Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Audrey
Oracle

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Audrey le Jeu 3 Sep 2020 - 22:56
@micaschiste a écrit:Pour suivre l'évolution des taux de positivité des tests, par département, région, par classe d'âge, par semaine ou par jour...
https://germain-forestier.info/covid/heatmaps.html


Mon département, l'Ain, fait une magnifique percée, on est classé 11e! Youpi!!!
Bientôt, on sera nous aussi en zone rouge écarlate, comme nos voisins du Rhône!

*Lassitude*
avatar
User17095
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par User17095 le Jeu 3 Sep 2020 - 22:58
@Audrey a écrit:
pogonophile a écrit:
@Audrey a écrit:Aujourd'hui, un collègue de sciences physiques a retiré son masque pendant tous ses cours... il pensait que comme il était à 2m des élèves, il pouvait le faire....

Je vous dis pas sa tête quand, à la récré de 16h, je lui ai dit que non. "Ah ben c'est pour ça que les élèves ont fait une drôle de tête alors? Mais ils m'ont rien dit...!"...
Encore un qui n'a pas écouté lors de la réunion de prérentrée. Pire que les gosses...

Hum, vaut mieux que j'apprenne pas qu'un truc pareil se passe dans mon collège... on est à Paris, donc rouge écarlate tendance crimson. Et tout se sait.

Comme je te comprends. Je lui ai expliqué que jusqu'à vendredi, j'étais encore très gentille et me contentait de faire remarquer gentiment aux gens qu'ils faisaient des conneries, mais que dès la semaine prochaine, j'irais remplir le registre hygiène et sécurité. Le problème, c'est que même mon chef enlève le masque dès qu'il est dans "le couloir de la direction", et que lui, et l'adjoint, et la gestionnaire devisent gaiement sans masque dans cet espace, dans lequel, forcément, il nous arrive à nous professeurs de nous rendre... la gestionnaire elle-même se balade dans les escaliers sans masques. Les aed ne portaient pas le masque dans leur bureau lors de la rentrée des 6e, à tel point que les élèves eux-mêmes ont dit à leurs PP "Mais pourquoi les AED, eux, ne portent pas de masques?".
Alors vois-tu, moi, j'aimerais bien un chef qui soit exemplaire sur la question du masque. Il me prendrait peut-être moins de haut quand je réclame, par exemple, un espace sécurisé pour le repas des vulnérables qui ne peuvent rentrer chez eux le midi, ce qui est mon cas.
J'y retourne demain, circulaire du premier ministre à la main. Non mais merde quoi!

Inutile de t'exposer, les parents d'élèves se chargeront d'aller poser la question. Même dans une région moins touchée, il y en a bien assez qui sont vigilants pour faire remonter ça.

Comme je le racontais plus haut, j'ai fait l'effort de, très ostensiblement, garder mon masque tout le temps, quitte à me détruire la voix pour la pré-rentrée ; étrangement, je ne vois aucun personnel sans masque, y compris les AED quand ils discutent en vie scolaire après le départ des élèves...
Marxou
Marxou
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Marxou le Jeu 3 Sep 2020 - 22:59
@totoro a écrit:Une suspicion prof chez nous aussi. En attente des résultats.

Je m'interroge sur mon cas : cas contact secondaire (je ne suis pas le maillon suivant de la chaine, mais je pourrais être un maillon...), qu'est-ce que je fais ? Je m'isole pour le week-end ? Admettons qu'on me dise de rester chez moi lundi en attendant le test, qu'en est-il de mon mari ? de mes enfants ? Si j'ai été contaminée, c'est ce midi (cantine!!!) A partir de quand faire le test ? Quand serais-je contagieuse ? (là, je ne porte pas de masque et je vais dormir avec mon mari - qui n'a lui-même pas fait chambre à part quand il y a eu suspicion dans sa boite...)
Je me rends compte de mon ignorance totale (et c'est effrayant).

L'impéritie, l'incompétence crasse et le cynisme de ce ministère sont à vomir! Ils ont eu plus de 6 mois pour penser la (les) situation (s) éventuelles. Et nada. Rien. les huiles surpayées de l'EN n'ont absolument rien foutu. Cynisme et mépris à tous les niveaux. Merde! Ces ...... (sic) nous mettent en plus dans une situation impossible. A ce niveau là,c'est un scandale d'Etat. Il faudra porter plainte et ils devront rendre des comptes!

avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Jeu 3 Sep 2020 - 23:01
@Audrey a écrit:
pogonophile a écrit:
@Audrey a écrit:Aujourd'hui, un collègue de sciences physiques a retiré son masque pendant tous ses cours... il pensait que comme il était à 2m des élèves, il pouvait le faire....

Je vous dis pas sa tête quand, à la récré de 16h, je lui ai dit que non. "Ah ben c'est pour ça que les élèves ont fait une drôle de tête alors? Mais ils m'ont rien dit...!"...
Encore un qui n'a pas écouté lors de la réunion de prérentrée. Pire que les gosses...

Hum, vaut mieux que j'apprenne pas qu'un truc pareil se passe dans mon collège... on est à Paris, donc rouge écarlate tendance crimson. Et tout se sait.

Comme je te comprends. Je lui ai expliqué que jusqu'à vendredi, j'étais encore très gentille et me contentait de faire remarquer gentiment aux gens qu'ils faisaient des conneries, mais que dès la semaine prochaine, j'irais remplir le registre hygiène et sécurité. Le problème, c'est que même mon chef enlève le masque dès qu'il est dans "le couloir de la direction", et que lui, et l'adjoint, et la gestionnaire devisent gaiement sans masque dans cet espace, dans lequel, forcément, il nous arrive à nous professeurs de nous rendre... la gestionnaire elle-même se balade dans les escaliers sans masques. Les aed ne portaient pas le masque dans leur bureau lors de la rentrée des 6e, à tel point que les élèves eux-mêmes ont dit à leurs PP "Mais pourquoi les AED, eux, ne portent pas de masques?".
Alors vois-tu, moi, j'aimerais bien un chef qui soit exemplaire sur la question du masque. Il me prendrait peut-être moins de haut quand je réclame, par exemple, un espace sécurisé pour le repas des vulnérables qui ne peuvent rentrer chez eux le midi, ce qui est mon cas.
J'y retourne demain, circulaire du premier ministre à la main. Non mais merde quoi!

On peut signaler dans le registre que des adultes ne portent pas ou mal le masque ?
Parce qu'ici, c'est déjà n'importe quoi ... j'en ai marre !
avatar
User17095
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par User17095 le Jeu 3 Sep 2020 - 23:05
@chmarmottine a écrit:On peut signaler dans le registre que des adultes ne portent pas ou mal le masque ?
Parce qu'ici, c'est déjà n'importe quoi ... j'en ai marre !

Bien sûr, même si ça va bien plomber l'ambiance. Je le répète, c'est plus soft si ce sont les parents d'élèves qui s'en chargent.
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Jeu 3 Sep 2020 - 23:06
@Dalva a écrit:
@EdithW a écrit:Est-ce qu'un néo aurait entendu ou lu quelque part que le gel hydro alcoolique était à bannir des écoles, suite à des allergies? Un de mes CE prétend ça et refuse qu'on l'utilise avec les élèves... ce qui est franchement flippant quand on voit le nombre et l'état des sanitaires... En tant que documentaliste vulnérable (ancienne liste Wink ), ça ne me rassure pas du tout de me dire que je dois accueillir des élèves mélangés (on a 80 élèves et un "groupe-collège", ça simplifie la gestion), qui ne se seront probablement pas lavé les mains depuis leur départ de la maison (et encore) et toucheront tout au CDI.
Chez nous c'est pareil : comme il y a des intolérants au gluten, des allergiques aux oeufs, aux fruits à pépins, au lait, au maïs et au céleri, tous ces aliments et leurs dérivés ont été bannis des menus de cantine. Heureusement, l'élève allergique à la viande de boeuf a quitté l'établissement cette année...
Comme on a des allergiques aux graminées et bétulacées, on a fait abattre tous les arbres et bétonner dans un rayon de 3 kilomètres autour du collège.
On a eu un peu peur lundi car on a cru à une allergie à l'eau, mais heureusement, l'élève avait juste avalé de travers.

(Ils sont fous, dans ton collège.)

Ah ! Je comprends mieux maintenant.
Un jour, un élève a été déclaré allergique au travail. Depuis plus un seul ne bosse. On ne sait jamais.

Ça marche pareil avec l'allergie aux copies ?
Audrey
Audrey
Oracle

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Audrey le Jeu 3 Sep 2020 - 23:07
pogonophile a écrit:
@Audrey a écrit:
pogonophile a écrit:
@Audrey a écrit:Aujourd'hui, un collègue de sciences physiques a retiré son masque pendant tous ses cours... il pensait que comme il était à 2m des élèves, il pouvait le faire....

Je vous dis pas sa tête quand, à la récré de 16h, je lui ai dit que non. "Ah ben c'est pour ça que les élèves ont fait une drôle de tête alors? Mais ils m'ont rien dit...!"...
Encore un qui n'a pas écouté lors de la réunion de prérentrée. Pire que les gosses...

Hum, vaut mieux que j'apprenne pas qu'un truc pareil se passe dans mon collège... on est à Paris, donc rouge écarlate tendance crimson. Et tout se sait.

Comme je te comprends. Je lui ai expliqué que jusqu'à vendredi, j'étais encore très gentille et me contentait de faire remarquer gentiment aux gens qu'ils faisaient des conneries, mais que dès la semaine prochaine, j'irais remplir le registre hygiène et sécurité. Le problème, c'est que même mon chef enlève le masque dès qu'il est dans "le couloir de la direction", et que lui, et l'adjoint, et la gestionnaire devisent gaiement sans masque dans cet espace, dans lequel, forcément, il nous arrive à nous professeurs de nous rendre... la gestionnaire elle-même se balade dans les escaliers sans masques. Les aed ne portaient pas le masque dans leur bureau lors de la rentrée des 6e, à tel point que les élèves eux-mêmes ont dit à leurs PP "Mais pourquoi les AED, eux, ne portent pas de masques?".
Alors vois-tu, moi, j'aimerais bien un chef qui soit exemplaire sur la question du masque. Il me prendrait peut-être moins de haut quand je réclame, par exemple, un espace sécurisé pour le repas des vulnérables qui ne peuvent rentrer chez eux le midi, ce qui est mon cas.
J'y retourne demain, circulaire du premier ministre à la main. Non mais merde quoi!

Inutile de t'exposer, les parents d'élèves se chargeront d'aller poser la question. Même dans une région moins touchée, il y en a bien assez qui sont vigilants pour faire remonter ça.

Comme je le racontais plus haut, j'ai fait l'effort de, très ostensiblement, garder mon masque tout le temps, quitte à me détruire la voix pour la pré-rentrée ; étrangement, je ne vois aucun personnel sans masque, y compris les AED quand ils discutent en vie scolaire après le départ des élèves...

Le problème, c'est que si nous, enseignants, on ne signale pas chaque fois qu'il y a une rupture de gestes-barrière, l'ARS considérera qu'il ne peut y avoir aucun cas contact puisqu'elle part du principe que le port du masque est respecté et donc rend impossible toute contamination. Pourtant, remonter les chaînes de contamination et les casser rapidement est la seule solution pour sortir de ce bourbier... donc voilà, je me dis que je dois documenter le registre. Non?
Je ne peux compter sur les parents pour signaler des choses qu'eux-mêmes ne voient pas...ou que leurs enfants ne voient pas...

Je n'ai jamais eu autant à agir syndicalement en si peu de temps (il y aussi une collègue partant en retraite dans deux mois qui vient de découvrir qu'elle est devenue TZR durant l'été - comment est-ce possible?- , alors qu'elle est titulaire sur poste fixe chez nous depuis bien 20 ans... et tout ça sans qu'elle ait eu un seul arrêté. Le chef a moins rigolé quand je lui ai dit que ma collègue n'était donc pas tenue de venir au collège, n'ayant reçu ni arrêté de nomination, ni PV d'installation...du délire. Dossier en cours de traitement... tout ça me met sur les nerfs.)

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Jeu 3 Sep 2020 - 23:07
pogonophile a écrit:
@chmarmottine a écrit:On peut signaler dans le registre que des adultes ne portent pas ou mal le masque ?
Parce qu'ici, c'est déjà n'importe quoi ... j'en ai marre !

Bien sûr, même si ça va bien plomber l'ambiance. Je le répète, c'est plus soft si ce sont les parents d'élèves qui s'en chargent.

Merci !
Les parents peuvent remplir le registre ?
Si oui, ça tombe bien je suis maman aussi !
hannae13
hannae13
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par hannae13 le Jeu 3 Sep 2020 - 23:08
@Audrey a écrit:
pogonophile a écrit:
@Audrey a écrit:Aujourd'hui, un collègue de sciences physiques a retiré son masque pendant tous ses cours... il pensait que comme il était à 2m des élèves, il pouvait le faire....

Je vous dis pas sa tête quand, à la récré de 16h, je lui ai dit que non. "Ah ben c'est pour ça que les élèves ont fait une drôle de tête alors? Mais ils m'ont rien dit...!"...
Encore un qui n'a pas écouté lors de la réunion de prérentrée. Pire que les gosses...

Hum, vaut mieux que j'apprenne pas qu'un truc pareil se passe dans mon collège... on est à Paris, donc rouge écarlate tendance crimson. Et tout se sait.

Comme je te comprends. Je lui ai expliqué que jusqu'à vendredi, j'étais encore très gentille et me contentait de faire remarquer gentiment aux gens qu'ils faisaient des conneries, mais que dès la semaine prochaine, j'irais remplir le registre hygiène et sécurité. Le problème, c'est que même mon chef enlève le masque dès qu'il est dans "le couloir de la direction", et que lui, et l'adjoint, et la gestionnaire devisent gaiement sans masque dans cet espace, dans lequel, forcément, il nous arrive à nous professeurs de nous rendre... la gestionnaire elle-même se balade dans les escaliers sans masques. Les aed ne portaient pas le masque dans leur bureau lors de la rentrée des 6e, à tel point que les élèves eux-mêmes ont dit à leurs PP "Mais pourquoi les AED, eux, ne portent pas de masques?".
Alors vois-tu, moi, j'aimerais bien un chef qui soit exemplaire sur la question du masque. Il me prendrait peut-être moins de haut quand je réclame, par exemple, un espace sécurisé pour le repas des vulnérables qui ne peuvent rentrer chez eux le midi, ce qui est mon cas.
J'y retourne demain, circulaire du premier ministre à la main. Non mais merde quoi!
Tu as donc expliquė tout cela à ton collègue qui a fait une confusion d'interprétation de la règle, là où la direction est sciemment en roue libre (davantage envers toi d'ailleurs puisqu'elle est supposée connaître ta fragilité ...).Dans un cas, il y a erreur, dans l'autre il y a faute.
Il va falloir maintenant que tu t'en ailles expliquer la même chose à tous ceux-là.


Dernière édition par hannae13 le Jeu 3 Sep 2020 - 23:10, édité 1 fois
Albert Jarl
Albert Jarl
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Albert Jarl le Jeu 3 Sep 2020 - 23:08
Mon masque slip se détend... je suis obligé de le remonter régulièrement au dessus du nez. Saoûlé.

_________________
Si vis pacem, para bellum
avatar
User17095
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par User17095 le Jeu 3 Sep 2020 - 23:14
@Audrey a écrit:Le problème, c'est que si nous, enseignants, on ne signale pas chaque fois qu'il y a une rupture de gestes-barrière, l'ARS considérera qu'il ne peut y avoir aucun cas contact puisqu'elle part du principe que le port du masque est respecté et donc rend impossible toute contamination. Pourtant, remonter les chaînes de contamination et les casser rapidement est la seule solution pour sortir de ce bourbier... donc voilà, je me dis que je dois documenter le registre. Non?
Je ne peux compter sur les parents pour signaler des choses qu'eux-mêmes ne voient pas...ou que leurs enfants ne voient pas...

Vu sous cet angle tu n'as pas tort.
Je me plaçais plutôt dans l'optique "comment s'assurer que le CdE joue son rôle de garant de l'application du protocole sans mettre le feu à la salle des profs"... Il faut arriver à le convaincre sans le braquer, sinon vous (je me dis que vous êtes plusieurs à partager ton point de vue) allez vite vous retrouver dans la position des mère-la-vertu avec qui personne ne veut travailler. Il faut penser à l'après, si possible...
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Jeu 3 Sep 2020 - 23:16
Je me demande comment formuler cela dans le registre.
Audrey
Audrey
Oracle

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Audrey le Jeu 3 Sep 2020 - 23:24
Oui, je sais bien Pogonophile... mais quand un principal te balance "Mais Madame Audrey, le port du masque abolit la distanciation sociale, on n'est plus obligé de la respecter!" que veux-tu négocier avec lui? C'est compliqué quand  même...
Là, on va discuter demain matin pour poser une heure d'infos syndicales dès que possible... parce qu'on est au bord de la crise de nerfs. Avec le sens de circulation dans le bahut, imposé aux élèves comme aux enseignants, on se retrouve déjà épuisés, stressés car sans aucun temps de battement pour gérer les petits soucis habituels de matos ou d'élèves ( et là les soucis sont tout sauf habituels!) et on se retrouve à, par exemple, descendre deux étages par l'escalier à l'extrémité nord, pour traverser toute la longueur du bâtiment, et remonter enfin au 1er étage par l'escalier à l'extrémité sud.
On passe bientôt plus de temps à marcher, chargés comme des mules de tout notre matos et de nos cartables, et à s'installer dans une salle qu'à faire cours (oui, parce qu'on a aussi des sonneries échelonnées par étages, pour éviter le brassage des élèves...mais dès la première sonnerie, les élèves sont déjà debout prêts à sortir, quel que soit leur étage, car sinon le principal nous engueule, eux et nous, pour le retard dans la cour). Cet après-midi, entre ça et le passage par les "portails de gel", on a perdu 15 minutes sur une bonne partie de nos cours. Ça fait beaucoup de perte pédagogique, quand même.... et beaucoup de profs déjà claqués.


Dernière édition par Audrey le Jeu 3 Sep 2020 - 23:29, édité 2 fois

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
Audrey
Audrey
Oracle

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Audrey le Jeu 3 Sep 2020 - 23:27
@chmarmottine a écrit:Je me demande comment formuler cela dans le registre.

Un truc tout bête j'imagine...

Constat de rupture des gestes-barrière: Choupi Masqué, élève de 5eC, a régulièrement enlevé son masque aujourd'hui durant le cours de français de 9h à 10h.

Constat de rupture des gestes-barrière: Collègue Relou n'a pas porté de masque en salle des professeurs en présence de ses collègues le 09/09.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
Marxou
Marxou
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Marxou le Jeu 3 Sep 2020 - 23:40
Je pense qu'il y a un petit problème. On est tous là, profs, comme d'hab,  comme de bons élèves appliqués à essayer d'interpréter et appliquer l'absence de  directives  claires d'un ministère à la dérive, qui n'a absolument rien pensé ni prévu quoi que ce  soit en cas de covid avéré dans un établissement, de fermeture de classe, de possibilités de distanciel,  de jour de carence, ..etc, etc.... Non mais vous n'en avez pas marre? De vous comporter en "élèves sérieux" déboussolés par les injonctions contradictoires, ineptes ou absentes de l'EN? Alors qu'une épidémie qui a causé plus de 30000 morts repart de plus belle? Trop bon, trop con....trop.... C'est peut-être la définition du prof. Ce n'est pas à nous de gérer ce merdier. Encore une fois, le ministère n'a rien foutu alors qu'il avait plus de six mois pour anticiper ce qui était très prévisible. A ce niveau d'incompétence et d'impéritie, je le redis: il faut penser à porter plainte. Nos santé et vie sont en jeu.Tout simplement.
ZeSandman
ZeSandman
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par ZeSandman le Jeu 3 Sep 2020 - 23:42
@Audrey a écrit:
Constat de rupture des gestes-barrière: Collègue Relou n'a pas porté de masque en salle des professeurs en présence de ses collègues le 09/09.

On pourrait préférer :
Constat de rupture des gestes-barrière: Collègue Sansnom n'a pas porté de masque en salle des professeurs en présence de ses collègues le 09/09.

Aussi Relou soit M. Sansnom.

_________________
Ce sont les rêves qui donnent au monde sa forme.
avatar
meevadeborah
Niveau 7

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par meevadeborah le Jeu 3 Sep 2020 - 23:44
@ZeSandman a écrit:
@Audrey a écrit:
Constat de rupture des gestes-barrière: Collègue Relou n'a pas porté de masque en salle des professeurs en présence de ses collègues le 09/09.

On pourrait préférer :
Constat de rupture des gestes-barrière: Collègue Sansnom n'a pas porté de masque en salle des professeurs en présence de ses collègues le 09/09.

Aussi Relou soit M. Sansnom.

C'est même je crois une obligation, de ne pas citer de nom mais de se référer au rôle de la personne. A vérifier en lisant les explications pour remplir le registre (par internet, c'est très bien fait).
Audrey
Audrey
Oracle

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Audrey le Jeu 3 Sep 2020 - 23:52
Ok, mais l'idée étant qu'il faut établir la chaîne de contamination, comment prouver à l'ARS que ce sont les personnes ayant été en contact avec tel collègue qui risquent d'être contaminées, si on ne met pas son nom?
Je comprends bien le souci, mais là, je vois difficilement comment ça pourrait ne pas être nominatif. Vous pensez qu'il faut écrire un truc du genre "le professeur de SC.Phys des 5eZ"?

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
avatar
User17095
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par User17095 le Ven 4 Sep 2020 - 0:05
Je pense que le fait de désigner spécifiquement par la fonction a un sens quand c'est la fonction qui est actrice.

Par exemple, monsieur K est adjoint gestionnaire.
S'il ne distribue pas les masques alors que c'est lui qui a été désigné pour le faire, on cite l'adjoint gestionnaire.
S'il ne porte pas son masque et met tout le monde en danger, c'est monsieur K.
Audrey
Audrey
Oracle

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Audrey le Ven 4 Sep 2020 - 0:07
Oui, ça me paraît de bon sens, merci Pogonophile!

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
Marxou
Marxou
Niveau 10

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Marxou le Ven 4 Sep 2020 - 0:13
@Audrey a écrit:Ok, mais l'idée étant qu'il faut établir la chaîne de contamination, comment prouver à l'ARS que ce sont les personnes ayant été en contact avec tel collègue qui risquent d'être contaminées, si on ne met pas son nom?
Je comprends bien le souci, mais là, je vois difficilement comment ça pourrait ne pas être nominatif. Vous pensez qu'il faut écrire un truc du genre "le professeur de SC.Phys des 5eZ"?

Audrey et les autres... Comment vous le dire enfin? Ce n'est pas à nous de penser tout ça, les aléas du covid, les masques, la gestion dans l'établissement, etc... C'est à l'EN qu'incombe la mission de protéger ses salariés,: ce n'est pas à nous de bidouiller dans notre coin  cette gestion de l'absence de masques, d'aération, ce risque puissance 10000 de contamination dans des classes non aérées avec plus de 35 élèves, ce vide intersidéral de la part de l'EN quant à la possibilité d'un enseignement en distanciel ( Et merde, ils n'ont absolument rien pensé!!)
On est censés être des cadres A de la fonction publique, susceptibles d'initiatives mais on est payés comme des cadres B avec des salaires de misère. Laissez tombez. C'est au ministère d'assurer enfin. Pas à nous. Certainement pas.
dandelion
dandelion
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par dandelion le Ven 4 Sep 2020 - 0:36
Finalement, l'administration Trump en a rêvé, la France l'a fait. Est-ce qu'ils espèrent atteindre l'immunité collective ou au moins suffisamment de personnes contaminées pour que la contagion diminue? Est-ce qu'ils se disent que les enseignants sont tellement habitués à compenser les défaillances de l'administration qu'ils vont bien trouver quelque chose pour que ça fonctionne? Ce que fait Audrey est exceptionnel, et pourtant on en rencontre beaucoup des Audrey dans l'EN.
Audrey
Audrey
Oracle

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Audrey le Ven 4 Sep 2020 - 1:40
@dandelion a écrit:Finalement, l'administration Trump en a rêvé, la France l'a fait. Est-ce qu'ils espèrent atteindre l'immunité collective ou au moins suffisamment de personnes contaminées pour que la contagion diminue? Est-ce qu'ils se disent que les enseignants sont tellement habitués à compenser les défaillances de l'administration qu'ils vont bien trouver quelque chose pour que ça fonctionne? Ce que fait Audrey est exceptionnel, et pourtant on en rencontre beaucoup des Audrey dans l'EN.

Je ne comprends pas bien ta dernière phrase... Que fais-je d'exceptionnel, et pourquoi ce "pourtant"? Je ne comprends pas la logique de ta phrase, pardon... Embarassed

Sinon, Marxou, je ne pallie rien du tout, je mets le chef face à ses obligations, l'institution face à ses obligations. Si ni l'un ni l'autre ne font ce qu'il faut, je n'ai pas l'intention de lâcher, je ferai intervenir très officiellement mon syndicat. la loi doit être appliquée, point.

Je ne sais pas si tu me connais bien, mais je ne suis pas du genre à me sacrifier pour lintérèdezenfants. Je suis plutôt du genre à ouvrir grand ma bouche, secouer le panier de merdasse illégale et exiger que ce soit nettoyé.

Je refuse de préparer le distantiel alors que l'EN n'a rien prévu. Si ça doit arriver, eh ben je m'adapterai, avec le temps que prend l'adaptation, sans plus du tout culpabiliser. Et si mon ordi tombe en rade, eh bien il tombera en rade et basta: je n'ai pas les moyens de m'en payer un. Le distantiel se fera alors alors avec dépôt de documents rédigés à la main déposés au collège et à photocopier par la direction qui les mettra sur l'ENT.

Je suis en tout cas personne à risque face au covid, donc, si je ne secoue pas le chef très officiellement, j'aurai l'occasion de tomber malade 10000 fois en une semaine, et franchement, je ne souhaite pas expérimenter le covid. Tu comprendras donc que je m'active, pour ma santé et celle de mes autres collègues vulnérables. Reprendre le travail face aux élèves, je veux bien, ça me fait du bien même, mais il est hors de question de retourner bosser dans un environnement non adapté aux vulnérables.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
Cleroli
Cleroli
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cleroli le Ven 4 Sep 2020 - 9:03
@dandelion a écrit:Finalement, l'administration Trump en a rêvé, la France l'a fait. Est-ce qu'ils espèrent atteindre l'immunité collective ou au moins suffisamment de personnes contaminées pour que la contagion diminue?
je le pense également et cette nouvelle "stratégie" devrait être annoncée et assumée. Là, on fait semblant de contrôler la diffusion du virus.

Audrey, noter les manquements ne va pas être l'attitude la plus partagée, j'en ai peur et pourtant, c'est ce qu'il faut faire si on veut éviter de gros problèmes pour tous.
kero
kero
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par kero le Ven 4 Sep 2020 - 9:13
@dandelion a écrit:Finalement, l'administration Trump en a rêvé, la France l'a fait. Est-ce qu'ils espèrent atteindre l'immunité collective ou au moins suffisamment de personnes contaminées pour que la contagion diminue? [...]

Pardon mais il est évident depuis longtemps que de toute manière il n'est pas possible d'endiguer l'épidémie - au sens de la faire disparaître du territoire sans que le virus épuise de lui-même son potentiel de contamination.

D'ailleurs, le confinement du printemps n'a jamais prétendu faire disparaître le virus, uniquement faire en sorte de pouvoir en contrôler l'impact sans déborder le système de santé.
llaima
llaima
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 3 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par llaima le Ven 4 Sep 2020 - 9:46
Mais où en est-on arrivé? Des pages entières pour dire tel ou tel n'a pas bien respecté le port du masque et ainsi met la vie des autres en danger... Faut pas rêver, masque ou pas si l'épidémie doit repartir elle repartira et ces derniers ne donnent qu'un sentiment de sécurité mais pas de vraie sécurité. L'ARS croit que le fait qu'un protocole sanitaire soit appliqué entraîne l'absence de cas contact se fait des illusions, nous sommes en milieu confiné et s'il doit y avoir épidémie il y aura, gestes barrière ou pas. Il ne faut pas tomber dans l'obsession sanitaire à montrer du doigt x qui n'a pas de masque à un moment, Y qui l'a sous le nez... C'est bon, ce n'est pas ça qui va changer la propagation ou non du virus. Les mesures qui ont été adoptées l'ont été pour rassurer par pour protéger, c'est de la politique pas de la santé! Alors ne nous prenons pas la tête pour des mesures politiques plus que sanitaires. Pour l'instant les choses ne sont pas encore trop grave même s'il est vrai que ça commence à se dégrader depuis quelques jours sur les données hospitalières mais il sera temps de s'affoler quand ça deviendra grave si ça le devient. En attendant ça ne vaut pas la peine de faire la guerre des tranchées en salle des profs!
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum