Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Himpy
Érudit

Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 Empty Re: Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ?

par Himpy Mar 1 Sep - 17:26
Là où je suis affectée pour le moment, sédentaires pour certaines matières mais pas pour d'autres, comme dans beaucoup de bahuts. Je trouve ça absurde, dans le fond.
Concernant ma discipline, c'est toujours mieux de ne pas bouger... mais il paraît que je doit nettoyer les tables entre 2 classes.... (affectée en rerard, la PA ne m'a rien dit).
avatar
Cath
Bon génie

Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 Empty Re: Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ?

par Cath Mar 1 Sep - 17:28
L'adjoint avait déjà attribué certaines salles quand le contre-ordre est tombé. A eu la flemme de défaire ce qu'il avait fait : je suis donc toujours dans la même salle (qui n'est la mienne que quand je suis là, hein, je la prête gracieusement le reste du temps).
En même temps les ateliers sont fixés (forcément), les arts également, l'eps, les langues...il ne restait que le français et l'histoire géo à errer dans les couloirs, grosso-modo.
Lowpow29
Lowpow29
Habitué du forum

Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 Empty Re: Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ?

par Lowpow29 Mar 1 Sep - 19:32
@Rendash a écrit:
@Theriakos96 a écrit:Je suis foncièrement convaincu que ce n’est qu’une question d’habitude : toute ma vie d’élève je n’ai jamais changé de classe (au lycée 5 ans au même endroit, c’était véritablement « notre classe » avec nos photos, nos posters etc) et cela s’est toujours très bien passé. Il suffit d’attendre un peu et les français s’y habitueront également, élèves et enseignants.

Le truc, c'est que tu n'en sais absolument rien, puisque tu n'as encore pas eu le plaisir d'enseigner. Donc, pour ce qui est de parler des conditions de travail des enseignants, ou de l'intérêt pédagogique de tel ou tel choix (autre que « lol trop cool on peut mettre nos photos sur les murs », je veux dire), tu seras mignon de bien vouloir attendre un petit peu, hein.

Bon je m'autorise à défendre son avis alors puisque j'enseigne depuis autant de temps que toi Wink
Après avoir été habituée à avoir ma propre salle puisque prof de musique, je me retrouve à me balader entre deux bâtiments dans mon établissement en Allemagne puisque j'enseigne le français en plus de la musique. Ici, un étage par niveau (en gros), et chaque classe a sa salle. C'est effectivement parfois le bins quand ils doivent descendre et m'attendre dans la cour pour changer de bâtiment pour la musique pour 45 min puis retourner en haut dans l'autre bâtiment chercher leurs affaires de sport puis redescendre. Mais au fur et à mesure, ils se rôdent. L'inconvénient est qu'il est impossible de respecter les horaires, quand j'enchaîne deux niveaux de français dans deux bâtiments différents et que le TNI ne marche pas, je trimballe le lecteur CD + le matériel, en 5 min c'est impossible.

Mais ce que décrit Theriakos96, l'effet "notre classe" (quoi que, ici ils changent chaque année), c'est vraiment intéressant pour le groupe classe. La collègue qui est pp avec moi les a en maths et en anglais donc elle les a 8 heures dans la même salle, ils s'intallent vraiment, c'est leur lieu de vie, ils sont chargés de l'entretien à tour de rôle donc passent le balai etc, c'est vraiment comme leur maison pour l'année.
La seule fois que j'ai vécu ça, c'était en prépa, et perso j'avais vraiment aimé, ça nous a soudé comme pas possible, on se sentait vraiment comme chez nous dans la classe.

Moi aussi, quand je suis arrivée dans cette nouvelle école le 3 août, je me suis dit mamamia comment je vais faire avec toutes ces salles. En contrepartie, j'ai un bureau et je dois dire que par la force des choses, on s'habitue. Je trouverais ça toujours moins confortable que de rester dans ma salle mais si je réfléchis à ce qui est préférable pour les élèves, je trouve que c'est le système une classe=une salle.
Le problème, c'est que là en cette rentrée, ça arrive comme la cerise sur le gâteau donc c'est forcément mal vécu.

_________________
La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile. Hippocrate Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 2289946511
zigmag17
zigmag17
Expert spécialisé

Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 Empty Re: Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ?

par zigmag17 Mar 1 Sep - 19:59
Je propose que l'on échange nos situations respectives ne serait-ce qu'une semaine, pour que chacun puisse bien se rendre compte de l'usure que représentent, année après année après année etc, ces déplacements permanents. Si j'avais à arpenter les couloirs pour aller m'asseoir sur ma chaise en tant qu'élève ou étudiante, je le vivrais très bien; je l'ai déjà fait d'ailleurs, comme nous tous, pendant toute ma scolarité et à la fac. C'est quand on travaille que cela se gâte: non seulement nous avons à bouger sans arrêt, ce qui génère de la fatigue physique (déplacements + poids des manuels, livres...) mais en plus il nous faut garder en tête des détails techniques qui nous empoisonnent la vie (codes/clefs/appel ...), tout en songeant au mode opératoire du cours que nous devons dispenser, le tout sans qu'il y ait jamais le moindre brouhaha dans la classe. Il s'agit à la fois de charge physique et de charge mentale.
Les deux sont amoindries quand on n'a pas à bouger sans arrêt entre deux heures de cours.
Je fatigue avec ces déplacements.
Par ailleurs j'ajoute un bémol aux classes qui ont leur salle: je connais des élèves capables de retourner une salle de classe en deux minutes, tellement ils s'y sentent bien (du vécu).
Je reste une fervente partisane du "un prof " = "une salle". Voeu pieux je sais. Mais une salle par demi-journée bon sang, c'est trop demander??? (ouais d'accord j'avais pas demandé mais je pensais que ça tombait sous le sens. Ben non) furieux
Qui portera mes dictionnaires , de salle en salle et d'heure en heure? Hein???
Provence
Provence
Bon génie

Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 Empty Re: Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ?

par Provence Mar 1 Sep - 20:02
@Lowpow29 a écrit:

Mais ce que décrit Theriakos96, l'effet "notre classe" (quoi que, ici ils changent chaque année), c'est vraiment intéressant pour le groupe classe. La collègue qui est pp avec moi les a en maths et en anglais donc elle les a 8 heures dans la même salle, ils s'intallent vraiment, c'est leur lieu de vie, ils sont chargés de l'entretien à tour de rôle donc passent le balai etc, c'est vraiment comme leur maison pour l'année.
La seule fois que j'ai vécu ça, c'était en prépa, et perso j'avais vraiment aimé, ça nous a soudé comme pas possible, on se sentait vraiment comme chez nous dans la classe.
Que ce soit agréable pour les élèves, je l'imagine bien. Mais, pendant ce temps, les professeurs s'épuisent.
En France, ce n'est pas dans les usages de faire faire le ménage aux élèves.

En contrepartie, j'ai un bureau et je dois dire que par la force des choses, on s'habitue.
Inutile de préciser que cette contrepartie doit être plus que rare en France.
Rendash
Rendash
Enchanteur

Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 Empty Re: Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ?

par Rendash Mar 1 Sep - 20:07
Je connais ces arguments, Lowpow29, le débat a eu lieu à maintes reprises ici et ailleurs, les points de vue sont ce qu'ils sont, et les arguments valables dans les deux camps. La notion de territoire, toussah, OK, on est d'accord sur le concept, même si on ne l'est pas sur la conclusion (i.e. que c'est bénéfique, etc.)

Je suis juste exaspéré que des non-concernés débarquent systématiquement la bouche en cœur expliquer à ceux qui constatent une dégradation de leurs conditions de travail comment faire ou comment prendre telle ou telle chose, voilà tout. « Il suffit de », « y'a qu'à », « vous vous habituerez » : y'en a marre.

_________________
Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
avatar
Agrippina furiosa
Fidèle du forum

Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 Empty Re: Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ?

par Agrippina furiosa Mar 1 Sep - 20:10
Chez nous, c'est réintégration de "nos" salles et la nouvelle a été accueillie avec un ouf de soulagement par tout le monde !
Nous sommes un petit collège, avec très peu de moyens, donc on a tous, peu ou prou, investi de notre poche ou apporté de chez nous au fil des années du matos qu'on stocke dans les armoires des salles ... et pour m'être pas mal baladée en début de carrière (ah ! les cours de latin dans la salle de musique où il n'y avait pas de tables, mais juste ces chaises avec un rabat, comme dans les facs américaines !), c'est une vraie plaie et ça a, à la longue, des conséquences non négligeables en terme de fatigue, de stress et de troubles musculaires et/ou tendineux divers et variés. Et vu l'état de notre médecine du travail (lol), c'est à nous de batailler pour préserver comme on peut notre santé. Je comprends que l'idée d'avoir sa salle soit sympa côté élèves (on est "comme à la maison"), mais pas au détriment de nos conditions de travail !
zigmag17
zigmag17
Expert spécialisé

Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 Empty Re: Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ?

par zigmag17 Mar 1 Sep - 20:11
aai aai
Ha@_x
Ha@_x
Fidèle du forum

Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 Empty Re: Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ?

par Ha@_x Mar 1 Sep - 20:19
@Lowpow29 a écrit:Mais ce que décrit Theriakos96, l'effet "notre classe" (quoi que, ici ils changent chaque année), c'est vraiment intéressant pour le groupe classe.

Il y a groupe classe et groupe classe.

J'ai pas vraiment l'impression que ceux qui défendent la classe dans sa salle aient vraiment conscience de ce que ça peut entraîner dans un établissement vraiment difficile.

J'ai le sentiment de lire les chroniques des vertes prairies, avec des élèves tous sages, qui prennent soin de leur lieu de vie, l'entretiennent, le décorent, et accueillent chaque nouvel enseignant avec un grand sourire, se mettent au travail avec enthousiasme....

Spoiler:
Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 890557982  Non mais les gars, réveillez vous, pour ma part, et je ne suis pas seul, j'enseigne dans un collège ghetto, vraie tour de contrôle cernée de cités, laisser certaines classes ou certains élèves seuls 5 minutes dans une classe, ou les laisser se faire un territoire, c'est le carnage assuré

En fait on ne fait juste pas le même métier... Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 1665347707

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Guide spirituel

Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 Empty Re: Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ?

par Fires of Pompeii Mar 1 Sep - 20:24
Je n'enseigne pas en REP, mais comme Ha@_x, je trouve inenvisageable de laisser un groupe de collégiens dans "sa" salle : leur donner un territoire qui est le leur, c'est enlever un effet positif de l'école, cet effort d'adaptation à ce qui n'est "pas chez eux". La salle où j'enseigne, c'est la mienne ou celle du prof qui s'y trouve, c'est lui le maître à bord, ils entrent dans son domaine (ou le mien), et ça change tout.

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
Rendash
Rendash
Enchanteur

Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 Empty Re: Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ?

par Rendash Mar 1 Sep - 20:25
@Ha@_x a écrit:
@Lowpow29 a écrit:Mais ce que décrit Theriakos96, l'effet "notre classe" (quoi que, ici ils changent chaque année), c'est vraiment intéressant pour le groupe classe.

Il y a groupe classe et groupe classe.

J'ai pas vraiment l'impression que ceux qui défendent la classe dans sa salle aient vraiment conscience de ce que ça peut entraîner dans un établissement vraiment difficile.

J'ai le sentiment de lire les chroniques des vertes prairies, avec des élèves tous sages, qui prennent soin de leur lieu de vie, l'entretiennent, le décorent, et accueillent chaque nouvel enseignant avec un grand sourire, se mettent au travail avec enthousiasme....

Spoiler:
Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 890557982  Non mais les gars, réveillez vous, pour ma part, et je ne suis pas seul, j'enseigne dans un collège ghetto, vraie tour de contrôle cernée de cités, laisser certaines classes ou certains élèves seuls 5 minutes dans une classe, ou les laisser se faire un territoire, c'est le carnage assuré

En fait on ne fait juste pas le même métier... Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 1665347707


Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 2252222100

(sauf pour ce qui est de prendre soin de la salle de classe : je peux t'assurer qu'ils prennent soin de la mienne Twisted Evil )

_________________
Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 1498064902



"Ce serait un bien bel homme s’il n’était pas laid ; il est grand, bâti en Hercule, mais a un teint africain ; des yeux vifs, pleins d’esprit à la vérité, mais qui annoncent toujours la susceptibilité, l’inquiétude ou la rancune, lui donnent un peu l’air féroce, plus facile à être mis en colère qu’en gaieté. Il rit peu, mais il fait rire. [...] Il est sensible et reconnaissant ; mais pour peu qu’on lui déplaise, il est méchant, hargneux et détestable."
Ha@_x
Ha@_x
Fidèle du forum

Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 Empty Re: Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ?

par Ha@_x Mar 1 Sep - 20:28
Tu te fiches de moi le Renne ? Very Happy

Je peux t'assurer que quand il y en a qui s'amuse à salir, il balaie ! Il nettoie !

Spoiler:
Généralement il n'a pas l'occasion de le faire, ben ouais, j'ai ma salle moi, et cette année aussi. Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 558662839

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
Theriakos96
Theriakos96
Habitué du forum

Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 Empty Re: Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ?

par Theriakos96 Mar 1 Sep - 21:09
@Rendash a écrit:
Le truc, c'est que tu n'en sais absolument rien, puisque tu n'as encore pas eu le plaisir d'enseigner. Donc, pour ce qui est de parler des conditions de travail des enseignants, ou de l'intérêt pédagogique de tel ou tel choix (autre que « lol trop cool on peut mettre nos photos sur les murs », je veux dire), tu seras mignon de bien vouloir attendre un petit peu, hein.



J'aime bien quand on reste courtois et argumente ses réponses.
Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 3046774911

_________________
Dicebat Bernardus Carnotensis nos esse quasi nanos, gigantium humeris insidentes, ut possimus plura eis et remotiora videre, non utique proprii visus acumine, aut eminentia corporis, sed quia in altum subvenimur et extollimur magnitudine gigantea.

– Jean de Salisbury, Metalogicon, III, 4
Ha@_x
Ha@_x
Fidèle du forum

Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 Empty Re: Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ?

par Ha@_x Mar 1 Sep - 21:22
@Theriakos96 a écrit:J'aime bien quand on reste courtois et argumente ses réponses.

Et où est l'argumentation ici ?

C'est très bien d'être sorti ! Very Happy

Il est préférable de laisser les professeurs en exercice disserter sur une situation qu'après tout, ils connaissent, un tout petit peu mieux. Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 3854100262

_________________
Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs
mafalda16
mafalda16
Modérateur

Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 Empty Re: Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ?

par mafalda16 Mar 1 Sep - 21:30
Hum, fin du bizutage professeur

_________________
"Muchos años después, frente al pelotón de fusilamiento, el coronel Aureliano Buendía había de recordar aquella tarde remota en que su padre lo llevó a conocer el hielo"
JEMS
JEMS
Grand Maître

Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 Empty Re: Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ?

par JEMS Mer 2 Sep - 3:47
Je reste certaines fois 4 heures dans la même salle et puis après je me promène...
Je crois que j'ai 7 salles en tout.
Je viens d'acheter mes propres lingettes, nous avions de gros bidons de gel sous forme de spray en juin... ils ont disparu.
Je crois que la priorité c'était de faire tenir tout le monde dans l'EDT. Les salles... personne n'y a pensé.
gregforever
gregforever
Érudit

Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 Empty Re: Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ?

par gregforever Mer 2 Sep - 6:37
17 changements de salle sur 19h de cours... je crois que c'est moi qui gagne!
mafalda16
mafalda16
Modérateur

Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 Empty Re: Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ?

par mafalda16 Mer 2 Sep - 6:42
affraid oui...

Acte 1, pour avoir le droit d’ouvrir les fenêtres en grand : échec.

_________________
"Muchos años después, frente al pelotón de fusilamiento, el coronel Aureliano Buendía había de recordar aquella tarde remota en que su padre lo llevó a conocer el hielo"
Fenrir
Fenrir
Habitué du forum

Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 Empty Re: Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ?

par Fenrir Mer 2 Sep - 7:19
@Ha@_x a écrit:
@Lowpow29 a écrit:Mais ce que décrit Theriakos96, l'effet "notre classe" (quoi que, ici ils changent chaque année), c'est vraiment intéressant pour le groupe classe.

Il y a groupe classe et groupe classe.

J'ai pas vraiment l'impression que ceux qui défendent la classe dans sa salle aient vraiment conscience de ce que ça peut entraîner dans un établissement vraiment difficile.

J'ai le sentiment de lire les chroniques des vertes prairies, avec des élèves tous sages, qui prennent soin de leur lieu de vie, l'entretiennent, le décorent, et accueillent chaque nouvel enseignant avec un grand sourire, se mettent au travail avec enthousiasme....

Spoiler:
Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 890557982  Non mais les gars, réveillez vous, pour ma part, et je ne suis pas seul, j'enseigne dans un collège ghetto, vraie tour de contrôle cernée de cités, laisser certaines classes ou certains élèves seuls 5 minutes dans une classe, ou les laisser se faire un territoire, c'est le carnage assuré

En fait on ne fait juste pas le même métier... Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 1665347707


Je confirme. Mais cette année les classes sont semi sédentarisées. J'ai presque hâte de voir le chaos.

Pour revenir sur ce qui a été dit plus tôt, on en revient au même problème, quand on a la chance d'avoir sa salle on se retrouve qualifié de privilégié (et à la limite c'est bien fait pour nous si on la perd), alors que le vrai problème c'est qu'on n'ait pas tous notre salle, ou pour le moins sur la demi- journée. C'est ce nivellement par le bas qui est délétère.

Parce que l'argument "c'est pour éviter la circulation du virus" me fait marrer. Avec la semi sédentarisation, il y aura en moyenne la moitié des effectifs qui vont se balader. En récréation, ils seront tous mélangés, à la cantine, idem. Et surtout, à peine seront-ils sortis du collège, ils enlèveront leur masque et se comporteront comme il se doit pour des élèves de REP+ (comme post-confinement d'ailleurs). Donc si virus il y a, il se propagera tranquille dans la population des élèves. Pendant le même temps, plutôt que de sédentariser les profs (ce qui ne changerait rien pour la propagation parmi la jeunesse) on les fait changer de salle à chaque heure, donc changer de poste de travail à chaque heure (et donc utiliser du matériel commun). Puisque "leur" salle n'est plus libre, ils seront entassés en salle des profs pour corriger leur copies au lieu d'être isolé dans "leur" salle. Obligés de porter un masque au lieu de pouvoir faire une pause.

Nan, mais vous avez raison, c'est tellement mieux.

Oh, et j'ai aussi travaillé dans des établissements où je voyageais hein, je ne vois pas seulement la situation par un bout de la lorgnette.

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans. ████
Lowpow29
Lowpow29
Habitué du forum

Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 Empty Re: Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ?

par Lowpow29 Mer 2 Sep - 7:40
@Rendash a écrit:Je connais ces arguments, Lowpow29, le débat a eu lieu à maintes reprises ici et ailleurs, les points de vue sont ce qu'ils sont, et les arguments valables dans les deux camps. La notion de territoire, toussah, OK, on est d'accord sur le concept, même si on ne l'est pas sur la conclusion (i.e. que c'est bénéfique, etc.)

Je suis juste exaspéré que des non-concernés débarquent systématiquement la bouche en cœur expliquer à ceux qui constatent une dégradation de leurs conditions de travail comment faire ou comment prendre telle ou telle chose, voilà tout. « Il suffit de », « y'a qu'à », « vous vous habituerez » : y'en a marre.

Merci pour ta réponse ! Bien sûr ce n'est pas simple, mais plutôt que de répondre comme d'autres que de toute façon, "on ne fait pas le même métier", j'ai envie de dire que c'est aussi une question de culture scolaire. Moi aussi je n'ai fait que du REP+ avant de partir et oui, on les imagine mal prendre soin d'une salle. Ici aussi il y a des classes qui ne font jamais le ménage et qui restent dans un taudis, ben c'est leur taudis, parfois ils ont des sortes d'heures de retenue où ils doivent laver etc.
Bref, je ne vais pas étaler toutes les différences culturelles puisque la liste est longue entre l'absence de surveillants, de CPE, d'intendance, les portes de l'école qui sont toujours ouvertes etc.

Je comprends que cela devienne certainement encore plus fatigant de changer de salle en prenant de l'âge, mais je trouve ça important de responsabiliser les élèves quant à leur environnement. Ils passent une grande partie de leur temps à l'école (encore plus en France, d'ailleurs), mais ne bougent pas le petit doigt pour sa propreté et son état général - ou presque. Même à la cantine ici ce sont des élèves différents chaque jour qui nettoient. Et personne ne doit crier ou hausser le ton. En France on va dire que faire passer le balai c'est maltraiter l'élève mais on va l'infantiliser, le punir ou le menacer toute la journée (en REP+ ça arrivait que les collègues disent "ta gueule" aux élèves ou autres joyeusetés). Bien sûr le carnet de correspondance ça me manque parfois et je me sens désarmée pour la discipline dans un système qui ne prévoit pas de punitions, mais il me semble que c'est à voir plus globalement. J'ai l'impression à vous lire (enfin, c'était déjà mon impression quand j'ai décidé de partir) qu'un prof français se bat pour sa cause parce qu'il n'a presque plus que ça à sauver. J'ai vu des écoles REP+ ici avec plus de 80% des élèves ne parlant pas allemand à la maison. Et bien même sans surveillants etc comme je disais, l'école restait propre, pas d'atmosphère tendue à l'intérieur, etc.

Pour finir comme disait Rendash, il y a des avantages et inconvénients dans les deux cas et on peut ne pas être d'accord sur la finalité sans pour autant ne pas arriver à en discuter ou dénigrer les expériences des autres. Certains ici vont être forcés à fonctionner comme ça donc autant essayer de voir quelques aspects positifs.
Toutes les écoles ne sont pas en REP+, et en REP+ aussi on pourrait habituer les élèves dès petit à prendre soin de leur salle, on en rêve tous.
On sait tous ce que ça fait quand on sait que c'est nous qui nettoyons derrière : on fait plus attention.
Une collègue proche de la retraite a cette solution : elle se balade avec une sorte de caddie à roulettes dans lequel il y a tous ses manuels, cahiers d'activités etc.
Bon courage à tous !

_________________
La vie est courte, l'art est long, l'occasion fugitive, l'expérience trompeuse, le jugement difficile. Hippocrate Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 2289946511
Elaïna
Elaïna
Bon génie

Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 Empty Re: Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ?

par Elaïna Mer 2 Sep - 7:47
A vrai dire, je suis un peu gênée par la virulence de certains propos.
Non, mettre chaque classe dans sa salle dans la mesure du possible, ce n'est pas un "nivellement par le bas", cela se pratique dans un certain nombre d'établissements français et c'est la norme dans de nombreux pays, sans pour autant que le système ne soit un chaos complet. Là encore, si on gratte un peu, le problème n'est pas que chaque prof n'ait pas sa salle, le problème peut être aussi considéré de la façon suivante : certains gamins sont tellement mal élevés qu'on ne peut pas les laisser seuls trois minutes, et certains sont tellement hostiles/agressifs qu'avoir "leur salle" se transforme en hostilité à l'égard du prof qui y débarque (je crois volontiers les collègues qui décrivent cela, n'ayant pas eu l'occasion de l'expérimenter moi-même). Mais ce n'est pas parce que certains sont des sauvages (mon dieu, je parle comme Castaner ! gloups) qui empêchent ce fonctionnement que ce dernier est interdit par ailleurs.
Comme dit très bien Lowpow, c'est une question de culture, et en ce qui me concerne je serais très favorable à ce que les élèves soient responsabilisés par rapport à leur classe, notamment en y faisant le ménage (je suis cette mère nazie qui oblige des petits enfants de six ans à nettoyer leur place à la table familiale, et à participer aux tâches ménagères).

Personnellement, j'ai connu ça de la sixième à la terminale, et nous ne considérions pas que les profs entraient sur "notre" territoire, d'ailleurs je crois bien que personne ne raisonnait comme ça. J'étais dans un établissement privé relativement favorisé qui pratiquait cela depuis sa création au XIXe siècle (et devenu une semi-poubelle depuis, mais pas pour des histoires de sédentarisation des classes). C'est extrêmement confortable pour les élèves (casiers, plan de classe plus facile à faire respecter etc) et ça évite les hordes d'élèves dans les couloirs. Et on se tenait tranquilles. Mais il n'y avait pas d'ordinateurs dans les salles, les profs faisaient cours avec un rétroprojecteur et des transparents pour les plus technophiles, ou plus prosaïquement une craie et un tableau noir pour la grande majorité. Les îlots n'existaient pas, ni la pédagogie actionnelle et je ne sais quel machin branchouille. Et si ce bahut s'est poubellisé avec le temps, ce n'est pas parce que les classes étaient sédentarisées, c'est parce que la direction est devenue nulle, et a cessé de sanctionner les comportements inacceptables.

Ce que je constate maintenant, c'est que comme beaucoup ici, n'ayant pas la chance d'avoir ma salle, je me retrouve au même niveau que mes élèves de lycée, qui ne sont pas sédentarisés (ce serait d'ailleurs mission quasi impossible, avec la réforme du lycée et les groupes de spé) : je me déplace tout le temps, je navigue entre paquets de 36 élèves allant en marchant/traînant/courant/beuglant/ricanant d'une salle à l'autre, et je n'ai pas tellement l'impression d'asseoir mon autorité alors que je suis en train de pousser (physiquement, hein), des escogriffes qui font deux têtes de plus que moi, ou une grappe de donzelles ricanantes bloquées au milieu parce qu'elles regardent leur portable. Et quand par le plus grand des hasards j'ai la même salle quelques heures d'affilée, je ne me sens pas tellement mise en position d'autorité quand ils arrivent tout excités par leur petite balade d'un couloir à l'autre : si j'ai de l'autorité, c'est parce que je suis méchante comme la gale et que je punis quand ils bavardent ou glandouillent.

Je ne milite ni dans un sens ni dans l'autre, simplement, j'ai l'impression qu'on exagère beaucoup la question de l'autorité par rapport à la question de la sédentarisation. Dans un établissement ghetto, peut-être, je veux bien, et encore, j'imagine qu'une classe qui a décidé de pourrir la vie d'un prof le fera sédentarisée ou non (s'il suffisait de ne pas sédentariser, ça se saurait).
Quant à la question d'avoir "sa" salle pour travailler, ben voyons ! Quand j'ai la même salle dans la journée, quand j'ai fini mes cours, je suis gentiment priée de foutre le camp pour laisser la place à quelqu'un d'autre qui a cours dans cette salle. Lundi prochain, j'ai cours de 8h30 à 10h30 dans une salle, puis de 15h30 à 17h45 dans la même (oui, j'ai un très bon emploi du temps avec 15h de cours et 12h de trou...). Entre-temps, je dois en dégager parce qu'il y aura dedans des cours d'anglais, de lettres, etc. Rester dans une salle pour travailler ? LOL.

_________________
It took me forty years to realize this. But for guys like us... our lives aren't really our own. There's always someone new to help. Someone we need to protect. These past few years, I fought that fate with all I had. But I'm done fighting. It's time I accept the hand I was dealt. Too many people depend on us. Their dreams depend on us.

Kiryu Kazuma inYakuza 4 Remastered
Caspar
Caspar
Bon génie

Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 Empty Re: Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ?

par Caspar Mer 2 Sep - 8:20
@Agrippina furiosa a écrit:Chez nous, c'est réintégration de "nos" salles et la nouvelle a été accueillie avec un ouf de soulagement par tout le monde !
Nous sommes un petit collège, avec très peu de moyens, donc on a tous, peu ou prou, investi de notre poche ou apporté de chez nous au fil des années du matos qu'on stocke dans les armoires des  salles ... et pour m'être pas mal baladée en début de carrière (ah ! les cours de latin dans la salle de musique où il n'y avait pas de tables, mais juste ces chaises avec un rabat, comme dans les facs américaines !), c'est une vraie plaie et ça a, à la longue, des conséquences non négligeables en terme de fatigue, de stress et de troubles musculaires et/ou tendineux divers et variés. Et vu l'état de notre médecine du travail (lol), c'est à nous de batailler pour préserver comme on peut notre santé. Je comprends que l'idée d'avoir sa salle soit sympa côté élèves (on est "comme à la maison"), mais pas au détriment de nos conditions de travail !

Le cours d'anglais sur les paillasses de a salle de physique m'a laissé des souvenirs impérissables aussi.

J'ai demandé, et obtenu, de ne pas faire cours cette année dans la salle d'un collègue qui s'est créé au fil des années une salle à son image ou à sa convenance. Il est féru d'informatique donc il y a deux ordinateurs, des fils partout, une imprimante... J'ai passé un an dans cette salle pour une classe. Quand j'arrivais à me connecter à Pronote et à faire l'appel c'était déjà génial et j'ai finalement renoncé à utiliser le vidéoprojecteur car à chaque fois je pataugeais et les élèves en profitaient pour bavarder et s'agiter. Plusieurs collègues se plaignent d'avoir à travailler dans cette salle mais ça ne change rien... Bref je suis un peu hors sujet puisque là il s'agit d'un collègue qui s'est approprié une salle au point de la rendre difficilement utilisable par les autres mais ça prouve bien qu'il est tout de même plus confortable d'enseigner dans un nombre limité de salles où nous avons nos habitudes, ce qui n'empêche pas de les partager avec d'autres. Cette année j'ai trouvé une salle de maths qui était vide sur le créneau concerné et je me suis jeté dessus: un ordi, un vidéo-projecteur classique, deux enceintes pour le son...ça suffit à mon bonheur.
bobdom
bobdom
Niveau 7

Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 Empty Re: Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ?

par bobdom Mer 2 Sep - 8:35
Je suis — comme souvent — tout à fait d'accord avec Elaïna !

Même si, en effet, je veux bien croire que les répercussions d'un changement de fonctionnement peuvent être variables en fonction du type d'établissement, et aussi entre lycée et collège. Je crois que c'est d'ailleurs le nœud du dissensus sur ce fil. Tout le monde ne parle pas exactement de la même chose.
avatar
Flo44
Habitué du forum

Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 Empty Re: Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ?

par Flo44 Mer 2 Sep - 9:27
On le voit, en plus de la fatigue liée au changement de salle permanent, il y a surtout un problème de culture et d'organisation.
Le problème actuel, c'est que dans la plupart des collèges, tout est pensé pour que les professeurs soient sédentaires, ou du moins pour que chaque salle soit affectée à une matière. Donc les outils de mathématiques sont dans la salle de mathématique, les dictionnaires dans les salles de français, les hauts-parleurs efficaces dans les salles de langues, etc... Voire les manuels présents dans les salles et moins nombreux que les élèves (c'est le cas chez nous, en mathématiques et histoire-géographie). Et quand on sédentarise brusquement les classes sans réflexion en amont (et sans matériel), c'est le bazar (pour être polie)
Si on met les classes sédentaires, mais que toute l'organisation est pensée pour cela, c'est totalement différent. On peut organiser le matériel : chaque salle aura des instruments de géométrie, des dictionnaires... chaque matière aura un grand placard ou une petite salle pour stocker le matériel encombrant (parce que les casiers, comment dire...), les élèves seront habitués à se lever pour dire bonjour, à faire le ménage dans la salle en cas de salissure, et les enseignants seront habitués aussi : ils auront adapté leurs rituels d'entrée en classe, ils ne débrancheront pas le matériel (quelle horreur quand on passe après un collègue qui a débranché quelque chose et qu'on passe 10 minutes à trouver quoi...)

Pour notre collège, pas question de racheter des livres : on va devoir travailler sans. Pratique pour la différentiation ou pour les imprévus... on va devoir soit faire des tas de photocopies, soit afficher les exercices au tableau et laisser s'ennuyer les élèves rapides (horreur !) ou prévoir des activités en plus (boulot supplémentaire + charge supplémentaire dans le cartable, oh joie...)
Caspar
Caspar
Bon génie

Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 Empty Re: Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ?

par Caspar Mer 2 Sep - 10:08
@Flo44 a écrit:On le voit, en plus de la fatigue liée au changement de salle permanent, il y a surtout un problème de culture et d'organisation.
Le problème actuel, c'est que dans la plupart des collèges, tout est pensé pour que les professeurs soient sédentaires, ou du moins pour que chaque salle soit affectée à une matière. Donc les outils de mathématiques sont dans la salle de mathématique, les dictionnaires dans les salles de français, les hauts-parleurs efficaces dans les salles de langues, etc... Voire les manuels présents dans les salles et moins nombreux que les élèves (c'est le cas chez nous, en mathématiques et histoire-géographie). Et quand on sédentarise brusquement les classes sans réflexion en amont (et sans matériel), c'est le bazar (pour être polie)
Si on met les classes sédentaires, mais que toute l'organisation est pensée pour cela, c'est totalement différent. On peut organiser le matériel : chaque salle aura des instruments de géométrie, des dictionnaires... chaque matière aura un grand placard ou une petite salle pour stocker le matériel encombrant (parce que les casiers, comment dire...), les élèves seront habitués à se lever pour dire bonjour, à faire le ménage dans la salle en cas de salissure, et les enseignants seront habitués aussi : ils auront adapté leurs rituels d'entrée en classe, ils ne débrancheront pas le matériel (quelle horreur quand on passe après un collègue qui a débranché quelque chose et qu'on passe 10 minutes à trouver quoi...)

Pour notre collège, pas question de racheter des livres : on va devoir travailler sans. Pratique pour la différentiation ou pour les imprévus... on va devoir soit faire des tas de photocopies, soit afficher les exercices au tableau et laisser s'ennuyer les élèves rapides (horreur !) ou prévoir des activités en plus (boulot supplémentaire + charge supplémentaire dans le cartable, oh joie...)

Cela dépend aussi de la taille des établissements je pense.
avatar
ddalcatel
Niveau 9

Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ? - Page 8 Empty Re: Changement de salle à chaque heure : comment ça se passe dans votre établissement ?

par ddalcatel Mer 2 Sep - 10:20
Chez nous, lycée de plus de 1000 élèves, tout se passe exactement comme d'habitude. Avec le masque en plus...
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum