Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Monsieur_Tesla
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Monsieur_Tesla le Sam 15 Aoû 2020 - 14:26
@Hermioneetandromaque a écrit:Toute une année scolaire -ou presque-sans pratique vocale, ni instrumentale (aucune possibilité de désinfecter des instruments ni de les trimballer d'une classe à l'autre, il va en falloir de l'ingéniosité pour trouver des activités qui ne gênent pas les collègues (j'avais réclame l'autorisation de fermer la porte en juin) et qui ne soient pas rébarbatives tant pour moi sur pour les élèves.... Parce que la cup song c'est rigolo en fin d'année mais merci pour mes oreilles avec 18 classes par semaine!!
J'appréhende... Mais je plains nos collègues d'EPS qui se sont retrouvés pour la plupart à faire les bouche-trous pour 30 mn éparpillés sur la journée : ça ne va pas être tenable sur une longue période...

sciences physiques ou SVT sans manip. aucun sens ! !

Techno sans informatique ... idem !
Hypermnestre
Hypermnestre
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Hypermnestre le Sam 15 Aoû 2020 - 14:45
@Astuce a écrit:Effectivement c’est la glorieuse incertitude de l’EPS !
"Glorieuse incertitude" marche un peu avec toutes les matières, malheureusement...
Panta Rhei
Panta Rhei
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Panta Rhei le Sam 15 Aoû 2020 - 14:46
De toutes façons, pour le masque, il ne suffit pas d'en porter un mais de bien le porter. Dans l'hôtel où je suis, on est supposé en porter un et bien je peux vous dire que c'est du grand n'importe quoi pour tout le monde: porté n'importe comment, je le mets... je me gratte... je le touche... je l'enlève.... Je joue avec.... Il tombe par terre... je le roule en boule... J'arrête là!!

Ce sera pareil au collège. Donc, à mon avis, cela ne sert à rien de se focaliser sur masque ou pas masque. C'est bien ennuyeux mais je crains que cela serve à nous occuper. Pour l'école, à part le premier protocole, je ne vois pas d'autre réelle solution efficace.

"Tous les élèves sont accueillis sur le temps scolaire" (j'adore le présent de l'indicatif). Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 890557982


_________________
Signature:
'Don't you find yourself getting bored?' she asked of her sister. 'Don't you find, that things fail to materialise? NOTHING MATERIALISES! Everything withers in the bud.'
'What withers in the bud?' asked Ursula.
'Oh, everything—oneself—things in general.'
First Page of Women in Love, D. H. Lawrence


Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 F,perso,2018-01-24,,,,En%20retraite,,annees,26,118,4,2033-09-23,003300
dandelion
dandelion
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par dandelion le Sam 15 Aoû 2020 - 15:58
J’ai lu que des enseignants de petites classes aux États-Unis avaient prévu de se filmer pour que les élèves puissent voir leur bouche et mieux apprendre les sons. Il est aussi possible d’enregistrer une partie de son cours sur son téléphone faute de mieux.
Je ne vois pas vraiment comment il sera possible d’éviter l’enseignement hybride.
Quand on fait du sport, on émet plus de gouttelettes, donc le sport en salle sans masque, c’est une aberration (c’est toujours interdit dans le Michigan et il n’y aura pas de sports à la rentrée, pas de football américain, pas de natation).
Dame Tartine
Dame Tartine
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Dame Tartine le Sam 15 Aoû 2020 - 16:20
@dandelion a écrit:J’ai lu que des enseignants de petites classes aux États-Unis  avaient prévu de se filmer pour que les élèves puissent voir leur bouche et mieux apprendre les sons. Il est aussi possible d’enregistrer une partie de son cours sur son téléphone faute de mieux.
Je ne vois pas vraiment comment il sera possible d’éviter l’enseignement hybride.
Quand on fait du sport, on émet plus de gouttelettes, donc le sport en salle sans masque, c’est une aberration (c’est toujours interdit dans le Michigan et il n’y aura pas de sports à la rentrée, pas de football américain, pas de natation).

Partant de ce principe, on arrête de rire, on arrête de chanter, on arrête même de respirer et comme ça, plus de virus ! Pardonne-moi Dandelion,je n'en ai pas après toi mais tout cela me fatigue. Je suis en colère de voir les incohérences de toutes part et l'énergie qu'on met à imposer des mesures parfois idiotes au détriment de celles qui sont nécessaires car il y a des preuves scientifiques (masque à l'extérieur vs à l'intérieur, interdire certains sports). On es là à discuter du port du masque dans une salle de classe alors qu'une pièce fermée avec une trentaine de personnes à l'intérieur c'est vraiment problématique. J'ai horreur du masque, je le supporte mal, c'est vrai qu'il va très sérieusement nous compliquer la vie mais malheureusement son utilité est avérée, donc je le porterai. Pour le reste, je fulmine (masque en faisant du sport, pas de masque en entreprise mais obligatoires dans la rue ! WTF ?).

_________________
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 964035751 J'peux pas, j'ai piscine ! Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 964035751
avatar
Cath
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cath le Sam 15 Aoû 2020 - 16:57
@Dame Tartine a écrit:
@Cath a écrit:
@Dame Tartine a écrit:Oui enfin sauf que le sport avec un masque c'est juste impossible. Cela n'enlève rien au fait que c'est vraiment problématique pour l'exemple que tu cites. Peut-être que les activités auront lieu exclusivement en extérieur ? Va savoir ce qu'ils vont encore nous pondre ...
Je ne suis pas sûre : un médecin (anglais ?) a fait son footing avec un masque pour démontrer que la perte d'oxygène était tellement minime qu'elle en était négligeable.
Grand bien fasse à ce monsieur. Reste à voir à quelle allure il a couru et par quel temps. S'il ne transpire pas, double tant mieux pour lui. Avoir un obstacle devant les voies respiratoires quand on hyperventile est problématique. Pour ma part, j'ai manqué de  m'étouffer en mettant le masque pour entrer dans le bus après avoir couru un peu pour l'attraper et pourtant je suis une sportive d'endurance confirmée. Tout cela en devient ridicule et j'en ai assez de cette folie ambiante où l'on passe du masque inutile au port strict y compris dans des rues désertes, par temps de canicule voire dans les espaces naturels (dans les bois bon sang !!!).
En classe, j'ai tenu 15 minutes avec et de nombreux collègues, plus courageux que moi, on témoigné de la pénibilité de la chose pour parler. Alors pour l'activité physique...

Il a couru 33km (en deux fois) et mesuré son niveau d'oxygène pendant l'effort.
https://www.bfmtv.com/international/un-medecin-anglais-court-33-km-avec-un-masque-pour-tester-son-niveau-d-oxygene_AN-202008100057.html

Je pense que tu dois pouvoir tenir plus de 15 minutes, surtout si tu fais de l'endurance.
dandelion
dandelion
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par dandelion le Sam 15 Aoû 2020 - 18:21
@Dame Tartine a écrit:
@dandelion a écrit:J’ai lu que des enseignants de petites classes aux États-Unis  avaient prévu de se filmer pour que les élèves puissent voir leur bouche et mieux apprendre les sons. Il est aussi possible d’enregistrer une partie de son cours sur son téléphone faute de mieux.
Je ne vois pas vraiment comment il sera possible d’éviter l’enseignement hybride.
Quand on fait du sport, on émet plus de gouttelettes, donc le sport en salle sans masque, c’est une aberration (c’est toujours interdit dans le Michigan et il n’y aura pas de sports à la rentrée, pas de football américain, pas de natation).

Partant de ce principe, on arrête de rire, on arrête de chanter, on arrête même de respirer et comme ça, plus de virus ! Pardonne-moi Dandelion,je n'en ai pas après toi mais tout cela me fatigue. Je suis en colère de voir les incohérences de toutes part et l'énergie qu'on met à imposer des mesures parfois idiotes au détriment de celles qui sont nécessaires car il y a des preuves scientifiques (masque à l'extérieur vs à l'intérieur, interdire certains sports). On es là à discuter du port du masque dans une salle de classe alors qu'une pièce fermée avec une trentaine de personnes à l'intérieur c'est vraiment problématique. J'ai horreur du masque, je le supporte mal, c'est vrai qu'il va très sérieusement nous compliquer la vie mais malheureusement son utilité est avérée, donc je le porterai. Pour le reste, je fulmine (masque en faisant du sport, pas de masque en entreprise mais obligatoires dans la rue ! WTF ?).
Pour info, notre gouverneur est très bien, et nous sommes un des seuls états où le Harvard Institute a jugé la reprise de l’école partielle possible (selon eux possibilité d’ouverture complète pour l’élémentaire et le collège, partielle pour le lycée). Les règles sont cohérentes: masque à l’intérieur tout le temps, interdiction des rassemblements à l’intérieur (les écoles ont une exemption, mais avec distanciation et masque dès la maternelle - c’est recommandé pour les plus jeunes enfants et obligatoire pour les plus grands). Ma fille a eu son band camp (un stage de formation pour le marching band) et ils ont porté le masque quand ils ne jouaient pas, à l’extérieur, alors qu’il faisait très chaud et humide.
Nous n’avons pas du tout la même densité, tout est plus grand, donc c’est moins contraignant à l’extérieur (à New York, c’est différent, les gens portent le masque à l’extérieur).
Le baseball pro a repris, et malgré des moyens inaccessibles au commun des mortels, ils ont eu des cas, ce qui a sûrement influencé la décision de repousser la saison d’automne au printemps.
Ma fille a fait ses leçons de danse via zoom. C’est différent et on doit renoncer au grand jeté, mais ce n’est pas impossible.
Soit tout le monde fait attention, soit on est obligé de recourir à des mesures plus strictes.
Dame Tartine
Dame Tartine
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Dame Tartine le Sam 15 Aoû 2020 - 18:52
@Cath a écrit:
@Dame Tartine a écrit:
@Cath a écrit:
@Dame Tartine a écrit:Oui enfin sauf que le sport avec un masque c'est juste impossible. Cela n'enlève rien au fait que c'est vraiment problématique pour l'exemple que tu cites. Peut-être que les activités auront lieu exclusivement en extérieur ? Va savoir ce qu'ils vont encore nous pondre ...
Je ne suis pas sûre : un médecin (anglais ?) a fait son footing avec un masque pour démontrer que la perte d'oxygène était tellement minime qu'elle en était négligeable.
Grand bien fasse à ce monsieur. Reste à voir à quelle allure il a couru et par quel temps. S'il ne transpire pas, double tant mieux pour lui. Avoir un obstacle devant les voies respiratoires quand on hyperventile est problématique. Pour ma part, j'ai manqué de  m'étouffer en mettant le masque pour entrer dans le bus après avoir couru un peu pour l'attraper et pourtant je suis une sportive d'endurance confirmée. Tout cela en devient ridicule et j'en ai assez de cette folie ambiante où l'on passe du masque inutile au port strict y compris dans des rues désertes, par temps de canicule voire dans les espaces naturels (dans les bois bon sang !!!).
En classe, j'ai tenu 15 minutes avec et de nombreux collègues, plus courageux que moi, on témoigné de la pénibilité de la chose pour parler. Alors pour l'activité physique...

Il a couru 33km (en deux fois) et mesuré son niveau d'oxygène pendant l'effort.
https://www.bfmtv.com/international/un-medecin-anglais-court-33-km-avec-un-masque-pour-tester-son-niveau-d-oxygene_AN-202008100057.html

Je pense que tu dois pouvoir tenir plus de 15 minutes, surtout si tu fais de l'endurance.
Chacun est différent, chacun a un seuil de tolérance différent, tant mieux pour lui. En ce qui me concerne, je n'ai à aucun moment évoqué ni remis en cause la saturation en oxygène (ce dont il est question et ce qui se mesure avec un oxymètre) mais j'ai parlé de la sensation d'étouffer du fait de l'obstruction des voies respiratoires.

_________________
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 964035751 J'peux pas, j'ai piscine ! Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 964035751
avatar
Enaeco
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Enaeco le Sam 15 Aoû 2020 - 19:03
Dandelion, je ne comprends pas où tu veux en venir (en dehors du témoignage qui n'en est pas moins intéressant).

Visiblement tu es dans un état qui prend des précautions assez strictes concernant l'école (et qui raviraient plus d'un forumeur ici).
D'autres états/pays/régions n'ont pas fait ces choix. Parfois parce que matériellement ça coince. Parfois parce qu'on a placé le curseur "confinement/fiesta" à un endroit différent.
On prend l'exemple du sport mais pour moi le plus gros point noir reste la cantine... une fois qu'on laisse un truc pareil... (sachant qu'on ne peut pas vraiment se passer de la cantine)
Forster
Forster
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Forster le Sam 15 Aoû 2020 - 19:42
Rentrée dans 15 jours et rien de prévu pour nos classes de CPGE avec 48 élèves. On attend. Cette attente n'est pas motivante pour préparer quoi que ce soit en tout cas.
Isis39
Isis39
Bon génie

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Isis39 le Sam 15 Aoû 2020 - 19:43
Le ministre fait du padle. Il n’a pas le temps de préparer la rentrée...
avatar
Bouboule
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Bouboule le Sam 15 Aoû 2020 - 19:46
@Forster a écrit:Rentrée dans 15 jours et rien de prévu pour nos classes de CPGE avec 48 élèves. On attend. Cette attente n'est pas motivante pour préparer quoi que ce soit en tout cas.

A mon avis les CPGE ont su s'adapter toutes seules de mars à juillet, elles sauront à nouveau être réactives et faire en fonction des contraintes inhérentes à chaque établissement.
Forster
Forster
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Forster le Sam 15 Aoû 2020 - 19:55
On est un peu fatigués d'être réactifs en fait... et on va accueillir des élèves qui auront eu une fin d'année de terminale compliquée. Parents et élèves manifestent déjà leur inquiétude. L'internat ne sera ouvert qu'à moitié chez nous, en plus. Ca a causé de grosses difficultés pour certains. On peut être réactifs certes, mais le coup humain est grand.
Mais bon... priorité au padle comme dit Isis39.
VanGogh59
VanGogh59
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par VanGogh59 le Sam 15 Aoû 2020 - 20:02
@Isis39 a écrit:Le ministre fait du padle. Il n’a pas le temps de préparer la rentrée...

Ah pour ramer, il rame ! abi

_________________
"Nous sommes tous dans le caniveau, mais certains d'entre nous regardent les étoiles" Oscar Wilde
frimoussette77
frimoussette77
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par frimoussette77 le Sam 15 Aoû 2020 - 20:03
@VanGogh59 a écrit:
@Isis39 a écrit:Le ministre fait du padle. Il n’a pas le temps de préparer la rentrée...

Ah pour ramer, il rame ! abi
Very Happy
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par henriette le Sam 15 Aoû 2020 - 20:26
Entendu sur France Info tout à l'heure dans la voiture un point sur l'enseignement à distance et l'EN. Désolée, je ne trouve pas de lien vers un podcast du reportage.
Le journaliste se proposait de faire le point sur les modalités anciennes et nouvelles de l'enseignement à distance, et ce faisant était amené à dresser un bilan de la période du confinement. Il notait que les enseignants s'étaient débrouillés avec les outils institutionnels mais aussi - voire surtout - avec les moyens du bord et que ça avait plutôt bien fonctionné : 500 000 enseignants auraient créé un compte sur les outils de classe virtuelle et d'enseignement à distance d'après lui, et les visioconférences ont été la grande réussite, même si c'est loin d'être la seule modalité possible de l'enseignement à distance.
Il a terminé en rappelant que tout cela avait été fait par les enseignants sur leur matériel personnel, car l'EN n'avait pas fait parvenir d'ordinateurs portables aux professeurs, et qu'on allait voir si ce serait le cas à la rentrée.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Michel
Michel
Niveau 2

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Michel le Sam 15 Aoû 2020 - 20:36
Bonsoir,
J'ai entendu le même reportage. Plutôt positif sur les enseignants (enfin !) et aussi un enseignant de l'université de Poitiers qui soulignait, il me semble le manque de moyens des enseignants qui avaient "assurés" malgré tout.
Bravo à vous , de la part d'un enseignant du supérieur. Cela ne change rien aux nombreux problèmes, mais cela me fait plaisir de vous le dire.
Bien à vous.
Xijo
Xijo
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Xijo le Sam 15 Aoû 2020 - 22:26
https://www.lequotidien.re/actualites/region/face-a-la-flambee-de-covid-le-rectorat-maintient-le-cap-pour-la-rentree/

Visiblement ils sont bien décidés à ne rien faire...
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Danska le Sam 15 Aoû 2020 - 22:30
@Xijo a écrit:https://www.lequotidien.re/actualites/region/face-a-la-flambee-de-covid-le-rectorat-maintient-le-cap-pour-la-rentree/

Visiblement ils sont bien décidés à ne rien faire...

Effectuant sa toute première rentrée en tant que titulaire, Marine, jeune professeur d’EPS de 24 ans, reconnaît toutefois que l’adaptation aux nouvelles conditions en classe ne va pas de soi. « C’est un nouveau métier avec le Covid 19, insiste-t-elle. Ça va être compliqué de devoir gérer toutes ces nouvelles règles de distanciation. Mais il ne faut pas se leurrer, reporter la rentrée n’aurait servi à rien. Il faut apprendre à composer avec le virus. » Le 17 août, avec le retour de tous les élèves dans leurs établissements, cet apprentissage rapide et maîtrisé sera l’une des clés essentielles pour tenir le coronavirus en respect et éviter qu’il ne se propage à la vitesse du vent dans l’île.


J'espère pour Marine, jeune professeur d'EPS, qu'elle ne va pas lourdement déchanter en voyant les contraintes à venir pour ses cours, vu que pour l'instant elle n'a aucune idée de ce qui va être possible ou pas.
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par henriette le Sam 15 Aoû 2020 - 22:33
Merci pour ton message, Michel, c'est très gentil. Smile

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
avatar
nigousse
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par nigousse le Dim 16 Aoû 2020 - 8:19
Le président ne fait pas du paddle voyons mais du jet ski et il arrose ses gardes du corps il faut suivre un peu lol!
avatar
jeromebr
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par jeromebr le Dim 16 Aoû 2020 - 8:42
https://www.ladepeche.fr/2020/08/15/le-haut-conseil-de-la-sante-publique-preconise-le-port-systematique-du-masque-y-compris-en-famille-9021138.php

L augmentation des mesures liberticides et les recommandations de ce type me laissent sans voix....
Pico
Pico
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Pico le Dim 16 Aoû 2020 - 8:47
@jeromebr a écrit:https://www.ladepeche.fr/2020/08/15/le-haut-conseil-de-la-sante-publique-preconise-le-port-systematique-du-masque-y-compris-en-famille-9021138.php

L augmentation des mesures liberticides et les recommandations de ce type me laissent sans voix....

La Dépèche a écrit:Conclusions : le port du masque est conseillé sur l'ensemble des lieux clos, qu'ils soient publics ou privés, y compris lors d'événements intrafamiliaux (repas de famille).

Entre le titre bien racoleur de la Dépèche et le contenu réel des préconisations, présenté par la suite, il y a quand même un sacré fossé. Rien de neuf sous le soleil, au final.
avatar
anthracite
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par anthracite le Dim 16 Aoû 2020 - 9:08
Le haut conseil de la santé publique n'explique pas comment manger la blanquette du dimanche le masque devant la bouche ...
Mais à part ça, les selfs et cantines seront ouverts.
La vingtaine de médecins qui disent que  " Sous-estimer le risque de transmission dans les écoles serait contre-productif pour le bien-être de l’enfant et la reprise économique." n'imaginent pas le coût économique d'avoir la moitié des parents qui gardent les gosses à la maison. Et qu'on ne me dise pas qu'on bosse efficacement en gardant deux gosses de 4 et 6 ans dans un appart fermé, avec leurs classes virtuelles et leurs devoirs, j'ai testé : jamais fait des cours aussi nuls. Et jamais été une si mauvaise maman également, certainement. ni aussi fatiguée non plus, l'adulte aussi aurait besoin de pauses.
De même, il est bien gentil d'imaginer " les cours à distance et la réorganisation de classes avec des effectifs moins nombreux", mais de même : qui garde les gosses ? Chez moi, ce sera le petit salaire, donc bibi. On n'est toujours pas sûr que l'école rouvre le mercredi matin en maternelle (je suis dans une zone à 5 jours, fin des cours à 15h45 mais école le mercredi matin). Je n'ai pas demandé mon mercredi. Ben je ne serai pas au lycée si je n'ai pas de mode de garde. voilà voilà... ce sera sûrement sans solde, mais je ne pense pas pouvoir avoir mon gosse au fond de la salle régulièrement (ça doit pouvoir se faire une fois dans l'année en dépannage, mais tous les mercredis ?)
Comme l'on dit d'autres néos, tous ces discours sont super anxiogènes pour tout le monde, et personne ne peut anticiper. Il faudrait quand même qu'à 15 jours de la reprise on ai des consignes fermes.
nc33
nc33
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par nc33 le Dim 16 Aoû 2020 - 9:59
@Hypermnestre a écrit:Pour faire un bilan :
1) les choses problématiques
- les sorties, les voyages, les intervenants extérieurs : autorisés ?
Chouette on va pouvoir se concentrer sur notre métier : traiter le programme et rattraper le retard lié au confinement. Surtout que l'année risque fort d'être perturbée par des clusters, mais au moins on pourra anticiper un peu si cela arrive.

Je me demande si les établissements rouvrent demain. L'adjoint va être content s'il doit refaire tous les emplois du temps en urgence pour diminuer le nombre de présents au self ou décaler les récrés.
avatar
Flo44
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 4 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Flo44 le Dim 16 Aoû 2020 - 10:25
@anthracite a écrit:
De même, il est bien gentil d'imaginer " les cours à distance et la réorganisation de classes avec des effectifs moins nombreux", mais de même : qui garde les gosses ? Chez moi, ce sera le petit salaire, donc bibi. On n'est toujours pas sûr que l'école rouvre le mercredi matin en maternelle (je suis dans une zone à 5 jours, fin des cours à 15h45 mais école le mercredi matin).
Les plus de 12 ans se gardent généralement tout seuls (ça tombe bien ce sont les plus contagieux et ceux qui posent le plus de problèmes d'organisation).
Les épidémiologistes ne sont ni sociologues, ni enseignants, ils donnent les informations importantes pour qu'on agisse ensuite en connaissance de cause.
Pour les effectifs, le ministère pourrait réfléchir à quelque chose : par exemple, embaucher massivement des jeunes (étudiants, titulaires du Bafa...) comme surveillants pour dédoubler les classes (une partie à cours, le reste est gardé avec des activités périscolaires, tiens ça me rappelle un truc). Supprimer les matières qui posent particulièrement le plus de problèmes sanitaires, ou en diminuer les heures (EPS, éducation musicale...).
Remplacer la cantine par un plateau froid à prendre dans la salle de classe (ou ailleurs, mais sans mélanger les élèves)
Réfléchir aussi à une organisation qui diminue les besoins de mixer les groupes pour les sciences et les langues (embaucher des enseignants comme en Italie? faire cours à mi-temps?)
Reste le problème du lycée avec cette foutue réforme qui arrange bien les affaires du covid...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum