Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Mer 26 Aoû 2020 - 22:03
Vous avez vu quelque chose sur les "élèves vulnérables" ?
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par micaschiste le Mer 26 Aoû 2020 - 22:06
Le  ministère  de  l’Éducation  nationale,  de  la  Jeunesse  et  des  Sports  met  donc  à  disposition  de  ses  agents  en  contact  direct  avec  les  élèves  au  sein  des  établissements  des  masques  dits  «  grand  public », à raison de deux masques pour chaque jour de présence dans les écoles ou établissements
aucune mention des personnes vulnérables (personnel ou élève).

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par micaschiste le Mer 26 Aoû 2020 - 22:11
@chmarmottine a écrit:5400 nouveaux cas.

Attention : suite à une panne informatique les données de mortalité et le nombre de patients hospitalisés ne sont pas disponibles au 26/08.

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Infog_coronavirus_260820
Pendnat le repas, je disais à Mr Mica que j'étais prête à parier que les chiffres allaient être bloqués s'ils étaient trop mauvais pour ne pas envoyer un mauvais signal avant la rentrée.Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 1482308650 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 1482308650 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 1482308650
Et il y a un problème technique, c'est balot !!!Laughing

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
avatar
gp20
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par gp20 le Mer 26 Aoû 2020 - 22:12
@chmarmottine a écrit:
Protocole a écrit:pour les collégiens et les lycéens, le port du masque « grand public » est obligatoire dans les
espaces clos ainsi que dans les espaces extérieurs3

3 Bien entendu, le port du masque n’est pas obligatoire lorsqu’il est incompatible avec l’activité (prise de repas,
nuit en internat, pratiques sportives, etc.). Dans ses situations, une attention particulière est apportée à la
limitation du brassage et/ou au respect de la distanciation.

C'est nouveau ça, non ?
En mai/juin, chez nous, c'était masque partout et tout le temps. Heureusement qu'il n'a pas fait chaud, ça sera pénible si on a les chaleurs de ces jours-ci. Neutral
zigmag17
zigmag17
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par zigmag17 le Mer 26 Aoû 2020 - 22:13
@micaschiste a écrit:
@chmarmottine a écrit:5400 nouveaux cas.

Attention : suite à une panne informatique les données de mortalité et le nombre de patients hospitalisés ne sont pas disponibles au 26/08.

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Infog_coronavirus_260820
Pendnat le repas, je disais à Mr Mica que j'étais prête à parier que les chiffres allaient être bloqués s'ils étaient trop mauvais pour ne pas envoyer un mauvais signal avant la rentrée.Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 1482308650 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 1482308650 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 1482308650
Et il y a un problème technique, c'est balot !!!Laughing  

C'est vrai ça tombe mal Razz
avatar
mgb35
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par mgb35 le Mer 26 Aoû 2020 - 22:13
@chmarmottine a écrit:
Protocole a écrit:pour les collégiens et les lycéens, le port du masque « grand public » est obligatoire dans les
espaces clos ainsi que dans les espaces extérieurs3

3 Bien entendu, le port du masque n’est pas obligatoire lorsqu’il est incompatible avec l’activité (prise de repas,
nuit en internat, pratiques sportives, etc.). Dans ses situations, une attention particulière est apportée à la
limitation du brassage et/ou au respect de la distanciation.

C'est nouveau ça, non ?
Donc des enfants de 11 ans devront porter le masque non-stop de 7h30 à 17h30 tous les jours de cours ! C'est une blague ? Je n'imagine pas le nombre de conflits que cela va créer ! Dans certains établissement, cela est ingérable.
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Mer 26 Aoû 2020 - 22:13
@gp20 a écrit:
@chmarmottine a écrit:
Protocole a écrit:pour les collégiens et les lycéens, le port du masque « grand public » est obligatoire dans les
espaces clos ainsi que dans les espaces extérieurs3

3 Bien entendu, le port du masque n’est pas obligatoire lorsqu’il est incompatible avec l’activité (prise de repas,
nuit en internat, pratiques sportives, etc.). Dans ses situations, une attention particulière est apportée à la
limitation du brassage et/ou au respect de la distanciation.

C'est nouveau ça, non ?
En mai/juin, chez nous, c'était masque partout et tout le temps. Heureusement qu'il n'a pas fait chaud, ça sera pénible si on a les chaleurs de ces jours-ci. Neutral

Il me semble que l'autre jour à la télé, JMB avait dit que pour l'extérieur, le port du masque serait décidé localement.
titrit
titrit
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par titrit le Mer 26 Aoû 2020 - 22:15
Ce que j'ai entendu pour les enseignants vulnérables, c'était qu'ils devaient faire leur rentrée normalement ou bien demander un arrêt de travail. Perso, je vais rentrer mais j'ai l'impression d'être jetée dans la fosse aux lions. Je vais faire attention et vu que le virus circule beaucoup chez nous, j'espère ne pas attraper une forme grave... que faire?


















Vivivava
Vivivava
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Vivivava le Mer 26 Aoû 2020 - 22:17
pogonophile a écrit:
@Vivivava a écrit:Pensez-vous qu'on puisse demander en conseil d'administration ou dans la CHS l'achat de masques à fenêtre transparente (nous avons beaucoup de primo-arrivants dans mon établissement) ?

Cela ne me semble pas relever d'un avis de la CHS, on est plutôt sur une question pédagogique, on peut donc considérer que ça relève des crédits péda et ne pas s'embêter à convoquer un CA.

Merci (on a une visio entre membres du CA vendredi, on n'aurait pas convoqué un CA pour ça). En tout cas, ça peut se demander ?
Ruthven
Ruthven
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ruthven le Mer 26 Aoû 2020 - 22:18
Quant au nouveau protocole, "dans la mesure du possible"= écrit pour faire joli et rassurer les familles mais dans la réalité on s'en fout ...

A part le masque obligatoire, le nettoyage une fois par jour et l'aération toutes les trois heures, il n'y a pas grand chose ...

epekeina.tes.ousias
epekeina.tes.ousias
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par epekeina.tes.ousias le Mer 26 Aoû 2020 - 22:26
Tout est prêt quand on est prêt à tout.

_________________
Cdlt Wink
Eloah
Eloah
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Eloah le Mer 26 Aoû 2020 - 22:26
@Madame_Prof a écrit:
@ernya a écrit:@pogonophile : sans brassage, ça signifie une classe = une salle ou simplement pas de regroupements de classes différentes (pour les langues, par exemple, ce qui implique alors de refaire les listes de classe ?) ?


Même question.
Car ma cheffe voulait faire une classe / une salle, mais ça semble impossible (dédoublements sciences et AP lettres, maths, HG, et langues, latin...)

Sur un niveau, je vois pas trop comment on fait non plus... C'est un casse-tête si ils ne doivent pas se croiser. Et les récrés ? La cantine ? Tsss.

et à l'internat ? Les élèves d'un niveau prennent une douche le lundi, d'un autre niveau le mardi ? etc ??

pogonophile a écrit:
@Madame_Prof a écrit:
@ernya a écrit:@pogonophile : sans brassage, ça signifie une classe = une salle ou simplement pas de regroupements de classes différentes (pour les langues, par exemple, ce qui implique alors de refaire les listes de classe ?) ?


Même question.
Car ma cheffe voulait faire une classe / une salle, mais ça semble impossible (dédoublements sciences et AP lettres, maths, HG, et langues, latin...)

Sur un niveau, je vois pas trop comment on fait non plus... C'est un casse-tête si ils ne doivent pas se croiser. Et les récrés ? La cantine ? Tsss.

La réunion aujourd'hui était pour les lycées donc les questions de récréations sont peu prégnantes. La cantine pas question d'y toucher, fonctionnement normal. Le non brassage, bon vu que l'emploi du temps en lycée est un vaste brassage... eh bien masques !

On en saura plus pour les collèges demain.

On a reçu un courrier du collège de ma fille : cantine réservée aux internes et aux élèves qui habitent loin. Pas de place pour les autres quelle que soit la situation familiale.
Prezbo
Prezbo
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Prezbo le Mer 26 Aoû 2020 - 22:46
@Laotzi a écrit:Je reviens sur les propos suivants du ministre :

Nous avons demandé qu'il n'y ait de brassage que par niveau, et non pas inter-niveau, dans le fonctionnement des lycées, en particulier. Concrètement, cela veut dire qu'il peut y avoir des élèves de seconde qui se croisent dans un lycée. Mais, normalement, les emplois du temps sont conçus de telle façon que les élèves de seconde ne croisent pas les élèves de première, et vice versa.

Je ne vois pas bien, concrètement, comment dans un lycée moyen de 1 500 élèves avec une dizaine de classes dans chaque niveau, cela peut fonctionner... Hormis le fait de dire de ne pas regrouper dans un même cours des élèves de niveaux différents (ce qui n'existe que marginalement dans certaines options), je ne vois pas comment empêcher que des secondes croisent dans le couloir, à la cantine, dans la cour, des 1e. Cela me semble totalement impossible à mettre en oeuvre au lycée.

Ma compagne a eu à table une idée géniale : faire du travail posté, comme dans l'industrie.

Semaine A, les secondes ont cours de 4h à 12h, les 1ère de 12h à 20h, les terms de 20h à 4h.

Puis semaine B les 1ère de 4h à 12h, et ainsi de suite.
Cléopatra2
Cléopatra2
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cléopatra2 le Mer 26 Aoû 2020 - 22:48
@Eloah a écrit:
@Madame_Prof a écrit:
@ernya a écrit:@pogonophile : sans brassage, ça signifie une classe = une salle ou simplement pas de regroupements de classes différentes (pour les langues, par exemple, ce qui implique alors de refaire les listes de classe ?) ?


Même question.
Car ma cheffe voulait faire une classe / une salle, mais ça semble impossible (dédoublements sciences et AP lettres, maths, HG, et langues, latin...)

Sur un niveau, je vois pas trop comment on fait non plus... C'est un casse-tête si ils ne doivent pas se croiser. Et les récrés ? La cantine ? Tsss.

et à l'internat ? Les élèves d'un niveau prennent une douche le lundi, d'un autre niveau le mardi ? etc ??

pogonophile a écrit:
@Madame_Prof a écrit:
@ernya a écrit:@pogonophile : sans brassage, ça signifie une classe = une salle ou simplement pas de regroupements de classes différentes (pour les langues, par exemple, ce qui implique alors de refaire les listes de classe ?) ?


Même question.
Car ma cheffe voulait faire une classe / une salle, mais ça semble impossible (dédoublements sciences et AP lettres, maths, HG, et langues, latin...)

Sur un niveau, je vois pas trop comment on fait non plus... C'est un casse-tête si ils ne doivent pas se croiser. Et les récrés ? La cantine ? Tsss.

La réunion aujourd'hui était pour les lycées donc les questions de récréations sont peu prégnantes. La cantine pas question d'y toucher, fonctionnement normal. Le non brassage, bon vu que l'emploi du temps en lycée est un vaste brassage... eh bien masques !

On en saura plus pour les collèges demain.

On a reçu un courrier du collège de ma fille : cantine réservée aux internes et aux élèves qui habitent loin. Pas de place pour les autres quelle que soit la situation familiale.

Eh bien vous pouvez râler car il est écrit que tous les élèves doivent pouvoir être accueillis.
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Mer 26 Aoû 2020 - 22:50
@Prezbo a écrit:
@Laotzi a écrit:Je reviens sur les propos suivants du ministre :

Nous avons demandé qu'il n'y ait de brassage que par niveau, et non pas inter-niveau, dans le fonctionnement des lycées, en particulier. Concrètement, cela veut dire qu'il peut y avoir des élèves de seconde qui se croisent dans un lycée. Mais, normalement, les emplois du temps sont conçus de telle façon que les élèves de seconde ne croisent pas les élèves de première, et vice versa.

Je ne vois pas bien, concrètement, comment dans un lycée moyen de 1 500 élèves avec une dizaine de classes dans chaque niveau, cela peut fonctionner... Hormis le fait de dire de ne pas regrouper dans un même cours des élèves de niveaux différents (ce qui n'existe que marginalement dans certaines options), je ne vois pas comment empêcher que des secondes croisent dans le couloir, à la cantine, dans la cour, des 1e. Cela me semble totalement impossible à mettre en oeuvre au lycée.

Ma compagne a eu à table une idée géniale : faire du travail posté, comme dans l'industrie.

Semaine A, les secondes ont cours de 4h à 12h, les 1ère de 12h à 20h, les terms de 20h à 4h.

Puis semaine B les 1ère de 4h à 12h, et ainsi de suite.

Mme Prezbo a un grand avenir au ministère de l'éducation nationale ! Very Happy

Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Jenny le Mer 26 Aoû 2020 - 22:51
@Prezbo a écrit:

Ma compagne a eu à table une idée géniale : faire du travail posté, comme dans l'industrie.

Semaine A, les secondes ont cours de 4h à 12h, les 1ère de 12h à 20h, les terms de 20h à 4h.

Puis semaine B les 1ère de 4h à 12h, et ainsi de suite.

Avec paiement en horaire de nuit et avec des jours de repos comme quand on fait des quarts ? abi
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par micaschiste le Mer 26 Aoû 2020 - 22:56
Image illustrant le risque de transmission du coronavirus par des personnes asymptomatiques dans différentes situations
Pour une grande partie des classes dans le secondaire, on est dans la situation du 2è tableau, à droite.
Pour le premier degré, si on considère les enfanst à l'égal des adultes, c'est le 4ème tableau à droite (sauf pour les classes dédoublées). Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 1363553205
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Riskco10
https://www.bmj.com/content/370/bmj.m3223?fbclid=IwAR0476cjdmbxgqYPwtsHMrI0PCutsMBXKkLShPLR8s7CcUU75lRhMHoExAU

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
Ruthven
Ruthven
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ruthven le Mer 26 Aoû 2020 - 23:00
Le "pas de brassage interniveau" doit être surtout lu dans sa version affirmative implicite "brassage dans un même niveau autorisé" (ce qui est tout à fait compatible avec la réforme de Blanquer).
VinZT
VinZT
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par VinZT le Mer 26 Aoû 2020 - 23:17
Nous avons demandé qu'il n'y ait de brassage que par niveau, et non pas inter-niveau, dans le fonctionnement des lycées, en particulier. Concrètement, cela veut dire qu'il peut y avoir des élèves de seconde qui se croisent dans un lycée.


Et … euh … qu'a-t-il été prévu pour un prof qui a dans son service une seconde suivie d'une première ? Je demande, hein, c'est pour un ami.

Concrètement, cela veut dire qu'il peut y avoir des élèves de seconde qui se croisent dans un lycée. Mais, normalement, les emplois du temps sont conçus de telle façon que les élèves de seconde ne croisent pas les élèves de première, et vice versa.

Vous avez compris, perdir et adjoints ? Au boulot, vous avez trois jours !

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
trompettemarine
trompettemarine
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par trompettemarine le Mer 26 Aoû 2020 - 23:24
Mais qui conseille les ministres ? Des extra-terrestres ? Nabilla ?
J'ai cru que c'était une blague.
VinZT
VinZT
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par VinZT le Mer 26 Aoû 2020 - 23:27
Ah non, ce n'est pas une blague. J'en profite pour vous offrir ce beau passage, tiré de la fiche sur l'enseignement hybride dans le cadre de la continuité pédagogique

Ed Huscol a écrit:
Cette crise constitue par ailleurs une opportunité pour interroger la classe en tant qu’espace physique et conforter l’enseignant dans son rôle de chef d’orchestre. Elle questionne ce qu’est apprendre et enseigner au XXIème siècle. La désynchronisation est au cœur de cette transformation.
Il s’agit :
 pour le chef d’établissement, d’organiser différemment les espaces-temps, les outils, les modalités de communication, les instances, les groupes classes... ;
 pour l’enseignant, de penser d’autres scénarisations de son enseignement, d’adopter de nouvelles postures (en particulier d’accompagnateur et tuteur) et de nouvelles modalités d’évaluation ;
 pour l’élève, de réorganiser ses temps d’apprentissages et son rapport à l’autre ;

LIEN

Chef d'orchestre, accompagnateur, tuteur, changeur de posture … ah ça on l'aura pas volée notre mirifique augmentation.
Quant aux perdirs, vous êtes des espèces de Dr. Strange et manipulez les espace-temps. Merveilleux !


Ed Huscol a écrit:
Les conditions de réussite :
 On peut se « reconnaître » à distance si l’on se « connaît » par ailleurs : une relation peut se poursuivre à distance si une forte proximité et une grande confiance ont été scellées en amont ;
 Construire simultanément les temps en présentiel et à distance afin de garantir une articulation pertinente ;
 L’instauration de rituels (comme en présentiel) ;
 Soutenir les élèves (tutorat) pendant les cours à distance et veiller à la clarté des consignes,
en particulier pour le 1er degré afin de permettre aux parents d’accompagner leur enfant ;
 La nécessité de prendre en compte la capacité "d'apprenance" et l’autonomie des élèves
dans un tel contexte ;
 Accompagner les élèves sur les plans non seulement cognitif mais aussi socio affectif,
motivationnel et métacognitif ;
 La prise en compte des nouveaux apprentissages non formels ou expérientiels.

Pour les rituels, on a déjà les masques, manque plus que les robes et les dagues sacrificielles et on est bons.


Dernière édition par VinZT le Mer 26 Aoû 2020 - 23:34, édité 1 fois

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
trompettemarine
trompettemarine
Vénérable

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par trompettemarine le Mer 26 Aoû 2020 - 23:31
@Ruthven a écrit:Le "pas de brassage interniveau" doit être surtout lu dans sa version affirmative implicite "brassage dans un même niveau autorisé" (ce qui est tout à fait compatible avec la réforme de Blanquer).
Bien vu. Et tous les journalistes diront que toutes les situations ont été envisagées.
VinZT
VinZT
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par VinZT le Mer 26 Aoû 2020 - 23:37
Tous ces brassages, ça me donne envie de boire une petite bière, tiens …

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Proton
Proton
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Proton le Mer 26 Aoû 2020 - 23:50
Impossible. Il y aura brassage rien qu'au self et à l'entrée / sortie. Pour les labos on fait comment svp ? Il y a toujours des classes de niveaux différents qui se croisent  chez nous.
Et la cour de récréation ? On va faire des murs pour séparer les niveaux ? Pour info M. Blanquer, les élèves de premières connaissent des terminales et vice versa ... Ils se parlent entre eux hein. On va les empêcher de se voir ?!

Ce ministre est vraiment nul.

Heureusement qu'il a un plan secret pour nous protéger au cas où.
avatar
Kea
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Kea le Mer 26 Aoû 2020 - 23:59
Je viens de lire le nouveau nouveau nouveau protocole.
Au sujet des masques, je trouve que l'obligation pour les adultes est clairement énoncée, mais la formulation concernant les élèves me laisse songeuse :
Protocole d'août a écrit:
Les recommandations des autorités sanitaires sont les suivantes :
- pour les élèves des écoles maternelles le port du masque est à proscrire ;
- pour les élèves des écoles élémentaires, le port du masque n'est pas recommandé mais des masques sont mis à disposition pour équiper les enfants présentant des symptômes dans l'attente de leur départ de l'école ;
- pour les collégiens et les lycéens, le port du masque "grand public est obligatoire dans les espaces clos ainsi que dans les espaces extérieurs.
Pourquoi dire qu'il s'agit de recommandations, et ne pas présenter directement ces points comme des interdictions ou obligations ? Le fait que les autorités sanitaires recommandent une obligation du masque dans le secondaire fait-il de ce principe une obligation incontournable en pratique ? N'est-ce pas justement au protocole de dire clairement que les recommandations devront être respectées ? Le port du masque par les collégiens et lycéens est clairement annoncé dans les médias depuis plusieurs jours, mais des élèves et parents ne risquent-ils pas de jouer sur le fait qu'il ne s'agit finalement que d'une recommandation, que le protocole ne l'impose pas formellement ?
Ce serait le même principe que quand le protocole recommande d'éviter les brassages, mais bon, si on ne peut pas, tant pis...

Je dois me faire des noeuds au cerveau pour rien (j'espère), mais comme il a fallu se battre avec certains en juin pour qu'ils portent leur masque...
HORA
HORA
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par HORA le Jeu 27 Aoû 2020 - 0:07
@VinZT a écrit:Ah non, ce n'est pas une blague. J'en profite pour vous offrir ce beau passage, tiré de la fiche sur l'enseignement hybride dans le cadre de la continuité pédagogique

Ed Huscol a écrit:
Cette crise constitue par ailleurs une opportunité pour interroger la classe en tant qu’espace physique et conforter l’enseignant dans son rôle de chef d’orchestre. Elle questionne ce qu’est apprendre et enseigner au XXIème siècle. La désynchronisation est au cœur de cette transformation.
Il s’agit :
 pour le chef d’établissement, d’organiser différemment les espaces-temps, les outils, les modalités de communication, les instances, les groupes classes... ;
 pour l’enseignant, de penser d’autres scénarisations de son enseignement, d’adopter de nouvelles postures (en particulier d’accompagnateur et tuteur) et de nouvelles modalités d’évaluation ;
 pour l’élève, de réorganiser ses temps d’apprentissages et son rapport à l’autre ;

LIEN

Chef d'orchestre, accompagnateur, tuteur, changeur de posture … ah ça on l'aura pas volée notre mirifique augmentation.
Quant aux perdirs, vous êtes des espèces de Dr. Strange et manipulez les espace-temps. Merveilleux !


Ed Huscol a écrit:
Les conditions de réussite :
 On peut se « reconnaître » à distance si l’on se « connaît » par ailleurs : une relation peut se poursuivre à distance si une forte proximité et une grande confiance ont été scellées en amont ;
 Construire simultanément les temps en présentiel et à distance afin de garantir une articulation pertinente ;
 L’instauration de rituels (comme en présentiel) ;
 Soutenir les élèves (tutorat) pendant les cours à distance et veiller à la clarté des consignes,
en particulier pour le 1er degré afin de permettre aux parents d’accompagner leur enfant ;
 La nécessité de prendre en compte la capacité "d'apprenance" et l’autonomie des élèves
dans un tel contexte ;
 Accompagner les élèves sur les plans non seulement cognitif mais aussi socio affectif,
motivationnel et métacognitif ;
 La prise en compte des nouveaux apprentissages non formels ou expérientiels.

Pour les rituels, on a déjà les masques, manque plus que les robes et les dagues sacrificielles et on est bons.

Ed Huscol (au passage Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 39 346737548) illustre fort bien cette phrase de David Graeber :

"Tous ces gens dont le boulot, en somme, consiste à vous convaincre que leur boulot ne relève pas de l’aberration pure et simple."

Et celles-ci aussi, tiens, qui conviennent à merveille pour décrire l'EN :

"Et la plupart des emplois «essentiels» sont en fait une déclinaison de la chaîne du soin : s’occuper de quelqu’un, soigner un malade, enseigner à des élèves, déplacer, réparer, nettoyer et protéger des objets, pourvoir aux besoins d’autres êtres ou leur garantir les conditions dans lesquelles ils peuvent s’épanouir. Ainsi, les gens commencent à se rendre compte que notre système de compensation est éminemment pervers, car plus on travaille pour soigner les autres ou les enrichir de quelque manière que ce soit, moins on est susceptible d’être payé."

https://www.google.fr/amp/s/www.liberation.fr/amphtml/debats/2020/05/27/vers-une-bullshit-economy_1789579
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum