Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Flo44
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Flo44 le Mer 9 Sep 2020 - 21:27
@ProvençalLeGaulois a écrit:

Sinon pour tous ceux qui s'insurgent que les gamins (et les adultes) ôtent le masque à la cantine ou pour boire (alors que boire régulièrement est hautement conseillé car le masque déshydrate), si vous avez trouvé une solution pour manger AVEC un masque, prévenez-moi qu'on la brevette. Neutral

J'autorise les élèves à boire une gorgée de temps en temps.
Par contre, manger, non.

Mais évidemment, le repas, c'est le GROS problème, c'est là où vont se faire le maximum de contaminations.
En mai, dans mon collège, on avait interdit aux enseignants de manger dans l'enceinte du collège, c'était peut-être un peu exagéré. Et maintenant c'est le souk, tout le monde enlève son masque, mange, boit en salle des profs. Logique.

Et moi qui suis vulnérable, je ne peux plus manger ni boire de la matinée, ni de l'après-midi (alors que je quitte la maison à 7h du matin). Parce que je sais que vu le nombre de ... qui se baladent sans masque, quand le virus entrera, ce sera la bérézina, surtout chez les adultes, et je ne veux pas prendre le moindre risque. Je ne l'enlève qu'à midi, une fois sortie du collège.

avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Mer 9 Sep 2020 - 21:28
pogonophile a écrit:
@llaima a écrit:
@henriette a écrit:
@chmarmottine a écrit:


Pour le coup, ce sont tes propos qui sont méprisants ....
La visière un compromis ? Tu plaisantes ?
On en reparlera quand un petit malin de prof se sera permis de faire cours sans masque, avec ou sans visière,  et qu'il aura contaminé toute une classe.
@micaschiste, @chmarmottine et les autres : ne perdez pas votre temps à essayer de convaincre @llaima. Il semble qu'il ait un mal fou à voir plus loin que le bout de sa propre visière, et je finis par être convaincue que le concept "l'intérêt des autres" est très très bas dans l'ordre de ses priorités.
Vu le nombre de fois qu'on a expliqué les choses ici, persister dans ce genre de position montre soit du trollage, soit un blocage psychologique, soit de la bêtise. Dans le cas de @llaima, je ne crois malheureusement pas pour lui qu'il s'agisse de trollage.

Porter un masque ne doit pas empêcher de réfléchir un peu et surtout ne doit pas être considéré comme un gage d'altruisme absolu tout comme la contestation de l'obligation de son port dans certaines circonstances  n'est pas un signe d'égoïsme.
Tout ces mal-entendus partent seulement du fait que le port du masque serait garant de notre sécurité et qu'il ne serait qu'un petit soucis qui ne dérange que les individualistes finis qui n'en n'ont rien à faire des autres. Or ce n'est pas la vérité : Il suffit de parcourir le fil pour voir que le protocole sanitaire est partout léger et perméable à des contaminations (Transport scolaire, cantine, EPS, sanitaires insuffisants, manque de gel, impossibilité d'aérer certaines salles, promiscuité...). Il n'y a qu'un point dure : les masques qui sont même imposés aux enseignants ce qui complique extrêmement notre travail.

Ce n'est pas rationnel comme situation où l'on va imposer de manière la plus stricte ce qui est le plus gênant en désaccord total avec tout le reste. En proposant la visière ou l'absence de protection pour les enseignants je ne fait que rajouter un trou ou deux à un protocole passoire! Et ce n'est pas un trou ou deux qui vont changer drastiquement la perméabilité totale de la passoire mais par contre ça changera drastiquement nos conditions d'exercice en mieux.

Dans la situation actuelle nous sommes doublement victimes de devoir porter cet insupportable serpillière sur le nez tout en risquant la contamination. D'ailleurs vous voyez en une semaine le nombre de contamination qu'il y  a eu malgré les masques dont le port est globalement respecté même par les égoïstes comme moi.

Si on doit travailler normalement qu'on le fasse jusqu'au bout c'est-à-dire sans masque ou si l'on veut prendre les précautions maximales on ferme les écoles mais on ne peut pas faire du "en même temps" et du "à la fois" il faut faire des choix. Vu la situation sanitaire je suis plutôt pour le travail "normal" mais ça ne me dérangerait pas qu'on applique le principe de précaution car c'est vrai on ne sait rien de la suite de cette épidémie.

Voilà la seule chose que je réclame : de la cohérence, de la logique mais pas d'un côté de la légèreté et de l'autre de la rigueur dont nous sommes les seuls à être victimes...  

Si ça t'est insupportable, fais-toi porter pâle. Mais ne viens pas agiter ici des arguties destinées à mettre en danger tout le monde pour ton confort personnel, qui sont du même niveau que les raisonnements pathétiques brandis par quelques parents agités du bocal venus pérorer en se filmant devant la porte des établissements, comme à la Valette du Var la semaine dernière.
Tout le monde est d'accord : le masque est pénible, la protection est limitée, mais à ce jour il n'y a que ça. Ainsi, aller prôner de l'ôter comme tu le faisais fièrement quelques pages plus haut, c'est crétin au point d'être criminel.
Et comme je vais me faire modérer dans un instant autant le dire une bonne fois : tu me les brises. On a assez de problèmes avec cette rentrée complètement foirée sans avoir en plus des coupeurs de cheveux en quatre qui ne voient pas plus loin que leur confort personnel.

veneration
avatar
Enaeco
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Enaeco le Mer 9 Sep 2020 - 21:28
@Danska a écrit:
@Clecle78 a écrit:
@RaptorWill a écrit:Premier cas de coronavirus chez nous. On ferme pas la classe pour autant. J'ai très peur de mourir.
Fais comme moi, mets toi en arrêt ! Ça me fait un bien fou. Mon médecin m'a ordonné de le faire en voyant mon niveau d'angoisse et de révolte.

À quel moment on arrête de faire croire à la Terre entière que le prof de base se met en arrêt tout seul dès qu'il en a envie ? cafe

Je crois qu'on est pas sur le prof de base là.
A lire certains témoignages ici, je me dis que certaines personnes semblent avoir un niveau d'angoisse par rapport à la situation qui me parait difficilement compatible avec leur métier pour le moment.
avatar
Flo44
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Flo44 le Mer 9 Sep 2020 - 21:30
@corisandiane a écrit:il faut raison garder. Le covid pour les moins de 19 ans est moins dangereux que la grippe! (cf insitut pasteur)
D'où vient cette image?

Sinon, il existe des enseignants âgés.... ou malade... ou les deux.
Et il n'y a pas que la létalité. Quand je regarde les taux d'hospitalisation, ça ne me fait vraiment pas envie... car au vu de mon âge et de mes facteurs de risque, j'ai au moins 10% de chances d'être hospitalisée, c'est énorme... Alors si les hôpitaux sont débordés, c'est vraiment pas réjouissant.
Et je n'ai pas peur de mourir, mais par contre, très peur d'être malade, de souffrir, et de mettre des mois à m'en remettre.

J'ai trouvé le taux d'hospitalisation ici :
https://www.liberation.fr/sciences/2020/04/03/selon-une-etude-anglaise-2-millions-de-francais-seraient-infectes-par-le-coronavirus_1783728


Dernière édition par Flo44 le Mer 9 Sep 2020 - 21:35, édité 1 fois
corisandiane
corisandiane
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par corisandiane le Mer 9 Sep 2020 - 21:33
@RaptorWill a écrit:Premier cas de coronavirus chez nous. On ferme pas la classe pour autant. J'ai très peur de mourir.
Vous êtes vraiment 100% sérieux ou il y a une part d'exagération? C'est une vraie question hein, je ne me moque pas.
corisandiane
corisandiane
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par corisandiane le Mer 9 Sep 2020 - 21:34
@Flo44 a écrit:
@corisandiane a écrit:il faut raison garder. Le covid pour les moins de 19 ans est moins dangereux que la grippe! (cf insitut pasteur)
D'où vient cette image?

Sinon, il existe des enseignants âgés.... ou malade... ou les deux.
Et il n'y a pas que la létalité. Quand je regarde les taux d'hospitalisation, ça ne me fait vraiment pas envie...
institut pasteur, en avril...
ProvençalLeGaulois
ProvençalLeGaulois
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par ProvençalLeGaulois le Mer 9 Sep 2020 - 21:35
@Enaeco a écrit:
@Danska a écrit:
@Clecle78 a écrit:
@RaptorWill a écrit:Premier cas de coronavirus chez nous. On ferme pas la classe pour autant. J'ai très peur de mourir.
Fais comme moi, mets toi en arrêt ! Ça me fait un bien fou. Mon médecin m'a ordonné de le faire en voyant mon niveau d'angoisse et de révolte.

À quel moment on arrête de faire croire à la Terre entière que le prof de base se met en arrêt tout seul dès qu'il en a envie ? cafe

Je crois qu'on est pas sur le prof de base là.
A lire certains témoignages ici, je me dis que certaines personnes semblent avoir un niveau d'angoisse par rapport à la situation qui me parait difficilement compatible avec leur métier pour le moment.

Assez d'accord, le "mets-toi en arrêt" est un peu limite (mais malheureusement correspond à une certaine réalité) mais le niveau d'angoisse et de stress de certains ici justifieraient à mon sens que leurs médecins après une rapide consultation les arrêtent. Ils ne tiendront pas l'année scolaire avec cette tension permanente (nous ne sommes que le 9 septembre).

@Flo44
Si vous ne buvez pas suffisamment, vous avez plus de chance d'avoir des problèmes de déshydratation (tous les médecins conseillent de boire régulièrement quand on doit porter un masque) que de choper le COVID.

_________________
N'empêche que je suis une légende.
Perceval
corisandiane
corisandiane
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par corisandiane le Mer 9 Sep 2020 - 21:36
https://geodes.santepubliquefrance.fr/index.php#c=indicator&i=covid_hospit_incid.incid_rea&s=2020-07-19&t=a01&view=map2


Dernière édition par corisandiane le Mer 9 Sep 2020 - 21:38, édité 1 fois
kaktus65
kaktus65
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par kaktus65 le Mer 9 Sep 2020 - 21:36
@Rendash a écrit:
@llaima a écrit:
Après s'il y en a qui aiment bien se faire mal en portant des masques 7h par jour, qu'ils le fassent, ils peuvent même le garder dans leur voiture, pour dormir s'ils pensent que ça les protège mais ce n'est pas la peine d'imposer ça aux autres.

T'es toujours aussi mollasson de la comprenette, toi, hein.
Le masque protège les autres, pas celui qui le porte, sauf dans le cas du FFP.

Là, comme ça, ça va mieux ? Rolling Eyes

Vraiment ? Un masque porté / retiré X fois par jour sans distanciation physique, sans aération, en parlant tout le temps sert-il vraiment à quelque chose ? On peut en douter sérieusement.
Les cas vont exploser d’ici 2 semaines, c’est l’apéritif pour l’instant, masque ou pas.
Clecle78
Clecle78
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Clecle78 le Mer 9 Sep 2020 - 21:37
@Enaeco a écrit:
@Danska a écrit:
@Clecle78 a écrit:
@RaptorWill a écrit:Premier cas de coronavirus chez nous. On ferme pas la classe pour autant. J'ai très peur de mourir.
Fais comme moi, mets toi en arrêt ! Ça me fait un bien fou. Mon médecin m'a ordonné de le faire en voyant mon niveau d'angoisse et de révolte.
À quel moment on arrête de faire croire à la Terre entière que le prof de base se met en arrêt tout seul dès qu'il en a envie ? cafe

Je crois qu'on est pas sur le prof de base là.
A lire certains témoignages ici, je me dis que certaines personnes semblent avoir un niveau d'angoisse par rapport à la situation qui me parait difficilement compatible avec leur métier pour le moment.
Ben quand tu apprends que lors de tes deux premières heures de cours les deux filles les plus proches de toi étaient positives au covid. Sachant que tu es très  vulnérable, que le groupe est à 35 dans une salle ultra confinée tu es dans quel état ? Et ton chef t'explique doctement que tu n'es pas cas contact car tu avais un chirurgical et donc on ne fait rien on continue alors que dix élèves sont en quarantaine. C'est facile de juger quand on est soi même visiblement en pleine forme...


Dernière édition par Malaga le Jeu 10 Sep 2020 - 8:23, édité 2 fois (Raison : Balise de citation)
EnglishTidsear
EnglishTidsear
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par EnglishTidsear le Mer 9 Sep 2020 - 21:39
Dans mon lycée, cantine toute petite et pas de fenêtres alors que la salle des profs est grande et aérée. Nous sommes plusieurs à enlever le masque pour déjeuner, mais le remettons aussitôt et gardons nos distances. Difficile de faire autrement, il nous faut bien boire et manger. Autrement, tout le monde porte le masque sans trop rechigner.
Le lycée fournit un flacon de gel par salle, régulièrement rempli par le personnel de service. J'en mets sur les mains des élèves (et les miennes) tout en leur disant bonjour à l'entrée de ma salle.
De nombreux élèves sont enrhumés, nez qui coule ou bien bouché. Ils n'ont pas de thermomètre à la maison. Faut-il les envoyer à l'infirmerie prendre leur température ?
Au collège de mon fils, l'un des profs enlève complètement le masque en cours et dit aux élèves qu'ils peuvent le baisser également. Je savais déjà qu'il était incompétent (pour des raisons que je ne détaillerai pas ici, mon fils l'a depuis la 6ieme) mais là je fulmine. La principale a répondu à mon mail de protestation ainsi qu'à ceux d'autres parents dans l'heure. Il va se faire passer un savon. Il doit montrer l'exemple. Le masque est la seule protection, si minime soit-elle.
Audrey
Audrey
Oracle

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Audrey le Mer 9 Sep 2020 - 21:41
Je suis vulnérable et de retour au collège depuis une semaine.
Je suis prudente, consciente du risque mais pas paniquée.
Je sais que le masque que je porte (chirurgical), est loin d'être une protection parfaite dans nos salles bondées et mal ventilées.
Je gère scrupuleusement lavage de main et GHA en ce qui me concerne.
J'ai des cas de covid et des suspicions dans presque toutes mes classes, et j'en ai eu parmi mes collègues.
J'ai accepté le fait qu'à moins de vivre dans une asepsie totale, ce qui est impossible à moins de vivre dans une bulle sans aucun contact avec l'extérieur, je dois "composer" avec le risque, qu'aucun de nous ne peut ramener à 0.
J'enlève régulièrement mon masque en me détournant des élèves pour boire rapidement, en gros 2 fois par heure, et je fais de même en salle des profs, sinon, je vais y laisser mes cordes vocales.
Il faut raison garder, ce ne sont pas 30 secondes de glouglou en faisant attention à se détourner d'autrui qui vont, dans ces conditions, augmenter considérablement mon risque de contamination, que les collègues soient bien masqués ou pas en salle des profs.

_________________
B.V., aka Beuglato Vociferature,
Irae Laudatrix pour les cérémonies en son honneur,
Divinité Tarpéienne dont le culte subsiste en Bresse.
Elle protège les orateurs et les sophistes pro-Bayrou.
On peut invoquer sa fureur en lui sacrifiant des laitues vierges.
Identifiée à Boudicca, elle est représentée sur un char Clio orné de noeuds rouges en tulle.
montjoie-saintdenis
montjoie-saintdenis
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par montjoie-saintdenis le Mer 9 Sep 2020 - 21:42
On prépare de nombreuses fermetures d'écoles là, ils réouvrent les droits aux chômage partiel https://www.ladepeche.fr/2020/09/09/coronavirus-chomage-partiel-pour-les-salaries-contraints-de-garder-leurs-enfants-annonce-le-gouvernement-9060153.php
avatar
chmarmottine
Grand sage

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Mer 9 Sep 2020 - 21:49
@Enaeco a écrit:
@chmarmottine a écrit:
@Enaeco a écrit:
@Simonella a écrit:Avez-vous des collègues qui ne portent pas le masque en salle des profs? C'est le cas chez nous, la salle des profs est minuscule. Nous sommes en zone ... écarlate!

Beaucoup mais chez nous ils prennent la peine de promener un gobelet

Ce sont sans doute les mêmes qui ont adoptés un chien pendant le confinement.

Je ne sais pas. Ça me semble rapide comme raccourci.
Il y a ceux qui se tapent 8h dans la journée, qui ont chaud, qui supportent mal le masque.
Je pense qu'ils ont besoin de ce moment là.
Alors je sais bien que certains les verront comme des meurtriers égoïstes qui ne pensent qu'à leur confort mais quand on voit un peu partout (dans les établissements scolaires comme ailleurs) des gens prendre des libertés avec les mesures (ou bien des exceptions comme la cantine et le sport), je trouve que malgré tout les profs sont plutôt bons élèves

Oups désolée, c'était une plaisanterie, mais écrite vite fait, pas eu le temps de mettre un smiley.

Quant à la salle des profs, chez nous, c'est quand même problématique, car un grand nombre de collègues s'éternisent pour manger. Du coup, les quelques vulnérables n'ont plus aucun endroit où aller. Je n'y vais que pour voir mon casier.
Jusqu'ici, j'ai pu me débrouiller pour manger vite fait en extérieur. Mais je sens que très vite, j'attendrai le soir pour me nourrir ...
Ponocrates
Ponocrates
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ponocrates le Mer 9 Sep 2020 - 21:50
@corisandiane a écrit:
@Ponocrates a écrit:
@Salsepareille a écrit:Et je suis sûre aussi que c'est le but... Les élèves ne risquent pas grand chose.
Moins de 1% de taux de mortalité en effet. Pour 12 millions d'enfants scolarisés en France dans le primaire et le secondaire. Je ne sais pas trop à quoi joue ce gouvernement, mais soit personne ne sait calculer un pourcentage, soit quelqu'un considère que des dizaines de milliers de gosses peuvent être mis en danger impunément - et puis de toute façon, ce sera facile, ce sera la faute des parents irresponsables  qui les auront envoyés à l'école ou du méchant enseignant qui aura enlevé son masque pour boire de l'eau. Eux aussi, ils ne participent pas au "redressement de la France "?
il faut raison garder. Le covid pour les moins de 19 ans est moins dangereux que la grippe! (cf insitut pasteur)
Taux de létalité de la grippe chez les moins de 19 ans 0.007% VS covid 0.001%..soyons rationnels! les enfants ne risquent rien, en tous les cas bien moins que la grippe avec ce virus! le taux de létalité pour le covid est entre 0.3 et 0.5% mais c'est une globalité, il devient trés dangereux pour les gens agés...Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Resize?url=https%3A%2F%2Fgcm.omerlocdn.com%2Fproduction%2Fglobal%2Ffiles%2Fimage%2F346b40e3-3901-4f61-b5ae-e12b26041296
Au temps pour moi pour l'imprécision sur le taux. Néanmoins la différence, c'est que si mon enfant est fragile, contre la grippe existe un truc inouï qui s'appelle un vaccin, valable dès l'âge de six mois. Qu'ensuite les parents choisissent de vacciner ou non, à eux de voir.
Et à partir du moment où les cantines restent ouvertes - le moyen de faire autrement ? Demander des lunch box à l'américaine, quand le repas "gratuit" du midi est pour certains le seul consistant ?- il est inévitable que l'on enlève les masques. Il faut bien manger et surtout boire, avec ce *$m$* de masque... À la paille ?

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "
"As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? "
laMiss
laMiss
Expert spécialisé

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par laMiss le Mer 9 Sep 2020 - 21:51
On est d'accord que nous devons hydrater nos cordes vocales, plus que jamais actuellement.
Mais je crois que les élèves, même s'ils parlent moins que nous, ont aussi le droit de s'hydrater, non ? Il va faire de plus en plus chaud.
Comment comptez-vous gérer cela pendant vos heures de cours ? Je ne me vois pas interdire à un élève de boire de l'eau. Chaque enseignant doit donc décider en son âme et conscience de quelle manière il convient d'adapter cet aspect non prévu par le protocole ?

_________________
Si rien n'est décidé, ce sera à chacun d'entre nous de décider en conscience.
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 40 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Jenny le Mer 9 Sep 2020 - 21:54
Je les autorise à boire, de préférence en début de cours ou à la pause.
Je laisse une pause systématiquement. De toute façon, moi aussi, j'ai besoin de boire.

-------

https://www.neoprofs.org/viewtopic.php?t=130393
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum