Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Enaeco
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Enaeco le Mer 16 Sep 2020 - 20:32
@barèges a écrit:
@micaschiste a écrit:
@Cleroli a écrit:
@Flo44 a écrit:Oui, et depuis on a confirmation de la contamination par aérosols (ou micro-goutelettes?). Enfin, on sait que l'aération est d'autant plus importante.
Mon chef te répondrait que le courant d'air aide le virus à circuler, faut donc pas que les fenêtres puissent s'ouvrir en grand Laughing
Les jours de grand vent dans mon coin, j’appellerai mon lycée pour leur dire que c’est trop dangereux de sortir de chez moi  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 3854100262

PS : Serge, j'espère que tu n'es pas touché
Serge, on croise les doigets et les orteils !

Dans les écoles allemandes, il est prévu d'installer des détecteurs à CO2 dans toutes les classes. Si le taux de CO2 est trop important, cela signifie que l'aération n'est pas suffisante et que la concentration d'aérosols du virus devient critique pour une contamination (entendu à l'instant sur BFM, une envoyée spéciale en Allemagne).

Alors là, si on fait ça en France, on risque de découvrir que le taux de CO2 des classes explose les plafonds tolérables, légaux, tout ce qu'on voudra.
Donc on ne le fera pas.

C'est une affirmation gratuite ou basée sur des connaissances de l'évolution du taux de CO2 en intérieur ?
Marie-Henriette
Marie-Henriette
Niveau 8

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Marie-Henriette le Mer 16 Sep 2020 - 20:35
Dans le collège où est scolarisé mon fils ( privé ), un cas confirmé = classe fermée ( deux pour l'instant donc ).
J'espère que ça ne va pas continuer comme ça, sinon l'année scolaire risque d'être courte.
Atalante1
Atalante1
Niveau 4

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Atalante1 le Mer 16 Sep 2020 - 20:38
Dans le privé, on semble davantage prudent.
Enfin, à en croire Macron, va falloir vivre avec...
avatar
barèges
Érudit

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par barèges le Mer 16 Sep 2020 - 20:41
@Enaeco a écrit:
@barèges a écrit:
@micaschiste a écrit:

Dans les écoles allemandes, il est prévu d'installer des détecteurs à CO2 dans toutes les classes. Si le taux de CO2 est trop important, cela signifie que l'aération n'est pas suffisante et que la concentration d'aérosols du virus devient critique pour une contamination (entendu à l'instant sur BFM, une envoyée spéciale en Allemagne).

Alors là, si on fait ça en France, on risque de découvrir que le taux de CO2 des classes explose les plafonds tolérables, légaux, tout ce qu'on voudra.
Donc on ne le fera pas.

C'est une affirmation gratuite ou basée sur des connaissances de l'évolution du taux de CO2 en intérieur ?

Une affirmation gratuite, j'ai d'ailleurs dit "risque de".
Basée seulement sur ce que j'ai vu en termes d'aération de salles selon les locaux que j'ai fréquentés... Il y a de tout, mais tout de même, beaucoup d'endroits où il est impossible d'aérer correctement. Pour peu que le milieu soit un peu pollué (ville...)
D'ailleurs, sporadiquement, des articles en parlent. Ici dans des écoles de Paris :
https://www.vousnousils.fr/2019/09/19/paris-taux-de-pollution-inquietant-dans-plusieurs-ecoles-625004
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Danska le Mer 16 Sep 2020 - 20:42
@barèges a écrit:
@micaschiste a écrit:
@Cleroli a écrit:
@Flo44 a écrit:Oui, et depuis on a confirmation de la contamination par aérosols (ou micro-goutelettes?). Enfin, on sait que l'aération est d'autant plus importante.
Mon chef te répondrait que le courant d'air aide le virus à circuler, faut donc pas que les fenêtres puissent s'ouvrir en grand Laughing
Les jours de grand vent dans mon coin, j’appellerai mon lycée pour leur dire que c’est trop dangereux de sortir de chez moi  Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 3854100262

PS : Serge, j'espère que tu n'es pas touché
Serge, on croise les doigets et les orteils !

Dans les écoles allemandes, il est prévu d'installer des détecteurs à CO2 dans toutes les classes. Si le taux de CO2 est trop important, cela signifie que l'aération n'est pas suffisante et que la concentration d'aérosols du virus devient critique pour une contamination (entendu à l'instant sur BFM, une envoyée spéciale en Allemagne).

Alors là, si on fait ça en France, on risque de découvrir que le taux de CO2 des classes explose les plafonds tolérables, légaux, tout ce qu'on voudra.
Donc on ne le fera pas.

Tout à fait d'accord, hélas. C'est dommage, parce que ce serait une vraie bonne idée.



@Proton a écrit:Pourquoi ? Au contraire, je préfère que l'on garde ouvert les classes au collège et lycée qui ne peuvent pas être cluster du fait du port du masque.

Tu as donc le seul établissement de France où les élèves comme les collègues portent tous un masque efficace à 100 %, impeccablement mis, changé dans les délais réglementaires, le manipulent après s'être lavé les mains, ne mangent pas, ne le retirent pas pendant les récréations ni à l'extérieur du lycée, et ont des sanitaires en nombre suffisant pour se laver les mains régulièrement.

Je t'envie, vraiment.
Proton
Proton
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Proton le Mer 16 Sep 2020 - 20:48
@Ponocrates a écrit:
@Proton a écrit:Pourquoi ? Au contraire, je préfère que l'on garde ouvert les classes au collège et lycée qui ne peuvent pas être cluster du fait du port du masque.
Vous le faites exprès ou bien ? À la cantine personne ne porte de masque...


Vous faites vos cours dans la cantine ? Non. Donc les classes ne sont pas concernées par ce problème. Les élèves ayant des symptômes et qui mangent à la cantine entraînent l'éviction de ceux avec qui ils ont déjeuné. C'est le seul problème. Il y a donc des absents, parfois nombreux, mais pas de fermeture de classe.
Jenny
Jenny
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Jenny le Mer 16 Sep 2020 - 20:49
Et en EPS ?
almuixe
almuixe
Fidèle du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par almuixe le Mer 16 Sep 2020 - 20:49
@Proton a écrit:Il n'y a pas de preuve de la contamination par aérosol. Il y a un doute, mais ce n'est pas prouvé. Tout ce que l'on sait, c'est que l'on trouve des traces dans l'air, pas forcément suffisantes pour contaminer.


C'est la position de Raoult, pas le consensus qui est en train d'émerger.
Je n'ai pas le temps d'écrire à nouveau le long message que j'ai perdu, mais en lien vous trouverez l'état actuel des discussions entre scientifiques. Pour faire court, c'est très difficile de montrer la contamination par des aérosols, mais on a au moins une preuve certaine de contamination explicable uniquement par des aérosols (une étude dans un bus). Et des virus infectieux dans l'air des études en ont trouvés (infectieux 6 mn au soleil et 125 mn à l'obscurité).

https://www.nature.com/articles/d41586-020-02058-1

https://www.globaltimes.cn/content/1182008.shtml


Dernière édition par almuixe le Mer 16 Sep 2020 - 20:50, édité 1 fois
RaptorWill
RaptorWill
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par RaptorWill le Mer 16 Sep 2020 - 20:50
Les réponses de plus en plus absurdes de Proton me font penser à un troll (voir son avatar d'ailleurs).

_________________
"Je forme une entreprise qui n’eut jamais d’exemple, et dont l’exécution n’aura point d’imitateur. Je veux montrer à mes semblables un homme dans toute la vérité de la nature, et cet homme, ce sera moi. " Rousseau
BOU74
BOU74
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par BOU74 le Mer 16 Sep 2020 - 20:54
@montjoie-saintdenis a écrit:
@Simonella a écrit:La photo de classe a eu lieu chez nous. Les élèves ont adoré, je ne vois pas pourquoi nous devrions leur imposer nos projections morbides. Ils sont bien moins négatifs que nous: ils tentaient des regards avantageux au-dessus du masque, ils étaient contents et tout cela a fini en fou-rire. Ils s'adaptent et ne se lamentent pas. Ils ont besoin d'un souvenir de leur année, comme de toutes les autres.

Les priver de photo de classe serait absurde et sinistre. Ils sont vivants et s'adaptent à une situation bizarre. Sans se plaindre.

Je suis du même avis. Surtout vu le côté exceptionnel de cette année masqué, ça me semble être un souvenir précieux qu'ils montreront à leur enfant quand ils en auront plus tard.

@Hypermnestre a écrit:Je ne comprends pas @Simonella : la photo de classe était avec ou sans masque ?

Photo de classe avec le masque sûrement. Il y a sûrement possibilité de faire des photos individuelles sans masques par contre. Cela me semble être le meilleur compromis.
Dans mon établissement, les photographies individuelles des élèves prises sans masques seront regroupées sur un fond d'écran virtuel original afin de créer une photographie de classe. Idem pour les enseignants.
Proton
Proton
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Proton le Mer 16 Sep 2020 - 20:54
@RaptorWill a écrit:Les réponses de plus en plus absurdes de Proton me font penser à un troll (voir son avatar d'ailleurs).

Argumentez, sinon c'est vous le troll.
Danska
Danska
Modérateur

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Danska le Mer 16 Sep 2020 - 20:57
@RaptorWill a écrit:Les réponses de plus en plus absurdes de Proton me font penser à un troll (voir son avatar d'ailleurs).

Oui, eh bien si tu as des soupçons de ce genre, tu adresses un rapport ou un MP à n'importe quel modo. Parce que ce genre de message posté en public, on ne fait pas mieux pour pourrir les discussions.
avatar
volny
Niveau 6

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par volny le Mer 16 Sep 2020 - 20:57
@Atalante1 a écrit:Dans le privé, on semble davantage prudent.
Enfin, à en croire Macron, va falloir vivre avec...
on vit avec depuis plus de 6 mois.
avatar
chmarmottine
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Mer 16 Sep 2020 - 21:00
@Proton a écrit:
@Ponocrates a écrit:
@Proton a écrit:Pourquoi ? Au contraire, je préfère que l'on garde ouvert les classes au collège et lycée qui ne peuvent pas être cluster du fait du port du masque.
Vous le faites exprès ou bien ? À la cantine personne ne porte de masque...


Vous faites vos cours dans la cantine ? Non. Donc les classes ne sont pas concernées par ce problème. Les élèves ayant des symptômes et qui mangent à la cantine entraînent l'éviction de ceux avec qui ils ont déjeuné. C'est le seul problème. Il y a donc des absents, parfois nombreux, mais pas de fermeture de classe.

C'est faux.
Ici, aucune éviction des camardes de repas.
Proton
Proton
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Proton le Mer 16 Sep 2020 - 21:03
C'est pourtant la règle chez nous et d'après notre CDE, la règle des ARS. On a encore eu des élèves en éviction scolaire aujourd'hui car ils ont déjeuné ensemble (un élève positif, son frère et un autre camarade en éviction pour faire le test). Idem pour des collègues (un positif / symptomatique, les autres ont été signalés cas contact, isolement, test nécessaire pour revenir).

Après cela peut dépendre de la configuration de votre self, c'est peut-être l'ARS qui décide ? Notre self est une sorte de cluster (mal aéré ... très rempli ...).
C'est la règle depuis le début de l'année.
Simonella
Simonella
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Simonella le Mer 16 Sep 2020 - 21:13
Dans notre établissement, c'est sidérant: cohue dans les couloirs, que nous devons fendre pour rejoindre notre salle. Tout le monde circule, se croise et se bouscule: élèves, profs, niveaux. Nombreux profs sans masques dans la salle des profs. Aucune communication covid mais pas mal d'absents. Zone rouge. Deux solutions: ce virus est un fake ou effectivement un gros rhume, ou nous devons réagir vite fait ...
Saramago
Saramago
Niveau 1

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Saramago le Mer 16 Sep 2020 - 21:19
Sans avoir une très grande affection pour André Comte-Sponville, il faut reconnaître dans ses propos une certaine évidence. Il avance deux affirmations difficilement contestables. Premièrement, nous allons tous mourir. Deuxièmement, un pourcentage infime d'entre nous mourra de la covid. Je le dis avec ironie mais une tristesse réelle, tout cela donne du grain à moudre au débat EMC pour mes 4ème : comment concilier liberté et sécurité ?
Simonella
Simonella
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Simonella le Mer 16 Sep 2020 - 21:23
Certes ... Cependant, c'est un risque mortel (si risque mortel il y a, c'est si difficile de se faire une opinion) de plus. Pour les adultes essentiellement. Je comprends ton propos, Saramango, mais mourir ou même simplement être malade par négligence ou non application de règles simples n'est selon moi pas vraiment acceptable.

Je suis dubitative. J'aimerais savoir si dans d'autres établissements, mis à part le masque et les distributeurs de gel, rien n'a changé non plus.


Dernière édition par Simonella le Mer 16 Sep 2020 - 21:26, édité 1 fois
avatar
chmarmottine
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Mer 16 Sep 2020 - 21:25
@Proton a écrit:C'est pourtant la règle chez nous et d'après notre CDE, la règle des ARS. On a encore eu des élèves en éviction scolaire aujourd'hui car ils ont déjeuné ensemble (un élève positif, son frère et un autre camarade en éviction pour faire le test). Idem pour des collègues (un positif / symptomatique, les autres ont été signalés cas contact, isolement, test nécessaire pour revenir).

Après cela peut dépendre de la configuration de votre self, c'est peut-être l'ARS qui décide ? Notre self est une sorte de cluster (mal aéré ... très rempli ...).
C'est la règle depuis le début de l'année.

Mystère ....
Depuis le début, je me demande pourquoi aucun élève n'est à l'isolement chez nous ...
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par micaschiste le Mer 16 Sep 2020 - 21:29
@Proton a écrit:Il n'y a pas de preuve de la contamination par aérosol. Il y a un doute, mais ce n'est pas prouvé. Tout ce que l'on sait, c'est que l'on trouve des traces dans l'air, pas forcément suffisantes pour contaminer.
C'est faux
L'étude du restaurant chinois mettait le doute dès le mois de mars/avril.
Une autre étude avec un bus chinois  va également dans ce sens. Elle prouve que ce ne sont pas seulement les postillons.
Les références de ces deux études ont déjà été données dans un fil coronavirus. fouille, tu les trouveras.

Edit : des liens ont été mis plus hauts.

Il ne faut pas oublier que la vie des collégiens/lycéens ne s'arrêtent pas à la cloture des établissements et que l'ARS demande leurs contacts privés sans masques. Parce que le portail franchit, les masques tombent sans distanciation pour un certain nombre d'élèves.


Dernière édition par micaschiste le Mer 16 Sep 2020 - 21:37, édité 1 fois

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
Proton
Proton
Habitué du forum

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Proton le Mer 16 Sep 2020 - 21:35
@chmarmottine a écrit:
@Proton a écrit:C'est pourtant la règle chez nous et d'après notre CDE, la règle des ARS. On a encore eu des élèves en éviction scolaire aujourd'hui car ils ont déjeuné ensemble (un élève positif, son frère et un autre camarade en éviction pour faire le test). Idem pour des collègues (un positif / symptomatique, les autres ont été signalés cas contact, isolement, test nécessaire pour revenir).

Après cela peut dépendre de la configuration de votre self, c'est peut-être l'ARS qui décide ? Notre self est une sorte de cluster (mal aéré ... très rempli ...).
C'est la règle depuis le début de l'année.

Mystère ....
Depuis le début, je me demande pourquoi aucun élève n'est à l'isolement chez nous ...

Pourtant je n'invente rien. Mais je suis dans une zone rouge, cela peut aussi influencer ... ? Ce que je relate sont des faits. Il s'agit d'élèves que j'ai en classe dont certains sont positifs et d'autres cas contacts. Je ne sais pas, par contre, comment ils se débrouillent pour se faire tester, ... s'ils ont des symptomes, lesquels, ...
J'ai juste des infos sur les collègues positifs/cas contact qui n'ont pas grand chose, de légers symptômes, heureusement.

@micaschiste a écrit:
@Proton a écrit:Il n'y a pas de preuve de la contamination par aérosol. Il y a un doute, mais ce n'est pas prouvé. Tout ce que l'on sait, c'est que l'on trouve des traces dans l'air, pas forcément suffisantes pour contaminer.
C'est faux
L'étude du restaurant chinois mettait le doute dès le mois de mars/avril.
Une autre étude avec un bus chinois  va également dans ce sens. Elle prouve que ce ne sont pas seulement les postillons.
Les références de ces deux études ont déjà été données dans un fil coronavirus. fouille, tu les trouveras.

Non...  Je n'ai pas dit que c'était impossible, j'ai dit qu'il n'y a pas de preuve, qu'il y a un doute. Ce n'est clairement pas le mode de contamination principal.


En résumé : les aérosols ne semblent pas être le mode de transmission préférentiel sur Sars-CoV-2. Toutefois, certaines observations en hôpital ou dans des laboratoires laissent penser qu’il peut y avoir une transmission aéroportée, sans qu’il n’y ait de consensus sur le risque ou la probabilité qu’elle survienne. En population générale, il n’y a pas de preuves ni de mesure scientifique du risque de transmission aéroportée, mais ce risque est probable selon la communauté scientifique, et il est d’autant plus important dans des milieux mal aérés ou en extérieur cas de grands rassemblements. D’où une incitation, dans ces conditions, à porter le masque en milieu clos, au titre du principe de précaution.

https://www.liberation.fr/checknews/2020/08/31/covid-19-que-sait-on-aujourd-hui-de-la-transmission-du-virus-par-aerosols-dans-les-espaces-clos_1797586


Dernière édition par Proton le Mer 16 Sep 2020 - 21:38, édité 1 fois
avatar
chmarmottine
Doyen

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par chmarmottine le Mer 16 Sep 2020 - 21:37
Je ne dis pas que tu inventes, et je trouve très bien que ça se passe comme ça dans ton bahut. Je suis surprise que chez moi rien ne se passe.
micaschiste
micaschiste
Grand Maître

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par micaschiste le Mer 16 Sep 2020 - 21:39
The incident adds to a large body of evidence indicating that the coronavirus can be transmitted by tiny particles that linger in the air, and not just through large respiratory droplets that fall quickly to the ground.
The new study “adds strong epidemiological evidence that the virus is transmitted through the air, because if it were not, we would only see cases close to the index patient — but we see it spread throughout the bus,” said Linsey Marr, a professor of civil and environmental engineering at Virginia Tech and a leading expert on airborne viruses.
source

@Proton : on peut parler de preuves.

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "
Marxou
Marxou
Niveau 9

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Marxou le Mer 16 Sep 2020 - 21:54
@Saramago a écrit:Sans avoir une très grande affection pour André Comte-Sponville, il faut reconnaître dans ses propos une certaine évidence. Il avance deux affirmations difficilement contestables. Premièrement, nous allons tous mourir. Deuxièmement, un pourcentage infime d'entre nous mourra de la covid. Je le dis avec ironie mais une tristesse réelle, tout cela donne du grain à moudre au débat EMC pour mes 4ème : comment concilier liberté et sécurité ?

"comment concilier liberté et sécurité ?"
Certes, vaste question. Mais en même temps, je ne vois pas où se situerait notre liberté dès lors qu'on risque de  souffrir ou de crever en raison d'une diminution de cette sécurité, sauf à considérer que la mort est une véritable délivrance, l'accès à la LIBERTE suprême. Razz
Et perso, je trouve que l"aliénation" de notre "liberté", à savoir ici, porter le masque pour éviter de choper le virus, est toute relative: faut quand même se rappeler qu'on a été confinés plus de deux mois!
Et, je pense qu'il ne faut pas oublier que ce virus est une véritable saloperie, qui a  déjà causé près d'un million de morts dans le monde! C'est pour cela que m'énervent passablement tous les intervenants ici qui minimisent la dangerosité du virus. Et d'ailleurs, on en est à seulement deux semaines de la rentrée: déjà, de nombreux clusters, à la fac comme dans les établissements scolaires: attendons de voir la situation après le délai de contagiosité et ses conséquences sur les plus âgés et vulnérables.
On va tous mourir, certes... mais je n'ai pas envie de crever prématurément à cause de l'impéritie, cynisme et inconséquence  de ce gouvernement qui navigue à vue.
Cassandrine
Cassandrine
Niveau 5

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par Cassandrine le Mer 16 Sep 2020 - 21:55
@Marxou a écrit:
@Saramago a écrit:Sans avoir une très grande affection pour André Comte-Sponville, il faut reconnaître dans ses propos une certaine évidence. Il avance deux affirmations difficilement contestables. Premièrement, nous allons tous mourir. Deuxièmement, un pourcentage infime d'entre nous mourra de la covid. Je le dis avec ironie mais une tristesse réelle, tout cela donne du grain à moudre au débat EMC pour mes 4ème : comment concilier liberté et sécurité ?

"comment concilier liberté et sécurité ?"
Certes, vaste question. Mais en même temps, je ne vois pas où se situerait notre liberté dès lors qu'on risque de  souffrir ou de crever en raison d'une diminution de cette sécurité, sauf à considérer que la mort est une véritable délivrance, l'accès à la LIBERTE suprême. Razz
Et perso, je trouve que l"aliénation" de notre "liberté", à savoir ici, porter le masque pour éviter de choper le virus, est toute relative: faut quand même se rappeler qu'on a été confinés plus de deux mois!
Et, je pense qu'il ne faut pas oublier que ce virus est une véritable saloperie, qui a  déjà causé près d'un million de morts dans le monde! C'est pour cela que m'énervent passablement tous les intervenants ici qui minimisent la dangerosité du virus. Et d'ailleurs, on  en est à seulement deux semaines de la rentrée: déjà, de nombreux clusters, à la fac comme dans les établissements scolaires: attendons de voir la situation après le délai de contagiosité et ses conséquences sur les plus âgés et vulnérables.
On va tous mourir, certes... mais je n'ai pas envie de crever prématurément à cause de l'impéritie, cynisme et inconséquence  de ce gouvernement qui navigue à vue.

+1000
BOU74
BOU74
Niveau 3

Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale - Page 5 Empty Re: Gestion de la crise du Coronavirus dans l'Education Nationale

par BOU74 le Mer 16 Sep 2020 - 22:00
Et maintenant il suffit d'une attestation sur l'honneur... Comment les parents peuvent-ils être certains que leur enfant n'a pas la covid sachant que même un médecin ne peut s'engager à l'affirmer 🤔 ?
"Le ministre a indiqué qu'une attestation sur l'honneur des parents indiquant que l'enfant n'a pas le Covid, et non un certificat médical, suffisait pour permettre son retour à l'école. «Si on a un enfant qui a de la fièvre, on ne l'envoie pas à l'école. Par contre, s'il a eu de la fièvre et qu'on le renvoie à l'école, on atteste sur l'honneur qu'il n'a pas le Covid», a-t-il expliqué."
Source:
https://www.lefigaro.fr/flash-actu/coronavirus-81-etablissements-scolaires-fermes-selon-blanquer-20200916
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum