Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
dicim
dicim
Je viens de m'inscrire !

Titulaire dans le public - Reconversion dans l'enseignement catholique Empty Titulaire dans le public - Reconversion dans l'enseignement catholique

par dicim Sam 29 Aoû 2020 - 15:08
Bonjour !
Je lance une bouteille à la mer ici, ma situation étant compliquée.. J'ai obtenu mon CAPES Anglais en 2014 et j'ai enseigné 4 ans pour l'EN. J'ai ensuite demandé deux années de disponibilité pour travailler en Angleterre et je rentre maintenant. Je souhaite me reconvertir dans l'enseignement catholique et me pose quelques questions pour y parvenir.
Je ne peux pas faire de suppléance dans le privé sous contrat car je suis en disponibilité. Je souhaite donc profiter de cette année "libre" pour préparer le concours du privé.
Ma question principale est : dois-je démissionner de l'EN si je l'obtiens ? Ou puis-je simplement décider de partir dans le privé si j'obtiens le concours sans démissionner de l'EN (cela se ferait automatiquement ?) ?
Suis-je en droit de préparer le concours du privé alors que je suis en année de disponibilité ?
Autre question ... y aurait-il des facs / établissements / associations qui proposent des prépa concours sans que l'on soit obligé de s'inscrire à un Master ? (j'ai déjà un Master MEEF...)

Merci de votre aide précieuse que l'on trouve sur ce forum Very Happy
ArtTeacher
ArtTeacher
Niveau 4

Titulaire dans le public - Reconversion dans l'enseignement catholique Empty Re: Titulaire dans le public - Reconversion dans l'enseignement catholique

par ArtTeacher Sam 29 Aoû 2020 - 16:55
Bonjour

pour répondre à vos interrogations, vous n'avez pas, à mon humble avis, à repasser un CAFEP (équivalent du capes pour le privé) en tant que capésienne du public (alors que ce serait le cas si vous étiez cafepienne du privé souhaitant intégrer le public). Il faut se rapprocher du diocèse, de la CAE (commission académique pour l'emploi) et de la DDEC (services gérant l'enseignement privé du rectorat) de votre académie afin de demander une affectation dans le privé (près consultation des postes vacants et RDV avec des chefs d'établissement, ainsi que l'accord collégial, une formalité pour ceux qui veulent intégrer l'enseignement catholique). Pour cette année, ce sera un peu tard mais pour septembre 2021 il faudra s'y prendre dès l'automne. Rien ne vous empêche de passer un CAFEP au cas où vous n'arriveriez pas à obtenir ce détachement. L'avantage de conserver son capes en intégrant le privé, c'est de rester "fonctionnaire du public" avec tous les avantages que cela présente : retraite plus avantageuse, salaire net légèrement plus élevé (car cotisations plus faibles que pour les titulaires du privé), possibilité d'être détaché dans le supérieur ou à l'étranger sans avoir recours à une mise en disponibilité (et d'un recrutement par contrat local, avec "gel" de l'avancement). Cependant, l'affectation des enseignants du public dans le privé sous contrat est moins fréquente que dans les années 1990 (pour info, le CAFEP existe depuis 1994 et les établissements privés étaient obligés, jadis, de recruter des capésiens du public pour ne pas avoir que des "maitres auxiliaires" appelés DA dans le privé) et certains chefs d'établissement n'affectionnent pas beaucoup les fonctionnaires désireux d'intégrer le privé (peut-être parce qu'ils veulent le "beurre et l'argot du beurre" : statut de fonctionnaire et établissement plus élitiste, ou non loins de chez eux...)
Le CAFEP peut se préparer dans un ISFEC équivalent INSPE pour le privé sans repasser un master, mais les INSPE proposent une formule similaire (sous forme de DU préparation concours) pour les candidats déjà titulaires d'un master. Les concours étant strictement les mêmes (mêmes épreuves, mêmes jurys) il n'est pas nécessaire de le préparer dans un ISFEC, hormis pour ceux qui souhaitent réellement s'imprégner de l'atmosphère "enseignement catholique". Pour information, j'avais préparé à l'époque, le CAFEP en IUFM public pour la première année, et j'avais fait mon année de stage (équivalent à la deuxième année de master MEEF) dans un ISFEC. Pour ma discipline (arts appliqués), ce n'était pas l'idéal, car ils n'ont que des formations très généralistes et les modules disciplinaires étaient rares. Je n'aurais jamais pu préparer le concours externe dans un ISFEC, d'ailleurs...

J'espère avoir répondu à vos questions

Bon courage pour la suite

profbretonomexicain
profbretonomexicain
Je viens de m'inscrire !

Titulaire dans le public - Reconversion dans l'enseignement catholique Empty Re: Titulaire dans le public - Reconversion dans l'enseignement catholique

par profbretonomexicain Mer 28 Oct 2020 - 8:17
Je viens de m'inscrire ce soir sur Néoprof.
Je me trouve un peu dans la meme situation que dicim : après avoir exercé sur mon poste de certifié d'espagnol dans l'Oise de 2008 à 2012, je suis parti suivre ma conjointe mexicaine dans son pays d'origine, en contrat local, dans des conditions relativement bonnes.
Mais nous aimerions maintenant revenir en France car nous avons un petit garçon handicapé et j'aimerais obtenir une mutation dans le Finistère, d'où je suis originaire, afin de compter sur le soutien de ma famille.
Or il sera presque impossible dans le public j'imagine de demander une mutation en Bretagne, c'est "hors de points"... surtout que j'ai perdu tous mes points après presque 10 ans de disponibilité...
Je pense donc à une reconversion dans le privé, j'y ai assuré quelques remplacements il y a des années, au Diocèse de Quimper.
Il n'est donc pas impossible de s'approcher des autorités institutionnelles du privé pour demander un détachement près (dans rayon de max. 200-300 km) de chez moi ?
Merci en tout cas pour cette réponse détaillée et vos participations sur le forum !
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum