Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Enaeco
Grand sage

Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux - Page 21 Empty Re: Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux

par Enaeco Mer 15 Juil - 10:45
Daphné a écrit:Mais pourquoi les voeux des uns empièteraient ou se feraient au détriment des voeux des autres ?

Parce que l'offre est inférieure à la demande.
Comme pour les mutations. Quand quelqu'un est bonifié, c'est pour passer devant quelqu'un, être prioritaire.
Danska
Danska
Prophète

Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux - Page 21 Empty Re: Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux

par Danska Mer 15 Juil - 10:45
mafalda16 a écrit:
Daphné a écrit:Mais pourquoi les voeux des uns empièteraient ou se feraient au détriment des voeux des autres ?
Comme le dit Pseudo-intello, une carrière c'est 42 annuités, les enfants petits c'est quelques années.
Le système scolaire étant ce qu'il est, oui les mamans de jeunes enfants ont besoin du mercredi.
On a aussi vu que le bon EDT n'est pas le même pour tout le monde, ceux qui veulent leur lundi, leur jeudi ou toute autre journée ou demi-journée ne les gênent pas et ne sont pas gênés par elles.

Après il ne faut pas vouloir le mercredi, le samedi, commencer à 9h et finir à 15h plus avoir son mardi matin pour le marche hein Laughing

Ou les papas Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux - Page 21 1665347707

Merci de le rappeler, Maf cafe
Daphné
Daphné
Demi-dieu

Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux - Page 21 Empty Re: Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux

par Daphné Mer 15 Juil - 10:47
LadyOlenna a écrit:Les enfants petits c'est quelques années ok, mais d'autres collègues prennent la relève Wink

Oui ça tourne, il y aura toujours des mamans qui demanderont le mercredi, c'est chacun son tour quand il en a besoin.
Les autres peuvent demander un autre jour, le jeudi fait une très bonne coupure en milieu de semaine aussi, le vendredi AM permet un long WE, le lundi aussi.
Daphné
Daphné
Demi-dieu

Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux - Page 21 Empty Re: Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux

par Daphné Mer 15 Juil - 10:51
mafalda16 a écrit:
Daphné a écrit:Mais pourquoi les voeux des uns empièteraient ou se feraient au détriment des voeux des autres ?
Comme le dit Pseudo-intello, une carrière c'est 42 annuités, les enfants petits c'est quelques années.
Le système scolaire étant ce qu'il est, oui les mamans de jeunes enfants ont besoin du mercredi.
On a aussi vu que le bon EDT n'est pas le même pour tout le monde, ceux qui veulent leur lundi, leur jeudi ou toute autre journée ou demi-journée ne les gênent pas et ne sont pas gênés par elles.

Après il ne faut pas vouloir le mercredi, le samedi, commencer à 9h et finir à 15h plus avoir son mardi matin pour le marche hein Laughing

Ou les papas Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux - Page 21 1665347707

Ok mais le problème c'est que le % d'hommes et de femmes dans le métier est loin d'être paritaire.
Et dans la plupart des couples de professeurs, c'est madame qui prend un TP pour élever les enfants et monsieur qui fait des HS, des kolles et des cours du soir pour adultes pour mettre du beurre dans les épinards.
Enfin de ce que j'ai pu voir en général pendant mes années de carrière...

Je n'aborderai même pas le sujet du couple où madame est professeur et monsieur dans une autre branche.
Danska
Danska
Prophète

Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux - Page 21 Empty Re: Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux

par Danska Mer 15 Juil - 10:54
Ce qui n'est certainement pas une raison pour entériner cet état de fait en l'évoquant comme si c'était tout à fait normal. Au contraire, on devrait tous s'obliger à parler de parents, de caissiers, d'assistants maternels et ainsi de suite. Si on veut que les choses évoluent un jour, il faut bien commencer quelque part !
Leclochard
Leclochard
Empereur

Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux - Page 21 Empty Re: Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux

par Leclochard Mer 15 Juil - 11:54
Danska a écrit:
mafalda16 a écrit:
Daphné a écrit:Mais pourquoi les voeux des uns empièteraient ou se feraient au détriment des voeux des autres ?
Comme le dit Pseudo-intello, une carrière c'est 42 annuités, les enfants petits c'est quelques années.
Le système scolaire étant ce qu'il est, oui les mamans de jeunes enfants ont besoin du mercredi.
On a aussi vu que le bon EDT n'est pas le même pour tout le monde, ceux qui veulent leur lundi, leur jeudi ou toute autre journée ou demi-journée ne les gênent pas et ne sont pas gênés par elles.

Après il ne faut pas vouloir le mercredi, le samedi, commencer à 9h et finir à 15h plus avoir son mardi matin pour le marche hein Laughing

Ou les papas Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux - Page 21 1665347707

Merci de le rappeler, Maf cafe

Oui. Mon seul voeu depuis trois ans, c'est d'avoir mon mercredi matin pour les enfants.

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
Lilypims
Lilypims
Grand sage

Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux - Page 21 Empty Re: Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux

par Lilypims Mer 15 Juil - 11:58
Florine98 a écrit:
Lagomorphe a écrit: 

C'est le fonctionnement dans mon établissement : deux vœux par enseignant, le N°1 et le N°2, et pas de justification. 
En théorie.

En pratique, rien n'empêche un professeur de faire parvenir ses justifications (même lorsque les feuilles de demande ne sont pas conçues pour ça), il suffit : de joindre une petite feuille agrafée (Razz) ou d'aller directement voir le proviseur pour le lui expliquer de vive-voix. Mais ça, tu n'en sauras rien, ou presque. Du coup, tu penses que les voeux sont donnés de façon équitable, mais si ça se trouve, ce n'est pas du tout le cas.

J'ai la nette impression depuis le début que ta frustration se trompe de cible : il ne faut pas être en colère après les enseignants qui formulent des voeux et les justifient. Il faut en vouloir à la direction qui accède aux requêtes sur la base des justifications. Ce que je veux dire, c'est que les collègues ont bien le droit d'estimer que leur vie personnelle est plus importante que la tienne (et inversement), ça les regarde, il n'y a pas (encore?) de police de la pensée.
Ce qui est autrement plus gênant, c'est que la direction fonde ses choix sur ces critères de hiérarchie des vies personnelles. C'est après eux qu'il faut râler.

En ce qui concerne la concertation de l'équipe pédagogique avant de formuler les voeux, très honnêtement je n'y crois pas pour toutes les raisons évoquées. Et je n'apprécierais pas de devoir m'épancher sur ma vie privée à toute mon équipe. À choisir, je préfère le faire auprès d'une seule personne.

Le fonctionnement décrit par Lagomorphe n'a rien d'équitable comme cela a été longuement expliqué et illustré plus haut. Le problème, c'est qu'il refuse de prendre en compte la situation personnelle d'un travailleur comme si on pouvait séparer totalement le travail et la vie privée, le travailleur et l'homme. Enfin, on peut le faire, bien entendu, mais alors on devient inhumain. Par ailleurs, s'il est évident qu'un chef peut abuser de son pouvoir, il est tout aussi évident qu'une équipe est le lieu de jeux de pouvoir.

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...
nanoueva
nanoueva
Niveau 10

Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux - Page 21 Empty Re: Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux

par nanoueva Mer 15 Juil - 12:00
Mon seul voeu: ne jamais commencer avant 9 heures.Parfois, il est exaucé.
Je préfère ne pas jalouser mes nombreux collègues qui ont des week-end de 3 jours ou terminent leur "semaine" le jeudi à midi. Mais je refuse désormais toute réunion tardive ou tout projet chronophage hors emploi du temps réglementaire. Je viens à l'heure, je fais cours, j'évalue.
Sei
Sei
Vénérable

Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux - Page 21 Empty Re: Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux

par Sei Mer 15 Juil - 13:30
Sisyphe a écrit:
Sei a écrit:Dans quelle académie es-tu, Sisyphe ? peut-être outre-mer ?
C'est étonnant que tes enfants ne comptent pas pour l'intra. Ils devraient compter au moins pour les vœux larges (groupement de communes, voire commune, sans préférence collège/lycée).

Je suis dans l'académie de Rouen. Mais en lisant ton message, je crois que je me trompe. Ils doivent effectivement compter pour les voeux larges. C'est le fait que, cette année, l'affectation des stagiaires se fait très tardivement qui a sans doute fait dire au délégué syndical que j'ai eu au téléphone que mes enfants ne compteraient pas. Je serai affectée sur ce qui reste, et dans ce contexte les points enfants font peu de différence.

Je croise les doigts pour vous, Sisyphe. J'imagine à quel point l'organisation doit être compliquée avec cette affectation tardive. : /

En revanche, l'année prochaine, tu devrais avoir un sacré paquet de points sur les vœux larges, alors ne démissionne pas !
avatar
User10247
Niveau 8

Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux - Page 21 Empty Re: Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux

par User10247 Mer 15 Juil - 13:54
Lilypims a écrit:
Florine98 a écrit:
Lagomorphe a écrit: 

C'est le fonctionnement dans mon établissement : deux vœux par enseignant, le N°1 et le N°2, et pas de justification. 
En théorie.

En pratique, rien n'empêche un professeur de faire parvenir ses justifications (même lorsque les feuilles de demande ne sont pas conçues pour ça), il suffit : de joindre une petite feuille agrafée (Razz) ou d'aller directement voir le proviseur pour le lui expliquer de vive-voix. Mais ça, tu n'en sauras rien, ou presque. Du coup, tu penses que les voeux sont donnés de façon équitable, mais si ça se trouve, ce n'est pas du tout le cas.

J'ai la nette impression depuis le début que ta frustration se trompe de cible : il ne faut pas être en colère après les enseignants qui formulent des voeux et les justifient. Il faut en vouloir à la direction qui accède aux requêtes sur la base des justifications. Ce que je veux dire, c'est que les collègues ont bien le droit d'estimer que leur vie personnelle est plus importante que la tienne (et inversement), ça les regarde, il n'y a pas (encore?) de police de la pensée.
Ce qui est autrement plus gênant, c'est que la direction fonde ses choix sur ces critères de hiérarchie des vies personnelles. C'est après eux qu'il faut râler.

En ce qui concerne la concertation de l'équipe pédagogique avant de formuler les voeux, très honnêtement je n'y crois pas pour toutes les raisons évoquées. Et je n'apprécierais pas de devoir m'épancher sur ma vie privée à toute mon équipe. À choisir, je préfère le faire auprès d'une seule personne.

Le fonctionnement décrit par Lagomorphe n'a rien d'équitable comme cela a été longuement expliqué et illustré plus haut. Le problème, c'est qu'il refuse de prendre en compte la situation personnelle d'un travailleur comme si on pouvait séparer totalement le travail et la vie privée, le travailleur et l'homme. Enfin, on peut le faire, bien entendu, mais alors on devient inhumain. Par ailleurs, s'il est évident qu'un chef peut abuser de son pouvoir, il est tout aussi évident qu'une équipe est le lieu de jeux de pouvoir.
Euh ben non. 

Faire tourner les mercredis matin d'une année sur l'autre, de sorte que ce ne soit pas toujours les mêmes qui soient lésés, ça me semble équitable. Et ce n'est pas quelque chose qui se démontre par a+b, en fait. Chacun peut en penser ce qu'il veut, ce n'est pas un fait scientifique, c'est un ressenti qui est propre à chacun. Il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses.

Là où je suis d'accord avec toi, c'est lorsque tu dis qu'on ne peut pas séparer l'homme du travailleur. Et c'est très exactement ce que j'écrivais dans le post que tu as cité : Lagomorphe pense qu'il est possible d'émettre des vœux sans justification sous prétexte que la procédure ne l'exige pas. Mais écrire cela, c'est nier la complexité des relations humaines, un enseignant qui veut faire entendre ses justifications trouvera toujours un moyen de le faire (en parler directement au proviseur ou fournir les documents dûments agrafés à la fiche de voeux). Bref, on ne peut balayer d'un revers de main les situations personnelles des uns et des autres, sauf si la direction décide ouvertement de ne pas les prendre en compte lors de la constitution des edt.
avatar
Kea
Habitué du forum

Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux - Page 21 Empty Re: Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux

par Kea Mer 15 Juil - 14:29
Dans l'un de mes précédents établissements, tous les enseignants étaient libérés un mercredi sur deux, d'office. Et impossible de négocier (pour être libéré tous les mercredis comme pour faire cours tous les mercredis).
Bref, l'égalité stricte. Qui ne satisfaisait pas grand monde Razz
Daphné
Daphné
Demi-dieu

Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux - Page 21 Empty Re: Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux

par Daphné Mer 15 Juil - 14:49
Kea a écrit:Dans l'un de mes précédents établissements, tous les enseignants étaient libérés un mercredi sur deux, d'office. Et impossible de négocier (pour être libéré tous les mercredis comme pour faire cours tous les mercredis).
Bref, l'égalité stricte. Qui ne satisfaisait pas grand monde Razz

Mais quelle horreur ! Une imbécillité sans nom. Un truc à demander sa mut illico presto.
C'est ce que j'aurais fait tout de suite. Bon le problème c'est qu'effectivement on n'est pas certain de l'avoir. Même en demandant des trous perdus avec de la route ou des établissements difficiles.
avatar
Kea
Habitué du forum

Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux - Page 21 Empty Re: Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux

par Kea Mer 15 Juil - 14:59
Daphné a écrit:
Kea a écrit:Dans l'un de mes précédents établissements, tous les enseignants étaient libérés un mercredi sur deux, d'office. Et impossible de négocier (pour être libéré tous les mercredis comme pour faire cours tous les mercredis).
Bref, l'égalité stricte. Qui ne satisfaisait pas grand monde Razz

Mais quelle horreur ! Une imbécillité sans nom. Un truc à demander sa mut illico presto.
C'est ce que j'aurais fait tout de suite. Bon le problème c'est qu'effectivement on n'est pas certain de l'avoir. Même en demandant des trous perdus avec de la route ou des établissements difficiles.
Ce qui fut fait abi (mais pour d'autres raisons) : je n'ai pas eu l'occasion de remplir une seule fiche de voeux dans cet établissement, où je n'ai passé qu'un an.
Gryphe
Gryphe
Médiateur

Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux - Page 21 Empty Re: Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux

par Gryphe Mer 15 Juil - 15:05
lene75 a écrit:Dernier élément : c'est peut-être parce que j'ai une discipline à petit effectif, mais je ne comprends pas bien en quoi l'équipe disciplinaire peut avoir un quelconque impact sur l'emploi du temps, au contraire, s'il y a bien une personne qui n'est pas en concurrence avec moi pour l'edt, c'est ma collègue puisque comme par définition nous ne pouvons pas partager la  même classe, nous sommes les seules à avoir la certitude de pouvoir avoir cours en même temps et que nos edt ne se télescopent jamais. C'est donc tout le reste du lycée qu'il faudrait prévenir ou, au minimum, toutes les équipes pédagogiques de toutes mes classes, la constitution des équipes pédagogiques n'étant justement connue, avant la rentrée, que du PA et du CDE (de même que la disponibilité des salles, qui conditionne aussi pas mal les edt).

Bonjour lene75, je crois que tu donnes la réponse dans la question.
Dans certaines équipes pédagogiques, et justement à petits effectifs, il peut y avoir une seule salle à se partager, par exemple en arts plastiques ou en éducation musicale. Dès lors, s'il y a deux professeurs pour une seule salle, soit leurs emplois du temps sont totalement opposés, soit l'un des deux accepte de s'exiler en dehors de la salle dédiée. Version optimiste.
Version la plus pessimiste : le collègue qui est là depuis quinze ans impose ses vœux et sa salle, tandis que le BMP de passage pour le demi-poste, nommé le 26 août, ira où on lui dira d'aller. (Et n'osera pas trop râler, déjà qu'il passera la première semaine à récupérer ses clés, ses codes, les horaires des sonneries, les listes de classe, etc.)
Toutes solutions intermédiaires sont possibles !

Courage à tous pour l'attente des EDT. Smile

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;
mafalda16
mafalda16
Modérateur

Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux - Page 21 Empty Re: Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux

par mafalda16 Mer 15 Juil - 15:11
Et bon courage à toi, Gryphe pour la confection des Edt chevalier

_________________
"Muchos años después, frente al pelotón de fusilamiento, el coronel Aureliano Buendía había de recordar aquella tarde remota en que su padre lo llevó a conocer el hielo"
pseudo-intello
pseudo-intello
Esprit éclairé

Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux - Page 21 Empty Re: Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux

par pseudo-intello Mer 15 Juil - 15:13
Florine98 a écrit:Faire tourner les mercredis matin d'une année sur l'autre, de sorte que ce ne soit pas toujours les mêmes qui soient lésés, ça me semble équitable. Et ce n'est pas quelque chose qui se démontre par a+b, en fait. Chacun peut en penser ce qu'il veut, ce n'est pas un fait scientifique, c'est un ressenti qui est propre à chacun. Il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses.

D'une année sur l'autre, c'est peut-être pas le plus pertinent pour tous les collègues (déjà que certains s'en fichent du mercredi).
Moi, je le demande et vais continuer à le demander pendant un quart de ma carrière, mais dix ans d'affilée. J'estime que c'est pas infaisable, je vais laisser ma place pendant les trois autres quarts de ma carrière.
Gryphe
Gryphe
Médiateur

Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux - Page 21 Empty Re: Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux

par Gryphe Mer 15 Juil - 15:17
Merci @mafalda16 ! Smile
Bon courage aussi à LadyOlenna et aux autres participants à ce fil concernés par cette délicate opération. Wink

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;
Daphné
Daphné
Demi-dieu

Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux - Page 21 Empty Re: Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux

par Daphné Mer 15 Juil - 15:27
pseudo-intello a écrit:
Florine98 a écrit:Faire tourner les mercredis matin d'une année sur l'autre, de sorte que ce ne soit pas toujours les mêmes qui soient lésés, ça me semble équitable. Et ce n'est pas quelque chose qui se démontre par a+b, en fait. Chacun peut en penser ce qu'il veut, ce n'est pas un fait scientifique, c'est un ressenti qui est propre à chacun. Il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses.

D'une année sur l'autre, c'est peut-être pas le plus pertinent pour tous les collègues (déjà que certains s'en fichent du mercredi).
Moi, je le demande et vais continuer à le demander pendant un quart de ma carrière, mais dix ans d'affilée. J'estime que c'est pas infaisable, je vais laisser ma place pendant les trois autres quarts de ma carrière.

Oui il y a des gens qui ne veulent pas le mercredi, au contraire les heures faites le mercredi matin sont moins pénibles que les heures d'après-midi et pire du vendredi après-midi jusqu'à 17h ou 18h selon les établissements. Oui il y a des collègues qui préfèrent une autre demi-journée, et de loin.
Alors l'imposer à certains quand d'autres le réclament parce qu'ils en ont besoin comment dire c'est juste  affraid affraid  
Lagomorphe
Lagomorphe
Habitué du forum

Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux - Page 21 Empty Re: Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux

par Lagomorphe Mer 15 Juil - 16:53
Lilypims a écrit:Le fonctionnement décrit par Lagomorphe n'a rien d'équitable comme cela a été longuement expliqué et illustré plus haut. Le problème, c'est qu'il refuse de prendre en compte la situation personnelle d'un travailleur comme si on pouvait séparer totalement le travail et la vie privée, le travailleur et l'homme. Enfin, on peut le faire, bien entendu, mais alors on devient inhumain. Par ailleurs, s'il est évident qu'un chef peut abuser de son pouvoir, il est tout aussi évident qu'une équipe est le lieu de jeux de pouvoir.

Je le sais bien, j'ai vu ce que ça donnait dans mon premier poste: arrivé en SVT en même temps qu'un jeune collègue célibataire en PC, petit lycée a priori sympa. Pas de problème dans ma discipline, mais ce collègue a rejoint une équipe de 4 mères de famille totalisant 9 enfants, du bébé au pré-ado. Les contraintes de salles de TP faisaient qu'il y avait forcément une classe en TP par demi-journée, et des groupes de MPI de 16h à 17h30. Evidemment, les mères ayant des enfants donc des droits, "c'est normal", elles ne travaillaient pas le mercredi, ni le samedi, ni avant 9h, ni après 16h. Vous imaginez sans peine l'emploi du temps de mon collègue.

La CdE et son adjointe étant toutes les deux trèèèèès favorables aux mères, la priorité ne se limitait pas à l'EdT :
-  oraux de TPE planifiés le mercredi toute la journée + jeudi pour ne pas trop impacter les cours: mon collègue faisait passer 3 classes non-stop sur 1 jour et demi, ses quatre collègues deux à elles quatre
- bac blanc : comme on a moins de temps pour bosser quand on a les enfants sur les bras, les mamans avaient un paquet de copies diminué de moitié. En SVT ce principe faisait grosso modo passer mon paquet de 40 à 50 copies, rien d'insurmontable, mais vous imaginez ce qu'a dû récupérer mon collègue : son paquet + 4 demi-paquets généreusement refilés par ses collègues.
- répartitions de services : les mères ont priorité, en comme en plus certains enseignements étaient calés sur des horaires fixes non réalisables par les mères, l'injustice dans l'équipe de PC était caricaturale.

Mon collègue a tenu un an et six mois - je l'ai même aidé à corrigé ses copies de bac blanc (dans une matière qui n'était pas la mienne) tellement il n'en pouvait plus. Il a fini sa seconde année en arrêt avec une forte envie de démissionner, n'ayant aucun espoir d'amélioration. Equipe et direction très satisfaites de la situation, IPR ne voulant pas s'en mêler. On a muté tous les deux, j'ai appris que son poste a été donné à...une jeune mère qui revenait de congé mat'. Je me demande comment les quatre autres collègues de PC on pu maintenir leurs privilèges. Ce qui était rigoureusement impossible quand on a des enfants a bien dû soudainement le devenir.

Bref, je vois tout à fait comment une direction et une équipe peuvent se comporter l'une comme l'autre en vraies peaux de vaches. Mais je vois surtout :
- que les parents peuvent revendiquer la priorité au nom de la solidarité, tout en n'en ayant strictement rien à faire des conséquences de cette priorité sur leurs collègues: "j'ai des gosses donc j'ai des droits, que les autres s'adaptent"
- que l'égalité stricte est une règle qui peut aboutir à des situations inhumaine quand elle est mal gérée, mais que la prise en compte des situations personnelles n'est qu'une autre règle tout autant capable d'inhumanité
- que, comme le dit @Florine98, ce qui paraît équitable à certains ne le paraîtra pas à d'autres; certains parents trouvent manifestement juste de passer systématiquement devant les autres, moi pas, j'estime que cette priorité doit être raisonnablement circonscrite. Comment définir proprement le juste milieu, je l'ignore.

Si le système en vigueur dans mon établissement fonctionne et satisfait tout le monde, cela tient sans doute à certaines particularités :
- gros lycée, grosses équipes: celui qui a un besoin spécifique peut l'obtenir facilement parce que le "coût" pour les autres est facile à répartir sur un grand nombre; 14 profs de maths ne vont pas tous exiger leur mercredi.
- lycée auquel on accède avec pas mal de point: la moyenne d'âge doit frôler les 50 ans, et les enfants des collègues sont généralement assez grands pour se gérer eux-mêmes
- du coup les besoins spécifiques sont peu nombreux, et sont gérables au niveau des équipes sans que cela génère de tension; la direction est bien contente de pouvoir appliquer une égalité stricte parmi des vœux qui sont pré-mâchés pour satisfaire tout le monde
- je ne sais pas si c'est générationnel, mais mes collègues mères (d'ados ou adultes pour la plupart) sont plutôt sur un discours "quand mes enfants étaient petits, je faisais mon boulot comme tout le monde, je me suis cassé la tête avec mon mari pour gérer la vie de famille, mais sans utiliser systématiquement mes enfants comme passe-droit"
- forte proportion de...gens comme moi, n'ayant pas d'enfants ; du coup les discours revendicatifs à base de "j'ai des enfants donc j'ai priorité" justifiés par des "c'est normal" et des "c'est équitable (puisque ça m'arrange)", ça ne passe pas: fais tes vœux, on fera tout pour que tu les aies. Et on y parvient.
Qu'après il y ait des demandes discrètes à la direction, c'est possible, on ne se flique pas les uns les autres. Le fait est que, si c'est le cas, ça n'a pas de conséquence sur le résultat final: personne n'est durablement lésé. Je ne dis pas non plus que je vis au paradis des profs: des tensions dans les équipes, ça existe. Certaines réunions pour répartir les services ont l'air bien épicées, aux dires des collègues. Mais il semble que les EdT soient considérés comme une "zone neutre".

Je crois surtout qu'on est tous confrontés à une dégradation de nos conditions de travail, et que face à celle-ci, on joue les pauvres qui se bouffent entre eux. Quand j'ai commencé, mon EdT habituel c'était 14h+chaire sur deux jours et demi ou trois, et je pouvais choisir l'une des journées libres. A ce jeu, peu me chaut si j'ai le mercredi libre ou pas, aucun problème pour m'arranger avec des collègues parents: il y a toujours moyen de le faire sans que je m'en retrouve lésé. Sauf que cette époque est révolue:
- la baisse des moyens, notamment pour les options, a mené à des regroupements, donc des barrettes, donc des contraintes
- les HSA pleuvent, et il est évidemment plus difficile de faire un EdT classieux avec 17h qu'avec 14.
- les cours multi-profs se multiplient, avant circonscrits à feu les MPS et les sciences de 1èreES/L, aujourd'hui étendus aux enseignements scientifiques de toutes les 1ère et terminales et à plusieurs spécialités; pour ne parler que de ce que je connais bien. Evidemment, ça met un sacré paquet de contraintes dans le système.

L'époque où il était évident qu'un boulot de prof était compatible avec les enfants est derrière nous. Ce n'est pas la faute des parents, ce n'est pas celle des non-parents, c'est celle d'un enchaînement de réformes néfastes. Que les parents cherchent à se maintenir dans cette époque, je peux le comprendre, mais plus les contraintes augmentent, plus le prix à payer pour les non-parents devient exorbitant. Egalité stricte ou équité floue, peu importe au fond la méthode : je ne trouve simplement pas juste de faire peser la dégradation des conditions de travail de tous sur les mêmes têtes, surtout en invoquant des arguments dont le sous-jacent hiérarchisant les vies privées me paraît assez dégueulasse. Ça, je l'ai entendu en boucle dans d'autres contexte, je ne l'ai jamais accepté et je ne l'accepterai jamais.
dita
dita
Neoprof expérimenté

Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux - Page 21 Empty Re: Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux

par dita Mer 15 Juil - 17:00
Alors, demander le mercredi Et le vendredi après-midi, c'est le beurre et l'argent du beurre.
Danska
Danska
Prophète

Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux - Page 21 Empty Re: Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux

par Danska Mer 15 Juil - 17:02
Lagomorphe a écrit:
Lilypims a écrit:Le fonctionnement décrit par Lagomorphe n'a rien d'équitable comme cela a été longuement expliqué et illustré plus haut. Le problème, c'est qu'il refuse de prendre en compte la situation personnelle d'un travailleur comme si on pouvait séparer totalement le travail et la vie privée, le travailleur et l'homme. Enfin, on peut le faire, bien entendu, mais alors on devient inhumain. Par ailleurs, s'il est évident qu'un chef peut abuser de son pouvoir, il est tout aussi évident qu'une équipe est le lieu de jeux de pouvoir.

Je le sais bien, j'ai vu ce que ça donnait dans mon premier poste: arrivé en SVT en même temps qu'un jeune collègue célibataire en PC, petit lycée a priori sympa. Pas de problème dans ma discipline, mais ce collègue a rejoint une équipe de 4 mères de famille totalisant 9 enfants, du bébé au pré-ado. Les contraintes de salles de TP faisaient qu'il y avait forcément une classe en TP par demi-journée, et des groupes de MPI de 16h à 17h30. Evidemment, les mères ayant des enfants donc des droits, "c'est normal", elles ne travaillaient pas le mercredi, ni le samedi, ni avant 9h, ni après 16h. Vous imaginez sans peine l'emploi du temps de mon collègue.

Enfin là, il y a un très gros problème de direction. On peut choisir d'accorder un voeu prioritairement aux autres pour faciliter la vie des parents (pas seulement des femmes) sans faire un enfer de la vie des autres ! Je ne connais pas le contexte dans ton établissement, mais franchement j'en voudrais bien plus à la direction qu'aux collègues à ta place. Que les collègues - parents ou pas - formulent des souhaits, c'est leur droit le plus strict ; mais c'est à la direction de décider ensuite lesquels privilégier ou pas.

Tu décris ici un fonctionnement où les parents passent en priorité sur absolument tout par rapport aux autres, ce qui est évidemment profondément anormal. Et si réellement la priorité était donnée aux femmes ayant des enfants, c'est encore plus anormal : ces mômes ont des pères qui peuvent aussi s'en occuper, ce n'est pas aux femmes de le faire systématiquement.


Edit : et sincèrement, le coup des copies réduites de moitié ou des classes de TPE inégalement réparties, je n'ai jamais vu ça. Essayer d'arranger les parents pour l'emploi du temps, c'est une chose ; réduire leur charge de travail, ç'en est une autre. Les enfants, on choisit de les faire et de les élever, les autres n'ont pas à en subir les conséquences dans leur travail, c'est grotesque. Comment ça se fait que tes collègues aient accepté une injustice pareille ?
Leclochard
Leclochard
Empereur

Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux - Page 21 Empty Re: Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux

par Leclochard Mer 15 Juil - 17:20
dita a écrit:Alors, demander le mercredi Et le vendredi après-midi, c'est le beurre et l'argent du beurre.

C'est ce que j'ai demandé et ai eu cette année. C'est normal quand on aime le beurre et l'argent. abi

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)
Elyas
Elyas
Empereur

Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux - Page 21 Empty Re: Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux

par Elyas Mer 15 Juil - 17:27
Jamais vu un système tel que décrit par notre collègue. C'est une aberration. J'ai vu des collègues gueuler littéralement en conseil d'enseignement qu'elle ne corrigerait rien et aurait son mercredi grâce à son médecin (et effectivement, elle a tout obtenu grâce aux certificats de son médecin ) mais sans l'ensemble c'est l'horreur vue une fois.
La plupart du temps, les équipes de direction avertissent qu'il n'y a que deux voeux hors situation statutaire (décharge, formation sur l'année de droit comme l'agrégation ou les certifications) et encore. Ensuite, pour le mercredi, priorité aux personnes malades et aux parents d'enfants qui ne sont pas encore au collège et ce, depuis l'installation de la semaine des quatre jours. En effet, le coût des gardes est supérieur au coût d'une absence. Ils ne sont pas stupides. Après, la direction arrivait à savoir qui avait vraiment besoin et faisait tourner.
Les collègues célibataires avaient leurs vendredis entiers avec parfois lundi matin en contrepartie.
Personnellement, je quitte souvent le bahut le mardi soir pour revenir le vendredi matin.
Après, les excuses bidons pour échapper aux conseils et classe, c'est un sport qui prendre l'ampleur en ce moment. Personnellement, père de deux enfants et seul parent pouvant les récupérer tôt, mes enfants sont toujours en garderie les jours de conseil de classe, de conseil pédagogique ou de conseil école collège. Lors des réunions parents professeurs, ils sont tranquilles au fond de la salle à faire leurs devoirs.

J'ai l'impression d'un professeur parent bashing sur ce fil.
Leoh59
Leoh59
Niveau 8

Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux - Page 21 Empty Re: Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux

par Leoh59 Mer 15 Juil - 17:38
Bonjour à tous,
Le CDE vient d'envoyer la répartition envisagée pour l'an prochain. Nous sommes trois collègues de ma discipline et l'un des trois postes sera vacant l'an prochain, il n'a pas été pourvu au mouvement. Le CDE envisage donc la chose suivante : 18H pour ma collègue, 18H pour le contractuel à venir et 17H pour ma part (ma pondération serait déduite de mon service comme j'enseigne en cycle terminal). Ma question est la suivante : ce cas de figure est-il logique ? Je vous avoue que cela me dérange d'être à 17H et le contractuel à 18H. Ce cas de figure s'était déjà produit l'an dernier mais cela ne me dérangeait pas étant donné que mes deux autres collègues étaient titulaires également.
pseudo-intello
pseudo-intello
Esprit éclairé

Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux - Page 21 Empty Re: Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux

par pseudo-intello Mer 15 Juil - 17:53
Leclochard a écrit:
dita a écrit:Alors, demander le mercredi Et le vendredi après-midi, c'est le beurre et l'argent du beurre.

C'est ce que j'ai demandé et ai eu cette année. C'est normal quand on aime le beurre et l'argent.   abi
J'ai demandé mon mercredi = un après-midi que personne ne demande.
J'ai bien eu le mercredi, mais pas l'autre après-midi, qui a été remplacée par... le vendredi après-midi. C'était plutôt cool, mais j'ai pas compris.


Leoh59 a écrit:Bonjour à tous,
Le CDE vient d'envoyer la répartition envisagée pour l'an prochain. Nous sommes trois collègues de ma discipline et l'un des trois postes sera vacant l'an prochain, il n'a pas été pourvu au mouvement. Le CDE envisage donc la chose suivante : 18H pour ma collègue, 18H pour le contractuel à venir et 17H pour ma part (ma pondération serait déduite de mon service comme j'enseigne en cycle terminal). Ma question est la suivante : ce cas de figure est-il logique ? Je vous avoue que cela me dérange d'être à 17H et le contractuel à 18H. Ce cas de figure s'était déjà produit l'an dernier mais cela ne me dérangeait pas étant donné que mes deux autres collègues étaient titulaires également.
Si le contractuel est à 17h, il est payé 17h.
Toi, si tu es à 17h (dans le public), tu es payé 18h quand même.

Donc c'est plutôt cool pour le contractuel.
frimoussette77
frimoussette77
Monarque

Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux - Page 21 Empty Re: Discussion autour des emplois du temps et des fiches de vœux

par frimoussette77 Mer 15 Juil - 18:01
Leoh59 a écrit:Bonjour à tous,
Le CDE vient d'envoyer la répartition envisagée pour l'an prochain. Nous sommes trois collègues de ma discipline et l'un des trois postes sera vacant l'an prochain, il n'a pas été pourvu au mouvement. Le CDE envisage donc la chose suivante : 18H pour ma collègue, 18H pour le contractuel à venir et 17H pour ma part (ma pondération serait déduite de mon service comme j'enseigne en cycle terminal). Ma question est la suivante : ce cas de figure est-il logique ? Je vous avoue que cela me dérange d'être à 17H et le contractuel à 18H. Ce cas de figure s'était déjà produit l'an dernier mais cela ne me dérangeait pas étant donné que mes deux autres collègues étaient titulaires également.
Peut-être que le contractuel n'aurait pas un salaire complet s'il ne faisait pas 18 heures ?
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum