Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
BOU74
Niveau 2

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par BOU74 le Mar 15 Sep 2020 - 20:10
@henriette a écrit:Conseil pour les établissements qui exigent ces certificats médicaux de non-covid ou truc équivalent, imprimer ça :
https://www.conseil-national.medecin.fr/publications/communiques-presse/certificat-medical-lecole
Sur les conseils de mon médecin, je l'ai joint au certificat médical d'arrêt scolaire de trois jours de mon fils : effet garanti. Hier matin on ne me le reprenait pas sans certificat de "non covidité" en plus du certificat normal (il a donc manqué une grosse journée de cours 8h-17h), ce matin, avec ça, impeccable. Rolling Eyes

Merci pour ce lien, en effet cela peut contrer des demandes abusives.
Lu également à l'instant http://www.francesoir.fr/societe-sante/pas-de-certificat-medical-pour-le-retour-lecole
zigmag17
zigmag17
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par zigmag17 le Mar 15 Sep 2020 - 20:45
Cette crise est si bien gérée que je me demande si cela ne vaudrait pas le coup de passer en frais réels rien que pour déclarer aux impôts les sommes que l'on doit investir dans l'achat de masques chirurgicaux, qui deviennent de fait "matériel professionnel" dès lors que l'on considère que sans eux l'on ne peut pas travailler correctement, voire pas travailler du tout puisque ce sont les seuls à peu près viables pour tenir une journée en classe et incidemment rester en vie ce qui, l'on en conviendra, est plus pratique pour bosser.
Concrètement je vais remplir dans les jours qui viennent les feuilles Hygiène et Sécurité pour signaler tous les manquements à la préservation de notre état de santé constatés dans mon lycée (dont en plus je devine qu'il n'est pas le moins bien loti d'après ce que je lis ici); il me semble nécessaire de garder une trace officielle de cette incurie générale:cabosse: diable
Albert Jarl
Albert Jarl
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Albert Jarl le Mar 15 Sep 2020 - 20:46
Dans mon bahut ça tombe comme des mouches et les septaines se multiplient (4 ou 5 par classe actuellement). Les élèves restants, avec leur passoire sur le nez, me demandent pourquoi eux ne sont pas considérés comme cas contacts alors que pour certains ils ont passé plusieurs journées assis à côté de leurs camarades. Ce sont des élèves sérieux qui posent sincèrement la question, pas pour resquiller... Qu'on attende pas de moi que je leur mente.

_________________
Si vis pacem, para bellum
avatar
volny
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par volny le Mar 15 Sep 2020 - 20:54
@zigmag17 a écrit:Cette crise est si bien gérée que je me demande si cela ne vaudrait pas le coup de passer en frais réels rien que pour déclarer aux impôts les sommes que l'on doit investir dans l'achat de masques chirurgicaux, qui deviennent de fait "matériel professionnel" dès lors que l'on considère que sans eux l'on ne peut pas travailler correctement, voire pas travailler du tout puisque ce sont les seuls à peu près viables pour tenir une journée en classe et incidemment rester en vie ce qui, l'on en conviendra, est plus pratique pour bosser.
Concrètement je vais remplir dans les jours qui viennent les feuilles Hygiène et Sécurité pour signaler tous les manquements à la préservation de notre état de santé constatés dans mon lycée (dont en plus je devine qu'il n'est pas le moins bien loti d'après ce que je lis ici); il me semble nécessaire de garder une trace officielle de cette incurie générale:cabosse: diable  
Je suis aux frais réels et bien évidemment je déclarerai masque, papier, cartouches d'encre et sans doute abonnement internet cette année.
zigmag17
zigmag17
Expert

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par zigmag17 le Mar 15 Sep 2020 - 20:55
Ca va vite chiffrer je pense!
RogerMartin
RogerMartin
Esprit sacré

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par RogerMartin le Mar 15 Sep 2020 - 20:57
@Thalia de G a écrit:
@RogerMartin a écrit:
@ProvençalLeGaulois a écrit:Je suis en PACA aussi, les disparités existent entre labos, entre villes, etc, pas seulement entre régions.
Espérons que les semi-mesures annoncées par Castex, avec la priorisation des tests pour les symptomatiques, cas contacts officiels et soignants arrangent un peu les choses.
Pour l’AP-HP, qui gère notre cellule Coivd dans mon établissement, un cas contact est “une personne ayant été en contact de moins d'un mètre pendant plus de 15 minutes sans masque avec une personne positive lors d'un dépistage de la Covid-19.” Donc oui, repas au restaurant ou pris en commun à l'intérieur, sport sans masque, tout cela ce sont des situations où l'on est décrété cas contact.
Il n'est pas inutile de le rappeler.
Je ne suis pas parano, enfin pas encore complètement, mais depuis des mois j'ai l'impression de m'être partiellement coupée du monde. La vie des retraités qui respectent les consignes est un peu tristounette. Je ne veux pas trop faire pleurer sur mon sort, je sais que pour les actifs c'est bien pire.
Oui, l'isolement est devenu horrible, je le vois avec mes parents. Cet été, on était dans le même village, on mangeait dehors "ensemble" en faisant attention aux distances, et là, je revois des hordes à la fac, donc je leur ai dit au revoir pour un moment. Les injonctions du Premier Ministre qui demande aux personnes âgées d'être patientes et de rester chez elles me rendent folles... Les jeunes qui se contaminent, ça me paraît une stratégie très dangereuse.

_________________
Yo, salut ma bande ! disait toujours le Samouraï.
I I love you User5899.
User 17706 s'est retiré à Helsingør. Sad
Strange how paranoia can link up with reality now and then.
X.Y.U.
X.Y.U.
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par X.Y.U. le Mar 15 Sep 2020 - 21:19
@Flo44 a écrit:
@BOU74 a écrit:Ma fille a été renvoyée du lycée lundi matin :légère toux, maux de gorge. L'infirmière teste sa température :38,3. Deux de ses coéquipieres de chambrée (internat) étaient malades la semaine précédente, mais testées négatives.
Je parviens à obtenir un rendez-vous chez le médecin dans la matinée. Bilan :une rhino-pharyngite, traitement léger donné, d'autant plus qu'au moment de la consultation, pas de fièvre . Pour lui, pas de nécessité de prescrire un test covid. Or, l'établissement réclame une preuve (avis médical ou test), mais le médecin ne peut pas affirmer(même s'il en est quasiment certain) qu'elle n'a pas la covid. Donc, test.. Mais les délais ont augmenté ! Pour avoir un rendez-vous dans mon secteur c'est minimum 3 jours et 8 jours pour avoir les résultats 😕 !
Du coup, elle restera à la maison jusqu'à la fin de la semaine et retour au lycée après 7 jours d'isolement, sans nécessité de test.
Il faut aussi attendre 2 jours après la fin de la fièvre... J'espère pour ta fille que c'est juste un gros rhume, et que la fièvre sera tombée avant les 7 jours.
@Flo44 : as-tu un lien officiel pour appuyer ce que tu avances ici ? Car je n'avais pas entendu parler de ce délai de 2 jours, et concrètement pour moi ça change tout... Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 3795679266
Proton
Proton
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Proton le Mar 15 Sep 2020 - 21:46
Je pense que la stratégie d'immunité collective devrait être plus explicite surtout que personne n'a peur de ce virus, donc le gouvernement aurait tout à y gagner (contrairement à mars où cette stratégie n'aurait probablement pas été acceptée) ... limite il faudrait accélérer la propagation en isolant bien les ehpads.
Plus vite on l'attrape, plus vite on sera prêt pour l'hiver et les personnes âgées pourront revivre normalement.

Ici, 4 profs positifs + des cas contacts, ... d'autres élèves encore absents, ... le virus circule chez nous, tant mieux, mais j'espère qu'on ne fermera rien.
Les gens positifs ont ... une sorte de rhino (ou presque rien).
kaktus65
kaktus65
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par kaktus65 le Mar 15 Sep 2020 - 22:00
@Enaeco a écrit:
@micaschiste a écrit:
@EdithW a écrit:
@Ponocrates a écrit:
Je suis épatée, à Noël nous aurons atteint l'immunité de groupe, alléluia...Aut non...

Le docteur Crémieux, à C dans l'air, vient de dire qu'il fallait se préparer à fêter Noël avec un masque, à défaut d'être à l'extérieur...
D'autres parlent d'au moins 6 mois (entendu sur France Info). Donc au moins une bonne partie de l'année scolaire, pour revenir dans le topic.

Tant qu'on continuera de cloisonner plus ou moins bien dans le monde professionnel mais qu'à côté de ça, on ne fera pas attention, on est parti pour que ça dure...
Autour de moi, on en a marre du masque mais on tient bon et à côté de ça, on se regroupe allègrement autour d'un pique-nique partagé, on se retrouve entre copains / famille.
Les cas contact, c'est la famille, les amis et les copains du club de sport.

Ben voyons ! Le même baratin que cet été où "seuls les autochtones étaient responsables de la diffusion du virus mais surtout pas les touristes, surtout s'ils ont de l'argent".
Evidemment que les collèges / lycées sont des clusters en puissance !
kaktus65
kaktus65
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par kaktus65 le Mar 15 Sep 2020 - 22:02
@Proton a écrit:Je pense que la stratégie d'immunité collective devrait être plus explicite surtout que personne n'a peur de ce virus, donc le gouvernement aurait tout à y gagner (contrairement à mars où cette stratégie n'aurait probablement pas été acceptée) ... limite il faudrait accélérer la propagation en isolant bien les ehpads.
Plus vite on l'attrape, plus vite on sera prêt pour l'hiver et les personnes âgées pourront revivre normalement.

Ici, 4 profs positifs + des cas contacts, ... d'autres élèves encore absents, ... le virus circule chez nous, tant mieux, mais j'espère qu'on ne fermera rien.
Les gens positifs ont ... une sorte de rhino (ou presque rien).

Oh que oui !
henriette
henriette
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par henriette le Mar 15 Sep 2020 - 22:09
A propos de cette stratégie, lisez tout de même cet article :
https://www.lemonde.fr/blog/huet/2020/09/15/covid-19-les-morts-de-limmunite-collective

Il est vrai que la stratégie de la rentrée normale avec le protocole largement défaillant (masques en quantité dérisoire, manque de GHA, de points d'eau, aucune distance sociale possible en classe, salles impossibles à aérer, sans parler des PE, et du problème de la cantine, des transports scolaires) semble relever d'une forme de stratégie de l'immunité collective. Cela m'inquiète énormément.

_________________
"Il n'y a que ceux qui veulent tromper les peuples et gouverner à leur profit qui peuvent vouloir retenir les hommes dans l'ignorance."
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Thalia de G le Mar 15 Sep 2020 - 22:15
@Proton a écrit:Je pense que la stratégie d'immunité collective devrait être plus explicite surtout que personne n'a peur de ce virus, donc le gouvernement aurait tout à y gagner (contrairement à mars où cette stratégie n'aurait probablement pas été acceptée) ... limite il faudrait accélérer la propagation en isolant bien les ehpads.
Plus vite on l'attrape, plus vite on sera prêt pour l'hiver et les personnes âgées pourront revivre normalement.

Ici, 4 profs positifs + des cas contacts, ... d'autres élèves encore absents, ... le virus circule chez nous, tant mieux, mais j'espère qu'on ne fermera rien.
Les gens positifs ont ... une sorte de rhino (ou presque rien).
Réponse un peu HS, puisque cela ne concerne pas l'EN, mais les personnes âgées de plus de 65 ans ne vivent pas toutes en ehpad. On les confine ?

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes rêves glacés.
frimoussette77
frimoussette77
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par frimoussette77 le Mar 15 Sep 2020 - 22:18
Sans parler des séquelles laissés par le virus sur ceux qui ne meurent pas.
avatar
Enaeco
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Enaeco le Mar 15 Sep 2020 - 22:20
@kaktus65 a écrit:
@Enaeco a écrit:
@micaschiste a écrit:
@EdithW a écrit:

Le docteur Crémieux, à C dans l'air, vient de dire qu'il fallait se préparer à fêter Noël avec un masque, à défaut d'être à l'extérieur...
D'autres parlent d'au moins 6 mois (entendu sur France Info). Donc au moins une bonne partie de l'année scolaire, pour revenir dans le topic.

Tant qu'on continuera de cloisonner plus ou moins bien dans le monde professionnel mais qu'à côté de ça, on ne fera pas attention, on est parti pour que ça dure...
Autour de moi, on en a marre du masque mais on tient bon et à côté de ça, on se regroupe allègrement autour d'un pique-nique partagé, on se retrouve entre copains / famille.
Les cas contact, c'est la famille, les amis et les copains du club de sport.

Ben voyons ! Le même baratin que cet été où "seuls les autochtones étaient responsables de la diffusion du virus mais surtout pas les touristes, surtout s'ils ont de l'argent".
Evidemment que les collèges / lycées sont des clusters en puissance !

Reste à voir par quels moyens.
Au sein de la salle de classe ça reste à prouver... comparé à la cantine, les récréations et rassemblements avant/après les cours.

Pour l'instant, on a des cas qui fleurissent un peu partout et à en lire la presse, ça a l'air très disséminé.
Les cas de clusters importants sont à l'université (et les soirées étudiantes semblent pointées du doigt, même si on peut admettre que c'est la facilité), pas au collège ou au lycée.
Ponocrates
Ponocrates
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ponocrates le Mar 15 Sep 2020 - 22:20
@henriette a écrit:A propos de cette stratégie, lisez tout de même cet article :
https://www.lemonde.fr/blog/huet/2020/09/15/covid-19-les-morts-de-limmunite-collective

Il est vrai que la stratégie de la rentrée normale avec le protocole largement défaillant (masques en quantité dérisoire, manque de GHA, de points d'eau, aucune distance sociale possible en classe, salles impossibles à aérer, sans parler des PE, et du problème de la cantine, des transports scolaires) semble relever d'une forme de stratégie de l'immunité collective. Cela m'inquiète énormément.
Sauf qu'en Suède le gouvernement a fait ce choix explicitement - ce qui a incité beaucoup de Suédois à s'auto-confiner- et en a pris la responsabilité -l'histoire dira s'ils ont eu raison.
En France, le gouvernement affirme explicitement vouloir protéger les Français, mais joue en sous-main l'immunité collective, en accusant la population d'imprudence et en faisant l'unique responsable de l'augmentation des contaminations. J'imagine que les peuples ont les politiques qu'ils méritent...

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "/ "As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"
avatar
profs(
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par profs( le Mar 15 Sep 2020 - 22:22
Bon courage à tout le monde car en effet cela circule ! Soyez prudents
Perso, j'essaie de l'être davantage, en ne touchant plus les souris par exemple...
Cassandrine
Cassandrine
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cassandrine le Mar 15 Sep 2020 - 22:23
@Enaeco a écrit:
@kaktus65 a écrit:
@Enaeco a écrit:
@micaschiste a écrit:
D'autres parlent d'au moins 6 mois (entendu sur France Info). Donc au moins une bonne partie de l'année scolaire, pour revenir dans le topic.

Tant qu'on continuera de cloisonner plus ou moins bien dans le monde professionnel mais qu'à côté de ça, on ne fera pas attention, on est parti pour que ça dure...
Autour de moi, on en a marre du masque mais on tient bon et à côté de ça, on se regroupe allègrement autour d'un pique-nique partagé, on se retrouve entre copains / famille.
Les cas contact, c'est la famille, les amis et les copains du club de sport.

Ben voyons ! Le même baratin que cet été où "seuls les autochtones étaient responsables de la diffusion du virus mais surtout pas les touristes, surtout s'ils ont de l'argent".
Evidemment que les collèges / lycées sont des clusters en puissance !

Reste à voir par quels moyens.
Au sein de la salle de classe ça reste à prouver... comparé à la cantine, les récréations et rassemblements avant/après les cours.

Pour l'instant, on a des cas qui fleurissent un peu partout et à en lire la presse, ça a l'air très disséminé.
Les cas de clusters importants sont à l'université (et les soirées étudiantes semblent pointées du doigt, même si on peut admettre que c'est la facilité), pas au collège ou au lycée.

En même temps, il ne peut pas y avoir de clusters officiels dans les collèges et les lycéens puisque personne officiellement n'est un cas contact (car port du masque) !!!
Thalia de G
Thalia de G
Médiateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Thalia de G le Mar 15 Sep 2020 - 22:25
@henriette a écrit:A propos de cette stratégie, lisez tout de même cet article :
https://www.lemonde.fr/blog/huet/2020/09/15/covid-19-les-morts-de-limmunite-collective

Il est vrai que la stratégie de la rentrée normale avec le protocole largement défaillant (masques en quantité dérisoire, manque de GHA, de points d'eau, aucune distance sociale possible en classe, salles impossibles à aérer, sans parler des PE, et du problème de la cantine, des transports scolaires) semble relever d'une forme de stratégie de l'immunité collective. Cela m'inquiète énormément.
Je ne t'ai pas lue avant de poster mon précédent message.
J'avoue que lorsque j'écoute les infos et que je lis vos témoignages sut Neo, cela y ressemble fort.
Peut-être les jeunes, vos élèves, sont-ils moins sensibles au virus, mais j'ai l'impression qu'on vous envoie au combat. Et je vous plains, je crois l'avoir écrit plusieurs fois.

_________________
Le printemps a le parfum poignant de la nostalgie, et l'été un goût de cendres.
Soleil noir de mes rêves glacés.
piesco
piesco
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par piesco le Mar 15 Sep 2020 - 22:25
@zigmag17 a écrit:
@Kant a écrit:On est passé à l'enseignement hybride dans mon collège, on doit poster nos cours pour les absents.
Au fond, je comprends, mais le ministre ne m'a pas prévenu

Nous venons de recevoir la lettre de rentrée des IPR (si seulement j'avais su plus tôt que je pouvais ne rentrer que le 15 septembre! Razz) : préparons-nous à l'enseignement hybride et formons-nous au numérique si ce n'est déjà fait car l'apprenant le mérite, lui qui a manifesté avec tant d'enthousiasme sa volonté de ne pas rompre la magnifique chaîne des apprentissages lors du confinement.
Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 1665347707 Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 1665347707

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 346737548
Et dire que certains qualifient les IPR d'emplois fictifs !
C'est tout un art, le comique.

Spoiler:
Soyez indulgents avec ma syntaxe défaillante, je suis bien lasse ce soir.
frimoussette77
frimoussette77
Monarque

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par frimoussette77 le Mar 15 Sep 2020 - 22:25
J'attendais mon collégien qui finit un peu plus tard que les lycéens du collège voisin. Alors j'ai assisté à des scènes comme avant la covid. La bouteille d'eau qu'on se passe parce qu'il fait chaud et on boit l'un après l'autre. Le couple très content de se retrouver et qui tombe le masque pour s'embrasser goulûment. Tous les efforts de la journée sont anéantis en qq secondes. Et le virus de propage méchamment dans le secteur mais on ne le lit pas dans la presse.
Ponocrates
Ponocrates
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Ponocrates le Mar 15 Sep 2020 - 22:26
@profs( a écrit:Bon courage à tout le monde car en effet cela circule ! Soyez prudents
Perso, j'essaie de l'être davantage,  en ne touchant plus les souris par exemple...
L'espace d'un instantGestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Cover-r4x3w1000-5a661d61d3eea-054-hz31592
j'ai vu cela et je me suis dit, mais pourquoi toucher les souris au départ ? boulet

_________________
"If you think education is too expensive, try ignorance ! "/ "As-tu donc oublié que ton libérateur,
C'est le livre ? Le livre est là sur la hauteur;
Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,
Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine
Il parle, plus d'esclave et plus de paria"
Albert Jarl
Albert Jarl
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Albert Jarl le Mar 15 Sep 2020 - 22:27
@Proton a écrit:Je pense que la stratégie d'immunité collective devrait être plus explicite surtout que personne n'a peur de ce virus, donc le gouvernement aurait tout à y gagner (contrairement à mars où cette stratégie n'aurait probablement pas été acceptée) ... limite il faudrait accélérer la propagation en isolant bien les ehpads.
Plus vite on l'attrape, plus vite on sera prêt pour l'hiver et les personnes âgées pourront revivre normalement.

Ici, 4 profs positifs + des cas contacts, ... d'autres élèves encore absents, ... le virus circule chez nous, tant mieux, mais j'espère qu'on ne fermera rien.
Les gens positifs ont ... une sorte de rhino (ou presque rien).

Si j'étais vous je ne m'avancerais pas aussi loin. Concernant la stratégie adoptée, on a toujours intérêt à être explicite quelle qu'elle soit, c'est un point d'accord. Maintenant, concernant la supposée innocuité du virus, ce n'est pas ce vers quoi les derniers chiffres nous amènent. Tout au moins, tous les possibles sont encore ouverts. La stratégie de l'immunité collective - donc sans confinement - pourrait occasionner une casse sanitaire autrement plus importante qu'en mars.


Dernière édition par Albert Jarl le Mar 15 Sep 2020 - 22:53, édité 2 fois

_________________
Si vis pacem, para bellum
avatar
profs(
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par profs( le Mar 15 Sep 2020 - 22:29
@Ponocrates a écrit:
@profs( a écrit:Bon courage à tout le monde car en effet cela circule ! Soyez prudents
Perso, j'essaie de l'être davantage,  en ne touchant plus les souris par exemple...
L'espace d'un instantGestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Cover-r4x3w1000-5a661d61d3eea-054-hz31592
j'ai vu cela et je me suis dit, mais pourquoi toucher les souris au départ ? boulet
Pardon, j'aurais dû dire mulot Smile
avatar
Enaeco
Neoprof expérimenté

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Enaeco le Mar 15 Sep 2020 - 22:34
@Cassandrine a écrit:
@Enaeco a écrit:
@kaktus65 a écrit:
@Enaeco a écrit:

Tant qu'on continuera de cloisonner plus ou moins bien dans le monde professionnel mais qu'à côté de ça, on ne fera pas attention, on est parti pour que ça dure...
Autour de moi, on en a marre du masque mais on tient bon et à côté de ça, on se regroupe allègrement autour d'un pique-nique partagé, on se retrouve entre copains / famille.
Les cas contact, c'est la famille, les amis et les copains du club de sport.

Ben voyons ! Le même baratin que cet été où "seuls les autochtones étaient responsables de la diffusion du virus mais surtout pas les touristes, surtout s'ils ont de l'argent".
Evidemment que les collèges / lycées sont des clusters en puissance !

Reste à voir par quels moyens.
Au sein de la salle de classe ça reste à prouver... comparé à la cantine, les récréations et rassemblements avant/après les cours.

Pour l'instant, on a des cas qui fleurissent un peu partout et à en lire la presse, ça a l'air très disséminé.
Les cas de clusters importants sont à l'université (et les soirées étudiantes semblent pointées du doigt, même si on peut admettre que c'est la facilité), pas au collège ou au lycée.

En même temps, il ne peut pas y avoir de clusters officiels dans les collèges et les lycéens puisque personne officiellement n'est un cas contact (car port du masque) !!!

Sans parler de clusters officiels. Les collègues qui témoignent ici nous parlent de plusieurs cas dans leurs établissements, certes, mais pas d'une contamination massive au sein d'une classe.
Et justement, avec un tel laxisme, on devrait voir une explosion des cas au sein d'une même classe. Les enfants, même asymptomatiques, le refilent à leurs parents et deviennent cas contact par rapport aux parents malades (même si du coup c'était l'inverse) donc dans ce cas là, on peut se laisser deux semaines de délai mais la plupart des établissements devraient avoir des classes fermées.
almuixe
almuixe
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par almuixe le Mar 15 Sep 2020 - 22:44
@Proton a écrit:Je pense que la stratégie d'immunité collective devrait être plus explicite surtout que personne n'a peur de ce virus, donc le gouvernement aurait tout à y gagner (contrairement à mars où cette stratégie n'aurait probablement pas été acceptée) ... limite il faudrait accélérer la propagation en isolant bien les ehpads.

Personnellement, j'ai plus peur qu'en mars (j'étais convaincue d'avoir été touché mais test sanguin négatif, alors je doute).
Déjà ce virus ne tue pas que dans les EHPAD.
D'autre part, il ne faut pas oublier toutes les séquelles de la maladie. Et je ne parle même pas des malades intubés ou hospitalisés qui sont toujours en convalescence des mois après, mais d'étudiants qui ne sont pas remis des mois après, d'une collègue la petite trentaine toujours essouflée des mois après, d'un autre collègue approchant la cinquantaine qui a évité la réanimation mais qui a des séquelles cardiaques, de milliers de témoignages sur twitter (essayez le hashtag longcovid ou aprèsJ20).
C'est moins médiatisé et moins connu, mais les quelques études qui sortent ne sont pas rassurantes : 80% d'anomalies cardiaques ou cérébrales visibles à l'imagerie des mois après chez les patients s'étant présenté à l'hôpital mais ayant eu un covid léger, ils avaient 50 ans en moyenne.
L'âge moyen des français est de 42 ans. On attendra pas une immunité collective avec juste les moins de 30 ans. La stratégie de l'immunité collective risque plutôt de nous rendre collectivement handicapé.

https://www.nature.com/articles/d41586-020-02598-6

@Danska a écrit:Oui, enfin même si tout le monde se baladait avec un masque 24h/24, le virus ne disparaîtrait pas tout seul... Au mieux, l'épidémie stagnerait, mais uniquement pour repartir de plus belle dès les mesures contraignantes allégées.

Le virus a besoin d'un hôte pour survivre. La durée de vie sur les surfaces est d'une semaine grand max (et encore on ne sait pas si il était toujours vivant). Si on arrivait réellement à faire cela, nous n'aurions plus que des cas importés.
La stratégie de suppression du virus était possible  : certains pays l'ont réalisé.
Cassandrine
Cassandrine
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 38 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cassandrine le Mar 15 Sep 2020 - 22:44
@Enaeco a écrit:
@Cassandrine a écrit:
@Enaeco a écrit:
@kaktus65 a écrit:

Ben voyons ! Le même baratin que cet été où "seuls les autochtones étaient responsables de la diffusion du virus mais surtout pas les touristes, surtout s'ils ont de l'argent".
Evidemment que les collèges / lycées sont des clusters en puissance !

Reste à voir par quels moyens.
Au sein de la salle de classe ça reste à prouver... comparé à la cantine, les récréations et rassemblements avant/après les cours.

Pour l'instant, on a des cas qui fleurissent un peu partout et à en lire la presse, ça a l'air très disséminé.
Les cas de clusters importants sont à l'université (et les soirées étudiantes semblent pointées du doigt, même si on peut admettre que c'est la facilité), pas au collège ou au lycée.

En même temps, il ne peut pas y avoir de clusters officiels dans les collèges et les lycéens puisque personne officiellement n'est un cas contact (car port du masque) !!!

Sans parler de clusters officiels. Les collègues qui témoignent ici nous parlent de plusieurs cas dans leurs établissements, certes, mais pas d'une contamination massive au sein d'une classe.
Et justement, avec un tel laxisme, on devrait voir une explosion des cas au sein d'une même classe. Les enfants, même asymptomatiques, le refilent à leurs parents et deviennent cas contact par rapport aux parents malades (même si du coup c'était l'inverse) donc dans ce cas là, on peut se laisser deux semaines de délai mais la plupart des établissements devraient avoir des classes fermées.

@enaeco.... Si tu veux voir le verre à moitié plein c'est ton choix,

j'ai dans toutes mes classes entre 3 à 6 absents par classe (sur un effectif de 30 élèves par classe).. Les absences sont toutes liées au covid (malades ou cas contact ... testés positifs ou non )... Selon notre CDE, nous n'avons aucun cas de covid.... !!! Mais, je reçois le soir sur l'ENT des parents qui me demandent les cours pour les absences covid... ...
Sans être optimiste ni pessimiste, les hospitalisations en France ont augmenté (bizarrement les journalistes ne donnent plus vraiment les chiffres) et les admissions en réanimations aussi... Il suffit de regarder le site de Santé publique France.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum