Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Danska
Modérateur

[France Inter] Enseignants : les dramatiques résultats de l'enquête sur leur état d'esprit - Page 2 Empty Re: [France Inter] Enseignants : les dramatiques résultats de l'enquête sur leur état d'esprit

par Danska le Mar 1 Sep 2020 - 19:11
Aucune : ce "sondage" n'a aucune valeur, c'est juste un questionnaire récréatif pour se défouler. Quant à l'exploitation des résultats, quelle qu'elle soit, on peut parier qu'elle aurait été la même quels que soient les résultats en question.
VinZT
VinZT
Grand sage

[France Inter] Enseignants : les dramatiques résultats de l'enquête sur leur état d'esprit - Page 2 Empty Re: [France Inter] Enseignants : les dramatiques résultats de l'enquête sur leur état d'esprit

par VinZT le Mar 1 Sep 2020 - 19:29
Pendant que les enseignants chouinent, certains vivent des drames :

Gala a écrit:
Jean-Michel Blanquer à bout : « Il en a ras le bol ! »
Le ministre sature
————
Après trois ans de bons et loyaux services au ministère de l'Education, Jean-Michel Blanquer commence à déchanter. Dans Le Figaro ce mercredi 26 août, un membre du gouvernement a dévoilé que l'ancien recteur en pleine période de rentrée scolaire "en a ras le bol".

LIEN

Un peu de compassion, je vous prie, pour cet homme qui a payé de sa personne, n'hésitant pas, contre son gré, à mettre en place des réformes engageant des centaines de milliers de gens ce qui, vous en conviendrez, est très fatigant.


Dernière édition par VinZT le Mar 1 Sep 2020 - 19:33, édité 1 fois

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Clecle78
Clecle78
Neoprof expérimenté

[France Inter] Enseignants : les dramatiques résultats de l'enquête sur leur état d'esprit - Page 2 Empty Re: [France Inter] Enseignants : les dramatiques résultats de l'enquête sur leur état d'esprit

par Clecle78 le Mar 1 Sep 2020 - 19:31
Le pauvre , le paddle, l'escalade et une jeune compagne, ça epuise !
Danska
Danska
Modérateur

[France Inter] Enseignants : les dramatiques résultats de l'enquête sur leur état d'esprit - Page 2 Empty Re: [France Inter] Enseignants : les dramatiques résultats de l'enquête sur leur état d'esprit

par Danska le Mar 1 Sep 2020 - 19:32
Roooh, le pauvre chou.
Lefteris
Lefteris
Empereur

[France Inter] Enseignants : les dramatiques résultats de l'enquête sur leur état d'esprit - Page 2 Empty Re: [France Inter] Enseignants : les dramatiques résultats de l'enquête sur leur état d'esprit

par Lefteris le Mar 1 Sep 2020 - 20:13
Moi, sans lire l'article, j'essaie de deviner les solutions au malaise :
-plus de réunions,
-plus de travail d'équipe
-plus de formation
-plus de management
-plus de présence dans les établissements
-plus de directives pour travailler
-plus d'informatique

Purgon et Diafoirus sont bien vivants pour achever le malade.

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, utilisée pour toutes les démolitions, expliquée sans fard par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Oudemia
Oudemia
Esprit sacré

[France Inter] Enseignants : les dramatiques résultats de l'enquête sur leur état d'esprit - Page 2 Empty Re: [France Inter] Enseignants : les dramatiques résultats de l'enquête sur leur état d'esprit

par Oudemia le Mar 1 Sep 2020 - 20:18
Par "plus" tu entends "davantage", bien sûr ? titanic
Fires of Pompeii
Fires of Pompeii
Guide spirituel

[France Inter] Enseignants : les dramatiques résultats de l'enquête sur leur état d'esprit - Page 2 Empty Re: [France Inter] Enseignants : les dramatiques résultats de l'enquête sur leur état d'esprit

par Fires of Pompeii le Mar 1 Sep 2020 - 20:29
Ah bah c'est usant de détruire l'école et les enseignants, faut comprendre ce pauvre homme...

_________________
Je ne dirai qu'une chose : stulo plyme.
Lefteris
Lefteris
Empereur

[France Inter] Enseignants : les dramatiques résultats de l'enquête sur leur état d'esprit - Page 2 Empty Re: [France Inter] Enseignants : les dramatiques résultats de l'enquête sur leur état d'esprit

par Lefteris le Mar 1 Sep 2020 - 20:33
@Oudemia a écrit:Par "plus" tu entends "davantage", bien sûr ?  titanic
Oeuf corse...

_________________
"La réforme [...] c'est un ensemble de décrets qui s'emboîtent les uns dans les autres, qui ne prennent leur sens que quand on les voit tous ensemble". La stratégie du puzzle, utilisée pour toutes les démolitions, expliquée sans fard par F. Robine.

Gallica Musa mihi est, fateor, quod nupta marito. Pro domina colitur Musa latina mihi.

Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβούμαι τίποτα, είμαι λεύτερος.
Sylvain de Saint-Sylvain
Sylvain de Saint-Sylvain
Sage

[France Inter] Enseignants : les dramatiques résultats de l'enquête sur leur état d'esprit - Page 2 Empty Re: [France Inter] Enseignants : les dramatiques résultats de l'enquête sur leur état d'esprit

par Sylvain de Saint-Sylvain le Mar 1 Sep 2020 - 20:42
@Fires of Pompeii a écrit:Ah bah c'est usant de détruire l'école et les enseignants, faut comprendre ce pauvre homme...

On pourrait appeler ça le syndrome de Mummius.

_________________
« Les hommes en vinrent, pour qualifier les actes, à modifier arbitrairement le sens habituel des mots. » (Thucydide)
Verdurette
Verdurette
Modérateur

[France Inter] Enseignants : les dramatiques résultats de l'enquête sur leur état d'esprit - Page 2 Empty Re: [France Inter] Enseignants : les dramatiques résultats de l'enquête sur leur état d'esprit

par Verdurette le Mar 1 Sep 2020 - 21:29
@VinZT a écrit:Pendant que les enseignants chouinent, certains vivent des drames :

Gala a écrit:
Jean-Michel Blanquer à bout : « Il en a ras le bol ! »
Le ministre sature
————
Après trois ans de bons et loyaux services au ministère de l'Education, Jean-Michel Blanquer commence à déchanter. Dans Le Figaro ce mercredi 26 août, un membre du gouvernement a dévoilé que l'ancien recteur en pleine période de rentrée scolaire "en a ras le bol".

Nous aussi, et depuis plus longtemps.
avatar
XIII
Neoprof expérimenté

[France Inter] Enseignants : les dramatiques résultats de l'enquête sur leur état d'esprit - Page 2 Empty Re: [France Inter] Enseignants : les dramatiques résultats de l'enquête sur leur état d'esprit

par XIII le Mer 2 Sep 2020 - 8:48
C'est "marrant" ce journaliste a "oublié" de dire que dans cette enquête 96% des enseignants ne sont pas satisfaits de leur salaire... D'ailleurs on remarquera qu'il ne s'attarde pas sur la question pourtant centrale. Il la balaie même d'un revers de la main.
avatar
XIII
Neoprof expérimenté

[France Inter] Enseignants : les dramatiques résultats de l'enquête sur leur état d'esprit - Page 2 Empty Re: [France Inter] Enseignants : les dramatiques résultats de l'enquête sur leur état d'esprit

par XIII le Mer 2 Sep 2020 - 8:54
@Sylvain de Saint-Sylvain a écrit:
@gauvain31 a écrit:Très bel édito de Thomas Legrand aujourd'hui sur France Inter sur les résultats du questionnaire élaboré par des députés LREM sur le regard que portent les enseignants sur leur institution. Nous étions nombreux cet été à avoir répondu (22 225 enseignants). Le résultat de cette enquête est .... éloquent, mais prévisible:

Thomas Legrand a écrit: Quelques chiffres : 72% des enseignants considèrent que leur hiérarchie ne leur fait pas confiance et d’ailleurs 86% d’entre eux n’ont pas confiance dans le système. Ce niveau de défiance croisée n’existe dans aucune autre institution, publique ou privée. Ces deux chiffres sont les mêmes selon le territoire, l’âge ou le sexe des profs interrogés. Quand la défiance est à ce point uniforme, cela veut dire que l’institution est vue comme une machine, inhumaine.

La suite ici :

https://www.franceinter.fr/emissions/l-edito-politique/l-edito-politique-31-aout-2020

Pourquoi cet éloge ? Les conclusions, si elles sont vraies, sont effrayantes, et tout donne l'impression de dérouler le tapis pour de nouvelles détériorations de nos conditions de travail et du contenu même de ce travail :

bien sûr, les revendications salariales qui reviennent, fort justement, mais

Simple concession. La phrase n'est pas terminée qu'on est déjà passé à autre chose.

surtout les profs ont le sentiment que l’institution ne prend pas assez en compte l’idée selon laquelle le métier doit changer à partir du moment où l’éducation nationale (du fait du développement de la société de l’information et des réseaux sociaux) n’est plus le seul (ni même le principal) canal d’acquisition des savoirs pour les élèves.

C'est vraiment ce que vous entendez autour de vous ?! "Oh la la, j'en peux plus ! Si seulement le métier changeait pour tenir compte des nouveaux canaux d'acquisition du savoir !"

Et de quels "savoirs" s'agit-il ? En quoi sont-ils acquis ? Comment opèrent ces canaux pour parvenir à transmettre un savoir ?

L’enquête montre qu’une large majorité des enseignants estime que l’institution n’innove pas et même, les empêche d’innover. On apprend, depuis toujours, aux professeurs à être des transmetteurs.

Dites-moi que je rêve !

Il faudrait, aujourd’hui, devant l’explosion des sources du savoir, leur apprendre à être des médiateurs. Ils devraient savoir comment apprendre à leurs élèves, que faire des infos qui les submergent et comment les décoder.

Réveillez-moi !

Les commanditaires de l’enquête estiment d’ailleurs qu’il ne suffit pas de faire des expérimentations de pédagogie, il faudrait aussi précéder à des expérimentations de management pour que les enseignants ne se sentent pas broyés, anonymisés par la machine.

affraid



Les mêmes conclusions ici!!! "Les enseignants ne sont pas contents parce que ça ne fonctionne pas, que l'EN doit se réformer en profondeur, qu'il faut plus de DRH, de management, de décentralisation..." à vomir... Cette voie est une impasse mais ils osent se servir de cette enquête pour enfoncer le clou! Rien d'ailleurs sur notre salaire indigne.

https://www.larepubliquedespyrenees.fr/2020/09/01/fiers-mais-insatisfaits-le-paradoxe-des-enseignants,2731275.php
Dame Jouanne
Dame Jouanne
Fidèle du forum

[France Inter] Enseignants : les dramatiques résultats de l'enquête sur leur état d'esprit - Page 2 Empty Re: [France Inter] Enseignants : les dramatiques résultats de l'enquête sur leur état d'esprit

par Dame Jouanne le Mer 2 Sep 2020 - 8:58
@Clecle78 a écrit:Le pauvre , le paddle, l'escalade et une jeune compagne, ça epuise !
Là il a de sacrés progrès à faire : on dirait un sac à patates pendu à une corde...
Elyas
Elyas
Empereur

[France Inter] Enseignants : les dramatiques résultats de l'enquête sur leur état d'esprit - Page 2 Empty Re: [France Inter] Enseignants : les dramatiques résultats de l'enquête sur leur état d'esprit

par Elyas le Mer 2 Sep 2020 - 9:06
J'ai bien aimé ce point de vue :
https://www.mon-sentier-pedagogique.vincentbreton.fr/2020/09/01/rentrez/

Surtout cette phrase : "La loyauté ne doit pas être à sens unique." Ce concept de loyauté commence à me sortir par le nez. Depuis une décennie, on me demande d'être loyal envers l'institution. Or, l'institution n'est pas que la hiérarchie et l'administration centrale. C'est avant tout le public (élèves et parents d'élèves) et nous aussi sur le terrain (enseignants et agents ainsi que perdir et certains IEN/IA-IPR). A l'inverse, il n'y a aucune loyauté de la hiérarchie et de l'administration centrale envers les professeurs et le public. De même, la hiérarchie s'est vautrée dans le déshonneur récemment avec le bac 2019, les E3C 2020, les mensonges ministériels etc.

On attend un retour de la loyauté qu'on nous demande d'avoir.

Maintenant, les gens qui ne protestent pas trop, je me méfierai. Ce sont les gens qui déraillent totalement quand un point de non-retour est atteint. La violence qui pourrait résulter de la continuité des humiliations et trahisons pourrait surprendre. L'autre point qui inquiète la hiérarchie, ce sont les démissions en hausse.
Fenrir
Fenrir
Habitué du forum

[France Inter] Enseignants : les dramatiques résultats de l'enquête sur leur état d'esprit - Page 2 Empty Re: [France Inter] Enseignants : les dramatiques résultats de l'enquête sur leur état d'esprit

par Fenrir le Mer 2 Sep 2020 - 9:24
@Elyas a écrit:
Maintenant, les gens qui ne protestent pas trop, je me méfierai. Ce sont les gens qui déraillent totalement quand un point de non-retour est atteint. La violence qui pourrait résulter de la continuité des humiliations et trahisons pourrait surprendre. L'autre point qui inquiète la hiérarchie, ce sont les démissions en hausse.

C'est ce qui me fait un peu peur, personnellement j'entends. Le jour où je n'aurai plus la force de protester (vainement), je sais que je risque de perdre le contrôle (et j'ignore dans quelle mesure).

_________________
À quoi bon mettre son pédigrée, on est partis pour 40 ans. ████
gauvain31
gauvain31
Empereur

[France Inter] Enseignants : les dramatiques résultats de l'enquête sur leur état d'esprit - Page 2 Empty Re: [France Inter] Enseignants : les dramatiques résultats de l'enquête sur leur état d'esprit

par gauvain31 le Mer 2 Sep 2020 - 12:24
@Fenrir a écrit:
@Elyas a écrit:
Maintenant, les gens qui ne protestent pas trop, je me méfierai. Ce sont les gens qui déraillent totalement quand un point de non-retour est atteint. La violence qui pourrait résulter de la continuité des humiliations et trahisons pourrait surprendre. L'autre point qui inquiète la hiérarchie, ce sont les démissions en hausse.

C'est ce qui me fait un peu peur, personnellement j'entends. Le jour où je n'aurai plus la force de protester (vainement), je sais que je risque de perdre le contrôle (et j'ignore dans quelle mesure).

Je suis dans le même état d'esprit que toi Fenrir. Et j'ai aussi peur de perdre le contrôle de moi-même. Je tiens pour le moment en serrant les dents.

Quant à la notion de loyauté , à titre personnel , je la conçois comme la loyauté à des principes (principes issus des Lumières et édictés par Condorcet sur l'instruction publique) , et non à des personnes. Un chef d'établissement , un recteur qui donne un ordre contrevenant aux principes républicains (Cf. jury du Bac 2019) pousse de fait un enseignant loyal (au sens où moi je l'entends ) à ne pas obéir : qui est loyal? Qui est déloyal dans cette histoire ? Celui qui donne l'ordre illégal, mais qui obéit à sa hiérarchie , ou celui qui n'obéit pas, mais qui respecte le cadre de la loi ?

Toujours est-il que l'on met des enseignants (et des chefs d'établissements ) dans des situations moralement , éthiquement intenables. Et pas que dans l'EN. Mon coiffeur m'a raconté avant hier le récit d'un commandant de gendarmerie, 46 ans 2 enfants qui n'en peut plus de sa hiérarchie, des injonctions contradictoires, pris entre le marteau et l'enclume où il doit gérer aussi sur le terrain les bêtises des gendarmes qu'il a sous ses ordres. Il en souffre terriblement et se sent piégé. Je lui ai dit que c'était pareil dans l'EN et que je n'étais pas surpris par son récit. C'est toute la Fonction Publique qui souffre. Mais l'EN plus que les autres effectivement du fait de ses humiliations à répétition. Pas étonnant dans cas de la baisse du nombre d'inscrit aux concours.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum