Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

107 - 22%
99 - 21%
93 - 19%
94 - 20%
53 - 11%
35 - 7%
 
Total des votes: 481
 
Thalia de G
Médiateur

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 9 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Thalia de G le Jeu 17 Sep 2020 - 20:38
Une de mes nièces est ATSEM et j'en lis suffisamment sur Neo.
Pat B
Pat B
Neoprof expérimenté

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 9 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Pat B le Jeu 17 Sep 2020 - 21:24
Quand je lis tous les témoignages qui ressortent sur les effets néfastes des masques, j'aimerais que les syndicats montent au créneau. Pas pour demander qu'on retire les masques, non, je sais bien qu'ils sont utiles (sans ça l'épidémie flamberait encore davantage). Mais puisqu'on a des conditions de travail qui deviennent franchement pénibles, il faudrait pouvoir obtenir d'alléger les journées, de limiter le temps qu'on passe avec ce machin sur le nez... pour nous, et pour nos élèves qui en bavent aussi. Alléger la journée ou alors n'avoir cours que trois jours par semaine, et faire le reste en distanciel... Et, quand les situations le permettent (grande cour), ôter le masque en récréation (parce que mes lycées ont déporté la cour de récré dans la rue, du coup ils sont tous entassés sans masque alors qu'ils ont une cour immense...).
Mais tout ça aurait nécessité d'être préparé, anticipé, les programmes allégés... et bien sûr ça ne colle pas avec la fonction première de garderie ! (mais quand même, à partir de la quatrième, ça aurait été envisageable). Sans compter la ventilation, les points d'eau, la possibilité de faire des classes allégées... Pourquoi n'ont-ils rien fait ?
Et une prime de pénibilité, en plus de la prime d'équipement ?
corisandiane
corisandiane
Niveau 9

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 9 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par corisandiane le Jeu 17 Sep 2020 - 21:24
Bonsoir,
j'ai répondu 5 "le masque me fatigue excessivement et je vais devoir faire avec", mais je voulais ajouter que c'est plus l'aspect émotionnel qui me gène, me déprime carrément même. L'absence de visage, je ne supporte plus. Je ne connais pas la majorité de mes élèves, à part 10 que j'ai eu il y a deux ans, tous les autres sont donc des anonymes, dont le visage est juste imaginé, ou parfois vu quelques secondes si le masque glisse...tout cela me destabilise profondémment. Cela altère la communication, et je remarque que c'est aussi le cas entre les collègues, qui se connaissent pourtant depuis longtemps. La SDP est beaucoup moins bruyante, plus triste en fait, les gens se croisent mais se parlent nettement moins. On croise des masques, des yeux...pas des gens. Je trouve cet environnement effrayant et tout simplement déprimant, je ne m'y fais pas. j'ai besoin de contacts sociaux, de communication, et tout cela est totalement altéré.

Pour ce qui est du reste, en plus, le port du masque me donne parfois des nausées et des maux de tête, et me fatigue beaucoup, c'est évident. Et j'ai mal à la gorge à force de tirer sur la voix.

Bref, j'espère que ce protocole sera allégé, car je ne pense pas que nous pourrons tenir l'année comme ça.
nc33
nc33
Niveau 6

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 9 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par nc33 le Ven 18 Sep 2020 - 19:09
@nc33 a écrit:Je viens de prendre rendez-vous chez le médecin, pour voir ce qu'il a à me proposer concernant mon mal de gorge permanent.
Bon ben rien de révolutionnaire : boire beaucoup, prendre quelques instants de pauses respiratoires sans masques entre 2 cours dans le couloir, changer de masque toutes les 3 h pour ne pas me réinfecter en continu des microorganismes que j'ai dans la gorge, privilégier des masques en coton, sucer des pastilles pour saliver un peu plus (j'ai le choix entre lysopaïne ou homéovox).

Sinon j'ai attendu le weekend tous les jours de la semaine et je me sens vidé, tgif !
avatar
René Chiche
Niveau 5

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 9 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par René Chiche le Ven 18 Sep 2020 - 19:32
En cas de contre-indication médicale au port du masque, on peut désormais effectuer son service en télétravail. Circulaire ministérielle du 14 septembre publiée au BO le 17. Faites établir un certificat médical. Inutile de donner des détails. La mention "l'état de santé de M. ou Mme X ne lui permet d'enseigner avec un masque".

(NB : cela satisfait une demande de Action & Démocratie formulée le 7 septembre au ministère)
AsarteLilith
AsarteLilith
Empereur

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 9 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par AsarteLilith le Ven 18 Sep 2020 - 20:16
Je ne peux ni monter le ton ni récupérer vraiment. J'ai beau enlever le masque en SDP en récré et quand je suis seule.....je finis fatiguée comme avant les vacances. Le rhume me file une sinusite qui me colle mal à la tête, et le masque ne doit pas arranger. Aujourd'hui j'ai eu beaucoup de mal à le supporter, hier la chaleur étouffante n'a rien arrangé ( pire pour les élèves).

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
avatar
AmyR
Niveau 8

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 9 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par AmyR le Ven 18 Sep 2020 - 20:35
@nc33 a écrit:
@nc33 a écrit:Je viens de prendre rendez-vous chez le médecin, pour voir ce qu'il a à me proposer concernant mon mal de gorge permanent.
Bon ben rien de révolutionnaire : boire beaucoup, prendre quelques instants de pauses respiratoires sans masques entre 2 cours dans le couloir, changer de masque toutes les 3 h pour ne pas me réinfecter en continu des microorganismes que j'ai dans la gorge, privilégier des masques en coton, sucer des pastilles pour saliver un peu plus (j'ai le choix entre lysopaïne ou homéovox).

Sinon j'ai attendu le weekend tous les jours de la semaine et je me sens vidé, tgif !
Super comme réponse.. A quoi ça sert d'aller voir un médecin pour s'entendre répondre ce genre de choses ?
Le seul point notable c'est ce que j'ai mis en gras (mais bon je ne vais respecter la règle et ne pas lancer de débat sur le port du masque ici).

@René Chiche a écrit:En cas de contre-indication médicale au port du masque, on peut désormais effectuer son service en télétravail. Circulaire ministérielle du 14 septembre publiée au BO le 17. Faites établir un certificat médical. Inutile de donner des détails. La mention "l'état de santé de M. ou Mme X ne lui permet d'enseigner avec un masque".

(NB : cela satisfait une demande de Action & Démocratie formulée le 7 septembre au ministère)
Qu'est-ce qu'on entend par "contre-indication médicale au port du masque" ? Parce que si c'est comme dans la loi (certains hadicaps, greffe du visage..) ça ne changera pas grand chose :/
Puck
Puck
Doyen

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 9 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Puck le Ven 18 Sep 2020 - 20:49
Je n’ai pas lu ce qui précède. J’espère ne pas répéter. Le masque est évidemment gênant, mais surtout ne pas voir les visages des petits 6e me désole. Sinon, lire un texte ou faire une dictée est vite épuisant. De plus, certains effets ne passent plus aussi aisément. Les 3e me connaissent et savent quand je plaisante, pas toujours les petits. Et je ne comprends rien à ce que disent certains 6e. Je dois m’approcher pour les entendre.
Il fait très chaud et quelques élèves doivent parfois sortir quelques secondes pour respirer plus aisément. Pour le moment, fenêtres et portes sont grandes ouvertes mais je me demande ce que ça va donner cet hiver.

_________________
"Ce que nous avons fait, aucune bête au monde ne l'aurait fait. 
Mais nous nous en sommes sortis. Et nous voici confrontés à l'ingratitude de la nation. Pourtant, c'était pas ma guerre. C'était pas ma guerre, oh non !"
Cripure
avatar
Graisse-Boulons
Niveau 9

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 9 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Graisse-Boulons le Ven 18 Sep 2020 - 20:55
Perso j'arrive a faire 9h de tableau le lundi sans trop de mal. Ma "technique" : alterner les désagréments en changeant de modèle dans la journée...
NLM76
NLM76
Grand sage

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 9 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par NLM76 le Ven 18 Sep 2020 - 22:45
Bon ; c'est pénible, mais ça va. Je mets maintenant des masques chirurgicaux en papier, qui ont baissé à 20 cts le masque. J'essaie d'en changer régulièrement, plutôt toutes les 3heures quand je fais cours. J'ai une gourde d'eau. J'essaie de mesurer mon investissement émotionnel. La porte est ouverte, toutes les fenêtres sont ouvertes.
En particulier je pense que l'excessif épuisement que j'ai senti en juin, et lors de la première journée de cours en septembre m'a dit "stop", et j'ai été obligé de mesurer l'investissement émotionnel, comme je le disais ci-dessus, comme mon corps me l'a imposé. Ingēns tēlum necessitās.
Je me disais donc ce soir que d'une certaine façon, ç'aura été un mal pour un bien.

_________________
Pub:

Sites du grip :

  • http://instruire.fr
  • http://slecc.fr/GRIP.htm
  • https://grip-editions.fr

Mes « œuvres » complètes...

  • Bellum Gallicum, I
  • Amphitryon
  • Linguæ Latīnæ Libellus Prīmus
  • Dē amīcitiā
  • Premier cahier d'orthographe française: Homophones grammaticaux
  • Grammaire de la négation
  • Débat de Folie et d'Amour
  • Ab urbe conditā, I
  • www.lettresclassiques.fr

avatar
User10669
Niveau 5

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 9 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par User10669 le Ven 18 Sep 2020 - 23:12
@zigmag17 a écrit:La respiration par le ventre peut aider à se sentir plus léger, je la pratiquais quand je chantais, quelqu'un ici a mentionné la chance que c'était d'avoir pratiqué le chant, je suis d'accord à 100% , sans cela ce serait pire j'en suis persuadée; n'empêche: ce type de respiration, quand il n'est pas naturel ni systématique, laisse place à des saccades au niveau du souffle.
Il y a quelques jours j'ai pris cher: j'ai piqué une énorme colère en classe, que je paye maintenant avec ces douleurs lancinantes, et c'est dû aussi à tout ce que nous avons mentionné plus haut et qui s'y est conjugué.
Il va falloir apprendre à se préserver davantage, rester calme si on le peut, économiser sa parole... La question étant: combien de temps ( semaines? mois?) pourra-ton continuer à exercer notre métier dans ces conditions?

Je n'avais pas pensé à la respiration par le ventre, je vais peut-être essayer, mais, de manière générale, faire cela m'angoisse. Pourtant, ça devrait être l'inverse.

@Puck a écrit:Je n’ai pas lu ce qui précède. J’espère ne pas répéter. Le masque est évidemment gênant, mais surtout ne pas voir les visages des petits 6e me désole. Sinon, lire un texte ou faire une dictée est vite épuisant. De plus, certains effets ne passent plus aussi aisément. Les 3e me connaissent et savent quand je plaisante, pas toujours les petits. Et je ne comprends rien à ce que disent certains 6e. Je dois m’approcher pour les entendre.
Il fait très chaud et quelques élèves doivent parfois sortir quelques secondes pour respirer plus aisément. Pour le moment, fenêtres et portes sont grandes ouvertes mais je me demande ce que ça va donner cet hiver.

Et pas que les Sixièmes ! No
zigmag17
zigmag17
Expert

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 9 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par zigmag17 le Ven 18 Sep 2020 - 23:32
La respiration abdominale ne m'est pas du tout naturelle, pourtant force est de constater qu'en la pratiquant pour chanter, elle m'a permis de développer mon souffle et mon énergie. Tu peux déjà essayer de la pratiquer tranquillement en salle des profs ou chez toi pour que cela devienne un réflexe davantage qu'une volonté (parce que penser à respirer correctement revient à ne pas se concentrer sur le reste et devant une classe c'est compliqué). Il existe des astuces pour ça, que l'on applique aussi pour se détendre (une infirmière m'avait fait faire l'exercice pour me détendre parce que deux fois sur trois je fais des syncopes lors des prises de sang et ce n'est cool ni pour le personnel médical ni pour moi): imaginer que la respiration est un fil qui part du ventre, monte, puis redescend par le dos. C'est très relaxant, et la fatigue disparaît. Je ne pratique pas le yoga mais je pense que ceux qui en font sont aguerris de ce point de vue !
anthinéa
anthinéa
Guide spirituel

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 9 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par anthinéa le Sam 19 Sep 2020 - 0:31
J’ai voté la dernière proposition.
Je tousse à m’en etouffer et/ou je fais de grosses migraines.
Je compte plus les étourdissements en classe.
Complètement épuisée au point de pleurer au collège ( mardi).
En plus, j’ai les bidules en silicone qui augmentent l’air. J’y croyais !
Je ne vais pas tenir ...


Et quand je lis que des médecins refusent d’attester une contre indication, ça me rassure pas ..


Dernière édition par anthinéa le Sam 19 Sep 2020 - 9:13, édité 1 fois
maikreeeesse
maikreeeesse
Expert

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 9 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par maikreeeesse le Sam 19 Sep 2020 - 8:29
Bon, je le porte de 8 h du matin à 18h non stop sauf pour manger 10 minutes. Il y a des enfants et des parents très tôt dans mon école, idem le soir en raison du périscolaire . A midi, on mange dans une salle à 8/9 donc on remet le masque des qu'on a fini son Tupper. J'ai 3 ou 4 masques par jour. Il fait 35 degrés dehors, 28 en classe. Les récréations sont décalées donc on est tous de services, impossible de faire une pause. Alors je bois en classe sinon je ne tiens pas. Ajouter 3 réunions jusqu'à 20 h et vous avez une idée de ma semaine. Je préfère pour l'instant le masque en tissu, je farde les papiers (les miens) en cas de cas avérés.
J'ai remarqué des maux de tête la nuit parce que je suis déshydratée. Sinon je suis incapable de prendre un escalier avec un masque, je manque à chaque fois de tomber.
Lisak40
Lisak40
Niveau 9

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 9 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Lisak40 le Sam 19 Sep 2020 - 8:58
J'ai répondu "option 5". En revanche je vais être claire : je n'ai aucune intention d'acheter un amplificateur de voix ou tout autre matériel qui permettrait une meilleure pratique professionnelle avec mes sous, parce que simplement non (on achète déjà toutes nos fournitures, utilise nos ordinateurs et téléphones personnels et connexion Internet pour travailler sans aucune contrepartie quelconque), aussi parce que si mes Tales super relous font trop de bruit et ne m'entendent pas (ceux qui sont au fond surtout, qui bavardent, s'amusent et rigolent parce qu'ils se fichent des cours), ben c'est leur problème, pas le mien ! Donc même si un amplificateur de voix me serait probablement très utile pour enseigner (d'où ma réponse), ce sera toujours non pour l'achat. Au pire, je consentirais à acheter des masques jetables ou lavables mieux que ceux fournis par l'EN, mais aussi et surtout parce que j'en ai également besoin au quotidien.
Sinon enseigner avec un masque c'est pour moi :
- avoir des bouffées de chaleur à la limite de l'étourdissement en cas de canicule (mardi) ;
- avoir très soif, tout le temps ;
- avoir mal à a gorge car on fait plus d'efforts afin de faire porter notre voix ;
- avoir des légers problèmes respiratoires : le masque fait que je n'expire pas ou pas bien, du coup j'avale l'air que je respire constamment et cela me provoque des ballonnements très inconfortables et des gaz que je dois retenir sans cesse (je suis déjà sujette à l'aérophagie) ;
- des boutons (on va dire que c'est pas grave mais personne n'aime se trouver moche Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 9 2790680366 );
- enfin d'un point de vue de l'enseignement pur, en LV il est très important pour les élèves de pouvoir voir les mouvements des lèvres, de bien percevoir les sons et les intonations, or le masque gène tout cela ; tout comme cela me gène pour bien articuler, et me gène pour comprendre les élèves (je ne comprends quasiment jamais ce qu'ils me disent, leur demande de répéter 2-3 fois, d'où parfois des tensions)... Or lorsqu'on travaille avec des ados, les raisons de "tensions" sont déjà suffisamment nombreuses, disons qu'on n'avait pas besoin de cela en plus...
Bref, évidemment que le masque est utile d'un point de vue sanitaire, mais pour les raisons professionnelles et personnelles expliquées ci-dessus, j'espère que cela ne va pas trop durer...


Dernière édition par Lisak40 le Sam 19 Sep 2020 - 9:35, édité 2 fois
Elberta
Elberta
Niveau 9

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 9 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Elberta le Sam 19 Sep 2020 - 9:05
J'ai les mêmes symptômes que @Lisak40 : aérophagie, soif permanente et essoufflement. Sans compter une fatigue intense et des maux de tête quotidiens.
Comme certains d'entre vous, je n'entends pas les élèves, ce qui rajoute à la fatigue. Mes enfants (13 ans) ont des boutons.
avatar
krit
Niveau 3

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 9 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par krit le Sam 19 Sep 2020 - 9:33
Aucun problème pour ma part. J'ai une salle "froide" au nord.
A cette période je tousse généralement pas mal (allergie ou irritation quand je remets en marche la machine ?) et cette année pas de problème.
Je touche du bois.
Stered
Stered
Doyen

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 9 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Stered le Sam 19 Sep 2020 - 10:24
@Lisak40 a écrit:J'ai répondu "option 5". En revanche je vais être claire : je n'ai aucune intention d'acheter un amplificateur de voix ou tout autre matériel qui permettrait une meilleure pratique professionnelle avec mes sous, parce que simplement non (on achète déjà toutes nos fournitures, utilise nos ordinateurs et téléphones personnels et connexion Internet pour travailler sans aucune contrepartie quelconque), aussi parce que si mes Tales super relous font trop de bruit et ne m'entendent pas (ceux qui sont au fond surtout, qui bavardent, s'amusent et rigolent parce qu'ils se fichent des cours), ben c'est leur problème, pas le mien ! Donc même si un amplificateur de voix me serait probablement très utile pour enseigner (d'où ma réponse), ce sera toujours non pour l'achat.

Je partage ton point de vue, mais ai quand même acheté l'amplificateur car je me dis que si je me blesse durablement (nodule, opération, etc.), mon employeur n'en aura rien à carrer et que c'est moi qui le paierai, physiquement, toute ma vie.

Il faut dire que mes élèves sont très calmes depuis la reprise (je dois avoir du bol cette année... Ce n'est pas toujours le cas, loin de là !) mais que je fais cours dans une salle toute en longueur avec les fenêtres ouvertes qui donnent sur... une casse de voitures et un chien qui aboie en boucle.

Par contre, je refuse d'acheter des masques autres que ceux fournis par l'EN.

_________________
"Il nous faut arracher la joie aux jours qui filent." Maïakovski
Lisak40
Lisak40
Niveau 9

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 9 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Lisak40 le Sam 19 Sep 2020 - 10:58
@Stered a écrit:
@Lisak40 a écrit:J'ai répondu "option 5". En revanche je vais être claire : je n'ai aucune intention d'acheter un amplificateur de voix ou tout autre matériel qui permettrait une meilleure pratique professionnelle avec mes sous, parce que simplement non (on achète déjà toutes nos fournitures, utilise nos ordinateurs et téléphones personnels et connexion Internet pour travailler sans aucune contrepartie quelconque), aussi parce que si mes Tales super relous font trop de bruit et ne m'entendent pas (ceux qui sont au fond surtout, qui bavardent, s'amusent et rigolent parce qu'ils se fichent des cours), ben c'est leur problème, pas le mien ! Donc même si un amplificateur de voix me serait probablement très utile pour enseigner (d'où ma réponse), ce sera toujours non pour l'achat.

Je partage ton point de vue, mais ai quand même acheté l'amplificateur car je me dis que si je me blesse durablement (nodule, opération, etc.), mon employeur n'en aura rien à carrer et que c'est moi qui le paierai, physiquement, toute ma vie.

Il faut dire que mes élèves sont très calmes depuis la reprise (je dois avoir du bol cette année... Ce n'est pas toujours le cas, loin de là !) mais que je fais cours dans une salle toute en longueur avec les fenêtres ouvertes qui donnent sur... une casse de voitures et un chien qui aboie en boucle.

Par contre, je refuse d'acheter des masques autres que ceux fournis par l'EN.

Tu as raison, et en effet, il est possible qu'afin de préserver ma voix et donc ma santé, je finisse par acheter un amplificateur de voix, mais cela risque de m'agacer au plus haut point... Je le ferais bien financer par les crédits péda de ma matière, mais on a peu d'argent et je voudrais acquérir des manuels, entre autres ! Bref, de toutes les façons chacun fait comme il veut / peut : très loin de moi l'idée de critiquer ceux qui achètent leur amplificateur de voix (ou autre) avec leurs propres deniers !! Pour les masques, comme je l'ai dit c'est surtout parce que de toutes les façons j'en achète aussi pour moi (par contre les masques-slips fournis sont trop grands pour ma tête, mais je les mets quand même, tant pis !).
AsarteLilith
AsarteLilith
Empereur

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 9 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par AsarteLilith le Sam 19 Sep 2020 - 11:02
Tu peux croises les brides pour rétrécir les lanières. Je le fais sur un des côtés pour adapter mieux le masque, ça marche bien.

_________________
Chuis comme les plantes sans eau : sans grec ni latin, j'me dessèche.

ON DIT CHOCOLATINE, PHILISTINS !
cocoonpeda
cocoonpeda
Niveau 7

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 9 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par cocoonpeda le Sam 19 Sep 2020 - 11:09
J'ai une classe de CM1 CM2,
j'ai fait 2 réunions de rentrée distinctes avec les parents ce jeudi et ce vendredi...
Masques portés de 8h30 à 11h45 non-stop (enlevé par déjeuner tout de même)
puis de 13h30 à 16h30...puis de 18h à 19h30 fin de réunion avec les parents (en parlant non stop).

Très difficiles ces 2 journées...

Bilan des courses: le soir, contour de bouche très irrité et ce matin voix cassée...plus envie d'émettre un seul son!!!
AU bout du rouleau après seulement 3 semaines de classe,
je doute de ma capacité à "tenir le coup" après quasi 30 années d'enseignement.

_________________
Ce que tu rêves, fais le.
Joseph DELTEIL
Lisak40
Lisak40
Niveau 9

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 9 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Lisak40 le Sam 19 Sep 2020 - 11:14
@AsarteLilith Merci pour ton conseil  Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 9 1482308650 Malheureusement, j'ai déjà essayé ça, mais pour moi ça ne va pas non plus. Car soit je fais un noeud d'un seul côté (par ex. à droite), du coup le masque est très serré de ce côté-là ne couvre pas assez la gauche de mon visage, soit je fais un noeud de chaque côté, mais là ce sera trop serré et donc encore plus inefficace et inconfortable. Je pense qu'il faudrait que je couse un point sur chaque élastique, mais j'aime pas du tout la couture... Bon en fait, je vais me forcer et sortir fil et aiguilles, histoire d'améliorer mon confort et le degré de protection du dit masque !
avatar
User10669
Niveau 5

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 9 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par User10669 le Sam 19 Sep 2020 - 11:36
@zigmag17 a écrit:La respiration abdominale ne m'est pas du tout naturelle, pourtant force est de constater qu'en la pratiquant pour chanter, elle m'a permis de développer mon souffle et mon énergie. Tu peux déjà essayer de la pratiquer tranquillement en salle des profs ou chez toi pour que cela devienne un réflexe davantage qu'une volonté (parce que penser à respirer correctement revient à ne pas se concentrer sur le reste et devant une classe c'est compliqué). Il existe des astuces pour ça, que l'on applique aussi pour se détendre (une infirmière m'avait fait faire l'exercice pour me détendre parce que deux fois sur trois je fais des syncopes lors des prises de sang et ce n'est cool ni pour le personnel médical ni pour moi): imaginer que la respiration est un fil qui part du ventre, monte, puis redescend par le dos. C'est très relaxant, et la fatigue disparaît. Je ne pratique pas le yoga mais je pense que ceux qui en font sont aguerris de ce point de vue !

En réalité, j'ai déjà essayé en étant tranquillement à la maison, avec une application de méditation et je ne me sens pas bien. Peut-être que c'est à cause de la méditation et pas de la respiration. Sad
zigmag17
zigmag17
Expert

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 9 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par zigmag17 le Sam 19 Sep 2020 - 12:15
Je suis d'accord avec Lisak40, même état d'esprit: pas d'amplificateur car pas envie de payer un matériel professionnel sur mes propres deniers.
Je reconnais toutefois mon manque de logique car j'achète les masques en tissu, ce qui revient au même dans le fond.
Le coeur du sujet est là: les masques lavables sont intenables pour exercer notre métier, tant que tout le reste ne nous est pas gracieusement fourni nous devrions cesser le combat.
Je me sens lâche, petite et faible, misérable n'ayons pas peur des mots! Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 9 1665347707

zigmag17
zigmag17
Expert

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 9 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par zigmag17 le Sam 19 Sep 2020 - 12:29
Moriarty a écrit:
@zigmag17 a écrit:La respiration abdominale ne m'est pas du tout naturelle, pourtant force est de constater qu'en la pratiquant pour chanter, elle m'a permis de développer mon souffle et mon énergie. Tu peux déjà essayer de la pratiquer tranquillement en salle des profs ou chez toi pour que cela devienne un réflexe davantage qu'une volonté (parce que penser à respirer correctement revient à ne pas se concentrer sur le reste et devant une classe c'est compliqué). Il existe des astuces pour ça, que l'on applique aussi pour se détendre (une infirmière m'avait fait faire l'exercice pour me détendre parce que deux fois sur trois je fais des syncopes lors des prises de sang et ce n'est cool ni pour le personnel médical ni pour moi): imaginer que la respiration est un fil qui part du ventre, monte, puis redescend par le dos. C'est très relaxant, et la fatigue disparaît. Je ne pratique pas le yoga mais je pense que ceux qui en font sont aguerris de ce point de vue !

En réalité, j'ai déjà essayé en étant tranquillement à la maison, avec une application de méditation et je ne me sens pas bien. Peut-être que c'est à cause de la méditation et pas de la respiration. Sad

Le conseil de base le plus sensé serait: "si ça te rend malade de respirer, arrête" mais c'est un peu radical!!! Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 9 437980826
Le plus difficile pour méditer est d'être capable de déposer son cerveau à l'entrée avant d'entamer quoi que ce soit; sans quoi les angoisses affluent et pour le coup on est suffoqué par le stress et on meurt!!! C'est pour ça que les yogi sont toujours assis en tailleur sur des tapis, pour tomber de moins haut abi
Sérieusement je sais très bien que la vérité est là: se concentrer sur ce que l'on fait et sur ce que contient le présent, plutôt que ressasser le passé (accompli donc trop tard) ou imaginer l'avenir (non écrit, avec une infinité de possibles donc impossible à anticiper par nature) mais je n'y parviens pas -jamais au grand jamais- , ce serait magnifique sinon!
Pour la respiration c'est censé être la même chose : ici et maintenant, pas plus pas moins.
L'hypnose fonctionne pas mal aussi, il y a des espèces de tutos en ligne, je suppose qu'en cliquant sur un truc du genre "je respire facilement avec Igor grand hypnotiseur agréé de l'Ecole de Paris" tu devrais trouver ton bonheur! Razz
Danska
Danska
Modérateur

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 9 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Danska le Sam 19 Sep 2020 - 12:41
On revient au sujet, si vous voulez bien : pour les trucs et astuces avec les masques, un fil spécifique a été ouvert, celui-ci n'est pas destiné à échanger des conseils Wink
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum