Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
EdithW
EdithW
Niveau 10

Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement Empty Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement

par EdithW le Ven 24 Juil 2020 - 11:18
Bonjour,

merci de supprimer ou fusionner si ça existe déjà!

Mon conjoint arrive en complément de service dans le collège où sont mes filles (ses belles-filles). Ils ne sont pas spécialement stressés. Je suis plus inquiète pour ma 5e qui manque parfois un peu de jugeote et pourrait raconter à ses camarades des choses dites à la maison, que par la 3è qui saura rester discrète, mais j'aimerais éviter les racontars... Il aura possiblement une des filles et/ou ses copines qui le connaissent déjà comme "beau-papa de "... Donc aucun risque de rester anonyme, malgré le nom différent. Son second collège est éloigné et il nous fait tordre de rire avec ses imitations d'élèves ou collègues, de même que ma fille de 3e qui imite ses profs à la perfection. A la réunion de fin d'année, il a reconnu la plupart des profs malgré le masque grâce aux tics verbaux et expressions décrites par ma fille depuis deux ans Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement 3854100262 ça semble difficile de continuer de la même façon sans gêne...

J'aimerais avoir votre expérience à ce sujet : comment ça se gère au quotidien?  Certains ont-ils des conseils?
flo
flo
Médiateur

Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement Empty Re: Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement

par flo le Ven 24 Juil 2020 - 11:20
Message déplacé dans une catégorie plus adéquate.

Wink

_________________
Premiers pas sur le forum ? La réponse à votre question est sûrement ICI
Elaïna
Elaïna
Bon génie

Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement Empty Re: Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement

par Elaïna le Ven 24 Juil 2020 - 15:13
J'ai été scolarisée comme mes soeurs dans le bahut où enseignait mon père (et nous l'avons eu en prof, surtout moi qui était en L où il avait le français et le latin). Ma mère a eu mon neveu dans son lycée, aussi.
Il suffit d'être claire avec ta fille sur la limite à ne pas franchir si elle a tendance à vraiment trop étaler son intimité, après, à moins que vous ayez un secret lourd à ne surtout pas dévoiler, je ne vois pas bien le problème. Au pire ta fille va dévoiler un truc hautement confidentiel du genre le prénom de ton conjoint (truc qui peut se trouver en trente secondes sur google, cela dit).
Quand nous étions ado, le pire qu'on m'ait demandé, c'était le prénom de tel ou tel prof (parce que nous passions une partie de nos vacances avec des collègues de mon père qui étaient aussi des amis de la famille) ou s'il était "sympa dans la vraie vie", ça n'est pas allé beaucoup plus loin. Cela étant, je n'ai pas été exposée à des trucs compromettants non plus (genre histoire de coucherie craignos). Une fois, il s'est passé quelque chose dont on m'a juste dit de ne pas en parler et à vrai dire ça ne me serait pas venu à l'idée d'en parler à mes copines.

Ah et oui, il est arrivé que mon père donne son sentiment (pas en bien) sur un de ses collègues que nous avions en cours. Il me semble qu'un ado n'est pas totalement idiot : il fait très bien la part des choses entre ce qui est dit par "le prof" et "le père" (ou beau-père).

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered
EdithW
EdithW
Niveau 10

Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement Empty Re: Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement

par EdithW le Ven 24 Juil 2020 - 16:31
Merci!
arcenciel
arcenciel
Grand Maître

Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement Empty Re: Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement

par arcenciel le Ven 24 Juil 2020 - 16:39
j'ai été dans le même lycée que ma mère et je n'ai jamais pensé divulguer des faits relevant de la maison à mes camarades. (et pourtant j'étais au courant de flirts voire plus entre profs; ma mère était expat à l'époque).
scot69
scot69
Modérateur

Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement Empty Re: Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement

par scot69 le Ven 24 Juil 2020 - 16:44
Mon père était élève là où son propre père était prof. Il ne l'a jamais eu comme enseignant mais en garde de très mauvais souvenirs. Il entendait les pires choses par les camarades ou les surveillants. Les "repas entre collègues" se transformaient inévitablement en conseil de discipline. Plusieurs de mes collègues ont d'ailleurs tout fait pour ne pas avoir leur enfant.

A contrario, j'ai une collègue qui voulait absolument avoir son fils chaque année car les autres profs de la matière étaient forcément nuls, et elle pouvait ainsi directement contester les sanctions que nous avions le culot d'infliger à son fils (très insolent et mal élevé).

Quand j'étais en 6e, il y avait la fille de la prof d'allemand dans la classe. Elle avait le sens du business: elle nous donnait en exclu les sujets d'interro en échange d'un Mars ou d'un Twix!
Clecle78
Clecle78
Fidèle du forum

Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement Empty Re: Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement

par Clecle78 le Ven 24 Juil 2020 - 16:57
J'ai obtenu ma mutation l'année où mon fils entrait au lycée. Il était furieux ! Il se trouve que je l'ai eu en latin l'année suivante et j'ai réussi à éviter que la plupart de ses camarades ne sachent qu'il était mon fils jusqu'au voyage de classe. Finalement après cela ne lui posait plus vraiment de problème sauf cas de trop bonne note et jalousie parfois d'un ou deux copains. Mon second lui était ravi et parfois même m'appelait maman. J'ai gardé des liens durables avec toute sa bande de copains ( j'ai assisté à la soutenance de thèse de l'un d'eux l'an dernier) J'ai réussi à éviter ma fille, ouf. Ceci dit c'est vraiment pas simple. Certains collègues règlent des comptes à travers tes enfants ou te font des remarques déplacées en salle des profs ( oh ! J'ai mis une observation à ton fils! ). Idem pour les remarques sur les collègues, c'est compliqué car nous parlions beaucoup à la maison et certains étaient proches de moi, ou pas ! Il fallait faire attention à ne pas tout dire devant les enfants et parfois ça m'echappait . J'avoue que j'ai été bien soulagée quand ça s'est terminé au bout 9 ans. C'était compliqué aussi parfois d'avoir des enfants de collègues surtout quand ils posaient problème ! Je comprends certains collègues qui envoient leurs enfants ailleurs pour éviter tout ça mais ce n'est pas toujours possible.
Daphné
Daphné
Demi-dieu

Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement Empty Re: Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement

par Daphné le Ven 24 Juil 2020 - 19:58
J'ai toujours été scolarisée dans le même lycée que ma mère - il faut dire qu'à l"époque on n'avait pas non plus tellement le choix - je l'ai eue comme professeur pendant trois ans et aucun problème. Jamais de mélange entre la vie privée et professionnelle.
lulucastagnette
lulucastagnette
Guide spirituel

Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement Empty Re: Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement

par lulucastagnette le Sam 25 Juil 2020 - 12:16
Je travaille dans le collège où iront mes enfants. Je vais demander à ne pas les avoir, je détesterais ça. J'ai été élève dans le collège de mon père et il avait fait pareil.
avatar
DerMax
Habitué du forum

Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement Empty Re: Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement

par DerMax le Sam 25 Juil 2020 - 13:34
Ici j'ai plein de collègues dont les enfants sont élèves. J'en ai eu certains d'ailleurs. Ma fille (encore à l'école) arrivera (peut être?) dans mon lycée et aura des collègues.
En réalité tout varie selon les enfants et les collègues. J'ai des collègues qui à la demande de l'enfant ne le veulent pas en cours, d'autres que ça indiffère, d'autres qui demande... En général la direction essaie de faire en sorte que les parents n'aient pas leurs enfants en cours (j'ai d'ailleurs des collègues qui vont même jusqu'à essayer de choisir les profs de leurs gosses Very Happy).
Disons que globalement ce qui ressort des collègues c'est le fait d'éviter de critiquer des élèves ou collègues devant ses enfants.
Olympias
Olympias
Prophète

Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement Empty Re: Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement

par Olympias le Sam 25 Juil 2020 - 20:13
J'ai eu ma fille en classe dans mon lycée. Où enseignait également son père en BTS. Nous étions déjà séparés à cette époque. Aucun problème  : fille traitée comme n'importe quel autre élève.
J'ai eu des enfants de collègues qui me disaient régulièrement  que j'étais la seule à ne pas les alpaguer dans le couloir pour leur parler de leur fils/fille et me remerciaient de ne pas les faire suer.
Honchamp
Honchamp
Esprit éclairé

Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement Empty Re: Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement

par Honchamp le Sam 25 Juil 2020 - 21:14
Mes enfants ont été dans mon collège, collège de leur secteur.
Ils ne se la jouaient pas "enfants de prof", entraient par l'entrée des élèves, ne se pointaient pas à la porte de la salle des profs pour tout en n'importe quoi.
Bon, il se peut que ils aient eu des réflexions à mon sujet, mais je leur avais conseillé de dire "ma mère c'est ma mère, et moi c'est moi, rien à voir avec ce qu'elle fait "!
Ils se seraient faits couper en 4 plutôt que d'afficher un quelconque privilège...
Je ne passais pas non plus mon temps à questionner mes collègues à leur propos.
Idem pour les enfants d'une partie de mes collègues, RAS.

En revanche, j'ai des collègues pénibles à propos de leurs enfants.
Certains se la jouent vraiment "enfants de prof". Entrent par le parking des profs (ça, encore, s'ils sont avec les parents...). Collent au dit parent sur le dit parking, toutes oreilles ouvertes...
Viennent aux pots de l'Amicale et racontent ensuite telle ou telle chose. (Certains viennent aux pots de l'Amicale, mais je suis certaine qu'ils ne racontent rien, question de cadrage).
Viennent voir papa ou maman à la porte de la salle des profs à tout propos (déposer son sac de sport, par exemple) .
Les parents ne sont pas en reste : ma collègue voulait toujours savoir à l'avance si Bibiche avait réussi ses contrôles, ses rédactions, son DNB blanc... Bibiche avait le droit de rester dans la salle de maman aux récréations. (La CPE y a mis fin, au nom de l'égalité entre les élèves).
Telle autre collègue questionnait les profs de ses filles aux récrés en salle des profs sur les manières de faire des profs de ses filles (pas pour se renseigner, hein, de manière critique...)

Bref, cela dépend de comment est le parent-prof, et comment il cadre son chérubin, ou comment il l'a élevé...
(Vous devez comprendre que les collègues qui cultivent les privilèges de leurs enfants m'énervent profondément).

PS : 2 années de suite, il y a eu fuite sur la constitution des classes.
1ère fois, une collègue avait montré la liste de sa classe à Chérubin, "sous le sceau du secret" ! Tu parles ! On l'a su , car entre la pré-rentrée et la rentrée, il y a eu des modifs, et des élèves se sont plains" de ne plus être avec Chérubin" Very Happy
2ème fois, l'élève était allé voir le PDF en pièce jointe dans les mails de sa mère. Et là, diffusion large.
Gros coup de calcaire du chef !!!!

_________________
"Tu verras bien qu'il n'y aura pas que moi, assise par terre comme ça.."
Cisil
Cisil
Habitué du forum

Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement Empty Re: Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement

par Cisil le Sam 25 Juil 2020 - 21:47
J'ai eu le fils de l'adjoint en classe : il ne bénéficiait d'aucun privilège, mais bon, c'était un élève brillant et adorable, son père n'aurait eu aucun motif d'intervenir pour quoi que ce soit (et puis c'était un adjoint en or !)
La fille de la dame de l'accueil: excellente élève, mais la mère était toujours à l'affût, particulièrement collante.
De la même promo que les deux précédents, la fille du principal : très bonne élève mais suffisante et un peu trop sûre d'elle. Je ne l'avais pas en classe et j'en étais contente ! On a eu aussi le coup de la fuite pour les compositions de classe.

Sinon, j'ai eu ma nièce et ses deux frères. La première n'a jamais dit à personne notre lien de parenté, et ne s'est jamais fait "griller". Son frère me vouvoyait en classe et m'appelait "madame", mais m'appelait par mon prénom et me tutoyait quand il avait un truc à demander discrètement en fin d'heure. Quant au dernier, tous ses copains étaient au courant...

Je crois que ça dépend donc vraiment de la personnalité de chaque enfant et de ce qu'on lui a appris/suggéré/conseillé à la maison.

_________________
"Si haut que l’on soit placé, on n’est jamais assis que sur son cul."  Montaigne.

"When I went to school, they asked me what I wanted to be when I grew up. I wrote down ‘happy’. They told me I didn’t understand the assignment, and I told them they didn’t understand life.”  John Lennon
Clecle78
Clecle78
Fidèle du forum

Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement Empty Re: Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement

par Clecle78 le Sam 25 Juil 2020 - 23:14
Une de mes collègues a usée de son statut de coordinatrice pour faire changer le prof de lettres de sa fille. Sa deuxième fille a changé trois fois de classe en deux ans car les enseignants ne convenaient pas. Et ça passait crème auprès de la direction qui avalait ça sans broncher . Une autre m'expliquait qu'elle devait absolument avoir sa fille en maths car les autres profs n'étaient pas à la hauteur. Par contre j'ai parfois ignoré jusqu'à la fin de l'année qu'un tel ou une telle était l'enfant d'un collègue.
Odéon
Odéon
Niveau 3

Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement Empty Re: Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement

par Odéon le Sam 25 Juil 2020 - 23:40
J'ai eu le malheur, dans mon premier collège, de m'opposer à une collègue me demandant d'annuler un retrait de points à sa fille qui avait triché en français. J'ai refusé, elle a fait un scandale en salle des profs mais je ne me suis pas démonté. Heureusement, jeune professeur, j'ai eu le soutien de nombre de collègues qui, pour beaucoup, ne pouvaient pas la sentir... Il y a des gens détestables partout.
Pointàlaligne
Pointàlaligne
Neoprof expérimenté

Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement Empty Re: Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement

par Pointàlaligne le Dim 26 Juil 2020 - 11:26
Je croise les doigts : ça s'est toujours bien passé avec les enfants des collègues... Et les collègues parents d'élèves ne m'ont jamais ennuyée, ils m'ont souvent aidée en m'apprenant des choses que l'enfant racontait à la maison et qui m'étaient utiles dans la gestion de classe. Ils m'ont bien aidée pendant le confinement avec des retours sur l'enseignement à distance pour savoir ce qui fonctionnait ou non !
Je n'aurais pas voulu non plus avoir ma fille en classe (et ça lui aurait déplu aussi), mais elle n'était pas dans le secteur de mon collège de toute façon.
sifi
sifi
Neoprof expérimenté

Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement Empty Re: Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement

par sifi le Dim 26 Juil 2020 - 11:46
J'ai eu en classe la fille d'une collègue, qui est copine avec ma fille et donc déjà venue chez moi, mais il n'y a jamais eu aucun souci. C'est lié effectivement à la posture du parent: ma collègue ne me parlait pas de sa fille en dehors des propos habituels de salle des profs, et a demandé rendez-vous comme n'importe quel parent.

En revanche, mon chef a mis 2 de ses filles au collège et là ça a été un vrai souci: entre sa femme qui se pointait à la fin de l'heure pour discuter "je n'ai pas rendez-vous, mais vous avez bien 5 minutes?"; le chef qui restait à la fin d'un cours pour pourrir des collègues parce qu'ils donnaient trop de travail / exigeaient un protège-cahier bleu (franchement, c'est contraignant pour les parents, et si c'est du rouge c'est pareil!) / donnaient trop d'évaluations/ faisaient une remarque quand un jeune bâillait sans mettre la main devant la bouche... etc... c'est vite devenu l'enfer.
Je n'ai eu aucun souci parce que j'ai eu l'heur de plaire à la demoiselle, mais de nombreux collègues en ont bavé et se sont sentis vraiment soulagés quand il a eu sa mut.

En ce qui me concerne, ma fille a toujours rêvé d'être dans le même établissement que moi (ma grande anxieuse se sentirait rassurée, je pense), et j'ai toujours refusé. Mais là, ça va arriver, vu que je travaille dans le lycée de secteur, elle y entrera d'ici un an. Ceci dit, c'est un grand lycée, peu de chances qu'on s'y croise régulièrement ou que les autres élèves fassent le rapprochement entre elle et moi: aucune ressemblance, et un nom de famille très passe-partout.
tchanq'
tchanq'
Neoprof expérimenté

Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement Empty Re: Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement

par tchanq' le Dim 26 Juil 2020 - 13:14
Les garçons ont été dans mon lycée car c'est le lycée de secteur et je ne me voyais ni les faire changer ni muter pour ça. ça s'est très bien passé. Je voulais "juste" ne pas les avoir en cours.
Pour l'anecdote je dirais que l'année où le grand devait arriver en 2nde, une collègue de ma discipline m'a fait savoir très gênée qu'elle préfèrerait ne pas l'avoir en cours. J'ai répondu que je comprenais et qu'il fallait qu'elle l'inscrive dans sa fiche de vœux, que je ne voulais pas que ça la mine. La peur sans doute que je puisse voir ses cours et que je la juge. La direction en a tenu compte, ça s'est super bien passé avec la collègue qui a eu mon fils. Et après, je n'ai plus eu aucune remarque de toute leur scolarité au lycée. Ils ont été des enfants comme les autres. Je crois que personne n'a refait de demande par la suite mais je ne suis pas sûre (et puis je m'en fiche, je peux comprendre)
D'un autre côté, au lycée, les structures sont plus grandes et il est plus facile pour les enfants de se fondre dans la masse. En plus, dans mon grand lycée, l'âge des enseignants fait que depuis 7/8 ans, on voit défiler tous les enfants des uns et des autres. ça finit par être banal !
Certains élèves savaient, d'autres pas. ça n'avait pas plus d'importance que ça. J'ai eu en classe des amis proches des garçons, des jeunes que je pouvais par ailleurs voir à la maison. Ils ont tous su faire la différence. J'ai eu des élèves mélangés dans certains cours avec mes enfants. Passé la phrase "Madame j'ai cours de xxxx, avec votre fils" à laquelle invariablement je répondais "oui je sais mais ce serait chouette si tu le laissais vivre sa vie tranquille" (tous les ans j'y ai eu droit pour au moins 1 classe), la discussion était close pour l'année.
Côté prof: j'ai eu plein d'enfants de collègues du lycée et je n'ai jamais eu de reproche à leur formuler en tant que parents. On s'amuse même à se donner du Monsieur ou du Madame en réunion parent professeur. Même si on a le niveau et qu'on est aussi en rendez-vous, l'habitude est souvent prise au début ou à la fin de se caler les rendez-vous en tant que parents pour ne pas déranger les collègues à d'autres moments. Et lorsqu'on ne peut pas, on sollicite des RV à convenance de l'enseignant. Je n'ai jamais vu ou entendu parler d'un collègue débarquant de façon impromptue à la fin d'un cours ou vociférant en salle des professeurs.
A la maison, je n'ai rien changé dans mes habitudes de conversation. On a toujours beaucoup raconté nos journées en famille et on a continué. Je pense qu'on a tous fait la part des choses.
Donc oui je dresse un portrait idyllique parce que je n'ai pas connu le côté négatif dont certains parlent.
Comme le dit Sifi, tout dépend de la posture du parent/prof.

_________________
Failure is not an option
EdithW
EdithW
Niveau 10

Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement Empty Re: Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement

par EdithW le Dim 26 Juil 2020 - 22:37
Merci de tous vos retours... J’ai deux exemples dans mon entourage, une prof qui a demandé à avoir son fifils chéri en 6e (elle est son PP en prime...), le gamin (dyspraxique, couvé depuis sa naissance) est totalement infantilisé, et une collègue qui a son fils dans notre collège (et en cours, un seul prof de chaque discipline) et personne n’en parle jamais, ça semble être un tabou, son gamin est très difficile à gérer mais on se tait quand on parle de lui et qu’elle approche. C’est assez curieux.
Rendash
Rendash
Enchanteur

Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement Empty Re: Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement

par Rendash le Dim 26 Juil 2020 - 23:41
J'ai eu une dizaine d'enfants de collègues en classe, aucun souci. Des copainllègues, ou bien une collègue avec laquelle j'ai des relations un peu tendues ; j'ai même été PP dans bahut 2 de la fille du CDE adjoint de bahut 1 Laughing

On sépare bien le parent du collègue, et voilà tout.

Par exemple, ça :

@sifi a écrit: entre sa femme qui se pointait à la fin de l'heure pour discuter "je n'ai pas rendez-vous, mais vous avez bien 5 minutes?"

c'est niet, par principe.

_________________
Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Daphné
Daphné
Demi-dieu

Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement Empty Re: Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement

par Daphné le Dim 26 Juil 2020 - 23:47
@sifi a écrit:J'ai eu en classe la fille d'une collègue, qui est copine avec ma fille et donc déjà venue chez moi, mais il n'y a jamais eu aucun souci. C'est lié effectivement à la posture du parent: ma collègue ne me parlait pas de sa fille en dehors des propos habituels de salle des profs, et a demandé rendez-vous comme n'importe quel parent.


Quand j'ai eu des enfants de collègues en cours, j'ai toujours apprécié qu'ils envoient leur conjoint lors des réunions parents profs.

Et j'envoyais mon mari à ces réunions pour mes enfants pour ne pas avoir affaire à des collègues ex collègues.
avatar
Sallustius
Niveau 6

Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement Empty Re: Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement

par Sallustius le Lun 27 Juil 2020 - 13:39
mon mari a notre fille en cours et l'aura jusqu'en 3eme (au moins en latin, il est tout seul) et il aura nos deux autres enfants. C'est très courant ici, en zone rurale, il y a peu d'établissements sur des zones étendues. J'ai eu moi-même plus de dix enfants de collègues. Je travaille avec des collègues en poste partagé qui ont ma fille également (puisqu'ils sont "à cheval" sur les deux collèges, celui de mon mari et le mien) et il n'y a pas de problème. Je vais aux réunions parents profs, sauf quand les collègues bossent également avec moi et qu'ils me donnent les nouvelles en direct, comme tout le monde (c'est juste qu'on se tutoie en général).

Ma fille a toujours connu ses parents "profs" donc elle sait faire la part des choses.
clélia
clélia
Niveau 10

Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement Empty Re: Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement

par clélia le Ven 31 Juil 2020 - 17:36
@Pointàlaligne a écrit:Je croise les doigts : ça s'est toujours bien passé avec les enfants des collègues... Et les collègues parents d'élèves ne m'ont jamais ennuyée, ils m'ont souvent aidée en m'apprenant des choses que l'enfant racontait à la maison et qui m'étaient utiles dans la gestion de classe. Ils m'ont bien aidée pendant le confinement avec des retours sur l'enseignement à distance pour savoir ce qui fonctionnait ou non !

Même expérience pour moi. Je suis dans un petit collège rural, la situation est très fréquente puisque de nombreux collègues vivent non loin du collège. J'ai aussi mes deux enfants au collège, ils connaissent la plupart de mes collègues en dehors et savent faire la part des choses.

_________________
Il voyagea.
Il connut la mélancolie des paquebots, les froids réveils sous la tente, l’étourdissement des paysages et des ruines, l’amertume des sympathies interrompues.
Il revint.
Il fréquenta le monde, et il eut d’autres amours, encore.
azur
azur
Niveau 1

Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement Empty Re: Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement

par azur le Lun 10 Aoû 2020 - 20:53
Bonjour
Je travaille aussi en zone rurale dans un tout petit établissement et il ne se passe pas une année sans que j'ai en classe des enfants de collègues. En règle générale on sépare bien les choses et ça ne pose aucun problème. Dans la même logique dans les zones rurales "tout le monde se connaît", c'est-à-dire que les élèves retrouvent leurs enseignants dans leurs activités extérieures ou dans leur voisinage.
A la rentrée je vais avoir deux de mes enfants en classe, ce que j'ai toujours fait en sorte d'éviter mais maintenant je suis seule dans ma discipline...
J'en ai déjà parlé avec eux et cela les arrange autant que moi de ne pas mélanger vie privée et vie professionnelle...
Chicken
Chicken
Niveau 1

Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement Empty Re: Avoir ses enfants ou beaux-enfants dans le même établissement

par Chicken le Lun 10 Aoû 2020 - 23:57
Même chose pour moi l'an dernier, j'avais ma fille en classe : 1er cours ça m'a fait bizarre et puis... on s'y fait Wink
Je n'avais pas le choix étant la seule à enseigner sur le niveau. Par contre, j'ai refusé d'être son professeur principal : je ne me voyais pas rédiger ses appréciations générales. Et puis en cas de souci, je préférais que ça soit un ou une collègue (neutre) qui gère. Tout s'est bien passé au final, quelques remarques de copains/copines en début d'année (même nom de famille) mais vraiment rien de "méchant".
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum