Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
JlyJulie
JlyJulie
Je viens de m'inscrire !

Grossesse difficile et affectation compliquée Empty Grossesse difficile et affectation compliquée

par JlyJulie Mer 19 Aoû 2020 - 12:05
Bonjour à toutes et tous,

Je m'excuse par avance si mes questions ont déjà été posées mai j'aurai besoin de votre aide s'il vous plaît..
Je suis actuellement enceinte de 5 mois et je vis une grossesse compliquée. Je serai T1 à la rentrée et je suis affectée dans une autre académie, à 700 km de mon domicile ou mon conjoint exerce une activité professionnelle en CDI.

Ma gynécologue veut m'arrêter à partir de la rentrée car les transports seraient trop dangereux pour ma grossesse. Mais je ne sais pas quoi lui répondre car j'ai cru comprendre qu'il valait mieux que je me rende sur place la semaine de la rentrée pour signer le pv d'installation et me mettre en arrêt seulement à partir de la semaine d'après.

Je vous avoue ne pas être très à l'aise avec ces pratiques qui pour moi ne sont ni honnêtes, ni correctes vis-à-vis de mon chef d'établissement et des élèves...

En lisant les différents posts à ce sujet, je ne pense pas que si je ne prends pas physiquement mon poste car je suis en arrêt maladie, cela remette en cause ma titularisation, je me trompe?

Savez-vous quels sont les risques professionnels encourus si je ne peux pas me présenter le jour de la rentrée pour des raisons de santé? et donc signer mon pv d'installation?

En congé maladie de courte durée (moins de 12 mois) et en congé maternité, je crois qu'un fonctionnaire est considéré comme étant "en activité" dans l'académie d'affectation, si je pars de ce principe, les points de rapprochement de conjoint et d'éloignement seront comptabilisés pour l'année suivante, je me trompe?

Si cela ne tenait qu'à moi, j'appellerais le chef d'établissement et mon nouveau gestionnaire pour leur expliquer la situation et être honnête... Pensez-vous que cela est une bonne idée?

Je vous remercie infiniment pour vos réponses... et je vous souhaite une bonne fin d'été.

Julie
Jenny
Jenny
Modérateur

Grossesse difficile et affectation compliquée Empty Re: Grossesse difficile et affectation compliquée

par Jenny Mer 19 Aoû 2020 - 12:12
Tu es titulaire.
Tu ne te déplaces pas en arrêt maladie. Si ton gynécologue trouve que c'est mieux de te mettre en arrêt, tu prends l'arrêt.
Tivinou
Tivinou
Érudit

Grossesse difficile et affectation compliquée Empty Re: Grossesse difficile et affectation compliquée

par Tivinou Mer 19 Aoû 2020 - 12:17
@Jenny a écrit:Tu es titulaire.
Tu ne te déplaces pas en arrêt maladie. Si ton gynécologue trouve que c'est mieux de te mettre en arrêt, tu prends l'arrêt.
C'est le gynéco qui sait le mieux ce que tu dois faire, donc le conseil de Jenny est bon.
Cela ne t'empêche pas de contacter le CDE pour lui expliquer la situation.
linedeloc
linedeloc
Grand sage

Grossesse difficile et affectation compliquée Empty Re: Grossesse difficile et affectation compliquée

par linedeloc Mer 19 Aoû 2020 - 12:18
Quand tu es en arrêt tu ne dois pas te déplacer, et tu ne risques rien.Tu peux appeler le secrétariat de ton établissement, pour signaler cet arrêt, sans entrer dans les détails, et ils t'enverront les documents à signer, si c'est nécessaire. Prends soin de toi, c'est l'essentiel pour le moment.

_________________
de jolis bijoux faits main et personnalisés: http://lesbijouxdeline.canalblog.com/
https://www.facebook.com/line.bijoux.5
avatar
Malavita
Niveau 9

Grossesse difficile et affectation compliquée Empty Re: Grossesse difficile et affectation compliquée

par Malavita Mer 19 Aoû 2020 - 12:18
Les documents peuvent être signés par correspondance. Ta santé d'abord. Mais préviens ton CDE rapidement (la semaine prochaine) pour qu'il anticipé un remplacement.
Danska
Danska
Modérateur

Grossesse difficile et affectation compliquée Empty Re: Grossesse difficile et affectation compliquée

par Danska Mer 19 Aoû 2020 - 12:23
+ 1 avec Jenny et les autres : il n'y a aucun risque à ne pas se présenter à la rentrée tant que tu es couverte par un arrêt maladie en bonne et due forme. Si tu étais hospitalisée, tu ne pourrais pas t'y rendre non plus et personne ne songerait à y redire Wink

Ta gynécologue est la mieux placée pour savoir si les transports seraient dangereux ou non : si elle préfère t'arrêter, écoute-là et profite-en pour te reposer, on n'est pas enceinte tous les jours non plus.


Dernière édition par Danska le Mer 19 Aoû 2020 - 12:35, édité 1 fois
lene75
lene75
Bon génie

Grossesse difficile et affectation compliquée Empty Re: Grossesse difficile et affectation compliquée

par lene75 Mer 19 Aoû 2020 - 12:33
En arrêt maladie, tu n'as pas le droit de te rendre sur ton lieu de travail, tu ne serais couverte ni sur place ni pour le trajet. Par ailleurs si tu es arrêtée pour ne pas faire les trajets, c'est qu'il ne faut pas que tu fasses de trajets, tout simplement. Tu n'as pas non plus le droit de sortir du département de ton domicile sans autorisation de la sécurité sociale (et/ou du rectorat dans notre cas).

Non seulement tu ne risques rien à suivre les prescriptions médicales, mais tu es même davantage protégée par ton statut de femme enceinte (interdiction de licenciement dans le privé, etc.).

+1 avec Danska : on n'est pas enceinte tous les jours, et accoucher prématurément, ce n'est vraiment pas drôle.

_________________
Une classe, c'est comme une boîte de chocolats, on sait jamais sur quoi on va tomber...
JlyJulie
JlyJulie
Je viens de m'inscrire !

Grossesse difficile et affectation compliquée Empty Re: Grossesse difficile et affectation compliquée

par JlyJulie Mer 19 Aoû 2020 - 12:58
Je vous remercie beaucoup pour vos réponses!
Cléopatra2
Cléopatra2
Grand sage

Grossesse difficile et affectation compliquée Empty Re: Grossesse difficile et affectation compliquée

par Cléopatra2 Mer 19 Aoû 2020 - 13:39
Envoie un message dès aujourd'hui à ton chef d'établissement (quitte à le rappeler la semaine prochaine pour l'avoir de vive voix) et demande à ta gynéco de faire débuter l'arrêt le 31 août et pas avant.
Bon courage.
Danska
Danska
Modérateur

Grossesse difficile et affectation compliquée Empty Re: Grossesse difficile et affectation compliquée

par Danska Mer 19 Aoû 2020 - 13:55
@JlyJulie a écrit:En congé maladie de courte durée (moins de 12 mois) et en congé maternité, je crois qu'un fonctionnaire est considéré comme étant "en activité" dans l'académie d'affectation, si je pars de ce principe, les points de rapprochement de conjoint et d'éloignement seront comptabilisés pour l'année suivante, je me trompe?

J'oubliais : oui, en congé maternité, tu es considérée comme étant en activité et les points de séparation comptent normalement, tout comme ceux pour le rapprochement de conjoint.

Et il n'y a pas de quoi être mal à l'aise : demander un certificat de complaisance serait une pratique malhonnête, mais là tu as une excellente raison d'être arrêtée, tu n'y es pour rien si tu n'es pas en état d'assurer la rentrée d'un point de vue médical.
nad81
nad81
Niveau 6

Grossesse difficile et affectation compliquée Empty Re: Grossesse difficile et affectation compliquée

par nad81 Mer 19 Aoû 2020 - 15:27
Hello, je n'ai pas grand chose à ajouter aux proprios des collègues qui t'ont bien renseigné.
Juste que je comprends ta situation, je l'ai vécue en tant que T1 et TZR ma 1ère année, enceinte de 2 mois avec une grossesse complexe. Bon j'ai été dans une situation complexe où j'ai été affectée sur 3 établissements et j'ai préféré être honnête avec tout le monde (les chefs d'établissements et la personne qui gère les remplacements au rectorat). Bien m'en a pris j'ai même pu échanger un poste avec un collègue que ça arrangeait aussi. J'ai culpabilisé pour les élèves que j'ai vu peu (et sur qui j'ai failli vomir des tas de fois! ><), mais tu vas voir aussi qu'au 3ème trimestre les Rdv vont s'enchainer et la prépa accouchement commencer. Cela sera compliqué si tu n'es pas chez toi et surtout ces démarches vont demander toute ton énergie.
Si je peux te donner un conseil c'est de ne pas culpabiliser, de vivre ces moments à fond, de te regarder le nombril autant que tu le souhaites car ça n'arrivera qu'une fois dans ta vie (une seconde grossesse ne sera pas pareil, tu aura déjà un autre enfant à t'occuper).
celitian
celitian
Expert spécialisé

Grossesse difficile et affectation compliquée Empty Re: Grossesse difficile et affectation compliquée

par celitian Mer 19 Aoû 2020 - 15:40
J'ai connu aussi, accouchement prévu en février, j'ai été arrêtée au bout d'une semaine à cause des trajets (contractions sur le quai du métro, c'est vraiment pas l'idéal).
Je n'ai pas repris de l'année scolaire car arrêt maladie à la suite de mon congé maternité.
J'ai été contente d'être à la MGEN qui a compensé le passage à mi-traitement.
Le plus important, c'est ta grossesse.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum