of Women in Love, D. H. Lawrence


Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 F,perso,2018-01-24,,,,En%20retraite,,annees,26,118,4,2033-09-23,003300
Panta Rhei
Panta Rhei
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Panta Rhei le Ven 14 Aoû 2020 - 13:53
@henriette a écrit:C'est d'un vide abyssal : ce sont des éléments de langage, ni plus ni moins, sortis pour tenter de masquer l'absence de véritables propositions pédagogiques. C'est affligeant.

Oui, c'est tout à fait ça! Un vide abyssal ! Les programmes de LVE m'ont fait le même effet quand ils sont sortis. Ces gens grassement payés sont hors sol.

_________________
Signature:
'Don't you find yourself getting bored?' she asked of her sister. 'Don't you find, that things fail to materialise? NOTHING MATERIALISES! Everything withers in the bud.'
'What withers in the bud?' asked Ursula.
'Oh, everything—oneself—things in general.'
First Page of Women in Love, D. H. Lawrence


Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 F,perso,2018-01-24,,,,En%20retraite,,annees,26,118,4,2033-09-23,003300
VinZT
VinZT
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par VinZT le Ven 14 Aoû 2020 - 15:09
Dites, je ne scénarise aucun de mes cours, c'est grave ?

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par henriette le Ven 14 Aoû 2020 - 15:17
Ben désolée, mais on va devoir te bannir, VinZT. N'y vois rien de personnel, hein. On essaye juste de maintenir un certain standing sur ce forum. Un "non-scénarisant", ça ne le fait pas sur le plan métacognitif de l'efficience dans l'apprenance expérientielle. No

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
piesco
piesco
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par piesco le Ven 14 Aoû 2020 - 15:30
humhum Suis fichue.
Isis39
Isis39
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Isis39 le Ven 14 Aoû 2020 - 15:36
Mais enfin, on ne fait plus un cours, mais un "scénario pédagogique". Je crois que c'est ce qu'on appelait il y a peu une séquence ?
Bref, on change les noms mais...
Cleroli
Cleroli
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cleroli le Ven 14 Aoû 2020 - 15:38
@piesco a écrit:humhum   Suis fichue.
Moi aussi je crois Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 2950807625 j'aimais bien ce forum pourtant Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 3303744585

Le café pédagogique relaie l'absurdité du dernier protocole sanitaire
Café pédagogique a écrit:Ces consignes se retrouvent dans un nouveau décret sanitaire publié le 28 juillet. Il dit, dans une formulation que l’on appréciera, que « dans les établissements d'enseignement… l'observation d'une distanciation physique d'au moins un mètre ou d'un siège s'applique, entre deux personnes lorsqu'elles sont côte à côte ou qu'elles se font face, uniquement dans les salles de cours et les espaces clos et dans la mesure où elle n'affecte pas la capacité d'accueil de l'établissement ». Le décret confirme le port du masque par les collégiens et lycéens « lorsque la configuration de ces derniers ne permet pas le respect des règles de distanciation qui leur sont applicables ». Il précise que les personnels des écoles maternelles ne portent pas de masque quand les règles de distanciation ne sont pas respectées.
Une nouvelle rentrée désorganisée ?
L’Education nationale a donc largement baissé la garde, rendant infiniment plus facile l’organisation de la rentrée scolaire. Le problème c’est que l’évolution prévisible de la situation sanitaire rend ce protocole publié fin juillet déjà caduc. Dans un entretien donné à France Bleu le 5 aout, le président du Conseil scientifique, JF Delfraissy annonce que de nouvelles mesures pour la rentrée sont en préparation avec le retour de la distanciation.
Si c’est le cas, à quoi aura donc servi ce protocole du 21 juillet ? Seulement à perdre le temps de l’été pour une organisation sérieuse de la rentrée, y compris dans ses composantes budgétaires.
Lien
VinZT
VinZT
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par VinZT le Ven 14 Aoû 2020 - 15:41
@henriette a écrit:Ben désolée, mais on va devoir te bannir, VinZT. N'y vois rien de personnel, hein. On essaye juste de maintenir un certain standing sur ce forum. Un "non-scénarisant", ça ne le fait pas sur le plan métacognitif de l'efficience dans l'apprenance expérientielle. No

Maiheu ! Je suis bien intégré dans l'équipe de professeurs, moi, je participe à la vie de l'établissement ! Par exemple, c'est souvent moi qui prépare le café en sale des profs, c'est mon rituel à moi.

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Isis39
Isis39
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Isis39 le Ven 14 Aoû 2020 - 15:42
@VinZT a écrit:
@henriette a écrit:Ben désolée, mais on va devoir te bannir, VinZT. N'y vois rien de personnel, hein. On essaye juste de maintenir un certain standing sur ce forum. Un "non-scénarisant", ça ne le fait pas sur le plan métacognitif de l'efficience dans l'apprenance expérientielle. No

Maiheu ! Je suis bien intégré dans l'équipe de professeurs, moi, je participe à la vie de l'établissement ! Par exemple, c'est souvent moi qui prépare le café en sale des profs, c'est mon rituel à moi.

Et le ménage ? Very Happy
VinZT
VinZT
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par VinZT le Ven 14 Aoû 2020 - 15:49
@Isis39 a écrit:
@VinZT a écrit:
@henriette a écrit:Ben désolée, mais on va devoir te bannir, VinZT. N'y vois rien de personnel, hein. On essaye juste de maintenir un certain standing sur ce forum. Un "non-scénarisant", ça ne le fait pas sur le plan métacognitif de l'efficience dans l'apprenance expérientielle. No

Maiheu ! Je suis bien intégré dans l'équipe de professeurs, moi, je participe à la vie de l'établissement ! Par exemple, c'est souvent moi qui prépare le café en sale des profs, c'est mon rituel à moi.

Et le ménage ? Very Happy

Razz
… peu, mais la vaisselle oui, car ces feignasses de collègues rechignent à laver leur tasse après usage, sous des prétextes plus ou moins fallacieux du genre « oh, bah, tiens ça a sonné faut que j'y aille » ou « hey, mais faut que je dépose vite fait un montage à la reprographie ».

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Monsieur_Tesla
Monsieur_Tesla
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Monsieur_Tesla le Ven 14 Aoû 2020 - 15:57
@henriette a écrit:C'est d'un vide abyssal : ce sont des éléments de langage, ni plus ni moins, sortis pour tenter de masquer l'absence de véritables propositions pédagogiques. C'est affligeant.

le "newspeak" de Orwell : je cite wikipédia (bouh !) mais je corrige :

"Le principe est que plus l'on diminue le nombre de mots d'une langue, plus on diminue le nombre de concepts avec lesquels les gens peuvent réfléchir, plus on réduit les finesses du langage, moins les gens sont capables de réfléchir"

Ils font mieux à l'EN, ils inventent Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 1427763993

Des mots nouveaux même pas dans le dictionnaire de la langue française ..... je viens de chercher "spiralaire", "curriculaire", et autres néologismes sur le site de référence :

http://academie-francaise.fr/actualites/dictionnaire-de-lacademie-francaise-en-ligne.

Aucun n'existe, un peu affligeant pour l'éducation NATIONALE. Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 3284587592









_________________
Ce que j'entends je l'oublie.
Ce que le lis je le retiens.
Ce que je fais, je le comprends !

Tchuang Tseu
VanGogh59
VanGogh59
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par VanGogh59 le Ven 14 Aoû 2020 - 16:24
@henriette a écrit:C'est d'un vide abyssal : ce sont des éléments de langage, ni plus ni moins, sortis pour tenter de masquer l'absence de véritables propositions pédagogiques. C'est affligeant.

Cela a même été référencé sur un site pour faire marrer le badaud Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 437980826 . Visiblement, ce sont les rédacteurs en EPS qui sont les plus imaginatifs : j'apprécie particulièrement le référentiel bondissant ou le milieu aquatique profond standardisé ! http://www.topito.com/top-mots-incomprehensible-education-nationale-novlangue-classe-absurde

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde
piesco
piesco
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par piesco le Ven 14 Aoû 2020 - 16:28
Cleroli Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 2252222100

J'espère que l'achat de Dolipran va passer dans les frais réels. Parce que là, pfffiu !
Elyas
Elyas
Empereur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Elyas le Ven 14 Aoû 2020 - 16:28
Pour le milieu aquatique profond standardisé, c'est assez cruel de se moquer parce que c'est la judiciarisation qui a abouti à adopter cette expression. En effet, entre une piscine couverte en centre-ville, un plan d'eau délimité dans un lac ou au bord d'une rivière ou en bord de mer, on n'est pas dans les mêmes définitions juridiques et administratives. L'expression ainsi employée a permis de donner des cours de natation à des millions d'enfants qui n'auraient pas pu sans.
piesco
piesco
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par piesco le Ven 14 Aoû 2020 - 16:31
"Piscine municipale" ne convenait pas ? Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 3795679266
Serge
Serge
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Serge le Ven 14 Aoû 2020 - 16:40
En effet, les législateurs comme les citoyens ne pourraient jamais différencier sans cela les mots "piscine" et "plan d'eau", "étang" ou "bord de rivière". titanic

J'ai toujours cru que ces mots étaient des synonymes, mais Dieu merci ils ont pu éclaircir ce point complexe qui nécessitait assurément de si beaux néologismes  Razz

Au fait, c'est quoi le néologisme de "rivière" et "étang" ? abi


Dernière édition par Serge le Ven 14 Aoû 2020 - 17:23, édité 1 fois

_________________
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 94_10
Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI
Cassandrine
Cassandrine
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cassandrine le Ven 14 Aoû 2020 - 17:20
Le titre de ce sujet est aussi en soit une bonne blague ... Gestion de la crise du coronavirus dans l'EN ... Il y a une "gestion" par qui ? de quoi?
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 437980826
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum