Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

106 - 22%
99 - 21%
91 - 19%
94 - 20%
52 - 11%
35 - 7%
 
Total des votes: 477
 
Manu7
Habitué du forum

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 3 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Manu7 le Lun 14 Sep 2020, 07:02
Il manque la case : "Je suis très bien avec le masque". Je ne sais pas si je suis une exception, mais je suis très allergique aux pollens et aux poussières et je suis très content de pouvoir enseigner avec un masque car je ne fais plus de crise. C'est la première année que je ne fais pas de rhume des foins. J'ai même redécouvert les randonnées au printemps. Je ne pensais pas que cela serait aussi bénéfique et dans les salles poussièreuses qui avant me provoquaient des crises tout va bien. Avant je savais que dans certaines salles, je finissais les cours les larmes aux yeux et grâce au masque c'est terminé.

Pour ma part, j'ai vraiment de la peine à comprendre qu'on ne puisse pas supporter le masque. Dans les pays asiatiques où c'est très courant, les gens sont habitués et ils voient les avantages.

Dans mon enseignement, le masque ne me dérange pas du tout. J'ai la chance d'avoir une voix qui porte assez loin.

Un autre avantage du masque, c'est qu'il permet de se dire qu'on se protège mutuellement et que j'ai peu de risque de contaminer mes élèves. Et cela me retire un stress très important.
Pat B
Pat B
Neoprof expérimenté

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 3 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Pat B le Lun 14 Sep 2020, 07:06
J'ai hésité entre la troisième et la cinquième, j'ai coché la cinquième, parce que j'ai dû acheter du matériel pour contrebalancer les effets néfastes du masque... mais en fait j'ai anticipé avant la rentrée. Je sais que j'ai souvent une fatigue vocale en début d'année, là je me suis décidée à acheter un amplificateur de voix. Ce qui fait que faire cours devient possible : je vois bien la différence les jours où je n'ai qu'une heure isolée dans une demi-journée et où je décide de me passer de l'amplificateur... au bout d'une demi-heure ça tire sur les cordes vocales. Avec l'ampli, ça va bien mieux. Mais ça n'est pas miraculeux : on ne peut pas mettre dans notre voix l'énergie et l'enthousiasme qu'on voudrait pour les entraîner avec nous. Mon mari, dont une part du charisme repose sur sa voix (magnifique), est encore plus gêné que moi.
Sinon, le masque me donne hyper soif donc je bois souvent, y compris en cours. J'ai parfois une sensation d'asphyxie, quand je monte les escaliers ou quand je parle trop longuement, il m'est arrivé de me sentir presque mal au milieu d'une phrase. Et je rentre bien plus fatiguée que d'habitude. J'ai même commencé un début de tendinite (que j'ai d'habitude en novembre). Je ne reconnais pas mes élèves, je ne peux pas lire sur leur visage s'ils sont largués. j'ai plus de mal à les faire participer et se concentrer, car eux aussi sont fatigués par le manque d'oxygène. Et on perd 5 minutes en début d'heures à nettoyer les tables et laver les mains...


Dernière édition par Pat B le Lun 14 Sep 2020, 16:43, édité 1 fois (Raison : faute de frappe)
Clecle78
Clecle78
Neoprof expérimenté

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 3 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Clecle78 le Lun 14 Sep 2020, 07:18

@Manu7 a écrit:Pour ma part, j'ai vraiment de la peine à comprendre qu'on ne puisse pas supporter le masque. Dans les pays asiatiques où c'est très courant, les gens sont habitués et ils voient les avantages.

Cette phrase est hallucinante je trouve.  Que tu l'apprecies tant mieux pour toi mais en conclure que tous ceux qui ne le supportent pas ont tort, je trouve un peu fort. Tu nies complètement l'inconfort que nous sommes nombreux à ressentir et les difficultés de communication avec les élèves. Nous n'avons visiblement pas la même conception du métier.

.


Dernière édition par Danska le Lun 14 Sep 2020, 07:24, édité 1 fois (Raison : balises de citation)
Jenny
Jenny
Modérateur

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 3 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Jenny le Lun 14 Sep 2020, 07:22
Je pense qu'il y a deux facteurs : d'une part, dans les pays asiatiques, ils sont habitués. D'autre part, certaines pathologies sont accrues par le port du masque : asthme, migraine par exemple et en rendent un port prolongé compliqué.
En fait, je n'ai aucun souci à porter le masque dans les transports, pour faire mes courses ou pour faire quelques heures de cours.

Par contre, faire une heure et demi de transports, l'enlever brièvement pour manger, le remettre puis enchaîner avec 6h de cours et 1H30 de transports comme je le fais aujourd'hui, c'est compliqué. Au bout de 3h30-4h d'affilée en parlant, je commence à avoir mal à la tête, des vertiges voire une aura. Je n'avais pas le souci quand on a repris partiellement en mai/juin, pas à ce point là.
Il me semble que le port est surtout répandu dans les transports dans les pays asiatiques.

Toutefois, je préfère largement le porter et prendre sur moi.
Danska
Danska
Modérateur

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 3 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Danska le Lun 14 Sep 2020, 07:29
Il ne faut pas oublier non plus que la culture scolaire n'est absolument pas la même dans les pays asiatiques (même si le terme est bien trop large pour généraliser) et chez nous. Les élèves sont généralement infiniment plus conscients des enjeux de l'école, beaucoup plus assidus, les chahuts en classe n'existent pas ou quasiment pas, etc.

Pour ma part, en plus de l'inconfort de parler avec le masque et du sentiment pénible de constater que je n'arrive pas à voir si les élèves me suivent vraiment ou pas, j'attends sans la moindre impatience les premiers problèmes de discipline. C'est quand même beaucoup plus compliqué, avec un masque, de pousser un grand soupir ou de poser un doigt sur les lèvres pour faire taire deux bavards, de pousser une bonne gueulante devant une classe pénible, de hausser le ton dix secondes suffisamment pour surprendre la classe et faire taire tout le monde, etc. Sans compter que ça va être beaucoup plus compliqué de réprimer les triches pendant les interros : comment savoir qui vient de murmurer à son voisin sous les masques ? Il suffit que les élèves évitent de se regarder, et le tour est joué, on ne pourra pas sanctionner tout un carré d'élèves au motif que l'un d'eux a parlé.
zeprof
zeprof
Vénérable

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 3 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par zeprof le Lun 14 Sep 2020, 07:31
J'ai attendu quelques jours, pour avoir un peu plus de recul, avant de répondre au sondage
j'ai coché la proposition 4.
C'est compliqué pour moi : j'ai le nez constamment bouché du fait de mes allergies, ce qui fait que ma respiration n'est jamais vraiment optimum : du coup, avec le masque ça ne s'arrange pas vraiment.
les premiers jours j'avais la tête lourde en fin de journée, ça commence à s'atténuer.
Par contre, il m'arrive d'avoir des sortes de "vertiges" (je n'ai pas de mot plus adéquat pour les désigner) en journée, quand je porte le masque depuis un moment.
Ce qui me dérange le plus c'est cette sensation de gorge irritée après la journée de travail il me faut une bonne heure pour que cela s'atténue.

Voilà pour moi.

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."
Hermiony
Hermiony
Esprit sacré

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 3 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Hermiony le Lun 14 Sep 2020, 07:46
@Jenny a écrit:Multiplication des migraines, des vertiges...
Je tiens bon pour l’instant à grand renfort de triptans (malheureusement moins efficaces que d’habitude puisque je ne peux pas les associer avec des anti-inflammatoires). Je suis littéralement épuisée.

Oh... fleurs

Pas encore de migraine ici (mais avec la chaleur de cette semaine, je sens venir la tuile et je n'ai plus qu'un médicament dans ma boîte).

En revanche, gros mal de gorge en fin de journée, qui ne se calme qu'après plusieurs heures. Il faudrait que je puisse boire en classe (mais ça suppose d'enlever le masque), parce que quand j'ai 2h d'affilée avec une classe, sans pause, c'est vraiment rude.

_________________
"Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l'ignorance, l'indifférence, la cruauté, qui d'ailleurs ne s'exerce si souvent contre l'homme que parce qu'elles se sont fait la main sur les animaux. Il y aurait moins d'enfants martyrs s'il y avait moins d'animaux torturés".
Marguerite Yourcenar



« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. » «Le véritable test moral de l’humanité, ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être
BOU74
BOU74
Niveau 2

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 3 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par BOU74 le Lun 14 Sep 2020, 07:57
J'ai coché la proposition 4.
Les masques que j'utilise sont en tissu. Pas ceux de L'EN, beaucoup trop grands pour moi
Maux de tête alors que je n'y suis pas sujette habituellement, yeux secs et depuis une semaine vision troublée... Je vais prendre rendez-vous chez l'ophtalmologiste à ce sujet.
Poupoutch
Poupoutch
Modérateur

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 3 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Poupoutch le Lun 14 Sep 2020, 08:03
@Manu7 a écrit:Il manque la case : "Je suis très bien avec le masque". Je ne sais pas si je suis une exception, mais je suis très allergique aux pollens et aux poussières et je suis très content de pouvoir enseigner avec un masque car je ne fais plus de crise. C'est la première année que je ne fais pas de rhume des foins. J'ai même redécouvert les randonnées au printemps. Je ne pensais pas que cela serait aussi bénéfique et dans les salles poussièreuses qui avant me provoquaient des crises tout va bien. Avant je savais que dans certaines salles, je finissais les cours les larmes aux yeux et grâce au masque c'est terminé.

Pour ma part, j'ai vraiment de la peine à comprendre qu'on ne puisse pas supporter le masque. Dans les pays asiatiques où c'est très courant, les gens sont habitués et ils voient les avantages.

Dans mon enseignement, le masque ne me dérange pas du tout. J'ai la chance d'avoir une voix qui porte assez loin.

Un autre avantage du masque, c'est qu'il permet de se dire qu'on se protège mutuellement et que j'ai peu de risque de contaminer mes élèves. Et cela me retire un stress très important.
J'en ai parlé avec mes élèves et j'ai une élève qui est contente de porter le masque : en fait elle en avait acheté en janvier et avait décidé d'en porter (je l' avais remarqué et avais pensé que c'était lié au corona, mais non). Du coup, elle se sent très à l'aise avec le masque et pas du tout gênée.
Deux élèves ne voient pas la différence.
Tous les autres sont gênés.
Je pense, du coup, que ta position n'est clairement pas majoritaire, mais je crois aussi, pour ceux qui n'ont pas de pathologie particulière qui rend le port du masque compliqué, qu'on s'habituera peu à peu (en mars quand j'ai commencé à le porter, je le supportais difficilement plus de quelques minutes. Maintenant, il m'arrive presque d'oublier que je le porte).
Par contre, tu évoques ton confort mais pas vraiment la pédagogie (à part pour dire que tu as la voix qui porte ; moi aussi, mais pour moi faire cours ne se résume pas à porter la voix au fond de la classe...). Tu trouves vraiment que ça ne fait aucune différence ?

@Hermiony a écrit:
@Jenny a écrit:Multiplication des migraines, des vertiges...
Je tiens bon pour l’instant à grand renfort de triptans (malheureusement moins efficaces que d’habitude puisque je ne peux pas les associer avec des anti-inflammatoires). Je suis littéralement épuisée.

Oh... fleurs

Pas encore de migraine ici (mais avec la chaleur de cette semaine, je sens venir la tuile et je n'ai plus qu'un médicament dans ma boîte).

En revanche, gros mal de gorge en fin de journée, qui ne se calme qu'après plusieurs heures. Il faudrait que je puisse boire en classe (mais ça suppose d'enlever le masque), parce que quand j'ai 2h d'affilée avec une classe, sans pause, c'est vraiment rude.
Moi je bois (le plus loin possible des élèves, le plus rapidement possible, en soulevant le masque, avec "lavage" des mains avant et après). Ne pas boire pendant 2h, ça m'est totalement impossible. Et je pense que ça participe à pas mal de maux de tête (je ne parle pas des migraines), cette déshydratation.

_________________
Lapin Émérite, celle qui Nage en Lisant ou Inversement, Dompteuse du fauve affamé et matutinal.

"Du bist umzingelt von Idioten
Lebendigen Toten
Sie riechen schon ganz schlecht
Du bist umgeben von Schwachmaten
Sie wissen nichts wie raten
Und haben trotzdem Recht ..."
Salsepareille
Salsepareille
Neoprof expérimenté

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 3 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Salsepareille le Lun 14 Sep 2020, 08:10
@Manu7 a écrit:Dans les pays asiatiques où c'est très courant, les gens sont habitués et ils voient les avantages.

Quand on voyage ou vit dans un pays asiatique, tout le monde n'a pas de masque H24... C'est une pratique courante, dans ces pays, en cas de maladie / virus. Les gens portent le masque quelques jours, le temps de leur maladie, et voilà.
Là, c'est bien différent. On nous demande de porter le masque tout le temps, 8h d'affilée pour faire cours, ainsi que tous les élèves... Rien à voir avec un contexte normal en pays asiatique.
titus06
titus06
Habitué du forum

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 3 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par titus06 le Lun 14 Sep 2020, 08:28
Pour moi, le masque donne horriblement soif (en particulier ceux en tissu) et chaud. Je l'enlève très ponctuellement dès que c'est possible, c'est à dire durant les interclasses ou si je suis éloigné de plus de un mètre des élèves (en gros quand je vais tapper quelque chose à l'ordinateur). Par contre, contrairement à certains collègues, je le garde en permanence en salle des profs.
Lagomorphe
Lagomorphe
Niveau 9

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 3 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Lagomorphe le Lun 14 Sep 2020, 08:47
Le masque me gêne beaucoup au bout de plusieurs heures, mais le problème ne se pose que sur une demi-journée où j'ai 5h de cours d'affilées. Je me débrouille pour faire une pause-masque (en toute légalité). Les autres jours, je ne le porte pas assez longtemps pour étouffer - enfin on verra ce que ça donne aujourd'hui avec le retour de la chaleur.

Par contre, j'ai beaucoup de mal à enseigner à des élèves masqués. Des demi-élèves. Impossible de reconnaître des demi-visages, j'enseigne à des choses anonymes et je trouve ça insupportable. Impossible de les interroger en les appelant par leur nom, de les rappeler à l'ordre. On fait ce qu'on peut avec des plans de classe, des trombinoscopes, mais la réforme du lycée (merci l'enseignement scientifique avec 8 classes à 35 dont 5 que je ne vois qu'une heure par semaine) n'arrange rien.
alprechac2
alprechac2
Expert

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 3 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par alprechac2 le Lun 14 Sep 2020, 08:54
J'ai mal à la tête tous les soirs, je suis très fatiguée (je m'endors à 22h et hier après-midi, j'ai dormi 3h, ce qui ne m'a pas empêchée de dormir à 22h hier soir), j'espère que mon corps va s'habituer rapidement ...
Je force sur mes cordes vocales, visiblement : je viens de découvrir qu'on peut avoir mal aux cordes vocales et situe bien leur emplacement ; j'espère ne pas finir aphone. Du coup, je suis en train de revoir ma pédagogie : plus d'exercices à faire par les élèves, des questions à l'écrit sur les textes au lieu du "cours dialogué" ...etc (je n'en suis même plus à considérer l'intérêt pédagogique de telle ou telle méthode ; ma préoccupation est de m'économiser pour tenir sur la durée).
Et je n'entends pas mes élèves, surtout les petits 5e. Je passe mon temps à leur faire répéter ce qu'ils disent, c'est vraiment pénible ...

_________________
Habillez vos petits ! Mise à jour 16/02/2020 : https://www.neoprofs.org/t120915-vd-fille-6-mois-6-ans
Piu
Piu
Niveau 2

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 3 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Piu le Lun 14 Sep 2020, 09:19
J'ai coché la 3ème réponse. Plus que le masque, ce sont les conditions d'enseignement que ce port du masque rend encore plus insupportables : pièces surchauffées (je pense que je vais devoir gérer quelques vertiges et nez qui saignent d'élèves cette semaine...), aucune ventilation, plein sud une seule fenètre qui s'ouvre de 10 cm (j'ai mesuré).
Le soir, j'ai mal à la gorge, parfois au crâne, comme beaucoup. Pourtant je ne force pas ma voix (enfin je crois). Et fatigué, épuisé... On va dire que c'est la chaleur.
Du mal aussi pour interagir ou entendre les élèves. J'ai le sentiment d'avoir perdu une forme de spontaneité chez les élèves. Bref, j'attends avec hâte des améliorations. J'attends vraiment que notre ministère réalise les disparités d'enseignement et les conditions parfois proches de l'indécence (tant pour nous que pour les élèves d'ailleurs).
Feju
Feju
Niveau 1

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 3 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Feju le Lun 14 Sep 2020, 09:48
J'ai coché la 1ère réponse, mais il y a un mais: donner cours avec les masques chirurgicaux ne me pose absolument aucun problème, pour être honnête je ne le sens même pas et parfois je fais 15 minutes de voiture avec pour rentrer sans m'en rendre compte. En revanche, c'est plus compliqué avec les masques distribués par l'EN: ils s'humidifient plus, et si je parle trop à la suite j'en suis presque à m'étouffer. Au moins ça m'empêche de parler trop rapidement pour les élèves, mais ils sont vraiment pas agréables. Ca a beaucoup fait rire mes amis ce week-end, qui pour la plupart avaient des masques chirurgicaux par leur boulot ...
Mélusine2
Mélusine2
Niveau 5

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 3 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Mélusine2 le Lun 14 Sep 2020, 09:55
La gêne est réelle, non seulement parce qu'il faut forcer sur la voix mais aussi parce que j'entends mal les propos ou questions des élèves. A cette période, d'habitude, j'apprends systématiquement 3 ou 4 prénoms par heure : impossible, je ne reconnais que ceux qui ont une chevelure particulière. Et en effet, le masque fait suer, à tous les sens du terme.
avatar
JayKew
Niveau 9

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 3 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par JayKew le Lun 14 Sep 2020, 10:07
@Hermiony a écrit:
@Jenny a écrit:Multiplication des migraines, des vertiges...
Je tiens bon pour l’instant à grand renfort de triptans (malheureusement moins efficaces que d’habitude puisque je ne peux pas les associer avec des anti-inflammatoires). Je suis littéralement épuisée.

Oh... fleurs

Pas encore de migraine ici (mais avec la chaleur de cette semaine, je sens venir la tuile et je n'ai plus qu'un médicament dans ma boîte).

En revanche, gros mal de gorge en fin de journée, qui ne se calme qu'après plusieurs heures. Il faudrait que je puisse boire en classe (mais ça suppose d'enlever le masque), parce que quand j'ai 2h d'affilée avec une classe, sans pause, c'est vraiment rude.

Il faut absolument s’hydrater quand on parle, c’est quasiment obligatoire et une hérésie de ne pas le faire. Nous sommes des orateurs soumis à des contraintes qui accentuent la déshydratation, ce qui peut avoir un effet délétère sur les cordes vocales et entraîner tout un tas de problèmes.

Il suffit de s’éloigner un peu des élèves, de profiter d’un moment où ils écrivent ou lisent quelque chose, de ne plus parler, d’enlever son masque, et de boire, puis de remettre son masque en prenant soin de se passer un coup de gel aux mains avant et après.

C’est indispensable de le faire environ une fois par demi-heure.

Ce n’est pas parce qu’il y a la règle du masque qu’il faut pour autant se mettre en danger.
Sitia
Sitia
Niveau 2

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 3 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Sitia le Lun 14 Sep 2020, 12:34
Le masque me gêne mais est la seule "barrière" visible que nous pouvons utiliser, et encore, sans être sûrs de la bonne désinfection des mains au moment de le manipuler. Sans le masque obligatoire pour tous, je serais terrifiée, davantage qu'en mai quand nous avons repris.

Je suis déshydratée, j'ai mal de gorge et je peine à ventiler. Quant aux inconvénients pour "faire cours" masquée, je rencontre les mêmes que tous ici.
Je suis épuisée mais je ne pense pas devoir incriminer le seul masque: les déplacements d'une salle à l'autre à chaque heure, avec mon barda, sont plus fatigants et plus stressants (agacement à l'idée d'oublier quelque chose, de voir la séance réduite de plusieurs minutes selon la distance, la rapidité du collègue précédent à se désinstaller, celle de l'ordi à être fonctionnel avec ma session pour ouvrir Pronote et mes fichiers). Ils m'empêchent de respirer à fond 2 minutes à la fenêtre entre deux cours et de souffler dans tous les sens du terme. Mes maux de dos sont repartis de plus belle.
Plus étrange, ma difficulté à me concentrer efficacement: effet du masque ou pas que ou pas ?

Le masque seul est désagréable mais supportable pour moi jusqu'ici (la forte chaleur complique la donne). Mais s'ajoute à son inconfort la fatigue générée par le reste, qui est plus inquiétante.
Par ailleurs, les 5 masques DIM reçus à la rentrée sont pour moi bien plus difficiles à supporter que les 4 (sans marque visible) de mai.
capucine42
capucine42
Érudit

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 3 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par capucine42 le Lun 14 Sep 2020, 13:10
J'ai tendance à être migraineuse et j'ai beaucoup d'heures de cours cette année, 22, car tous mes ateliers théâtre sont en plus de mes 4 classes bien chargées. C'est très compliqué pour moi. Je ne sais pas si je vais tenir. En toute honnêteté, comme la pratique artistique n'est pas réglementée aussi strictement que les heures de cours, j'ai commencé à baisser le masque pour les exercices de fiction et respiration au théâtre car c' était juste trop frustrant, mais devant la multiplication des cas chez nous, je me vois contrainte à ne plus faire d'exception.
Le sentiment d' inconfort permanent ne me convient pas du tout.
roxanne
roxanne
Prophète

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 3 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par roxanne le Lun 14 Sep 2020, 13:33
C'est quand même dur aujourd'hui avec la grande chaleur.
VinZT
VinZT
Grand sage

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 3 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par VinZT le Lun 14 Sep 2020, 13:37
J'ai coché 1 par défaut, mais je ne mets que des masques chir, les slip (même pas DIM) fournis par le rectorat sont juste insupportables.
Bizarrement, alors même qu'il fait chaud sous ma latitude, je ne me déshydrate pas tant que ça, le taux d'humidité de l'air doit jouer.
Évidemment, je préfererais enseigner sans, mais, pour l'instant et pour moi, la contrainte est acceptable.

Ce qui me gêne le plus c'est que je ne comprends strictement rien si l'élève n'articule pas distinctement. Soit je suis un sourd qui s'ignore (ce qui est possible) soit certains le font exprès.

_________________

« Il ne faut pas croire tout ce qu'on voit sur Internet » Victor Hugo.
« Le con ne perd jamais son temps. Il perd celui des autres. » Frédéric Dard
« Ne jamais faire le jour même ce que tu peux faire faire le lendemain par quelqu'un d'autre » Pierre Dac
« Je n'ai jamais lâché prise !» Claude François
« Un économiste est un expert qui saura demain pourquoi ce qu'il avait prédit hier ne s'est pas produit aujourd'hui. » Laurence J. Peter
Lilypims
Lilypims
Grand sage

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 3 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Lilypims le Lun 14 Sep 2020, 13:44
Comme beaucoup, j'ai mal à la tête et à la gorge quand je porte un masque (en tissu fourni par l'EN) quatre heures d'affilée et je ne suis pas satisfaite du tout de ma relation avec les élèves. J'ai besoin de voir leurs mimiques pour voir ce qui est compris ou non et m'adapter. Et je me rends compte que, d'habitude, je lis sur les lèvres, ce qui est impossible actuellement. Là, je les entends très mal et c'est fatigant.

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...
e-Wanderer
e-Wanderer
Esprit éclairé

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 3 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par e-Wanderer le Lun 14 Sep 2020, 13:51
J'ai la chance d'avoir surtout des cours en effectifs réduits au premier semestre, mais je n'ai pas une voix qui porte beaucoup et le médicament que je prend contre l'asthme altère légèrement mes cordes vocales : c'est donc difficile de devoir parler plus fort. C'est peut-être aussi parce que j'ai utilisé un masque en tissu, assez épais : les masques chirurgicaux sont peut-être moins gênants ? Je vais tester ça demain, car je commence un nouveau cours devant une quarantaine d'étudiants…

_________________
« Profitons du temps qui nous reste avant la définitive invasion de la grande muflerie du Nouveau Monde » (Huysmans)
Poupoutch
Poupoutch
Modérateur

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 3 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Poupoutch le Lun 14 Sep 2020, 14:06
Les effectifs jouent sans doute beaucoup aussi. Comme je n'ai que des options et des spécialités, je n'ai que des effectifs assez bas (22 pour le groupe le plus important, 9 pour le plus petit). C'est un confort que je mesure à sa juste valeur.

_________________
Lapin Émérite, celle qui Nage en Lisant ou Inversement, Dompteuse du fauve affamé et matutinal.

"Du bist umzingelt von Idioten
Lebendigen Toten
Sie riechen schon ganz schlecht
Du bist umgeben von Schwachmaten
Sie wissen nichts wie raten
Und haben trotzdem Recht ..."
Fesseur Pro
Fesseur Pro
Grand Maître

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 3 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Fesseur Pro le Lun 14 Sep 2020, 14:30
Ça se passait bien mais avec ces fortes chaleurs, c'est compliqué.
Pour moi comme pour les élèves.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur
Marieke
Marieke
Niveau 5

Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ? - Page 3 Empty Re: Enseigner avec un masque, comment le vivez-vous ?

par Marieke le Lun 14 Sep 2020, 14:38
Le masque me gène beaucoup. Outre les symptômes "post-masque" de fin de journée, j'ai peine à comprendre les élèves. Le travail de groupe se termine en brouhaha (non pédagogique).

Mais une chose m'a particulièrement frappée : je suis allée m'acheter mon repas du midi. Deux jeunes filles m'interpellent et me saluent par mon nom. Elles n'étaient pas masquées.
Je ne les ai pas reconnu...

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum